La mare aux mots
Parcourir le tag

Consommation

Pas besoin de dépenser plus pour être plus heureux !

Par 10 janvier 2014 Livres Jeunesse

Oui j’ai attendu que les fêtes soient passées (où j’ai encore vu des amis dépenser des fortunes en jouets qui seront abandonnés, cassés ou inutiles dans quelques semaines) pour parler du « consommer plus »… et surtout de la décroissance !

L’accumulatôr à bidouilleriesHector et son chat Archibald vivaient dans une toute petite maison. Ils étaient heureux, se contentaient de ce qu’ils avaient, mais un jour le vent apporta une publicité qui allait changer leur vie : GRANDE PROMOTION SUR LES BACS À GLAÇONS !!! POUR 13 BACS À GLAÇONS ACHETÉS, 1 CONGÉLATEUR OFFERT ! Rendez-vous compte ? Il ne fallait pas rater ça ! Ils étaient heureux de pouvoir boire des citronnades glacées, « Mais comment faisait-on avant ? » se demandaient nos héros. En rentrant du magasin, ils avaient vu une autre publicité, une serre offerte pour 13 arrosoirs achetés… Ni une ni deux les voilà repartis et tant pis s’ils n’avaient pas la place dans la maison, ils allaient trouver, on mettrait la table ailleurs ! Ainsi petit à petit la toute petite maison s’équipa de choses plus utiles les unes que les autres… et même d’un accumulatôr à bidouilleries !

Leïla Brient et Julie Grugeaux dénoncent le consumérisme et ces opérations des grands magasins qui nous font croire qu’elles nous font des cadeaux si on consomme plus (comme si les magasins étaient de gentils philanthropes !). Hector et Archibald n’avaient évidemment pas besoin de tout ça (et n’avaient surtout pas la place) et très vite ils s’en rendront compte. Un très bel album tout en hauteur, plein d’humour pour rappeler aux enfants qu’il n’y a pas besoin de consommer pour être heureux (et n’oubliez jamais le fameux adage, si c’est gratuit, c’est toi le produit !).
Quelques illustrations sur le blog de l’auteur.
Le même vu par La valse des pages.

Le Boulanger Des CroissantsQu’ils étaient bons les croissants du boulanger de ce village ! Le goût n’était pas un hasard mais le fruit du travail de cinq hommes : le boulanger donc, le paysan qui récoltait le meilleur des blés, le meunier qui faisait une bonne farine grâce à son savoir-faire, le bûcheron qui savait quels arbres couper et comment le faire pour obtenir le bon bois pour cuire les croissants et l’apiculteur respectueux des abeilles qui récoltait un miel qui rendait les croissants encore meilleur. Chaque dimanche les cinq compagnons se retrouvaient pour déguster ces croissants qui n’existeraient pas sans leurs cinq savoir-faire respectifs. Mais un jour un prince goûtât ces croissants et en devint complètement dingue. Il lui en fallait absolument, et pas que le dimanche. Alors, tous les cinq se mirent à travailler plus pour produire plus (et pour gagner plus). Bien entendu ils ne pouvaient plus le faire avec autant de soin, il fallait du rendement, mais en échange ils allaient gagner de l’argent… allaient-ils être heureux pour autant ?

Voilà une très belle histoire aux illustrations bien singulières. On peut même dire qu’il y aura les fans et ceux qui ne vont pas du tout aimer les personnages et décors en bois de Yannick Beaupuis ! Mais l’histoire réconciliera tout le monde, un conte dont la morale serait de se contenter des plaisirs rares plutôt que vouloir tout, tout le temps. Qu’il vaut mieux manger un bon croissant au beurre une fois par semaine plutôt que tous les jours des choses sans saveurs (ça marche aussi avec le fromage, les gâteaux, le chocolat ou plein de choses). Voilà un message intéressant, quelque chose que j’essaye de passer à mes enfants et que je suis heureux de retrouver dans ce bien bel album.
Vous pouvez visualiser des intérieurs sur le site de l’éditeur.
Le même vu par Sous le feuillage.

L’accumulatôr à bidouilleries
Texte de Leïla Brient, illustré par Julie Grugeaux
Winioux
14€, 150×350 mm, 36 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Le boulanger des croissants
de Yannick Beaupuis
Balivernes Éditions dans la collection Calembredaines
12€, 200×250 mm, 40 pages, imprimé en Belgique, 2013.

À part ça ?

Un homme qui a un poussin dans le ventre… et l’imagination des enfants !

Gabriel

You Might Also Like

Tous des consommateurs !

Par 13 octobre 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous présente deux très très bons ouvrages, l’un sur la pub et l’autre sur la consommation. Deux ouvrages pour ados qui m’ont passionné et que j’ai dévoré de bout en bout. Histoire de réfléchir, de revoir notre façon de consommer et d’être moins pris pour des pigeons.

Je Consomme Donc Je SuisLa société de consommation de sa création (sous le Roi-Soleil) à nos jours, comment les marques font en sorte de vous vendre encore plus de leurs produits, de créer des besoins, comment les magasins se sont modifiés afin de vous faire consommer encore plus. Les stratagèmes, l’évolution, l’historique, les conséquences… tout sur la consommation.

Je consomme donc je suis ? sorti dans la collection débats & portraits chez Nathan (dans laquelle était déjà sorti l’excellent livre sur les femmes En avant toutes) est un livre qui nous raconte les rouages de la consommation. On va apprendre énormément de choses (et se rendre compte de pas mal d’autres, on comprend mieux pourquoi certaines choses sont faites comme elles le sont) tout en ne s’ennuyant jamais ! Le livre ne prend pas forcément parti, il laisse le lecteur libre de ses choix, de sa façon de voir les choses, il lui indique juste comment les choses sont faites. Ce n’est pas un livre anti-consommation, mais un livre pour réfléchir et peut-être pour être amené à consommer différemment. Un livre passionnant de la première à la dernière ligne.

pages de pubBadoum baaaa… la pub ! Comment on essaye de nous vendre des voitures en nous montrant des femmes peu vêtues ou bien Zidane, pourquoi les emballages des surgelés sont bleus et les produits bio rouge, rose et vert, pourquoi une publicité avec un motard qui fonce dans le désert n’a pas le même impact aux États-Unis et en Chine, qu’est-ce qui est interdit, qui surveille, combien on en mange par jour, est-elle toujours visible,…

Pages de Pub de Jean-Michel Billioud est également un livre passionnant. Au départ je n’étais pas du tout attiré par un ouvrage sur le sujet, et Charlotte Bousquet en avait parlé ici même et ça m’avait donné envie… je ne l’ai pas regretté. Sorti dans l’excellente collection Et toc ! chez Gulf Stream, ici on va décortiquer la pub, on va être amené à comprendre ses rouages, ses techniques, ses évolutions. La publicité dit énormément de notre société et c’est toujours passionnant de regarder les vieilles pubs ou les pubs des autres pays, les comparer avec les nôtres. Jean-Michel Billioud nous parle aussi des publicités qui ne pourraient plus exister aujourd’hui (parce que racistes, sexistes,…), de celles qui ont été interdites, de celles qui ont fait un flop. 200 pages absolument passionnantes.

Quelques pas de plus…
Dans les carnets de Timéo on s’interroge aussi sur notre consommation, retrouvez nos chroniques de Les dessous de l’or blanc, Les pieds dans le plat et Et si l’éducation changeait le monde. Pas si éloigné non plus, Vers un monde alternatif ?.

Je consomme donc je suis ?
Texte de Benoît Heilbrunn, illustré par Quentin Vijoux
Nathan dans la collection Décodage
16,90€, 222×287 mm, 93 pages, imprimé en France, 2013.
Pages de pub
Texte de Jean-Michel Billioud, illustré par Manu Boisteau
Gulf Stream dans la collection Et toc !
12,50€, 141×220 mm, 230 pages, imprimé en Italie, 2013.


A part ça ?

Les pubs que nous ne verrez plus jamaisJustement dans ma présentation de Pages de Pub je parlais des publicités qui seraient interdites de nos jours, si c’est un sujet qui vous intéresse, vous amuse, je vous conseille vivement Les pubs que vous ne verrez plus jamais sorti chez Hugo Desinge. Des pubs qui nous semblent complètement surréalistes sont recensées ici. On nous conseille d’acheter un aspirateur pour Noël à notre femme, une publicité nous montre une femme quasi seins nus en nous disant qu’un gentleman doit lui offrir une cigarette, une autre pour de la lessive nous affirme qu’elle blanchirait un nègre… bref sexisme, racisme etc qui nous font rire jaune aujourd’hui. Un tome 2 vient de sortir mais je ne l’ai pas encore lu.
Les pubs que vous ne verrez plus jamais d’Annie Pastor, 14,99€ Hugo Desinge.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange