La mare aux mots
Parcourir le tag

Cyril Kenneth Bird

Un elfe parmi les hommes et une princesse corbeau

Par 5 novembre 2012 Livres Jeunesse

Il y a des fois où l’on reçoit des albums et on est comme un gamin qui découvre un cadeau ! On les ouvre, des étoiles dans les yeux, et on les feuillette émerveillé. Je reçois de plus en plus d’albums et je ne suis toujours pas blasé. Quand je découvre des petits bijoux comme ceux dont je vais vous parler je suis toujours aussi heureux de les lire et heureux de vous  les présenter avec l’espoir de bien en parler et de vous donner envie. Voici donc deux petits bijoux.

Un jour un elfe se perdit, une bourrasque l’avait déposé au milieu de Londres et il n’avait plus aucun repère. Tout à coup il vit un parc, enfin une trace de la nature ! Ni une ni deux le voici qui escalade la grille mais hop ! un agent de police l’empoigne ! Interdit d’aller dans les parcs la nuit et puis c’est quoi cet accoutrement ? Allez au poste puis devant le juge !

Un elfe qui s’égare chez les hommes, par eux il sera d’abord considéré comme un étranger, un être bizarre puis il va devenir une curiosité, tout le monde voudra le rencontrer. Tout le monde ? Non pas vraiment… il y a les jaloux, les frustrés… Chez lui il n’était qu’un parmi tant d’autres ici il est différent, il sait faire des choses que les hommes ne savent pas… mais voilà sera-t-il heureux ?

Le livre est d’une beauté… c’est un petit carnet (95 sur 130mm) avec dorures sur sa couverture en tissu et sa tranche dorée, un ruban pour marquer sa page, des illustrations superbes, une écriture calligraphiée et un texte d’une beauté… ce petit bijou est une réplique d’un livre de trois centimètres sur quatre de 1922 qui est conservé au Château de Windsor. En fait, il fait partie d’une collection de miniatures offertes à la Reine Mary (une maison de poupée entière dont une bibliothèque d’où vient ce livre, vous pouvez en savoir plus ici, par exemple, http://www.lepoint.fr/culture/coups-de-coeur/le-fabuleux-destin-de-l-elfe-de-la-reine-d-angleterre-12-10-2012-1516242_792.php).

Bref c’est esthétique autant que poétique, le texte est merveilleux et les illustrations également, un gros gros coup de cœur.

Autre bijou, dans un autre style, Princesse Corbeau.

Au cœur de la Chine, dans un coin isolé, se trouvait un lac noir. Autour de ce lac il faisait toujours sombre et les habitants rêvaient de fuir cet endroit triste. Rong, lui, aimait vivre là. Un jour qu’il se promenait autour du lac il fut surpris par une nuée de corbeaux et il fut chagriné d’en trouver un par terre, visiblement blessé. Rong décida de garder l’oiseau chez lui et de le soigner jusqu’au jour où il pourrait partir, voler de ses propres ailes. Quand ce jour-là arriva le jeune homme fut à la fois content de voir son ami partir et à la fois triste. Quelques jours plus tard il reçut un étrange paquet contenant un vêtement brodé d’un noir profond et une lettre manuscrite sur un mouchoir de satin, la lettre contenait un étrange rendez-vous…

Si vous suivez le blog, vous savez à quel point j’aime les éditions HongFei. Malgré tout même si j’avais beaucoup aimé la plupart de leurs derniers albums je n’avais pas eu de gros coup de cœur depuis les Samuel Ribeyron, Le duc aime le dragon et Yexian et le soulier d’or. Mais là… quelle beauté cet album ! Wang Yi était d’ailleurs aussi l’illustratrice du dernier livre que je viens de citer (et aussi Petit poisson peut voler, une autre merveille). Et quel talent ! L’album est superbe, on le feuillette en admirant chaque planche, chaque détail de l’illustration. Le texte est lui-même très beau, très poétique. Cette belle histoire d’amour entre un jeune garçon et une princesse corbeau est somptueuse et tellement poétique. On la lit des étoiles dans les yeux, et les enfants l’écoutent émerveillés. C’est vraiment un album merveilleux que viennent de sortir les éditions HongFei, une rare pépite.

Quelques pas de plus…
D’autres livres de Wang Yi que nous avons chroniqué : Yexian et le soulier d’or et Petit poisson peut voler

Un elfe tombé du ciel
de Cyril Kenneth Bird (alias Fougasse)
L’école des loisirs
14,90€, 95×130 mm, 152 pages, imprimé en Chine
Princesse corbeau
de Wang Yi
HongFei
16,20€, 250×290 mm, 40 pages, imprimé à Taïwan

A part ça ?

Nous avons créé sur facebook deux albums photos, un sur la cuisine et l’autre sur les loisirs créatifs. Les avez-vous vu ?

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange