La mare aux mots
Parcourir le tag

collection Le thé aux histoires

À taaaaaable !

Par 3 avril 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un de mes sujets préférés : la nourriture !

ManneleQui était cette vieille femme qui vivait à l’écart et qui intriguait tant les gens ? Une ogresse pour certains, une sorcière pour d’autres. Il y en a même qui pensait qu’elle était une divinité hindo-brahmanique ! Chaque samedi, elle venait au village, toujours pour acheter la même chose, mais chacun se tenait à l’écart. Pourtant un samedi, elle ne vint pas et l’épicier demanda à son fils de lui porter ce qu’elle achetait habituellement.
Un conte qui fait un peu peur, magnifiquement illustré par Clotilde Perrin. On parle des préjugés et des rumeurs, de la peur, des légendes. On parle aussi de l’amitié intergénérationnelle et de la gourmandise (car, tant pis je raconte la fin, si la vieille dame mange bien des enfants… ils sont en brioche !).
Une belle histoire magnifiquement illustrée qui est suivie par la recette des Mannele, les bonshommes en brioche qui nous viennent d’Alsace.

la nuit du kougelhopfDans une nuit glaciale, trois hommes avancent montés sur des chevaux. La route a été longue, les chevaux sont fatigués. Ils croisent enfin un village, ils savent qu’ils vont pouvoir enfin se reposer. Sauf qu’au village, personne ne leur ouvre. Ici, on n’aime pas les étrangers surtout que l’un des hommes a la peau noire, le laisser entrer porterait malheur à la maison. Pourtant un enfant, ravi de recevoir trois princes, va ouvrir sa porte. Avec son père, Hans Kougel ils vont accueillir ces hommes qui vont leur offrir un étrange pain.
C’est une des versions de la légende du kougelhopf que nous raconte Lionel Larchevêque dans cette très belle histoire (superbement illustrée par Julie Faulques). On nous raconte donc la création de cette pâtisserie venue d’Alsace (en fin d’ouvrage on va trouver la recette et une partie documentaire)

Albert au pays du MunsterAlbert va passer ses vacances chez son oncle et sa tante dans les Vosges. Il va y rencontrer Tino, une jeune fille intrépide qui sent très fort des pieds… Mais si l’odeur ne venait pas de la jeune fille ? Forcément quand on parle du munster, on parle d’odeur ! Sorti dans la même collection que les deux ouvrages précédents, il est donc ici question du célèbre fromage vosgien. En fin d’ouvrage, un documentaire et une recette qui met l’eau à la bouche.

KIKI fait des crêpesKiki a une crêpe party avec ses copains, en plus, c’est lui qui s’occupe des crêpes ! Enfin… heureusement que sa maman est là pour l’aider à faire la pâte et lui montrer comment faire ! Sauf que Kiki, qui fait ses crêpes à la poêle, a un souci… Quand il les fait sauter, elles ne retombent jamais !
On connaît bien maintenant Kiki, le héros de Vincent Malone et Jean-Louis Cornalba. Kiki et ses allitérations en [k] et son humour ravageur. Kiki fait des crêpes garde la même recette que les précédents, et comme c’est une recette qu’on aime on ne s’en lasse pas !
Vive Kiki !
Le même vu par Des livres, etc.

Gâteau !Un coup de fil qui annonce un gâteau, forcément on fonce ! Sauf que les deux chats héros de cette histoire n’ont pas de chance… Le vélo est dégonflé, la voiture ne démarre pas, le bus est déjà passé, visiblement il n’y a pas de train… Vont-ils trouver une solution ?
Un album sans texte avec de très jolies illustrations sorti chez une maison qui connaît bien les livres sur la nourriture : La palissade ! Entre la BD et l’album jeunesse, voilà une histoire pleine d’humour avec deux héros très expressifs !

Le goût de la vanilleUn petit moineau gourmand s’envole. Il va suivre des sacs de riz et embarquer sur un cargo. Et voilà notre moineau dans un pays qu’il ne connaît pas et qui va découvrir des saveurs qu’il ne connaît pas.
Le goût de la vanille de Bob Graham est un album aussi doux que la vanille (un peu trop à mon goût, d’ailleurs). L’histoire d’un oiseau et d’une petite fille qui vont goûter pour la première fois de la vanille. On parle donc de la découverte des saveurs nouvelles, on parle aussi du voyage, de la nourriture qui traverse les océans.
Un album plein de douceur.
Le même vu par Sous le feuillage.

Et GloupsAu fond de l’océan, un zooplancton s’étire quand soudain… une crevette qui passe par là l’avale ! La crevette se sent bien, elle se repose sur le sable, mais soudain… un éperlan la gobe ! L’éperlan a bien mangé, il est ravi, mais soudain…
Vous l’aurez compris, on parle ici de la chaîne alimentaire. Sauf que l’album est plein de surprises, les choses ne se passent pas toujours comme on les imagine ! On soulève des volets, on découvre qui vient de prendre son repas. C’est drôle, ludique et en même temps pédagogique (on apprend qui mange quoi).
Un petit album plein d’humour et de suspense.

Lou p'tit loup et les abeillesLou P’tit Loup adore le miel. Sauf que qui dit miel, dit abeille ! Et les abeilles, ça pique… Pourtant, aidé par son ami Nounours, ils vont tenter de se déguiser pour ne pas se faire repérer des abeilles… Encore faut-il aller à la bonne adresse !
On commence à connaître le nouveau héros d’Antoon Krings (auteur des Drôles de petites bêtes), Loup p’tit loup. Un héros tendre qui plaît beaucoup aux enfants qui aiment les histoires pleines de douceur. Dans cette histoire, on apprend que c’est un sacré gourmand. Grâce à l’amitié et l’entraide, il va assouvir son envie de se régaler.
Le nouvel épisode d’une série aux belles illustrations à la peinture.
Le même vu par Enfantipages.

La pizzaEt maintenant une pizza, ça vous dit ? D’accord, mais avant, vous savez, vous, comment a été créée la pizza ? Et bien grâce à Raphaël Fejtö vous allez le savoir !
Entre l’album et le documentaire, ce petit livre sur l’invention de la pizza est drôle, bien conçu et vraiment adapté aux plus jeunes. On a vraiment l’impression de lire une histoire… tout en apprenant l’Histoire d’un plat que les enfants connaissent bien !
La pizza est un des titres de la collection Les p’tites inventions et il donne bien envie de connaître les autres ouvrages de la série !

Pour finir cette chronique, je vous propose de passer aux fourneaux !

Cuisine marocaine des petits chefsEt l’on commence par le très beau livre de cuisine marocaine sorti aux Éditions du Jasmin. Salade de laitue à l’orange, briwattes aux légumes, tajine aux légumes du soleil, yaourt aux fruits secs, thé à la menthe… ici, les recettes sont simples, à la portée des enfants (même si l’aide des parents est vivement conseillée). Chaque recette est complétée par une petite info et l’on trouve même des petits détails pratiques et des informations sur les épices.
Un album de cuisine aux belles illustrations, sorti en partenariat avec l’Institut du monde arabe.

Coffret copcakes pour les enfantsUn petit cupcake ? Les éditions Usborne nous proposent un coffret avec un livre de recettes, des caissettes en papier (beaucoup) et des piques de décoration (20). Les recettes sont simples, bien expliquées (étape par étape) et l’on va pouvoir tester plus de vingt recettes de cupcakes. On y trouve aussi des conseils, des idées et des informations sur les allergies ! Par contre, le coffret (et son contenu) étant fabriqué en Chine nous n’avons pas osé utiliser les caissettes (qui sentaient extrêmement fort les produits chimiques).
Un coffret avec lequel on va s’amuser à créer de jolis cupcakes… et l’on va surtout se régaler !

Quelques pas de plus…
Un tableau pinterest regroupe les livres de cuisine pour enfant que nous avons chroniqués.
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Lionel Larchevêque (La princesse qui n’aimait pas les princes, Arsène veut grandir et Mamythologie), de Clotilde Perrin (Le bonhomme et l’oiseau et L’ogre bouquiniste), de Julie Faulques (L’histoire de vraie de Kiki la tortue géante et  L’histoire vraie de Ralfone l’orang-outan), de Vincent Malone (Histoires avant de bien dormir, Mon ami le zombie, Kiki est kaki, Kiki a un kiki, Kiki en Amérique, La grande petite bibliothèque de Rose et Émile, Kiki kiffe l’écolePapa Houêtu, Maman HoutuvaKiki fout le camp, Kiki King de la banquise, Kiki fait caca et Quand papa était petit il y avait des dinosaures), de Jean-Louis Cornalba (Histoires avant de bien dormir, Kiki est kaki, Kiki a un kiki, Kiki en Amérique, Kiki kiffe l’école, Kiki fout le camp, Kiki King de la banquise et Kiki fait caca), de Terkel Risbjerg (Crocs), de Corinne Boutry (Le monde imaginaire de Martin et Anatole et le chêne centenaire), de Laurent Richard (Ca…caca…catastrophe !, Au lit Ludo, Au revoir, bonjour !, Le seul roi, c’est moi, Tao, le petit samouraï, La malédiction de la sorcière, Plus vite !, et On a volé la recette de la galette des rois !), d’Antoon Krings (Lou P’tit Loup et la bergère et L’herbier des drôles de petites bêtes) et de Raphaël Fejtö (À quoi tu sers ?).  Retrouvez aussi notre interview de Lionel Larchevèque.

Mannele
Texte de Lionel Larchevêque, illustré par Clotilde Perrin
Le thé aux histoires dans la collection Parfum d’Alsace et de Lorraine
13,90 €, 238×205 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La nuit du kougelhopf
Texte de Lionel Larchevêque, illustré par Julie Faulques
Le thé aux histoires dans la collection Parfum d’Alsace et de Lorraine
13,90 €, 238×205 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Albert au pays du munster
Texte d’Amandine Meyer, illustré par Thomas Gosselin
Le thé aux histoires dans la collection Parfum d’Alsace et de Lorraine
13,90 €, 238×205 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Kiki fait des crêpes
Texte de Vincent Malone, illustré par Jean-Louis Cornalba
Seuil Jeunesse dans la collection L’ours qui pète
6,90 €, 160×160 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Gâteau !
de Terkel Risbjerg
La Palissade
10,50 €, 157×164 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Le goût de la vanille
de Bob Graham (traduit par Michèle Moreau)
Didier Jeunesse
13,90 €, 207×300 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.
Et gloups !
Texte de Corinne Boutry, illustré par Laurent Richard
Beluga
11 €, 155×220 mm, 28 pages (+ rabats), imprimé en Italie, 2014.
Lou P’tit Loup et les abeilles
d’Antoon Krings
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Lou P’tit Loup
6,20 €, 195×195 mm, 28 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La pizza
de Raphaël Fejtö
Playbac dans la collection Les p’tites inventions
6,90 €, 150×200 mm, 32 pages, imprimé en Slovénie chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Coffret cupcakes pour les enfants
de Fiona Patchett et Abigail Wheatley (traduit par Nathalie Chaput, Véronique Dreyfus, Claire Lefebvre, Christine Sherman et Caroline Slama).
Usborne
14,95 €, 192×244 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2015.
Cuisine marocaine des petits chefs
d’Amal Harizia
Éditions du Jasmin
13,50 €, 220×220 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2015.

À part ça ?

Cuisiner pour ses enfantsOn termine avec un ouvrage qui ne s’adresse pas directement aux enfants, mais qui les concerne quand même ! Cuisiner pour ses enfants pour qu’ils finissent toujours leurs assiettes, sorti chez Larousse est un petit livre (format poche) qui propose une centaine de recettes qui risquent de plaire aux difficiles ! Pizza au chèvre et aux pommes de terre, spaghettis à la sauce et au basilic, gâteau d’anniversaire au chocolat, mais aussi petites soupes à la tomate et à la carotte, gnocchis au mascarpone et aux tomates ou encore salade de semoule tricolore. On va manger de tout, en se régalant ! Et comme toujours avec les petits livres de cuisine Larousse la maquette est claire et belle (avec de belles photos), les recettes sont faciles et le livre est à petit prix (moins de 6 € !). Bref, on adore !
Cuisiner pour ses enfants pour qu’ils finissent toujours leur assiette, auteur non crédité, Larousse (dans la collection Tous à Table !), 5,95 €.

Gabriel

You Might Also Like

On lit l’histoire puis on cuisine !

Par 18 octobre 2012 Livres Jeunesse

On continue notre « semaine du goût » avec aujourd’hui des livres qui racontent des histoires dans lesquelles la gourmandise est à l’honneur. Et dans les cinq livres que je vous présente, des recettes évoquées dans l’histoire sont données en fin d’ouvrage.

Clovis est le fils d’un boulanger qui a pour meilleur ami un vieux monsieur, Maître Lorenz. Le vieil homme vit dans une maison en piteux état mais sur laquelle une enseigne est accrochée : un ours qui tient entre ses pattes un drôle de gâteau en forme de cœur sur lequel il est écrit Lebküchler. Un jour le jeune garçon apprend qu’en fait son ami est un ancien pain d’épicier  mais, trop vieux pour continuer, il a décidé de fermer sa boutique. Clovis veut qu’il lui enseigne à faire de pain d’épice et ainsi participer à un concours organisé par la princesse Hilda.

Petite vidéo de présentation du livre

C’est un livre absolument merveilleux que nous proposent là les éditions Feuilles de menthe. Un texte magnifique de Séverine Vidal (oui je sais c’est un pléonasme) et de très belles illustrations un peu rétro signées Anne Hemstege pour raconter cette histoire sur la transmission, le goût des bonnes choses (Clovis apprendra à utiliser de bons produits pour faire de délicieux pains d’épices), l’artisanat ou encore le fait de croire en soi (Clovis arrivera-t-il à faire un meilleur pain d’épices pour la princesse que tous ceux qui en font depuis des années ?). A la fin de l’ouvrage, une partie documentaire très bien faite sur ce délicieux gâteau et une recette traditionnelle des bonshommes de pain d’épices signée Christophe Felder (ça tombe bien le livre met en appétit). Un beau livre dont l’histoire est aussi jolie que les illustrations et qui nous apprend des tas de choses.

Noémie, jeune camerounaise, est enceinte et elle rêve de beignets. Son mari, Nvondo, va essayer plusieurs recettes, parcourir le pays pour trouver les meilleurs ingrédients pour lui cuisiner ceux qui vont la faire fondre.

Le livre est absolument magnifique malgré sa couverture souple : beau papier et très belles illustrations de Nicolas Lefrançois et Claudine Furlano. L’histoire est à la fois drôle et douce et, à ma connaissance, il y a peu de livres qui parlent des envies des femmes enceintes. C’est vraiment un beau voyage que l’on fait avec l’ouvrage, un voyage dépaysant qui donne envie d’essayer les fameuses recettes de beignets au maïs et de galettes de manioc… ce que j’ai fait (clic et clic) et je peux vous dire que nous nous sommes régalés (même si d’après moi il y a une erreur dans la recette des galettes de manioc) ! Le livre nous apprend également de nombreuses choses sur le Cameroun. Un très bel album pour lequel j’ai eu un coup de cœur.

Dans la même collection, 1001 crêpes pour la lune. Ici on a rendez-vous au bord du Nil où vivent Dasine et Bakou, deux enfants qui décident d’aider une vieille dame à porter son seau d’eau jusqu’à chez elle. Sauf que la vieille dame en question est une sorcière, elle arrive à enfermer Bakou qu’elle va garder prisonnier pour l’engraisser… afin de la manger ! Dasine va devoir se faire aider de la lune pour sauver Bakou.

Ici on est donc plus dans un conte traditionnel, avec un côté Hansel et Gretel. Et ce coup-ci c’est la recette des crêpes qui nous sera donnée. On y apprend aussi des petites choses sur le miel, le tournesol,… et le livre comporte même une énigme à déchiffrer. Même si dans celui-ci j’ai été moins fan des illustrations, cette jolie histoire m’a plutôt séduit.

Rien à faire, Mimi Biscuit ne mangera pas du gâteau au chocolat de sa mamie, elle ce qu’elle aime ce sont les « gâteaux magasins » ! Jamais elle ne mangera autre chose. Alors qu’elle a décidé de s’enfermer dans sa chambre, elle rencontre la fée Cabosse qui l’amène sur le Mont Millefeuille… changera-t-elle d’avis ?

Une jolie histoire autour du gâteau au chocolat (l’auteur et l’illustratrice nous donnent d’ailleurs en fin d’ouvrage chacune leur recette). L’album est grand et les illustrations de Virginie Grosos sont pleines de charme. On parle ici aussi du fait de faire soi-même, du goût des bonnes choses… et de la magie ! Un livre qui séduire tous les gourmands.

Barbouille est un renard très gourmand, il rencontre Mauricette, une souris avec qui il se trouve tout de suite un point commun : ils ont tous les deux la bouche barbouillée de rouge ! C’est que Barbouille vient de se gaver de fruits… Mauricette elle préfère les confitures, et si elle apprenait au renard à les faire ?

Petite vidéo de présentation du livre

 

Cette petite histoire de souris et de renard qui se rencontrent autour de leur gourmandise est très sympathique. Elle est suivie de 7 recettes de confitures (avec des  petits conseils pour bien les faire). On va donc apprendre à préparer des confitures de fraises, de châtaignes ou encore de la gelée de fleurs ! Les illustrations de Laure Cadars ont un côté très graphique et c’est plutôt réussi. Un bien joli livre pour les amoureux de confitures ! (si vous voulez m’envoyer des pots n’hésitez pas ! )

Quelques pas de plus…
Retrouvez Séverine Vidal en interview sur le blog et nos chroniques de ses autres livres : Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps. Retrouvez aussi ses réponses à Dis, c’est quoi ton métier…
Un autre livre de Virginie Grosos que nous avons chroniqué : Une vie de château.
Retrouvez tous les jours de cette semaine des chroniques en lien avec le goût sur la page facebook d’À l’ombre du grand arbre.

Clovis & le pain d’épices
de Séverine Vidal, illustré par Anne Hemstege
Éditions Feuilles de menthe dans la collection Le thé aux histoires
13,90€, 200×230 mm, 48 pages, imprimé en France
Makala, la légende des beignets au maïs
de Jessica et Didier Reuss-Nliba, illustré par Nicolas Lefrançois et Claudine Furlano
Zoom éditions dans la collection Danse du ventre
14€, 240×240 mm, 40 pages, imprimé en République Tchèque
1001 crêpes pour la lune
de Catarina Michelini
Zoom éditions dans la collection Danse du ventre
14€, 240×240 mm, 40 pages, imprimé en République Tchèque
Mimi Biscuit et la fée Cabosse
de Delphine Ratel, illustré par Virginie Grosos
Millefeuille
14,50€, 230×280 mm, 48 pages, imprimé en France
Barbouille et Mauricette font de la confiture avec les fruits de la forêt
de Laure Cadars
Éponymes Jeunesse
10€, 217×218 mm, 46 pages, imprimé dans la CEE

A part ça ?

Des idées cuisine pour enfants sur l’excellent site Tête à modeler.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange