La mare aux mots
Parcourir le tag

Cécile Gambini

Deux drôles de contes

Par 5 octobre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous embarque au pays des contes ! On commence avec un poussin victime d’un odieux vol, puis on part pour un royaume gouverné par un panda insomniaque…

Poussin et le porte-monnaie
Texte de Najoua Darwiche, illustré par Cécile Gambini
Didier Jeunesse dans la collection À petits petons
11,95 €, 232×217 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur écoresponsable, 2017.
La reine Panda ne dort pas
Texte de Susanna Isern, illustré par Mariana Ruiz Johnson
Belin Jeunesse
13,90 €, 210×300 mm, 40 pages, imprimé en Belgique, 2017.

You Might Also Like

Un voyage autour du monde grâce aux contes

Par 28 avril 2014 Livres Jeunesse

Inde, Groenland, Corée, Maghreb et Afrique de l’Ouest, aujourd’hui on va voyager grâce à de superbes contes (avec en bonus dans le À part ça ? un DVD pour continuer le voyage).

rajaDepuis des générations, dans la famille de Raja on est magicien. Quand son père l’appelle pour qu’il vienne prouver au monde qu’il est un magicien lui aussi, qu’il n’est pas la honte de la famille, le jeune garçon préférerait aller amuser la belle Devika. Même si lui ne s’amuse pas à répéter des tours, il accepte. Le soir même le voilà qui déclame une formule magique et devient invisible. Il s’amuse à faire des farces et vient poser un baiser sur le nez de Devika, mais au matin personne ne le croit, nul n’a été témoin du prodige, forcément ! Alors le lendemain soir Raja recommence, cette fois-ci il fait disparaître des objets, mais ce coup-ci on croit que c’est un voleur qui les a dérobés et non Raja qui a utilisé sa magie. Il décide de s’acheter une tortue et de partir faire le tour du monde sur son dos, jurant de revenir avant que son père ne soit vieux. Autour de lui, on se moque. Devika, elle, ne rit pas et s’enferme dans sa tour pour cacher ses larmes.

Raja est un grand album absolument magnifique, une petite merveille. Superbe histoire d’amour au pays des magiciens indiens sublimée par les illustrations d’Aurélia Fronty. Le genre de conte que les parents prennent autant de plaisir à lire que les enfants (d’ailleurs, c’est typiquement le genre de livre qu’achètent aussi les adultes sans enfants). Un grand conte (mon résumé ne raconte même pas le premier tiers) pour tous ceux qui aiment les beaux livres et les belles illustrations.
Plusieurs illustrations intérieures sur le billet de ce blog.

L'orphelinUn petit orphelin vivait dans un village du Groenland. Sans famille, il vivait dehors, dormait avec les chiens qui étaient les seuls à l’accepter parmi eux. Parfois, il profitait d’un morceau de viande jeté à ses compagnons de misère. Même les enfants du village lui menaient la vie dure, quand il s’approchait, ils le jetaient à terre et le battaient. Ainsi était la vie de ce pauvre orphelin. Son seul refuge était la montagne où il allait fuir la méchanceté des hommes. Sa vie commença à changer le jour où, sous les conseils d’une vieille femme qui avait eu pitié de lui, il alla crier au ciel de l’aider.

Là encore, je ne vous raconte que la première partie de ce superbe conte signé par Anouk Grinberg. Grosse surprise, en ce qui me concerne, car je ne connaissais que la comédienne (que j’aime beaucoup) et je découvre donc avec L’orphelin l’auteur et l’illustratrice. Et quel talent ! Elle nous raconte donc ce conte du Groenland avec énormément de délicatesse, tant dans le texte que dans les illustrations. Une histoire dure parfois (mais la plupart des enfants aiment les histoires tristes, c’est nous, les parents, qui souvent reculons), mais forte. Un album magnifique sur la différence, le rejet, la fragilité. Le genre d’album qui marque profondément le lecteur, le genre d’ouvrage qu’on garde longtemps dans sa bibliothèque et dans sa tête.
Retrouvez le conte et une partie des illustrations sur le blog d’Anouk Grinberg.

L.01EJDN000928.N001_PriYonHee_C_FRPrincesse Yong Hee avait pour amie la Lune. Un soir alors que la princesse célébrait son amie, le Dragon des Mers bondit des eaux et dévora l’astre. Pour la première fois, Princesse Yong Hee quitta son château et partit pour sauver la lune. Pour cela, il lui faudrait l’aide de la Terre, du Vent et de la Nuit.

Là encore, mais quelle merveille ! (oui, je sais, cette chronique sera douloureuse pour votre portefeuille). Tant le superbe conte d’Agnès Bertron-Martin que les sublimes illustrations d’Aurélia Fronty (oui, encore elle). Ici, il est donc question d’une princesse qui part affronter un dragon, aidée par les éléments. On parle donc d’amitié, de surmonter ses peurs, d’oser se battre contre les plus forts. Un livre magnifique.

Le petit oiseau au grain de bléUn petit oiseau, fort intelligent, s’accrocha un grain de blé autour du cou puis alla narguer le pacha en chantant sous ses fenêtres qu’il avait quelque chose que lui n’avait pas. Imaginez la colère du puissant homme qui demanda à ses serviteurs de voler à l’oiseau son grain de blé. Sauf que le chant recommença et cette fois si l’oiseau persiflait que le pacha était si jaloux de lui qu’il lui avait volé ce qu’il n’avait pas.

On quitte l’Asie pour le Maghreb avec ce très bon conte, plein d’humour dont le texte est signé Michel Piquemal et les illustrations Peggy Nille. Une histoire parfois cruelle, surprenante et drôle. On parle ici de la fierté, de l’intelligence des plus faibles face aux puissants. Peggy Nille nous surprend une fois encore avec de très belles illustrations assez éloignées de son univers habituel. Un conte absolument délicieux aux couleurs chaudes du Maghreb.
Le même vu par Enfantipages.

Les deux caillouxAu milieu de la brousse, dans un marigot, se disputaient deux pierres. On entendait sans cesse leurs insultes. Un génie fatigué d’entendre les noms d’oiseaux que s’échangeaient les deux pierres, sortit du marigot et leur offrit des jambes pour leur permettre de voir le monde. Voilà donc nos cailloux qui marchent, qui marchent, qui marchent… et qui pour la première fois se sentent fatigués, affamés. Mais que manger quand on est une pierre ? Grâce à une idée du petit caillou les voilà bientôt avec neuf perdrix (six tuées par le petit et trois par le grand). Jaloux, le gros caillou proposa de manger d’abord la chasse du petit puis ils partageront plus tard sa chasse à lui. Sauf que quand la faim se fit à nouveau sentir, il ne voulait évidemment plus partager.

Là encore, ce n’est que le tout début de ce grand conte qui nous vient d’Afrique de l’Ouest. La suite sera un enchaînement de situations que les cailloux n’avaient même pas imaginé. Leur dispute fera même couler une rivière de sang. Un très beau conte étiologique (vous savez, ces contes qui nous explique la création d’un élément, d’un phénomène naturel…) plein d’humour pour expliquer pourquoi les cailloux sont devenus muets avec de grandes et belles illustrations signées Cécile Gambini. Là encore un magnifique album.
Quelques illustrations intérieures sur le site de Didier Jeunesse.

Quelques pas de plus…
D’autres chroniques sur des contes du Monde ? Ici par exemple ou ou encore .
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Carl Norac (Bazar Circus et Petites histoires pour rêver dans sa poche), Aurélia Fronty (Comptines de rose & de safran, Le roi de la montagne en hiver, Un jour grand-père m’a donné un ruisseau et Une si belle entente), Agnès Bertron-Martin (Mes cinq premières histoires à la petite école), Michel Piquemal (Mamouchka et le coussin aux nuages et L’étoile de Noël), Peggy Nille (Le voleur de lune, Le Petit Chaperon Rouge, Les amoureux du ciel, Le nom du diable et Contes d’un autre genre), Françoise Diep (Le loup et la soupe aux pois) et Cécile Gambini (Mes premières berceuses et Chez Mémé). Retrouvez aussi notre interview de Peggy Nille.

Raja
Texte de Carl Norac, illustré par Aurélia Fronty
Didier Jeunesse
17,30 €, 280×370 mm, 42 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2009.
L’orphelin
d’Anouk Grinberg
Cèdre Lune
14 €, 265×200 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2014.
Princesse Yong Hee et la perle de la nuit
Texte d’Agnès Bertron-Martin, illustré par Aurélia Fronty
Père Castor
13,50 €, 266×287 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le petit oiseau au grain de blé
Texte de Michel Piquemal, illustré par Peggy Nille
Bulle de savon
13 €, 190×190 mm, 32 pages, imprimé en Union Européenne, 2014.
Les deux cailloux
Texte de Françoise Diep, illustré par Cécile Gambini
Didier Jeunesse dans la collection Contes du monde
14,20 €, 240×310 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

À part ça ?

Sur le chemin de l'écoleComme le disait Nelson Mandela, « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde », sauf qu’on n’a pas le même accès à l’éducation suivant là où l’on se trouve. Pour aller à l’école, Jackson, un Kenyan de 11 ans, et sa petite sœur doivent marcher quinze kilomètres (soit deux heures), en portant chacun un bidon d’eau et un morceau de bois et en évitant les éléphants. Zahira, jeune Marocaine de 12 ans, a un trajet de quatre heures pour parvenir à son internat. Au programme chemins caillouteux et recherche de voitures compatissantes. Pour Carlos, Argentin de 11 ans, et sa petite sœur, c’est une heure trente de cheval chaque matin. Quant à Samuel, Indien de 13 ans en fauteuil roulant, il lui être poussé par ses frères pendant une heure et demie avant d’arriver à l’école. Quatre enfants du monde dont on suit le chemin pour arriver en classe. Un film absolument passionnant, magnifique pour se rappeler l’importance de l’école et comment certains bravent les dangers et marchent des heures quand parfois, ici, certains traînent des pieds. Un film très fort qui vient de sortir en DVD et Blu-ray. Le film y est disponible en VF ou en VO (personnellement, j’ai déjà du mal avec les doublages sur les films, alors sur un documentaire c’est absolument impossible ! J’ai préféré lire le peu de dialogues à ma fille et le regarder dans les langues d’origine), on y retrouve aussi trois jolis bonus sur l’un des personnages du film (sa venue en France, la projection du film à Paris en sa présence et la projection du film dans son école). À voir absolument (et vu le prix, pourquoi se gêner ?).

Bande annonce :

Sur le chemin de l’école, un film de Pascal PlissonThe Walt Disney Company France. Autour de 9 € pour le DVD et de 13 € pour le Blu-Ray.

Gabriel

You Might Also Like

De la musique (+ concours)

Par 24 novembre 2013 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Cette musique,
Ta musique,
Quelques notes,
Trois fois rien,
Pour toi, rien que pour toi.
La musique
Barbara

Après les CD et livres-CD qui racontent des histoires la semaine dernière, cette semaine on s’intéresse à ceux de musique.

On commence par trois livres-CD de berceuses.

Mes premières berceusesMes premières berceuses sorti chez Seuil Jeunesse propose 28 berceuses chantées, pour la plupart connues : Meunier tu dors, Colas mon p’tit frère, La p’tite poule grise,… et d’autres beaucoup moins connues (voire même quelques créations). On trouve aussi quelques classiques étrangers. Ici, ce sont donc des chansons qu’on pourra également leur chanter nous-même. Le livre est tout cartonné donc on peut le mettre dans les mains des tout-petits (après avoir enlevé la pochette CD) et il est très joliment illustré par Cécile Gambini. Un bien joli livre-CD.

Mes plus belles berceuses classiquesMes plus belles berceuses classiques et autres musiques douces pour les petits sorti chez Gallimard Jeunesse (en collaboration avec Radio Classique) est un livre tout cartonné (donc manipulable par les tout-petits). Le choix musical est très intéressant, c’est un CD extrêmement agréable à écouter, très doux. Schubert, Debussy, Chopin, Bach… Piano surtout mais aussi violon, flûte, violoncelle et clarinette pour ces morceaux pour la plupart instrumentaux (4 morceaux sur les 17 qui composent le CD sont chantés). Niveau illustrations ce sont Cécile Gambini, Elsa Fouquier, Olivier Latyk et Charlotte Roederer qui rendent ce livre très beau à regarder, coloré et doux. Un très très bon ouvrage pour les tout-petits mais qui sera aussi agréable à écouter pour les grands.
Un extrait ici.

les plus belles berceuses classiquesL’année dernière, Didier Jeunesse nous avaient régalés avec un des plus beaux livres-CD sorti ces dernières années, Les plus belles berceuses Jazz. Cette année ce sont des berceuses classiques qu’ils nous proposent d’un un très bel album dont les illustrations sont signées Élodie Nouhen. Brahms, Schubert, Ravel, Grieg… Seize morceaux extrêmement doux qui vont ravir autant les parents que les enfants. Ici, ce ne sont que des musiques instrumentales (interprétées par l’Ensemble Agora). Dans le magnifique livre, l’histoire de chaque morceau est racontée. Envie de passer une bonne trentaine de minutes comme enveloppé dans un cocon très doux ?
Extraits du CD et du livre.

Le chant des oiseauxOn reste sur de la musique classique avec le très bel album sorti chez La montagne secrète, Le chant des oiseaux. Cette très jolie sélection tourne donc autour des oiseaux : L’oiseau de Prokofiev extrait de Pierre et le loup, Poules et Coq de Camille Saint-Saëns extrait de Le carnaval des animaux, Le coucou et le Rossignol d’Haendel,… Pour chaque piste, le livre nous parle du morceau et de l’oiseau dont il s’agit. En fin d’ouvrage on trouve un guide d’écoute qui va encore plus loin dans l’initiation à la musique classique. On trouve aussi une biographie des compositeurs, un glossaire des termes musicaux et une chronologie. Bref si le CD est d’une grande qualité, le livre l’est tout autant et ici on va vraiment intéresser les enfants à la musique classique et leur apprendre beaucoup de choses. Les illustrations de Cecilia Varela sont vraiment belles. Un très bel ouvrage qui prouve encore que musique classique n’est pas synonyme d’ennui et de poussiéreux.
Feuilleter le livre et écouter le CD.

Sylvain Luc - souvenirs d'enfanceOn reste dans la musique avec Sylvain Luc qui dans Souvenirs d’enfance réinterprète de façon instrumentale les classiques de l’enfance : Ah vous dirai-je maman, Gentil Coquelicot, Il court il court le furet, Sur le pont d’avignon… C’est doux, très doux. On pense aux boîtes à musique, aux musiques pour les tout-petits. Sylvain Luc est guitariste jazz, il signe ici un très joli CD pour redécouvrir nos classiques en version instrumentales (et pourquoi pas chanter dessus).
Des extraits en ligne ou sur Qobuz.

MilanimoOn change de registre avec le très doux Milanimo de Julien Baer. Une des plus belles surprises musicales de ces derniers temps. Non pas que je sois surpris que Julien Baer sorte un bon disque (il en sort de très beaux pour adultes depuis des années) mais j’avoue que dans les « chanteurs pour adultes » ce n’est pas celui que j’aurai le plus imaginé sortir un album pour enfants. Et il faut reconnaître que c’est une vraie réussite ! Dans le genre album de chansons pour les tout-petits je n’avais pas eu un tel coup de cœur depuis Ici Baba. Les chansons sont vraiment très belles, très douces, très poétiques. Julien Baer nous parle donc des animaux : des poulets croisés dans la rue, du trafic d’animaux, des guêpes qui piquent, du tamanoir qui se sent seul… C’est vraiment un très bel album qui est accompagné d’un magnifique livre illustré par Katerine (le chanteur). Seul bémol, les livres souples avec des systèmes en mousse pour tenir le CD c’est toujours une cata. Mais vu la merveille qu’est Milanimo vous ferez l’achat d’un boitier cristal pour mettre le CD, et puis c’est tout ! De jolies chansons qui restent en tête, qu’on chante avec les enfants, bref une vraie réussite !
Des extraits du CD, du livre et une vidéo.

Expérience Philippe Fourel Expériences de Philippe Fourel est une très bonne surprise. Je ne connaissais pas du tout ce chanteur et son album est follement entraînant, très rythmé et à la fois poétique. Certaines chansons donnent vraiment envie de les reprendre avec lui, les enfants s’amusent vraiment. Il joue avec les mots et forme des mots valises… et en profite pour dénoncer les manipulations génétiques « sans danger garanti testé sur des rats des oies qui sont restés sans voix », parle des écrans et du danger de rester devant, dénonce les absurdités de la planète « d’un côté des infirmières d’un côté des militaires Non mais c’est quoi cette planète Moitié vaccin moitié révolver D’un côté on fait la fête d’un côté on fait la quête ». Des messages qui passent avec humour, sans que ça soit lourd. Il y a parfois de très bonnes choses qui sortent dans des tout petits labels (voir même auto-produits), Expériences de Philippe Fourel en fait partie ! Un très bel album, drôle et poétique.
Des extraits en ligne.

Comment ça va sur la Terre ?Comment ça va sur la Terre ? interrogent Michèle Buirette, Elsa Birge et Linda Edsjö, un trio de chanteuses-musiciennes. La Terre de plus en plus sèche qui réclame de l’eau, les arbres qui sont décimés pour faire passer les voitures, les légumes qui se bagarrent… on parle ici de la nature mais avec humour et poésie, ce n’est pas le genre de chanson écolo-ringarde chantée par des babas allumés accompagnés à la guitare (j’en ai entendu pas mal comme ça et même si je suis moi-même écolo-végétarien-gaucho-chaispaquoi moi ça me gonfle). Ici c’est vivant, animé, ça sent bon le spectacle (vous savez ce genre de CD qui nous donne envie d’aller assister au concert). Elles nous racontent de belles histoires à travers leurs chansons (dont certaines sont des textes de Robert Desnos ou Jean Tardieu mis en musique). On passe vraiment un très bon moment, à l’écoute de ce très joyeux Comment ça va sur la terre ?.
Des extraits en ligne.

Casse-piedsJe dois vous faire un aveu… je ne suis pas du tout fan d’Henri Dès (je préfère son fils). On a eu tellement de choses plus modernes ces dernières années que je préfère écouter Zut ou Pascal Parisot (et ma fille partage ce sentiment). Mais là j’ai été surpris ! Très surpris même ! Dans Casse-pieds illustré par Zep on se surprend à chanter avec lui, reprendre les refrains… La plupart des chansons sont vraiment rythmées, entraînantes. Il s’est vraiment renouvelé avec cet album, d’après moi. On parle ici des retrouvailles entre cousins, des trucs même pas vrais, des anniversaires, du temps où pépé était petit ou encore, bien-sûr, des casse-pieds ! Une très bonne surprise donc que ce dix-huitième album d’Henri Dès, illustré par Zep (ce qui modernise encore plus le tout !), sorti en CD et en livre-CD (les illustrations valent le coup d’investir dans le livre-CD qui est quasiment au même prix).
Des extraits du livre et du CD en ligne.
A noter : Henri Dès sera à l’Olympia les 8 et 15 décembre, les 21 et 22 à Montreux avec un choeur de 200 enfants et en tournée un peu partout : Nantes (le 15 février), Tours (le 16), Genthod (le 28), Clermont-Ferrand (le 8 mars), Vuarens (les 15 et 16), Lyon (le 29), St Etienne (le 30), Dijon (le 12 avril), Marseille (le 13)…

La vie de châteauJe l’ai cité juste au-dessus… Pascal Parisot ressort son album La vie de château en livre-CD. Alors ça forcément on est ravis car les illustrations sont magnifiques (même si je déteste, et le mot est faible, qu’on ressorte « en mieux » un CD qu’on avait déjà acheté pour nous le faire acheter une seconde fois). On retrouve ici tout l’humour de ce chanteur absolument génial, les enfants s’amusent énormément (et les parents ne s’ennuient pas, ne sont pas gonflés au bout de la 30ème écoute). Vous pouvez retrouver ma chronique sur le CD ici. Si vous n’aviez pas encore La vie de château, procurez-vous d’urgence le livre-CD (en plus les illustrations d’Anne Laval sont superbes) et surtout courrez voir Pascal Parisot sur scène ! On l’a vu à plusieurs reprises avec ma fille et c’est chaque fois un régal, ce dernier spectacle est sans doute son meilleur.
Dans le A part ça ? du jour (en fin d’article) je vous propose de gagner des places pour son concert à L’européen.
Écouter sur Deezer.

Vive la récré !J’avais déjà entendu (d’une oreille distraite) Vive la recré ! sorti chez Gallimard, j’ai voulu en savoir plus… et je n’ai pas été déçu. La première impression a été confirmée : voilà un très bon album avec les chansons à gestes, des chansons-jeux… Trois petits chats ou Maya l’abeille nous feront nous taper dans les mains (vous savez face à face, on se tape l’un dans les mains de l’autre de façon alternée), Dans ma maison sous terre ou Le facteur n’est pas passé nous feront jouer en cercle, Mon prof de ski m’a dit ou Head and shoulders nous feront faire des gestes avec tout notre corps,… Une vingtaine de chansons qui sont pour la plupart des classiques de la récré (je suis certains que vous en connaissez plusieurs parmi celles que j’ai citées) qui sont présentées dans un livre qui explique bien les mouvements, gestes, etc. Les versions chantées sont vraiment agréables à écouter (car ce genre de chansons ça pourrait vite devenir un objet de torture). Un super CD, idéal pour la voiture mais pas seulement !
Des extraits en ligne.

Comptines, Biguines & chocolatOn vous parle régulièrement de Magguy Faraux, quel plaisir de la retrouver dans deux nouveaux double-CD ! Comptines, biguines & chocolat propose 36 titres des Antilles. Dépaysement garanti, nous voilà avec Magguy Farraux enfant dans sa case à danser la biguine pendant que dehors les grandes personnes parlent de cyclone. Difficile de ne pas bouger à l’écoute de ces musiques entraînantes, les ennuis sont loin, place à la bonne humeur ! Le livret du CD propose même la recette du chocolat chaud créole, cet hiver on n’aura vraiment pas froid ! Le deuxième CD du double CD est DansePirouette & Cabriole Ti doudou qu’on avait chroniqué ici. Pirouette & Cabriole va nous faire bouger également ! Le premier CD s’adresse aux plus petits en leur proposant des petites danses, des mouvements (dans les paroles on leur dit quoi faire). Même programme dans le deuxième CD mais pour les plus grands (ici plutôt 4-7 ans d’après l’éditeur, le premier plutôt 2-5 ans). C’est un régal ! On danse, on bouge son corps. Magguy Faraux m’a réconcilié avec la musique des îles.
Extraits de Comptines, biguines & chocolat et de Pirouette & Cabriole.

Trop facile, la musique !Pour finir et si nous faisions nous-même de la musique ? Alors on quitte les CD et ce coup-ci c’est un livre que je vous propose : Trop facile la musique sorti chez Actes Sud Junior. Ici, on nous explique comment se fabriquer des instruments de musique très simplement : Un piano avec des bouteilles et de l’eau, des maracas avec des pots de yaourt (le livre part de « pots de ferments lactiques » mais ça serait vraiment de minuscules maracas, je pense que c’est une erreur), une guitare avec une boîte à chaussures, des crayons, de la pâte à modeler et des élastiques… bref on va se faire tout un big band (comme le dit le livre) à peu de frais ! On sent que c’est vraiment réfléchi, testé et le livre est en plus très vivant, très coloré. Un très bon ouvrage pour les bricolo-musiciens en herbe !

Quelques pas de plus…
On chronique souvent des CD musicaux, par exemple , ici ou (mais encore plus avec la catégorie Musique)

Mes premières berceuses
Collectif, illustré par Cécile Gambini
Seuil Jeunesse dans la collection Un livre un CD
16.90€, 208×210 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mes plus belles berceuses classiques
Collectif
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes plus belles…
15€, 215×215 mm, 40 pages, CD : 50 min., imprimé en Chine, 2013.
Les plus belles berceuses classiques
Collectif, interprété par L’Ensemble Agora, illustré par Élodie Nouhen
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80€, 265×265 mm, 36 pages, CD : 33 min., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Le chant des oiseaux
Collectif, textes d’Ana Gerhard (traduits par Caroline Déry), illustré par Cecilia Varela
La montagne secrète dans la collection Livre-disque
19,50€, 210×205 mm, 66 pages, CD : 28min., imprimé à Hong Kong, 2013.
Souvenirs d’enfance
de Sylvain Luc
Just Looking Production
Autour de 13€, CD : 36 min.
Milanimo
de Julien Baer, illustré par Philippe Katerine
Actes Sud Junior
19,90€, 155×191 mm, 40 pages, CD : 18 min., imprimé en Espagne, 2013.
Expériences
de Philippe Fourel
Les chansons d’abord
autour de 12€, CD : 47 min.
Comment ça va sur la Terre ?
de Michèle Buirette, Elsa Birge, Linda Edsjö
Victor Mélodie
Autour de 15€, CD : 39 min.
Casse-pieds
Texte de Henri Dès, illustré par Zep
Les Éditions des Braques dans la collection Un livre-Un CD
18,30€, taille en mm, 29 pages, CD : 61 min., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Exciste aussi en CD autour de 18€, Production Mary-Josée.
La vie de château
de Pascal Parisot, illustré par Anne Laval
Naïve dans la collection Naïve musique
20€, 193×255 mm, 32 pages, CD : 67 min., imprimé en Malaisie, 2013.
Vive la récré !
de Trois p’tits chats & cie
Gallimard Jeunesse dans la collection Gallimard Jeunesse musique
20,10€, 245×220 mm, 45 pages, CD : 63 min., imprimé en Italie, 2009.
Comptines, biguines & chocolat
de Magguy Faraux
ARB Music dans la collection Terres d’enfance
Autour de 20€, CD : 72 min.
Pirouette & cabriole
de Magguy Faraux
ARB Music dans la collection Terres d’enfance
Autour de 20€, CD : 64 Min.
Trop facile la musique !
de Claire Laurens, illustré par Marion Puech
Actes Sud Junior
8,50€, 187×188 mm, 32 pages, imprimé en France, 2013.

A part ça ?

Flyer Parisot Décembre
Grâce à Traffix Music, j’ai la chance d’offrir à trois d’entre vous deux places pour le concert du 23 décembre de Pascal Parisot, dont je vous parlais plus haut dans cette chronique (et dont je vous parle régulièrement). Ce concert aura lieu à l’Européen, 5 rue Biot à Paris (dans le 17ème). Pour cela, laissez un commentaire sous cet article en précisant que vous voulez tenter de gagner des places ! Vous avez jusqu’au 13 décembre 10h !  Pour rappel, il fera 3 dates à L’Européen : le 21 décembre à 15h, le 22 décembre à 11h et donc le 23 décembre à 15 h. Ne ratez aucune des dates de Pascal Parisot en suivant la page Facebook de Traffix Music. Nous, nous l’avons vu plusieurs fois avec notre fille de 5 ans et c’est chaque fois un régal !

Gabriel

You Might Also Like

« Mémé prépare sa sauce tomate pour la semaine, ça sent bon l’huile d’olive, l’ail, et le perlimpinpin »

Par 24 novembre 2011 Livres Jeunesse

Chaussez vos éventuelles lunettes, vous allez en prendre plein les mirettes !

Dans un livre, il y a le plus souvent du texte ET des images. Mais aujourd’hui, on ne parlera que d’images ou presque, puisque je vous présente deux parutions de la collection Grandimage aux éditions La Maison est en Carton. Il s’agit de « paravents pour voir la vie en grand » ! De grandes images-posters (100×55 cm), imprimées sur un papier épais, verni, conçu pour résister aux nombreuses manipulations des petites mains. A chaque fois, c’est un illustrateur de livres jeunesse qui prend les commandes, et nous plante un beau décor, sur des thèmes très variés…

Parmi eux, Magali Le Huche, dont on vous parle souvent sur La Mare aux Mots et qu’on adore ! Elle nous présente A la piscine, une scène fourmillant de détails: cours de natation, vestiaires, séances pour mamies et femmes enceintes, grand-père très entraîné et très équipé, glissades ou lectures au bord du bassin, passage sous le sèche-cheveux, sous la douche ou dans le pédiluve glacé, et même peur de l’eau, tout y est ! Tout le monde se reconnaitra forcément, et c’est plein d’humour ! Un petit dépliant accompagne la grandimage, pour s’amuser à chercher des détails.

Quant à Cécile Gambini, elle nous emmène Chez Mémé. Mémé, c’est sa grand-mère Flo, « à l’huile d’olive ». Une mémé du Sud-Est, qui prépare de la sauce tomate magique, et qui lit Nice-Matin, pendant que les cousins s’aventurent dans la maison ou le jardin, ou piquent une tête dans le bassin à poissons. Chez Mémé, il y a aussi des palmiers, des tomettes rouges, des bulles de savon avec les restes de Savon de Marseille… La vie s’écoule au rythme du soleil, des rires, et des cris des animaux qui peuplent son jardin. Cécile Gambini utilise beaucoup le collage et l’illustration est pleine de vie ! Là encore, un petit livret accompagne la grandimage, pour s’amuser à retrouver tout ce beau monde !
Je ne résiste pas à vous dire que cette Mémé, c’est un peu des miennes (grand-mère ou arrière grand-mère)! J’ai retrouvé plein de chouettes détails de mon enfance.

Selon les illustrations, les détails sont plus ou moins nombreux et plus ou moins visibles. Du coup, à n’importe quel âge, on y trouve son compte. Alors que les plus jeunes n’auront aucun mal à se repérer dans l’illustration de Magali Le Huche, les plus grands ne seront pas en reste avec Cécile Gambini. En tout cas, c’est mon impression.

Et on peut aussi beaucoup discuter, commenter, compter, inventer ses propres histoires avec ces belles illustrations. Comme quoi, même sans texte, la littérature jeunesse est pleine de ressources !

Je pense aussi qu’on peut utiliser l’image comme décor dans une chambre. En tout cas, pour certaines, je crois que ça me plairait bien ! Par ailleurs, à ce propos, La Maison est en Carton propose aussi des illustrations originales de nombreux auteurs jeunesse, encadrées ou pas.

A la piscine
de Magali Le Huche
La Maison est en Carton dans la collection Grandimages.
19€
Chez Mémé
de Cécile Gambini
La Maison est en Carton dans la collection Grandimages.
19€

————————————————————————————————————————-

A part ça ?

Comme mardi, nous vous proposons aujourd’hui, une nouvelle liste de Noël d’un de nos lecteurs qui nous présente sa sélection. Aujourd’hui, il s’agit de Noisetine !

« Voici la liste des livres qui ont plu à la maison et que je conseillerai pour Noël
1. Hervé TULLET Un livre aux éditions Bayard Jeunesse
2. Antoine Guillopé Pleine Lune, aux éditions Gauthier-Languereau
3. Alice Brière Haquet et Olivier Philipponneau Perdu, Memo Editions
4. Christian VOLTZ Les trésors de Papic, éditions Bayard
5. Quentin Blake Les fabuleuses poches d’Angélique Brioche, Gallimard Jeunesse testé auprès de toute une classe de CP qui en raffole…
6. Donald Crews Un train passe. L’Ecole des Loisirs. On ne s’en lasse passe, à l’endroit et à l’envers…
7. Yuchi Kasano Bloub, bloub, bloub L’Ecole des Loisirs …Allez encore une fois…
8. Stéphanie Ledu Mes Petits docs : Les pirates Milan
9. Hervé Battut Oh ! La belle lune ! Didier Jeunesse. Trop drôle Nananère..;
10. Agnès Berton-Martin La lettre des oiseaux Nathan
Et il y en aurait encore bien d’autres…

Dans les jours prochains, deux autres lecteurs nous confieront leurs coups de cœur ! Avec tout cela, vous êtes parés pour bien gâter !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange