La mare aux mots
Parcourir le tag

Beaux livres

A part

Par 5 juillet 2013 Livres Jeunesse

Deux albums bien singuliers.

CapillotractéDes cheveux qui sortent d’un parapluie ou d’un téléphone, qui forment un bretzel ou entourent entièrement un enfant et des mots, des expressions, des phrases répétées à l’infini.

Capillotracté est un album très étrange, déroutant, j’aurai même envie de parler d’objet, d’œuvre d’art. Papiers calques (dont un sur lequel est dessiné de la pluie qu’on peut promener dans le livre), jeux de superpositions, dessins épurés, voilà un livre qui, je pense, ne ressemble à rien de connu. Un album qui ne laisse pas indifférent dans tous les cas, certains trouveront que c’est un album totalement superbe, d’autres passeront à côté (vous pouvez déjà vous faire une première impression, même si un des charmes du livre est son papier, sur le site de l’éditeur). Un album totalement esthétique, qui laisse une grande part à l’interprétation. Personnellement je suis incapable de vous dire de quoi il parle… mais je peux vous dire que je suis tombé sous le charme.
Si vous êtes sur Paris, vous pouvez rencontrer Knapfla dimanche au MK2 quai de Loire pour vous faire dédicacer le livre (il y a aussi le matin un atelier pour les enfants). Plus d’informations ici.

l'HOMMEUn homme qu’est-ce que c’est ? Ou devrais-je dire un Homme… Pour vous, c’est quoi ? Pour être un Homme, un vrai, il faut une grande bouche, ne parler que de soi ? Ou au contre il faut sentir qu’on est petit et être à l’écoute du monde ?

C’est un magnifique texte sur l’homme que nous propose François David dans cet album très particulier. L’auteur joue sur les mots et sur la forme du texte. Le livre est très grand, tout en hauteur (42cm de hauteur pour 12cm de largeur), parfois les mots sont petits, parfois très grand, un seul mot peut prendre une double page. La mise en page est très importante car elle complète le propos, le jeu avec les mots. Ce texte très poétique se moque gentillement des hommes, de ceux qui jouent de leur virilité pensant qu’en s’imposant ils seront de vrais hommes, on pense aux petits garçons qui croient qu’il faut être le plus fort, dominer. Møtus est fort pour nous sortir des livres surprenants, inclassables (et accessoirement difficiles à chroniquer mais ça c’est une autre histoire), là encore L’Homme ne déroge pas à la règle ! Un très beau texte servi à la perfection par sa mise en page.
Extrait : Un homme digne de ce nom de ce si beau nom d’homme n’est jamais peut-être si grand que lorsqu’il accepte d’être petit.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de François David (Un rêve sans fin, Georges Brassens, à la lèvre un doux chant, Vole vole vole et Les bêtes curieuses) et nous l’avons également interviewé.

Capillotracté
de Knapfla
L’oiseau muse
15€, 170×240 mm, 36 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013.
L’Homme
de François David
Møtus
12,50€, 420×120 mm, 28 pages, imprimé en France, 2013.

You Might Also Like

Une artiste à découvrir absolument : Suzy Lee

Par 27 février 2012 Livres Jeunesse

Connaissez-vous Suzy Lee ? Si ce n’est pas le cas, on parie que vous allez adorer ?

Une petite fille se découvre dans le miroir. Tout d’abord elle se demande ce que c’est et elle regarde du coin de l’œil, puis elle fait des grimaces, des bêtises,… mais si elle passait de l’autre côté, si on inversait ?

La pliure de l’album sert de limite entre la petite fille et son reflet, le réel et l’imaginaire, au départ il y a une parfaite symétrie entre la page de gauche et celle de droite, ensuite la petite fille entre dans la pliure et tout est bousculé. C’est un album très poétique et graphiquement à tomber par terre  ! Il n’y a aucun texte, on invente donc nous même l’histoire ou on laisse les enfants nous dire ce qu’il se passe, d’après eux, on fait travailler leur imaginaire.

Découvrez les premières pages du livres dans une petite animation flash : http://www.suzyleebooks.com/books/mirror/slide/mirror.htm

Une vague va et vient, une petite fille joue avec elle, essaye de la dompter, de la dominer.

Tout comme le précédent, c’est un magnifique album sans texte avec une petite fille extrêmement expressive et totalement irrésistible. On est ici aussi dans l’imaginaire, la petite fille joue avec cette vague tout comme la vague joue avec elle. À la fin de l’ouvrage, un adulte vient chercher l’enfant et en partant la petite fille fait un dernier signe à celle qui fut compagne de jeu.

J’ai découvert Suzy Lee avec ces deux albums (en partie grâce à une institutrice de l’école de ma fille) et je suis tombé amoureux de ses dessins. C’est le genre d’album qu’on vole à ses enfants. On les regarde comme de vrais livres d’art. Alors… vous avez fini de lire ma chronique ou vous êtes déjà partis à la librairie ?

Miroir Miroir de Suzy Lee
Rouergue, 15,50€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants (même s’il n’y a rien à lire et que les adultes vont eux aussi adorer)

La vague de Suzy Lee
Kaleidoscope, 13€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants (même si ici aussi il n’y a rien à lire et ici aussi les adultes vont eux aussi adorer)

————————————————————————————————————————

À part ça ?

Connaissez-vous Wikimini ? C’est une encyclopédie pour enfants écrite… par des enfants ! Le pendant « jeune » de Wikipédia en quelques sortes. Et c’est ici : http://fr.wikimini.org

Gabriel

You Might Also Like

De purs bijoux signés Antoine Guilloppé

Par 9 février 2012 Livres Jeunesse

Je vous ai déjà parlé du magnifique travail d’Antoine Guilloppé, je voulais aujourd’hui revenir sur cet artiste avec deux livres qui sont de vraies œuvres d’art.

Mais que se passe-t-il cette nuit dans la forêt ? le renard sursaute, le hibou se sent en danger, les cerfs sont aux aguets,… à l’origine de ce chamboulement un bruit qui a réveillé tout le monde…

Le matin se lève dans la savane, le chasseur quitte sa maison et aussitôt les animaux se méfient, personne ne sait où il va mais tout le monde a peur d’être sa proie…

Pleine lune et Plein soleil sont deux grands albums (33 x 30 cm). Noir et blanc pour Pleine lune, noir, blanc et doré pour Plein soleil, avec des découpes dans les pages. C’est un travail absolument magnifique, un vrai travail d’orfèvre. Comme vous le savez j’adore les illustrations d’Antoine Guilloppé mais ici l’objet est, en plus, absolument superbe avec ses pages découpées comme de la dentelle, ses contrastes, son beau papier. Le texte est court et on reste concentré sur les illustrations à l’atmosphère mystérieuse. On peut aussi jouer avec le livre, jouer à faire des ombres, avec une lampe de poche ou une bougie. Le genre de livre à ne pas acheter à un enfant… car vous allez le garder pour vous !

Pleine Lune et Plein Soleil d’Antoine Guilloppé
Gautier-Languereau. 18€ chaque
Public : A leur lire (attention le livre est quand même fragile / Lecteurs débutants (et même pour les adultes qui aiment les beaux livres)

————————————————————————————————————————

A part ça ?

En ce moment et jusqu’au 14 février, si vous habitez le Val de Marne vous pouvez assister à un festival de cinéma très sympa ! Ça s’appelle Ciné Junior et au programme vous trouverez plus de 200 films pour enfants dans 18 salles du Val de Marne. Plus d’infos ici : http://www.cinemapublic.org

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange