La mare aux mots
Parcourir le tag

Charlie Pop

J’ai pas envie de dormir…

Par 11 novembre 2013 Livres Jeunesse

Une petite sélection de livres autour du sommeil. Le coucher et le réveil vus par la littérature jeunesse.

Et on commence avec une petite collection de chez Larousse, Tous au lit.

La boîte à musique de GastonGaston est heureux, son papi est venu passer quelques jours chez lui. Quel bonheur de jouer ensemble ! Mais forcément, on se couche plus tard que d’habitude et Gaston est épuisé. Une fois au lit il est très stressé, il n’entend plus rien… et s’il y avait des monstres dans la maison ? Gaston a peur, il appelle. Sa maman vient lui chanter une chanson mais dès qu’elle part il a peur à nouveau, son père vient ensuite lui lire une histoire mais après son départ c’est pareil… Et si c’était Papi qui avait la solution ?

La boîte à musique de Gaston est une jolie petite histoire de peurs nocturnes. Comment se rassurer quand on a peur la nuit, et si une petite musique réglait tout ça ? Les illustrations de Virginie Martins-B sont pleines de douceur.

Le doudou d'ErnestinEntre Ernestin et son doudou, c’est une grande histoire ! Le petit garçon lui raconte ses secrets et le doudou le rassure la nuit. Seulement voilà… un jour Doudou a disparu ! On a beau retourner la maison, pas de trace du petit lapin en peluche ! Que lui est-il arrivé ? Ernestin imagine les pires scénarios.

Ah ces doudous c’est bien pratique…sauf quand on les perd ! (et tous les parents d’enfants à doudou savent de quoi je parle). C’est donc de cette tragédie dont parle Oriane Lallemand dans Le doudou d’Ernestin. Ici encore, c’est Virginie Martins-B qui signe les illustrations.

Un bisou pour LiliLes parents de Lili sont de sortie. C’est Olga qui va garder la petite souris. Seulement celle-ci s’interroge, qui va lui donner à manger ? Qui va lui donner son bain ? Qui va lui lire une histoire ? C’est Olga qui fera ce que font chaque soir les parents de Lili. Oui mais le bisou…

Olga a réponse à tout et Lili pourra se coucher tranquille, le bisou de ses parents est là, sur une feuille. Un bisou pour Lili est encore un bien joli petit album, très doux, sur les soirs où les parents ne sont pas là mais  où il faut quand même s’endormir rassuré.

Les chaussettes de GaspardGaspard ne peut pas dormir sans ses chaussettes préférées, alors imaginez le jour où il les perd ! Gaspard pleure… Et quand il les retrouve, elles sont maintenant utiles à quelqu’un d’autre. Et s’il était temps de les abandonner, de dormir sans elles ?

Dans Les chaussettes de Gaspard d’Orianne Lallemand et illustré par Isabelle Jacqué aussi on parle de ce avec quoi les enfants ont besoin de dormir, ce n’est plus un doudou mais des chaussettes. Le livre évoque aussi du moment où ils doivent se rendre compte qu’en grandissant il faut abandonner certaines choses.

Le pyjama de CharlotteLes parents de Charlotte sortent ce soir, elle va dormir chez ses cousins. Seulement voilà… Charlotte se rend compte qu’elle a oublié son pyjama préféré, elle sait qu’elle ne pourra jamais s’endormir ! Tout le monde s’y met pour trouver une solution, proposer des choses à Charlotte… jusqu’à ce que…

Encore une histoire d’objet dont on a besoin pour dormir, surtout quand on est loin de chez soi ! On évoque aussi la perte de doudou ou de chaussettes préférées (c’est si courant ?) par le biais des autres enfants qui ont connu cette situation. Et la chute de l’album est pleine d’humour.

La veilleuse de JulietteJuliette va dormir chez sa mamie Odette. Quel bonheur ! Elle profite bien de ce moment privilégié mais au moment de passer au lit… catastrophe, on a oublié la veilleuse ! Juliette a toujours dormi avec, comment faire ? Sans lumière il fait trop noir, avec il fait trop jour… Heureusement que Juliette à une mamie qui ne manque pas d’ingéniosité !

Autre petite béquille des peurs nocturnes, la fameuse veilleuse ! Une jolie histoire, là aussi, et les illustrations de Claire Frossard sont vraiment douces. Ah ces mamies, heureusement qu’elles sont là pour rassurer les enfants !

Le livre magique de SachaSacha a horreur d’aller se coucher, il faut dire qu’il a peur tout seul dans l’obscurité de sa chambre. En plus ce soir il n’y a plus de bougie, rien pour le rassurer. Et si une maman et un livre ça faisait l’affaire ? Il faudra à cela ajouter une complice !

On termine donc les petits livres de cette collection par Le livre magique de Sacha, une jolie histoire sur le pouvoir des livres (et l’utilité de la lune les soirs trop sombres) ! Là encore des illustrations très douces, signées ici Aurélie Vitali.

Ces tout petits livres (à petit prix) sortis chez Larousse forment vraiment une jolie collection sur le sommeil et les situations qu’on peut rencontrer et qui rendent difficile le moment du coucher. Des histoires simples, mais qui touchent les enfants, des illustrations douces. Bref une collection bien sympathique.

A La SiesteA LA SIESTE ! Ah non c’est pour les bébés la sieste disent le crocodile et l’hippopotame, l’éléphant dit être trop costaud pour ça, la gazelle n’a pas le temps, la girafe trop grande, le singe trop occupé. Pour tout le monde c’est pareil : La sieste ? Pas question !

J’aime vraiment beaucoup les illustrations d’Iris de Moüy. Avec À la sieste elle signe un album plein d’humour sur ce fameux « je ne veux pas faire de sieste » que tous les parents ont déjà entendu (non ?). Un album aux pages épaisses, dos toilé et tout en longueur. Un texte simple mais percutant pour les petits. Un livre aussi drôle que beau !

Au lit tout le monde !Au lit tout le monde ! D’accord mais pas sans doudou pour le mouton, pas sans bouillotte pour le coq, la souris ne vient que si elle dort sur son coussin rose ! Bref chacun a ses exigences mais voilà tout le monde est couché, on peut éteindre ? Non le lapin a peur du noir… Il va falloir trouver une solution !

J’aime toujours autant les livres d’Audrey Poussier. Graphiquement déjà, je les trouve toujours réussis avec leur côté épuré. Le texte aussi est épuré, avec peu de mots, comme ici, elle arrive à faire passer beaucoup de choses. Au lit tout le monde ! correspond à tout ça. Un album très graphique sur le coucher, les rituels du coucher, la peur du noir. On parle aussi de l’entraide, de l’amitié. Un très bel album qui vient de ressortir en format « lutin » (le format poche de L’école des loisirs).

Le dodo est fini ? il faut se réveiller… mais pas trop tôt !

reveillés les premiersAnna est réveillée, il fait encore nuit. Elle appelle sa grande sœur mais elle dort encore ! Anna descend l’escalier avec Shiro, son chat. Ensemble ils vont faire pipi puis voir les parents… qui dorment aussi ! Décidément ils sont les seuls réveillés ! Et s’ils en profitaient un peu ?

Je l’ai déjà dit mais je le redirai à chaque fois, je suis ultra fan du travail de Komako Sakaï. Parmi tous les illustrateurs que j’ai découverts depuis les débuts du blog, c’est l’un de mes plus gros coups de cœur (avec Suzy Lee). Non seulement ses illustrations sont absolument magnifiques, mais ses textes expriment toujours avec beaucoup de justesse et de poésie des situations que vivent les enfants. Anna s’est réveillée bien trop tôt, elle profitera pour faire ce qui est d’habitude interdit (jouer avec la poupée de sa sœur, par exemple)… puis se rendormira au moment où le soleil se lève. Un petit bijou de poésie et de douceur comme à chaque fois avec Komako Sakaï.
Le même vu par Le cabas de Za et Les lectures de Liyah qui vous montrent des planches).

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà parlé de plusieurs livres sur le sommeil : Dis tu dors ?A l’heure du loup, 40 histoires du marchand de sable, Jour de grève chez les marmottes, Victor et les Amulettes, 101 moutons au chômage, Dors bien, Rosalie, Tu ne dors pas, petit ours ? et même une chronique entière sur le sommeil. Vous en trouverez d’autres (et pourrez même en ajouter) sur le forum.
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Anne Jonas (L’homme à la peau d’ours), Orianne Lallemand (Au secours ! Un ogre glouton, P’tit loup rentre à l’école, Au secours ! Une sorcière au nez crochu, Au secours ! Un loup tout poilu, Pestouille et Jolicoeur), Charlie Pop (La politesse, Comptines d’écoliers et L’école Maternelle), Céline Lamour-Crochet (Laurélie la chauve souris et Ydriane), Iris de Moüy (En route pour la tour Eiffel) et Komako Sakaï (Un amour de ballon, Le lapin en pelucheL’ours et le chat sauvage et Dans l’herbe).

La boîte à musique de Gaston
Texte d’Anne Jonas, illustré par Virginie Martins-B
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Le doudou d’Ernestin
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Virginie Martins-B
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Un bisou pour Lili
Texte de Carole Bauvers, illustré par Charlie Pop
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Les chaussettes de Gaspard
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Isabelle Jacqué
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Le pyjama de Charlotte a dispau
Texte d’Anne Jonas, illustré par Virginie Martins-B
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
La veilleuse pour Juliette
Texte de Céline Lamour-Crochet, illustré par Claire Frossard
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Le livre magique de Sacha
Texte d’Anne Jonas, illustré par Aurélie Vitali
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
À la sieste
d’Iris de Moüy
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
12,50€, 280×160 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Au lit tout le monde !
d’Audrey Poussier
L’école des loisirs dans la collection Lutin poche
5,60€, 190×150 mm, 27 pages, imprimé en France, 2013.
Réveillés les premiers
de Komako Sakaï (traduit par Corinne Atlan)
L’école des loisirs
12,70€, 210×265 mm, 40 pages, imprimé en France, 2013.

A part ça ?

Vous savez à quel point nous sommes anti sexisme, depuis quelques jours on en parle beaucoup sur les réseaux sociaux, on a été choqué par Le dico des filles 2014 sorti chez Fleurus. On savait Fleurus parfois très sexiste (voir la collection Petit garçon / Petite fille dont mon préféré est Chloé joue à faire le ménage…) mais là on culpabilise les jeunes filles sur l’avortement ou sur la masturbation, on leur fait comprendre que l’homosexualité n’existe pas vraiment, on continue à soutenir des thèses sexistes qui moi me révoltent. Bref, vous pouvez lire un excellent article ici et en ce qui nous concerne, dorénavant, nous ne chroniquerons plus rien de chez Fleurus (on ne va pas promouvoir une telle maison !).

Gabriel

You Might Also Like

Des doc pour les petits

Par 11 juillet 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous propose une série de documentaires pour les plus jeunes.

On commence par toute une série de Kididoc. Les parents connaissent généralement cette très bonne collection de chez Nathan qui permet de découvrir des tas de choses sur des sujets variés et ce dès 2 ans.

COUV_JoliesPetitesBetesDans Oh ! les petites bêtes on va découvrir les abeilles et leur ruche, les étapes de la chenille au papillon ou celles du têtard à la grenouille. Des matières à toucher, des flaps à ouvrir, des roues à tourner, des éléments à tirer, tout est fait pour intéresser les petits. Même principe dans Hue PoneyHue Poney ! Ici les enfants vont apprendre ce que sont les robes, ce que mange le poney et comment on le prépare (attention pas d’un point de vue culinaire !),… Ici aussi flaps, etc… qu’on retrouve également dans Pirates En VuePirates en vue ! Un Kididoc également pour les 2-4 ans sur ces hors la loi qui pillent les bateaux et passionnent les enfants. On va apprendre les drapeaux et ce qui se passe sur le bateau, le nom de ceux qui y vivent et de ce qu’on y trouve, bref les fans de pirates vont être comblés ! On quitte les pirates pour d’autres héros, un peu plus « du quotidien » ceux-ci : ceux qui travaillent sur les chantiers ! La Quel Chantierplupart des enfants adorent regarder les chantiers, ceux qui y travaillent et surtout leurs grosses machines. Ici ils vont connaître le nom de ces engins, savoir à quoi ils servent et apprendre plein de petits trucs. Ces quatre Kididoc pour les 2-4 ans sont vraiment bien faits pour cet âge : illustrations colorées, plein de petites choses mais pas trop non plus (bien adaptées à l’âge), un côté très ludique. Les enfants adorent ces documentaires.

Les TyrannosauresDans la catégorie au-dessus (dès 4 ans), vient de sortir un Kididoc spécial tyrannosaures ! Ici on commence par des questions : Que mangeaient les tyrannosaures, les tyrannosaures se battaient-ils,… et on nous indique à quelle page on trouvera la réponse. On propose aussi aux enfants de dire quel dinosaure ils aimeraient être ou d’apprendre à imiter les tyrannosaures, on trouve aussi de petites histoires, bref tout est fait pour que les enfants assouvissent leur soif de connaissances sur ce dinosaure sans que ça ne soit jamais rébarbatif ! Les textes sont courts (mais quand même beaucoup plus longs que dans les 2-4 ans) et simples, les illustrations pleines d’humour, il y a plein de volets à soulever, les enfants vont adorer !

Il existe énormément de Kididoc sur les sujets les plus divers, de la ferme à la danse en passant le corps ou le football ! Leur site est très bien fait : http://www.kididoc.fr.

Multimagier de la modeVos enfants adorent la mode ou vous voulez tout simplement leur montrer les tenues des pays du monde, Alain Korkos et Boris Ramonguilhem ont sorti un Multimagier de la mode très ludique. Ici on ouvre des volets pour découvrir les robes, les pantalons, les vestes, la façon dont on combat le froid,… suivant les endroits du monde. Inde, Mexique, Afrique ou même Pays Basque, les enfants vont voyager avec ces costumes. Chaque fois de petits textes accompagnent ces illustrations (très numériques, on accroche… ou pas). Les enfants aiment beaucoup découvrir en ouvrant les volets, ici ce sont vraiment des fenêtres sur le monde.

Baby encyclo La PolitesseLa politesse… ah que ce n’est pas toujours facile de leur faire comprendre qu’il faut dire « pardon » ou « s’il te plait »… Dans la très bonne collection Ma baby encyclopédie Larousse (dommage ce « baby »… déjà pourquoi en anglais et ensuite ça ne s’adresse pas aux bébés mais aux enfants à partir de 3 ans) vient de sortir un album consacré à la politesse. Bonjour, s’il te plait, pardon mais aussi aller doucement (ne pas pousser les gens pour passer et ne pas crier, courir, toucher à tout partout), faire de petites attentions, respecter les gens,… toutes ces notions sont expliquées par des petites scénettes (illustrées avec beaucoup de pep’s par Charlie Pop) simples et bien faites. En fin d’ouvrage les enfants doivent répondre à des questions pour voir s’ils ont bien tout retenu et on trouve également un puzzle. Un livre qui devrait être considéré d’utilité publique ! (et offert même aux adultes…)

mini-imagier des vacancesToujours chez Larousse, et pour les plus petits (2-4 ans), vient de sortir un très beau mini-imagier spécial vacances. Tout en photos (mais de très jolies photos), on va ici retrouver tout le vocabulaire lié à la période estivale : de la mer à la montagne, en passant par les activités sportives et artistiques, voici mis en images 250 mots, notions ou expressions dans un bel album compact (il tient dans la main) à la couverture matelassée. C’est vraiment très complet, très joli. Je ne sais pas vous, mais moi j’adore les imagiers, j’adore jouer à « et ça c’est quoi ? » avec les enfants. Une bonne manière d’enrichir le vocabulaire de façon ludique !

Le Larousse des maternellesPour aller encore plus loin, j’ai testé deux dictionnaires pour enfants, toujours de chez Larousse : Dictionnaire des maternelles et Le dictionnaire des écoliers de France (GS/CP/CE). Je cherchais quelque chose de simple : parfois ma fille de 5 ans me demande de lui expliquer certaines choses qui paraissent simples mais que je n’arrive pas à expliquer. C’est facile d’expliquer un cactus, mouillé ou cubique (au pire on montre) mais c’est moins évident de trouver des mots à hauteur d’enfants pour expliquer projet, symbolique ou contrariété. Seulement voilà… ces trois derniers mots n’y sont pas ! j’ai été assez déçu dans cette recherche de pouvoir expliquer à des enfants des choses assez simples mais difficiles à expliquer… Ils ne contiennent finalement, pour ainsi dire, que des mots « simples » (même le mot amour est absent des deux !). Au-delà de cette attente personnelle ce sont de très bons dictionnaires. Dans le Dictionnaire des maternelles on va donc retrouver 2000 mots illustrés par 1000 dessins mais on apprend aussi aux enfants à reconnaître les sons, on trouve aussi des planches thématiques (les animaux de la mer, les fruits,…), un alphabet à découper et même un guide pour les parents. Le dictionnaire des ecoliersLe dictionnaire des écoliers de France (beaucoup plus gros) est quant à lui rédigé et illustré par des enfants. Les illustrations par les écoliers donnent vraiment un côté « proche des enfants » qui plaira aux vôtres ! C’est un vrai premier dictionnaire dans lequel ils vont faire leurs premières recherches. Des petits encadrés (charades, jeux de langue, acrostiches,…) rendent ce bel ouvrage encore plus ludique pour les enfants. Petit (?) bémol, le sexisme de certaines définitions… à Femme on trouve « C’est une maman, une mamie ou une jeune fille. Elle peut porter des bijoux, des jupes et des robes. Elle a de la poitrine. Ex. Miss France est la plus belle femme de France», à Mère l’exemple est « Ma mère repasse les affaires de toute la famille », à Rassurer on nous dit que c’est la maman qui rassure et l’exemple pour Mécontent est « On est mécontent si on est un garçon et qu’il n’y a que des jeux de filles »…

Oh ! les jolies petites bêtes
illustré par Mélanie Combes
Nathan dans la collection Kididoc
9,90€, 190×190 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Hue, Poney !
Illustré par Marion Piffaretti
Nathan dans la collection Kididoc
9,90€, 190×190 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Pirates en vue !
Illustré par Deborah Pinto
Nathan dans la collection Kididoc
9,90€, 190×190 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013.
Quel chantier !
illustré par Pierre Caillou
Nathan dans la collection Kididoc
9,90€, 190×190 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les tyrannosaures
Texte de Delphine Grinberg, illustré par Caroline Hüe
Nathan dans la collection Kididoc
10€, 190×190 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013.
Multimagier de la mode
Texte d’Alain Korkos, illustré par Boris Ramonguilhem
De la martinière jeunesse
12,50€, 160×185 mm, 24 pages animées, imprimé en Chine, 2013
La politesse
Texte de Valérie Guidoux, illustré par Charlie Pop
Larousse Jeunesse dans la collection Ma baby encyclopédie
6,90€, 205×190 mm, 28 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mon mini imagier des vacances
de Collectif
Larousse Jeunesse dans la collection Larousse des petits
6,95€, 130×130 mm, 256 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Dictionnaire des maternelles
Texte de Patricia Maire, illustré par un collectif
Larousse dans la collection Larousse dictionnaires
16,50€, 190×255 mm, 324 pages, imprimé en Espagne, 2012.
Le dictionnaire des écoliers de France
Texte d’un collection d’enfants
Larousse
14,15€, 158×238 mm, 720 pages, imprimé en Espagne, 2011.

Gabriel

You Might Also Like

Des livres ludiques sur l’école et la rentrée scolaire

Par 31 août 2012 Livres Jeunesse

Après les histoires sur l’école et la rentrée vendredi dernier (et les livres pour les plus grands lundi), voici aujourd’hui les livres de jeux, imagiers, loisirs créatifs… sur ce sujet. Un bon moyen de dédramatiser tout ça et d’apprendre à mieux connaître ce lieu que les enfants vont fréquenter souvent.

On commence avec un kididoc Vive l’école ! Si vous connaissez les Kididoc vous le savez, cette série de livres/documentaires est toujours bien faite et celui-ci ne déroge pas à la règle. On va donc suivre la journée des jeunes écoliers, de l’arrivée le matin à l’heure du départ en passant par la cantine ou la sieste. Je le trouve vraiment très bien fait à tout niveau : l’objet déjà est très sympa pour les enfants avec ses matières à toucher, ses multiples fenêtres à ouvrir,… mais le fond aussi : le fait qu’on voit autant des papas que des mamans qui viennent chercher ou déposer les enfants par exemple (c’est si rare dans la littérature jeunesse qu’il faut le signaler !), la journée des enfants présentée ici est vraiment telle qu’elle est dans les écoles, pas caricaturée ou fantasmée. Un très bon album, très ludique qui va permettre d’expliquer aux enfants ce qu’ils vont vivre tout en les faisant participer à la découverte (ils vont adorer faire coulisser la trottinette ou ouvrir la porte des toilettes !).

Vous connaissez Bali ? Ma fille adore ce petit chien aux oreilles bleues. Ici on nous propose de découvrir, grâce à un imagier, sa journée à l’école. Chaque moment de la journée (l’arrivée à l’école, le coin regroupement, la récréation,…) est présenté sur une double page avec quelques phrases genre comptine puis plusieurs mots, en lien avec la double page, sont proposés sous forme d’imagiers. C’est plutôt bien fait même si je regrette ici, contrairement au précédent, qu’on parle de « l’heure des mamans » (et on voit des papas d’ailleurs…). L’objet est joli, petit format, couverture en carton épais. C’est certain que les enfants vont adorer montrer les images-mots (plus de 100) pour vous parler de qu’il a dans leur école.

Autre personnage récurent dont les enfants raffolent… T’choupi ! Nathan sort un cartable avec à l’intérieur 3 petits albums T’choupi à l’école (histoire avec certains mots illustrés pour lire avec les enfants), T’choupi reconnaît les nombres  et T’choupi reconnaît les lettres  (deux petits albums pour aborder les chiffres et les lettres). Alors si vous suivez le blog vous savez peut-être que moi et T’choupi ce n’est pas le grand amour… mais les enfants qui aiment ce petit… quoi d’ailleurs ? pingouin ? bref… seront heureux de le voir, lui aussi dans le cadre de l’école et seront tout fiers d’exhiber leur petit cartable T’choupi.

Et un abécédaire sur le thème de l’école ? C’est ce que nous proposent Coralie Saudo et Mayana Itoïz. A est un jeune écolier qui va nous présenter ses 25 camarades. Il nous présente donc B, puis C,… chaque présentation sera prétexte à utiliser au maximum la lettre et l’illustration accompagnant le texte va montrer un tas d’objet commençant par cette lettre. Des abécédaires il y en a des tas mais celui-ci avec son histoire d’élèves d’une même classe, chacun avec son caractère est plutôt original. Il est également particulièrement joli : grand format, papier épais et surtout de belles illustrations pleines de détails. C’est vraiment un grand album plein de charme.

Comptines d’écoliers propose lui 10 petites comptines sur le thème de l’école avec des textes à trous (certains mots sont remplacés par des dessins, ce qui permet de lire avec les enfants). Un petit bonhomme sur un encrier, Bonjour maîtresse, Enfin je vais à l’école,… des petites comptines plutôt mignonnettes pour mettre du rythme dans cette rentrée. Les illustrations signées Charlie Pop sont pleines de charme, un petit album très sympa.

Dans Drôle de journée à l’école on va aussi parler des moments-clés (dix au total) qui composent la journée des jeunes écoliers : l’arrivée à l’école, le jeu, la récré, la peinture, la cantine,… mais ici on va aussi jouer ! En effet le but est de trouver 10 différences entre des planches d’apparence identiques  (je ne vais pas vous faire découvrir le jeu des différences !). L’album est très beau, les illustrations en pâte à modeler pleine page sont vraiment jolies, le papier est épais et le fait que le livre soit à spirale le rend pratique, on peut vraiment l’ouvrir pour chercher les différences, c’est confortable pour les enfants, ça tient ouvert. Bref un livre aussi ludique qu’esthétique où les enfants reconnaîtront les scènes de leur quotidien.

On reste dans les albums pour jouer avec Suis la ligne à l’école. En suivant une ligne qui parcours tout le livre, page après page, on va faire travailler le sens de l’observation, tester les connaissances, compter, réfléchir,… tout en visitant l’école. Trouver de quoi parle un livre ouvert dans la bibliothèque, retrouver une casquette dans la cour, dire quels sont les animaux qui vivent dans une ferme dans l’atelier nature ou désigner ce qu’on aime manger parmi les aliments présents à la cantine. Au total 12 grandes planches avec chaque fois 3 questions. Un très bel album au graphisme qui m’a fait penser aux vieilles pubs américaines, esthétique et ludique.

On finit avec des autocollants ? C’est ce que nous propose À l’école de chez Usborne.  Ici on va devoir replacer les affaires dans le sac de Paul, remettre les couleurs à leur place sur le tableau ou remettre les costumes des enfants qui jouent une pièce déguisée. Bref on est surtout dans le côté ludique ici, et manuel bien-sûr. Petit bémol, les autocollants ne sont pas évident à décoller pour les petites mains, il faut être avec eux. Mais bref ici on joue avec l’école. Les enfants, souvent, adorent les autocollants.

Quelques pas de plus…
Deux autres livres-jeux sur l’école, Cherche et trouve les P’tits monstres à l’école, illustré par Lerouge que Marianne avait chroniqué et L’école Maternelle illustré par Charlie Pop que j’avais moi même chroniqué.
Tous les livres sur le sujet de l’école sont récapitulés dans une de nos fiches thématiques.

Vive l’école !
illustré par Marion Piffaretti
Nathan dans la collection Kididoc.
9,90€, 195×195 mm, 14 pages, imprimé en Chine
L’imagier de Bali, Une journée à l’école
de Magdalena, illustré par Laurent Richard
Père Castor
8€, 180×210 mm, 48 pages, imprimé en France
T’choupi Mon premier cartable
de Thierry Courtin
Nathan
16,95€, 155×160 mm,24 et 32 pages, imprimé en Asie et cartable fabriqué en Chine
Ma classe de A à Z
de Coralie Saudo, illustré par Mayana Itoïz
Les p’tits Bérets dans la collection Sur la pointe des pieds
14,90€, 230×300 mm, 40 pages, imprimé en France
Comptines d’écoliers
illustré par Charlie Pop
Éditions Lito dans la collection Comptines à lire à deux
3,50€, 150×190 mm, 28 pages, imprimé en Union Européenne
Drôle de journée à l’école !
d’Éric Parizeau et Dominique Philion
Millepages
13,50€, 220x320mm, 24 pages, imprimé en Chine
Suis la ligne à l’école
de Laura Ljungkvist
Circonflexe dans la collection Aux couleurs du monde
13€, 240×290 mm, 32 pages, imprimé en Asie
À l’école
de Félicity Brooks (traduit par Déborah Cixous), illustré par Stéphanie Jones
Usborne dans la collection autocollants Usborne
4,95€, 216×276 mm, 16 pages + 8 pages d’autocollants, imprimé en Malaisie

A part ça ?

Le ministère de l’Éducation nationale a publié une liste de recommandations de lecture pour les collégiens. Au total plus de 300 titres de littérature jeunesse. Une liste qui s’adresse aux parents, enseignants, bibliothécaires etc. Pour la consulter c’est ici.

Gabriel

You Might Also Like

« À toi de compter! »

Par 13 octobre 2011 Livres Jeunesse

Il y a les livres qui racontent de belles histoires, et il y a des livres qui divertissent tout en apprenant. Des livres jeux éducatifs. J’adore ce genre de livres car ils occupent longuement les enfants, ma fille par exemple peut passer de longs moments à chercher Charlie, à retrouver 4 ballons ou quels sont les animaux qui ont des ailes. En général ça me permet aussi de l’occuper pendant que je fais autre chose (je pose la question et je continue ma vaisselle pendant qu’elle cherche). En ce moment il y en a trois de ce type qui la captivent.

Caillou est un petit héros dont j’ai déjà parlé sur le forum dans la thématique sur l’alimentation. Très connu à l’étranger, moins chez nous. Dans Caillou cherche et trouve on le suit dans 8 tableaux (En pique-nique, au marché, à l’aquarium,…) et chacun est prétexte à retrouver divers objets (3 croissants, 4 paires de lunettes,…) et c’est en plus d’un jeu d’observation une bonne initiation au chiffres (on doit parfois compter jusqu’à 10). Sur chaque double page on doit également retrouver 3 intrus (une cuillère dans un cirque, un chat dans un hôpital,…). Les dessins sont très simples et plaisent beaucoup aux plus jeunes. Le livre est en carton épais très solide, ce qui ne gâche rien!

Chez Magnard vient de sortir L’école Maternelle dans la collection Découvrir en images. Ici c’est une journée à l’école maternelle qui nous attend : l’arrivée à l’école, la lecture, la cantine, la sieste… et chaque partie est l’occasion de chercher des objets, d’apprendre des mots, de décrire des actions,… Par exemple nommer toutes les choses vertes que l’on voit, montrer quels enfants jouent, décrire ce que fait la maman d’Aminata, tracer un parcours avec les doigts,… C’est complété par de petites comptines, des questions à l’enfant sur ses gouts (s’il aime les brocolis dans la page sur la cantine par exemple),… Bref un album très complet aux illustrations très sympas. Les feuilles sont plastifiées donc solides ici aussi! Le livre est aussi une belle occasion pour les faire parler de leur journée à l’école, comparer si pour eux ça se passe comme dans le livre etc.

Le troisième, Mon 1er livre pour apprendre, sorti chez Hatier est sans doute mon préféré. C’est aussi le plus complexe et certainement le plus scolaire. Ici il est plus difficile de faire sa vaisselle en même temps car on doit vraiment guider l’enfant dans ses recherches, et les questions sont généralement plus difficiles que dans les deux autres : trouver quelles couleurs mélanger pour obtenir une troisième, décrire des sentiments (cet enfant est triste, celui là est joyeux), des situations, compter, montrer des parties de son corps, parler de sa journée… ce qui est vraiment bien fait dans ce livre c’est le côté participatif, échange et même imagination. Par exemple on va lui raconter l’histoire des trois petits cochons puis, avec les dessins, lui demander de nous la raconter, on va lui demander de choisir des vêtements pour habiller un personnage, après avoir décrit des sentiments on lui demande ce qui les provoque chez lui (« et toi, qu’est ce qui te fait peur? » « qu’est ce qui te met en joie » etc etc). J’adore ce mélange éducatif/imagination et ce côté participatif. Sur chaque double page on indique quoi faire avec l’enfant et deux niveaux de difficultés sont proposés. En plus d’être très bien fait c’est aussi le plus beau avec ses très jolies illustrations et ses onglets. Le livre est en carton épais ce qui est bien pratique!

Caillou cherche et trouve d’Anne Paradis, illustré par Eric Sévigny
Editions Chouette
9,95€

L’école Maternelle illustré par Charlie Pop
Magnard dans la collection Découvrir en Images
7,50€

Mon 1er livre pour apprendre de Marie-Françoise Mornet illustré par Séverine Cordier
Hatier Jeunesse
13,80€

Public : A leur lire / Lecteurs débutants (mais ce genre de livres s’adressent vraiment aux 2-4 ans plus spécifiquement d’après moi)

Gabriel

———————————————————————————————————————–

Et à part ça

À la fin du mois on fêtera les deux ans de La mare aux mots, c’est l’occasion de faire un beau concours, non?

You Might Also Like

Secured By miniOrange