La mare aux mots
Parcourir le tag

Caroline Barber

Inventaires circassiens

Par 29 janvier 2015 Livres Jeunesse

Bidouille CircusIl y a Robert Bidouille (dit le boiteux), directeur d’un cirque sans animaux et Monsieur Loyal, il y a Roberta Bidouille, sa femme, la cascadeuse, il y a Ursule et Lucien Myrmidon qui se transforment en géants lors des représentations, il y a encore Barbarina, la femme à barbe extralucide… mais il y a encore bien d’autres personnages.
Bidouille Circus est un bel album tout en hauteur. On y présente donc des personnages d’un cirque étrange, décalé. Un univers qui fait penser aux albums des Elles (jusque dans les illustrations) avec ce côté inquiétant, dérangeant. On pense aussi à Freaks de Tod Browning et surtout à l’inventaire des Princesses de Rebecca Dautremer (Princesses oubliées ou inconnues, chez Gautier Languereau). Comme dans l’album de Rebecca Dautremer, ici on ne s’adresse pas aux plus jeunes, j’aurai même tendance à dire qu’on s’adresse aux carrément grands, une sorte d’album jeunesse… pour adulte comme on en voit régulièrement.
Un très bel album qui nous présente une galerie de personnages d’un cirque imaginaire.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

CircusIl y a longtemps que je ne suis pas allée au cirque. Très longtemps même, puisque la dernière fois je n’étais qu’une enfant. Voici ce dont je me souviens… nous explique Albertine sur la quatrième de couv’. Ici pas de texte, mais de belles illustrations, un seul personnage par page dans ce livre qui se déplie, comme un livre-accordéon, nous offrant ainsi une magnifique frise. On retrouve donc un magicien, une dompteuse de lions, des clowns, des musiciens, une funambule et bien d’autres personnages.
Là encore, le livre plaira surtout aux adultes, d’après moi. C’est presque un carnet d’artiste, un livre d’illustration.
Un très bel hommage au cirque signé Albertine.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Caroline Barber (Aux p’tites choses) et d’Albertine (Les robes, Le génie de la boîte de raviolis, Dada et À la montagne). Retrouvez également notre interview d’Albertine.

Bidouille Circus
Texte de Caroline Barber, illustré par Marianne Pasquet
Les p’tits bérets dans la collection Sur la pointe des pieds
14,90 €, 187×316 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2014.
Circus
d’Albertine
À pas de loups
16 €, 135×205 mm, 25 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Deux concours chez Magnard. Le premier, pour les maternelles, pour gagner des draisiennes, le second, pour les collégiens, pour gagner des séjours linguistiques ! Bonne chance à vous.

Gabriel

You Might Also Like

Les mots…

Par 18 juillet 2013 Livres Jeunesse

AUX-P'TITES-CHOSESVous cherchez des mots ? Aux P’tites Choses, la boutique de Monsieur Bernard est là ! Le commerçant, les mots il les attrape, les met dans ses tiroirs et saura toujours vous trouver celui dont vous avez besoin ! Sauf que voilà… plus ça va et moins il trouve des mots doux, or ce sont ceux-là les plus demandés… Comment faire dans ce monde où ce sont les mots les plus terribles qui sont légion ?

Quelle façon poétique de parler des mots ! Des jolis mots et des autres, du bonheur d’entendre des mots doux, de la tristesse de ne plus entendre que des gros mots ou des mots de haine… Le texte très poétique est surtout magnifiquement mis en image par des illustrations en volume d’Elisa Granowska ! Une vraie merveille. Un très bel album, poétique et magique.
Quelques extraits sur le site des P’tits Bérets.

Des mots globe trottersQuel est le point commun entre Toboggan, Echec, Tatouage et Shampoing ? ces mots nous viennent d’autres langues (dans l’ordre : de l’algonquin, du persan, du polynésien et de l’indi). La langue française est riche de par ces mots qui ont voyagé pour venir jusqu’à nous.

Des mots globe-trotters est un très bel album qui répertorie donc une trentaine de ces mots qui sont arrivés chez nous de nos voisins et du reste du monde pour nous enrichir, ils sont illustrés de façon très esthétique par Aurore Petit. Un album un peu rétro mais en même temps très moderne, avec un beau papier et une couverture épaisse, de petits textes courts passionnants et jamais rébarbatifs. Pour les amoureux des mots… et des voyages.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué deux livres illustrés par Elisa Granowska (La fabrique à comptines et L’étrange secret de Dolly Lola).
L’avis de Za sur Aux p’tites choses.

Aux p’tites choses
Texte de Caroline Barber, illustré par Elisa Granowska
Les p’tits bérêts dans la collection Sur la pointe des pieds
11€, 155×205 mm, 29 pages, imprimé en Italie, 2012.
Des mots globe-trotters
Texte de Sylvain Alzial, illustré par Aurore Petit
Actes Sud Junior
11,80€, 151×217 mm, 40 pages, imprimé Italie, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange