La mare aux mots
Parcourir le tag

Carole Chaix

Des amours et des rêves

Par 24 avril 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on part, direction la rue des Amours avec Carl Norac et Carole Chaix comme guides puis on découvre un ministère pas comme les autres… Le ministère du rêve !

Rue des amours
Texte de Carl Norac, illustré par Carole Chaix
À pas de loups
17 €, 170×270 mm, 72 pages, imprimé en France, 2016.
Le ministère du rêve
Texte d’Anne Loyer, illustré par Leïla Brient
Les Ptits Bérêts 
13,50 €, 186×268 mm, 32 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Quand je serai…

Par 15 décembre 2016 Livres Jeunesse

Deux albums aujourd’hui, l’un parle d’être grand, l’autre d’être très très vieux.

Quand je serai grand
de Maria Dek
Hélium dans la collection Les petits albums Hélium
14,50 €, 208×268 mm, 40 pages, imprimé en Belgique, 2016.
Quand je serai très très vieux
Texte d’Olivier Ka, illustré par Carole Chaix
Notari dans la collection L’oiseau sur le rhino
19 €, 225×315 mm, 34 pages, lieu d’impression non indiqué, 2016.

You Might Also Like

Des enfants et des guerres

Par 29 novembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on fait la connaissance de Camille et Barney, deux enfants confrontés à la guerre de deux manières différentes…

Un aigle dans la neige
Texte de Michael Morpurgo, illustré par Michael Foreman (traduction par Diane Ménard)
Gallimard Jeunesse
13,50 €, 140×205 mm, 246 pages, imprimé en France, 2016.
Avec des lettres
Texte d’Anne Cortey, illustré par Carole Chaix
À pas de loups
16 €, 220×280 mm, 48 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Les invité.e.s du mercredi : Carole Chaix et Bruno Pilorget

Par 1 juin 2016 Les invités du mercredi

Cette semaine, c’est une illustratrice bien singulière que l’on reçoit : Carole Chaix. Ensuite, nous partons en vacances avec Bruno Pilorget… c’est un bien beau mercredi, non ? Alors bon mercredi à vous !


L’interview du mercredi : Carole Chaix

C.Chaix par Armell GalliComment êtes-vous devenue illustratrice ? Parlez-nous de votre parcours.
D’abord des chemins avec des trous et des cailloux, puis des départementales, en faisant gaffe de doubler en mettant le clignotant, essayant parfois des autoroutes avec vitesse illimitée, un truc dingue et, aujourd’hui, je roule en vélo… en direction de la lune !
Le terrain en plus de 20 ans m’a appris le métier d’illustratrice dans les refus, les confiances, les cadres imposés et les figures libres…

Quelles techniques d’illustration utilisez-vous ?
La rencontre d’abord est « ma » première technique, rencontre avec l’autre, auteur et ensuite éditeur, ensuite les outils pour mettre en image tout ça : quand je serai tres tres vieux-1mixte évidemment ! crayons de couleur, bic, encre, papiers en volume, feutres… je vais au bout des « traits » et superpose les dessins comme des calques… des tranches de moments !

Quand je serai très très vieux vient de sortir chez Notari, pouvez-vous nous parler de votre travail sur cet album ?
Un travail de complicité avec Olivier Ka, l’inventeur de cette histoire drôle, des tas de brouillons dans mes carnets, une envie de mettre en parallèle les décors de l’enfant et des « vieux » dessinés (que j’ai récupérés dans mes carnets) pour illustrer le propos d’Olivier, un éditeur qui nous dit oui, Notari, des chemins de fer qui se finalisent, la technique choisie bic bleu+crayons de couleur+noir a été une évidence et pour une fois une attention toute particulière au blanc, moins de détails « superflus » (que j’adore néanmoins) dans cet album.

Pouvez-vous aussi nous dire quelques mots de votre complicité avec Cécile Roumiguière avec qui vous avez signé plusieurs albums ?
Une rencontre dans un salon en 2009, une envie de Chaix-Paris-Place-de-la-Republique-18-05-16-de-lautre-cote-.jpegtravailler ensemble sur des sujets particuliers et pourtant simples de la vie de tous les jours, des inspirations qui se trouvent tout près de nous, des expériences qu’on réalise, qu’on propose… album ovni, lecture dessinée, exposition, on s’attaque aujourd’hui à un projet énorme : une bande dessinée, issue de résidences en solo, en duo… notre complicité est faite d’aller retour en mots et en images, nous sommes toutes les 2 bavardes, alors vous imaginez !!! et puis il y a le collectif et cette nouvelle invention (Plateau Lecture) belle aventure qui nous tient à cœur… à suivre…

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?
46 mars-16 04-C.chaix-Commissions place de la républiqueLa bande dessinée faisait partie de ma vie d’adolescente, Franquin essentiellement…

Et quel.le.s sont les illustrateurs.trices qui vous inspirent aujourd’hui ou dont le travail vous séduit, tout simplement ?
Ce ne sont pas des illustratrices ou des illustrateurs qui m’inspirent, mes nourritures sont ailleurs, les gens dans la rue, dans les cafés, les musées et leurs originaux, les films au cinéma…

Quels sont vos projets ?
Un nouvel album chez À pas de Loups Rue des Amours une histoire de Carl Norac, je suis en train de finaliser les illustrations… il sortira en octobre 2016… un logo pour une librairie… une bande dessinée avec Cécile Roumiguière L’aube verte… reste à trouver l’éditeur ! Cet été, je me (re)mets à l’écriture aussi un album que je vais aussi illustrer Au beau milieu des gens… et puis il y a les dessins dans mes carnets, reportage du quotidien de ces mouvements de la rue de cette révolution permanente, une édition ? Une exposition ? On verra bien… Continuer aussi de participer au groupe Citron participation d’ailleurs à Chaix-24-mai-bd-p.Auguste-soutien-aux-lyceens-interpeles.jpegl’exposition collective LE PETIT MUSÉE DES ŒUVRES VOLÉES EN PLEIN PARIS ! du 9 au 12 juin au laboratoire de la création…

Une dernière question, si quelqu’un qui ne vous connaît pas lit cette interview et veut vous découvrir avec un seul de vos ouvrages, lequel lui conseilleriez-vous
…pas sûre de lui proposer un album… juste un surtout !… lui proposer de découvrir mes carnets juste mes carnets… et le dernier du coup !

Retrouvez Carole Chaix sur son site : http://www.carolechaix.com.

Bibliographie sélective :


En vacances avec… Bruno Pilorget

Régulièrement, je pars en vacances avec un.e artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à la.le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet.te artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’elle.il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il.elle veut me présenter et c’est elle.lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est avec Bruno Pilorget que je pars ! Allez en route !

5 albums jeunesse

  • Les derniers Géants, de François PlaceTangapico
  • Moi Papa Ours, de Wolf Erlbruch
  • Poupoupidours, de Benjamin Chaud
  • Tangapico, de Didier Levy et Alexandra Huard
  • Les trois Pépins, de Véronique Chéneau

5 romans

  • 9782226186676-jLa Maison de mes pères, de Jørn Riel
  • Just Kids, de Patty Smith
  • Le négrier de Zanzibar, trilogie de Louis Garneray
  • Le Chemin des âmes, de Joseph Boyden
  • L’Odyssée de la Bounty, trilogie de Nordhoff et Hall

5 BD

  • couv-bigLe combat ordinaire, de Manu Larcenet (4 tomes)
  • Les Équinoxes, de Cyril Pedrosa
  • Chroniques de Jérusalem, de Guy Delisle
  • L’arabe du futur, de Riad Sattouf (2 tomes)
  • Là où vont nos pères, de Shaun Tan

5 DVD

  • dvd-les-nouveaux-sauvagesLes Géants, de Bouli Lanners
  • Sur mes lèvres, de Jacques Audiard
  • Volver, de Pedro Almodóvar
  • Les nouveaux sauvages, de Damián Szifrón
  • Dans ses yeux, de Juan José Campanella

5 Musiques. Deuxième chose en route dans l’atelier après ouverture ordi-lumières :

  • tumblr_nlott6SmIh1ta3rfmo1_1280Blurryface, de Twenty One Pilots
  • Mule Variations, de Tom Waits
  • Led Zeppelin IV, de Led Zeppelin
  • The Astounding Eyes of Rita, de Anouar Brahem
  • Debut, de Björk

5 artistes

  • JR (voir image Face2Face, la plus grande expo photo illégale jamais créée où JR affiche d’immenses portraits d’Israéliens et de Palestiniens face à face dans huit villes palestiniennes et israéliennes et de part et d’autre de la barrière de sécurité)
  • Banksy (voir image), pas la peine de le présenter…
  • Miyazaki (voir image), lui non plus…
  • Howard Pyle (voir image), peintre-illustrateur américain
  • Mathurin Méheut (voir image), peintre-illustrateur breton

JR Face2Face Banksy Miyazaki Howard PyleMathurinMéheut-Ouessantine

5 lieux

  • Hoëdic, petite île de Bretagne sud, au large de là où j’habite pour y camper. Une année je suis allé y faire des animations, les 10 enfants de l’école m’attendaient sur le quai ! (première image ci-dessous)
  • Le Golfe du Morbihan, et sa 50taine d’îles, au bord duquel je suis né (seconde photo)
  • L’île d’Ouessant, au large de la Bretagne ouest. 2 fois invité en résidence d’artistes dans le sémaphore du Créac’h face à l’Atlantique, avec juste derrière le mythique phare du Créac’h qui balançait ses feux à 60 km (troisième image, un des dessins de mon carnet de voyage en 2013/2014)
  • L’île de Koh Phi Phi, en Thaïlande (quatrième image, un des dessins de mon carnet de voyage en 2001)
  • La Baie d’Halong Terrestre, au Vietnam, plus tranquille que la Baie d’Halong Maritime (dernière image, un des dessins de mon carnet de voyage en 2005)

FRANCE-TOURISME-GOLFE DU MORBIHAN 2013Carnet Ouessant 2001 Thaïlande KhoPhiPhi 2005VIETNAMbaieD'HalongTerrestre

Bruno PilorgetBruno Pilorget est illustrateur

Bibliographie sélective :

Retrouvez Bruno Pilorget sur son site : http://www.bruno-pilorget.com.

You Might Also Like

Les invité-e-s du mercredi : Alexandra Huard et Carole Chaix ( + concours)

Par 20 mai 2015 Les invités du mercredi

Aujourd’hui, nous vous proposons d’en savoir plus sur l’illustratrice Alexandra Huard. J’aime beaucoup son travail et j’ai eu envie d’en savoir plus sur elle, son parcours, ses inspirations. Ensuite, c’est avec une autre illustratrice que nous avons rendez-vous et pas des moindres : Carole Chaix ! Elle a accepté de jouer le jeu du En vacances avec. Bon mercredi à vous.


L’interview du mercredi : Alexandra Huard

Alexandra HuardComment êtes-vous devenue illustratrice, parlez-nous de votre parcours.
J’ai voulu faire ce métier très tôt. Dès le début de l’école primaire, je disais que je voulais « dessiner les couvertures des livres ». J’ai vécu jusqu’à 18 ans près d’Annecy. Chaque année en juin, je pouvais profiter du Festival International d’Animation d’Annecy pour découvrir des centaines de films animés aux techniques et graphismes très variés. Ça m’a aussi permis de rencontrer des étudiants venant de diverses écoles de dessin. En me renseignant auprès d’eux, j’ai trouvé que l’école Émile Cohl avait l’air de correspondre à ce que je cherchais. Je me suis donc donné pour objectif d’intégrer cette école après le bac.
J’ai pu apprendre à l’école Émile Cohl ce que je cherchais : un bon enseignement du dessin et de la peinture. J’ai surtout aimé être entourée de beaucoup de dessinateurs talentueux, de tester plein de pistes graphiques et techniques différentes. C’est beaucoup plus compliqué maintenant que c’est devenu mon métier d’avoir la liberté de changer de style et technique d’un dessin à l’autre…
J’ai réalisé mon premier album illustré après mon diplôme en 2010, aux éditions Sarbacane, avec un texte de la talentueuse Béatrice Fontanel, La Chose. Ce projet était un vrai cadeau pour commencer dans le métier !

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?
Enfant j’aimais les romans d’aventures, Croc-Blanc de Jack London01 est probablement celui qui m’a le plus marqué. Je lisais aussi beaucoup de romans populaires d’horreur et épouvante… Bizarrement, je me rappelle de beaucoup plus de romans qui m’ont marqué enfant (dont les couvertures m’impressionnaient, je crois que je pourrais en dessiner un bon nombre de mémoire) alors que je ne suis capable de citer que peu d’albums illustrés. Il y a le très beau Conte de la Marguerite de Béatrice Appia. Je me souviens aussi des grands albums peints de Nadja, surtout L’enfant des sables et Chien bleu.
Adolescente, en plus des romans, j’ai dévoré des centaines de bandes dessinées et manga. Aiguillée par mon frère, c’était toujours de très bonnes histoires. La passion de la bande dessinée n’a fait que renforcer mon envie de faire mon métier dans le dessin.

double-9-jungleQuelles techniques de dessin utilisez-vous ?
La technique qui me plaît le plus est la gouache. Cette peinture me permet d’avoir des belles couleurs lumineuses, et des formes bien découpées, bien précises.
De temps en temps je change de technique pour ne pas trop me répéter, encre de chine, crayons de couleur, acrylique, aquarelle…

Comment choisissez-vous les projets sur lesquels vous travaillez ?
Le projet vient souvent de l’éditeur, qui a sélectionné un texte et me le propose. Il faut bien sur que l’histoire et le style d’écriture me plaisent, sinon rien de bon n’en sortirait. RIKIMINIJ’attache beaucoup d’importance au cadre de l’histoire (pays, époque). Là-dessus, mes envies changent d’une année sur l’autre. Je peux me passionner une période sur les contes anciens, et ne vouloir illustrer que ça, puis avoir envie d’un texte contemporain proche du quotidien. Ensuite, ne jurer que par les textes d’aventures et de découvertes… Quand je me passionne pour une forme de narration, je m’immerge complètement dedans. Je me mets à lire des romans et regarder des films qui restent dans le même cadre que le projet que je suis en train de faire. Ça m’aide beaucoup, je reste « dans l’ambiance », l’inspiration vient plus facilement. Ça donne envie d’aller le plus loin possible dans la mise en place du décor.
Par exemple, le dernier album que j’ai illustré qui vient de sortir aux éditions Sarbacane, Tangapico se passe dans un pays fictif mais qui a tout d’un pays Dessus Dessous la villed’Amérique du Sud. La jungle luxuriante, un grand fleuve qui la traverse, la faune de l’Amazonie, un beau bateau vapeur qui se fraye un chemin parmi lianes et fougères… Pendant que je travaillais dessus, j’avais de la musique colombienne et brésilienne dans les oreilles, j’ai lu des romans d’auteurs sud-américains, regardé des films inspirés par « le Nouveau Monde », collectionné des planches de botanistes qui ont parcouru l’Amazonie… J’ai aussi pu m’inspirer des photos que j’avais prises en remontant l’Amazone en bateau il y a 4 ans.
Bref, tout était prétexte à m’immerger dans le cadre de l’histoire.

Quels sont vos projets ?
Je travaille actuellement sur un texte que tout le monde connaît : Peter Pan. J’ai toujours trouvé que cette histoire était la plus belle invitation au voyage, à l’aventure. Il y DroleJournee_V02_CV-1a un an, j’ai découvert le texte original de la pièce de théâtre Peter Pan ou l’enfant qui ne voulait pas grandir de James Matthew Barrie qui précède le roman (plus connu). J’ai réalisé que cette histoire réunissait tout ce que j’avais le plus envie de dessiner : un Londres nocturne, des jeux de lumières avec Peter qui vient chercher son ombre perdue, une île exotique, une forêt dense, des enfants libres et sauvages, les Indiens, les pirates et leur beau bateau… Je voulais absolument illustrer ce texte. J’ai appris que les éditions Milan avaient pour projet de faire un grand album à partir du texte de J.M. Barrie, traduit et légèrement résumé par Maxime Rovere (dont les adaptations respectent toujours au mieux le texte original). J’ai littéralement supplié l’éditrice en charge du projet de me confier l’illustration de cet album : elle était d’accord ! Je suis dessus avec passion depuis un moment et pour un moment encore… Il devrait sortir en octobre.
À l’avenir, j’aimerais illustrer des récits de voyage, continuer encore dans la série des textes qui invitent à la découverte et à l’aventure. Je ne suis pas encore lassée…

Bibliographie sélective :

  • Tangapico, illustration d’un texte de Didier LevySarbacane (2015).
  • La drôle d’idée de mon papa, illustration d’un texte de Rémi Chaurand, Nathan (2014).
  • Dessus-dessous : la ville, illustration d’un texte d’Anne-Sophie Baumann, Seuil Jeunesse (2014), que nous avons chroniqué ici.
  • Le vieux Cric Crac, illustration d’un texte de Muriel Bloch, Syros (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Un week-end de repos absolu, illustration d’un texte de Davide Cali, Sarbacane (2013).
  • La petite sirène, illustration d’un texte d’Andersen, Nathan (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Rikimini, illustration d’un texte de Marie-Sabine Roger, Casterman (2012), que nous avons chroniqué ici.
  • Un amour sur mesure, illustration d’un texte de Roland Fuentès, Nathan (2012).
  • La chanson de Richard Strauss, illustration d’un texte de Marcus Malte, Sarbacane (2012).
  • Comment cuisiner et dévorer les enfants, illustration d’un texte de Keith McGowan, Bayard Jeunesse (2012).
  • La chose, illustration d’un texte de Béatrice Fontanel, Sarbacane (2011).

Je vous conseille fortement le blog d’Alexandra Huard qui y montre particulièrement bien son travail : http://alexandrahuard.blogspot.fr.

TangapicoConcours :
Grâce aux éditions Sarbacane je vais pouvoir offrir à l’un de vous un exemplaire du très beau Tangapico dont Alexandra Huard a fait les illustrations. Pour participer, il vous suffit de nous dire, en commentaire à cet article, dans quel pays imaginaire vous aimeriez partir en vacances (et nous raconter un peu si vous avez envie). Nous tirerons au sort parmi toutes vos réponses, vous avez jusqu’à mardi 20 h ! Bonne chance à tous !


En vacances avec… Carole Chaix

Régulièrement, je pars en vacances avec un artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il veut me présenter et c’est lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est Carole Chaix qui s’y colle, merci à elle !
Allez en route !

5 albums jeunesse

  • Tour de manège Régis LejoncMax et les Maximonstres Maurice Sendak
  • Tour de manège Régis Lejonc
  • Le voyage de Barbapapa Tison/Taylor
  • Mon tout petit Zullo/Albertine
  • Dans le brouillard de Milan Munari

5 romans (et autres livres)

  • La révolution d’un seul brin de paille Masanobu FukuokaLes années Annie Ernaux
  • La révolution d’un seul brin de paille Masanobu Fukuoka
  • Des histoires vraies Sophie Calle
  • Carnet de croquis et réalisations François Delarozière
  • Lettres à un jeune poète Rainer-Maria Rilke

5 films/DVD : en fait beaucoup plus mais je ne peux pas faire plus court…

  • intégrale DemyL’intégrale de Jacques Demy
  • Un éléphant ça trompe énormément Yves Robert
  • César et Rosalie Claude Sautet
  • Cinéma Paradiso Giuseppe Tornatore
  • Mon oncle Jacques Tati
  • Nos plus belles années Sydney Pollack
  • Un singe en hiver Henri Verneuil

5 CD

  • DétroitSerge Gainsbourg Vol. 2 dans l’intégrale
  • Sonorama musiques autour des films de Jacques Tati
  • Detroit Cantat/Humbert
  • Soleil dedans Arthur H
  • Le Tour de M (live) M

5 BD

  • Gaffes, bévues et boulettes André FranquinGaffes, bévues et boulettes André Franquin
  • Reportages Joe Sacco
  • Brouillard au pont de Tolbiac Malet/Tardi
  • Pourquoi j’ai tué Pierre Ka/Alfred

6 artistes

  • Niki de saint-Phalle
  • Calder
  • Michel-Ange
  • Jean Tinguely
  • La Caravage
  • Camille Claudel

6/7 lieux/promenade

  • le jardin des tarots Garavicchio
  • prendre les escalators de Beaubourg jusqu’au 5 ème étage et regarder Paris
  • « le bout du monde » Gourdanne Saint Julien le Montagnier
  • quartier du « caffe Gottico » à Rome et chez Fassi au Pallazzo del Fredo pour manger des glaces
  • les salles de cinéma en règle générale
  • dans Mafate sur l’île de la Réunion

Carole ChaixCarole Chaix est illustratrice

Bibliographie sélective :

À paraître :

  • Dans la tête d’Albert, illustration d’un texte d’Annie Agopian, Thierry Magnier (septembre 2015)
  • Quand je serai très très vieux…, illustration d’un texte d’Olivier Ka, Notari (septembre 2015).

Retrouvez Carole Chaix sur son site : www.carolechaix.com.

You Might Also Like

Secured By miniOrange