La mare aux mots
Parcourir le tag

Clémentine Sourdais

Vive les forts caractères !

Par 7 mars 2016 Livres Jeunesse

Le point commun entre les livres du jour ? Une vraie plume et des personnages aux caractères bien trempés.

You Might Also Like

Il fait froid !

Par 22 novembre 2013 Livres Jeunesse

Mais quand même c’est amusant de s’entendre claquer des dents
Et dehors tout est glacé on va tous aller glisser
(…)
Et aussi c’est amusant de faire des nuages en soufflant
De l’air chaud devant son nez
FroidLes cuivres de Ménilmontant

Dehors il fait froid… dans les histoires aussi !

Le voyage d'anokiAnoki sort de son igloo. Il fait froid. Il y a du blanc à perte de vue. Depuis toujours il a entendu parler du Grand Blanc, on lui a dit qu’il n’y avait que les enfants qui pouvaient le voir, bientôt Anoki n’en sera plus un… c’est le moment où jamais ! Anoki par donc à la recherche de celui dont on dit qu’il ressemble à un ours si grand qu’il touche les étoiles. Le voyage sera long… Anoki trouvera-t-il le Grand Blanc ?

C’est encore un album sublime que sort Antoine Guilloppé. Une aventure, une quête, l’histoire d’un enfant, bientôt adulte qui veut accomplir un rêve, rencontrer un personnage qui le fascine. Les illustrations sont tout simplement sublimes et c’est un magnifique objet : un vernis sélectif sur certaines pages pour nuancer les blancs, de l’argenté sur les étoiles, un pop-up à la fin… C’est un magnifique cadeau que nous font là les éditions Gautier Languereau et Antoine Guilloppé. Un bijou à avoir dans sa bibliothèque.
Une vidéo présentant l’album.

Le roi de la montagne en hiverUne vieille femme veuve et aigrie vivait avec ses deux filles, la plus âgée était son portrait craché, l’autre était la gentillesse même. Bien sûr la mère et l’aînée maltraitaient la cadette, lui donnaient des travaux difficiles à accomplir en espérant la voir devenir moins belle. Bien-sûr c’était sans effet. Un jour, alors qu’une tempête de neige venait de s’abattre et que le froid régnait dehors, la plus grande des filles exigea des violettes. La mère obligea donc la plus jeune à aller lui en chercher sous peine de ne pas rentrer. Après avoir longuement marché, la jeune fille rencontra 12 hommes qui regardaient des flammes, ces douze hommes allaient l’aider.

J’ai eu un petit pincement au cœur en lisant cette histoire car je suis persuadé de l’avoir entendu quand j’étais enfant (vous savez parfois on ne se souvient plus et d’un coup tout revient). Ces hommes qui sont au milieu de la montagne et représentent les douze mois de l’année vont aider la jeune fille. Le conte est absolument superbe (il est inspiré d’un conte tchèque et d’un conte russe), et les illustrations d’Aurélia Fronty magnifiques. Là aussi, un très bel album.
Des extraits en ligne.

Ina et AslakIna a les cheveux blonds, il lui manque une dent en bas, elle aime le violet, les chouettes et courir. Mais surtout son frère Aslak. Aslak n’a que huit dents en haut et huit dents en bas, il aime se déhancher dans sa couche et sa couleur préférée est tracteur (son animal préféré aussi d’ailleurs). Et bien-sûr Aslak adore Ina. Ensemble aujourd’hui ils partent couper du bois parce qu’il fait froid. Ils s’emmitouflent de la tête aux pieds, ils prennent une hache et c’est parti !

Dans un tout autre style que les deux ouvrages précédents, Ina et Aslak apprentis bûcherons est une petite pépite. J’ai eu un véritable coup de cœur pour cet album. C’est extrêmement drôle -Aslak ne sait dire que « oui » (même quand il faut dire « non ») et « tracteur » (à propos de n’importe quoi)-, c’est très poétique (surtout grâce aux illustrations, un mélange de montages faits avec du papier découpé et photographié, de collages et de dessins), c’est un peu décalé. Ça fait du bien de découvrir d’autres littératures (c’est un album norvégien) surtout quand elles sont de cette qualité. Un album que j’ai adoré lire à ma fille et que ma fille a adoré écouter, qui nous a fait rire autant l’un que l’autre.
Des extraits en ligne.
Le même vu par Oeil d’ailleurs et par Sous le feuillage.

NeigeAlors qu’il se balade, un petit lapin voit quelques flocons virevolter. L’écureuil va se coucher, le lapin continue et les flocons sont de plus en plus nombreux. Les grenouilles aussi regagnent leur abri, le petit lapin continue et il neige de plus en plus. Tour à tour les animaux rentrent à l’abri, bientôt le petit lapin retrouvera sa maman, lui aussi se mettra au chaud.

Après la Norvège c’est un album japonais que je vous propose de découvrir. Un album très doux, très poétique. Petit à petit la neige recouvre le sol et les pages sont de plus en plus blanches, jusqu’à le devenir complètement (grâce au talent de l’illustratrice on aperçoit quand même ce petit lapin blanc et sa maman dans les étendues enneigées). On parle donc ici des animaux qui hibernent, des saisons, de la peur d’être abandonné (petit lapin a peur d’avoir perdu sa maman). Un bien bel album.
Des extraits en ligne.

Une vie d'escargotFuyant le froid, Andreï l’escargot avance. Il faut faire vite, la neige commence à tomber. En chemin il ramasse de quoi manger. La neige tombe trop fort, Andreï rentre chez lui, le voilà bien au chaud. Il se fait une tisane, s’allonge sur son sofa et il dort en rêvant en attendant le printemps… Mais si les rêves ne suffisaient plus, si la réalité c’était mieux ? Andreï a envie de vivre là où il fait chaud !

Une vie d’escargot nous parle aussi de l’hibernation mais également des voyages, des rêves, d’oser casser les habitudes. J’avoue avoir été surtout séduit par les très jolies illustrations de Janik Coat, très graphiques. Un album sorti dans la collection Fil rouge, une collection petit format à « petit prix » d’Autrement.
Le même vu par Sous le feuillage.

Tout sur l'hiverOn termine avec un album documentaire, Tout sur l’Hiver sorti au Seuil Jeunesse. Grâce à des BD, des illustrations, des photos, des petits textes courts… on va apprendre des tas de choses sur l’hiver. Pourquoi il y a l’hiver ? Comment reconnaître les arbres quand ils n’ont plus de feuilles ? Comment les plantes et les animaux résistent au froid ? Mais on parlera aussi de l’hiver en ville, à l’école (avec des poésies sur l’hiver). On trouve aussi des jeux, des recettes, des idées de loisirs créatifs… on parle du Père Noël, de Mardi Gras, de l’Épiphanie… bref voilà un album documentaire très complet, très bien fait (on ne s’ennuie jamais) et aux belles illustrations qui nous dira tout sur cette saison et ce qu’il s’y passe.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Antoine Guilloppé (Les musiciens de Brême, La mouffle, Loup noir, Grand blanc, Première neige, Plein soleil, Qui dit noir dit blanc, Pleine lune et Akiko la rêveuse) , Aurélia Fronty (Un jour grand-père m’a donné un ruisseau et Une si belle entente), Anne Cortey (Muette), Janik Coat (Mon hippopotame, Pour un carré de chocolat, Une vie d’ours et La surprise) et Clémentine Soudais (Cherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin). Nous avons également interviewé Antoine Guilloppé.

Le voyage d’Anoki
d’Antoine Guilloppé
Gautier Languereau
19,95€, 310×305 mm, 36 pages, imprimé en Chine, 2013
Le roi de la montagne en hiver
Texte de Sylvie Delom, illustré par Aurélia Fronty
Didier Jeunesse dans la collection Contes du monde
14,20€, 240×310 mm, 40 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Ina et Aslak apprentis bûcherons
Texte de Tore Renberg (traduit par Jean-Baptiste Coursaud), illustré par Øyvind Torseter
Didier Jeunesse
13,10€, 185×250 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Neige
de Kaori Tajima
Lirabelle
19€, 230×290 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2013.
Une vie d’escargot
Texte d’Anne Cortey, illustré par Janik Coat
Autrement dans la collection Fil rouge
5,20€, 160×190 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013.
Tout sur l’hiver
Texte de Clémence Sourdais, illustré par Charline Picard
Seuil Jeunesse
18€, 260×260 mm, 64 pages, imprimé en France, 2013.

A part ça ?

Il y’a du nouveau dans notre livre d’or !

Gabriel

You Might Also Like

Respectons la nature et les animaux

Par 5 septembre 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on va parler de la beauté de la nature et des animaux. Il est important d’apprendre aux enfants dès le plus jeune âge à respecter les bêtes (j’en encore ai vu un viser les canards avec des graviers au parc l’autre jour sous l’œil amusé des parents… fin de la parenthèse) et la nature. Une petite sélection sur le sujet.

Et je commence par un petit bijou.

Bonolon le gardien de la forêtBonolon c’est le gardien de la forêt, un géant un peu effrayant mais qui exauce les vœux. Il suffit que des larmes touchent un arbre sacré et Bonolon apparaît. Un prince très peureux qui ne se sentait pas capable d’affronter la Montagne Sacrée, une vieille dame responsable d’un orphelinat très malade, un castor chassé d’une forêt, un pommier magique qui ne donne pas de pommes et des habitants qui meurent tous les uns après les autres ; Bonolon va arranger tout ça !

Sorti chez Nobi Nobi !, Bonolon, le gardien de la forêt regroupe cinq superbes histoires. Les illustrations sont magnifiques. Ici on parle de la nature, celle qui n’est plus la même quand on chasse un animal, celle qui sauve, celle qui guérit. Alors bien-sûr ce n’est pas un album expressément sur ce sujet mais la nature est au cœur de chaque histoire, Bonolon est une sorte d’esprit de la forêt qui aide les hommes. À la fin de l’ouvrage de petits textes nous expliquent ce que sont le camphrier, le chêne, l’érable,… Cinq magnifiques contes réunis dans un bien bel ouvrage.
Bonolon chroniqué par Yana, Laël et par Liyah.

Mauvaise HerbeAlors qu’elle se promène dans la nature avec sa mère, Mathilde découvre les bluets, les coquelicots ou encore la camomille… toutes ces fleurs appelées « mauvaises herbes ». Ces plantes n’ont pourtant pas que des inconvénients !

Une très jolie histoire autour des mauvaises herbes. On parle de l’utilité des choses dans la nature, du désastre que sont les désherbants et autres produits chimiques. Avec une petite histoire toute simple, Séverine Dalla fait passer beaucoup de choses sans que ça fasse leçon de morale ou cours de biologie. On apprend tout en lisant une belle histoire. On sent que l’auteur connaît la nature et l’aime vraiment (car ici, contrairement à dans Crocolou aime la nature, on ne cueille pas les fleurs et, accessoirement, on ne tue pas les animaux). L’histoire est complétée par une petite partie documentaire et des jeux. Un très joli petit livre.
Des extraits en ligne.

Cours Petit HerissonLouison, le petit hérisson, est en colère contre sa maman il décide de s’enfuir ! Seulement dehors il y a plein de dangers pour les petits hérissons ! Entre les voitures, les chiens, les rapaces, la pollution… Louison sera bien content de retrouver le petit jardin naturel où il vit avec sa maman et ses frères et sœurs !

Ici Séverine Dalla nous parle des hérissons, ces petits animaux adorables qu’on voit, hélas, de moins en moins. Elle nous explique à quel point ils sont importants. En fin d’ouvrage, comme dans le précédent on trouve une partie documentaire (avec notamment ce qu’il faut faire et ne pas faire pour les hérissons) et des jeux. Une belle histoire avec de jolies illustrations.
Des extraits en ligne.

Kiki la tortue géanteEn 2009, Kiki est morte à l’âge de 146 ans. Elle pesait alors 250 kilos ! Kiki c’est une tortue géante des Seychelles arrivée à Paris, au Jardin des Plantes, en 1923. C’est là aussi qu’il mourut après avoir vu défiler les années et les visiteurs.

Ralfone l'orang outanRalfone et Ralfina sont deux petits orangs-outans qui ont été trouvées dans un avion qui venait de Bornéo, certainement victimes de trafiquants. Seule solution trouvée, appeler le zoo du Jardin des Plantes. C’est là qu’elles sont restées le temps de reprendre des forces et d’apprendre certaines choses. Puis on a pu relâcher Ralfone dans son pays de départ quant à Ralfina, elle a fini dans un zoo…

J’avoue être complètement hermétique aux zoos, je boycotte tout endroit avec des animaux en captivité. J’aime trop les animaux pour les voir enfermés, arrachés à leur terre natale. J’ai donc eu un peu de mal avec l’histoire de Kiki qui a passé sa vie dans un climat qui n’était pas le sien, emprisonnée au Jardin des Plantes. J’ai préféré l’histoire de Ralfone qui elle a eu la chance de retrouver son vrai lieu d’habitat naturel (même si dans la même histoire Ralfina termine dans un zoo…). Bref malgré le fait que ça soit très bien écrit, avec une petite partie documentaire et même si les illustrations de Julia Faulques sont très belles, je préfère les animaux dans la nature.
Kiki et Ralphone vus par Enfantipages et Fantasia.

Abeille, miel et pain d'épicesUne abeille passe au-dessus d’enfants qui discutent du métier qu’ils feront plus tard. Elle, ce n’est pas un seul métier qu’elle fait, mais plusieurs se dit-elle (nettoyeuse, nourrice, cirière,…). Cette petite histoire (joliment illustrée par Steffie Brocoli) est suivie d’un documentaire en rien rébarbatif sur ces insectes, leurs vies, ce qu’elles produisent… et les causes de leur disparition… On trouve aussi la recette du pain d’épices et des petits jeux (labyrinthes, dessins, jeux d’observation,…) pour le côté ludique. Cet ouvrage est issu de la nouvelle collection basée sur les ateliers de la Villette (à Paris), dont je vous ai déjà parlé ici. Un très joli livre sur les abeilles qui nous apprend plein de choses sans jamais nous ennuyer.

Après plusieurs livres entre l’album et le documentaire, en voici un (très beau) entre documentaire et livre d’activités.

Cherchons les petites betesCherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin est un magnifique ouvrage de près de 140 pages sur les animaux qui peuplent la nature, comment les observer, comment les attirer, comment les reconnaître… Découpé en sept parties (Où et quand trouver les petites bêtes, Les insectes, Les araignées, les mille-pattes et les crustacés, Les escargots, les limaces et les vers de terre, Les grenouilles, les crapauds, les lézards et les serpents, Les oiseaux et Les mammifères), voici un livre complet et vraiment beau (richement illustré de belles photos). Un ouvrage qui ne s’adresse pas qu’aux petits campagnards car on y parle aussi de faire venir des petites bêtes dans ses jardinières ou de les observer au parc. C’est un livre passionnant, extrêmement complet, bourré d’info, d’idées, d’activités,… toujours dans le respect de la nature et des bêtes (les animaux sont toujours relâchés après observation, jamais tués). Un vrai coup de cœur.

On termine cette sélection avec trois revues qu’on adore et dont on vous parle régulièrement (elles sont déjà sorties depuis quelques semaines, j’ai pris du retard cet été, mais elles devraient encore être trouvables ne serait-ce que sur le site des magazines).

La Hulotte 99Dans son dernier numéro La hulotte s’intéresse au martin-pêcheur. Et c’est grâce à une pie qu’on va tout savoir ! Tel un paparazzi pour la presse people, elle a observé l’animal jour après jour et va nous livrer son quotidien ! On saura TOUT ! De sa façon de pêcher, à celle de défendre son territoire. On va aussi apprendre comment il communique, où il habite et bien-sûr, presse people oblige, on nous dira tout sur ses conquêtes et sa vie de famille ! La hulotte c’est un petit magazine en noir et blanc avec un seul thème à chaque fois (un animal) et dont chaque numéro est ultra complet, passionnant, toujours traité avec humour. De longs textes richement illustré, on est plus proche du livre documentaire que de la revue (ici pas de rubriques par exemple), et on garde chaque numéro précieusement, en se constituant une belle collection !
Tous les renseignements sur La hulotte, où la trouver, comment s’abonner, se procurer ce numéro, etc sur leur site : http://www.lahulotte.fr

La petite salamandre 89On continue avec une autre revue dont on est fan, La petite salamandre. Ici ça correspond un peu plus à l’idée qu’on se fait d’une revue avec rubriques, jeux, poster, BD,… tout en étant, comme La hulotte, sans pub ! Dans ce numéro on en saura plus sur la vesse-de-loup, on va apprendre à différencier le mulot sylvestre de la souris domestique, et surtout on va, grâce à un joli dossier, connaître le tichodrome échelette (un étonnant oiseau-papillon). Au programme de ce numéro on va également fabriquer un avion-ticho en papier et les habituels jeux, BD, petite histoire, courrier des lecteurs, concours, sélection de livres (dont Cherchons les petites bêtes dont je vous parlais plus haut !).
Tous les renseignements sur cette super revue sur leur site : http://news.petitesalamandre.net

cram cram 21On termine avec notre chouchou, et même si ce n’est pas une revue sur la nature expressément, on en parle quand même beaucoup ! Dans chaque numéro de Cram Cram ! on voyage grâce à une famille et dans celui-ci ce sera au Niger ! Grâce à de superbes photos on va partager la vie de la famille Jourdain-Castillo, leur rencontre avec des crocodiles, leurs voyages en pirogue, leur visite du musée national de Niamey ou encore leur rencontre avec les habitants d’une île du Niger. Ensuite on en saura plus sur le lamantin, on lire une belle histoire d’un homme qui devint roi grâce à une aiguille, on apprendra à fabriquer un appeau avec Grand-Père Daniel et dans la boîte à idée on va cette fois-ci faire des décors sur T-shirt, des piñatas surprises (et rafraîchissants), des cocktails, un totem en carton et des beignets africains ! Encore un super numéro sans pub pour une revue qui continue de beaucoup nous plaire.
Tout savoir sur Cram Cram ! : http://www.cramcram.fr

Quelques pas de plus…
On a déjà parlé de l’amour des bêtes et de la nature et d’écologie dans plusieurs chroniques notamment et ici.

Bonolon, le gardien de la forêt
Texte de Seibou kitahara (traduit par Fédoua Lamodière), illustré par Go Nagayama
Nobi Nobi !
16,50€, 182×257 mm, 144 pages, imprimé en République Tchèque, 2013.
Mauvaise Herbe
de Séverine Dalla
Vert Pomme
9,60€, 160×210 mm, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2012.
Cours, petit hérisson !
de Séverine Dalla
Vert Pomme
9,60€, 160×210 mm, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2012.
L’histoire de vraie de Kiki la tortue géante
Texte de Fred Bernard, illustré par Julie Faulques
Nathan
10€, 222×272 mm, 24 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013
L’histoire vraie de Ralfone l’orang-outan
Texte de Fred Bernard, illustré par Julie Faulques
Nathan
10€, 222×272 mm, 24 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013
Abeilles, miel et pain d’épices
Texte de Sandrine Le Guen, illustré par Steffie Brocoli
Actes Sud Junior dans la collection Ateliers Villette
9,90€, 181×233 mm, 48 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Cherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré et réalisé par Clémentine Sourdais
Actes Sud Junior
13,90€, 172×196 mm, 138 pages, imprimé en France, 2013 (première édition 2009).


A part ça ?

On reste dans la nature… mais au niveau des applications ! DéclicKids a chroniqué Bitumia, la planète aux voitures édité par un éditeur que l’on connait bien : Gulf Stream. Leur chronique est là : http://www.declickids.fr/bitumia-la-planete-aux-voitures-un-livre-enrichi-par-gulf-stream-editions-ipad. Bonne lecture !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange