La mare aux mots
Parcourir le tag

Charlotte Zolotov

Prêts à tout !

Par 15 mai 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous présente des personnages prêts à tout… et surtout des héros plein d’imagination !

Papa à grands pasAïe aïe aïe la voiture de papa a du mal à démarrer. Mathieu a un peu peur, et si elle ne démarrait plus du tout ce soir, après la crèche ? Comment fera papa pour venir le chercher ? Le père est rassurant, il y a le tracteur du voisin. Mais Mathieu est inquiet, et si le tracteur aussi était fatigué ? Il ne faut pas qu’il s’en fasse, son père a des tas d’idées de solutions de secours !
Les illustrations d’Aurélie Guillerey qui accompagnent cette jolie histoire de Nadine Brun-Cosme sont superbes. Les trouvailles du père de Mathieu sont assez dingues (venir emporté par des oiseaux, poussé par des lapins ou encore à dos de dragon) mais sa dernière possibilité est certainement la plus belle (et la plus probable).
Un bien bel album sur un papa à l’imagination débordante.

Rien que pour toiCe petit garçon est prêt à tout pour sa petite sœur. Quand il sera grand il pourra donner un coup de poing dans un rocher pour le casser en deux, attraper un cheval au lasso, escalader une montagne ou encore faire ses devoirs d’arithmétique. Il ira même lui chercher un ami pour lui tenir compagnie… pendant que lui fera le tour du monde.
Exceptionnellement je vous raconte la chute de ce bel album, réédition d’un ouvrage de 1964 (c’est la spécificité de la collection Cligne Cligne chez Didier Jeunesse, ressortir de vieux albums oubliés), mais je la trouve très forte. Le petit garçon est prêt à tout… mais tout ce qu’il propose de faire est totalement excitant alors que la fille, elle, n’aura qu’à attendre sagement. On comprend en fait que ce n’est pas un sacrifice mais plutôt l’inverse. C’est drôle et surtout ça fait réfléchir, l’album sera un bon super support de débat avec les enfants.
Encore une belle réédition dans une super collection.
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse.

Le Chevalier NoirC’est l’histoire du Chevalier Noir. Un chevalier qui vivait paisiblement jusqu’au jour où l’on vint le chercher pour combattre les infidèles, ordre du roi ! À partir de ce jour, le Chevalier Noir ne se laissa pas faire. Des oiseaux qui passent en ricanant, le Chevalier Noir les tuent tous, des brigands qui attaquent, les Chevalier Noir les massacre, un moustique qui le pique, le Chevalier Noir éradique les moustiques… Mieux vaut ne pas croiser le Chevalier Noir !
Comme dans Le crocolion et Cékicékapété, Antonin Louchard adapte une blague de cour de récré. L’humour de cet auteur/illustrateur nous séduit toujours autant. Il s’approprie ces histoires drôles et nous les raconte à sa sauce. Son humour est un peu noir, pas politiquement correct, piquant… Là aussi, le héros a une sacrée imagination (car c’est en fait un enfant qui raconte l’histoire à son père), et il y a même une morale (si si).
Un album plein d’humour d’un auteur/illustrateur qu’on aime décidément beaucoup.
Le même vu par Enfantipages et Maman Baobab.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Nadine Brun-Cosme (Moi devant, Loup ne sait pas s’habiller, Tous sauf un, D’une île à l’autre, Trop c’est trop et Le prince amoureux), d’Aurélie Guillerey (Bien fait pour vous !, Ma mère est partout, Coquillette la mauviette et Le mystère des graines à bébé), de Charlotte Zolotow (La poupée d’Auguste) et d’Antonin Louchard (Je suis un lion, Je veux voler, Le crocolion, Cékicékapété ?, La planète de la petite bête et La chanson de la Petite Bête). Retrouvez aussi notre interview d’Aurélie Guillerey.

Papa à grands pas
Texte de Nadine Brun-Cosme, illustré par Aurélie Guillerey
Nathan dans la collection Albums Nathan
10 €, 215×265 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Rien que pour toi
Texte de Charlotte Zolotow (traduit par Michèle Moreau), illustré par Uri Shulevitz
Didier Jeunesse dans la collection Cligne Cligne
13,10 €, 200×180 mm, 40 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Le Chevalier Noir
d’Antonin Louchard
Éditions Thierry Magnier
12 €, 180×210 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2015.

À part ça ?

On attend les questions de vos enfants pour notre rubrique estivale. Il y a même des livres à gagner. Plus d’infos ici.

Gabriel

You Might Also Like

Les garçons aussi ont des enfants

Par 7 juin 2013 Livres Jeunesse

Deux livres qui luttent contre les stéréotypes, le premier parle de deux papas et le second des garçons qui aiment les poupées. Au-delà du sujet sur l’homoparentalité ou sur le fait d’offrir ou pas une poupée à un garçon, on parle aussi du fait que les garçons aussi aiment les enfants. Dès qu’on parle d’enfants dans les médias on ne parle jamais des pères, on ne s’adresse qu’aux femmes, comme si seules les femmes étaient préoccupées par leur progéniture…

Mes deux papasTom et Enzo ne se quittent pas, ces deux-là s’aiment vraiment et aiment s’endormir l’un contre l’autre. Un matin ils découvrent un nid dans une branche au-dessus de la leur… et dans le nid un œuf ! Imaginez la joie de nos deux oiseaux qui voulaient justement un bébé… Ils commencent donc à couver cet œuf et bientôt les voilà papas ! Mais forcément quand leur petite fille va à l’école ça suscite des questionnements de la part des autres. Mais le plus important c’est d’avoir une famille, non ?

Mes deux papas sort juste au bon moment (quand on sait le temps que nécessite un livre entre son écriture et sa sortie on ne pourra pas Mes Deux Papassoupçonner les auteurs d’opportunisme !), alors qu’on a vu un déferlement de propos ignobles, de pancartes puantes, voilà un livre qui va rassurer les enfants qui vivent dans des familles homoparentales (car soyons francs, ce genre de livre ne fait pas avancer les mentalités, les homophobes ne vont pas changer d’opinion après avoir lu un livre, mais il a le mérite de montrer aux enfants qui vivent dans des familles de ce type qu’ils ne sont pas les seuls et de montrer aux enfants, en général, que toutes sortes de familles existent). Espérons que ce genre de livre sera de plus en plus courant, et qu’ils seront aussi bien illustrés que celui-ci ! Un bel album sur une famille comme les autres.

La poupée d'AugusteParmi tous les jouets qui existent, celui qui plairait le plus à Auguste c’est une poupée. Une poupée ? Mais Auguste est un garçon ! Pour son père c’est hors de question, il lui offre un ballon, ÇA c’est pour les garçons ! Mais Auguste n’est pas heureux avec ce ballon, avec une poupée il pourrait en être le papa, lui changer ses vêtements, la coucher… que faire d’un ballon ? Alors Auguste continue de rêver devant la vitrine du magasin, sous les moqueries des copains qui le traitent de femmelette.

J’ai vu plusieurs fois ce que vit Auguste quand j’étais vendeur dans un magasin pour enfants. Les garçons voient leurs pères s’occuper de leurs petits frères ou petites sœurs et donc veulent l’imiter et jouer aussi à la poupée… pourtant les pères (parfois les grands-parentsLa poupée d'Auguste aussi, rarement les mères bizarrement) continuent de penser qu’un enfant qui joue à la poupée deviendra homosexuel (bon et quand bien même… mais ne digressons pas…). La poupée d’Auguste est un très bon album sur le sujet. Le texte de Charlotte Zolotow est très bien écrit et les illustrations de Clothilde Delacroix l’accompagnent parfaitement. La poupée d’Auguste est un très bon album que j’ai tout de suite adoré.

Quelques pas de plus…
Retrouvez notre chronique sur l’homoparentalité dans les livres pour enfants et notre fiche thématique sur les livres anti-sexisme.
Nous avons déjà chroniqué des livres de Juliette Parachini-Deny (Monsieur Chien) et de Marjorie Béal (Si petit, Si grand, Ma maison du bout du monde et La fabrique extraordinaire).
Maman Baobab et Les lectures de Liyah ont aussi chroniqué Mes deux papas. A l’ombre du saule et Enfantipages ont chroniqué La poupée d’Auguste.

EDIT : Juliette Parachini-Deny et Marjorie Béal nous parlent de Mes deux papas.

Mes deux papas
de Juliette Parachini-Deny, illustré par Marjorie Béal
Des ronds dans l’O
10€, 208×210 mm, 24 pages, imprimé en France, 2013.
La poupée d’Auguste
de Charlotte Zolotow (traduit par Talents Hauts), illustré par Clothilde Delacroix
Talents Hauts
12,50€, 215×206 mm, 17 pages, imprimé en Espagne, 2012.

A part ça ?

BD, DVD, livres pour enfants : la portion congrue des héroïnes, un très bon article de l’Observatoire des inégalités.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange