La mare aux mots
Parcourir le tag

Colline Faure-Poirée

Deux parents dans deux maisons…

Par 30 janvier 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente trois albums pour aborder avec les enfants la question du divorce et de la séparation !

famille recomposee MDR couv.inddQuand les parents se séparent, les enfants ont souvent tout un tas de questions. Ce n’est pas une décision qui leur appartient, mais ils sont quand même au cœur des changements. La tristesse d’abord, et même parfois la culpabilité puis les nouvelles habitudes de vie (voyage pour rejoindre l’un ou l’autre des parents, nouvelle maison,…) et surtout les nouveaux membres de la famille qui devient donc recomposée (les nouveaux compagnons, leurs enfants, les nouveaux frères et sœurs,… ça en fait du monde et du vocabulaire à manipuler) : de quoi donner un peu le tournis !

Ma famille recomposée propose aux jeunes enfants d’aborder avec eux ces situations nouvelles et parfois un peu déstabilisantes en dédramatisant. Avec un ton juste, Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée posent des mots sur toutes ces nouveautés, ces drôles de sentiments, mais aussi tous les bons moments qui peuvent survenir ! C’est simple, concret, positif mais réaliste, et les illustrations colorées de Frédérick Mansot permettront aux enfants de s’identifier facilement aux personnages !

maman et papaCe petit garçon est en colère. Il fait tomber sa tour de cubes et semble bien contrarié. Il voudrait avoir son papa ET sa maman. Or, il doit attendre demain pour voir son papa. Mais c’est difficile à entendre quand on est encore un tout petit enfant. Le lendemain soir, chez Papa, il réclame Maman. Chacun des deux parents va alors devoir trouver les mots simples pour expliquer à sa manière ce que signifie la garde partagée : deux wagons de petit train chez Maman, deux maison tracées dans le sable avec Papa, et trois petites peluches pour représenter la situation et faire le lien !

Maman et Papa est un album pour les jeunes enfants qui aborde à leur niveau la question du divorce et de la garde partagée. Françoise de Guibert n’utilise pas de mots compliqués, ne donne pas d’explications sur les raisons, mais nous livre simplement un belle histoire d’amour entre ce petit garçon et ces parents, qui prennent le temps de se mettre au niveau de leur enfant pour qu’il aborde ces changements avec sérénité. Les illustrations de Vincent Bourgeau sont colorées et tendres, et surtout assez neutres : ainsi, il est très facile de s’identifier et de prendre la place de ce petit garçon ! Un très bon moyen d’aborder la question avec les plus jeunes !

CV_SOUPLE_maisonsDesire.inddDésiré est un raton, très triste depuis qu’il doit changer de maison toutes les semaines. C’est un peu compliqué, et il est légèrement déboussolé ! Heureusement, il peut compter sur l’aide et les conseils d’un vieux et sage hibou, qui va lui permettre de surmonter ces sentiments difficiles… Ce qui lui pèse le plus, c’est de ne pas voir la maison verte quand il est dans la rose, et inversement… Parfois, il suffit de prendre un peu de hauteur !

Cette fois, on prend un peu de distance avec personnage imaginaire, un petit rat, qui vit un peu la même histoire que bien des humains ! Avec Les deux maisons de Désiré Raton, de manière beaucoup plus romancée, Lydia Devos aborde également cette question du divorce et de la garde partagée. Mais pour autant, les enfants sauront retrouver des liens avec leur propre quotidien. Désiré est attachant, et a bien de la chance de rencontrer ce bel hibou ! Et puis les illustrations de Pierre Cornuel sont pleines de douceur, alternant images en couleur pour figurer le jour, et noir et blanc pour la nuit, pour nous plonger dans une atmosphère sereine…

Quelques pas de plus…
Pour retrouver d’autres chroniques sur le divorce, consultez notre fiche thématique.

Ma famille recomposée
Texte de Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée, illustré par Frédérick Mansot
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la collection Mine de rien
6,20 €, 165 x 177 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2013
Maman et Papa
Texte de Françoise de Guibert, illustré par Vincent Bourgeau
Le baron perché
15 €, 205 x 245 mm, 32 pages, imprimé en France, 2013
Les deux maisons de Désiré Raton
Texte de Lydia Devos, illustré par Pierre Cornuel
Grasset Jeunesse
6,90 €, 30 pages, lieu d’impression non précisé, 2013

A part ça ?

Connaissez-vous Wormworldsaga ? Créée par Daniel Lieske, elle a été lancée sur le web, avec un mode de narration original : un déroulé des cases en un long rouleau, un peu comme un papyrus. Découvrez les quatre premiers chapitres déjà publiés, qui devraient progressivement être disponibles en librairie. Une expérience originale !

Marianne

 

You Might Also Like

Pendant les vacances on ne lâche rien !

Par 16 juin 2013 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Et nous voilà déjà mi-juin… l’été arrive et donc les vacances. Pendant cette période il va falloir occuper les enfants, et pourquoi pas avec des cahiers d’exercices et d’activités. Voilà une sélection de cahiers et de fiches, plutôt pour les maternelles (c’est plus facile pour moi de tester les choses prévues pour l’âge de ma fille, 5 ans) mais certains de ces ouvrages existent aussi pour d’autres âges. Tout d’abord des ouvrages proches des cahiers de vacances puis ensuite des cahiers d’activités et de jeux (les dimanches qui viennent on parlera de loisirs créatifs avec des cahiers de coloriage, autocollants,…). Et il y en aura même pour vous dans le A part ça ? !

On commence par trois boîtes de fiches.

Les drôles de petites fiches de Mireille l'abeilleMireille l’abeille vous propose ses Drôles de petites fiches. Seize fiches recto verso (soit 32 activités) effaçables et l’abeille vous offre même un marqueur deux couleurs, sympa Mireille ! Au programme dessins, coloriages magiques (vous avez avec des numéros ou des logos), jeux d’observations, recherche de différences,… C’est varié et bien fait. Alors rendez-vous avec Mireille l’abeille, Léon le bourdon, Carole la luciole et leurs amis qui vont accompagner vos enfants cet été.

Je joue avec Trotro C’est le même genre d’activités que propose Trotro et ses fiches Je joue avec Trotro signé Bénédicte Guettier sorti aussi chez Gallimard Giboulées. Ici aussi le feutre deux couleurs fourni vous permettra de faire les petits jeux : entourer les sucreries en rouge, relier des poussins à leur œuf ou dessiner son doudou, là aussi ce sont 16 fiches recto verso qui vous proposent d’occuper les enfants. Et avec Trotro c’est trop trop rigolo !

Mes fiches vacancesGJ éducation vous propose aussi de réviser en s’amusant, ici j’ai testé la boîte Vers le CP. Au programme on va devoir dessiner, compter des coquillages, retrouver l’ombre qui corresponds à chaque oiseaux, classer du plus petit au plus grand. Ce sont là encore 16 fiches recto verso effaçables avec un feutre fourni (pas de bol le mien ne fonctionnait pas !). Elles sont élaborées avec des enseignants.

Elles ont un côté pratique ces fiches pour les transports et le fait qu’elles soient effaçables et réutilisables n’est pas négligeable ! Réellement ludiques tout en gardant le côté pédagogique.

On quitte donc les fiches mais on retrouve nos amies les Drôles de petites bêtes.

Mes vacances avec les Drôles de petites bêtesTrois cahiers vous proposent des activités avec les personnages créés par Antoon Krings. Mes vacances avec les Drôles de petites bêtes, le cahier 1 (maternelle 4 à 5 ans) et Mes vacances avec les Drôles de petites bêtes, le cahier 2 (maternelle 5 à 6 ans) raviront les fans. Tous les deux proposent 4 semaines d’activités et d’exercices au rythme de deux pages par jour. Mes vacances avec les Drôles de petites bêtesLe programme est clairement défini (allant du lundi de la première semaine au dimanche de la 4ème semaine) et les exercices augmentent en difficulté au fur et à mesure du temps. Points à relier, recettes de cuisine, Le grand livre de jeux des drôles de petites bêtesnumération, dessins, activités manuelles, c’est vraiment varié et les enfants vont s’amuser. Les cahiers proposent aussi des autocollants qui correspondent à certaines activités. Le grand livre de jeux des Drôles de petites bêtes propose quant à lui des activités très variées et pour une tranche d’âge plus large (3-7 ans d’après l’éditeur). Ici aussi des autocollants mais aussi des coloriages, des histoires, des jeux de différences, des jeux d’observation, du dessin,… Très complet !

Maternelle graphisme et écritureMes premières découvertes Gallimard éditent aussi des cahiers d’activités, et ils sont drôlement bien faits ! On a testé ceux sur la grande section : Graphisme-écriture, Maths et Tout le programme. Le petit koala est moins connu des enfants que les petites bêtes… mais ses exercices sont plus adaptés, d’après moi et plus pédagogiques. Dans Graphisme écriture on apprend les couleurs ou à dessiner selon un modèle  Maternelles Mathspar exemple, mais surtout on va écrire en suivant l’indication (très bien faite). D’abord des lettres puis des mots et enfin des phrases. Dans Maths, on va situer les objets dans l’espace, faire des additions simples, classer des choses selon leur quantité, relier des chiffres à des quantités d’objets A65073équivalents,… Enfin dans Tout le programme on va faire des exercices semblables aux deux cahiers précédents mais aussi de la lecture (reconnaître des mots dans différentes écritures, identifier des sons,…) et le cahier propose aussi des parties un peu plus documentaires (sur le cheval, le vent, la préhistoire,…). Ces cahiers sont drôlement bien faits, les consignes sont bien expliquées aux parents, chaque page est complétée par des petits jeux,… graphiquement très jolis et aussi ludique que pédagogique bref on les adore ! A noter qu’il existe aussi dans cette collection Mes premiers cahier d’anglais avec CD.

Hatier vacances Ms vers GSChez Hatier vacances on a testé Moyenne section vers la GS, et là aussi on a été conquis. Une histoire à suivre sur six épisodes avec à chaque fois des questions pour voir si l’enfant a compris l’histoire, des exercices de lecture et de graphisme, de mathématiques, de découverte du monde et on trouve même des premières notions d’anglais. C’est là aussi conçu par des enseignants et c’est vraiment très bien fait, ludique et pédagogique, jamais rébarbatif. Ma fille a vraiment adoré les exercices proposés. Le fait qu’il y ait une histoire à suivre est un sacré plus, les enfants ont envie de continuer pour savoir la suite et le cahier propose aussi des loisirs créatifs (dessiner des cerises avec un bouchon de liège et de la peinture, fabriquer des glaçons surprises avec de la grenadine et des fruits,…) qui sont vraiment sympa. Ici aussi des autocollants, bref un cahier très bien fait !

Tout-le-programme-MSOn reste chez Hatier avec les Hatier maternelle, conçus aussi par des enseignants. Ici nous avons testé le cahier Tout le programme Moyenne section et 60 exercices et activités pour bien réussir en maternelle 3-6 ans. Ce ne sont pas vraiment des cahiers de vacances mais plutôt des cahiers à exploiter tout le long de l’année, mais on peut aussi les utiliser l’été ! Le premier est vraiment complet avec sa centaine de pages d’exercices. Au programme : langage (donner le nom d’animaux, comprendre un récit,…), lecture (reconnaître des lettres, si les mots sont en majuscule ou minuscule,…), maths (dénombrer, faire des additions simples,…), 60 exervices et activitésécriture, découverte,… bref c’est vraiment varié et toujours très bien fait. Ici aussi des autocollants et le petit plus c’est qu’on essaye que l’enfant soit autonome au maximum dans ces exercices grâce à des logos qui lui disent le type d’exercice qu’il devra faire. Dans 60 exercices et activités pour bien réussir en maternelle, on va trouver plus de loisirs créatifs : découpage-collage, dessins, coloriage,… mais aussi des puzzles, des jeux de mémoire visuels ou de raisonnement, bref on est plus dans le côté ludique. Conçus selon une progression, ces exercices vont permettre aux enfants de maîtriser des compétences utiles à l’école et qui ne sont parfois pas évidentes comme découper ou mémoriser. Ils vont aussi gagner en autonomie et apprendre à se concentrer. Deux cahiers très bien faits, là aussi.

Mon gros cahier pour apprendre à lire et à écrireOn développe aussi l’autonomie mais surtout on apprend la graphie dans Mon gros cahier pour apprendre à lire et à écrire de chez Hatier également. Le terme « gros » n’est pas usurpé ! Avec ses 220 pages d’exercices pour les enfants à partir de 5 ans, on va apprendre à écrire et à lire selon la méthode syllabique. Progressivement, découpé en cinq périodes, les enfants vont apprendre les sons de façon ludique (notamment avec le coloriage) pour petit à petit apprendre à lire des syllabes, des mots et enfin des phrases entières. Ici aussi conçu par des enseignants, c’est un cahier très bien fait et aussi ludique que pédagogique. Tout est bien expliqué aux parents pour utiliser au mieux ces exercices. En fin d’ouvrage on trouve un mémory des sons à découper, pour jouer on devra associer des mots avec les sons qu’ils contiennent, là encore on mêle le jeu et l’apprentissage !

Le gros cahier de voyage de BalthazarAh l’ami Balthazar… Je vous avais déjà parlé de son Très très gros cahier d’activités (qu’on adore ici et qu’on utilise souvent et ce depuis la petite section), en voici deux autres : Le gros cahier de voyage et Le très très gros cahier de nature. Destinés aux 3-6 ans, ces cahiers signés Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier, adeptes de la pédagogie Montessori, sont vraiment complets, astucieux et bien faits, on les adore ! Le premier, Le gros cahier de voyage, est particulièrement adapté pour les vacances. Des tas d’activités pour apprendre en s’amusant :  Gros cahier de naturedessiner, découpage-collage, classer par ordre de taille, continuer des tracés,… les enfants ne vont pas s’ennuyer ! Photos et dessins ornent les pages de ce cahier à l’ambiance estivale ! Le très très gros cahier de nature propose quant à lui, de prendre conscience de la nature qui nous entoure. Sentir, écouter, regarder… Balthazar et Pépin vont accompagner les enfants dans la découverte de l’environnement. On fait faire des recettes, essayer de reconnaître des formes dans des morceaux de bois, coller des feuilles d’arbre, trouver des différences entre deux paysages, dessiner des oiseaux, faire fonctionner sa mémoire en mémorisant des fruits et des plantes,… bref c’est là aussi très complet, très ludique et vraiment esthétique. 160 pages qui vont ravir les enfants. On ne le dira jamais assez… on adore Balthazar !

80 pages d’exercices rigolos avec les dragonsPour les un peu plus grands (à partir de 6 ans d’après l’éditeur), Hemma propose 80 pages d’exercices rigolos avec les dragons. Écriture, coloriage, additions, graphisme, jeux de logique… les nombreuses activités sont là aussi très ludiques et vraiment variées. Les enfants vont adorer résoudre des énigmes pour retrouver un trésor ou aider des dragons à échapper aux pirates. En plus des maths et de l’écriture on va apprendre quelques notions d’anglais. Il existe une version princesse avec une couverture rose et ce côté sexiste (comme si ce genre d’exercice avait besoin d’être sexué) est le seul hic de ce petit cahier très sympathique et vraiment complet.

Le livre d'activités du loupUn autre personnage qu’on adore c’est le Loup d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier, et voilà qu’il nous revient dans un cahier d’activités ! « Des jeux, des autocollants, des coloriages » nous annonce la couverture… et on n’est pas déçu ! On va colorier le Loup (à la mer, en Egypte ou chez lui en train de lire), chercher des différences, retrouver le bon chemin dans des labyrinthes, remettre des scènes dans le bon ordre,… Jusque-là rien d’original (sauf que c’est avec un personnage que les enfants adorent) mais attendez… on nous propose aussi deux histoires à lire et à animer avec des autocollants et deux silhouettes (Loup et Louve) à découper et des vêtements qui vont avec pour les habiller ! (on regrette juste qu’ici le papier ne soit pas plus épais). C’est bien fait et plein d’humour, on s’amuse bien, les enfants adorent ! (c’est d’ailleurs le plus complété de ma sélection, l’argument « attends je ne l’ai pas encore chroniqué » n’a pas été trop écouté…).

Cherche et trouve de la maternelleOn reste chez Auzou avec le Cherche et trouve de la maternelle. Un cahier à spirales aux pages plastifiées qui propose aux enfants de chercher des éléments dans des décors : une fourche dans une ferme, un portable en ville, une guitare à la campagne… 25 tableaux classés en cinq thématiques souvent exploitées en maternelles (découvertes, saisons, formes, couleurs et semaine) séparées par des intercalaires. C’est bien fait, pratique pour les transports avec son feutre effaçable fourni et ça fait travailler le sens de l’observation et le langage.

Carnet de jeux pour les vacancesDeux cahiers d’activités spécial vacances de chez Usborne : Carnet de jeux pour les vacances et Cahier d’activités spécial vacances. Le premier est un petit carnet aux pages détachables bien pratique pour les transports (on peut même détacher quelques pages et les apporter avec soi dans son sac lors d’un Cahier d'activités spécial vacancesdéplacement). Jeux de lettres, de logique, d’observation, points à relier, coloriages magiques et même sudokus, 200 jeux variés et vraiment ludiques pour les enfants à partir de 6 ans. Pour les enfants du même âge, le second propose des tas de jeux et d’activités, c’est un cahier très très complet : jeux à jouer à plusieurs (un dé sera nécessaire), loisirs créatifs à fabriquer (avec peu de matériel), recettes,… mais aussi jeux de lettres, jeux d’observation, dessins, coloriages, autocollants… c’est rare de trouver autant de choses à faire dans un cahier d’activités ! Un régal !

Atelier chansons Henri DesCOUVJe vous avais déjà parlé des Ateliers de chansons des éditions des Braques, ils viennent d’en sortir un nouveau avec les chansons d’Henri Dès. Au programme 20 activités : colorier et dessiner au son de Dessin fou, chercher les loups cachés en écoutant Mon gros loup, mon p’tit loup, dessiner la binette de Lisette, faire apparaître un dessin en suivant des points avec la chanson Abacadrabra,… Car oui le petit plus de ces cahiers c’est le CD fournit, ici une très bonne compilation d’Henri Dès. Un cahier d’activité très graphique au beau papier épais avec un CD, on va occuper les enfants… en musique !

Coloriage chevalier princesseDeux tout petits albums de coloriage et jeux sont sortis chez Millefeuille.  Ces deux petits ouvrages sont à prix doux (2,50€). Une journée au château avec Chevaliers et princesses (qui reprend des illustrations de Le médaillon de Suscinio, Intrigues dans les marais et Suscinio, une histoire d’oiseaux) Coloriage Tibèrepropose de découvrir la vie de château au Moyen-Âge et de colorier de belles scènes (attention coloriages pour les enfants habiles avec un crayon). Une journée avec Tibère à la pèche (avec les illustrations de l’album Tibère à la pèche, que nous avions chroniqué) propose aussi des coloriages mais également des jeux de lettres, jeux des différences,… Deux petits albums qui se glissent facilement dans le sac pour occuper les enfants le temps d’un trajet en train, par exemple.

Activités et coloriage Les piratesOn reste sur l’eau… Vos enfants aiment les pirates ? Usborne vous propose des tas d’activités et de coloriages avec les aventuriers des mers dans Activités et coloriages : Les pirates. Labyrinthes, cours de dessin de pirates, invention de règles à bord du navire et de châtiments en cas de désobéissance, jeux de lettres,… c’est varié (on fait autant travailler le coup de crayon que l’imagination) et surtout plein d’info ! On va en apprendre des choses sur les pirates, sur leurs façons de vivre et on va même rencontrer les plus célèbres d’entre eux. Les fans seront ravis.

Mon cahier de bien-êtreOn termine cette grande sélection avec un album très particulier, Mon cahier de bien-être (vos enfants en auront besoin quand vous leur aurez fait faire tous ces exercices !). Écrit par Catherine Dolto et illustré par Aki, il propose aux enfants des activités pour se connaître : faire son arbre généalogique, se dessiner tel qu’on se voit et tel qu’on voudrait être puis tel que les autres nous voient, entourer ses traits de caractères dans une liste proposée,… mais aussi mieux se porter : reconnaître des familles d’aliments, parler de son sommeil, de ses cauchemars… Le livre regorge aussi de conseils, d’informations,… On parle de la vie en communauté (maison, école, amis), de santé,… Bref un petit cahier à partir de 7 ans (d’après l’éditeur) pour s’aider à se sentir bien dans sa peau.

Quelques pas de plus…
Quoi vous n’en avez pas assez ? Allez jeter un œil sur notre catégorie Loisirs créatifs et Cahiers d’activités.

Les drôles de petites fiches de Mireille l’abeille
de Colline Faure-Poirée d’après les personnages d’Antoon Krings
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Les drôles de petites bêtes
8,50€, 150×192 mm, 16 fiches, imprimé en Chine, 2013
Je joue avec Trotro
de Colline Faure-Poirée d’après les personnages de Bénédicte Guettier
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Trotro
8,50€, 150×192 mm, 16 fiches, imprimé en Chine, 2013
Mes fiches vacances Maternelle
Textes de Delphine Gravier-Badreddine illustré par un collectif
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes premières découvertes
5,75€, 145×193 mm, 16 fiches, imprimé en Chine, 2012.
Mes vacances avec les Drôles de petites bêtes (cahier 1)
d’Antoon Krings
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Les drôles de petites bêtes
6,60€, 230×260 mm, 50 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2010.
Mes vacances avec les Drôles de petites bêtes (cahier 2)
d’Antoon Krings
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Les drôles de petites bêtes.
6,60€, 230×260 mm, 50 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2010.
Le grand livre de jeux des Drôles de petites bêtes
d’Antoon Krings
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Les drôles de petites bêtes.
7,65€, 206×297 mm, 150 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2010.
Graphisme/écriture Grande section
Textes de Fabienne Rousseau et Huguette Chauvet, illustré par Marion Billet et Mélusine Allirol
GJ éducation dans la collection Mes premières découvertes Gallimard
4,95€, 230×300 mm, 31 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013
Maths Grande section
Textes de Fabienne Rousseau et Huguette Chauvet, illustré par par Marion Billet et Mélusine Allirol
GJ éducation dans la collection Mes premières découvertes Gallimard
4,95€, 230×300 mm, 31 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013
Tout le programme Grande section
Textes de Fabienne Rousseau et Huguette Chauvet, illustré par Marion Billet et Mélusine Allirol
GJ éducation dans la collection Mes premières découvertes Gallimard
7,60€, 230×300 mm, 79 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013
Les aventures d’Alisée et Corentin Moyenne section vers la GS
Textes de Florence Doutremépuich et Françoise Perraud, illustré par Paul Beaupère
Hatier  dans la collection Hatier Vacances
4,90€, 190×280 mm, 43 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013
Tout le programme Moyenne section
Textes de Florence Doutremépuich et Françoise Perraud, illustré par Pierre Caillou
Hatier dans la collection Hatier maternelle
7,60€, 220×300 mm, 95 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2011.
60 exercices et activités pour bien réussir en maternelle 3-6 ans
Textes de Florence Doutremépuich et Françoise Perraud, illustré par Olivia Cosneau
Hatier dans la collection Hatier maternelle
6,99€, 220×300 mm, 64 pages,imprimé en France, 2011.
Mon gros cahier pour apprendre à lire et à écrire
Textes d’Isabelle Arnaudon et Emmanuelle de la Chanonie, illustré par Jérôme Peyrat
Hatier dans la collection L’arbre aux sons
10,40€, 220×285 mm, 223 pages, imprimé en France, 2011.
Le gros cahier de voyage
Textes de Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier, dans la série des Balthazar
8,70€, 225×300 mm, 94 pages, imprimé en France, 2007.
Le très très gros cahier de nature
Textes de Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier, dans la série des Balthazar
12,20€, 220×300 mm, 160 pages, imprimé en France, 2009.
80 pages d’exercices rigolos avec les dragons
Textes de Valérie Videau, illustrations de Marie-Hélène Grégoire
Hemma dans la collection Exercices rigolos
6,95€, 210×286 mm, 80 pages, imprimé en Italie, 2013.
Le livre d’activités du loup
Textes d’Orianne Lallemand, illustrations d’Éléonore Thuillier
Auzou dans la série Loup
4,95€, 230×230 mm, 48 pages, lieu d’impression non indiqué, 2013.
Cherche et trouve de la maternelle
de Cristian Turdera et Zaza
Auzou
9,95€, 210×232 mm, 51 pages, imprimé en Chine, 2013
Carnet de jeux pour les vacances
de Phil Clarke
Usborne
7€, 155×198 mm, 197 pages, imprimé en Chine, 2013
Cahier d’activités spécial vacances
Par un collectif
Usborne
10€, 218×278 mm, 96 pages, imprimé aux Émirats arabes unis.
Mon atelier de chansons d’Henri Dès
Conçu par Mathilde Davignon et Isabelle Moisan, d’après une idée de Charlotte Court et Nathalie Grivot, illustré par Nina Testut, CD d’Henri Dès
Les Éditions des Braques dans la collection Mon atelier de chansons
14,90€, 230×285 mm, 56 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013.
Une journée au château avec Chevaliers et princesses
Texte de Christine Corniolo-Baillot, illustré par Elisabeth Piquet
Millefeuille
2,50€, 210×160 mm, 16 pages, imprimé en France, 2011.
Une journée avec Tibère à la pêche
de Christophe Esnault
Millefeuille
2,50€, 210×160 mm, 16 pages, imprimé en France, 2011.
Mon cahier de bien-être
Texte de Catherine Dolto, illustrations de Aki
Gallimard Jeunesse Giboulées
10,05€, 232×300 mm, 68 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2011.

A part ça ?

200 jeux bretagneEt vous ? Parce que bon, c’est bien de faire bosser ses mômes mais un moment faut aussi s’y mettre ! Il existe maintenant toutes sortes de cahiers de vacances pour adultes mais j’ai eu envie d’en essayer des originaux. Tout d’abord un sur les régions (forcément j’ai choisi la mienne, mais il existe le même cahier pour l’Alsace, le Pays basque et la Provence). 200 jeux spécial Bretagne vous propose mots croisés, devinettes, rébus, quiz,… On y trouve aussi des petites info et anecdotes. Chaque double page est sur un lieu (les Côtes d’Armor, Brest, le Morbihan,…) ou une spécificité régionale (le fest noz, l’école de Pont Aven, les délices bretons,…). C’est riche, ludique et vraiment sympa. On apprend vraiment plein de choses et on s’amuse. Un seul hic… la page sur la Loire Atlantique ! (oui j’ai décidé de me faire des ennemis) Deux autres cahiers sortis chez Larousse vous proposent de vous mesurer à vos grands-parents et arrières-grands-parents !Certificat d'études Auriez-vous eu votre certificat d’études en 1923 ? et Auriez-vous été bon en orthographe en 1870 ? sont deux très joli cahiers « à l’ancienne ». Dans le premier on va faire des épreuves d’orthographe, d’arithmétique, de compréhension, de musique mais aussi d’enseignement ménager (pour les filles) et d’enseignement agricole (pour les garçons). Vous pouvez calculer vos points et même découper en fin d’ouvrage votre diplôme… si vous l’avez mérité ! Dans le second ce sont donc 150 questions sur l’orthographe et la grammaire : bien construire ses phrases, ne pas se tromper entre « quand » et « quant », savoir si un mot est masculin ou féminin, bien mettre au pluriel des mots composés… bref vous allez pouvoir vous tester… et progresser ! Allez je vous laisse, j’ai une dictée à faire !
200 jeux spécial Bretagne, d’Eric Berger, Pascal Guichard, Michèle Lecreux et Clémence Roux de Luze, 125 pages, Larousse, 5,99€.
Auriez-vous eu votre certificat d’études en 1923 ? et Auriez-vous été bon en orthographe en 1870 ?, 64 pages chacun, Larousse, 4,99€ l’un.

Gabriel

You Might Also Like

Il y a un bébé dans le ventre de maman

Par 1 février 2013 Livres Jeunesse

Entre deux coups d’pieds, on te tire le portrait.
En Mai, j’ai eu la trouille..
D’voir arriver ta bouille..
Et puis juin
Rose

Aujourd’hui (allez savoir pourquoi…) j’ai envie de vous présenter des livres qui parlent des bébés dans le ventre. Pas forcément de comment ils sont arrivés là (pour ça voir ma chronique Comment on fait les bébés), ni sur la fratrie (voir la chronique de Marianne), non sur cette période précise plein de questionnement pour les futurs ainés… le bébé dans le ventre de maman !

Et on commence par trois coups de cœur.

ALMAAlma n’est pas encore là est un album absolument superbe. Le texte est d’une beauté renversante et en même temps avec des petits touches d’humour, mais un humour fin et subtil, on a affaire ici à de la vraie littérature. Alma grandit dans le ventre de sa mère, au départ ce n’est qu’un grain de poussière et petit à petit voilà que le grain se transforme, qu’il y pousse des bosses, qu’il s’y dessine des taches. Jusqu’à devenir bébé la route est longue, il faudra apprendre à voir (grâce au soleil qui éclaire le ventre de sa mère sur la plage), à entendre (le bruit des ambulances dans la rue ou des rugissements d’un lion au zoo). Alma va aussi découvrir le goût (celui du chocolat qu’elle va aimer et celui du parmesan qui lui fera faire la grimace) et le toucher. Alma va se cogner, se tourner, réfléchir. On suit donc la croissance d’Alma, mois après mois avec des tas de petites choses, des choses qui semblent anodines et qui sont d’une extrême poésie. C’est un livre dont on pourrait sortir presque toutes les phrases pour montrer à quel point le texte est beau et donc j’avais envie de vous le citer un peu. « Mais ce qu’elle entendait le mieux, mieux que les ambulances et que les animaux les plus bruyants, c’était Jamie, puisqu’elle était dans son ventre : le cœur battant de sa mère, la voix de sa mère, et même les gargouillis de son ventre quand Jamie avait faim. Alors Alma sut qu’elle n’était pas la seule au monde, que quelque chose autour d’elle était là, pour elle : Alma se mit à aimer, pour la première fois. Et cela tombait très bien, puisque c’était sa mère, qui l’aimait déjà. ». Les illustrations également sont extrêmement poétiques et le livre contient de grands rabats ce qui permet de les mettre en valeur. Un petit bijou, vraiment.
Vous pouvez le feuilleter ici.

Le Ventre de MamanLe ventre de maman, Toi dedans, moi devant de Jo Witek et Christine Roussey est un très bel album, extrêmement poétique. Une petite fille s’adresse au bébé qui est dans le ventre de Le ventre de mamansa mère. Patiemment elle l’attend, en lui faisant des câlins, en lui racontant sa vie, en lui chantant des chansons,… Au fil des pages le ventre devient de plus en plus gros et on y trouve un petit volet (qui lui aussi s’agrandit) derrière lequel se cache le bébé qui évolue en même temps. Des illustrations très épurées comme j’aime, des pages un peu épaisses, un texte très poétique, très doux,… Un petit bijou.

MA PETITE HISTOIRE AVANT D'ETRE NEMa petite histoire avant d’être né est un livre bien original, un tout petit livre qui tient dans la ma petite histoire avant d'être némain avec des chapitres courts qui racontent la vie dans le ventre d’une maman. Écrit à la première personne, le personnage va donc tout nous dire du moment où la rencontre entre un homme et une femme a fait qu’il est là jusqu’au moment où il sort du ventre de sa mère. C’est extrêmement bien écrit, très poétique, on parle des sons entendus (le tic-tac de la montre du père, son qu’il va reconnaître une fois né) et de la lumière qu’il voit quand sa mère est au soleil mais aussi des danses qu’il exécute et des grimaces lorsque sa mère mange des choses épicées. Un livre très doux, très poétique, très beau, un véritable coup de cœur.

9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur, et 9 livres pour l’attendre. Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée ont créé cet objet très original, un porte livre en tissus qui s’attache sur un lit à barreaux ou au mur contenant 9 livres en carton épais, un pour chaque mois. On peut ainsi lire chaque livre au fur et à mesure de ces très longs 9 mois. Adapté aux plus petits donc (et nécessite du coup d’avoir des enfants rapprochés), on va ici chaque mois voir l’évolution du fœtus avec des comparatifs qui parlent bien aux enfants mais aussi aborder des thèmes comme les envies, la peur d’être moins aimé ensuite, communiquer avec le bébé dans le ventre ou préparer sa chambre. Alors par contre je ne peux pas laisser sous silence le sujet qui fâche, les idées sexistes qu’aime mettre Catherine Dolto dans ses livres… ici c’est la petite fille qui dit « si c’est une fille, je lui prêterai ma poupée. » puis le petit garçon « Si c’est un garçon, je lui prêterai mon camion »… C’est dommage car l’objet est joli, l’idée est bonne mais ce genre de propos chez moi ça ne passe pas… mais si chez vous ça ne pose pas de problème je pense que vous aimerez cet objet original.
Vous pouvez le feuilleter ici.

Attendre un bébéOn reste dans les livres pour les tout-petits avec Attendre un bébé dans la célèbre collection L’imagerie des tout-petits de chez Fleurus. Alors honnêtement je n’ai pas une Attendre un bébétrès bonne image de cette collection et à la base je m’étais dit que je vous parlerai de ce livre à titre informatif… et j’ai été très agréablement surpris ! Bien que les illustrations aient un peu vieillit (les ordinateurs semblent venir d’une autre époque, et de toutes manières je ne suis pas très fan de ce genre d’illustrations), c’est complet et très bien fait. Ici on part du test qui nous révèle que maman attend un bébé à la naissance en passant par la recherche du prénom, le moment où on apprend que certains de ses anciens jouets vont aller au bébé, les envies et la prise de poids de la maman, ce qu’on peut et ce qu’on ne peut pas faire avec elle,… On voit aussi l’évolution du bébé dans le ventre. L’accouchement est « montré » de façon très sobre et en aucun cas dérangeante. Franchement une bonne surprise !

Et dedans il y a...Dans la série des livres très connus, vous avez sans doute déjà entendu parler de celui de Jeanne Ashbé, Et dedans il y a. Un petit livre à volets très bien fait. Il est composé en 3 chapitres, tout d’abord les choses qu’on peut ouvrir pour voir dedans : la valise, le cadeau et la pastèque. Ensuite celles qu’il ne vaut mieux pas ouvrir pour voir à l’intérieur : la télévision, le nounours et le ballon. Et enfin ce qu’on ne peut pas ouvrir pour voir dedans mais… et là on va parler, vous vous en doutez, du ventre de maman. On va donc voir sur 3 dessins l’évolution du bébé dans le ventre de sa mère. Tout le livre utilise des volets qu’on soulève afin de découvrir l’intérieur, c’est ingénieux et efficace. Et après, il y auraC’est très doux et plein de charme. Du même auteur on va aussi trouver Et après, il y aura… dans lequel on parle de « l’après ». Même principe avec ses trois chapitres et ses volets à soulever, on va ici rassurer l’enfant en lui montrant que même quand le bébé sera là, il comptera toujours, il y aura toujours du temps pour lui (nous avions parlé de ce livre ici).

Un bébé dans le ventre de maman ?Un bébé dans le ventre de maman ? Simon et Gaspard n’en reviennent pas ! Alors bien-sûr on s’interroge comment c’est arrivé une telle chose, « comment on fait les bébés ? ». Papa est bien embêté pour répondre à ça… ce soir peut-être… sauf qu’à l’école Simon va savoir grâce à sa copine Lou… et c’est pas triste ! Ah Simon le lapin… J’en ai déjà parlé plusieurs fois et vous êtes nombreux, ici, à aimer. Quel bonheur de le retrouver ici dans cet album sur la grossesse. Et, vous le savez, Simon n’a pas sa langue dans sa poche donc ici on saura (presque tout) : que c’est le papa qui met une graine dans le ventre de la maman (par où on ne sait pas) puis que le bébé pousse et sort par la zézette de la maman ! On apprend même que les graines du papa sont dans son zizi ! Donc en gros si ce genre de détails vous fait peur… Ce n’est pas un livre pour vous ! Mais Stéphanie Blake amène ça avec beaucoup d’humour et son personnage est définitivement irrésistible !

Maman va exploserMaman va exploser ! C’est sûr ! Elle n’arrête pas de manger et elle grossit, grossit, grossit… elle fait même péter ses boutons de pantalon ! Franchement ça fait peur… et c’est ce sentiment qu’éprouve le petit garçon de cette histoire. Ici c’est également un album plein d’humour qui parle donc de la grossesse. On n’abordera pas du tout le bébé (avant le dénouement final) mais juste la prise de poids, le ventre qui s’arrondit et cette maman qui mange tout le temps. Drôle et plutôt original.

L'histoire de mon bébéAline va être grande sœur… oui mais quand ? Elle trouve ça long ! Et il va arriver comment ce bébé ? Par une cigogne d’après son grand-père, d’un chou lui dit sa grand-mère… bizarre ! Et puis cette maman qui grossit, grossit… c’est inquiétant ! Bref Aline se pose beaucoup de questions… c’est inquiétant cette histoire de bébé dans un ventre. Grâce à un dialogue avec le bébé (oui si on sait écouter ils nous parlent, vous l’ignoriez ?) et une photo (échographie) Aline va être rassurée, elle a des réponses à ses questions. Un album tout doux (les illustrations de Claude k. Dubois…), avec une histoire simple et qui plaît aux enfants. Laurence Bourguignon a réussi à répondre aux principales questions des enfants de façon naturelle. Un très bel album.

c'est quoi dans ton ventre ?Puisqu’on est sur les questions, C’est quoi dans ton ventre ? est un très bon livre entre le documentaire et l’album. Des tas de questions que les enfants ne vont pas manquer de C'est quoi dans ton ventre ?vous poser : Le bébé il arrive à quelle heure ? Comment on fait les bébés ? Il est déjà tout construit ? Il fait caca où ? (celle-là, elle surprend la première fois !). Le livre indique aussi, grâce à un petit repère visuel, les grandes étapes de la grossesse à aborder avec les enfants. Ici les réponses sont simples et adaptées aux petits (à propos de comment on fait les bébés « Papa a mis une graine dans mon ventre. Maintenant elle va grandir », à la question « il va sortir par où ? » « les mamans ont un passage spécial bébé »,…). En fin d’ouvrage des conseils intéressants d’une pédopsychiatre sur comment aborder la grossesse avec les enfants.

Le bébé, Mes p'tits docsLe bébé, dans la collection Mes p’tits docs de chez Milan est aussi très riche en informations. Ici on parle échographie, sages-femmes, cours de préparation à l’accouchement, liquide amniotique, couveuse,… au cours d’une histoire qui va de la découverte du fait que maman attend un bébé à la présentation dudit bébé aux copains. L’histoire est simple, les choses sont claires, bien présentées, c’est un album très riche en information.

BébéUn bébé ? Ouh la… ça fait se poser des questions… comment l’appeler, il arrive quand et surtout… qu’est-ce qu’il fera ? Un petit garçon imagine ce que pourra faire ce bébé plus tard et c’est un très bon prétexte pour parler de tous les sentiments qui traversent les enfants. S’il est peintre il mettra le bazar, sinon il peut être surveillant au zoo… pour se faire manger par un tigre, s’il est capitaine de bateau c’est quand même mieux si c’est moi le capitaine… L’enfant est partagé entre la peur de la place que va prendre ce bébé qui arrive (il a même envie qu’il retourne d’où il vient) et l’amour qu’il a déjà pour lui. Bien-sûr à la fin c’est le côté « on va l’aimer le bébé » qui va l’emporter. Un album plein d’humour et de douceur.

maman sort des bébésOn termine par un album un peu à part mais qui a sa place dans cette thématique, Maman sort des bébés fait partie de la collection Kifékoi qui explique les métiers aux Maman sort des bébésenfants. Ici la maman de Juliette est sage-femme mais elle est également enceinte. A travers la grossesse de Madame Sanchez, la maman de Juliette, et de ses journées au travail, on va donc suivre tout ce qui entoure la grossesse et celles qui sont là pour faire naître. De l’explication du mot « sage-femme » à l’échographie en passant par la vision décalée de l’accouchement que montrent les séries télé à la péridurale, on va apprendre des tas de choses tout en s’amusant car l’album est très drôle (la péridurale est vue comme un club de vacances, au moment de la naissance on montre les papas tous avec leur téléphone pour donner le poids de leur enfant. Maman sort des bébés est un album très sympa, bourré d’info sur le métier de sage-femme et donc forcément sur l’accouchement.

Quelques pas de plus…
Le ventre de maman a déjà été chroniqué sur Les livres de Dorot’ (dans l’article elle chronique aussi Maman va exploser et d’autres livres sur le même sujet) et par Méli-Mélo de livres.
D’autres livres sur la maternité que nous avons déjà chroniqué : Le ventre de maman de Sophie Lebot, Dans le ventre de maman de Laurie Cohen et Elen Lescoat, Le parcours de Paulo de Nicholas Allen, Dans le ventre des dames… de Malika Doray, Le mystère des graines à bébé de Serge Tisseron et Aurélie Guillerey et La surprise de Janik Coat. Encore plus de titres sur le forum dans un post général sur l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur (si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à compléter là-bas)
Nous avons déjà parlé de livres illustrés par Amélie Graux, les Play with Oops & Ohlala, d’un livre écrit par Catherine Dolto et Collinne Faure Poiré, Les parents se séparent, d’un livre illustré par Christine Rousset, Les cocottes à histoires, d’un autre livre d’Amélie Graux, L’hôpital, d’un autre livre illustré par Laurent Moreau, Mini Rikiki Mimi, de deux livres illustrés par Claude K. Dubois, Papa, maman… avant et La valise rouge, de deux livres de Jeanne Ashbé, Yola et Et après, il y aura… et deux de Stéphanie Blake : Je veux des pâtes ! et Je veux pas aller à l’école.

Alma n’est pas encore là
de Stéphane Audeguy, illustré par Laurent Moreau
Gallimard Jeunesse
15,40€, 266×306 mm, 32 pages, imprimé en Espagne sur papier recyclé, 2012.
Le ventre de maman
de Jo Witek, illustré par Christine Roussey
De la Martinière jeunesse
14,10€, 265×255 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2011
Ma petite histoire avant d’être né
de Martine Camillieri, illustré par Gaspard Richter
Hélium
7€, 100×145 mm, 40 pages, imprimé en Espagne, 2011
9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur
de Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée, illustré par Amélie Graux
Gallimard Jeunesse Giboulées
19,90€, 110x110x60 mm, 9×10 pages, imprimé en Chine, 2012
Attendre un bébé
d’Emilie Beaumont, illustré par Sylvie Michelet
Fleurus dans la collection L’imagerie des tout-petits
8,15€, 170×200 mm, 30 pages, imprimé en Italie, 2004.
Et dedans il y a
de Jeanne Ashbé
Pastel
9,20€, 155×155 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 1997.
Un bébé dans le ventre de maman ?
de Stéphanie Blake
L’école des loisirs
12,70€, 227×285 mm, 20 pages, imprimé en France, 2012.
Maman va exploser
de Fabrice Boulanger
Les éditions de la bagnole dans la collection Klaxon
9€, 210×211 mm, 24 pages, imprimé au Québec, 2010 (précédente édition 2006)
L’histoire de mon bébé
de Laurence Bourguignon, illustré par Claude K. Dubois
Mijade
11€, 225×227 mm, 22 pages, imprimé en Belgique, 2012 (précédente édition 1992)
C’est quoi dans ton ventre ?
de Josef Anton, illustré par Caroline Hüe
Auzou
8,95€, 206×257 mm, 29 pages, imprimé en Chine, 2011
Le bébé
de Stéphanie Ledu, illustré par Lynda Corazza
Milan dans la collection Mes p’tits docs
7,20€, 195×195 mm, 29 pages, imprimé en Italie, 2007
Bébé
de Helen Oxenbury (traduit par Alice Delarbre), illustré par John Burningham
Père Castor dans la collection Les albums du Père Castor
15,50€, 257×267 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2011.
Maman sort des bébés
d’Eléna Zampino, illustré par Olivier Goka
Zoom éditions dans la collection Kifékoi
11,10€, 176×177 mm, 44 pages, imprimé en Italie, 2004.

A part ça ?

Grâce à une amie j’ai pu tester La princesse aux petits prouts avec ma fille (photo) et maintenant je suis donc sûr de moi en vous le conseillant ! Une vraie merveille. Si vous avez une tablette, n’hésitez pas ! Foncez ! Quelques liens pour vous donner encore plus envie : le reportage du JT de Claire Chazal, celui de France Info, l’article de 3 étoiles et puis leur blog, leur site et leur page facebook.

Gabriel

You Might Also Like

Mes parents ne s’aiment plus… (thématique sur le divorce 1/3)

Par 31 mai 2012 Livres Jeunesse

Ce soir elle ne rentre pas
Je n’sais plus, je n’sais pas
Elle écrira demain peut-être
Nous aurons une lettre
Il pleut sur le jardin
Je vais faire du feu
Je n’ai pas de chagrin
On est là tous les deux
Seuls
Mon petit garçon
Serge Reggiani

Aujourd’hui un sujet pas forcément évident : le divorce. C’est souvent un évènement difficile pour les enfants. Les livres sont là pour leur montrer qu’ils ne sont pas seuls dans ce cas. Les livres sont aussi une bonne façon d’entamer des conversations, de leur faire parler de leurs propres questionnements, de voir comment ils voient les choses. Je vous propose une chronique en trois parties, aujourd’hui et la semaine prochaine les livres pour les plus jeunes et la semaine d’après pour ceux qui savent déjà bien lire.

Camille a bien de la chance d’avoir deux familles ! Deux maisons, deux gâteaux d’anniversaire, partir deux fois en vacances,…

Camille a deux familles d’Ophélie Texier est un livre tout cartonné idéal pour les toutpetits. Le texte est simple, les illustrations épurées, le genre d’album qui va leur parler. Ici on dédramatise donc la famille recomposée. Camille est heureuse et ne voit que des avantages à sa situation. Par contre un enfant dont les parents ne sont pas divorcés va envier Camille ! Il est sorti dans la collection Loulou & cie chez L’école des loisirs, un gage de qualité !

Les parents se séparent est un livre de la collection Mine de rien de Catherine Dolto (chez Gallimard Jeunesse), une collection que j’aime assez mais qui sur certains point à tendance à me hérisser le poil… Pourtant elle est plutôt bien faite, joliment illustrée et bien écrite. Mais voilà il y a souvent une phrase qui chez moi ne passe pas, ici c’est la première « Tous les enfants naissent de l’amour d’une femme et d’un homme » que je trouve assez hétérocentrée et même au-delà… Mais passons cette première phrase et intéressons-nous au reste. Ici donc Catherine Dolto explique avec beaucoup de psychologie et de finesse le processus de la séparation des parents. Du désamour à la reformation d’une nouvelle famille en passant par le divorce en lui-même avec les avocats,les juges et les disputes. Cette collection arrive toujours à parler aux enfants avec des mots simples, leur expliquer les choses qu’ils vivent, les dédramatiser.

Pétard préférait sa vie d’avant. Une femme qui lui donnait des croquettes, un homme qui le faisait sortir et des enfants avec lesquels il jouait ou faisait des câlins. Mais maintenant c’est vraiment plus pareil, il vit un coup chez l’un, un coup chez l’autre. Et ils ont l’air bien tristes tous séparés. Il faut tenter de remettre de la vie dans tout ça ! Oh Pétard !

Le divorce vu par le chien de la famille, c’est original ! Fallait y penser ! Le texte de Christine Naumann-Villemin (dont j’avais entendu le plus grand bien mais je n’avais rien lu d’elle) est très beau et en même temps très drôle, plein de tendresse et d’humour. Le côté « vu par le chien » permet vraiment de dédramatiser tout ça, d’en rire. À la fin, forcément, le chien se rend compte que cette nouvelle vie n’est pas si mal. Les illustrations de Christine Davenier sont pleines de mouvement, ce qui donne énormément de dynamisme à cet album. Un album très vivant, loin de toute morosité.

La vie d’enfant en garde alternée ce n’est pas toujours facile, une semaine chez l’un, une semaine chez l’autre… heureusement la petite fille de cette histoire a tendu un fil entre les deux maisons.

« Mes parents ils ne s’aime plus. Et ça, ça veut dire plus de bisous, même sur la joue. Ils se disent un coucou de loin. Rusée, je me mets entre eux deux et je leur prends la main. On forme un trio pour quelques secondes. Je suis le fil entre les deux. » Pour parler de sujet pas facile avec humour et tendresse qui de mieux, franchement, que Séverine Vidal ? Son Du fil à retordre est comme la plupart de ses écrits un livre qui nous fait sourire autant qu’il nous fait ressentir des émotions. Le personnage principal est attachant et touchant mais en même temps si drôle et si pétillant. On parle donc ici de la garde alternée, des vacances « partagée » entre les deux, d’essayer d’être le lien entre deux personnes qui se sont aimées. L’enfant tente de faire des choses drôles pour que les parents se le racontent, pour recréer le dialogue, pour allonger ce temps où ils sont à nouveaux trois. On parle aussi de ce qu’on emporte, du sac qui est la seule chose commune aux deux maisons et des odeurs, emporter avec soi, chez papa, l’odeur de maman. Et ce fil qui lie les deux vies, ce fil parfois tendu, parfois emmêlé mais qui est toujours là heureusement, pour continuer de marcher dessus en essayant de ne pas tomber. Qu’elle est belle cette histoire, qu’ils sont beaux les mots de Séverine Vidal. Qu’ils font du bien !

Cette famille c’est simple comme un jeu de carte ! Le père, la mère, le fils, le chien. Mais un jour il y a eu un souci. Au milieu le fils et le chien, d’un côté le père et de l’autre la mère. À partie de là le jeu est devenu de plus en plus compliqué. Il y avait toujours le père, la mère, le fils et le chien mais sont venus s’ajouter l’amoureux de la mère , l’amoureuse du père, la fille de l’amoureux de la mère, le fils de l’amoureux de la mère, la chat du fils de l’amoureux de la mère,… bref un jeu de carte bien différent… pas forcément moins bien… mais plus pareil !

Le parallèle entre le jeu de 7 familles (les personnages sont souvent représentés sur des cartes et on les voit souvent jouer aux cartes) et l’évolution de la famille est à la fois très intelligent et super original. Le texte est une petite merveille. C’est drôle, fin, bien écrit. L’objet en lui-même est très beau. C’est un album que j’adore. À la fin du livre on nous montre d’autres sortes de jeux, des familles différentes, ce qui souligne bien qu’aucune famille n’est semblable, celle de l’enfant unique, l’enfant sans parents, l’enfant adopté ou l’enfant à deux papas (rares sont les livres qui parlent d’homoparentalité et ça mérite d’être souligné !). Pour citer un peu la quatrième de couverture qui reprend les règles du jeu de cette famille « On peut y jouer avec le cœur à l’envers et le moral dans les chaussettes. On peut y jouer en inventant les règles au fur et à mesure (…) On peut y jouer autant qu’on veut parce que c’est jamais interdit de rigoler ». Cet album est une vraie réussite !

Quelques pas de plus…
Oh, Pétard ! et Du fil à retordre sur Enfantipages.
Le jeu de cette famille, Du fil à retordre et d’autres livres sur le divorce sur 3 étoiles
Et la suite de cette thématique jeudi prochain (d’autres albums) et le jeudi suivant (romans).

Camille a deux familles
de Ophélie Texier
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
7,70€
Les parents se séparent
de Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée, illustré par Frédérick Mansot
Giboulées Gallimard Jeunesse dans la collection Mine de rien
6,00€
Oh, Pétard !
de Christine Naumann-Villemin, illustré par Christine Davenier
Kaléidoscope
13€
Du fil à retordre
de Séverine Vidal, illustré par SeL
Éditions Les Lucioles
14,90€
Le jeu de cette famille
de Annie Agopian, illustré par Claire Franek
Rouergue
12€

———————————————————————————————————————

À part ça ?

Oh mais c’est déjà le dernier jour du mois, et donc le jour des coups de cœur ! Pour le mois de mai Marianne a choisi Les pendules de Dana et moi Patabulle cultive son jardin. Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog et sur Facebook.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange