La mare aux mots
Parcourir le tag

Chadia Chaïbi-Loueslati

Le pouvoir des mots, du coeur et des fleurs !

Par 3 janvier 2012 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je mets à l’honneur Les Editions des Samsara avec trois jolis albums.
On commence par Les secrets des fleurs écrit par Valérie Weishar-Giulani et illustré par Laure Phélipon.

Un album original puisqu’il est constitué de deux parties : dans un premier temps, on suit l’histoire de petites fées des fleurs qui sont invitées par le prince à un bal. On découvre alors le caractère de chacune grâce à une courte description et à une grande et douce illustration. C’est un peu une initiation au langage des fleurs si complexe ! Coquelicot est fragile, Marguerite épanouie, Chardon mal-aimée,… Le texte est court mais souvent poétique, et les illustrations sont très jolies.
Puis, dans la seconde moitié du livre, les lectrices (ou lecteurs d’ailleurs) ont accès à un carnet plus documentaire sur chacune des fleurs avec un espace pour faire sécher un exemplaire de chaque et prendre des notes. Les explications sont souvent données sous forme de petit poème et l’ensemble est vraiment très doux. Nul doute que bon nombre de petits rêveurs et d’amoureux de la nature seront sensibles au charme de ce bel album !

On reste avec Laure Phélipon pour découvrir le second album : Histoires de coeurs qu’elle a cette fois également écrit. Cette fois, toujours avec des illustrations douces, vives et pleines de poésie, on voyage à travers les expressions de la langue française qui contiennent le mot cœur ! Et il y en a un sacré nombre : mettre du cœur à l’ouvrage, en avoir le cœur net, être un vrai cœur d’artichaut… Sur fond d’une belle histoire d’amitié entre Quentin et Leila, on découvre toutes ces expressions illustrées ! Et on se rend compte de la richesse de tous ces mots, qui aident souvent à traduire des sentiments ! C’est vraiment une belle histoire servie par des illustrations pleines de douceur et de poésie comme Laure Phélipon en a décidément le secret !

Et enfin, on revient à Valérie Weishar-Giulani qui signe L’abécédaire du petit écolier, illustré par Chadia Chaïbi-Loueslati (dont Gabriel vous avait déjà parlé ici)Ce petit album à couverture souple présente sur chaque double page une lettre de l’alphabet, initiale d’un mot qui a toujours un lien avec le quotidien des petits écoliers, et une belle illustration. De l’Odeur des cahiers neufs (qui m’est si chère, vous l’aurez compris) aux Nuages dans lesquels on s’évade parfois pendant la leçon, sans oublier les Echanges de la cour de récréation, l’école n’est décidément pas un endroit où rien ne se passe ! Nombreux seront ceux qui se reconnaîtront dans ces jolis dessins !

Les secrets des fleurs, Valérie  Weishar-Giulani et Laure Phélipon
Public : Lecteurs débutants/Lecteurs confirmés
Prix : 12 €

Histoires de coeurs, Laure Phélipon
Public : A leur lire/Lecteurs débutants/Lecteurs confirmés
Prix : 12 €

L’Abécédaire du petit écolier, Valérie Weishar-Giulani et Chadia Chaïbi Loueslati
Public: A leur lire/Lecteurs débutants
Prix : 10 €

Tous trois aux Editions du Samsara.

——————————————————————————————————————–

A part ça ?

Depuis le mois de Décembre, France 5 diffuse Mouk, dessin animé adapté des célèbres livres de Marc Boutavant. Dans chaque épisode, Mouk et ses amis découvrent un nouveau coin de la planète, à vélo. Il y a même un mini-site dédié sur le site de la chaîne pour retrouver les personnages !

Marianne

You Might Also Like

« Justice, égalité, respect !… »

Par 10 décembre 2011 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je veux vous présenter deux livres qui sont d’une certaine manière « engagés ». L’un parle d’homoparentalité et l’autre de la révolution arabe, ils ont tous les deux un point commun : ils sont écrits par Ingrid Chabbert.

C’est une histoire qu’on a suivie d’ici, avec plus ou moins d’intérêt suivant notre ouverture sur le monde. C’est une histoire récente, qu’on a vue dans nos téléviseurs, des images dures qu’on ne montrait pas aux enfants. Pourtant ce livre est fait pour eux, pour leur raconter, pour qu’on n’oublie pas. C’est l’histoire de la révolution arabe.

Le texte est assez fort. Il est simple et beau. Les phrases sont courtes mais font mouche. Sur la première page une femme est debout avec une robe d’un superbe rouge « Le premier jour, elle est toute seule au milieu de la place vide. Debout, les bras levés, le menton droit. Elle ose. Elle les défie…« . Les pages suivantes sont sur le même modèle, jour après jour ils sont de plus en plus nombreux, c’est un peuple qui réclame la démocratie.

Les illustrations de Loren Bes sont magnifiques. Elles sont faites principalement de noir et blanc mais quelques touches de couleur sont présentes pour accentuer certains éléments : du jaune pour l’argent du despote ou la robe rouge de cette femme qui lutte par exemple. L’ouvrage est bilingue français et arabe, il contient aussi des très belles citations (Paul Eluard et Aboul El Kacem CHEBBI) et le beau texte est conclu par un extrait superbe du poème, NON !... de Kamel M’RAD
(…) Là où le courage, avec joie et délice,
Court, par delà le geste, jusqu’au sacrifice !…
Je viendrais pour inscrire les lettres du mot NON,
Debout, tout simplement, pour faire face aux canons !…(…)

Les dernières pages du livre sont plus documentaires, nous rappellent les évènements du printemps arabe. L’objet est très beau avec son format à l’italienne.

Dans un genre très différent…

Prunelle est bien embêtée, au centre aéré Leïla, leur animatrice, leur propose de fabriquer un cadeau pour la fête des mères et leur donne de quoi faire un collier… Seulement Prunelle a deux mamans…

Voilà un joli livre sur un thème « pas évident ». Ça fait du bien de trouver ce genre de sujet dans un livre pour enfant. L’histoire est simple et est adaptée pour les petits (ma fille de 3 ans et demi a beaucoup aimé). Les illustrations de Chadia Loueslati en font vraiment un album très doux. L’album n’est évidemment pas destiné qu’aux enfants concernés par le sujet, c’est un album sur la communication (il suffira à Prunelle de dire à Leïla qu’elle a deux maman pour que celle-ci trouve une solution) mais il est évident que c’est aussi un formidable album pour ouvrir l’esprit des enfants sur ce sujet. Je trouve ça bien qu’on apprenne à nos enfants que toutes les familles ne sont pas sur un seul modèle (celui que montre la très grande majorité des livres pour enfants : le papa, la maman, le petit garçon et la petite fille). Bref c’est un album un brin militant sans que cela ne se ressente dans l’histoire (tout cela est fait de façon naturelle).

Retrouvez une très bonne interview dIngrid Chabbert et Marjorie Lematre sur Lecture Jeunesse 83.

Raconte-moi la Révolution… d’Ingrid Chabbert illustré par Loren Bes
Éditions des Samsara, dans la collection Passerelles, 12€
Public : Lecteurs débutants / Lecteurs confirmés

La fête des deux mamans d’Ingrid Chabbert illustré par Chadia Loueslati
Les éditions Les petits pas de Ioannis, dans la collection P’tites bulles de vie, 12,90
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Raconte-moi la Révolution…
d’Ingrid Chabbert illustré par Loren Bes
Éditions des Samsara, dans la collection Passerelles
12 €
La fête des deux mamans
d’Ingrid Chabbert illustré par Chadia Loueslati
Les petits pas de Ioannis, dans la collection P’tites bulles de vie
12,90€

———————————————————————————————————————-

A part ça ?

Aujourd’hui à Montreuil, 40 éditeurs et auteurs du 93 présentent leurs livres. Retrouvez les Place du marché (Métro Croix de Chavaux, ligne 9). Au programme spectacles, musique et vin chaud ! plus d’infos : https://www.facebook.com/events/273954645975248

Gabriel

You Might Also Like

« Alors votre Majesté, on vous laisse tranquille et on va s’amuser plus loin ! »

Par 24 octobre 2011 Livres Jeunesse

Il y a des tas de petits éditeurs dont on entend peu parler, ici nous aimons vous les faire découvrir. Aujourd’hui deux très beaux albums sortis chez Les petits pas de Ioannis. Cette jeune maison d’édition indépendante a pour objectif de mettre en avant des albums qui fassent réfléchir avec des émotions et des rires pour les petits comme pour les grands.

Einstein est un chien qui possède une drôle de ménagerie… celle-ci est composée d’un troupeau d’éléphants, d’une chatte qui minaude, d’une autruche très nunuche, d’une cane qui cancane,… Sauf que les personnages de cet inventaire ce sont les humains qui vivent avec lui ! Les humains vus comme une ménagerie, un chien vu comme le centre de tout ça c’est drôle et original. Le texte d’Anne Loyer est très beau, elle joue avec la langue avec délice et beaucoup d’humour. Visuellement le livre est une merveille, les jolies illustrations de Claire Gaudriot sont accompagnées de petits détails que j’adore (par exemple des onglets sur le côté de chaque page chacun d’une couleur différente avec en pictogramme l’animal dont la page parle pour faire plus bestiaire). Einstein est une sorte de scientifique qui nous présente ses animaux.

Louis Trente-Deux est adoré par ses parents, chaque matin sa mère lui répète à quel point il est mignon et son père à quel point il parle bien, 32 fois par jour sa mère lui dit qu’il est intelligent et 32 fois par jour son père lui dit qu’il est beau. Ils le surnomment Enfant-Roi. Seule ombre au tableau pour Louis, à l’école il a beau dire aux autres qu’il est le roi, ils ne sont pas à sa pieds, et même la maitresse, cette impertinente ose le contredire !

Un album réjouissant sur ces enfants dont les parents passent tous les caprices sans comprendre qu’ils ne leur rendent pas service (du coup ça donne plus envie de l’offrir aux parents qu’aux enfants ! ). Le texte de Catibou est très drôle et les illustrations de Chadia Chaïbi-Loueslati sont superbes. De plus un très joli jeu de l’oie de Louis 32 est offert avec le livre, petit bonus très sympa.

Moi Einstein gardien de maizoo d’Anne Loyer et Claire Gaudriot.
L’histoire de Louis Trente-Deux, enfant-roi
, de Catibou et Chadia Chaïbi-Loueslati.

Ils sont tous les deux édités par Les petits pas de Ioannis (le premier dans la collection Pied de nez, le second dans la collection P’tites bulles de vies) et coûtent 13€90 chacun.

Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Gabriel

———————————————————————————————————————-

A part ça?

Dans deux jours commence Mon premier festival, un festival de cinéma pour les plus petits. C’est à Paris, il y a beaucoup de choses à voir, c’est vraiment très sympa. L’année dernière avec ma fille, qui avait 2 ans et demi à l’époque, nous avions vu 4 courts métrages muets accompagnés par des musiciens qui jouaient à côté de l’écran. Nous allons surement y retourner cette année, je vous le conseille. Donc c’est du 26 octobre au 1er novembre dans plusieurs cinémas (plus d’infos sur leur site).

You Might Also Like

Secured By miniOrange