La mare aux mots
Parcourir le tag

Chevaliers

Dragons et cie

Par 16 juin 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, c’est une ballade avec un animal de compagnie un peu particulier que je vous propose… Eh oui, il ne s’agit de rien de moins que de… dragons !

Le dragon qui crachait n’importe quoi
texte de Sylvain Zorzin, illustré par Brice Follet
Éditions Père Fouettard
13 €, 230×230 mm, 36 pages, imprimé en Belgique, 2016.
Dragon de l’Est, Dragon de l’Ouest
texte de Robyn Eversole (traduit par Hélène Remaud), illustré par Scott Campbell
Little Urban
10,50 €, 260×210 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.
1 poisson, 3 voleurs, 1 dragon
texte de René Gouichoux, illustré par Janik Coat
Nathan
10 €, 224×276 mm, 28 pages, imprimé en France, 2014.

You Might Also Like

Prêts à tout !

Par 15 mai 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous présente des personnages prêts à tout… et surtout des héros plein d’imagination !

Papa à grands pasAïe aïe aïe la voiture de papa a du mal à démarrer. Mathieu a un peu peur, et si elle ne démarrait plus du tout ce soir, après la crèche ? Comment fera papa pour venir le chercher ? Le père est rassurant, il y a le tracteur du voisin. Mais Mathieu est inquiet, et si le tracteur aussi était fatigué ? Il ne faut pas qu’il s’en fasse, son père a des tas d’idées de solutions de secours !
Les illustrations d’Aurélie Guillerey qui accompagnent cette jolie histoire de Nadine Brun-Cosme sont superbes. Les trouvailles du père de Mathieu sont assez dingues (venir emporté par des oiseaux, poussé par des lapins ou encore à dos de dragon) mais sa dernière possibilité est certainement la plus belle (et la plus probable).
Un bien bel album sur un papa à l’imagination débordante.

Rien que pour toiCe petit garçon est prêt à tout pour sa petite sœur. Quand il sera grand il pourra donner un coup de poing dans un rocher pour le casser en deux, attraper un cheval au lasso, escalader une montagne ou encore faire ses devoirs d’arithmétique. Il ira même lui chercher un ami pour lui tenir compagnie… pendant que lui fera le tour du monde.
Exceptionnellement je vous raconte la chute de ce bel album, réédition d’un ouvrage de 1964 (c’est la spécificité de la collection Cligne Cligne chez Didier Jeunesse, ressortir de vieux albums oubliés), mais je la trouve très forte. Le petit garçon est prêt à tout… mais tout ce qu’il propose de faire est totalement excitant alors que la fille, elle, n’aura qu’à attendre sagement. On comprend en fait que ce n’est pas un sacrifice mais plutôt l’inverse. C’est drôle et surtout ça fait réfléchir, l’album sera un bon super support de débat avec les enfants.
Encore une belle réédition dans une super collection.
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse.

Le Chevalier NoirC’est l’histoire du Chevalier Noir. Un chevalier qui vivait paisiblement jusqu’au jour où l’on vint le chercher pour combattre les infidèles, ordre du roi ! À partir de ce jour, le Chevalier Noir ne se laissa pas faire. Des oiseaux qui passent en ricanant, le Chevalier Noir les tuent tous, des brigands qui attaquent, les Chevalier Noir les massacre, un moustique qui le pique, le Chevalier Noir éradique les moustiques… Mieux vaut ne pas croiser le Chevalier Noir !
Comme dans Le crocolion et Cékicékapété, Antonin Louchard adapte une blague de cour de récré. L’humour de cet auteur/illustrateur nous séduit toujours autant. Il s’approprie ces histoires drôles et nous les raconte à sa sauce. Son humour est un peu noir, pas politiquement correct, piquant… Là aussi, le héros a une sacrée imagination (car c’est en fait un enfant qui raconte l’histoire à son père), et il y a même une morale (si si).
Un album plein d’humour d’un auteur/illustrateur qu’on aime décidément beaucoup.
Le même vu par Enfantipages et Maman Baobab.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Nadine Brun-Cosme (Moi devant, Loup ne sait pas s’habiller, Tous sauf un, D’une île à l’autre, Trop c’est trop et Le prince amoureux), d’Aurélie Guillerey (Bien fait pour vous !, Ma mère est partout, Coquillette la mauviette et Le mystère des graines à bébé), de Charlotte Zolotow (La poupée d’Auguste) et d’Antonin Louchard (Je suis un lion, Je veux voler, Le crocolion, Cékicékapété ?, La planète de la petite bête et La chanson de la Petite Bête). Retrouvez aussi notre interview d’Aurélie Guillerey.

Papa à grands pas
Texte de Nadine Brun-Cosme, illustré par Aurélie Guillerey
Nathan dans la collection Albums Nathan
10 €, 215×265 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Rien que pour toi
Texte de Charlotte Zolotow (traduit par Michèle Moreau), illustré par Uri Shulevitz
Didier Jeunesse dans la collection Cligne Cligne
13,10 €, 200×180 mm, 40 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Le Chevalier Noir
d’Antonin Louchard
Éditions Thierry Magnier
12 €, 180×210 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2015.

À part ça ?

On attend les questions de vos enfants pour notre rubrique estivale. Il y a même des livres à gagner. Plus d’infos ici.

Gabriel

You Might Also Like

Premières lectures

Par 25 avril 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle sélection de romans pour les tout jeunes lecteurs (dès le CP).

3 livres pour lire et s'amuserPrinces et princesses« NON ! » Voilà ce que répond systématiquement cette princesse. « NON ! » Mais voilà qu’un jour elle se fait enlever par un dragon. Heureusement un prince charmant arrive, et après l’avoir sauvé il la demande en mariage. Vous vous doutez de la réponse de la princesse !
D’après son père, Francis est un prince de pacotille, faut dire que se battre à l’épée, c’est pas vraiment son truc ! Charlotte a le droit au même qualificatif de son côté, car elle, justement, c’est l’inverse ! Ces deux-là sont faits pour s’entendre !
Mélisse s’ennuie dans son château, elle rêve de frayeur, de peur bleue. C’est décidé, si son père ne lui accorde pas cette envie, elle s’en ira !
Milan a la très bonne idée de ressortir trois petits romans plein d’humour. En plus des princesses qui disent non aux demandes en mariage des princes ou des princes qui refusent de se battre, on ne peut qu’adhérer ! Les trois romans sont écrits avec beaucoup d’humour et surtout (et c’est assez rares dans les romans pour les jeunes lecteurs), les illustrations sont vraiment réussies, elles accompagnent parfaitement le texte. Les trois romans sont glissés dans une grande feuille qui se déplie avec d’un côté un petit jeu de société (une sorte de jeu de l’oie) et de l’autre des blagues et des devinettes.
Un pack plein d’humour qu’on adore !

série P'tite PommeP’tite Pomme est une petite fille. Elle adore écouter des histoires ! Alors que ce soit l’heure des additions, de l’écriture ou même de la récréation elle n’attend qu’une chose… l’heure de l’histoire ! En attendant, son esprit s’évade par la petite fenêtre, à côté du tableau.
Faire pousser des cerises c’est long ! Mais avec son papy, P’tite Pomme s’est lancée dans l’aventure. Après avoir mis en terre l’arbrisseau, il faut attendre, attendre et encore attendre… et en attendant on observe les changements. Vivement les cerises !
Tous les midis, P’tite Pomme mange chez sa mamy. Et tous les midis, mamy se décarcasse pour faire en sorte que la petite fille se régale. Il en reste toujours, heureusement il y a des boîtes pour conserver les restes. Et le samedi, ces restes sont l’occasion d’une nouvelle recette !
Toute nouvelle série, P’tite Pomme nous raconte donc les histoires d’une petite fille. On peut regretter que forcément c’est papy qui fait le jardinage et mamy la cuisine (et quand c’est pas mamy c’est maman…), mais on adore les illustrations pleines de vie de Gwenaëlle Doumont ! Le texte est court, les dialogues sont dans des bulles (si bien que les enfants habitués aux livres Nathan, voir ci-dessous, ont le réflexe de lire les bulles quand les adultes lisent le récit) et il y a dans chacun des livres un jeu d’observation (chaque fois un animal à retrouver dans chaque page).
Une nouvelle petite héroïne pleine de vie pour donner le goût de la lecture.

Henri a les oreilles qui bougent Henri a onze doigtsAttention il y a un nouveau dans la classe. Et non seulement il ne parle pas français, mais en plus il est vraiment bizarre… Mais d’où vient-il ? Vient-il vraiment de notre planète ? Manon, qui est assise à côté de lui, trouve qu’il se comporte vraiment étrangement. Elle commence à remarquer que les choses ne sont pas normales quand elle voit qu’il fait bouger ses oreilles…
Aujourd’hui, la maîtresse propose un jeu de mathématique, il suffira de compter sur les doigts de son camarade. Manon n’en revient pas, grâce à cet exercice elle s’est rendu compte qu’Henri a onze doigts…
Coup de cœur pour cette série signée Yves Grevet et Jess Pauwels. Le texte est drôle et plein de suspense (j’ai moi-même très envie de connaître la suite) et les illustrations de Jess Pauwels à la fois esthétiques et pleines d’humour (pari souvent risqué). Les deux premiers tomes sont sortis il y a quelques temps déjà (l’année dernière) j’espère qu’on connaîtra la suite car on veut vraiment savoir qui est ce Henri !
Une super série qui allie humour et suspense.
Les mêmes vu par Les mercredis du Julie, Enfantipages, Les lectures de Kik, À l’ombre du saule et Chez Clarabel.

Quelques titres supplémentaires

L'pprenti chevalier Quel beau troubadour !Quand le chevalier Bernard croise sa voisine Colombe, son comportement change. Son apprenti s’en est bien aperçu et décide d’aider ces deux amoureux à se retrouver. Un petit roman plein d’humour… et d’amour ! Les parents lisent le texte, les enfants les dialogues (mais ils peuvent tout lire tout seul s’ils le souhaitent). L’apprenti chevalier est une série, Quel beau troubadour ! est le dernier sorti.
Le même vu par Maman Baobab et Enfantipages.

Je veux changer de prénomAN-DRÉ ! Son nom est AN-DRÉ, c’est pourtant pas compliqué, alors pourquoi tout le monde l’appelle Dédé ? C’est décidé, il va changer de prénom, mais pour ça il va falloir que le roi des chats accepte… pas si facile !
Beaucoup d’humour ici encore, surtout dans la chute ! Les illustrations sont signées Rémi Saillard. Ici, on retrouve aussi le principe des dialogues à lire par les enfants.
Le même vu par Maman Baobab et Enfantipages.

Kikekoa et OrnicarKikekoa et Ornicar sont deux amis inséparables… surtout quand il s’agit d’embêter Kidodou, le petit frère de Kikekoa ! Mais ce dernier ne se laisse pas forcément faire… Une autre série où l’on va retrouver les bulles pour les enfants.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Benoît Broyart (La reine de la nuit, Auprès de mon arbre, La bouche de l’ogre, Les caprices de Mélisse, Vers un monde alternatif ? et Magie noire), d’Elsa Fouquier (Let’s go to school with Jenny and Jack !Let’s play with colours with Jenny and Jack !Mes comptines, Le pilates pour les petits, Les caprices de Mélisse et Gym et comptines pour les petits), de Tristan Pichard (Au pays des korrigans, 4 Contes et Légendes de Bretagne, Contes traditionnels de Bretagne et Égaux sans Ego), de Florence Langlois (La tétine de Kouki), de Gwenaëlle Doumont (Je suis une lionne, Tous différents, un livre jeu à emporter partout, La tapette à mouche et Firmin), d’Yves Grevet (Le voyage dans le temps de la famille Boyau et L’école est finie), de Christophe Nicolas (Tétine Man, Henri ne veut pas aller au centre de loisirs et La fabuleuse méthode de lecture du professeur Tagada), de Bérengère Delaporte (Litchi dans l’espace, Au secours ! J’ai perdu mon slip ! ou la véritable histoire de Tarzan et Le gang des gigoteurs), de René Gouichoux (Le seul roi c’est moi !), de Rémi Saillard (La gentille petite Lou, Bonnets rouges et bonnets blancs, Pousse Piano ou la symphonie des nouveaux mondes, Ogres et ogresses, Petit Beignet rond et doré, Rois et reines de France, Les histoires des musiciens de Brême racontées dans le monde, Au chat et à la souris, Dans ma rue, et Ami ou ennemi ?), d’Arnaud Alméras (Kikekoa et Ornicar, On est de vrais espions !, Calamity Mamie à l’hôpital et Les bêtises magiques de Lucie Caboche) et de Zelda Zonc (Kikekoa et Ornicar, On est de vrais espions !). Retrouvez aussi notre interview de Gwenaëlle Doumont.

3 livres pour lire et s’amuser. Princes et princesses
Collectif
Milan Jeunesse dans la collection Milan Poche Benjamin
10,90 €, 116×190 mm, 69 pages, imprimé en Chine, 2015.
Maîtresse, une histoire
Texte de Delphine Gilles Cotte, illustré par Gwenaëlle Doumont
Magnard Jeunesse dans la série P’tite Pomme et dans la collection Mes premières lectures
5,60 €, 145×195 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Oh ! les belles cerises
Texte de Delphine Gilles Cotte, illustré par Gwenaëlle Doumont
Magnard Jeunesse dans la série P’tite Pomme et dans la collection Mes premières lectures
5,60 €, 145×195 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Les petits plats du samedi
Texte de Delphine Gilles Cotte, illustré par Gwenaëlle Doumont
Magnard Jeunesse dans la série P’tite Pomme et dans la collection Mes premières lectures
5,60 €, 145×195 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
H.E.N.R.I. a les oreilles qui bougent
Texte d’Yves Grevet, illustré par Jess Pauwels
Nathan dans la série H.E.N.R.I. et dans la collection Premiers romans
5,70 €, 147×193 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
H.E.N.R.I. a onze doigts
Texte d’Yves Grevet, illustré par Jess Pauwels
Nathan dans la série H.E.N.R.I. et dans la collection Premiers romans
5,70 €, 147×193 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Quel beau troubadour !
Texte de Christophe Nicolas et Rémi Chaurand, illustré par Bérengère Delaporte
Nathan dans la série L’apprenti chevalier et dans la collection Premières lectures
5,60 €, 145×192 mm, 35 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Je veux changer de prénom !
Texte de René Gouichoux, illustré par Rémi Saillard
Nathan dans la collection Premières lectures
5,60 €, 144×190 mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
C’est pas toi qui commandes !
Texte d’Arnaud Alméras, illustré par Zelda Zonk
Nathan dans la série Kikekoa et Ornicar et dans la collection Premières lectures
5,60 €, 143×190 mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
On est de vrais espions !
Texte d’Arnaud Alméras, illustré par Zelda Zonk
Nathan dans la série Kikekoa et Ornicar et dans la collection Premières lectures
5,60 €, 143×190 mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.


Gabriel

You Might Also Like

La chronique numérique : à la recherche de…

Par 22 mars 2015 Livres numériques, Numérique

Le voyage d'Adeline la GirafeAdeline, c’est la mascotte du zoo de Vincennes. Elle y est née il y a dix-sept ans. C’est l’animal le plus parrainé du zoo, et elle a même un compte twitter !! Elle est aussi la star d’une chouette appli destinée à faire découvrir les animaux de cinq régions du monde. Parce qu’Adeline est une forte tête. Lassée d’être la vedette du Parc zoologique, elle décide de partir explorer le monde sac au dos. Pour la retrouver, il nous faudra visiter les cinq biozones du Parc zoologique, Europe, Sahel Soudan, Amazonie Guyane, Madagascar et Patagonie. Pour cela, rien de plus simple : on se fait un passeport (photo et nom), on monte dans un petit avion, et hop, c’est parti.
Le voyage d'Adeline la GirafeÇa marche comment ? Une fois arrivé à destination, cinq espèces animales de la biozone nous attendent pour nous faire découvrir leurs spécificités. En cliquant sur chaque animal, on obtient une petite fiche descriptive, ou encore un jeu. En Amazonie Guyane, on rencontre ainsi un ara hyacinthe (qui sait imiter les voix humaines), un lamantin (qui passe la moitié de sa journée à manger), un anaconda (qui lui aussi ne pense qu’à manger, et va même jusqu’à avaler des chèvres entières !), un jaguar (aux dents puissantes acérées), et une mygale matoutou. C’est la mygale qui Le voyage d'Adeline la Girafenous offre un petit jeu : il faut guider trois insectes avec le doigt et éviter de se faire manger par la mygale, prête à bondir, cachée dans son cocon. Il y a donc un jeu par biozone : éviter la mygale, hurler avec les loups pour les faire sortir de leur antre, recréer à partir de différents pelages et silhouettes trois espèces animales existantes, associer des paires de manchots, faire sauter le propithèque de branche en branche en évitant les branches pourries et le fossa (un félin affamé) qui attend au bas de l’arbre.Le voyage d'Adeline la Girafe Au cours du voyage, Adeline, qui est décidément une geekette, nous envoie sms, mail, carte postale ou message téléphonique pour nous donner des nouvelles de son périple et nous inciter à la rejoindre dans une autre région. À la fin de l’aventure, une fois rentré au Parc zoologique, un petit quizz est proposé sur les différents animaux rencontrés. Attention, à la fin du quizz, un lien, sans protection parentale, invite à se rendre sur le site du zoo pour parrainer un animal.
Le voyage d'Adeline la GirafeEt j’en pense quoi ? Le voyage d’Adeline la girafe est une réalisation de Benjamin Gibeaux qui nous a déjà montré son talent dans la magnifique appli Petites choses (chroniqué ici). Ici encore, on adore ! L’appli est une vraie réussite, toute en douceur et en délicatesse. Le graphisme, en papiers découpés et collés, est superbe, et la musique, de jolies ritournelles, en harmonie. On apprend plein de choses, et les jeux sont originaux et bien pensés, en adéquation avec la dimension pédagogique de l’appli, avec une mention spéciale aux jeux des loups (dans lequel il faut hurler de plus en plus longtemps pour les attirer) et de la mygale (qui peut faire sursauter les plus petits). Mais pour faire ce tour du monde, il faudra être accompagné d’un lecteur puisque les textes ne sont pas lus. N’hésitez pas à suivre l’intrépide Adeline dans son voyage, il vaut le détour.
Bande-annonce :

The Amazing QuestEt maintenant, on se met en quête d’un trésor ? Dans Amazing quest, le trésor oublié, Chocolapps nous invite à vivre une aventure trépidante sous la forme d’une histoire à jouer. Une histoire dans laquelle on incarne un héros qui, surprenant une conversation entre deux « méchants », apprend l’existence d’un fabuleux trésor. Il s’agira de récupérer ce trésor en évitant de se faire capturer et de rentrer sain et sauf partager ses richesses !
The Amazing QuestÇa marche comment ? On commence par choisir le décor de l’histoire : « le trésor des Caraïbes » (chez les pirates), « le tombeau du pharaon » (dans l’Égypte ancienne), « la mine abandonnée » (au Far West), « l’antre du dragon » (chez les chevaliers) ou « le temple oublié » (en Chine ancienne) ; puis son personnage (fille ou garçon, et costume) et enfin le niveau de difficulté. À l’aide d’un marteau, on tapote l’écran, la vitre se brise et l’aventure peut débuter. À chaque nouvelle scène, une voix lit l’histoire, mais le The Amazing Questtableau que l’on a sous les yeux ne correspond pas. C’est au lecteur de faire correspondre image et texte : le décor n’est pas le bon, on est en plein midi alors qu’il est censé faire nuit, il n’y a pas le bon nombre de personnages et ils n’accomplissent pas les actions décrites. Entre un et quatre éléments sont à modifier pour pouvoir continuer l’histoire. Une flèche en bas de l’écran permet d’afficher ou de faire disparaître le texte (que l’on peut aussi réécouter), sur lequel les éléments à modifier apparaissent en orange tandis que les éléments qui ont été correctement changés sont en vert.The Amazing Quest L’histoire est entrecoupée de quelques jeux, pas forcément évidents, mais que l’on peut passer : un puzzle de la carte au trésor, un taquin, une poursuite, un labyrinthe ou encore une partie de cherche et trouve. Une fois l’aventure terminée, on peut réécouter l’histoire dans sa globalité, avec les bons décors et sans les jeux. Je précise quand même que le scénario est le même dans les cinq histoires, seuls changent les décors, les costumes et les accessoires.
Et j’en pense quoi ? Voilà une excellente idée pour travailler la compréhension d’un texte et d’une image ! C’est très astucieux, et les enfants accrochent à tous les coups. Comment résister à une pareille chasse au trésor ? La modification de l’univers de l’histoire suffit à éviter la lassitude d’un concept qui pourrait être répétitif et l’histoire est The Amazing Questsuffisamment longue pour être détaillée et pleine de rebondissements. L’appli en elle-même est très ludique. Je serai un peu plus mitigée sur le graphisme, proche du dessin animé, qui m’emballe assez peu. Par ailleurs, dans chaque tableau, des sortes de pictogrammes, qui servent à changer de décors ou de temporalité, brouillent légèrement le sens de l’image. Par exemple, si l’œil égyptien permet de basculer dans l’univers des pyramides, il reste présent même lorsque l’on se trouve dans une taverne médiévale. Le parapluie sert à… faire pleuvoir, mais il paraît bien anachronique… Cela ne gâche en rien le plaisir des enfants qui reconstituent avec bonheur les différents tableaux de cette histoire-puzzle.
Bande-annonce :

Le voyage d’Adeline la girafe
de Benjamin Gibeaux
Gedeon Programmes/MFP/MNHM/France Télévisions
Prix constaté : gratuit (Apple, Android).
The Amazing Quest, le trésor oublié
Chocolapps
Prix constaté : 4,99€ (Apple).

À part ça?
En sortant de l’école
est une série de treize court-métrages d’animation à partir des poèmes de Jacques Prévert, mis en scène par de jeunes réalisateurs avec des techniques d’animation variées. Ils sont diffusés sur France 3, mais vous pouvez aussi en profiter en replay ici ou ici. Les poèmes de Prévert sont mis en image et en musique, et c’est drôlement joli.

Erica

 

You Might Also Like

Des héros super

Par 6 novembre 2014 Livres Jeunesse

Le chevalier de Ventre-à terreLe Chevalier de Ventre-à-Terre se lève, aujourd’hui est un grand jour ! C’est la guerre, notre chevalier doit se rendre au champ de bataille pour affronter le chevalier de Corne-Molle. Petit déjeuner, un peu de gym, la toilette, il enfile son armure et c’est parti ! Enfin… il doit d’abord envoyer quelques messages et ça sera bon… après avoir dit au revoir aux enfants ! Allez un dernier baiser à son épouse et il est parti. Pas une minute à perdre !
C’est toujours un grand bonheur que de voir arriver le nouveau Gilles Bachelet. Il y a des auteurs comme ça, dont on attend la nouveauté de l’année avec impatience. Encore une fois, on n’est pas déçus ! Chaque planche est un régal, on scrute les détails, on repère des clins d’œil aux classiques de la littérature, mais aussi aux personnages plus récents (on croise par exemple Popov de Janik Coat, Coco de Dorothée de Monfreid ou encore Pomelo de Benjamin Chaud). Que c’est agréable ces albums dont on ne fait pas le tour en une lecture, qu’on a envie de reprendre, de re-regarder sans cesse. Comme toujours avec Gilles Bachelet l’humour est décalé, poétique. Les parents prennent autant de plaisir à le lire que les enfants.
Le nouvel album d’un de nos plus grands auteurs-illustrateurs est encore une réussite !

VousJean-Michel et la fée Victoria connaissez Jean-Michel, le caribou super-héros qui sauve les habitants de Vlalbonvent lorsqu’ils sont en danger surtout lorsqu’ils sont victimes des Koumpfs. Mais aujourd’hui, Jean-Michel s’ennuie, il n’y a personne à sauver… jusqu’à ce qu’il voit que la maison du professeur Taupe est en feu. Vite, il faut agir ! Sauf qu’un autre super héros arrive avant lui… Mais qui est cet étrange personnage ?
On adore Jean-Michel, le personnage de Magali Le Huche (bon en même temps, on adore Magali Le Huche) donc on est heureux de le retrouver dans une nouvelle aventure. Entre la BD et l’album, ce nouvel opus est parfait pour les jeunes lecteurs (mais on peut aussi le lire aux plus jeunes). C’est drôle, piquant, ça casse les clichés sur les fées (car, oui, elles sont victimes des clichés !) et en plus c’est un bel objet !
Un super album pour se rappeler qu’on est tous utile, qu’on a tous notre domaine où l’on est fort.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Magali Le Huche (Ferme ton bec !, Le chat d’Elsa, Les Pourquoi de Non-Non, Pépito super-héros, Drôles de courses pour Monsieur Ours, Non-non veut faire du sport mais a un peu la flemme, Le loup et la soupe aux pois, A la piscine, L’arpenteur, Le voyage d’Agathe et son gros sac et Le poisson perroquet). Retrouvez aussi notre interview de Magali le Huche.

Le chevalier de Ventre-à-terre
de Gilles Bachelet
Seuil Jeunesse
15 €, 246×338 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2014.
Jean-Michel et Victoria la fée
de Magali Le Huche
Actes Sud Junior dans la série Jean-Michel
12 €, 170×230 mm, 34 pages, imprimé en Italie, 2014.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange