La mare aux mots
Parcourir le tag

Charlotte Roederer

Musiques pour les plus petits

Par 24 juillet 2015 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Je vous propose aujourd’hui une sélection de livres-CD et livres musicaux pour les plus petits. Tous les ouvrages présentés ici sont cartonnés et donc peuvent être mis dans les mains des tout-petits. Demain, je vous proposerai une sélection pour les plus grands.

Mes plus belles berceuses JazzGallimard Jeunesse, en collaboration avec TSF Jazz propose une sélection de berceuses jazz et autres musiques douces pour les petits. Dean Martin, Billie Holiday, Sarah Vaughan, Louis Amstrong, Ella Fitzgerald, Peggy Lee, Django Reinhardt, Frank Sinatra, Nina Simone, Bing Crosby… la sélection est absolument magnifique. Les parents se régalent tout autant (plus ?) que les enfants ! L’ouvrage, quant à lui, est illustré par Elsa Fouquier, Alexandra Huard, Clotilde Perrin et Charlotte Roederer et là aussi on se régale !
Cinquante-deux minutes de pur bonheur à partager en famille.
Le même vu par Chez Clarabel et Sous le feuillage.

Mes berceusesOn reste dans les berceuses, mais on retrouve des classiques : Dodo, l’enfant do, Toc, toc, toc, Passe la dormette, Un petit grain d’or, Le tour de la maison et Fais dodo, Colas mon p’tit frère. Mes berceuses est sorti dans la super collection Mes petits imagiers sonores chez Gallimard, une collection absolument indispensable. L’enfant appuie sur une pastille et la musique se déclenche (et le livre a un petit interrupteur caché parce que bon…). Les paroles sont proposées pour les parents qui voudraient chanter en même temps que la chanson et côté illustration c’est Elsa Fouquier qui accompagne avec beaucoup de douceur les chansons.
Encore un ouvrage très réussi d’une collection que les enfants adorent.
Le même vu par Chez Clarabel.

Mon petit BeethovenEt si l’on écoutait un peu Beethoven ? Même principe que la collection Mes petits imagiers de chez Gallimard, on va appuyer sur des pastilles pour écouter un extrait de La lettre à Élise, de La marche turque, du Concerto pour violon en ré majeur, de la Symphonie pastorale n° 6, du Menuet en sol majeur ou de l’Hymne à la joie. Côté illustration, ce sont les dessins de Séverine Cordier qui viennent rendre le livre gai et coloré. Ici, la pastille n’est pas évidente à trouver, c’est pour prendre le temps de découvrir le dessin et de jouer à chercher. Petit bémol en comparaison avec le livre précédent, le son est assez fort et ici pas d’interrupteur !
Un joli petit livre aux belles illustrations pour s’initier à la musique classique.

Comptines pour jouer dans l'eauEt si l’on jouait dans l’eau ? C’est ce que nous propose ce nouvel opus de la super collection Éveil Musical de Didier Jeunesse, Comptines pour jouer dans l’eau ! Chœurs d’enfants ou chanteur-euse-s adultes (on retrouve avec grand plaisir la pétillante Nathalie Tual), chansons traditionnelles ou créations, en français ou même en breton (magnifique version de Tri Martolod) les chansons sont variées, mais l’ensemble reste cohérent et s’écoute avec beaucoup de plaisir. Le très joli livre est illustré par la talentueuse Cécile Hudrisier. Seul un petit bémol, je trouve les pochettes CD de cette collection souvent très mal faites. Le CD est difficile à sortir (le plastique adhère au CD) et il faut faire très attention, en sortant le CD, à ce qu’il ne touche pas la colle de la fermeture… sinon il sera inécoutable.
Une super compilation pour célébrer l’eau !
Le même vu par Sous le feuillage,  et Maman baobab.
Des extraits sur le site de la maison d’édition.

Comptines pour chanter le Far WestMaintenant, on file au Far West ! Sorti dans la même collection que le précédent (et donc avec le même défaut au niveau de la pochette), Comptines pour chanter le Far West propose des chansons avec des cow-boys et des Indiens. On va danser au son du banjo ou chanter en canon. On trouve là encore des classiques comme She’ll be coming round the moutain (version en anglais de Il descend de la montagne à cheval) ou Nagawika et des chansons bien moins connues. Côté interprète, on retrouve encore avec joie Nathalie Tual, mais aussi Framix. Et c’est encore Cécile Hudrisier qui illustre.
Encore une très bonne compilation pour les petits cow-boys et les petit-e-s indien-ne-s.
Le même vu par Des livres, etc, Le tiroir à histoires, Butiner de livres en livres, Sous le feuillage et Chez Gaëlle la libraire.
Des extraits sur le site de la maison d’édition.

Mon imagier des chansons de la maternelleDans Mon imagier des chansons de la maternelle on va retrouver des chansons bien connues des plus jeunes : L’as-tu vu, l’as-tu vu ?, Maman les p’tits bateaux, Un petit poisson, un petit oiseau, Une chanson douce… Seize chansons qu’on adore chanter avec eux-elles. Elles sont ici interprétées par de jeunes enfants (parfois accompagnés d’un-e adulte) et j’avoue avoir été assez dérangé par les soucis de prononciation TRÈS marqués des enfants (« zé vu le loup, le renard de la belette », « Les petits j’enfants », « sa bousse est un bonbon »…) et disons-le clairement… le chant est parfois approximatif ! Après les pistes chantées, on trouve les pistes musicales pour pouvoir chanter nous aussi. C’est Charlotte Roederer qui illustre avec beaucoup de douceur. Côté pratique, la pochette du CD se détache pour pouvoir garder le CD et laisser le livre aux enfants sans risque.
Un livre-CD regroupant des grands classiques de la maternelle chantés par des enfants qui séduiront certainement plus les enfants que les parents.
Le même vu par Enfantipages et Chez Clarabel.

ComptinesVol2On reste avec les comptines et l’on retrouve la collection Mes petits imagiers sonores de chez Gallimard. Dans ce second tome de Mes comptines on retrouve Une souris verte, À la claire fontaine, Il était une bergère, Les petits poissons, Gentil coquelicot et La mère Michel. J’avoue avoir eu un peu de mal là aussi avec les interprétations approximatives des enfants, mais ces livres à pastilles ont comme intérêt que les enfants peuvent les écouter sans nous ! C’est là encore Elsa Fouquier qui illustre pour notre plus grand plaisir et celui des enfants !
Six comptines classiques regroupées dans un joli petit livre.
Le même vu par Chez Clarabel.

Mes premières comptines avec bébéMes premières comptines avec bébé propose de jouer. On se tient le menton sur l’air de La barbichette, on saute sur les genoux des parents en écoutant À cheval sur mon bidet, on bouge dans les bras au son de À la une, dans la lune, on montre les parties de son visage en écoutant Voici mon front ou Toc, toc qui est là et l’on se balance assis sur un adulte au son de Bateau sur l’eau. Comme dans le précédent livre Gründ je trouve le son un peu trop fort, mais les interprétations et les illustrations de Séverine Cordier sont vraiment sympas.
Un livre sonore regroupant des petites comptines à jouer.
Le même vu par Livres et merveilles et Sous le feuillage.

En route avec les comptinesEncore un livre sorti chez Gründ et illustré par Séverine Cordier, En route avec les comptines ! Ici, on va prendre l’autobus (Les roues de l’autobus), le bateau (Maman les p’tits bateaux), le camion de pompier (Au feu, les pompiers !), la poussette (Ma poussette), la voiture (Une petite automobile) et même le taxi (Ixatnu siofnnut i avaiy). Même défaut que les précédents, mais on se réjouit une nouvelle fois d’écouter ces chansons incontournables !
Un livre à puce sur la thématique des transports.
Le même vu par Livres et merveilles et Sous le feuillage.

petites comptines de la familleOn termine avec Petites comptines de la famille, un album sorti chez Milan. Ici, on nous propose une sorte de petit clavier avec des pastilles illustrées et il faudra appuyer sur la pastille dont le dessin correspond à la page sur laquelle on est. On va écouter Ah, vous dirai-je, maman, Bonjour ma cousine, J’aime papa, j’aime maman, C’est demain dimanche, Petit papa, Mon père m’a donné un mari et La famille tortue. Les interprétations sont très sympas et les illustrations de Julie Mercier pleines de couleurs et de pep’s. Une fois que l’on connaît le livre, plus besoin de tourner les pages pour écouter les musiques, l’enfant choisit la chanson qu’il veut écouter en reconnaissant le petit symbole sur la pastille
Un livre musical au concept original.

Quelques pas de plus…
Retrouvez, regroupés dans un tableau Pinterest, tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués ici.


À part ça ?

Vendredi Sein ce sont des textes, des textes extrêmement forts que j’avais eu la chance de lire il y a quelque temps, son auteure m’ayant fait l’amitié de me les envoyer. On y raconte un cancer du sein. On y raconte le deuil d’un sein, le choix d’une perruque, la réaction des enfants, leurs mots drôles, leurs mots lourds. Ce sont des textes bouleversants, mais pourtant drôles… parfois. Parce qu’il faut rire des pires moments dans la vie, quand on peut. Son auteure a décidé de les publier sur Facebook… C’est gratuit, vous n’avez qu’à cliquer, vous n’avez qu’à lire et vous n’avez qu’à partager. Vous n’avez qu’à. Vous n’allez pas le regretter. C’est ici.

Gabriel

You Might Also Like

Des histoires et des musiques à écouter

Par 20 novembre 2014 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle sélection de CD et livres-disque (et même livres musicaux).

Bouc Cornu, Biquette et ses biquetsEt je commence par un duo qu’on adore, Fabienne Morel et Debora Di Gilio alias Huile d’olive et Beurre salé. Après L’ogresse poilue (version italienne du Petit Chaperon Rouge) et La poulette et les trois maisonnettes (version bretonne des Trois petits cochons) c’est maintenant au Loup et les sept chevreaux qu’elles s’attaquent.
Dès que Biquette a le dos tourné, Bouc Cornu tente d’entrer dans la maison où sont restés les biquets. Seulement, ils ne sont pas stupides, ils entendent bien que ce n’est pas la voix de leur mère… Bouc Cornu va devoir être rusé !
Mais quel régal ! Comme à chaque fois avec ce duo on prend énormément de plaisir à écouter l’histoire racontée et chantée. On rit, on sourit, on ne s’ennuie pas une seconde. Le seul souci avec les livres-disques Syros c’est souvent le son… là encore ! On est loin de la qualité de chez Didier Jeunesse, Oui-dire ou Chut ! C’est un peu dommage. Côté illustration, comme dans les deux premiers livres-CD du duo, c’est Nathalie Choux qui met en image le conte avec des illustrations pleines de pep’s et de couleurs. Sur chaque page, deux petites souris suivent le récit… une sorte d’alter ego de nos conteuses.
Encore une vraie réussite pour Huile d’olive et Beurre salé, un duo dont on est super fans. Un livre-disque qui va encore tourner en boucle ici pendant un petit moment !

AprèsHindbad et les Babouches de 7 lieues Huile d’olive et Beurre salé, une autre de nos conteuses préférées. On avait adoré Le voyage de M’toto lunettes (qu’on avait même vu en spectacle), Sylvie Mombo revient avec un nouveau livre-disque : Hindbad et les Babouches de 7 lieues.
Tout le monde aime Hindbad, c’est un garçon charmant. Mais le jeune homme n’a pas de travail et quand il arrive à se faire embaucher comme porteur d’eau il est bien vite mis à la porte à cause de son ingéniosité. Alors Hindbad s’en va, il part à la rencontre des quarante voleurs qui vivent non loin de là. En chemin, il rencontre un vieux musicien, il entend parler d’une princesse et il trouve de bien étranges babouches…
C’est un voyage merveilleux que nous propose Sylvie Mombo. On l’écoute nous conter la grande aventure de Hindbad et notre esprit voyage au son de la musique de Zeki Ayad Çölaş (saz, oud, violon, lyre crétoise, derbouka, daf, bendir et flûte traversière). Parfois, on entend même le musicien conter en turc. L’histoire est digne des grands contes d’orient, on pense bien sûr aux contes des mille et une nuits.
C’est toujours avec un énorme plaisir qu’on retrouve Sylvie Mombo, ce voyage qu’elle nous propose est encore une vraie réussite.
La bande-annonce du spectacle.

Petites histoires du mondeJean-Claude Carrière nous raconte des Petites histoires du monde… et l’on se régale ! On rit aux petits contes, tels des histoires tantôt drôles tantôt philosophiques, venues du monde entier. Généralement très courtes (entre 20 secondes et 2’30), les histoires vont faire autant sourire les parents que les enfants (voire même, soyons franc, parfois plus les parents que les enfants, car c’est souvent plein de non-sens).
L’habillage musical est composé de oud tunisien, guitare à 8 cordes, bendir et petites percussions et accompagne à merveille la voix du conteur. Les illustrations d’Anna Forlati sont superbes. Bref, on a eu un gros coup de cœur pour ce livre disque très original.
Un petit bijou pour tous ceux qui aiment l’humour absurde et les contes du monde.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Comptines & berceuses tsiganesAutre coup de cœur, Comptines & berceuses tsiganes sorti chez Didier Jeunesse. Vous connaissez certainement la superbe collection Comptines du Monde de chez Didier Jeunesse, c’est toujours extrêmement réussi, tant dans les choix musicaux que dans les interprétations et dans le livre qui accompagne le CD. Ici, est-ce parce que cette musique-là me touche particulièrement, mais je trouve l’ouvrage particulièrement bon. J’écoute l’album en boucle depuis que je l’ai reçu ! Les amateurs de musique tsigane retrouveront avec plaisir Ederlezi (ici sous le titre Herdelezi), Ušti ušti baba ou encore Keren chavorrale drom. Des chansons venues de Hongrie, République Tchèque, Macédoine, Russie, Bulgarie, Roumanie, Turquie et Slovaquie, chantées en hongrois, romani et roumain. Les merveilleuses illustrations du livre sont signées Nathalie Novi. On retrouve, comme d’habitude, les paroles, les traductions et des indications sur les chansons. Le seul souci de Comptines & berceuses tsiganes c’est que ma fille risque de ne pas l’avoir souvent pour elle…
Un magnifique livre-CD plein d’émotion pour les amoureux de musique tsigane… et leurs enfants ! Le cadeau à offrir à Noël, au neveu qui vient de naître et à l’arrière-grand-mère !
Extraits sur le site de l’éditeur.

Coffret berceuses du mondeEt puisqu’on parle de cadeaux… Didier Jeunesse a la bonne idée de ressortir le superbe Les plus belles berceuses du Monde (compilation de quatre de ses plus beaux livres-CD) avec 3 inédits dans un magnifique coffret au pelliculage « soft touch » qui contient, en plus du livre-CD, une illustration d’Aurélia Fronty sur beau papier, à encadrer. Un cadeau de naissance (mais pas seulement) idéal.
Extraits sur le site de l’éditeur.

Enfantillages 2La plupart d’entre vous doit déjà connaître Enfantillages, l’album d’Aldebert sorti en 2008 (l’album est d’ailleurs disque d’or) et peut-être Enfantillages 2 sorti l’année dernière. Voilà que ce deuxième opus ressort dans deux nouvelles versions : un coffret CD/DVD avec le spectacle filmé et un livre-disque. Ici, on chante, on danse avec les enfants, c’est le genre de disque qui plaît aux plus jeunes et n’exaspère pas trop les grands ! C’est bourré de duos, on retrouve notamment Ours, Didier Wampas, Les Yeux Noirs, Bénabar, Louis Chédid, Alexis HK, François Morel, Carmen Maria Vega… et bien d’autres ! On parle de la vie quotidienne des enfants, de leurs mensonges, de la famille, de l’amour…
Dans la version avec DVD on peut donc, en plus du CD, assister au concert filmé. Ici pas de duo et la qualité fait un peu spectacle filmé par France 3 Bretagne dans les années 90, mais les enfants vont adorer retrouver l’ambiance du concert qu’ils ont vu en vrai ou découvrir la version live avec des moments pleins d’humour autour des chansons.
Aldebert Enfantillages 2 livreC’est le même CD (sans le DVD) que l’on retrouve dans la version livre-CD, mais ici les chansons sont illustrées par Simon Moreau.
Aldebert est un artiste que nous suivons depuis plusieurs années, avant qu’il fasse des chansons pour les plus jeunes. Ses disques pour enfants sont à l’image de ce qu’il fait pour adultes et il reste surtout un artiste à voir sur scène… et les occasions ne manquent pas ! Il a joué à guichet fermé à l’Olympia il y a peu (et reviendra à Paris en avril), mais passera bientôt à Nantes, Besançon (chez lui), Marseille, Bruxelles… Retrouvez ses dates ici.
Écouter l’album.

Lili Moutarde comédie musicaleLili Moutarde est une petite fille, elle a deux sœurs (Lili Tempête, une vraie furie, et Lili Farfouille, qui passe son temps à tout décortiquer) et un frère (Titi Chewing-gum qui colle en permanence). Seulement, Lili regrette le temps où elle était seule, elle aimerait se débarrasser de ces trois garnements et rester seule avec ses parents… Elle décide donc de les mettre dans un train… et qu’ils aillent au diable !
Lili Moutarde est une comédie musicale signée Christiane Oriol. Et contrairement à Aldebert ici ça ne va pas forcément rassembler parents et enfants ! Les chansons rythmées et faciles à reprendre risquent de beaucoup plaire aux enfants… et vite exaspérer les parents ! Mais les disques pour enfants sont faits à la base pour eux, non ? Alors on leur donne le CD, ils l’écoutent dans leur chambre, s’éclatent, chantent à tue-tête… et l’on est tranquille pendant au moins une heure !
Extraits sur le site de l’éditeur.

Enquete à l'orchestreLe compositeur est mort ! L’enquêteur va mener l’enquête. Est-ce les cordes que le compositeur faisait jouer comme des forcenées ? Le premier des violons tenait d’ailleurs à la main un étui noir assez suspect… Est-ce les cuivres qui sont si violents ? Le souci c’est que tous ont un alibi… Pourtant le compositeur est bien mort !
Avec son brin de folie habituel, Lemony Snicket rend hommage à la musique… Et quel bel hommage ! Comme dans Piccolo et Saxo ou dans Pierre et le Loup, ici on se familiarise avec les instruments de l’orchestre, mais avec une vraie histoire. Une intrigue policière même ! Le texte de l’auteur des Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire est ici raconté par le génial Pépito Matéo, et comme d’habitude avec ce grand conteur (ah Sans les mains et en danseuse…) c’est un pur régal. Côté illustration, les dessins de Louis Thomas nous font penser à Sempé et à Philippe Dumas.
Encore un savoureux disque pour les amoureux de musique et de belles histoires sorti chez Didier Jeunesse.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

L'Oiseau de feuUn tsar avait un jardin extraordinaire dans lequel un pommier produisait des fruits d’or. Le tsar aimait venir les regarder chaque matin avant de commencer sa journée. Jusqu’au jour où les pommes commencèrent à disparaître… Le tsar chargea ses fils de mener l’enquête.
Le célèbre conte L’Oiseau de feu nous est ici conté par Élodie Fondacci et illustré par Aurélia Fronty, vous imaginez déjà la beauté de l’objet ! Sous fond de musique de Stravinsky, on écoute donc l’histoire où il est question d’un oiseau de feu, de sorcier, de princesse et d’amour…
Un magnifique conte superbement illustré par Aurélia Fronty.

Mes plus belles musiques classiques pour les petits 2Après StravinskyBach, Debussy, Mozart, Beethoven, Fauré, Schubert, Offenbach et dix autres grands compositeurs réunis dans un très joli livre pour les tout-petits. Dix-sept morceaux parmi les plus belles musiques classiques vont enchanter les enfants et émerveiller les parents (ou l’inverse). Le livre (illustré par Aurélie Guillerey, Vincent Mathy, Clotilde Perrin et Charlotte Roederer) est cartonné et donc on peut le laisser à portée des plus jeunes sans trop de risque (la pochette contenant le CD se détache aisément). Pour chaque morceau, tantôt rythmé, tantôt lent, une double page illustrée avec un petit texte poétique.
Un ouvrage très réussi pour transmettre le goût de la musique classique aux plus jeunes.

la berceuseOn quitte les musiques classiques, mais on reste avec les plus jeunes pour écouter des berceuses du monde. Nathalie Manguy interprète des chansons venues du monde entier : Turquie, Sri Lanka, Brésil, Cameroun, Japon, Pologne… Le résultat est superbe, un disque de berceuses d’une grande qualité, d’une belle « unité » (on n’a pas une impression de morceaux jetés en vrac comme ça peut arriver sur ce genre de disques). Elle chante en créole, en hébreu, en arabe, en français… en reprenant les techniques vocales et le phrasé si particuliers de certaines langues. Ses berceuses sont toujours chantées avec une infinie douceur, énormément de justesse. Le livret du disque nous propose les textes des chansons et leurs traductions.
Un magnifique disque de berceuses, un des plus beaux que j’ai entendu.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

On termine par deux livres musicaux… mais sans CD !
Paco et l'orchestrePaco se promène dans la forêt, tout le monde se prépare pour le concert de ce soir. L’ours s’est mis au piano, l’éléphant au violon et le cochon au xylophone. Il va être rudement chouette ce concert !
Paco est au cirque ! Le fifre joue de la flûte traversière, une autruche bottée de la clarinette, un éléphant funambule de la trompette… et ils ne sont pas les seuls à bien connaître la musique ! Il ne s’ennuie pas, Paco !
Les deux livres sortis dans cette nouvelle collection (Mes petits livres sonores chez Gallimard) sont illustrés par Magali Le Huche et l’on se régale ! Les illustrations sont pleines de malice, colorées, vivantes.Paco et la fanfare Les sons (qui se déclenchent en appuyant sur les pages) ne sont pas trop courts et mettent bien en valeur les instruments. Car ici c’est de ça dont il s’agit : les instruments de l’orchestre dans Paco et l’orchestre et ceux de la fanfare dans Paco et la fanfare (en fait, les titres sont assez logiques). On entend les instruments, le son qu’ils produisent. En fin d’ouvrage, ils sont tous rappelés.
Une super nouvelle collection pour apprendre les instruments, illustrée par une de nos illustratrices préférées.

Retrouvez tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués sur l’album Pinterest qui leur est consacré.

Bouc Cornu, Biquette et ses biquets
Texte de et raconté par Fabienne Morel et Debora Di Gilio, illustré par Nathalie Choux
Syros
18,90 €, 260×260 mm, 40 pages, CD : 15 min. env., imprimé en France, 2014.
Hindbad et les Babouches de 7 Lieues
Texte de et raconté par Sylvie Mombo, musique de Zeki Ayad Çölaş
Tchekchouka
14 € (prix moyen constaté), CD : 31 min. env., 2014.
Petites histoires du monde
Texte de et raconté par Jean-Claude Carrière
Bulles de savon
20,90 €, 257×292 mm, 43 pages, CD : 24 min.env., imprimé en Union Européenne, 2014.
Comptines & berceuses tsiganes
Collectif, illustré par Nathalie Novi
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80 €, 273×270 mm, 60 pages, CD : 52 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Les plus belles berceuses du monde – Éditions Luxe
Collectif, illustré par Aurélia Fronty
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
29,90 €, 280×285 mm, 57 pages, CD : 59 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Enfantillages 2
d’Aldebert, illustré par Simon Moreau
Sony Music (CD + DVD) et Gallimard (Livre-disque)
16 € (prix moyen constaté, CD+ DVD) et 24 € (livre-CD), 255×295 mm (livre-CD), 48 pages (livre-CD), durée du CD : 57 min.env., durée du DVD 90 min. env., imprimé en France (livre-CD), 2014.
Lili Moutarde, comédie musicale
Texte de, raconté par et chanté par Christiane Oriol
Eponymes Jeunesse
13 € (prix moyen constaté), CD : 67 min. env., 2014.
Le compositeur est mort – Enquête à l’orchestre
Texte de Lemony Snicket (traduit par Pépito Matéo et Nathaniel Stookey), raconté par Pépito Matéo, illustré par Louis Thomas, musique de Nathaniel Stookey
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80 €, 265×265 mm, 36 pages, CD : 30 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
L’Oiseau de feu
Texte de et par Élodie Fondacci, illustré par Aurélia Fronty, musique d’Igor Stravinsky
Gautier Languereau dans la collection Des histoires en musique
22,90 €, 280×270 mm, 32 pages, CD : 28 min. env., imprimé en France, 2014.
Mes plus belles musiques classiques pour les petits 2
Collectif, illustré par Aurélie Guillerey, Charlotte Roederer, Clotilde Perrin et Vincent Mathy
Gallimard Jeunesse dans la collection Éveil musical
16,90 €, 215×215 mm, 36 pages, CD : 53 min. env., imprimé en Europe, 2014.
La berceuse
de Nathalie Mainguy
Victor Mélodie
15 € (prix de vente conseillé), durée : 30 min. env., 2014.
Paco et l’orchestre
de Magali Le Huche
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits livres sonores
13,50 €, 185×210 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.
Paco et la fanfare
de Magali Le Huche
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits livres sonores
13,50 €, 185×210 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.

You Might Also Like

Et si les petits se cultivaient un peu ?

Par 19 janvier 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose des livres pour les plus jeunes qui leur permettront d’apprendre des tas de choses. Sous forme d’imagiers ou de documentaires, voici une série de livres pour mieux connaître ce qui nous entoure… et d’autres choses encore !

Mon Livre d'Eveil DokeoMon premier livre d’éveil Dokéo est un livre épais (une centaine de pages) dans lequel les petits vont trouver des tas d’informations. On va parler des couleurs, des formes, des grandeurs, des chiffres, des sons… Avec chaque fois des activités, des jeux. Par exemple, pour les couleurs on va apprendre à les nommer, à les reconnaître, à comparer, à trouver des intrus, à voir ce que font les mélanges… Sur chaque « thème », c’est donc plusieurs doubles pages. Les illustrations, signées Marion Piffaretti, sont parfaitement adaptées aux plus jeunes. Un livre extrêmement riche pour faire jouer en apprenant. Pour les 2-4 ans d’après l’éditeur.

Tous les bébésTous les bébés, sorti dans la collection Mes premières découvertes de chez Gallimard Jeunesse, est entre l’imagier et le documentaire avec un côté très ludique. Ici, on va apprendre de nombreuses choses sur les bébés : le nom des bébés des animaux, ceux qui naissent dans les œufs (et ce qu’il y a à l’intérieur de l’œuf), comment un bébé grandit dans le ventre des mammifères… mais aussi les étapes du bébé humain. Les pages cartonnées alternent avec des pages en plastique noir derrière lesquelles il faut passer une lampe (en fait représentée sur un carton) qui va faire apparaître le dessin (sur le carton, il y a une partie blanche représentant une partie éclairée ce qui révèle l’image). Ingénieux et très ludique, les enfants adorent ! Une façon amusante d’apprendre plein de choses. Pour les 3-6 ans d’après l’éditeur.

Le larousse des 1000 motsMille mots, c’est ce que propose Le Larousse des 1000 mots. Classées en trois grandes parties (la journée, les activités et l’environnement), on va trouver des pages thématiques : Vive le matin !, Comment je m’habille ?, Mercredi, vive le sport !, À la campagne… avec chaque fois des mots correspondants au thème. Des mots simples pour les plus petits, et d’autres un peu plus ardus pour les enfants plus grands. Le livre est très grand ce qui permet à cet imagier d’être vraiment clair (il n’y a pas 18 mots par cm²). J’adore les imagiers, car la plupart des enfants aiment les feuilleter, observer les détails et verbaliser les mots qu’ils connaissent déjà. On joue avec eux, on les interroge, on leur apprend de nouveaux mots. Celui-ci a des dessins vraiment reconnaissables (là aussi, le nombre d’imagiers où même les parents ne reconnaissent pas de quoi il s’agit…), il est pratique à manipuler avec son papier plastifié (même si sa grande taille peut être un peu gênante pour un enfant seul). Un imagier comme on les aime ! Pour les 18 mois/4 ans d’après l’éditeur.
Le même vu par Œil d’ailleurs.

L'Encyclopédie larousse des animauxVos enfants sont passionnés par les animaux ? Ils vont adorer L’encyclopédie Larousse des animaux (dont le sous-titre, Un livre à lire et à relire, n’est pas usurpé !). C’est un ouvrage qui fourmille d’informations en tout genre, un livre tout simplement passionnant. Plus de cent pages avec des thématiques telles que la nourriture, la reproduction (attention c’est à la hauteur des petits, hein !), le lieu de vie, la toilette… mais on va aussi voir des animaux qui ont de drôles d’apparences ou connaître les records liés à certains animaux. Ce sont de tout petits textes (encore une fois, c’est un livre adapté aux jeunes enfants), mais même les adultes apprennent des choses (moi en tout cas j’en ai appris !). Le livre propose même des petits jeux pour que tout ça ait aussi un côté ludique. Sa couverture avec de la feutrine par endroit est un petit plus. Bref, on a adoré ! Dès 3/4 ans d’après l’éditeur.
Le même vu par À l’ombre du saule.

Baby encyclopédie Animaux Domestiques CouvertureDans les derniers sortis de la collection Ma baby encyclopédie Larousse (dont nous avons déjà parlée), on va retrouver aussi les animaux, ou plutôt Les animaux domestiques. Le chien et le chat (comment ils s’expriment, comment s’en occuper, comment s’appellent leurs femelles et leurs petits, quelles sont les différentes races…), mais aussi le lapin, les rongeurs, les poissons et les oiseaux, les rendez-vous chez le vétérinaire, les devoirs d’un bon maître… Cette collection est toujours aussi bien faite, complète. Pages plastifiées, textes courts, illustrations colorées, petits jeux et autocollants en fin d’ouvrage, puzzle… on aime beaucoup ! Viennent de sortir également La montagne d’Anne Royer et Vanessa Gautier (dans lequel on explique comment elles se sont formées, ce qui y vit, comment les animaux y passent l’hiver, que sont les sports d’hiver…), L’univers de Valérie Guidoux et da-fanny (le Soleil, la Terre, la Lune, les planètes…), Le ma baby encyclopédiecorps d’Anne Royer et Aurélie Vitali (la naissance, les parties du corps, le squelette, les muscles…) et Les saisons de Sylvie Baussier et Magali Clavelet (l’influence des saisons sur les plantes, les animaux aux différentes périodes de l’année…). Dans ces ouvrages, même principe que dans Les animaux, on retrouve les pages plastifiées, le puzzle, les autocollants, les jeux… Une très bonne collection (même si, comme je l’ai déjà dit, j’ai du mal avec le « baby » du titre de la collection). Dès 3/4 ans d’après l’éditeur.
Les mêmes vus par Maman Baobab, Les lectures de Liyah ou encore Œil d’ailleurs.

Mon tout premier Larousse des PourquoiPourquooooooi ? Qui n’a jamais eu le droit à cette question ? Pourquoi une croûte se forme-t-elle sur un bobo ? Pourquoi les roses ont-elles des épines ? Pourquoi le lézard reste-t-il au soleil ? Pourquoi avons-nous un président ? Ce genre de question que les enfants nous posent régulièrement (moins bien formulées en général) et pour lesquelles on a du mal à trouver une réponse (si si, ne faites pas genre) se retrouvent dans Mon tout premier Larousse des pourquoi ?, un livre aux très nombreuses animations. Pour expliquer les tremblements de terre on va faire bouger les plaques terrestres, pour expliquer la marée on va faire monter et descendre l’eau… des choses à soulever, à toucher, à tirer… qui rendent le livre encore plus attractif. Ce n’est pas le livre de pourquoi le plus complet (ici, on ne trouvera qu’un peu plus de 70 questions, pour un livre plus complet voir Dis-moi Pourquoi ?), mais c’est un très bon premier livre et les animations sont vraiment très variées. Pour les 3/5 ans d’après l’éditeur.
Le même vu par Œil d’ailleurs.

dis moi C'est quiAutre question des enfants « c’est quiiiiii ? » ce qui en général est assez gênant quand c’est prononcé très fort (quand on croise une voisine ou quand on parle au maire). C’est qui ? Dans la collection Dis-moi ! (qu’on adore ici) ne répondra pas à ces deux questions, mais leur apprendra qui était l’homme de Neandertal, Néron, Marco Polo, Auguste Renoir ou même Le petit Nicolas et Batman. Classés en quatre catégories (Les personnages historiques, Les explorateurs et inventeurs, Les artistes et Les personnages de fiction), les enfants vont trouver ici plus de 200 personnages célèbres. Comme toujours, dans la collection Dis-moi, c’est un livre à spirale, aux pages épaisses, avec une couverture avec un élastique, très pratique pour les enfants. Décidément une collection de documentaires qui nous plaît beaucoup ! Pour à partir de 4 ans d’après l’éditeur.
Le même vu par Œil d’ailleurs.

Mon livre des gros trainsOn termine par les trains ? Il y a beaucoup d’enfants passionnés par ce moyen de transport, ils seront ravis d’en savoir plus grâce à Mon livre des gros trains et d’autres plus petits sorti chez Usborne. Les pages sont cartonnées et se déplient pour mieux montrer les machines, les expliquer. Le livre est complet pour en savoir plus sur les trains à vapeur ou Diesel, leur rapidité croissante au fur et à mesure des époques, les trains les plus longs… C’est passionnant et vraiment riche en informations (à hauteur des plus jeunes)… les fans de trains vont adorer ! Dès 4 ans d’après l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Deux autres chroniques sur le même sujet : Tout savoir sur tout ! et Pourquoi sur le clavier les lettres sont dans le désordre ? Euh… attends on va prendre un livre….

Mon livre d’éveil Dokéo
Texte de Cécile Jugla, illustré par Marion Piffaretti
Nathan dans la collection Dokéo
10€, 229×239 mm, 95 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Tous les bébés
de Charlotte Roederer et Claude Delafosse
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes premières découvertes
9€, 163×181 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le Larousse des 1000 mots, l’imagier des tout-petits !
Illustré par Caroline Modeste
Larousse
14,90€, 255×320 mm, 64 pages, imprimé en Italie, 2013.
L’encyclopédie Larousse des animaux
Texte de Sylvie Bézuel, illustré par un collectif d’illustrateurs
Larousse
14,95€, 200×233 mm, 112 pages, imprimé en Italie, 2013.
Les animaux  domestiques
Texte de Sandra Lebrun, illustré par Céline Riffard
Larousse dans la collection Ma baby encyclopédie Larousse
6,90€, 210×198 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le corps
Texte d’Anne Royer, illustré par Aurélie Vitali
Larousse dans la collection Ma baby encyclopédie Larousse
6,90€, 210×198 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les saisons
Texte de Sylvie Baussier, illustré par Magali Clavelet
Larousse dans la collection Ma baby encyclopédie Larousse
6,90€, 210×198 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2013.
La montagne
Texte d’Anne Royer, illustré par Vanessa Gautier
Larousse dans la collection Ma baby encyclopédie Larousse
6,90€, 210×198 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2013.
L’univers
Texte de Valérie Guidoux, illustré par da-fanny
Larousse dans la collection Ma baby encyclopédie Larousse
6,90€, 210×198 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mon premier Larousse des Pourquoi ?
Texte de Sophie de Mullenheim, illustré par Jocelyn Millet
Larousse
16,90€, 256×227 mm, 31 pages, imprimé en Chine, 2013.
C’est qui ?
Texte d’Elisabeth Marrou, illustré par un collectif d’illustrateur
Larousse dans la collection Dis-moi !
14,90€, 185×210 mm, 108 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mon livre des gros trains et d’autres plus petits…
Texte de Megan Cullis, illustré par Gabriele Antonini
Usborne
11,20€, 248×301 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

Dokéo existe aussi en appli… un article de nos amis de chez DéclicKids.

Gabriel

You Might Also Like

Des vacances en musique !

Par 28 juillet 2013 Musique pour enfants

En vacances c’est le moment idéal pour écouter de la musique (surtout dans les transports). Voici une sélection d’albums qui viennent de sortir.

Le grand bazar du Weeper CircusOn commence cette sélection avec un coup de cœur personnel (partagé avec ma fille), le nouveau disque pour enfants des Weepers Circus : Le grand bazar du Weepers Circus. C’est drôle (voire tordant), rythmé, bourré d’invités (de François Morel à Dick Rivers en passant par Aldebert),… Les créations côtoient les classiques mais ici ces derniers sont complètement revus et corrigés à la sauce Weepers Circus : Un éléphant qui se balançait se transforme en un dialogue entre les pachydermes qui se demandent au combientième éléphant la toile va craquer,  Pirouette cacahuète devient une battle entre Brassens et des rappeurs (une version à mourir de rire qui ringardise complètement les versions de Gimmick, qu’on peut écouter sur le site de Gallimard). Les créations du groupe sont aussi très bonnes que ça soit l’ogre qui chante son amour pour les enfants (Mangeons les enfants, mangeons les enfants, avec du miel, avec du sel) ou le magicien qui ne fait que « quelques » erreurs (Du premier jour de ma vie, je fais des tours de magie souvent ça me réussit mais parfois c’est pourri). Les jeux de mots sont poilants pour ceux qui ont un humour aussi raffiné que le mien (A propos d’un éléphant, Je lui raconte une blague, ça le fait barrir). Le grand livre qui accompagne le CD est tout aussi merveilleux grâce aux illustrations de Clotilde Perrrin. C’est tout simplement un des meilleurs disques pour enfants sortis ces dernières années (même s’il y a, d’après moi, quelques morceaux comme Dansez, chantez et Ritournelles au vent que je trouve fades à côté des autres), un disque qu’on écoute ici en boucle sans se lasser avec des textes a plusieurs niveau de lecture pour que les parents se marrent aussi comme des baleines. Une vraie réussite.
Vous pouvez écouter l’album ici.

Mon imagier des comptines des maternellesOn continue avec un disque pour les tout-petits. Gallimard jeunesse vient de sortir Mon imagier des comptines des maternelles, un livre CD aux pages cartonnées pour que les plus petits puissent manipuler le livre sans risque de déchirure (et les allergiques aux voix d’enfants dans les chansons seront heureux de les laisser seuls avec) ! Au programme des classiques mais pas forcément ceux qu’on a déjà sur 32 CD (J’habite une maison citrouille, Nagawika, J’ai un gros nez rouge,… ), des grands classiques qu’on connaît par cœur (La famille tortue, L’empereur, sa femme et le petit prince, Pomme de reinette,…) et même des chansons que je n’avais jamais entendue (Un jour dans sa cabane, Un p’tit soleil, Le gâteau au yaourt,…). Les illustrations (signées Charlotte Roeder) sont magnifiques, pleines de couleurs. Un livre-disque qui dépoussière les classiques, tout en leur restant fidèle (mais déconseillé aux allergiques aux voix d’enfants, donc) et qui risque de devenir le disque phare de vos enfants.
Extraits en vidéo et making of sur le site de Gallimard.

Les instruments du mondeUne petite parenthèse puisque Les instruments du monde ne contient pas de CD (mais il est, comme le précédent, tout cartonné et sorti chez Gallimard). Six images avec un instrument de musique et avec chaque fois une puce pour écouter l’instrument en question. Musicalement c’est très réussi (tant sur la mélodie, qui dure chaque fois une dizaine de secondes, que sur sa qualité) et le choix des instruments est vraiment intéressant (bandonéon, mandoline, flûte de bambou, kora, darbouka et balalaïka) et les illustrations de Marion Billet sont colorées pour plaire aux tout-petits. Les livres avec des puces comme ça j’ai tendance à fuir (car très vite on n’en peut plus), là c’est vraiment bien fait.

Vroum vroum en voiture avec les naïvettesVroum Vroum en voiture avec les naïvettes est une compilation Naïve pleine de punch ! J’ai du mal avec les compilations en général (peu de cohérence et beaucoup de remplissage), ici c’est un quasi sans fautes !  Faut dire que dans le répertoire de Naïve Jeunesse y’a de quoi faire ! On trouve les chanteurs qui dé-gniangniantise la chanson pour enfants comme Pascal Parisot, Vincent Malone, François Hadji-Lazaro, Abel,… le genre de choses qu’on adore écouter en voiture (car les parents adhèrent aussi). On retrouve aussi des choses plus douces comme Enzo Enzo ou Bath & Azumi et même des classiques (Auprès de ma blonde ou Bon voyage Monsieur Dumollet). Bref des chansons qui vont mettre du rythme dans la voiture et que vous allez vous surprendre à chanter avec les enfants !
Vous pouvez écouter l’album ici.

Alain Schneider Le vent qui nous mèneFaut-il encore présenter Alain Schneider qui chante pour les enfants depuis plus de dix ans ? Le vent qui nous mène, son nouvel album vient de sortir. Tantôt toutes douces, tantôt un peu plus rythmées, ses chansons nous parlent de la danse des éoliennes, rendent hommage à Picasso, évoquent  les petites musiques de nuit (le ronflement) ou donnent la parole à des moutons qui réclament qu’on arrête de les tondre (métaphore avec la société de consommation ?). Dans la famille des jeunes chanteurs pour enfants Alain Schneider est le poète, ses textes sont magnifiquement ciselés, ils demandent parfois de s’y attarder pour en comprendre les subtilités. Un album pour les amoureux de la chanson française dans la pure tradition.
Vous pouvez l’écouter ici.

Amipagaille Les amis de mes amisMoins connus, voici les Amipagaille et leur nouvel album Les amis de mes amis. On pense à la jeune scène française (Amélie-les-crayons, Clarika, Marie et ses beaux courtois,… qui ne sont plus si « jeunes » que ça d’ailleurs, mais moi non plus), aux groupes qu’on découvre en concert,… Amipagaille nous parle d’un bout de plastique qui voyage dans la mer, chante une ode à la fantaisie (Allons enfants de la fantaisie ! Le jour de croire… à la fantaisie !), nous raconte les demandes de son popotin (de trouver un truc qui bouge, un rythme sauvage) ou d’une balade dans Paris déguisé en fille (une chanson que j’adore et qui me fait diablement penser aux Matchboxx). Les amis de mes amis est un disque très frais, que vous allez voler à vos enfants !
Vous pouvez l’écouter ici.

Quelques pas de plus…
Nos chroniques musicales sont ici.

Le grand bazar du Weepers Circus
des Weepers Circus
Gallimard Jeunesse
24€, 250×290 mm, 32 pages, 45 minutes, imprimé en Italie chez un éditeur éco-responsable, 2013.
Mon imagier des comptines de la maternelle
de Jean-Philippe Crespin et Bernard Davois, illustré par Charlotte Roederer
Gallimard Jeunesse dans la collection Eveil Musical
15,50€, 155×156 mm, 32 pages, 1heure, imprimé en Chine, 2013
Les instruments du monde
illustré par Marion Billet
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10€, 150×150 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.
Vroum Vroum en voiture avec les naïvettes
de Collectif
Naïve
10€ (prix de vente conseillé), 50 minutes, 2013.
le vent qui nous mène
d’Alain Schneider
Victorie Music
18€ (prix de vente conseillé), 77 minutes, 2013.
Les amis de mes amis
d’Amipagaille
Victorie Music
18€ (prix de vente conseillé), 33 minutes, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

La vie des doudous

Par 14 juin 2013 Livres Jeunesse

Le lapin en pelucheVivant, voilà ce qu’aimerait être ce petit lapin en peluche. D’après le cheval à bascule il suffit pour cela d’être aimé très fort par un enfant, imaginez donc la joie de notre lapin lorsque Nana le mit dans le lit du petit garçon et qu’il devint sa peluche préférée, celle qu’on traîne partout. Vivant il l’était devenu aux yeux du petit garçon, mais une rencontre avec de vrais lapins lui fit comprendre qu’il ne l’était pas aux yeux de tous… mais l’histoire était loin d’être terminée !

C’est un très beau conte de Margery Williams qu’adapte ici la très talentueuse Komako Sakaï. Un conte comme ceux de notre enfance (il date de 1922, année de ma naissance à deux trois années près) qui rappelle un peu Pinocchio (l’envie de devenir vivant, l’aide d’une fée pour le devenir). L’histoire est absolument magnifique et tellement riche ! On parle de l’importance des doudous, de la maladie, des objets qui ont une âme,… les illustrations de Komako Sakaï sont comme toujours somptueuses (la couverture ne leur rend pas justice d’ailleurs je trouve). Un conte magnifique, inoubliable.

Le Nouveau DoudouMais qui est ce lapin ? Les doudous ne le connaissent pas ! Faut dire qu’à l’école tout le monde se connaît : Kiki l’éléphant, Lala le petit âne, Tigrou le fauve, Boudou le carré de laine… passer des heures sur les étagères pendant que les enfants sont en classe ça crée des liens ! Alors pourquoi ce matin ce n’est pas Loupette que Soledad a déposé mais ce petit lapin nommé Pinpin ?

Dans un tout autre genre que le précédent, c’est une très jolie histoire de doudou qu’a écrite Hubert Ben Kemoun. On parle ici des doudous qui vont et qui viennent, des doudous de la nuit et ceux du jour, des doudous oubliés,… on parle aussi d’apprentissage, de l’école, de jalousie, du fait qu’on peut aimer plusieurs personnes sans que l’amour soit amoindri. Le texte est mis en valeur par de belles illustrations de Charlotte Roederer. Un bel album qui plaît beaucoup aux enfants.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Komako Sakaï (L’ours et le chat sauvage et Dans l’herbe), Hubert Ben Kemoun (La pire meilleure journée de ma vie, Seuls en enfer et L’épouvantail qui voulait voyager) et Charlotte Roederer (Mes cinq premières histoires à la petite école). Retrouvez aussi une de nos chroniques sur les doudous et d’autres avec le tag doudou.

Le lapin en peluche
de Komako Sakaï, d’après Margery Williams
L’école des loisirs
12,70€, 225×280 mm, 36 pages, imprimé à Singapour, 2007.
Le nouveau doudou
Texte d’Hubert Ben Kemoun, illustrations de Charlotte Roederer
Nathan dans la collection Album Nathan
10€, 224×275 mm, 24 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013.

A part ça ?

La petite salamandre 88Le nouveau numéro de la revue La petite salamandre est sorti ! Vous le savez on aime beaucoup ce magazine pour enfants sur la nature. Dans ce numéro 88 (juin-juillet) on va en savoir un peu plus sur les chauve-souris, apprendre à différencier un martinet noir d’une hirondelle de fenêtre, tout connaître du grillon,… et comme d’habitude des BD, un conte, des loisirs créatifs (on va fabriquer des instruments de musique !)… Un magazine toujours aussi bien fait, à la fois drôle, ludique et pédagogique. Pour tous les mordus de nature de 6 à 10 ans (et agréable à lire à tous les âges !).
En savoir plus sur cette super revue : http://www.petitesalamandre.net

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange