La mare aux mots
Parcourir le tag

Bénédicte Rivière

Des doudous

Par 17 novembre 2017 Livres Jeunesse

On les appelle objets transitionnels ou doudous, aujourd’hui des livres qui mettent en scène des ours en peluche, un lapin de velours, un koala et toute sorte d’autres doudous. Et chez vous, c’est quoi le doudou ?

Le lapin de velours
Texte de Margery Williams (traduit par Rose-Marie Vassallo), illustré par Sarah Massini
Père Castor
16,50 €, 240×265 mm, 64 pages, lieu d’impression non indiqué, 2017.
L’ours et la poupée
Texte d’Hubert Ben Kemoun, illustré par Sejung Kim
Père Castor
13,50 €, 240×300 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Je n’aime pas koala
Texte de Sean Ferrell (traducteur·trice non crédité·e), illustré par Charles Santoso
Alice Jeunesse dans la collection Histoires comme ça
12,90 €, 237×242 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2017.
Balthazar a perdu son ours Pépin
Texte de Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier Jeunesse dans la collection Balthazar
12,94 €, 240×270 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Tous les doudous et le mien !
Textes de Bénédicte Rivière, illustré par Élise Garcette
Larousse
11,50 €, 205×245 mm, 32 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Trois ouvrages de Bénédicte Rivière

Par 11 juillet 2014 Livres Jeunesse

J’ai reçu, coup sur coup (à 2 jours d’intervalle, je crois), trois ouvrages de Bénédicte Rivière (auteur que, je l’avoue, je ne connaissais pas) chez trois éditeurs différents. Le hasard était déjà amusant ! Et peu de temps après, je l’ai croisée sur un salon ! J’ai donc eu envie de vous la faire découvrir à travers ces trois ouvrages.

des bisous pour tous les goûtsIl y a des bisous pour tous les goûts ! Il y a le bisou girafe (un long… Long… bisou…), le bisou chat (qui fait ronronner comme un pacha), le bisou pie (bisou volé), le bisou marmotte (pour bien dormir)… Et vous, vous les aimez comment vos bisous ?
Bénédicte Rivière nous livre donc une sorte de catalogue de bisous. C’est doux et poétique. Les illustrations de Christian Guibbaud sont colorées, pleines de malice. Graphiquement, c’est un album particulièrement réussi, la typo joue avec le nom des animaux (le f de furet est tout en longueur, le s du mot souris a une longue queue, le mot pinson a des ailes et d’ailleurs il s’envole…).
Je ne suis pas toujours fan de ce genre de livre, et pourtant là j’ai trouvé ça drôle, fin, poétique.
Un très joli livre prétexte à se faire des bisous.

Un point c'est toutIl est là. Si si juste là. Vous ne le voyez pas ? Regardez mieux ! C’est le point. Là, vous l’avez vu ? Il peut se transformer, à l’occasion en point d’exclamation (par exemple quand on est énervé) ou en point d’interrogation (quand on ne comprend pas). Il peut aussi devenir virgule et même point-virgule, tiret, deux-points… et tant d’autres choses encore.
Une jolie petite histoire pour parler de la ponctuation, très joliment illustrée par Anne Hemstege. Bénédicte Rivière aide les enfants à comprendre à quoi servent chaque signe de ponctuation, à se familiariser avec eux.
Le dossier de presse indique que le livre s’adresse aux enfants dès 5 ans, je pense, personnellement, que c’est un peu tôt. Ma fille de 6 ans, par exemple, ne connaissant rien de la ponctuation m’a vite dit qu’elle ne comprenait rien du tout. Plutôt pour les enfants dès le CP, d’après moi.
Une histoire où la ponctuation est vivante.

Arlequin, Charlot, Guignol & CompagnieSaturnin est un sacré cabotin, Diego, lui, est un charlot ! Quant à Nathan, quel don Juan ! Il y a aussi Arnold qui fait le guignol, Gaston qui est un vrai harpagon et Manon qui se met dans des situations ubuesques.
On oublie souvent que bien des expressions proviennent de personnages (littérature, théâtre, cinéma…). Qui étaient-ils ? D’où viennent-ils ? Qui était le Père Ubu qui a donné ubuesque ? Quel est le rapport entre « un secret de polichinelle » et le personnage de la commedia dell’arte ? Riquiqui, Sosie et Gogo étaient aussi des personnages avant de rentrer dans le langage courant, le saviez-vous ?
Dans ce bel album (qui ressemble à un carnet), Bénédicte Rivière et Gérard DuBois nous présentent donc ces personnages avec beaucoup d’humour, sans que ça ne soit jamais rébarbatif.
Un très bel ouvrage pour mieux connaître vingt-cinq personnages qui sont entrés dans le langage courant, pour les amoureux de la langue française… et les autres !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Christian Guibbaud (Trois souhaits pour une souris) et d’Anne Hemstege (Clovis & le pain d’épices).

Des bisous pour tous les goûts
Texte de Bénédicte Rivière, illustré par Christian Guibbaud
Gautier Languereau dans la collection Les petites histoires du soir
10,50 €, 210×240 mm, 28 pages, imprimé en Roumanie, 2014.
Un point c’est tout
Texte de Bénédicte Rivière, illustré par Anne Hemstege
Sarbacane
13,90 €, 260×210 mm, 32 pages, imprimé en Malaise, 2014.
Arlequin, Charlot, Guignol & Cie
Texte de Bénédicte Rivière, illustré par Gérard DuBois
Actes Sud Junior
10,90 €, 151×217 mm, 53 pages, imprimé au Portugal, 2014.

À part ça ?

Après le très beau Milanimo, Julien Baer et Katerine reviennent bientôt avec Le loup est un loup pour l’homme… en attendant… un extrait !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange