La mare aux mots
Parcourir le tag

Cauchemar

Au pays des songes

Par 7 juillet 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose de vous laisser emporter dans des rêveries à travers trois albums qui nous font côtoyer les étoiles.

Le voyage de Lorian
texte de Mathilde Fonvillars illustré par Mickaël El Fathi
La Palissade
14,90 €, 235×295 mm, 40 pages, imprimé en France, 2016.
Pêcheur de rêves
texte de Christos illustré par Charlotte Cottereau
Balivernes
13 €, 250×290 mm, 32 pages, imprimé en Europe, 2016.
Sans ailes
texte de Thomas Scotto, illustré par Csil
À pas de loups
16 €, 18×13 mm, 40 pages, imprimé en Belgique, 2016.

You Might Also Like

Des mondes fantastiques…

Par 17 mars 2016 Livres Jeunesse

Drôle de voyage que je vous propose aujourd’hui, dans des mondes parallèles, à la rencontre de bestioles extraordinaires ! Voici deux albums qui sortent de l’ordinaire, pour ceux et celles qui n’ont pas froid aux yeux !

You Might Also Like

Houuuuuuuu !!!!

Par 24 octobre 2014 Livres Jeunesse

Loup et fantômes, aujourd’hui on a peur !

Y'a un louuuuhouu !Ron… Zzz ! une petite fille dort quand Oouuuuh ! Ouuuhouu ! un loup entre dans la chambre, bien décidé à terroriser la fillette. Seulement, voilà, pour lui faire peur faudrait qu’elle se réveille, le loup s’époumone… et voilà que le cauchemar sort de sous le lit. Ça ne fait pas son affaire, à lui ! Si le loup la réveille, lui ne pourra plus lui faire peur. Le loup a la solution, il avale ce gringalet et il reprend ses hurlements… sauf que maintenant c’est le cauchemar de la mamie qui s’en mêle…²
Difficile de résumer Y a un louuuuhouu ! d’André Bouchard tant l’histoire est complexe, tant les rebondissements sont nombreux (et il a même un twist final !). À tel point que je trouve d’ailleurs la couverture assez peu cohérente avec l’histoire. Mais quel bonheur ! J’avais beaucoup aimé le ton décalé de L’abominable sac à main, on retrouve ici cet humour mordant. Les enfants se régalent autant que les parents avec ces situations tantôt grotesques, tantôt teintées d’humour noir.
Un très bel album plein d’humour sur la peur et les cauchemars.

DesCa n'existe pas choses qui disparaissent, d’autres qui se déplacent… c’est certainement un coup des fantômes ! Sauf que Violette n’y croit pas, elle voit une explication rationnelle dans tous les événements qui ont lieu. C’est le chien, le chat, les souris… mais les fantômes, ça n’existe pas !
Ah si Violette voyait ce qui se cache un peu partout… nous, si nous on ouvre l’œil, on les voit ces fantômes ! Car en plus de l’humour de l’album, on peut s’amuser à tous les chercher. Les illustrations sont très jolies avec un côté un peu rétro, et l’objet est beau avec sa couverture non vernie et son beau papier.
Un très joli livre, plein d’humour… avec des fantômes !

EtAu Secours un Fantôme Farceur puisqu’on parle de fantômes, un nouveau dans la collection Au secours ! d’Orianne Lallemand c’est toujours une bonne nouvelle ! Après le loup tout poilu, la sorcière au nez crochu, l’ogre glouton et le monstre gluant, ici c’est le fantôme farceur que l’on cherche en soulevant des flaps… et à force de chercher, forcément, on va le trouver !
C’est toujours aussi drôle et toujours aussi bien fait, décidément on aime vraiment beaucoup cette collection !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’André Bouchard (L’abominable sac à main, Avant quand y avait pas l’école et Quand papa était petit il y avait des dinosaures), d’Orianne Lallemand (Let’s go to school with Jenny and Jack !Let’s play with colours with Jenny and Jack !, La Princesse Optipois, Le loup qui changeait de couleurLe loup qui fêtait son anniversaire, Sur les remparts de Saint-MaloLe loup qui n’aimait pas NoëlLes chaussettes de GaspardAu secours ! Un ogre gloutonP’tit loup rentre à l’écoleAu secours ! Une sorcière au nez crochuAu secours ! Un loup tout poilu et Pestouille et Jolicoeur) et Roland Garrigue (Mille milliards de fourmis, Mon gros dico des monstres à ratatinerAu secours ! Une sorcière au nez crochu, Comment ratatiner les cauchemars, Comment ratatiner les méchants et  Ah ! Si j’étais président).

Y a un louuuuhouu !
d’André Bouchard
Seuil Jeunesse
13,50 €, 295×265 mm, 40 pages, imprimé en Belgique, 2014.
Ça n’existe pas !
d’Ella Bailey (traduit par Vanessa Rubio-Barreau)
Gallimard Jeunesse
13,50 €, 230×270 mm, 32 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Au secours ! Un fantôme
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Roland Guarrigue
Nathan dans la collection Au secours !
14,90 €, 190×290 mm, 16 pages, imprimé en Malaisie, 2014.

À part ça ?

cram cram !On quitte les fantômes, les loups et les cauchemars… et l’on file au Népal avec notre ami Cram Cram !, le magazine jeunesse qui voyage ! On vous en parle à chaque numéro, car on adore cette super revue sans pub qui fait découvrir aux enfants les pays du monde (grâce à des familles françaises qui y vivent ou qui y ont voyagé pendant une longue période) et des tas d’autres choses. Dans ce nouveau numéro on fait la connaissance de la famille Manalou qui a vécu un an au Népal, en camping-car et a même fait de petits concerts dans les écoles. Nourriture locale, habitants, géographie, animaux, religion, traditions… nos explorateurs en herbe vont apprendre plein de choses sur ce pays et sur l’Himalaya. Ensuite, on va rencontrer le lophophore, lire une histoire de yéti (puis en savoir plus sur cette légende), Grand-Père Daniel va nous proposer de jouer au chamane népalais en fabriquant notre casse-tête (une sorte de tambour) et enfin trouver des idées créatives et une recette de bonbecs ! On adore Cram Cram ! et c’est encore un super numéro… vivement le prochain !
Cram Cram ! n° 28, 5,90 €.
Commander ce numéro de Cram Cram ! (ou d’autres) ou même s’abonner : http://www.cramcram.fr.

Gabriel

You Might Also Like

Monstres gluants, nuit noire et cauchemars…

Par 4 août 2014 Livres Jeunesse

Au secours un montre gluantLola est seule chez elle, ses parents ont disparu ! Ils ont dû être enlevés par le monstre du placard… Êtes-vous prêts à l’aider ? Ouvrons les portes… Zut il n’y a personne ! Mais c’est certain, il est passé par là… il doit y avoir un passage secret ! Soulevons bien tous les volets, on va bien le trouver ! Oh la la, mais c’est infesté de monstres par ici… vaut mieux retrouver les parents, et vite !
Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de cette collection que j’adore ! Après le loup tout poilu, l’ogre glouton, la sorcière au nez crochu, c’est donc un monstre gluant que l’on va devoir affronter ! Car ici on participe ! Le narrateur s’adresse à nous et l’on doit l’aider en ouvrant les volets, en tournant les roues et même en appuyant sur des boutons. Mais attention au monstre gluant !
Encore un super tome pour une série qui fait le bonheur des enfants.

IlDans la nuit noire fait nuit et Tim entend des bruits qui lui font peur… Est-ce un loup féroce ? Un ours affamé ? Un monstre venu du futur ? Heureusement, Tim a sa lampe de poche et il peut ainsi se rassurer.
Dans la nuit noire est un album très sympa signé Laurie Cohen et Hector Dexet. Le petit garçon de l’histoire croit toujours avoir devant lui un monstre, il imagine le pire à partir du petit détail qu’il voit dans la pénombre et du bruit qu’il entend, finalement c’est toujours moins effrayant que prévu. On s’amuse avec les bruits, on essaye de deviner qui les fait, on se rassure nous-mêmes en se disant que généralement nos peurs ne sont pas fondées, qu’en allumant la lumière on voit qu’il n’y avait pas de raison de trembler. Quoiqu’à la fin…
Un album très graphique (jusque dans le texte) pour s’amuser avec les enfants.
Quelques extraits sur le Pinterest de l’illustrateur.

LeJe suis le cauchemar cauchemar guette, caché dans la chambre. Il attend la nuit que l’enfant s’endorme et il va surgir. Et là, ça va moins rigoler ! Rien ne peut l’arrêter ! Rien ? Vraiment ?
Il est effrayant ce cauchemar mi-ours mi-cafard croqué par Laure du Faÿ ! Heureusement que l’on nous explique comment le faire rétrécir puis disparaître !
Je suis le cauchemar ! est sorti dans la collection mes premières histoires dont je vous ai parlé il y a peu. Petits albums aux coins arrondis et aux pages épaisses, parfaits pour les jeunes enfants.
Une histoire pleine d’humour pour faire partir les cauchemars.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages d’Orianne Lallemand (Let’s go to school with Jenny and Jack !, Let’s play with colours with Jenny and Jack !, La Princesse Optipois, Le loup qui changeait de couleurLe loup qui fêtait son anniversaire, Sur les remparts de Saint-MaloLe loup qui n’aimait pas NoëlLes chaussettes de GaspardAu secours ! Un ogre gloutonP’tit loup rentre à l’écoleAu secours ! Une sorcière au nez crochuAu secours ! Un loup tout poilu et Pestouille et Jolicoeur), Caroline Hue (Les tyrannosaures et C’est quoi dans ton ventre ?), Laurie Cohen (Une touche de…, Mon ami imaginaire, À la campagne, Ma maison du bout du monde, Si petit, Si grand, Et toute la ville s’éveille, Est-ce que vous m’aimerez encore…?, Dans le ventre de maman et Ma voisine est une sorcière) et Laure du Faÿ (Welcome to the zoo ! Bienvenue au zoo !, Pablo le pirate chasse au trésor !, Petit indien, Jeux de langue – Jeux d’écriture et Hans la chance).

Au secours ! Un monstre gluant
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Caroline Hüe
Nathan dans la collection Au secours !
14,90 €, 197×297 mm, 14 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Dans la nuit noire
Texte de Laurie Cohen, illustré par Hector Dexet
Frimousse
14 €, 303×217 mm, 28 pages, imprimé en Italie, 2014.
Je suis le cauchemar
Texte de Frédéric Maupomé, illustré par Laure du Faÿ
Père Castor dans la collection mes premières histoires
7,50 €, 185×220 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

À propos de cauchemars… voici des enfants qui combattent les leurs !

Gabriel

You Might Also Like

C’est l’heure d’aller au lit !

Par 2 mai 2014 Livres Jeunesse

Cétenkiki ki ki Cétenkikikikkinan
Cétenkiki d’allez au lit dès maintenant,
Cétenkiki d’allez au lit dès maintenant
Je ne veux pas papa je ne veux pas maman
Je ne veux pas papa je ne veux pas… NAN
Je ne veux pas papa je ne veux pas maman
Si c’est comme ça Ah ça je n’irai pas me laver les dents !
Cetenkiki,
Vincent Malone

Cauchemars, peur du noir et heure du sommeil repoussée… Ah quand vient le temps de dormir…

J'aime mes cauchemarsLa nuit, une petite fille rêve de monstres horribles cachés sous son lit, qu’elle se perd dans la rue ou qu’elle arrive en culotte à l’école. Sa maman a la solution : des histoires pleines de douceur qui forcément rendront les nuits plus douces… Sauf que la douceur, c’est barbant ! Avec des rêves tout mignons, les nuits ne sont plus drôles, c’est tellement mieux les cauchemars, non ?

J’aime mes cauchemars (c’est dommage ce titre qui nous révèle la chute !) est un album anti mièvrerie comme j’aime. Elle n’en a pas envie cette petite fille d’histoires de prince charmant ou de chatons, elle ce qu’elle veut ce sont des monstres et des frissons ! On le sait, la plupart des enfants aiment se faire peur, ils se reconnaîtront dans ce personnage piquant ! Et puis, c’est une très jolie façon de dédramatiser les cauchemars, de les apprivoiser. Un album plein d’humour signé Séverine Vidal avec de très belles illustrations crayonnées pleines de couleurs signées Amélie Graux.
Le même vu par Chez Clarabel, Le tiroir à histoire et Sous le feuillage.

Blanche hait la nuitBlanche, elle, n’aime pas la nuit. Chaque jour, elle revient, et chaque jour Blanche organise des concerts pour réveiller le soleil et faire partir la lune. Forcément, les parents, ça les agace un peu… Tous les prétextes sont bons, chaque phrase des parents amène des chants, des actions… mais à force…

Blanche hait la nuit aura un goût de déjà vu pour certains d’entre vous… Sibylle Delacroix a su croquer avec beaucoup de justesse ces enfants qui deviennent des piles électriques au moment du sommeil. L’album est bourré d’humour, de clins d’œil. L’histoire est rythmée par des bruits (Blanche tape sur son tambour) et des chants. Un petit album aux illustrations pleines de mouvements sur ces enfants qui s’animent à l’heure du coucher.

Oops et OhlalaC’est l’heure d’aller au lit ! Mais Oups et Ohlala n’ont pas vraiment envie… tous les prétextes sont bons pour reculer l’heure du coucher : on joue encore un peu, on veut aller aux toilettes, on veut une histoire, on a soudain une folle envie de ranger sa chambre, on réclame un verre d’eau et son doudou… Et quand toutes les demandes sont assouvies, on est enfin tranquille ?

On retrouve notre petit panda et notre petit koala qu’on aime décidément beaucoup. Encore une aventure pleine d’humour sur des situations du quotidien. Là encore, on se dit que Mellow connaît bien les enfants ! Un album, comme à chaque fois, avec des pages plastifiées et donc manipulables par les tout petits avec des couleurs franches et de forts contrastes comme ils aiment.

Mais papa...Un père souhaite une bonne nuit à ses enfants… sauf que ceux-ci lui rappellent qu’il a oublié les pyjamas ! Allez c’est chose faite, maintenant bonne nuit ! Ah non, il manque encore le doudou, puis ce sera le verre d’eau, la veilleuse, le lit, le plancher et les murs et tant d’autres choses encore…

Voilà un papa bien distrait (quand on a un personnage qui s’occupe mal des enfants ou qui oublie tout, c’est généralement le père… mais passons…) heureusement que ses enfants sont là pour le rappeler à l’ordre ! Avec de très jolies illustrations signées Marianne Dubuc, voici une histoire un brin décalée, basée sur la répétition qui a cartonné auprès de ma fille de six ans. Derrière le côté parfois absurde du propos, on rappelle quand même tout le rituel du coucher avec tout ce que nous réclament, souvent, les enfants. Un album tout doux et plein d’humour.

Quelques pas de plus…
D’autres livres sur l’heure du coucher et le sommeil que nous avons chroniqués : Trop tôt pour le dodo !, La boîte à musique de Gaston, Le doudou d’Ernestin, Un bisou pour Lili, Les chaussettes de Gaspard, Le pyjama de Charlotte a disparu, La veilleuse pour Juliette, Le livre magique de Sacha, À la sieste, Au lit tout le monde !, Réveillés les premiers, Dis tu dors ?, 40 histoires du marchand de sable, Jour de grève chez les marmottes, Victor et les Amulettes, 101 moutons au chômage, Dors bien, Rosalie, Tu ne dors pas, petit ours ?, Le sommeil Conseils et astuces au quotidien, Au dodo les animaux, Au lit, poussin !, Yoyo : Je ne veux pas dormir, Les dents, le pot, et au dodo !, Petites histoires du Père Castor pour endormir les petits, Tom ne veut pas dormir, Camille ne veut pas dormir, Camille a fait un cauchemar, Camille a oublié Nounours, Au lit, Ludo !, Non pas dodo !, Cacao se lève toujours trop tôt, Les monstres de la nuit, Ambre a peur du noir,
Quel cauchemar !Bonne nuit petit monstre vertA l’heure du loup, Y’a un monstre à côté, Le mons’trouille, Comment ratatiner les cauchemars, Au revoir cauchemar et Bonne nuit petit monstre vert.
Nous avons déjà chroniqué des livres de Séverine Vidal (Méga-Loup, Fées d’hiver, Billie du bayou, le banjo de Will, Billie du bayou, SOS Garp en détresse, Noël à l’endroit, Mon secret rit tout le temps, 55 oiseaux, Prune et l’argent de poche, Une girafe un peu toquée, Bad Lino, L’œil du pigeon, Au pays des vents si chauds, Petit Minus, Le laboureur de nuages & autres petits métiers imaginaires, La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps), Amélie Graux (Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Mellow (Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bainet Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Marianne Dubuc (Le lion et l’oiseau). Retrouvez aussi notre interview de Séverine Vidal.

J’aime mes cauchemars
Texte de Séverine Vidal, illustré par Amélie Graux
Gallimard Jeunesse Giboulées
14 €, 205×285 mm, 24 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Blanche hait la nuit
de Sibylle Delacroix
Bayard Jeunesse
10,50 €, 185×187 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Oops et Ohlala vont dormir
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mais papa…
Texte de Mathieu Lavoie, illustré par Marianne Dubuc
De la martinière Jeunesse
7,50 €, 160×220 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Pour rester dans le même sujet, l’application Nott won’t sleep (hélas que sur Ipad) chroniquée par DéclicKids.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange