La mare aux mots
Parcourir le tag

Bonheur

Un lapin dans la lune et une jeune fille dans le métro…

Par 29 novembre 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on plonge dans la vie du plus intriguant des lapins : Jacominus Gainsborough grâce au superbe album de Rebecca Dautremer : Les riches heures de Jacominus Gainsborough et puis direction le métro avec Imagine de Liuna Virardi !


Les riches heures de Jacominus Gainsborough
de Rebecca Dautremer
Sarbacane
19,50 €, 297×341 mm, 40 pages, imprimé en France, 2018.
Imagine
de Liuna Virardi
L’agrume
18 €, 168×217 mm, 88 pages, imprimé en France, 2018.

You Might Also Like

Qu’est-ce que le bonheur ?

Par 17 octobre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, trois magnifiques albums qui parlent de trouver le bonheur, de partage et de liberté.

L’envol d’Osvaldo
de Thomas Baas
Père Castor
17 €, 265×375 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.
La soupe aux cailloux de Fou, Lou et Shou
de Jon Muth (traduit par Pauline Tardieu-Collinet)
Les éditions Fei
14,90 €, 253×230 mm, 32 pages, imprimé en Pologne, 2016.
On a trouvé un chapeau
de Jon Klassen (traduit par Jacqueline Odin)
Milan
12,90 €, 290×200 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Un peu de bonheur et beaucoup d’amour

Par 10 juin 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on vous présente deux petits romans adaptés aux plus jeunes lecteurs.trices ! On commence avec une apprentie psychiatre pleine de ressource, et l’on continue avec un petit garçon bien embêté par son prénom…

Anna Lisa Docteur Bonheur
Texte d’Eoin Colfer (traduit par Vanessa Rubio-Barreau), illustré par Matt Robertson
Gallimard Jeunesse, dans la collection Folio Cadet premiers romans
6,70 €, 120×180 mm, 80 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Aimé
Texte de Claire Clément, illustré par Benjamin Strickler
Talents Hauts dans la collection Livres et égaux
7 €, 136×180 mm, 47 pages, imprimé en République Tchèque, 2016.

You Might Also Like

Être soi

Par 14 mai 2015 Livres Jeunesse

Les trésors d'ElinorElinor trouve des trésors. Elle prend le temps d’observer autour d’elle, de profiter de tout ce qu’elle croise sur son chemin : une fleur, un papillon, un rayon de soleil entre les feuilles, le bruit du vent dans les arbres, les dessins du givre sur les vitres… En toute saison, en tout lieu, par tous les temps, Élinor prend du plaisir à être où elle est, à être elle-même tout simplement.
J’ai bien du mal, avec ces quelques mots, à vous faire ressentir toute la poésie et la force de ce magnifique album. Les trésors d’Élinor est une invitation délicate à profiter de chaque instant, de chaque image et des merveilles que nous offrent les saisons. Moi qui passe mon temps à m’extasier pour tout et rien, devant une fleur, une lumière, un nuage, une odeur, je crois qu’en fait, j’ai trouvé un peu mon double en cette petite fille qui savoure la chance qu’elle a de vivre. Alors certes, on n’oublie pas que la vie n’est pas toujours simple, mais on prend le temps de voir le verre à moitié plein et de se contenter de peu pour être heureux. Elsa Valentin signe un texte percutant, mêlant de jolies phrases qui fleurent bon la nature, et les photographies d’Amandine Cau retranscrivent avec poésie les lumières, les couleurs et les détails auxquels on ne prête pas toujours suffisamment attention.
Un coup de cœur à découvrir en famille, pour que tous, petits et grands profitent de ce beau message.
Vous pouvez feuilleter cet album sur le site des éditions L’initiale. Vous y trouverez également une fiche « atelier philo » destinée à prolonger la discussion, seul ou en groupe. 

qui suis-jeParfois, ça va et parfois ça ne va pas. Une même personne peut être tour à tour gaie ou triste, rêveuse ou pragmatique, peureuse ou courageuse, bavarde ou silencieuse… Toutes ces émotions, toutes ces humeurs pour un seul corps, on ne s’ennuie pas ! Finalement, c’est ça, être soi !
Avec Qui suis-je ?, Nathalie Paulhiac nous présente dans un petit album carré tout un panel d’émotions et de sentiments. Sur chaque double page, une notion et son contraire sont illustrés avec humour et poésie. Et pour prolonger le plaisir, on trouve en dernière page une enveloppe pour envoyer aux éditions Winioux un dessin de notre humeur du jour, qui sera ensuite publié sur le site ! Une manière simple et originale d’aborder les émotions, ces éléments de l’existence pas toujours évidents à comprendre et à vivre pour les plus jeunes.
Le même vu par Bricabook.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un autre album d’Elsa Valentin (
Le garçon qui voulait se déguiser en reine).

Les trésors d’Élinor
Texte de Elsa Valentin, illustré par Amandine Cau
L’initiale
12 €, 200 x 200 mm, 36 pages, imprimé en Italie, 2015
Qui suis-je ?
de Nathalie Paulhiac
Winioux
9 €, 155×155 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2014

À part ça ?

Thomas Lamadieu photographie le ciel entre les toits, puis lui donne vie !

Marianne

You Might Also Like

Si tu réfléchis…

Par 17 avril 2015 Livres Jeunesse

Des girafes et des hommesImaginez. Imaginez que tous les animaux de la Terre aient disparu, tous à part les girafes. Imaginez un monde peuplé de girafes. Sa grande taille ne lui permettrait plus de voir les autres animaux, ses oreilles de les entendre… elles seraient seules. Quelle tristesse. Imaginez maintenant un monde sans hommes et femmes à la peau blanche, à la peau noire, à la peau jaune… Que des hommes gris, uniquement des gris. Plus de gros ni de maigre, plus de grands ni de nains, que des gens identiques, avec la même voix, les mêmes vêtements, la même coiffure. Imaginez ce monde-là.
C’est une belle ode à la diversité que nous propose François David. Il rappelle, à travers ce conte philosophique, l’importance des différences, la tristesse que serait un monde sans nos singularités. J’avoue avoir été moins touché par les illustrations, mais tout ça n’est qu’une histoire de goût (et la littérature jeunesse, elle-même, serait tellement triste si toutes les illustrations se ressemblaient, non ?).
Un album à l’humour subtil pour nous rappeler l’importance d’être différents.
Le même vu par Enfantipages.

Les autresSur Terre, il y a des gens blancs, il y a aussi des gens noirs et des gens jaunes, il y a des corpulences diverses, des différences d’âges et même de richesse. Nous sommes tous différents et en même temps nous sommes les mêmes, fait de chair et d’os. Nous rêvons tous, nous espérons tous avoir une belle vie. L’amour nous donne à tous des ailes. Et nous avons besoin des autres.
Ici aussi, Orianne Lallemand rend hommage à la diversité. Elle rappelle, elle aussi, l’importance de ne pas être tous identiques, mais en même temps elle rappelle également que nous sommes tous faits de la même chose. Son texte est à la fois simple et poétique, parfaitement en adéquation avec les illustrations de Servane Havette.
Un album poétique et délicat pour se rappeler l’importance des autres.
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Les Lunettes du bonheurQu’est-ce que le bonheur ? À la question posée par un adulte, l’enfant répond que c’est recevoir des cadeaux, quand il fait beau, quand il reçoit la visite de sa grand-mère, quand c’est les vacances ou son anniversaire. Mais alors, les jours où le temps est gris, où l’on ne voit pas sa grand-mère, les jours sans vacances et sans anniversaire, les jours sans cadeau… on ne peut pas être heureux ? Parfois, il suffit de voir la vie d’une certaine façon et le bonheur se trouve facilement.
Des lunettes pour voir le bonheur ? Vous l’aurez compris, ici il s’agit surtout d’ouvrir les yeux et de mieux regarder autour de soi. Le bonheur se trouve partout pour celui qui sait regarder. Et si vraiment il n’apparaît pas, avec les yeux fermés on peut l’imaginer !
Un texte plein de poésie et de philosophie pour se rappeler que le bonheur est en chacun de nous.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de François David (La planète Avril, Charlie, L’homme, Un rêve sans fin, Georges Brassens, à la lèvre un doux chantVole vole vole, et Les bêtes curieuses) d’Orianne Lallemand (Au secours ! Un fantôme, Let’s go to school with Jenny and Jack !Let’s play with colours with Jenny and Jack !, La Princesse Optipois, Le loup qui changeait de couleurLe loup qui fêtait son anniversaire, Sur les remparts de Saint-MaloLe loup qui n’aimait pas NoëlLes chaussettes de GaspardAu secours ! Un ogre gloutonP’tit loup rentre à l’écoleAu secours ! Une sorcière au nez crochuAu secours ! Un loup tout poilu et Pestouille et Jolicoeur). Retrouvez également notre interview de François David.

Des girafes et des hommes
Texte de François David, illustré par Lisa Nanni
Océan Éditions dans la collection Océan Jeunesse
15 €, 205×230 mm, 36 pages, imprimé en Espagne, 2015.
Les autres
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Servane Havette
Éditions du Jasmin
12,50 €, 220×220 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Les lunettes du bonheur
Texte de Denitza Mineva
Éditions du Jasmin dans la collection La cabane sur le chien
12,90 €, 220×200 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Un super blog découvert grâce à Fille d’album, Mi-Kids, Mi-raisins : http://mikidsmiraisin.tumblr.com.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange