La mare aux mots
Parcourir le tag

Claudine Desmarteau

Femmes de caractère

Par 8 juin 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux romans, deux personnages féminins au centre de l’intrigue. La première Jan, a un caractère bien trempé et donnera la raclée à qui dira le contraire. La seconde, Agnès, conduit le tramway suite à la mobilisation des hommes sur le front de la Première Guerre mondiale.

Jan
de Claudine Desmarteau
Thierry Magnier
14,50 €, 220×140 mm, 200 pages, imprimé en France, 2016.
Celle qui voulait conduire le tram
de Catherine Cuenca
Talents hauts dans la collection Les héroïques.
14 €, 148×210 mm, 160 pages, imprimé en Bulgarie, 2017.

You Might Also Like

Des questions et des ados

Par 25 avril 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on s’interroge sur les petites et grandes choses de la vie avec deux livres super rigolos. Dans le premier, on se pose tout un tas de questions (drôles !) et dans le suivant, on aborde l’adolescence avec un livre-cahier d’activités !

100 questions stupides mais pas si bêtes
Texte de Stéphane Frattini, illustré par Robbert
De La Martinière jeunesse
13,90 €, 145×255 mm, 208 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Transforme-toi
de Claudine Desmarteau
Flammarion jeunesse
12 €, 200×147 mm, 128 pages, imprimé en Espagne, 2016.

You Might Also Like

Pour se poiler !

Par 12 juillet 2013 Livres Jeunesse

Un nouveau héros qu’on adore déjà et dix albums réunis dans un recueil, c’est décidé aujourd’hui on va se marrer !

Kiki fout le campKiki part en camp (grâce à la communauté des communes), son papa et sa maman l’accompagne au car. Sur place ça va être camping au bivouac, chasse au trésor, Karaoké et canoë Kayak ! Il ne va pas s’ennuyer Kiki (et nous non plus !)

Troisième aventure de Kiki (après Kiki King de la banquise et Kiki fait caca) et on est toujours autant sous le charme ! Humour décapant (Vincent Malone…), illustrations colorées, modernes, pleines de détails, Kiki c’est vraiment un grand bol d’air frais dans la littérature jeunesse. On rigole avec les enfants du coin à crotte ou du mono qui a l’air un peu conconKIKI FOUT LE CAMP-7 (disons-le franchement) et à qui Kiki n’épargne rien. Vincent Malone ose tout et ne prend les enfants pour des bisounours… et qu’est-ce que ça fait du bien ! Et comme le dit la couverture « Si vous avez aimé Andromaque d’Euripide, vous allez adorer Kiki fout le camp !« 

Histoires pour se poilerDix albums réunis dans un petit pavé, l’occasion de bien se marrer ! On y trouve la petite princesse de Tony Ross dans une histoire de pot, Mimi Cracra d’Agnès Rosenstiehl dans plusieurs de ses aventures, des parents qui expliquent à leurs enfants comment on fait les bébés… ou plutôt l’inverse (histoire signée Babette Cole), une histoire de Barroux sur un enfant et sa nourriture,  celle d’Olivia, une petite truie au caractère bien trempé (de Ian Falconer), ou encore celle de Bob d’Emmanuelle Robert et Ronan Badel, un petit garçon à l’imagination très développée quand il s’agit d’expliquer pourquoi il n’a pas fait ses devoirs. On retrouve aussi Papa Houetu de Vincent Malone et Soledad Bravi dont nous vous avions parlé il y a peu, Valérie Larrondo et Claudine Desmarteau nous présentent une maman qui était extrêmement sage quand elle était petite (quoique…), l’histoire d’un poisson qui va tout faire pour qu’un enfant ne le mange pas, quitte à raconter les pires horreurs (Beurk d’André Bouchard) et celle d’un chien pas toujours très distingué (histoire de Dedieu).

Dix albums dont la plupart sont vraiment très bons, pas politiquement correct. Les chiens marchent dans les flaques de pipi, les poissons prétendent avoir vécu dans les toilettes, les petites filles terrifient leurs petits frères ou repeignent les murs,… on n’est vraiment pas, ici, dans la mièvrerie ! On est plutôt au pays des bêtises, des mots que les parents n’aiment pas toujours (enfin ça ne va pas trop loin non plus !) bref le genre d’album qui, je trouve, fait du bien ! Alors bien-sûr sur les dix il y a des histoires au-dessus du lot, Beurk, Maman était petite avant d’être grande ou Bob sont des merveilles, mais l’ensemble est vraiment très bon (mon seul bémol est Mimi Cracra, je trouve qu’on se demande ce qu’elle fait là…) et c’est un très beau cadeau que nous fait le seuil, 10 bons albums pour le prix d’un et demi !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué plusieurs livres de Vincent Malone dont deux avec Soledad Bravi (Papa Houêtu et Maman Houtuva), deux avec Jean-Louis Cornalba (Kiki King de la banquise et Kiki fait caca) et un avec André Bouchard (Quand papa était petit il y avait des dinosaures). Nous avons aussi chroniqué d’autres livres de Soledad Bravi (Trop facile, la science !, Fruits légumes et Louise Titi), Tony Ross (Ce n’est pas moi !), Dedieu (Poisson Chat, Un mur sur une poule, j’ai adopté un crocodile, Dragons de poussière et Le maître des estampes) et Ronan Badel (Emile se déguise, Bob le loup, Émile veut une chauve-souris, Émile est invisible, Émile fait la fête, Émile veut un plâtre, La mémé de ma mémé, Tout ce qu’une maman ne dira jamais et Le pépé de mon pépé).

Kiki fout le camp
Texte de Vincent Malone, illustré par Jean-Louis Cornalba
Seuil Jeunesse dans la collection L’ours qui pète
5,90€, 168×168 mm, 24 pages, imprimé en France, 2013.
Histoires pour se poiler
de Collectif
Seuil Jeunesse
20€, 198×198 mm, 384 pages, imprimé en Italie, 2012.

You Might Also Like

Secured By miniOrange