La mare aux mots
Parcourir le tag

Christos

Au pays des songes

Par 7 juillet 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose de vous laisser emporter dans des rêveries à travers trois albums qui nous font côtoyer les étoiles.

Le voyage de Lorian
texte de Mathilde Fonvillars illustré par Mickaël El Fathi
La Palissade
14,90 €, 235×295 mm, 40 pages, imprimé en France, 2016.
Pêcheur de rêves
texte de Christos illustré par Charlotte Cottereau
Balivernes
13 €, 250×290 mm, 32 pages, imprimé en Europe, 2016.
Sans ailes
texte de Thomas Scotto, illustré par Csil
À pas de loups
16 €, 18×13 mm, 40 pages, imprimé en Belgique, 2016.

You Might Also Like

Tremblez ! Voici des ogres !

Par 14 janvier 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, mettons les ogres à l’honneur !

le nouvel ogre mondialUne fois par an, les parents de l’Ogre mondial sortent de leur forêt pour aller capturer l’enfant qui leur servira de nourriture pour le reste de l’année. Mais cela ne suffit pas à l’Ogre mondial, qui aimerait tous les goûter ! Il décide alors de partir parcourir le monde pour dévorer un enfant par pays visité ! Un sandwich à l’américain, un ragoût épicé au petit mexicain, un esquimau glacé pour le dessert, une pizza italienne garnie d’un gamin à l’anchois, un rouleau de printemps chinois fourré au petit turbulent,… Tout un programme ! Il va ainsi dévorer dix enfants, sur les cinq continents. Mais il ne sait pas à qui il a affaire ! Les enfants sont malins et sauront se sortir de ce mauvais pas, en faisant preuve de solidarité !

Christos nous présente une histoire originale qui revisite le genre du conte. En suivant ce monstre bleu, on découvre également les nombres (à chaque nouveau festin, un enfant de plus dans l’estomac) et différentes régions du monde ! Aucun enfant n’est meilleur (dans tous les sens du terme) qu’un autre, et cet ogre a beau se montrer féroce, il ne leur résistera pas longtemps ! Le nouvel ogre mondial est un drôle de tour du monde illustré avec talent et beaucoup de détails par Charlotte Cottereau, et devrait ravir les jeunes lecteurs !
Visualisez quelques pages intérieures sur le site des éditions Dadoclem.

bonnet d'or et les trois ogresBonnet d’or est un mignon petit lutin. Il part en promenade et entre sans demander la permission dans une jolie maison en lisière de forêt. C’est la maison d’un ogre, d’une ogresse et d’un ogrillon. Ils sont absents et Bonnet d’or fait comme chez lui… Comment réagiront les trois ogres à leur retour ?

Cette histoire ne vous rappelle rien ? Eh oui, il s’agit bien d’une adaptation du célèbre conte de Boucle d’Or et les Trois Ours. Avec Boucle d’Or et les Trois Ogres, Eric Battut revisite une nouvelle fois une histoire lue et entendue de nombreuses fois. On s’amuse à comparer les deux versions, mais on apprécie l’aventure du petit lutin pour elle-même. Le ton est plein d’humour, la chute plutôt drôle, et les mots bien choisis. Ajoutez à cela des illustrations en papier découpé et coloré qui montrent juste ce qu’il faut et vous obtenez une histoire drôle et vivante pour redécouvrir cette célèbre aventure !
Vous pouvez visualiser quelques pages intérieures sur le site des éditions L’Élan Vert.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Christos (Parle-moi Papa), Charlotte Cottereau (Les baisers de Cornélius et Le voyage de Mamily) Eric Battut (Deux clowns, Mes petits bateaux, Le petit poisson rouge, Arthur 1er et le trône à trois pieds, Quand grand-mère revenait, Monsieur Scarlatine, Comme un pou).

Le nouvel ogre mondial
Texte de Christos, illustré par Charlotte Cottereau
Dadoclem
13€, 245×230 mm, 34 pages, imprimé en République Tchèque, 2013
Bonnet d’Or et les Trois Ogres
d’Eric Battut
L’élan vert dans la collection Les petits m.
12,20 €, 230 x 230 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Vous n’avez pas froid aux yeux (et surtout aux mains) ? Admirez ce formidable instrument de musique !

Marianne

 

You Might Also Like

Difficile à dire, plus facile à lire

Par 15 octobre 2013 Livres Jeunesse

Parfois, les enfants ressentent des choses sur lesquelles ils ont du mal à mettre des mots… Ces albums proposent de les aider !
Parle-moi PapaUn soir, une petite boule de couleur sombre frappe à la porte. Une petite boule qui appartient à Papa, entrée au moment où il a perdu son travail et qui le rend triste, silencieux, solitaire et soucieux. Il ne parle plus, reste sur sa chaise, dit toujours que tout va bien, sort parfois dans la nuit,… Tout cela est bien inquiétant pour un enfant, à qui on n’explique pas toujours tout. Alors il interroge encore et encore en attendant que le sourire revienne sur le visage de son père qui pourra alors se débarrasser définitivement de la boule noire et reprendre vie.

Parle-moi Papa est un vrai coup de cœur ! La boule noire est en réalité la « boule d’angoisse », expression souvent employée mais pas forcément claire pour les enfants. Avec cet album délicatement illustré par Didier Jean et Zad, Christos aborde des thèmes difficiles et pas toujours simples à appréhender pour les plus jeunes : la perte d’un emploi et ses conséquences sur l’humeur, le moral et la structure familiale. L’enfant ne comprend pas pourquoi son père est si différent et aimerait pouvoir l’aider. Malheureusement, on lui répond toujours que « ça va s’arranger » et il se sent drôlement impuissant, voire coupable de ce mal-être. Tout dire au risque de déstabiliser ? Ne rien dire de peur de mal dire ? Le silence semble pesant, inquiétant et déstabilisant, presque plus que la vérité… Un thème original qui peut concerner de nombreuses familles, traité avec justesse, sensibilité et émotion, mais avec des mots et des situations simples, c’est l’équation parfaite de cet album !

jérémy dessine un monstreAutre sentiment : la solitude. Jérémy n’a aucun ami, et passe ses journées à dessiner dans sa chambre, sans jamais rejoindre les enfants du quartier pour jouer avec eux. Un jour, il dessine un monstre. Un monstre qui prend vie, qui est très exigeant, et qui ne le quitte plus, même la nuit. Alors Jérémy décide d’inviter cette créature à aller voir du pays, et finalement lui aussi finit par mettre le nez dehors !

Deuxième coup de cœur (il y a des jours comme ça) pour cet album pour enfants plein de sensibilité ! Jérémy est un peu enfermé dans sa bulle, dans son monde dessins et de couleurs. Un jour, cette passion devient un peu trop envahissante et le pousse à se tourner vers le monde extérieur. Avec fantaisie (un dessin qui prend vie, ça n’est pas banal) et poésie, Peter McCarty donne corps à une sensation, à un sentiment, pas toujours évident à aborder avec les enfants. Les illustrations sont magnifiques, à la fois simples, claires et tendres. C’est une réussite !
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Didier Jean et Zad : Comme deux confettis, Gaufrette et Nougat jouent au Papa et à la Maman et  Les Artichauts.

Parle-moi Papa
Texte de Christos, illustré par Didier Jean et Zad
2 vives voix dans la collection Bisous de famille
15,50 €, 220 x 320 mm, 40 pages, imprimé en France sur papier issu de forêts durablement gérées, à l’encre végétale, 2013
Jérémy dessine un monstre
de Peter McCarty
Kaléidoscope
12,80 €, 256 x 256 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2013

A part ça ?

Artips propose de vous faire découvrir chaque jour du lundi au jeudi une anecdote sur l’histoire de l’art.

Marianne

 

You Might Also Like

Secured By miniOrange