La mare aux mots
Parcourir le tag

Chris Haughton

Chut ! C’est la nuit !

Par 19 septembre 2016 Livres Jeunesse

Les trois ouvrages du jour parlent du sommeil. Le premier des rêves et les deux suivants de ces enfants qui ne veulent pas dormir.

Quand un enfant s’endort…
Texte de Malika Doray, illustré par Annelore Parot
Seuil Jeunesse
13,90 €, 237×250 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2016.
Bonne nuit tout le monde
de Chris Haughton (traducteur.trice non crédité.e)
Thierry Magnier
14,80 €, 245×260 mm, 32 pages, imprimé en Chine chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Au dodo !
de Thierry Bedouet
Milan dans la collection Les minousses
10,90 €, 200×170 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

La chronique numérique : Jeux de miroirs

Par 7 décembre 2014 Livres numériques, Numérique

Quel rapport peut-il y avoir entre un singe et un oiseau ? Aucun, sauf qu’ils sont les héros de deux applis formidables pour les plus petits, imaginées par deux illustrateurs.

Petites chosesPetites choses de Benjamin Gibeaux est une appli de mini-jeux reliés par un fil narratif, inspirée de son court métrage d’animation, Les Petites Choses de la vie.
Ça parle de quoi ? Petites choses, on pourrait dire que c’est l’écho inversé du poème de Prévert, Page d’écriture. Vous vous souvenez : alors qu’il est en train de répéter ses tables d’addition en classe, un enfant voit passer un oiseau-lyre, il l’appelle et l’oiseau le délivre de la ritournelle des chiffres par son chant. Ici, c’est l’enfant qui libérera l’oiseau, enfermé dans une cage, verrouillée par sept cadenas. L’oiseau appelle l’enfant à son secours. Pour ouvrir sa cage, il faut retrouver les sept clefs de couleurs qui correspondent aux différents cadenas. Elles sont cachées derrière les fenêtres d’immeubles et au détourPetites choses des rues d’une grande ville. Pour les obtenir, l’enfant doit résoudre sept petites énigmes. C’est cela Petites choses, mais c’est peut-être aussi l’envers du décor du court-métrage qui en est à l’origine, et dans lequel un enfant s’envole parmi les oiseaux…
Ça marche comment ? L’application se présente comme un grand panoramique représentant une ville. Lorsqu’on effleure l’écran, les rues se déroulent petit à petit. Le lecteur n’y est jamais perdu puisque le doigt pointé d’une main le guide et lui suggère le chemin. Les cachettes des clefs sont signalées par un petit dessin qui clignote, sur lequel il faut cliquer. Un Petites chosesnouvelle page s’ouvre alors et invite l’enfant à trouver comment capter les ondes qui feront fonctionner des téléviseurs, à transformer des immeubles en touches de piano, à aider un jeune homme à offrir des fleurs à une demoiselle, à retrouver des paires dans un mémo de fenêtres, à transformer la cacophonie des embouteillages en musique jazzy… Une fois les sept clefs récupérées, l’enfant peut ouvrir la cage et délivrer l’oiseau qui s’envole en sifflotant. Les réglages de l’appli permettent de réinitialiser le jeu et de visionner le court-métrage Les Petites Choses de la vie.
Et j’en pense quoi ? Un vrai coup de cœur ici. Tout concourt à faire de cette appli une petite merveille. Le graphisme est d’une grande finesse : un dessin crayonné, dans les tons gris, avec des touches de couleurs pastels qui surgissentPetites choses ici ou là et envahissent la ville. S’il n’y a aucun texte, la musique quant à elle se retrouve à chaque coin de rue. Elle est présente en filigrane dans presque tous les jeux. Et c’est pour que l’oiseau puisse chanter la liberté que l’enfant accomplit ce voyage. L’appli est simple, tout y est clair et fluide. Rien ne fait obstacle à la douce rêverie à laquelle le lecteur est invité. Ne passez pas à côté du court-métrage qui accompagne l’appli, Benjamin Gibeaux y aborde avec une grande délicatesse et sensibilité la perte d’un enfant. Petites choses, c’est une bulle de douceur et de poésie. Preuve est faite qu’avec de petites choses, on peut en faire une grande !

Bande-annonce :

Le Singe au chapeauLe Singe au chapeau de Chris Haugthon est un album à jouer composé de neuf saynètes.
Ça parle de quoi ? Ici, il n’y a pas vraiment d’histoires, ce sont plutôt des petits sketchs mettant en scène un singe, affublé d’un bonnet à pompon et d’une paire de lunettes de ski, qui explore son environnement.
Ça marche comment ? Chaque scène s’ouvre sur un texte rouge sur fond bleu, les deux couleurs de l’appli, qui interpelle l’utilisateur avec une consigne (pas de son ici, le non-lecteur doit donc être accompagné dans sa lecture). Première scène : « Le singe arrive. Peux-tu lui ouvrir la porte ? » On se retrouve dans un appartement, devant une porte d’entrée. Par la fenêtre, on voit arriver le pompon du bonnet du singe. Le singe se hisse sur la pointe des pieds et toque à la fenêtre. À nous d’actionner la poignée pour ouvrir la porte. Le singe fait alors son entrée. En cliquant dessus, on a droit à une série de pantomimes franchement rigolotes. Suivent différents tableaux dans lesquelles le lecteur doit aider le singe dans ses activités quotidiennes ou communiquer avec lui : lui envoyer un message sur son téléphone, taper dans ses mains pour le faire danser, jouer de la musique avec lui, lui donner une banane. La navigation dans l’application est simplissime. On passe d’une scène à l’autre au moyen des flèches à droite et à gauche de l’écran, une flèche en haut permet de revenir au menu, qui offre la possibilité de choisir une scène précise ou bien de découvrir les planches de trois albums de Chris Haughton, Un peu perdu, Oh non, George ! et Chut ! On a un plan (que nous avons chroniqués ici et ).
Et j’en pense quoi ? Ce singe, c’est un drôle de numéro. Comment ne pas craquer sur ce personnage facétieux, à la dégaine improbable ? Il est irrésistible ! Le principe de l’appli est simple : le singe est un double virtuel de l’enfant. Dans la vie réelle, le petit enfant a besoin de l’aide d’un adulte pour accomplir un certain nombre d’actions. Ici, les rôles sont inversés, et c’est l’enfant qui se retrouve à aider le singe à faire ce que lui-même ne parvient pas à faire seul : ouvrir une porte, attraper une banane sur une table ou feuilleter un livre. Chaque scène est prétexte à une série de mimiques inattendues et extravagantes. Il faut voir le singe imiter le Moonwalk de Michael Jackson puis danser à la façon d’une méduse ! Et nous de prendre le pas et d’imiter le singe… On retrouve ici le graphisme impeccable de Chris Haughton qui a fait son succès : larges aplats de couleur, style très graphique, simplicité et expressivité du trait ; et son sens de l’humour un peu décalé. À cela s’ajoute une musique jazzy, accompagnée de bruitages malicieux. Joyeux, court, et drôlement efficace.

Bande-annonce :

Petites choses
de Benjamin Gibeaux
C’est magnifique
Prix constaté : 1,79 € (Apple, Android).
Le Singe au chapeau
de Chris Haughton, musique de Matt Wand
Fox and Sheep
Prix constaté :  2,99 € (Apple).

À part ça ?

Le Chant de la merOn a eu la chance de voir le nouveau film de Tomm Moore, Le Chant de la mer, qui sort sur les écrans le 10 décembre. Il raconte l’histoire de Ben et Maïna qui, après la disparition de leur mère, se retrouvent seuls avec leur père, gardien de phare, anéanti par la douleur. Ben est en colère, et Maïna ne parvient pas à parler. Leur grand-mère, persuadée que la mer constitue un danger pour eux, décide, contre leur volonté, de les emmener vivre dans la grande ville. Mais ils sont étrangers à ce monde, et ils n’ont qu’une idée en tête : fuir. Commence alors un parcours semé d’embûches, véritable voyage initiatique. Maïna découvrira qu’elle est une selkie, une fée de la mer, dont le chant est seul capable de libérer les êtres magiques du sortilège de la sorcière aux hiboux. Le Chant de la mer revisite les mythes et les légendes irlandaises pour nous livrer un conte de fées moderne et merveilleux. Sur des images magnifiques, au graphisme tout en rondeur (le motif du cercle, à la fois protecteur et enfermant, est omniprésent), et une musique envoûtante (plusieurs chansons, d’inspiration celtique, sont interprétées par Nolwenn Leroy), Tomm Moore nous parle ici de la douleur de la perte et de la façon de la surmonter. On ne peut s’empêcher de penser à Hayao Miyazaki pour cet enchevêtrement entre le monde réel des adultes et le monde magique de l’enfance et pour la célébration de la nature. Mon fils de 5 ans et moi, on a été émerveillés et émus (très…) par Le Chant de la mer, un petit bijou d’animation !

Erica

You Might Also Like

Tout en carton !

Par 10 octobre 2014 Livres Jeunesse

Une nouvelle sélection de livres cartonnés, des ouvrages qu’on peut donc laisser dans les mains des tout-petits sans grand danger !

Robin Des Bois MarmailleApprendre les chiffres avec Robin des bois, ça vous dit ? Alors tous en forêt ! 1 forêt (celle de Sherwood), 2 ennemis jurés (Robin et le Shérif de Nottingham), 3 amis (Petit Jean, Frère Tuck et Will l’écarlate)… Bref, vous l’aurez compris, ici on va apprendre les chiffres de 1 à 10 mais d’une façon originale !
L’idée est amusante et surtout les illustrations (signées Amélie Videlo) sont magnifiques !
Les enfants vont aimer, les adultes vont se régaler, on adore !

SortiAu Bonheur Des Dames dans la même collection, Little Merveilles chez Marmaille & compagnie, Au bonheur des dames est un magnifique imagier cartonné sur les vêtements. Hommage à Zola, on retrouve ici, le temps de quelques pages, Octave Mouret et Denise Baudu, mais surtout un parapluie, un manteau, des boutons ou encore des chapeaux. Et les illustrations sont superbes, là encore.
Le même vu par Sous le feuillage.

OnBébé Balthazar caresse le chat adore Balthazar ! Quelle joie donc de découvrir Bébé Balthazar.
Dans Caresse le chat, notre petit ami et son ours Pépin se font des câlins (auxquels on nous invite à participer), rencontre un chat et un hérisson (qu’on peut caresser). Les petits vont donc toucher (deux matières, une douce pour le chat et une plus rugueuse pour le hérisson), et se régaler visuellement avec ce bel album aux illustrations pleines de douceur.
Très bonne idée que cette adaptation des Balthazar, série bien connue des adeptes de la pédagogie Montessori, pour les tout-petits.

SortiBébé Balthazar écoute le silence dans la même collection, Écoute le silence propose à l’enfant de se familiariser avec les bruits, celui du cœur du parent qui lit l’histoire ou des mains que l’on frappe l’une contre l’autre. Ici on va aussi toucher (un carton ondulé), mais ça produit aussi du son ! Là encore, c’est très réussi, l’adaptation « pour petits » du héros de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier est une très bonne idée, on en espère d’autres.
Les mêmes vu par Sous le feuillage.

UneCrocs souris court devant un crocodile affamé en se demandant comment faire en sorte qu’il oublie sa faim. Notre souris est rusée, elle va peut-être trouver la solution… sauf que…
Beaucoup d’humour dans ce tout petit livre cartonné sortit dans la très bonne collection de Thierry Magnier Tête de Lard. On s’amuse de cette petite souris rusée qui ne l’est pas tant que ça. La chute est très drôle et devrait faire bien marrer les petits (mais pas trop petits).
Le même vu par Enfantipages.

SortiAgent XYZ dans la même collection (Tête de Lard) et en même temps, Agent XYZ de Frédéric Bélonie met en scène un espion, roi du déguisement, qui va devoir se camoufler dans un avion alors qu’il a oublié son matériel. Même si j’ai été moins séduit par l’histoire, il est très plaisant graphiquement et très coloré, ce qui devrait plaire aux tout-petits.
Le même vu par Enfantipages.

EmmanuelleLa boîte à images Houdart sort un coffret de quatre petits livres tout en carton, La boîte à images. Chaque livre a une thématique (peur, nourriture, quotidien de bébé et les contes). Personnellement, je suis assez hermétique à cet univers, mais les fans de l’illustratrice seront heureux d’offrir ce coffret à leurs tout-petits !
Le même vu par Clarabel (avec plein d’illustrations).

À noterOh non Georges BB aussi que Thierry Magnier a la très chouette idée de ressortir, en version toute cartonnée, le très chouette Oh non, George de Chris Haughton (que nous avions chroniqué ici). Un livre très drôle et coloré avec un chien un peu maladroit… Les tout-petits vont aussi pouvoir se régaler avec cet ouvrage plein d’humour grâce à cette version cartonnée, bravo d’avoir pensé à eux !

Autour de moiOn termine avec un imagier photo qui m’a laissé un peu perplexe… je l’avoue. Autour de moi de Nathalie Seroux est un gros imagier photo cartonné pour les tout-petits avec des mots comme pot, plumes, cheval, chaussons… illustrés par de grandes photos.
J’adore ça, personnellement, les imagiers photo, mais ici certaines images sont pixélisées (alors que la plupart sont superbes), mais surtout elles ne sont pas claires, d’après moi, pour les enfants ! Pour lait on voit une tasse pleine de mousse vue d’en haut, sucettes le cœur d’une sucette en gros plan, fourchette juste ses dents, linge des vêtements qui sèchent de profil, baguettes un sac de baguettes vues d’en haut (moi-même je n’avais pas vu que c’en était…). C’est dommage, car certaines photos sont superbes… mais pas évidentes pour les enfants. Un exemple qui va vous parler, la couverture que vous voyez ici utilise la photo de transat… le transat n’est pas entier et l’on voit surtout le nounours. Dommage.
Le même vu par Le pays des merveilles (avec plein d’extraits).

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué plusieurs livres de Balthazar (Les sons de Balthazar, L’imagier de Balthazar, Balthazar n’a pas peur du noir et Pépin presque pas non plus, Le gros cahier de voyage, Le très très gros cahier de nature, Balthazar découvre la lecture, Balthazar prépare Noël, L’abécédaire à toucher de Balthazar, Balthazar et le temps qui passe, L’extraordinaire coffret de Balthazar, Balthazar et les lettres à toucher, Les chiffres à toucher de Balthazar et Le très très gros cahier d’activités de Balthazar et de Pépin aussi !) et des ouvrages de Chris Haugton (Oh non, George, Chut ! On a un plan et Un peu perdu).

Robin des bois
Texte d’Anne-Sophie Tilly, illustré par Amélie Videlo
Marmaille & compagnie dans la collection Litté Merveilles
9 €, 260×191 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Au bonheur des dames
Texte d’Anne-Sophie Tilly, illustré par Amélie Videlo
Marmaille & compagnie dans la collection Litté Merveilles
9 €, 260×191 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Caresse le chat
Texte de Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier Jeunesse dans la collection Bébé Balthazar
5,95 €, 130×160 mm, 12 pages, imprimé à Hong Kong, 2014.
Caresse le chat
Texte de Marie-Hélène Place, illustré parCaroline Fontaine-Riquier
Hatier Jeunesse dans la collection Bébé Balthazar
5,95 €, 130×160 mm, 12 pages, imprimé à Hong Kong, 2014.
Crocs
de Terkel Risbjerg
Thierry Magnier dans la collection Tête de lard
6,60 €, 120×120 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2014.
Agent XYZ
de Frédéric Bélonie
Thierry Magnier dans la collection Tête de lard
6,60 €, 120×120 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2014.
La boîte à images
d’Emmanuelle Houdart
Thierry Magnier
13,90 €, 92×98 mm, 96 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Oh non, George !
de Chris Haughton
Thierry Magnier
9 €, 158×160 mm, 28 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.
Autour de moi, mon premier imagier photo
de Nathalie Seroux
De La Martinière Jeunesse
14,90 €, 180×180 mm, 130 pages, imprimé en Chine, 2014.

You Might Also Like

Deux albums de Chris Haughton

Par 13 juin 2014 Livres Jeunesse

Libraires, amis, contacts facebook… j’entends depuis quelque temps beaucoup parler de Chris Haughton… que j’avoue je ne connaissais pas. Mais forcément, ça m’a donné envie de découvrir son travail.

Oh Non GeorgeHarris a prévenu George, son chien, avant de sortir, il faut qu’il reste sage en son absence. George a promis, il sera sage, très sage… enfin, il espère ! Car quand George passe dans la cuisine il aperçoit un gâteau et George ADORE les gâteaux… Puis George voit le chat et George ADORE le chat… Oh un joli parterre de fleurs… Oh non George…
George n’est pas un méchant chien, mais il fait beaucoup de bêtises et son regard le montre bien… il en est désolé. À chaque nouvelle tentation, le narrateur questionne le lecteur « que va faire George ? », et les enfants s’amusent à essayer de deviner la bêtise qui va arriver à la page d’après. La fin est d’ailleurs une fin ouverte, les enfants pourront imaginer comment tout ça se termine.
Des illustrations très colorées et très graphiques, un humour mordant, un personnage vraiment attachant… On adore George et son regard piteux.
Extraits et bande annonce sur le site de l’éditeur.

chut on a un planChut ! Ils ont un plan. Y’a un oiseau là. « SALUT L’OISEAU ! », dit le plus petit, les trois autres s’énervent « CHUT ! On a un plan ! ». Suffit de marcher sur la pointe des pieds, ils s’approchent filet à la main…. Ah zut ça n’a pas marché l’oiseau s’est envolé dans l’arbre. Le plus petit le salue encore, mais les autres l’arrêtent, Chut ! ils ont encore un plan !
Coup de cœur pour cet album plein d’humour avec ses personnages pas très adroits, mais persuadés que leur plan va fonctionner. Le petit dernier, un peu dans la lune, ne comprend pas toujours les plans de ses compères… et si pourtant c’était lui le plus malin ?
On se régale des chutes multiples, des situations auxquelles on ne s’attendait pas. Là aussi, c’est très coloré, vivant, moderne.
Vous allez adorer jouer les personnages, pousser des « chut » agacés, exagérés et je parie que vos enfants vont bien se marrer. CHUT !!!
Extraits et bande annonce sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un album de Chris Haugton (Un peu perdu).

Oh non, George
de Chris Haughton (traducteur non crédité)
Éditions Thierry Magnier
14,00 €, 245×260 mm, 40 pages, lieu d’impression non indiqué, 2012.
Chut ! On a un plan
de Chris Haughton (traduit par Anaïs Bérud)
Éditions Thierry Magnier
14,80 €, 258×267 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Le petit Larousse illustré 2015Il est sorti et il est tout beau, Le petit Larousse illustré 2015. C’est rhabillé par Jean-Charles de Castelbajac qu’il fête son 110ème anniversaire. Les noms communs puis les noms propres, ça n’a pas changé mais il y en a des nouveaux ! 150 exactement. Dans les noms communs, font leur entrée: l’empreinte carbone, l’obsolescence programmée, une tuerie (dans le sens d’un truc magnifique) ou encore le verbe vapoter. Niveau noms propres: Charlotte Rampling, Benoît Poelvoorde, Georges Blanc, Ian McEwan, Michael Connely ou encore (hélas) Marcel Rufo. Jean-Charles de Castelbajac a donc modernisé la semeuse mais les lettrines ont également bien changé, elles sont colorées, modernes, vivantes. 62 500 mots, 125 000 sens, 20 000 locutions, 28 000 noms propres, 4 500 compléments encyclopédiques, 5 350 dessins, cartes ou photos dans la version papier mais aussi un accès à une version en ligne (pratique en déplacement) encore plus complète. Sur internet on va aussi retrouver un conjugateur et des dossiers complets.
Une petite vidéo sur la version en ligne.
Le petit Larousse illustré 2015, Larousse, 29,90 €

Gabriel

You Might Also Like

Des livres cartonnés

Par 11 mai 2014 Livres Jeunesse

Une nouvelle sélection de livres cartonnés ça vous dit ? Alors c’est parti !

Manger un loupOn la connaît l’histoire, le loup qui mange le cochon… Et si l’on changeait un peu ? Et si c’était l’inverse ? Ce cochon est bien décidé, aujourd’hui il va manger le loup. Bon d’abord il lui faut une marmite, de l’eau, quelques légumes… et qu’y a-t-il d’autre dans le garde-manger ?

Décidément, j’aime le duo Ramadier et Bourgeau qui sait nous faire des albums aussi beaux que drôles et surtout originaux ! Notre petit cochon aimerait tant inverser les rôles, changer un peu, mais ce n’est pas si facile. Un album vraiment plein d’humour qui va faire rire vos tout-petits (surtout si vous savez crier en racontant les histoires).

C'est Quand Le GouterAujourd’hui, c’est l’anniversaire de Dodo ! C’est super, surtout qu’il va y avoir le goûter ! Au fait, y’a quoi comme gâteau ? Suffit de regarder dans le réfrigérateur… Oh dites donc ça a l’air bon tout ça. Oui, mais… faut attendre les copains, hein !

Voilà encore un petit livre cartonné (avec des volets à ouvrir) plein d’humour. À chaque page, on ouvre la porte du frigo et bien entendu le nombre de gâteaux diminue (et les traces de gâteaux autour de la bouche de Dodo augmentent). On parle donc d’impatience, de gourmandise, d’anniversaire, mais on apprend aussi à repérer ce qu’il manque, à reconnaître les couleurs (les couleurs des gâteaux qui disparaissent apparaissent sur le visage du héros). Un petit livre plein d’humour qui permettra aussi de jouer avec les enfants.
Attention, cet album ne sort que le 21 mai !

Un peu perduOh-Oh ! le bébé de la chouette est tombé du nid ! Boing… boing… BOING ! le voilà par terre… sans sa maman ! Comment la retrouver ? Heureusement, un écureuil est là, bien décidé à l’aider. Bébé Chouette décrit sa maman « elle est très très grande » l’écureuil voit bien qui c’est ! Ah non, visiblement Bébé Chouette ne reconnaît pas l’ourse ! Alors il faut décrire plus précisément…

Là encore, beaucoup d’humour dans cet album signé Chris Haughton (dont c’est le premier livre pour la jeunesse) autant dans le texte, l’histoire que dans les illustrations. Ce pauvre Bébé Chouette va avoir chaque fois une proposition de maman qui correspond à sa description… mais ça ne sera jamais la bonne (rassurez-vous il la trouve quand même à la fin). Un très joli album, plein d’humour, pour parler de l’angoisse de la séparation et du plaisir de se retrouver.
Le même vu par Un petit bout de Bib(liothèque), Les riches heures de Fantasia, Le blog de Lila et Délivrer des livres.

Cache Cache Grosses BêtesVous aimez jouer à cache-cache ? Moi aussi ! Et généralement les enfants également. Avec deux nouveaux livres sortis chez Nathan on va jouer à cache-cache avec les animaux.

Dans Cache-cache des petites bêtes une grenouille se cache derrière un nénuphar, un escargot derrière une salade ou encore un crabe dans un seau. Dans Cache-cache des grosses bêtes c’est l’hippopotame qui s’est caché derrière un rocher, le crocodile derrière un tronc d’arbre et même le bébé éléphant derrière sa mère.

Deux très jolis albums avec des volets à soulever en Cache Cache Petites Bêtesfeutrine et dont les illustrations sont signées Olivier Latyk. En plus de faire apparaître et disparaître les animaux (les enfants aiment généralement), on pourra essayer de deviner en voyant la forme dépasser quel animal on va trouver. Deux ouvrages aux belles illustrations cartonnées qui devraient beaucoup plaire aux plus jeunes (dès 6 mois d’après l’éditeur).
Cache-cache des petites bêtes vu par Maman Baobab.

Decouvre les formes avec BarriRevoilà Barri, le héros préféré de Suzanne, ma fille de 10 mois ! Le petit éléphant noir va cette fois-ci nous faire découvrir les formes. Rond comme la roue de son auto, triangle comme la voile d’un bateau quand Barri est à la plage ou carré comme un cadeau quand vient Noël. Trois décors (maison, plage et Noël, donc) et des formes à détacher (rond, triangle et carré) dont l’illustration correspond à l’emplacement où elle va (on voit des rideaux sur le carré qui va sur la fenêtre de la maison, par exemple). Les livres de Barri sont toujours aussi bien faits pour les tout-petits, et graphiquement, ils sont toujours réussis ! Un super album pour apprendre les formes (dès 12 mois, d’après l’éditeur).
Attention, cet album ne sort que le 13 mai !

Regarde Dans L'HerbeUne maman coccinelle et son bébé se promènent sur un brin d’herbe, un escargot quant à lui s’est caché dans le potager, dans un champ de pâquerettes, deux abeilles viennent butiner. Il s’en passe des choses dans la nature !

J’aime énormément cette collection chez Petit Nathan dont les illustrations sont signées Emiri Hayashi. Avec les doigts, on suit des lignes, on caresse les points de la coccinelle… Des matières à toucher, donc, mais aussi des matières réfléchissantes, des parties structurées… Mais surtout, c’est très beau, coloré, poétique. Bref, je trouve ces albums particulièrement esthétiques et celui-là ne déroge pas à la règle.
Le même vu par Maman Baobab, À l’ombre du Saule, Les lectures de Liyah et Délivrer des livres.

Coucou chatouilles !On aime beaucoup Juliette Vallery (auteur des Pops et surtout de Patabulle), elle vient d’écrire les textes d’une nouvelle collection sortie chez Albin Michel Jeunesse.

Coucou chatouilles ! et Coucou bisous ! Dans le premier, on va s’amuser à chatouiller les animaux grâce à un petit ouistiti et sa collection de plumes. Derrière les oreilles des éléphants, sur le museau des hippopotames, dans le cou de la girafe… Chaque fois, il faudra soulever un volet pour retrouver le petit singe et les chatouilles qu’il fait aux animaux Coucou bisoussont un bon prétexte pour en faire à nos enfants ! En fin d’ouvrage, notre petit héros a le ventre recouvert d’une matière que les enfants vont adorer chatouiller à leur tour. Dans Coucou bisous ! il est question du bisou du matin, du bisou qui console ou encore du bisou du coucher. Ici aussi, une matière à toucher conclu l’ouvrage et il faudra, tout au long de l’histoire, soulever des volets. C’est Yu-Husan Huang qui signe les illustrations de ces deux ouvrages destinés aux enfants dès 12 mois, d’après l’éditeur.

Super Tracteur roi des champsBeum beum beum ! Voici que s’avance Super Tracteur ! Il est grand, il est beau, il est fort et il va gagner la course des gros moteurs. Mais pour ça, il a besoin de nous ! On va déplacer un tronc couché sur la route et pousser des épis de maïs qui traînent sur le chemin. Et beeeeeeeeeeuuuuuuuuuum ! C’est parti !

Je vous avais déjà parlé de la collection Mes histoires douces signée Pakita. Des histoires à hauteur des tout-petits avec des matières à toucher et des volets à soulever. Super tracteur Roi des champs (illustré par Petit Poney au pas, au trot...Charlotte Ameling) vient donc de sortir en même temps que Poney Au pas, au trot… (illustré par Marc Clamens, l’illustrateur de Barri dont je parlais plus haut), où là il faudra brosser un poney, retrouver ses céréales sous le bon volet et lui caresser le ventre. Deux livres avec des matières à toucher et des volets à soulever assez originaux (pour les enfants dès 2 ans d’après l’éditeur).
Super tracteur Roi des champs vu par Délivrer des livres.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Ramadier et Bourgeau (Voici un œuf, Au secours voilà le loup ! et Mais il est où ?), de Cédric Ramadier sans Vincent Bourgeau (Attention aux princesses !), Benoît Charlat (Fourmis), Christel Denolle et Emiri Hayashi (On joue !On mange !, Regarde comme je t’aimeBonne nuit Rosalie, Bonjour mon bébé !, Coucou les animaux !, On se cache ?, On s’habille ? et On fait du bruit !), Emiri Hayashi sans Christelle Denolle  (Regarde dans la neige et Regarde dans la mer), Olivier Latyk (En voiture ! Mes premiers pas sur la route, La merveilleuse légende de Saint NicolasL’imagier de la couleurLa petite Louise, ses voyages et son accordéon, La vie merveilleuse de la princesse Olga et Contemimes : comptines à mimer et chanter), Marc Clamens (Vroum Vroum c’est parti !, Barri joue avec Papa, La palette de couleurs de BariBarri cherche son doudou et Barri joue à cache cache), Juliette Vallery (Rien qu’à moi, Pourquoi tu boudes ?, C’est qui le plus grand ?, Trop tôt pour le dodo !, Patabulle et les bottes rouges, Au chat et à la souris, Patabulle cultive son jardin et Patabulle les pieds sur terre), Pakita (Boucles d’or et Jean de l’Ours, Père Noël, La course aux cadeaux !Tout le monde peut se tromper même moi !, Ma demi-soeur que j’aime en entier, Vroum Vroum c’est parti !Pablo le pirate chasse au trésor !Vive la chasse au trésor, Le club des grands inventeurs, Je m’occupe toute seule, Emma ou Léa, qui est qui ?Ambre a peur du noir Julie nous fait la cuisine et Pakita la princesse magique) et Charlotte Ameling (Père Noël, La course aux cadeaux !).

Manger un loup
de Ramadier et Bourgeau
École des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70 €, 190×190 mm, 26 pages, imprimé en Allemagne, 2014.
C’est quand le goûter ?
de Benoît Charlat
École des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,50 €, 205×205 mm, 20 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Un peu perdu
de Chris Haughton (traducteur non précisé)
Éditions Thierry Magnier
14,80 €, 260×270 mm, 32 pages, lieu d’impression non précisé, 2013.
Cache-cache des grosses bêtes
Texte de Christel Denolle, illustré par Olivier Latyk
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 178×180 mm, 8 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Cache-cache des petites bêtes
Texte de Christel Denolle, illustré par Olivier Latyk
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 178×180 mm, 8 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Découvre les formes avec Barri
de Marc Clamens
Hatier dans la collection Éveil
8,95 €, 270×225 mm, 10 pages, imprimé à Hong-Kong, 2014.
Regarde dans l’herbe
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
13,90 €, 260×261 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.
Coucou chatouilles !
Texte de Juliette Vallery, illustré par Yu-Hsuan Huang
Albin Michel Jeunesse
9,90€, 190×186 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2014.
Coucou bisous !
Texte de Juliette Vallery, illustré par Yu-Hsuan Huang
Albin Michel Jeunesse
9,90€, 190×186 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2014.
Super Tracteur, Roi des champs
Texte de Pakita, illustré parCharlotte Ameling
Nathan dans la collection Mes histoires douces
12,95 €, 197×198 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014.
Petit Poney, Au pas , au trot…
Texte de Pakita, illustré par Marc Clamens
Nathan dans la collection Mes histoires douces
12,95 €, 197×198 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

On a ouvert un compte Instagram. Si le cœur vous en dit, suivez-nous !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange