La mare aux mots
Parcourir le tag

Construction

Occuper les petites mains

Par 15 décembre 2017 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

C’est un rituel, vous le savez, quand approchent les vacances on vous propose des activités à faire pendant cette période. Comme les vacances sont dans pile une semaine… on n’est pas trop en retard cette fois-ci !

City Clock
La fabrique DIY
90 €, fabriqué en France.
Construis une lampe torche inter-galactique
Koa Koa
Autour de 29 €, fabriqué en UE.
Mosaikit
Trois petits points
Autour de 16 €, fabriqué en Tunisie.
5 cartes Mosaïques
de Gwé
Janod
Autour de 15 €, fabriqué en Chine.
Sticker panorama Circus
d’Ingela P. Arrhenius
Marcel & Joakim
Autour de 14 €, fabriqué en U.E.
Les créations cartes animées
de Florence Guittard
Gründ
7,50 €, imprimé en Chine.
Multi Activity Pepita
Avenue Mandarine
Autour de 30 €, fabriqué en Chine.
Patarev – Mon petit marché
de Véronique Debroise
Sentosphère
Autour de 25 €, lieu de fabrication non indiqué.
Architek’
de Dominique Ehrhard
Mango Jeunesse
18,50 €, imprimé en Chine
50 paper toys
de Niark, Arnaud Roi, Sébastien Touache et Tougui
Mango Jeunesse
19,95 €, imprimé en Chine.
Comment épater ses enfants et Comment épater ses enfants à Noël
de Raphaële Vidaling
Tana éditions
15 € chacun, fabriqués en Chine.
Dans mon potager automne
Textes d‘Alain Ducasse, illustré par Christine Roussey
Ducasse édition
12,90 €, 167×252 mm, 36 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Veggie Kids, guide pratique et gourmand pour les 6-12 ans
de Sophie Cottarel, Marie Laforêt et Ophélie Véron
Alternatives
14,90 €, 180×240 mm, 160 pages, imprimé en Slovénie, 2017.

You Might Also Like

Fabriquons, fabriquons

Par 7 juillet 2013 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Aujourd’hui on va utiliser nos mains, sortir la langue (vos enfants ne font pas ça quand ils sont concentrés ?), la colle et les ciseaux ! Pour cette chronique j’ai fait bien travailler ma fille (alors que le travail des enfants est interdit !) et on s’est même rendu à un atelier tester certains produits.

Maisons d'AfriqueCommençons par une marque qu’on adore chez La mare aux mots, Mitik ! On vous parle régulièrement de cet éditeur de jeux et loisirs créatifs (j’en ai même parlé à la radio), qui sort toujours de belles choses originales et systématiquement éco-responsables. Maisons d’Afrique tient encore la promesse du loisir créatif intéressant à faire, original, fabriqué entièrement en France et édité sur papier recyclé. Ici comme le nom l’indique on va fabriquer des maisons d’Afrique : la maison de Tiébélé au Burkina Faso et celle de Ndébélé en Afrique du Sud. Pas besoin de colle ni de ciseaux pour assembler les éléments en carton et voir se former ces lieux de vie (qui nous sont expliqués dans deux jolies brochures agrémentées de photo). Comme avec les autres loisirs créatifs de chez Mitik (voir notre chronique sur La crèche et les Rouly roulettes) les cartons sont blancs et c’est Maison d'Afriqueaux enfants de les colorier ou les peindre (le papier est adapté à la peinture). On propose même par endroit de continuer les « motifs » des décorations (bien expliqués dans la brochure fournie). Encore une super occupation pour les enfants, à la fois ludique et pédagogique (et ils aimeront jouer ensuite avec les maisons et les petits personnages de carton). Dans la même collection on trouve Maisons d’Asie. A partir de 8 ans d’après l’éditeur.
Plus de photos : http://mitikmaisonsdumonde.blogspot.fr/

Belle VilleAprès les maisons d’Afrique, on va construire une ville bien française ! La boulangerie, l’école, la librairie, le restaurant, le cinéma et bien-sûr ses habitants sont ici prédécoupés et il va falloir faire des pliages pour les faire tenir (ici les bâtiments ne sont pas « fermés » ils sont un peu comme des « palissades »). Pas besoin de ciseaux ni de colle ici non plus et le résultat est vraiment très joli, les illustrations d’Amandine Thomas, avec leur côté un peu rétro, sont vraiment réussi et l’ensemble est vraiment très esthétique. Des maisons, des commerces et surtout plus de 40 personnages, ici aussi les enfants vont s’amuser à monter le décor et à jouer avec les bonshommes dans cet univers. Le fait que ça ne soit pas « fermé » comme je le disais plus haut permet de ranger très rapidement l’ensemble (ça tient dans le carnet), ce qui n’est pas négligeable (autant je reste très très fan de Mon village de chez Escabelle, autant c’est compliqué à ranger dans un appartement parisien !). Ici aussi on va pouvoir ajouter des couleurs. Dès 5 ans d’après l’éditeur (et je confirme !).
Extraits en ligne.

papertoy animauxToujours chez Mango, ça vous dit de créer des animaux de papier ? Ici encore ni colle ni ciseaux, tout est prédécoupé (et pré-plié). On détache les animaux, on emboîte les encoches dans les bons trous, on ajoute des petits éléments (oreilles, pattes,…) et nous voilà avec des animaux jolis et drôles aux noms plein d’humour (le cochon Cochonouille, le lapin Roger Crappit ou l’éléphant Trompinambour). Ludique à construire et vraiment joli en déco ensuite. A partir de 6 ans d’après l’éditeur (si on parle d’enfants seuls, il faut des enfants soigneux pour l’étape de l’emboîtage !).
Extraits en ligne.

TyrannosaureAttention aux animaux de papier, voilà un tyrannosaure en « bois » qui risque d’en faire des miettes (surtout que le petit guide, bien complet, sur ce dinosaure nous prévient qu’il est carnivore). Mais avant qu’il ne mange qui que ce soit il va falloir le construire. Ici on nous fournit tous les os qu’il va falloir détacher de leurs supports et assembler. Grâce à des numéros on va s’y retrouver facilement pour savoir lequel va avec lequel (sauf qu’on ne nous indique pas le sens et parfois il faut tenter plusieurs choses, redémonter, recommencer). Ensuite on pourra peindre (si on a envie !) notre création de 35 cm de haut ! Et bien-sûr on peut jouer avec (nécessite peut-être un peu de colle dans ce cas, ici il se détache très vite au centre) ou s’en servir de déco. Pour les enfants de 6 à 9 ans d’après l’éditeur.
Extraits en ligne.

métal TransfertMercredi dernier nous avons découvert les nouveautés Sentosphère au Luki-Atelier (un lieu très sympa à Bastille).  On a testé trois coffrets dont j’avais envie de vous parler. Métal Transfert reprend un peu l’idée des sablimages (que vous connaissez certainement !), une planche avec des zones autocollantes que l’on décolle  petit à petit, on y pose des petites feuilles « métalliques » et l’autocollant va garder le pigment de la feuille. Donc petit à petit cette feuille qui était entièrement blanche va se couvrir de couleurs. J’espère que vous comprenez le principe (sinon allez faire un tour sur le blog Jules et Moa) ! Premier bouquetC’est pratique car il n’y a besoin de rien de plus que ce qu’il y a dans le coffret (ni crayon ni autre), les enfants adorent le côté magique de la chose… et ça les occupe longtemps (sans le lasser) ! Bon et qui dit ni crayon ni peinture dit rien à nettoyer ensuite (et ça c’est appréciable). A partir de 4 ans, d’après l’éditeur mais à cet âge pour décoller les autocollants il vaut mieux être accompagné ! Ensuite nous avons testé Premier bouquet. Ici on va choisir des pétales et créer des fleurs en les accolant (grâce à des mousses doubles faces fournies) entre elles et sur une tige. On peut ensuite décorer les fleurs grâce à une colle à paillette fournie. C’est une activité qui amuse bien les enfants, qui est facile et qui donne un résultattableaux 3D très sympa. A partir de 5 ans d’après l’éditeur. Enfin nous avons testé Tableaux 3D. Ici il s’agit de détacher des parties prédécoupées sur des planches en carton fin et de les superposer (ici aussi grâce à des mousses autocollantes fournies) sur un support. Ça donne un effet 3D vraiment pas mal. Ces trois coffrets sont parfaits pour les cadeaux d’anniversaire (moins de 10€) surtout avec leur côté « tout est fourni » et comme souvent chez Sentosphère on peut accrocher au mur le résultat car c’est vraiment joli (ou mettre dans un vase pour les fleurs).

Après les coffrets « tout fourni », quelques livres où vous trouverez des tas de conseils, d’idées, de tuto,… pour réaliser plein de choses.

Mille choses à faire avec un bout de boisOn va tout d’abord faire mille choses avec un bout de bois ! (bon c’est ce que dit le titre du livre, en réalité il y en a 70). Un très joli livre avec de belles photo qui regorge d’idées à faire avec des branches, des bâtons ou même des arbres tels quels. Fabriquer une sarbacane, un jeu de massacre, une horloge solaire ou créer un hochet, voilà le genre de bonnes idées que propose l’ouvrage, des activités 100% nature (dommage que le livre soit imprimé en Chine…). Malheureusement quelques activités font un peu remplissage et sont sans grand intérêt mais elles ne sont pas majoritaires. Et bien-sûr on trouvera des conseils pour préserver la nature, respecter les arbres,… un ouvrage pour les enfants à partir de 5 ans d’après l’éditeur (mais beaucoup d’activités s’adressent à des enfants plus âgés).

365 choses à faire avec papier et cartonAprès le bois, le carton ! 365 choses à faire avec papier et carton sorti chez Usborne propose des tas d’activités. Créer un trombinoscope, faire des fleurs, des chats en 3D ou des mannequins à habiller, l’ouvrage propose de découper, coller, peindre, colorier,… C’est vraiment un livre très complet, qui propose des choses variées et généralement au résultat très sympa. Attention pour les fans de livres de ce genre, on retrouve certaines activités vues dans d’autres ouvrages Usborne que nous avions chroniqué mais vous aurez quand même largement de quoi faire ! J’aime beaucoup leurs gros cahiers d’activités à spirale, ce sont vraiment des mines d’or pour puiser des idées de loisirs créatifs, les refaire tels que proposées ou s’en inspirer.
Extraits en ligne.

100 activités faciles, bricolages à faire avec les grands parentsUn autre livre où l’on va trouver des tas d’idées c’est 100 activités faciles et originales : Bricolages à faire avec ses grands-parents (même si je pense que personne ne vous empêchera de le faire avec vos propres enfants !). Classés par âge (4-7, 7-9 et 9-12),  ici ce sont vraiment des bricolages avec des résultats vraiment très sympa… mais qui nécessitent (forcément) plus de matériels… mais qui devraient être plus solides et serviront beaucoup plus longtemps ! Une mangeoire à oiseaux (avec, entre autre, une boîte à camembert, du bois de cagette, du fil de fer, de la peinture,…), une poupée de chiffon (avec de la feutrine, du fil à broder, du coton,…) ou des prénoms tissés (avec un métier à tisser les perles, des perles de rocaille, du fil,…) C’est vraiment un livre qui propose des bricolages originaux. C’est une collection dont on vous a déjà parlé plusieurs fois et, hormis le fait qu’il faut toujours des choses qu’on n’a pas forcément sous la main, ce sont toujours de très bons livres.

Toutes Mes Activites CreativesToutes mes activités créatives sorti chez Nathan dans la collection Haut comme 3 pommes sent bon le « testé à la maison ». On commence par des conseils simples mais pas bêtes du tout et on enchaîne sur des activités classées en 4 catégories : bricolage (des choses à faire avec des pinces à linge ou de la pâte à modeler, fabriquer des balles à jongler avec des ballons de baudruche et du riz,…), cuisine (petits fours fondants, crackers croquants, cupcake salés,…), gym et jeux d’extérieur (fabriquer une balle comète avec une chaussette, des rubans et du riz, faire du yoga, jouer avec les ombres,…) et musique (fabriquer des maracas avec des gobelets et du riz, des tambourins avec des assiettes en carton, de la ficelle, des grelots, des perles,…). On a vraiment l’impression que c’est un parent inventif qui a écrit ce livre après avoir tout testé. Alors du coup forcément c’est un peu tous azimuts mais le côté « un peu de tout » fait qu’il n’y a pas de remplissage, que de bonnes idées. On n’est pas étonné de voir qu’il est signé Madeleine Deny de la boutique Si tu veux jouer. Un livre dans lequel vous allez forcément trouver des tas de bonnes idées simples à mettre en pratique et très ludiques pour les enfants.

Activités avec les EgyptiensOn termine avec deux albums sortis chez Usborne, l’un propose des activités avec les magiciens et l’autre avec les Egyptiens. Ici aussi de nombreuses activités sont proposées dans ces petits cahiers. Fabriquer des magiciens en carton, des baguettes magiques ou des chauves-souris dans le premier, des Activités avec les magiciensscarabées magiques, des vases canopes ou des bracelets égyptiens dans le second, le tout complété par de nombreux autocollants, les enfants vont de régaler. Alors bien-sûr on trouve aussi des techniques de dessin et dans celui sur les Égyptiens on va trouver des petites info intéressantes. Deux cahiers très bien conçus pour les enfants à partir de 6 ans, d’après l’éditeur.
Des extraits ici et .

Maisons d’Afrique
de Jeanne Chausson et Myriam Tiberghien
Mitik
16€ (Prix public conseillé), fabriqué en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Belle’Ville
d’Amandine Thomas
Mango dans la collection Mon carnet d’activités
11,50€, imprimé en Chine, 2013.
Paper Toys Animaux
de Bishop Parigo
Mango dans la collection Paper Toy
8,50€, imprimé en Chine, 2013.
Tyrannosaure
Fleurus dans la collection Kit et doc
8,95€, imprimé en Chine, 2013.
Métal transfert princesse
de Véronique Debroise
Sentosphère dans la collection Métal Transfert
9,90€ (prix de vente conseillé), fabriqué en France, 2013.
Premier bouquet
de Véronique Debroise
Sentosphère
9,90€ (prix de vente conseillé), fabriqué en France, 2013.
Tableaux 3D arbre à oiseau
de Véronique Debroise
Sentosphère dans la collection Tableaux 3D
9,90€ (prix de vente conseillé), fabriqué en France, 2013.
Mille choses à faire avec un bout de bois
de Jo Schofield et Fiona Danks (traduit par Marie-Paule Zierski)
Gallimard Jeunesse
12,50€, 140×200 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2013.
365 choses à faire avec papier et carton
Texte de Fiona Watt (traduit par Frédérique Fraisse), illustré par Erica Harrison, Antonia Miller et Emily Beevers
Usborne
14,20€, 256×278 mm, 124 pages, imprimé en Chine, 2013.
Bricolages à faire avec ses grands-parents
de Collectif
Père Castor dans la collection Les activités du Père Castor
15€, 192×258 mm, 125 pages, imprimé en Slovénie, 2013.
Toutes mes activités créatives
Texte de Madeleine Deny, illustré par Etsuko Watanabe
Nathan dans la collection Haut comme trois pommes
15,50€, 233×273 mm, 80 pages, imprimé en Chine, 2013.
Activités avec les magiciens
de Rebecca Gilpin (traduit par Déborah Cixous), illustré par un collectif
Usborne
5,95€, 217×278 mm, 30 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Activités avec les Égyptiens
d’Emily Bone
Usborne
5,95€, 217×278 mm, 30 pages, imprimé en Malaisie, 2013.

You Might Also Like

Des loisirs créatifs pour occuper les enfants pendant les vacances

Par 26 octobre 2012 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Les vacances approchent… et si on s’intéressait une nouvelle fois à des loisirs créatifs histoire d’occuper ces petits monstres ces charmants bambins ?

On commence avec un coup de cœur. Je vous avais déjà parlé des éditions Mitik à propos de leurs jeux, mais cette jolie société fait également de très bons loisirs créatifs. Toujours dans cet esprit beaux objets, fabriqués en France avec des matériaux recyclés, voici Rouly Roulettes. Dans le coffret sont proposés des véhicules en carton prédécoupé et des petites tiges de bois. On va donc assembler le tout pour fabriquer des voitures, bus, mini-van,… Mais tout le bonheur n’est pas dans l’assemblage mais dans la décoration ! En effet le carton est blanc et à peindre ou colorier. Les enfants vont donc créer complètement les décors, les couleurs de ces véhicules. Ma fille de 4 ans a tout de suite adoré le principe. Dans les pré-découpages des véhicules il y a aussi différentes fenêtres, soit avec des personnages (à colorier) soit vierges (pour créer complètement). Les petites tiges de bois sont fournies pour servir d’essieu aux roues et l’enfant peut jouer avec sa voiture ensuite (ou la mettre dans sa chambre pour décorer). C’est un des loisirs créatifs les plus ludiques et les plus intéressants que j’ai été amené à essayer. Décidément il faut suivre ce que font les éditions Mitik (je crois que leur jeu Chat Alors est le jeu que j’ai le plus offert !). Je vous reparlerai d’ailleurs prochainement d’eux.
Des tas d’autres photos ici et celle faite par ma fille .

On reste dans l’artistique avec L’art en autocollants pour les petits. Ici les enfants sont amenés à recoller des tableaux au bon endroit et même à en créer d’autres. Par exemple plusieurs éléments de visages sont proposés pour qu’ils fassent un tableau à la façon de Picasso, ils vont en créer un autre grâce à des blocs… De petites explications sont données sur les tableaux, les courants,… sommaires mais parfaites pour les petits. On montre des détails, on raconte des anecdotes, on fait remarquer des choses et le tout en faisant participer les enfants en leur demandant de coller des autocollants. Un album que j’ai adoré faire avec ma fille de 4 ans (je pense qu’elle a l’âge limite, en dessous ils sont trop petits, plus grands par contre ils seront plus autonomes). C’est intelligent, esthétique et ludique, ça fait travailler leur créativité et leur dextérité. Bref de tous les albums d’autocollants dont j’ai parlé ici c’est sans aucun doute un de mes préférés.

La maison de poupée est également original et intéressant (mais je trouve son titre mal trouvé, d’après moi c’est plus une « vraie » maison qu’une maison de poupée). Ici sur chaque double page on trouve une pièce de la maison (13 grandes planches) et on propose aux enfants d’habiller les pièces. Remettre les meubles et les jouets dans la chambre de Bella ou dans celle d’Hugo, dans la salle à manger on va placer les chaises, la table et les buffets,… chaque fois de nombreux petits objets sont à ajouter, une tasse de thé à mettre sur la table de nuit du papa ou des lunettes oubliées dans le bureau. L’album est plutôt esthétique et fourmille d’autocollants, les enfants en ont pour un moment !

On continue avec les autocollants mais ce coup-ci avec Les fées ! 1000 autocollants est une série dont j’ai déjà parlé (j’avais chroniqué Les animaux et Noel). Un carnet assez épais avec, comme son nom l’indique, 1000 autocollants ! Des pages de décors sont également proposées, on trouve aussi des idées pour décorer des enveloppes, du papier à lettre,… mais les enfants sont aussi invités à trouver un intrus ou à retrouver un oiseau caché parmi les fées. Format pratique, il se range facilement dans un sac et donc on peut l’apporter dans le train pour les occuper le temps d’un Lille-Dijon !

Plus éducatif, Mon grand livre d’autocollants de chez Larousse propose aux enfants de remettre la bonne queue au bon animal, remettre le nom de l’insecte à côté de celui-ci, retrouver quel animal a laissé quelles traces de pas,… Au total 21 planches (et 6 planches d’autocollants) où l’on va utiliser sa dextérité, sa logique et ses connaissances. Esthétiquement il est plutôt joli, ce qui ne gâche rien. Par contre petit souci sur l’âge de certains exercices. Le cahier est indiqué pour 5-6 ans, alors que parfois on doit juste replacer un animal sur sa silhouette ou remettre des lapins sur des cailloux (et pas dans l’eau) ce qui est vraiment du niveau petite section de maternelle…  C’est assez étrange de trouver dans un même cahier un exercice où l’enfant doit juste placer un autocollant où il veut sur un espace et un autre où il doit savoir lire… Dommage pour ce petit décalage car sinon c’est un très bon cahier, intelligent et ludique.

On termine avec un coloriage assez particulier : Cahier de coloriage – JC DC. Un grand cahier de coloriage signé du créateur de mode donc. Alors ici c’est très arty, Castelbajac donne lui-même les consignes pour que les enfants créent. Un personnage de manga à colorier avec trois couleurs de son choix, redonner le souffle à une famille d’ours ou la lumière à des ampoules à l’aide de ses crayons, dessiner l’intérieur des guitares, remplir des formes avec des textes, colorier suivant des numéros… bref chaque page est un exercice différent et souvent assez original. L’album est bilingue et contient plein de petites phrases de Castelbajac. Un cahier de coloriage qui sort vraiment de l’ordinaire auquel on accroche… ou pas !

Quelques pas de plus…
Un loisir créatif sur l’art, des idées créatives sympa et des maisons à construire.

Rouly-Roulettes
Auteur : Myriam Tiberghien, conception graphique et design : Godeleine de Rosamel
Mitik
Prix : Autour de 18€
Age d’après l’éditeur : 4+
Fabriqué en France avec 80% de papier recyclé
L’art en autocollant pour les petits
de Rosie Dickins
Usborne
6,50€, 250×215 mm, 34 pages, imprimé en Chine
La maison de poupée
illustré par Ina Hattenhauer
Usborne
5,50€, 305×238 mm, 34 pages, imprimé en Chine
1000 autocollants : Les fées
de Fiona Watt, illustré par Stella Baggot
Usborne
9,95€, 210×150 mm, 68 pages, imprimé en Chine
Mon grand livre d’autocollants : Ta journée
Larousse dans la collection Mon grand livre d’autocollants
6€, 230×295 mm, 24 pages, imprimé en Corée
Cahier de coloriage – JC DC
de Jean-Charles de Castelbajac
P’tit Glénat
12,20€, 251×360 mm, 54 pages, imprimé en Italie

A part ça ?

Audois & Alleuil éditions c’est une toute nouvelle maison d’édition numérique. Je sens qu’ils vont nous faire de belles choses ! Vous pouvez les suivre ici : https://www.facebook.com/AudoisAlleuilEditions

Gabriel

You Might Also Like

Construisez votre petit village ou votre villa romaine !

Par 11 juin 2012 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Vous vous sentez l’âme d’un bâtisseur ? Alors c’est parti ! Ne prenez pas vos truelles et votre bétonneuse, un peu de colle et des ciseaux ça fera l’affaire !

C’est un petit village bien charmant que nous propose Escabelle. Des commerces, des maisons, des niches, des personnages… au total ce sont 17 maisons et des dizaines de personnages et leurs animaux de compagnie qui vont les habiter.

Photo extraite de la page Facebook d’Escabelle

C’est très simple à construire, les maisons sont précoupées, il n’y a qu’à suivre le modèle, ajouter de la colle et très vite on a notre habitation. Et le résultat est plus que charmant ! C’est une activité qu’on a adoré faire avec ma fille (ok j’avoue que je ne l’ai pas laissé faire grand-chose tellement moi ça m’a plu !). Le toit n’est pas fixé si bien que maintenant ça sert de déco et elle peut jouer avec (attention c’est du papier, ça reste fragile) ou mettre de petites choses dedans.

Le livre propose des maisons pas coloriées que l’enfant pourra mettre aux couleurs de son choix et même un « patron » en carton pour réaliser ce genre de petite maison à l’infini. On créera donc dans ce cas les décors.

Alors ça vous dit ? On commence par quoi ? Les habitations ou la librairie ? Et en parlant de librairie, petit clin d’œil à celle de mon quartier, La librairie des Batignolles (leur page facebook) car c’est dans leur vitrine que j’ai découvert Mon village. Si vous êtes dans le XVIIème à Paris, c’est un endroit que j’aime beaucoup !

On passe à tout autre chose, autre décor, autre époque… La villa Romaine !

Alors là j’avoue mon manque de courage (et de temps !)… j’ai délégué ! J’ai proposé à mon amie Camille de la faire, ça l’a enchantée ! Elle l’a réalisée avec Yuri, 11 ans, qui a beaucoup aimé. Il est maintenant très heureux d’avoir sa villa et d’avoir participé à sa construction.

Ici, contrairement aux petites maisons, rien n’est prédécoupé, il faut donc s’armer de cutter, de ciseaux… et de patience ! Au total, pour tout découper Camille a mis 3 heures… et ensuite il fallait tout assembler ! Le découpage, même s’il est long, est facile car le papier n’est ni trop épais ni trop souple. Un papier de bonne qualité, facile à plier (Camille note quand même qu’il serait mieux de plier certaines pièces AVANT de découper, ce qui n’est pas précisé).  Les dessins sont eux même très beaux, beaucoup de détails, de nombreux personnages à faire évoluer dans la villa. Le collage n’est pas ce qu’il y a de plus évident à faire, les languettes ne sont pas très grandes (vu qu’elles sont cachées, elles auraient pu l’être et auraient aidées à la stabilité de la villa). Le collage a nécessité 4h30 (3 heures à deux puis une heure trente seule)… puis la villa a été déplacée et il a fallu reconsolider ! (donc il est recommandé de la construire sur une planche).

En tout cas le résultat vaut le travail, et ici le but est certainement justement d’occuper de longues après-midi pluvieuses. La villa est assez grande (45 sur 65 cm). Par contre Camille note que ce n’est pas pour de trop jeunes enfants (il est indiqué sur certains sites que c’est à partir de 9 ans). Ça serait plutôt à partir de 11 ans.

Merci à Camille pour ses photos et son compte rendu !

Mon village
de Delphine Doreau
Escabelle
11,90€
Construis ta villa romaine
de Iain Ashman
Usborne
7€

———————————————————————————————————————

 A part ça ?

Connaissez-vous MonNuage ? C’est un réseau social de voyageurs. Chacun peut laisser ses idées de lieux à voir dans telle ou telle région, avant de partir vous n’avez plus qu’à le consulter ! Bien fait et pratique avant les vacances.

Gabriel

You Might Also Like

« Tu as raison, ça sert à rien de faire des trous dans un gruyère, autant construire une fourmillière hors de terre ! »

Par 28 novembre 2011 Livres Jeunesse

Décidément, en ce moment, je parle souvent de supports orignaux, et de livres pas comme les autres. Je ne déroge pas à la règle aujourd’hui avec Une drôle de Fourmilière, écrit, illustré, et édité par Nathalie Infante, via sa maison d’édition Les Éditions Marie-Louise.
En effet, ici, pas de couverture, ou bien même de pages à tourner. Tout est à la verticale !
Justement, les fourmis, qui en ont assez de se faire attaquer par les humains qui creusent la terre dans laquelle elles ont élu domicile, décident de s’expatrier et de construire… une fusée !
Rien de plus normal alors, que de présenter l’histoire dans un grand format vertical, sous forme de dépliant. C’est le principe de cette collection, Rollstory. Une lecture originale qui permet de découvrir au fur et à mesure une seule et grande illustration. Une fois déroulé, le livre devient une grande frise verticale que l’on peut afficher.
J’ai tout de suite pensé aux dépliants de cartes postales que l’on peut trouver dans les villes touristiques ! Chaque morceau d’histoire est en correspondance avec un morceau de l’illustration. Plus l’histoire avance, plus on voit la fusée se construire sous nos yeux. Magique!

Les illustrations sont très colorées et modernes, et le texte est intégralement en rimes, avec des typographies différentes sur certains mots !
C’est drôle, beau, original, et mine de rien, on parle aussi de préserver nos sols et leurs habitants.

Et il y a même la possibilité d’aller plus loin en se procurant un second livre, qui cette fois permet de construire une fusée en trois dimensions, et de jouer avec. C’est Construis la Fousée des Fourmis, et ça permet de prolonger le plaisir.

Prêts pour le décollage ? Embarquez !

Une drôle de fourmilière, Nathalie Infante
Éditions Marie-Louise
Prix : 6 euros
Public : A leur lire/Lecteurs débutants

————————————————————————————————————————–
A part ça ?

Il était une histoire est un site qui propose des albums, des histoires, des contes et légendes, des fables, des poésies, des comptines, des chansons, et même des documentaires à consulter, lire, seul ou à plusieurs, ou à se laisser conter. Les textes sont écrits, lus, illustrés. Il y en a pour tous les âges, et on peut télécharger et/ou imprimer l’histoire également. C’est, il me semble un support riche pour partir à la découverte des mots et des histoires, et tout est entièrement légal. Rue des Écoles, maison d’édition jeunesse et parascolaire prend part à ce projet.

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange