La mare aux mots
Parcourir le tag

Crescence Bouvarel

Pourquoi sur le clavier les lettres sont dans le désordre ? Euh… attends on va prendre un livre…

Par 17 mars 2013 Livres Jeunesse

Arrête avec tes questions, on n’en peut plus
Par pitié, je t’en prie, sois cool
Arrête avec tes questions, on n’en peut plus
S’il te plaît, mon chéri, tu nous saoules
Les questions
Aldebert

Qui n’a jamais été assailli de ce genre de questions ? Heureusement que dans ces cas-là il y a de bons ouvrages. On commence par deux coups de cœur personnels.

Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais poséesToutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées est un ouvrage qui me suit depuis des années. Je l’adore. D’abord il est beau (je devrais dire « ils sont beaux » car il y a 3 tomes mais je n’ai que le premier), couverture toilée, illustrations de Nathalie Choux. Ensuite il est complet, bien écrit et jamais rébarbatif. Ici on trouvera des réponses aux questions parfois saugrenues des enfants : Avant l’invention du papier toilette, on fait comment ? Pourquoi il y a 24 heures dans un jour et 60 minutes dans une heure ? Pourquoi quand on chausse du 39 nos pieds ne mesurent pas 39 cm ? Mais aussi des questions qu’ils ne se sont pas forcément posées et qui vont permettre d’apprendre des choses (et d’épater dans les dîners de famille ou à la récré) : Quel petit fruit orange a été créé par le frère Clément en 1902 ? Quelle est la première personne au monde à avoir été boycottée ?  Pourquoi les fermetures Velcro doivent une fière chandelle aux chardons ? Au total ce sont 220 questions qui seront abordées, les enfants vont adorer… et vous aussi ! On trouve au début du livre la liste de toutes les questions et à la fin de l’ouvrage un index par mots clefs (sachez qu’il existe donc un tome 2 et un tome 3).

DIS-MOI POURQUOI ?Mon deuxième coup de cœur est un livre que je découvre et que j’ai tout de suite adoré. Dis-moi pourquoi ? de la collection Dis-moi ! chez Larousse. Couverture avec carton épais, rabat et élastique pour refermer le livre, spirale pour l’ouvrir plus facilement, papier DP Dis moi pourquoiépais, intercalaires, illustrations très sympa, textes courts… déjà « physiquement » il a tout pour plaire ! Celui-ci s’adresse aux plus petits (le précédent s’adresse plutôt aux enfants qui savent déjà lire je dirais, ici ce sont des réponses brèves et accessibles dès la maternelle). Six grands thèmes : L’Histoire, La nature, Les animaux, Le quotidien et L’univers. On trouvera ici la réponse à Pourquoi les Egyptiens construisaient des pyramides, pourquoi l’herbe est verte, pourquoi on doit se laver les dents, pourquoi les vautours planent dans le ciel, pourquoi les docteurs portent une blouse ou pourquoi on a longtemps cru que la terre était plate. En fin d’ouvrage on trouve un index par mots clefs (utile) et des autocollants à mettre dans le livre (beaucoup moins utile d’après moi). Très coloré et très bien fait ça va vite devenir le livre de chevet des petits curieux, comme le précise la couverture !

Deux livres vraiment bien pensés, bien écrits et assez indispensables, pour deux âges différents !

dis moi-comment    dis moi-ça alors

Dans la même collection que Dis-moi pourquoi ?, et tout aussi bien fait, deux autres livres : Dis-moi comment ? et Ça alors ! Le premier, vous l’aurez compris je pense, va répondre au « comment ? » des enfants, comment les bébés arrivent dans le ventre, comment on s’endort, comment le boulanger fait le pain, comment une lampe fait la lumière, comment on connait la vie des dinosaures, comment les champignons poussent… Des tas de « comment » regroupés ici aussi par thèmes séparés par des Dis moi Ca Alorsintercalaires : Le corps, Le quotidien, La culture et Les animaux et la nature. Le second, Ça alors ! , va permettre à votre enfant de scotcher les autres enfants… voire les adultes ! Il contient des tas de petites info surprenantes et passionnantes comme l’âge du plus vieux chien du monde, ce que fait une fourmi kamikaze en cas de danger, pourquoi la peau fait des plis quand on reste dans l’eau, quelle taille représenterait l’ADN d’une personne déroulée sur un fil,… bref on va en apprendre des choses. Mais le livre a aussi une autre partie très intéressante, Trucs et astuces ! Ici on va apprendre des tours de magie pour (là aussi) impressionner les copains, on va jouer avec les illusions d’optiques, relever des défis, apprendre des petites astuces comme couper un oignon sans pleurer,… Bref là aussi très sympa et très complet. Comme dans le précédent livre, ces deux-là sont illustrés de façon vivante, moderne et colorée, en fin d’ouvrages on trouve un index des mots clefs et des autocollants (que là aussi je trouve superflu). Une super collection !

BOITE quiz_CommentAllez maintenant c’est l’heure de l’interro ! Un petit quiz ! La petite boîte Le quiz des comment des 4-7 ans propose 100 cartes avec des questions classées par thèmes (Le corps humain, Les animaux, A table !, Les métiers, Vivre ensemble, Sciences et techniques et La terre et la nature). Ici on va donc jouer ! On prend une carte au hasard et hop… on pose la question ! Certaines cartes sont de type QCM d’autres sans aucunes propositions. Les réponses se trouvent rassemblées dans un petit carnet où elles sont suivies d’explications. On nous propose aussi une règle du jeu et la boîte se transforme en jeu de société pour jouer autour d’une table ou dans la voiture ! Ici on devra se débarrasser de ses cartes. Ludique, intelligent, esthétique que demander de plus ?!

On termine cette sélection de « pourquoi » par une collection de contes ! Les contes des pourquoi chez Larousse des petits (décidément !). Attention ici ne vous attendez pas à trouver de « vraies » réponses savantes… quoique !

Pourquoi les chiens n’aiment–ils pas les chatsSavez-vous Pourquoi les chiens n’aiment–ils pas les chats ? A la base pourtant ces deux-là s’entendaient très bien, ils cohabitaient avec les lapins, les grenouilles et les écureuils et le jour où un petit chat se désespéra de ne pas réussir à attraper de souris un chien vient l’aider à trouver une solution… mais ce petit voyage allait malheureusement briser leur amitié..

Pourquoi les girafes sont-elles si grandes ?Et savez-vous Pourquoi les girafes sont-elles si grandes ? A l’origine elles étaient pourtant de petites tailles. De petites jambes et un petit cou, comme beaucoup d’animaux… mais l’une d’elle détestait son corps qu’elle trouvait peu harmonieux. Et si Mère Nature pouvait l’aider ?

Pourquoi les éléphants aiment-ils tant leur trompeEt Pourquoi les éléphants aiment-ils tant leur trompe, vous vous êtes posé la question ? Là aussi au départ ils avaient un nez des plus normaux… Seulement l’un d’eux était drôlement curieux. Il passait son temps à poser des questions à tout le monde… et les saoulait même un peu ! Une question de trop allait changer son apparence…

Pourquoi les animaux ont-ils une queueQuant à Pourquoi les animaux ont-ils une queue, ça vous turlupine ? Au départ aucun n’en avait pourtant. Brahma les avait créé sans… mais Brahma avait aussi créé autre chose qui fit que les animaux demandèrent une queue…

Pourquoi les zèbres ont-ils des rayuresEt les zèbres, au départ ils étaient tous blancs, entièrement blancs donc on peut se demander Pourquoi les zèbres ont-ils des rayures ! Et si tout ça c’était à cause d’une petite amoureuse nommée Victoire ?

Pourquoi les loups ont-ils de si grandes dentsPour finir, je suis certain que vous vous êtes déjà demandé Pourquoi les loups ont-ils de si grandes dents ? Car figurez-vous qu’au départ ce n’était pas le cas ! Et bien figurez-vous que les poules (et une petite fée) y sont pour quelque chose !

Beaucoup d’humour dans 6 petits albums souples aux illustrations colorées (les six sont illustrés par un illustrateur différent, mais toujours de qualité). On n’apprendra donc rien mais on s’amusera bien et puis bon… pourquoi les réponses aux pourquoi des enfants seraient-elles toujours cartésiennes ? Un petit peu de poésie ne fait jamais de mal !

Quelques pas de plus…
D’autres livres que nous avons chroniqués et qui répondent aux questions des enfants : La mer, c’est profond comment ?, Un dinosaure, c’était grand comment ?, Le kididoc des combien, Détrompez-vous, les idées reçues les plus surprenantes et La mer, questions/réponses.
Nous avons déjà chroniqué plusieurs livres d’Agnès de Lestrade (Les cocottes à histoires, Bon Anniversaire, Gaston !Les pendules de Dana et Les baisers de Cornélius), un livre de Marie Morey (Ronchon, le cochon qui dit toujours non), un livre de Mélanie Allag (L’écologie des petits), un livre de Philippe Nessmann (Le livre de tous les jumeaux) et plusieurs livres de Nathalie Choux (Mon imagier de la maison, Mon imagier des formes, Mon imagier de Noël, L’ogresse poilueDe vrais amis, Mon imagier des saisons et Mon imagier de la nuit).

Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées
de Philippe Nessmann, illustré par Nathalie Choux
Palette…
16€, 195×260 mm, 128 pages, imprimé en Italie, 2005.
Dis-moi pourquoi ?
de Isabelle Fougère, illustré par Mélanie Allag, Claire Brenier, Denis Cauquetoux et Pierre Laloge
Larousse dans la collection Dis-moi
13,50€, 185×212 mm, 106 pages, imprimé en Chine, 2012.
Dis-moi comment ?
de Isabelle Fougère, illustré par Julien Akita, Rebecca Galera, Marion Cocklico et Delphine Renon
Larousse dans la collection Dis-moi
13,50€, 185×212 mm, 106 pages, imprimé en Chine, 2012.
Ça alors !
de Valentin Verthé, illustré par Séverine Duchesne, Marie Morey, Virginie Martins-Baltar et Julien Akita.
Larousse dans la collection Dis-moi
13,50€, 185×212 mm, 106 pages, imprimé en Chine, 2012.
Le quiz des comment des 4-7 ans
de Elisabeth Marrou, illustré par Adrien Siroy
Larousse
10,50€, 148x90x90 mm, 100 fiches + carnet de 128 pages, imprimé en Chine, 2012
Pourquoi les chiens n’aiment–ils pas les chats ?
d’Agnès de Lestrade, illustré par Romain Guyard
Larousse des petits dans la collection Contes des pourquoi
4,90€, 170×210 mm, 31 pages, imprimé en Espagne, 2013
Pourquoi les girafes sont-elles si grandes ?
d’Éric Marson, illustré par Olivier Huette
Larousse des petits dans la collection Contes des pourquoi
4,90€, 170×210 mm, 31 pages, imprimé en Espagne, 2013
Pourquoi les éléphants aiment-ils tant leur trompe
d’Éric Marson (d’après Rudyard Kipling), illustré par Sébastien Pelon
Larousse des petits dans la collection Contes des pourquoi
4,90€, 170×210 mm, 31 pages, imprimé en Espagne, 2013
Pourquoi les animaux ont-ils une queue ?
d’Éric Marson, illustré par Lucie Rioland
Larousse des petits dans la collection Contes des pourquoi
4,90€, 170×210 mm, 31 pages, imprimé en Espagne, 2013
Pourquoi les zèbres ont-ils des rayures ?
d’Agnès de Lestrade, illustré par Crescence Bouvarel
Larousse des petits dans la collection Contes des pourquoi
4,90€, 170×210 mm, 31 pages, imprimé en Espagne, 2013
Pourquoi les loups ont-ils de si grandes dents ?
d’Agnès de Lestrade, illustré par Prisca Le Tandé
Larousse des petits dans la collection Contes des pourquoi
4,90€, 170×210 mm, 31 pages, imprimé en Espagne, 2013

A part ça ?

A partir d’aujourd’hui et jusqu’à mardi c’est le printemps du cinéma.

Gabriel

You Might Also Like

« Le vent tiède, les éclairs, le tonnerre et la douceur y furent invités »

Par 11 décembre 2011 Livres Jeunesse

Je vous avais promis, il y a peu de temps (ici), de vous parler de recueil de contes. Comme je vous disais j’aime beaucoup ces (généralement beaux) albums. On y pioche régulièrement une histoire, on les garde longtemps, on les rouvre avec plaisir.

Le premier est d’actualité puisqu’il parle de Noël !

Dans la collection Petites histoires du Père Castor, un spécial Noël vient de ressortir (je le connaissais sous une autre couverture il me semble). Dix histoires très disparates mais toujours sur le même thème… Un père Noël qui en a ras le bol de toujours s’habiller pareil et décide de changer tout ça… mais les lutins et les rênes ne vont pas le laisser faire ! (Chic, le Père Noël ! de Sylvie Poillevé, illustré par Pierre Caillou), l’histoire de Monsieur Gronchon qui déteste Noël, les cadeaux, le repas de réveillon jusqu’au jour où il va trouver une dinde dans son jardin… (La dinde de Noël d’Élodie Agin illustré par Clotilde Perrin), les aventures d’Ivan Ivanovitch et de sa grand-mère Maroussia qui vivent dans la pauvreté en Russie au temps des tsars et qui, grâce à l’ingénuosité du petit moujik, vont passer un joli Noël (Ivan et l’oie de Noël de Christine Frasseto d’après un conte russe, illustré par Nicolas Duffaut), la rencontre entre Petite Mère et Bonhomme Hiver qui va être à l’origine de la création de la bûche glacée (Bonhomme Hiver… de Sylvie Poillevé illustré par Éric Gasté), le Noël d’animaux dans la savane qui voient tomber du ciel un objet que chacun interprête à sa façon et pense qu’il est son propre cadeau (Dans le ciel de Noël d’Amélie Sarn illustré par Nadia Bouchama), les aventures d’animaux qui ont pris possession d’une maison pour l’hiver et font fuir les visiteurs en leur faisant croire qu’elle est hantée, jusqu’au jour où… (Cette nuit-là… sans doute celle que j’ai préféré, d’Agnès Bertron-Martin illustré par France Sengel), un classique de chez Père Castor, Michka, l’histoire d’un petit ours en peluche qui va fuir une petite fille trop gâtée pour vivre de belles aventures (de Marie Colmont, illustré par Feodor Rojankovsky), l’attente de 24 petites souris, désespérées de ne pas avoir de neige à Noël (24 petites souris et la neige de Noël de Magdalena, illustré par Nadia Bouchama), l’histoire d’un vieil homme très pauvre qui vit à Mooréa avec pour seule compagnie son chien, à qui il n’a rien à offrir même pour Noël… mais un chat va changer leur réveillon (le très beau Un Noël tombé du ciel d’Agnès Bertron-Martin d’après un conte polynésien illustré par Aurélie Abolivier) et enfin les mésaventures du Père Noel, qui vit incognito dans un petit village et qui ne peut accéder à la liste de Noël des enfants car son ordinateur a un virus (le très moderne Sauvons le Père Noël ! d’Émmanuel Trédez illustré par Louis Alloing).

Avec son petit format (18×23 cm) et sa couverture matelassée, c’est un joli petit album aux histoires, comme je le disais plus haut, très différentes. Parfois drôles, parfois tristes, parfois très modernes parfois plutôt classiques, même dans les illustrations on passe par des extrêmes (il y a un monde entre les jolies illustrations classiques, très douces, de Feodor Rojankovsky et celles, très modernes, de Louis Alloing). Chacun y trouvera son compte, y’en a vraiment pour tous les gouts (y compris sur la longueur des histoires) ! …et les parents apprécieront le petit prix !

Et si on se replongeait dans les bons vieux classiques d’Andersen ? C’est ce que nous propose Lito avec un très bel album intitulé tout simplement Contes d’Andersen. Ici ce sont les contes dans leur version originale et en intégralité que l’on peut découvrir ou redécouvrir. Certains je les connaissais très bien. Poucette, par exemple, combien de fois ai-je entendu ma mère raconter à ma sœur les aventures de cette petite fille grande comme un pouce qui va être tour à tour la promise d’un crapaud et d’une taupe avant de rencontrer un joli prince de sa taille ? Autres histoires connues, La petite fille aux allumettes ou Le vilain petit canard, font partie de celles que l’on nous a racontées à de multiples reprises. Ou encore Les habits neufs de l’empereur que j’avais redécouvert grâce à Parastou Haghi et aux éditions Philomèle, je vous avais parlé il y a peu de temps de cette histoire d’empereur vaniteux et coquet dont la crédulité va être mise à l’épreuve par deux escrocs. Par contre j’ai découvert Le rossignol (l’histoire d’un rossignol dont le chant envoûte les populations et fini par enchanter l’empereur de Chine… avant qu’il ne soit remplacé par un oiseau mécanique…), Le petit soldat de plomb ( l’histoire d’un petit soldat unijambiste qui va tomber amoureux d’une petite danseuse) ou encore La princesse au petit pois (qui est très connue, je sais, mais qu’on ne m’avait jamais lue !). Le livre est très beau, pages épaisses, couverture cartonnée épaisse, grand format (31×26 cm) et les illustrations sont absolument merveilleuses. Les sept contes sont mis en image par Evelyne Faivre, Mayalen Goust, Jean-Marc Denglos, Judith Gueyfier, Aline Bureau, Daneth Khong et Crescence Bouvarel (attention malgré que le dessin de couverture soit de Rebecca Dautremer, vous ne trouverez aucune illustration d’elle à l’intérieur). Un très bel album, donc, aux histoires parfois un peu dures (la fin de la petite fille aux allumettes ou celle du soldat de plomb et de sa danseuse ne sont pas des plus joyeuses…) mais toujours très belles. Sept contes qui traversent le temps.

On retrouve plusieurs noms de l’album précédent dans le dernier ouvrage dont je vais vous parler, mon préféré des trois, Princesses de tous les pays. Anja Klauss, Daneth Khong, Xavière Devos, Anne Cresci, Mayalen Goust, Aline Bureau et la très talentueuse Sophie Lebot (dont Marianne vous a parlé encore cette semaine) illustrent ici de belles histoires de princesses des quatre coins du monde écrites par Christine Palluy.

Kimiko est une princesse du japon qui va rencontrer un prince changé en carpe, elle devra l’aider à lever cette terrible malédiction… au risque de se faire enlever par un dragon. Meriem est fille de sultan qui est menacée par une ogresse voleuse de princesse, menace qui ne cessera qu’à ses seize ans… mais vous vous doutez bien qu’elle va la rencontrer avant ! Vaïmiti est fille de pêcheur sur l’ïle de Tahiti. Elle est amoureuse du prince, malheureusement lui n’a pas le droit de regarder une fille du peuple. Grâce à l’esprit de la mer leur destinée va être changée. La reine d’un village africain ne pouvait avoir d’enfant. Elle promet à un baobab que s’il faisait en sorte qu’elle en ait un, elle lui donnerait ce qu’il veut en échange. Ainsi naît Adamma. Seulement quand elle devient une belle femme, le baobab, par l’intermédiaire d’un oiseau, la demande. Ce qui va lui arriver sera bien plus beau que ce qu’elle ne croit. Léontine (quelle joli prénom !) a eu la malchance d’avoir, au-dessus de son berceau, la dispute entre deux fées qui, du coup, lui ont offert des dons assez particuliers… Elle sera capricieuse, colérique mais surtout elle disparaitra le jour où un prince la rencontrera. Son père va bien sûr l’enfermer dans un château pour qu’aucun prince ne la croise. Mais c’est sans compter sur le caractère de Léontine… Nastasia, dont la mère est morte, vit avec son père, le tsar, sa belle-mère et ses deux horribles filles. À cause de cette marâtre elle va être la promise d’un ours (non pas un homme dur et renfermé, l’animal !) mais bien entendu l’ours n’est pas ce que l’on croit… Enfin Shakila, la fille du raja, est la promise du vieux maharaja. Son amour pour un jeune brodeur va la sauver de cette triste destinée.

Ces princesses ont du caractère (Léontine est même un peu peste), elles se rebellent parfois contre leur destinée (dans raja on parle de révolte des filles mariées de force), leurs histoires sont surtout très belles. J’ai lu ça seul, sans enfant et je me suis régalé ! Esthétiquement le livre est très réussi, il y a une vraie cohérence dans le choix des illustrateurs (et ils n’en ont choisi que des talentueux) et une vraie cohésion, il est assez grand (34×25), je trouve que tout ça en fait un bien beau cadeau. Comme dans le précédent ce sont donc sept histoires, toutes merveilleuses. Un très joli recueil pour ceux qui aiment les histoires de princesses, avec ici des histoires originales et inédites.

Petites histoires du Père Castor pour Noël, collectif
Père Castor/Flammarion, 9,95€

Contes d’Andersen, Hans Christian Andersen illustré par Evelyne Faivre, Mayalen Goust, Jean-Marc Denglos, Judith Gueyfier, Aline Bureau, Daneth Khong et Crescence Bouvarel.
Éditions Lito, 18€

Princesses de tous les pays, de Christine Palluy, illustré par Anja Klauss, Daneth Khong, Xavière Devos, Anne Cresci, Mayalen Goust, Aline Bureau et Sophie Lebot
Éditions Lito, 18€

Public : A leur lire / Lecteurs débutants (mais pas pour les trop petits pour la plupart, les textes sont assez long et, dans le cas des contes d’Andersen, assez ardus)

———————————————————————————————————————-

A part ça ?

Zut ! sera à l’Olympia dimanche prochain et du coup nous aussi ! Il reste peu de places. Zut ! on les adore, sur scène c’est un grand moment pour les enfants et les parents, ne les manquez pas ! Si vous ne connaissez toujours pas : notre article sur leur dernier album ici, l’interview de Phil Marsal et leur site : http://www.coucouzut.com.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange