La mare aux mots
Parcourir le tag

Bruno Pilorget

Les invité.e.s du mercredi : Carole Chaix et Bruno Pilorget

Par 1 juin 2016 Les invités du mercredi

Cette semaine, c’est une illustratrice bien singulière que l’on reçoit : Carole Chaix. Ensuite, nous partons en vacances avec Bruno Pilorget… c’est un bien beau mercredi, non ? Alors bon mercredi à vous !


L’interview du mercredi : Carole Chaix

C.Chaix par Armell GalliComment êtes-vous devenue illustratrice ? Parlez-nous de votre parcours.
D’abord des chemins avec des trous et des cailloux, puis des départementales, en faisant gaffe de doubler en mettant le clignotant, essayant parfois des autoroutes avec vitesse illimitée, un truc dingue et, aujourd’hui, je roule en vélo… en direction de la lune !
Le terrain en plus de 20 ans m’a appris le métier d’illustratrice dans les refus, les confiances, les cadres imposés et les figures libres…

Quelles techniques d’illustration utilisez-vous ?
La rencontre d’abord est « ma » première technique, rencontre avec l’autre, auteur et ensuite éditeur, ensuite les outils pour mettre en image tout ça : quand je serai tres tres vieux-1mixte évidemment ! crayons de couleur, bic, encre, papiers en volume, feutres… je vais au bout des « traits » et superpose les dessins comme des calques… des tranches de moments !

Quand je serai très très vieux vient de sortir chez Notari, pouvez-vous nous parler de votre travail sur cet album ?
Un travail de complicité avec Olivier Ka, l’inventeur de cette histoire drôle, des tas de brouillons dans mes carnets, une envie de mettre en parallèle les décors de l’enfant et des « vieux » dessinés (que j’ai récupérés dans mes carnets) pour illustrer le propos d’Olivier, un éditeur qui nous dit oui, Notari, des chemins de fer qui se finalisent, la technique choisie bic bleu+crayons de couleur+noir a été une évidence et pour une fois une attention toute particulière au blanc, moins de détails « superflus » (que j’adore néanmoins) dans cet album.

Pouvez-vous aussi nous dire quelques mots de votre complicité avec Cécile Roumiguière avec qui vous avez signé plusieurs albums ?
Une rencontre dans un salon en 2009, une envie de Chaix-Paris-Place-de-la-Republique-18-05-16-de-lautre-cote-.jpegtravailler ensemble sur des sujets particuliers et pourtant simples de la vie de tous les jours, des inspirations qui se trouvent tout près de nous, des expériences qu’on réalise, qu’on propose… album ovni, lecture dessinée, exposition, on s’attaque aujourd’hui à un projet énorme : une bande dessinée, issue de résidences en solo, en duo… notre complicité est faite d’aller retour en mots et en images, nous sommes toutes les 2 bavardes, alors vous imaginez !!! et puis il y a le collectif et cette nouvelle invention (Plateau Lecture) belle aventure qui nous tient à cœur… à suivre…

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?
46 mars-16 04-C.chaix-Commissions place de la républiqueLa bande dessinée faisait partie de ma vie d’adolescente, Franquin essentiellement…

Et quel.le.s sont les illustrateurs.trices qui vous inspirent aujourd’hui ou dont le travail vous séduit, tout simplement ?
Ce ne sont pas des illustratrices ou des illustrateurs qui m’inspirent, mes nourritures sont ailleurs, les gens dans la rue, dans les cafés, les musées et leurs originaux, les films au cinéma…

Quels sont vos projets ?
Un nouvel album chez À pas de Loups Rue des Amours une histoire de Carl Norac, je suis en train de finaliser les illustrations… il sortira en octobre 2016… un logo pour une librairie… une bande dessinée avec Cécile Roumiguière L’aube verte… reste à trouver l’éditeur ! Cet été, je me (re)mets à l’écriture aussi un album que je vais aussi illustrer Au beau milieu des gens… et puis il y a les dessins dans mes carnets, reportage du quotidien de ces mouvements de la rue de cette révolution permanente, une édition ? Une exposition ? On verra bien… Continuer aussi de participer au groupe Citron participation d’ailleurs à Chaix-24-mai-bd-p.Auguste-soutien-aux-lyceens-interpeles.jpegl’exposition collective LE PETIT MUSÉE DES ŒUVRES VOLÉES EN PLEIN PARIS ! du 9 au 12 juin au laboratoire de la création…

Une dernière question, si quelqu’un qui ne vous connaît pas lit cette interview et veut vous découvrir avec un seul de vos ouvrages, lequel lui conseilleriez-vous
…pas sûre de lui proposer un album… juste un surtout !… lui proposer de découvrir mes carnets juste mes carnets… et le dernier du coup !

