La mare aux mots
Parcourir le tag

Claire Degans

Un superbe album sur un légende fondatrice du Japon

Par 17 septembre 2012 Livres Jeunesse

Illustration de Claire Degans extraite de Sakuya, la princesse des fleurs de cerisiers © Chan-ok, 2012

Sakuya et Iwanaga étaient deux sœurs, filles du dieu des montagnes. Sakuya était rayonnante, Iwanaga ne souriait jamais. Un jour alors qu’elle rêvait sous un cerisier en fleur, Sakuya rencontra Ninigi. Tout de suite ce fut le coup de foudre entre les deux jeunes gens. Seulement Iwanaga refusa que ça se passe ainsi, elle fit tout pour que leur père refuse la main de sa fille… mais leur amour était si fort que ça ne fut pas suffisant. Iwanaga ne voulut pas se laisser faire et jeta un sort aux jeunes amoureux…

Illustration de Claire Degans extraite de Sakuya, la princesse des fleurs de cerisiers © Chan-ok, 2012

Superbe texte de Céline Lavignette-Ammoun magnifiquement illustré par Claire Degans, Sakuya, la princesse des fleurs de cerisiers est un album d’une beauté renversante. L’histoire (très belle mais très triste) est une légende fondatrice du Japon et a le charme de ces contes asiatiques anciens. Chaque illustration est absolument merveilleuse. Tout comme Sakuya et Ninigi qui tombent éperdument amoureux dès qu’ils se voient, on tombe amoureux de ce livre dès qu’on l’ouvre. Je suis certain que nombre d’entre vous, si vous avez le malheur de l’ouvrir dans une librairie, ne le reposerez pas ! Un album pour les amoureux des contes, de l’Asie et des belles illustrations.

Quelques pas de plus…
Nous avions déjà chroniqué deux livres de Céline Lavignette-Ammoun : Les étoiles amoureuses et Le jardin du secret.

Sakuya, la princesse des fleurs de cerisiers
de Céline Lavignette-Ammoun, illustré par Claire Degans
Chan-Ok
13,25€, 260×280 mm, 32 pages, imprimé en France

A part ça ?

Si vous habitez à Paris, le week-end prochain vous pouvez découvrir des extraits de spectacles de la saison culturelle à venir. C’est gratuit. Plus d’info ici.

Gabriel

You Might Also Like

Hadji-Lazaro et comptines du monde

Par 24 mai 2012 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui on va parler musique, ça faisait longtemps. Je vous propose un grand écart !

On commence avec Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres… du génial François Hadji-Lazaro. J’ai envie de vous prévenir que je ne vais pas être super objectif pour critiquer cet album… j’adore cet artiste en tant que chanteur pour adulte, j’ai la plupart de ses albums et l’ai vu sur scène avec Pigalle. Donc c’est tout excité que j’ai mis le CD, pressé d’entendre ce que ça donnait du Hadji-Lazaro pour les petits… Ben ça ressemble à du Hadji-Lazaro pour les grands ! Bon ici pas de routier qui trompe sa femme, de bretonne qui se prostitue ou de salle du bar tabac où les cuillères servent que rarement pour le café évidemment mais une maman qui écoute du rock, une visite au zoo, une virée au supermarché avec mémé et un grand-père un peu mytho (ou qui perd la mémoire ?). Alors bon on peut compter sur le vrai personnage qu’est Hadji-Lazaro pour ne pas parler aux enfants avec un langage gnangnan, on n’est pas chez Henri Dès ici ! Ça parle de caca, de poussin qui pue, d’ordures (superbe reprise de L’éboueur, une de mes chansons préférée), de fée au chômage, des petits frères qui arrachent les couettes de poupées, de raclées à la récrée…  Le monde n’est pas rose et c’est tant mieux « Tout l’monde croit que quand on est p’tit (ou petite) On est forcément gentil (ou gentille) Ben moi j’ai compris à la récré Qu’la vie c’était pas toujours gagné » (Même si  j’ai tort, l’école j’adore). Certaines chansons sont d’une infinie tendresse « Ma moman je ne l’aime pas. C’est encore plus fort que ça. Ma moman j’ladore » (Ma moman je ne l’aime pas) chantée d’une voix douce accompagnée d’une petite musique très mélodique, d’autres donnent envie de danser et de sauter partout comme Avec mémé au supermarché. Le très bon parolier qu’est Hadji-Lazaro garde ici son habitude de raconter des histoires, de nous parler de vrais personnages. Le très bon musicien qu’il est reprend ses vielles à roues, cornemuses, ouds égyptiens, pipa chinois,… pour faire guincher nos enfants. Une vraie réussite cet album, le genre que les parents vont voler aux enfants… ou l’inverse !

Un extrait :

Je vous parlais de grand écart…

La collection Comptines du monde de Didier Jeunesse est absolument merveilleuse. Je connais plusieurs livre-CD de la collection (j’ai d’ailleurs déjà chroniqué Comptines et berceuses de Bretagne http://lamareauxmots.com/blog/?p=2098 ) et c’est avec une grande joie que j’ai découvert cette compilation. Même grand format que les albums qu’il compile, Chansons du monde, 22 chansons du Brésil au Vietnam est encore un petit bijou. Ici va donc voyager un peu partout au son de maracas brésiliennes, balalaïkas russes,  violons polonais, oud arméniens,… Chaque chanson est superbement bien choisie, le disque forme un très bel ensemble très agréable à écouter plutôt pour s’endormir et se relaxer que pour danser. C’est le disque idéal pour les tout petits (je passais à ma fille Comptines et berceuses du baobab et Comptines du jardin d’Éden, deux disques dont sont extraites certaines des chansons présentes ici, quand elle était encore un tout petit bébé pour l’apaiser). Alors certaines musiques ont des rythmes plus rapides mais ça reste quand même dans l’ensemble un disque plutôt très doux. Le livre quant à lui, comme toujours dans cette collection, n’est pas un simple livre qui accompagne le CD. C’est un très beau livre qui fourmille d’informations : paroles originales et traductions en français, explication ou histoire de la chanson et surtout superbes illustrations reprises ici aussi des livres d’origine. Aurélia Fronty, Beatrice Alemagna, Laurent Corvaisier, Claire Degans, Aurélia Grandin, Delphine Jacquot, Élodie Nouhen, Nathalie Novi et Sacha Poliakova signent ici de grandes illustrations qui mettent en image les chansons. Ce livre-CD est une réussite en tout point, un livre qui ravit le regard à chaque page et qui nous apprend des tas de choses et un CD qui n’a pas fini de nous envoûter. Alors prêts pour voyager ?
Plus d’informations et quelques extraits : http://www.didierjeunesse.com/component/catalogue/?view=article&id=444

Quelques pas de plus…
D’autres chroniques CD.

Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres…
de François Hadji-Lazaro
Naïve / Milan
Prix public indicatif : 15€
Chansons du monde, 22 chansons du Brésil au Vietnam
de Collectif
Didier Jeunesse dans la collection Comptines du monde
23,80€

———————————————————————————————————————

A part ça ?

Ce dimanche… La rue est aux enfants !
Si vous ne connaissez pas cet évènement organisé par le génialissime Cafézoïde (un café pour enfants, associatif, parisien, vraiment sympa), c’est tous les ans à l’occasion de la Fête Nationale du Jeu. et donc c’est ce dimanche de 11h à 19h au bord du canal de l’Ourq. Au programme : une scène avec des spectacles en continu de 11h à 19h, un marché aux poux, une tente à conter, un espace petite enfance, un espace atelier, une reine des jeux et son page… L’entrée est libre, je vous en parle tous les ans car j’y vais… tous les ans ! (et certainement cette année encore).
Plus d’info.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange