La mare aux mots
Parcourir le tag

Céline Delavaux

Combattre le sexisme ! [ARTICLE EN ACCÈS LIBRE]

Par 8 mars 2019 Livres Jeunesse

On vous parle d’antisexisme une bonne partie de l’année, ça serait dommage de ne pas le faire lors de la Journée internationale des droits des femmes ! Et en passant, on rappelle que notre webzine antisexiste est toujours téléchargeable gratuitement ici.

« Les filles ont peur de tout », « les déguisements de pirates, c’est seulement pour les garçons », « le football c’est pas pour les filles », voilà le genre de phrases idiotes que l’on peut entendre un peu partout, même dans les médias. Pourtant rien n’est interdit aux filles, comme rien n’est interdit aux garçons ! Que l’on soit fille ou garçon on peut pleurer, être gracieux·euse, courageux·euse, s’habiller en rose ou en bleu, avoir les cheveux longs ou courts, être le·la chef·fe…
Des livres pour dire que les filles peuvent ne pas aimer le rose et les garçons peuvent aimer la danse, on en a vu arriver quelques-uns ces derniers temps… mais celui-ci est particulièrement intéressant, d’après moi. Par sa forme déjà (d’un côté « fille » et de l’autre « garçon » si bien qu’on a les deux livres et ainsi garçons et filles pourront lire les deux « côtés »), ensuite parce que les illustrations sont vraiment réussies, enfin car ici on accepte aussi les filles qui aiment le rose et les princesses (on ne dénigre personne !). Bref, il est bien fait, bourré d’humour et esthétique (chez moi, mes filles de 5 et 10 ans ont tout de suite adoré). On notera aussi qu’il n’y a pas ici que des enfants blancs, et ça aussi ça fait du bien !
Un album extrêmement bien fait (et très esthétique) pour combattre les clichés sexistes et rappeler que ce n’est pas notre genre qui fait ce que l’on est.

Voilà que s’avance la ligue des super-féministes ! Avec elle, on va parler de la représentation des filles dans les œuvres, de l’égalité, du partage des tâches, des injonctions, des privilèges et même de l’écriture inclusive !
Voilà une BD extrêmement originale et bien foutue pour parler de féminisme (et de tout ce que ça englobe) aux enfants. C’est bourré d’humour, facile à lire et passionnant ! Mirion Malle (qui avait déjà illustré Les règles… quelle aventure dont on avait parlé ici) met en évidence des choses qu’on n’a pas forcément remarquées sur la représentation (par exemple sur les filles montrées souvent comme rivales quand les garçons sont montrés comme complices ou le fait que la fille d’un groupe n’a souvent comme seule caractéristique que d’être une fille). Comme dans le précédent, ici encore Mirion Malle montre toutes sortes de corps et de couleurs de peau. Mon seul bémol serait peut-être la minimisation de l’injonction à la virilité qui me semble dommage. Mais ça reste, encore une fois une très bonne BD qui aborde des tas de thématiques (on parle aussi d’homosexualité, de transidentité, d’intersectionnalité…) avec humour et intelligence.
Une BD pour devenir de super-féministes !

Les voix de femmes qui ont marqué l’Histoire. Celles de Rosa Luxembourg ou celle d’Angela Davis, celle de Simone Veil ou celle de Christiane Taubira, 20 femmes dont la voix a résonné ou résonne encore.
Des livres de portraits de femmes il y en a eu un paquet ces derniers temps (on en a parlé ici), mais ce bel ouvrage est plus original que ça. Ici, on nous présente bien sûr ces femmes qui ont marqué l’Histoire, mais on nous propose surtout de lire l’un de leurs discours. Sourire devant l’ironie de Rosa Luxembourg, avoir la chair de poule en lisant les mots de Gisèle Halimi, sentir monter les larmes en entendant encore la voix de Christiane Taubira défendant le mariage pour tous… Vingt discours à lire et relire pour se rappeler de l’évolution des droits,  de l’histoire de ces femmes qui se sont battues (et qui ont été bien souvent dénigrées), notre Histoire tout simplement. Chaque discours est précédé d’un rappel du contexte, afin de bien comprendre. Et c’est richement illustré de photos.
Un très bel album documentaire dans lequel on retrouve vingt discours de femmes qui ont marqué l’Histoire.

Amazones, Beauté, Simone de Beauvoir, Blondes, Cerveau, Contraception… classés par ordre alphabétique des mots qui ont un lien avec le sexisme. Jessie Magana et Alexandre Messager rééditent leur très bon ouvrage pour lutter contre le sexisme dans une version actualisée (« #meetoo » et « racisées » font leur apparition et s’il y a 4 ans le titre disait « parler » du sexisme, aujourd’hui il le combat) pour notre plus grand plaisir !
Un ouvrage à posséder absolument !

Pour aller plus loin, écoutez la super émission de Véronique Soulé, Écoute il y a un éléphant dans le jardin, spécial Combattre le sexisme (avec la présence de Jessie Magana) ici : https://podcast.ausha.co/ecoute-il-y-a-un-elephant-dans-le-jardin/uedlj-2019-03-06.

Les filles peuvent le faire aussi
Les garçons peuvent le faire aussi
Texte de Sophie Gourion, illustré par Isabelle Maroger
Gründ
12,95 €, 227×267 mm, 48 pages, imprimé en Slovénie, 2019.
La ligue des super féministes
de Mirion Malle
La ville brûle
16 €, 210×284 mm, 72 pages, imprimé en UE, 2019.
La voix des femmes, des grands discours qui ont marqué l’Histoire
de Céline Delavaux
De La Martinière Jeunesse
21,50 €, 192×256 mm, 210 pages, imprimé au Portugal, 2019.
Les mots pour combattre le sexisme
de Jessie Magana et Alexandre Messager
Syros
12 €, 121×170 mm, 168 pages, imprimé en France, 2019

You Might Also Like

Secured By miniOrange