La mare aux mots
Parcourir le tag

Chiffres

Des chiffres et des lettres

Par 18 septembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on joue avec les chiffres et les lettres ! On commence par compter jusqu’à cent avec un loup affamé, puis on s’amuse avec les mots dans un album-jeu très interactif. C’est parti !

Beaucoup de moutons pour un loup glouton
de Mayuko Kishira
Nobi Nobi !
10,50 €, 220×220 mm, 32 pages, imprimé en Roumanie, 2017.
Une lettre ça change tout !
Texte de Valérie Yagoubi, illustré par Agnès Audras
Seuil Jeunesse
14,50 €, 170×240 mm, 80 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

1,2,3…

Par 23 septembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on va apprendre à compter de façons très originales, vous êtes prêt.e.s ?

9 petits chats
de Michael Grejniec (traduit par les Éditions Philippe Picquier)
Picquier Jeunesse
12,50 €, 225×225 mm, 32 pages, imprimé en Lituanie, 2016.
Histoires de points
d’Andy Mansfield
Seuil Jeunesse
15 €, 190×190 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2016.
Compter avec un monstre
de Patrick Pasques
Points de suspension
8 €, 141×160 mm, 24 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2012.

You Might Also Like

Livres cartonnés

Par 1 septembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle sélection de livres cartonnés.

Ça y est !
Texte de Laurence Gillot, illustré par Laure du Faÿ
Tourbillon dans la collection Tournicote
9,99 €, 240×200 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2016.
Ours veut faire la sieste
Texte de Rémi Chayé et Pauline Pinson, illustré par Thomas Baas
Tourbillon dans la collection Tournicote
9,99 €, 240×200 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2016.
Le chat
de Charles Paulsson
Gulf Stream Éditeur dans la collection Animaux animés
8 €, 140×140 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2016.
La grenouille verte
de Charles Paulsson
Gulf Stream Éditeur dans la collection Animaux animés
8 €, 140×140 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2016.
1.2.3. À la ferme
Texte de Tom James (traduit par Alice Bercker), illustré par Stephen Barker
Zethel dans la collection Je découvre
7,50 €, 195×195 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2016.
Les couleurs de la nature
Texte de Tom James (traduit par Alice Bercker), illustré par Stephen Barker
Zethel dans la collection Je découvre
7,50 €, 195×195 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2016.
Tapent, tapent, petites mains
Auteur.e non crédité.e, illustré par  Cécile Bonbon
Didier Jeunesse dans la collection Pirouette
9,90 €, 190×190 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2016.

You Might Also Like

Il n’y a pas que les livres dans la vie : Activités et coloriage

Par 5 mars 2016 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Même si les vacances sont finies, pourquoi ne ferait-on plus d’activités créatives ? Allez, on sort les crayons et c’est parti !

You Might Also Like

La chronique numérique : Des chiffres et des nombres en veux-tu en voilà

Par 5 juillet 2015 Numérique

La bête 1La Bête solitaire 123 est un petit album à compter, créé par un illustrateur irlandais, Chris Judge. Parce que, pour apprendre à compter jusqu’à 10, quoi de mieux qu’un petit album numérique plein d’humour ? Ça se présente sous la forme de dix petits tableaux dans lesquels on suit une grosse bête poilue et toute noire. Chaque tableau correspond à un nombre. Une voix annonce le chiffre, qui s’affiche en haut à gauche de l’écran, et l’on doit chercher quels sont les éléments dans l’image qui correspondent au chiffre et cliquer dessus. Le « 1 » poilu et noir ? La bête bien sûr, qui est dans son lit et qu’on doit réveiller. La bêteLe « 3 » violet avec un bouton et une fermeture éclair ? Les trois manteaux de la bête accrochés au portemanteau. On clique (la voix compte les éléments trouvés) et l’on habille la bête qui s’apprête à sortir. Dans chaque scène se cachent quelques petites interactivités : faire rouler des billes ou manger du gâteau.
C’est simplissime, mais c’est ça qui marche. Les illustrations, très colorées, les gargouillis et borborygmes de la bête, l’univers un peu farfelu, voilà ce qui fait tout le charme de cette jolie petite appli à compter !

NumberlandUn peu plus sérieuse, Numberland est, comme toutes les applis d’Edoki, basée sur la méthode Montessori. Il s’agit ici d’explorer le monde des nombres en compagnie de Tam et de Tao.
Dès la page d’accueil, trois activités sont disponibles : « 123 », « Playbox » et « Toolbox ». Dans « 123 », on choisit un chiffre entre 0 et 9, qui nous ouvre sur une saynète représentant un paysage (la mer, l’espace, la ville ou la montagne) dans laquelle tous les éléments de l’image sont au nombre du chiffre choisi. Tam et Tao énoncent alors quelques consignes : dénombrer les différents éléments, toucher tel objet du décor. Par exemple, le « 9 » mène à une grotte sombre. Une fois les lampes frontales allumées, on compte : 9 serpents siffleurs, 9 cailloux, 9 stalactites, 9 stalagmites, un monstre à 9 yeux et 9 dents. À droite de l’image, le chiffre dessiné (avec les flèches qui indiquent le Numberlandsens d’écriture) et écrit en lettres script et cursives. En cliquant sur Tam, on accède à la barre de dénombrement qui permet de visualiser la quantité en la remplissant avec le doigt, et sur Tao, au cahier d’écriture sur lequel on peut tracer les chiffres avec ou sans guidage. La « Playbox » ouvre deux espaces : celui des fuseaux, petits bâtonnets de bois utilisés dans la méthode Montessori (il faut placer le bon nombre de fuseaux dans chaque case) et les balles (un chiffre s’affiche et l’on doit créer le nombre de balles correspondantes, avec un ou plusieurs doigts). Enfin, la « Toolbox » permet d’accéder à un tableau blanc ou bien un bac à sable qui offrent un espace de dessin libre.
NumberlandAu-delà de la simple comptine numérique, Numberland permet aux enfants d’apprendre comment quantifier les chiffres grâce à un matériel Montessori virtuel, fuseaux, barres, etc. Les différentes scènes fourmillent de petites interactions rigolotes pour maintenir l’intérêt du joueur, et certaines comportent de mini jeux (dans le « 8 », on découvre ainsi un petit puzzle). Le côté coloré et tout en rondeur des graphismes plaît beaucoup aux enfants, et le guidage audio est très bien fait (même s’il peut être un peu répétitif pour les parents). L’absence totale de système d’auto-évaluation est tout de même un peu déroutante. Et comme il n’y a pas de système de récompense, l’enfant n’est pas forcément incité à poursuivre le jeu.
Une appli intéressante, mais qui demande l’accompagnement d’un parent pour profiter pleinement de toutes ses fonctionnalités.
Bande-annonce :

La Bête solitaire 123
Illustrations de Chris Judge
James Kelleher

Prix constaté : 1,99 € (Apple).
Numberland
Edoki
Prix constaté : 3,99 € (Apple).

À part ça
À propos d’applis basées sur la pédagogie Montessori, je vous signale une promotion pendant une semaine sur l’appli Le Son des lettres d’Edoki, qu’on avait chroniqué ici, et qui est à 0,99 € au lieu de 4,99 € du 3 au 8 juillet.

Erica

You Might Also Like

Secured By miniOrange