Retrouvez Carole Chaix sur son site : http://www.carolechaix.com.

Bibliographie sélective :


En vacances avec… Bruno Pilorget

Régulièrement, je pars en vacances avec un.e artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à la.le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet.te artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’elle.il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il.elle veut me présenter et c’est elle.lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est avec Bruno Pilorget que je pars ! Allez en route !

5 albums jeunesse

  • Les derniers Géants, de François PlaceTangapico
  • Moi Papa Ours, de Wolf Erlbruch
  • Poupoupidours, de Benjamin Chaud
  • Tangapico, de Didier Levy et Alexandra Huard
  • Les trois Pépins, de Véronique Chéneau

5 romans

  • 9782226186676-jLa Maison de mes pères, de Jørn Riel
  • Just Kids, de Patty Smith
  • Le négrier de Zanzibar, trilogie de Louis Garneray
  • Le Chemin des âmes, de Joseph Boyden
  • L’Odyssée de la Bounty, trilogie de Nordhoff et Hall

5 BD

  • couv-bigLe combat ordinaire, de Manu Larcenet (4 tomes)
  • Les Équinoxes, de Cyril Pedrosa
  • Chroniques de Jérusalem, de Guy Delisle
  • L’arabe du futur, de Riad Sattouf (2 tomes)
  • Là où vont nos pères, de Shaun Tan

5 DVD

  • dvd-les-nouveaux-sauvagesLes Géants, de Bouli Lanners
  • Sur mes lèvres, de Jacques Audiard
  • Volver, de Pedro Almodóvar
  • Les nouveaux sauvages, de Damián Szifrón
  • Dans ses yeux, de Juan José Campanella

5 Musiques. Deuxième chose en route dans l’atelier après ouverture ordi-lumières :

  • tumblr_nlott6SmIh1ta3rfmo1_1280Blurryface, de Twenty One Pilots
  • Mule Variations, de Tom Waits
  • Led Zeppelin IV, de Led Zeppelin
  • The Astounding Eyes of Rita, de Anouar Brahem
  • Debut, de Björk

5 artistes

  • JR (voir image Face2Face, la plus grande expo photo illégale jamais créée où JR affiche d’immenses portraits d’Israéliens et de Palestiniens face à face dans huit villes palestiniennes et israéliennes et de part et d’autre de la barrière de sécurité)
  • Banksy (voir image), pas la peine de le présenter…
  • Miyazaki (voir image), lui non plus…
  • Howard Pyle (voir image), peintre-illustrateur américain
  • Mathurin Méheut (voir image), peintre-illustrateur breton

JR Face2Face Banksy Miyazaki Howard PyleMathurinMéheut-Ouessantine

5 lieux

  • Hoëdic, petite île de Bretagne sud, au large de là où j’habite pour y camper. Une année je suis allé y faire des animations, les 10 enfants de l’école m’attendaient sur le quai ! (première image ci-dessous)
  • Le Golfe du Morbihan, et sa 50taine d’îles, au bord duquel je suis né (seconde photo)
  • L’île d’Ouessant, au large de la Bretagne ouest. 2 fois invité en résidence d’artistes dans le sémaphore du Créac’h face à l’Atlantique, avec juste derrière le mythique phare du Créac’h qui balançait ses feux à 60 km (troisième image, un des dessins de mon carnet de voyage en 2013/2014)
  • L’île de Koh Phi Phi, en Thaïlande (quatrième image, un des dessins de mon carnet de voyage en 2001)
  • La Baie d’Halong Terrestre, au Vietnam, plus tranquille que la Baie d’Halong Maritime (dernière image, un des dessins de mon carnet de voyage en 2005)

FRANCE-TOURISME-GOLFE DU MORBIHAN 2013Carnet Ouessant 2001 Thaïlande KhoPhiPhi 2005VIETNAMbaieD'HalongTerrestre

Bruno PilorgetBruno Pilorget est illustrateur

Bibliographie sélective :

Retrouvez Bruno Pilorget sur son site : http://www.bruno-pilorget.com.

You Might Also Like

De beaux voyages

Par 22 avril 2013 Livres Jeunesse

Ah ! Les voyages
Aux rivages lointains,
Aux rêves incertains,
Que c’est beau, les voyages
Qui effacent au loin
Nos larmes et nos chagrins,
Mon dieu !
Ah ! Les voyages.
Comme vous fûtes sages
De nous donner ces images
Les voyages, Barbara

Aujourd’hui on part en voyage avec trois beaux albums.

Au pays des vents si chaudsDepuis que sa famille a dû quitter le pays des Vents si chauds, Nils et les siens voyagent. Ils voguent dans les cieux grâce aux Géantes, des montgolfières construites par leurs ancêtres. Un jour peut-être qu’ils trouveront un pays à eux, comme ils l’espèrent, alors ils ne seront plus nomades et se poseront définitivement. En attendant ils se posent où ils peuvent, de temps en temps, le temps d’une escale. Ces escales sont l’occasion de grandes fêtes, où la musique résonne autour du feu. Mais les habitants des lieux où ils se posent les méprisent et les traitent de voleurs… alors il faut repartir.

C’est un très beau conte que signe Séverine Vidal, un conte plein de sens avec des tas de choses derrières. Ici on parle donc des peuples nomades, ceux sans terres qui sont Au Pays des Ventsméprisés, insultés quand ils arrivent chez nous. Parler de sujets délicats avec poésie et délicatesse n’est pas toujours aisé (c’est souvent très lourd), mais on sait maintenant que Séverine Vidal est douée pour ça. Au fond, au premier degré, son livre peut être vu comme une fable, une histoire complètement inventée sans aucun lien avec notre monde, mais on pourra aussi y trouver un goût (amer) de déjà-vu. Un bien bel album.

Les quatre GeantsTrois géants marchent, lentement. L’un tout de blanc vêtu, le second en rouge et vert et le dernier en jaune et brun. Ils marchent, sans arrêt, inexorablement. Au premier arrêt le géant habillé de rouge et vert enlève son manteau et l’étale sur la colline, c’est l’été. Ils sont déjà repartis et ont repris leur cadence, ils marchent, marchent et marchent encore. Lorsqu’ils s’arrêtent c’est le géant au manteau jaune et brun qui va recouvrir le paysage, Les quatre Geantsc’est l’automne. Puis ce sera au tour de l’hiver avec son manteau blanc… mais où est le printemps ?

Ici aussi c’est un livre très poétique que signent Zemanel et Aline Bureau, un conte aux couleurs chaudes et aux grandes illustrations. L’histoire des saisons, du temps qui passe. On cherche souvent des livres pour expliquer le principe des saisons aux enfants, je n’ai jamais vu un album aussi beau sur ce thème. C’est une très belle histoire, pleine de métaphores qui vont pourtant être très bien comprises des enfants. Un très bel album.

ChaparronTous les voyages ne sont pas simples, certains sont plus tortueux, plus étranges. On ne sait pas où on va et on se doute que le chemin ne sera pas facile. Et en fait… quel est le but ?

Chaparrón est un livre très étrange, très particulier. Graphiquement il est superbe (même si j’ai du mal avec les visages des personnages), on tourne les pages et on est en chaparronadmiration devant ses grandes illustrations particulières. On plonge dans un vrai univers. Au niveau du texte j’avoue que je ne suis pas certain d’avoir tout compris, c’est là aussi un texte très particulier. C’est le genre d’album qui ne peut en aucun cas laisser indifférent, qui fait s’interroger, qui laisse des tas de portes ouvertes, qui nous fait vraiment voyager… N’est-ce pas le but d’un livre ?

Quelques pas de plus
Nous avons déjà interviewé Séverine Vidal et chroniqué « quelques » uns de ses livres (Petit Minus, Le laboureur de nuages & autres petits métiers imaginaires, La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps), nous avons aussi chroniqué un livre illustré par Bruno Pilorget (Le roi cheval) et un livre écrit par Zemmanel (Un travail de fourmis).

Au pays des vents si chauds
de Séverine Vidal, illustré par Bruno Pilorget
L’élan Vert
13,90€, 236×296 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013
Les quatre géants
de Zémanel, illustré par Aline Bureau
Père Castor
13,50€, 248×310 mm, 32 pages, imprimé en France, 2013
Chaparrón
de Federico Combi
Balivernes
13€, 256×298 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2013


A part ça ?

Il suffit d'un cygneComme vous le savez La mare aux mots ne chronique pas de numérique (notre partenaire DéclicKids le fait si bien). Mais quel plaisir de relayer leurs chroniques quand il s’agit d’auteurs que nous adorons ! Nicolas Gouny vient de faire les illustrations d’une histoire sur l’amour (et l’absence de mère) sortie chez La souris qui raconte (qui, décidément, signe avec de bons auteurs et illustrateurs) et vous pouvez retrouver la chronique de Déclickids ici : http://www.declickids.fr/il-suffit-parfois-dun-cygne-une-belle-histoire-damitie-flash. Nous l’avons testé avec ma fille et c’est superbe ! Il a vraiment du talent cet homme là et La souris qui raconte fait décidément de belles choses.

Gabriel

You Might Also Like

Un géant au grand cœur et un roi qui va être puni de ne pas en avoir un

Par 15 mars 2012 Livres Jeunesse

Un beau conte et une légende celtique sont le menu du jour, ça vous dit ?

Un homme et une femme veillaient sur la grande forêt, ils la soignaient, s’occupaient de ses bêtes et ce depuis bien longtemps, si longtemps qu’ils avaient vieillis sans avoir d’enfant. Pourtant un matin la femme entendit des cris venant d’un pull qu’elle tricotait depuis quelques temps, comme pour oublier ses regrets, pull qui faisait maintenant quatre fois la taille d’un homme. Des cris qui se révélèrent être ceux d’un enfant, d’un tout petit bébé.

C’est un très beau conte que nous livre ici France Quatromme. Elle est par ailleurs conteuse et ça se sent, on est embarqué dans son histoire qui parle de la différence et du rejet qu’elle provoque (l’enfant élevé par les gardiens de la forêt va être bien différent des autres enfants et les villageois vont en avoir peur et le chasser). On y parle aussi d’amour et de la nature. Le texte est magnifique et on est vite conquis tant par l’histoire que par la plume de France Quatromme. Les illustrations sont signées Auriane Kida et certaines pages sont de pures merveilles, elle a fait un travail absolument fabuleux mis en valeur par la grande taille de l’album (25x33cm). L’objet est très beau, les pages sont épaisses, l’éditeur, D’orbestier, en a fait un très beau livre, de ceux qu’on regarde sans se lasser, qu’on lit et relit.

Le roi Marc’h, qui régnait sur la Cornouaille, n’aimait que son cheval. Un jour où il chassait, il suivi une biche qui s’enfuit en le voyant, et fini par sauter d’une falaise pour se réfugier sur un rocher. Là elle ne pouvait plus bouger et Marc’h qui était bon tireur n’eut aucun mal à l’atteindre. Seulement la flèche lui revint, la biche se transformât en femme qui lui prit son cheval et lui jeta un sort, il aurait désormais des oreilles de cheval et sa crinière à la place des cheveux.

Évelyne Brisou-Pellen (que les amateurs de romans historiques connaissent bien) nous raconte ici la légende du roi Marc’h et de son cheval. On a donc rendez-vous avec les légendes celtiques (on va d’ailleurs parler de korrigans). Le texte est absolument magnifique et ravira les amateurs de contes. Les illustrations de Bruno Pilorguet le mettent parfaitement en image. En fin d’ouvrage, quelques ajouts passionnants sur l’origine de la légende, comme le font habituellement les éditions Millefeuille. Je vous avais déjà parlé de cette maison d’édition pour qui j’avais eu un vrai coup de foudre (notamment pour les superbes albums Merlin, l’enfance d’un enchanteur et Arthur, l’enfance d’un roi), je suis heureux de les retrouver ici avec un album aussi beau.

Le géant de la grande forêt de France Quatromme, illustré par Auriane Kida
Éditions D’Orbestier, dans la collection Les rêves bleus. 15€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Le roi cheval d’Évelyne  Brisou-Pellen, illustré par Bruno Pilorget
Éditions Millefeuille, dans la collection Patrimoine de légendes. 14€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

———————————————————————————————————————–

A part ça ?

Pour rester avec les éditions Millefeuille, ils ont sorti une valisette ludo-éducative pour tout savoir du la chaine du livre. Ça s’appelle Le train du livre et c’est à destination des enseignants et professionnels de l’enfance. Ça passionnera forcément tous les amoureux des livres. Vous pouvez trouver plus d’info ici : http://www.traindulivre.com

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange