La mare aux mots
Parcourir le tag

Chapeau

Des culottes et des chapeaux

Par 16 décembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on ouvre grand l’armoire et l’on parle culottes et chapeaux, avec deux albums très drôles !

Pourquoi les lapins ne portent pas de culotte
d’Antonin Louchard
Seuil Jeunesse
14,50 €, 249×328 mm, 60 pages, imprimé en France, 2016.
N’oublie pas ton chapeau
Texte de Simon Philip (traduit par Véronique Mercier Gallay), illustré par Kate Hindley
Little Urban
10,50 €, 267×267 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Oh !

Par 24 novembre 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux livres qui nous font pousser des « Oh ! » d’émerveillement, deux livres pop-up merveilleux.

OH MON CHAPEAUPour dessiner un chapeau, c’est très simple, un demi-rond et un trait et voilà… sauf qu’un coup de vent le fait s’envoler ! Il faut vite dessiner une voiture et nous voilà partis à la poursuite du chapeau.
Quand je vous dirai que Oh ! Mon chapeau est signé Anouck Boisrobert et Louis Rigaud, vous devinerez déjà qu’on va parler d’une merveille graphique. Ici, tout commence donc par une main qui dessine un chapeau puis celui-ci s’envole et l’on va le chercher, page après page. Et plus on tourne les pages plus les pop-up sont élaborés. Où est donc ce chapeau ? Parmi les voitures ? Dans le parc ? À la bibliothèque ? Pas facile de le retrouver, d’autant qu’un singe s’en est emparé. Alors on regarde à travers les animations qui s’ouvrent devant nos yeux ébahis. Les auteurs jouent aussi avec le typo (le mot banane a une forme convexe là-haut flotte au-dessus du reste du texte, les lettres de panique sont comme agitées).
Une pure merveille !
De très belles photos sur le site de La soupe de l’espace.

Le petit théatre de Casse-NoisetteC’est Noël. Clara et Fritz décorent le sapin. Ils attendent que le parrain de la petite fille arrive, le surprenant Drosselmeier qui vient toujours les bras chargés de cadeaux étonnants. Les enfants ne sont pas déçus, Drosselmeier leur a apporté des automates, des poupées et des robes, des soldats de plomb, des confiseries et un bien étrange casse-noisette en forme de prince…
Vous connaissez certainement ce grand classique, Casse Noisette, mais en voici une magnifique version. L’histoire nous est d’abord intégralement racontée par Roxanne Marie Galliez puis sur les pages suivantes on entre dans le décor, un petit théâtre de papier s’anime devant nos yeux. Les illustrations signées Hélène Druvert sont pleines de douceur sans mièvrerie. L’objet est absolument magnifique, délicat.
Un régal pour les yeux !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Anouck Boisrobert et Louis Rigaud (Tip Tap) et Roxane Marie Galliez (J’ai laissé mon âme au vent).

Oh ! Mon chapeau
d’Anouck Boisrobert & Louis Rigaud
Hélium
16,90 €, 220×280 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le petit théâtre de Casse-Noisette
Texte de Roxane Marie Galliez d’après Alexandre Dumas, illustré par Hélène Druvert
De La Martinière Jeunesse
18 €, 170×240 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.

You Might Also Like

Oeil de lynx !

Par 6 février 2012 Livres Jeunesse

Où sont les clés ? Où est ton pull ? Où est mon nounours ? Dans la vie quotidienne, nous lançons souvent des avis de recherche…

Aujourd’hui, avec Où est mon chapeau ? de Masanobu Sato publié aux éditions La Joie de Lire (dont je vous ai déjà parlé, dont je vous parlerai encore, et que j’aime beaucoup), on va devoir aider un petit animal à retrouver son chapeau, hérité de son grand-père adoré.

Le principe est simple, à chaque page se cache le chapeau. On suit la petite bête en ville, dans la jungle, à la mer, dans le ciel… Et quel voyage ! Il rencontre plein d’amis à qui il demande de l’aide. Je trouve que toute la force de ce livre réside dans ces magnifiques illustrations. Tout est en noir et blanc, sur un beau papier aux coins arrondis blanc cassé, et les images sont formées de milliers de petits traits très fins, qui donnent selon leur espacement des nuances plus ou moins foncées. C’est doux, et très poétique, comme souvent avec le noir et blanc. Les quelques lignes de texte ne gâchent rien, et sont tout aussi tendres. On suit les questionnements du petit personnage qui désespère de retrouver son objet chéri.
C’est pour moi un véritable coup de cœur, qui devrait je pense plaire autant aux enfants qu’à leurs parents.

Dans un tout autre style, il existe de nombreux autres livres qui nous proposent de fouiner dans l’image. C’est le cas de Cherche et trouve les P’tits monstres à l’école, illustré par Lerouge et publié aux Editions Millepages. Là, il s’agit clairement d’un livre-jeu, sans véritable histoire. A chaque double-page, qui présente un lieu de l’école (cour, cantine, classe, gymnase…), on cherche 4 écoliers présentés sur les pages intérieures de la couverture, et quelques détails particuliers de la scène. On se repère grâce à des onglets découpés sur le bord des pages, et ensuite on affûte son regard et on parcourt l’image. Même si j’apprécie moins le graphisme de ces illustrations, il faut reconnaître qu’elles sont chargées comme il faut pour corser un peu le jeu. Ça fourmille, ça foisonne, et c’est bourré de petites scènes rigolotes dans laquelle bon nombre d’enfants devraient se reconnaître !

Où est mon chapeau ? Masanobu Sato
Editions La Joie de Lire
Prix : 14,80 €
Public : A leur lire/Lecteurs débutants

Cherche et trouve les P’tits monstres à l’école, Lerouge
Editions Millepages
Public : A leur lire (mais finalement, l’enfant n’a pas vraiment besoin d’aide) / Lecteurs débutants. La tranche d’âge idéale étant selon moi 6-12 ans, puisque ce sont plutôt des scènes d’école primaire.

————————————————————————————————————————–

A part ça ?

Les clés de l’actualité Junior, magazine d’information pour les enfants des éditions Milan (que j’ai lu petite), propose sur son site 1 jour, 1 actu, l’information de la France et du Monde décryptée pour les enfants (7-13 ans selon l’éditeur). Sans les noyer d’informations, cela peut permettre d’expliquer simplement des notions dont ils entendent parler. Il y a aussi bon nombre de ressources pour les exposés, et on a accès aux archives depuis 1999.

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange