La mare aux mots
Parcourir le tag

Daniel Lacotte

Poètes en herbe

Par 23 août 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on laisse de côté les romans, albums et autres pièces de théâtre pour s’enivrer de poésie. On plonge avec ravissement dans l’univers décalé du grand Maurice Carème avant de se laisser séduire par celui plus fantaisiste de Daniel Lacotte.

La poésie est un jeu d’enfant
Textes de Maurice Carême, illustrés par Bruno Gibert
Seuil Jeunesse
16 €, 247×348 mm, 64 pages, imprimé en France, 2015.
Étincelles
Textes de Daniel Lacotte, illustrés par Lola Roig
Bulles de Savon
14,50 €, 260×210 mm, 36 pages, imprimé en France, 2015.

You Might Also Like

Le français, c’est bon pour les bébés

Par 21 avril 2015 Livres Jeunesse

tas de riz tas de rats« Tas de riz tentant tenta tas de rats tentés… »
La comptine traditionnelle aux virelangues pétaradants est adaptée par Thierry Dedieu pour un tout jeune public. Le projet de la collection Bon pour les bébés au Seuil Jeunesse est de s’adresser à ces lecteurs tout juste sortis de l’œuf pour les sensibiliser aux sonorités de la langue française et à un objet pas comme les autres, le livre. Tous les atouts sont présents pour attirer l’attention du bébé. Le format est très grand, dans un noir et blanc bien net et brillant, les syllabes claquent aux oreilles toutes neuves de l’enfant qui est interpellé par les sonorités inhabituelles du texte, même s’il n’en connaît pas encore le sens.
Le talent de Thierry Dedieu est de jouer sur l’intensité du noir et blanc et de le rendre quasiment expressionniste. On voit grouiller le tas de rats, qui se disperse sous nos yeux une fois le tas de riz fini. Le pari est réussi pour ce titre : le rythme de la comptine et les forts contrastes épinglent l’attention des tout-petits et amuse leurs aînés. Une belle variation sur une comptine connue de tous.

« la tirade du nezC’est un roc, c’est un pic, c’est un cap ! » Cyrano de Bergerac a la langue aussi pendue que son nez est long ! Si le Vicomte de Valvert pensait se moquer de son attribut nasal proéminent, c’était sans compter sur la verve acérée et le sens de l’autodérision de son adversaire !
La « tirade du nez » écrite par Edmond de Rostand est sûrement restée un des passages les plus connus du théâtre populaire, et elle est, ne l’oublions pas, un véritable hommage à la langue française et ses subtilités. Quelle ambition de l’adapter pour un public de bébés ! Thierry Dedieu compte sur le ton pour intriguer les enfants : comment dire ce texte si connu sans le déclamer avec outrance ? Pour sûr, les petits ne resteront pas indifférents à cette lecture, ni aux illustrations en noir et blanc assez cocasses qui font montre d’un nez démesuré. L’album est gonflé, tout comme un autre de la collection qui reprend le texte… du théorème de Pythagore ! Si j’étais très sceptique au premier abord, je dois avouer que j’ai été conquise « à l’usage » : les enfants adorent, et s’approprient rapidement ce grand livre bien solide aux illustrations rigolotes.
Un autre album de la collection Bon pour les bébés vu par Sous le feuillage

une souris verteDans un registre plus classique, Milan a adapté les comptines propres à l’enfance en petits livres-jouets idéaux pour les petites mains. L’illustrateur Daniel Roode a reproduit les paroles des fameux « Bateau, sur l’eau », ou « Une souris verte » avec un univers enfantin très tendre et coloré.
bateau sur l'eauLes livres sont bien solides et bien finis, ils résisteront aux assauts des plus petits qui les confondront un temps avec leurs jouets. Les petites bouilles rondes des personnages sont adorables. Dès que l’enfant connaîtra les chansons, il sera comblé par ce premier livre qu’il peut « lire » seul sans l’aide de ses parents.
Les même vus par Maman Baobab.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué certains de ses livres (Bob et Marley, le cadeau, Bob et Marley, le ricochetL’étrange zoo de Lavardens, Histoire singulière du portrait en pied du gouverneur militaire de Mandchourie, Le samouraï et les 3 mouches, Une fraise en hiver, Turandot, Poisson Chat, Un mur sur une poule, J’ai adopté un crocodile, Dragons de poussière et Le maître des estampes). Nous l’avons également interviewé.

Tas de riz, tas de rats
illustré par Thierry Dedieu
Seuil Jeunesse dans la collection Bon pour les bébés
14,50 €, 280 x 380 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2015.
La tirade du nez
de Edmond de Rostand, illustré par Thierry Dedieu
Seuil Jeunesse dans la collection Bon pour les bébés
14,50 €, 280 x 380 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2015.
Une souris verte
illustré par Daniel Roode
Milan Jeunesse dans la collection Comptines en formes
5,90 €, 150 x 110 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2015.
Bateau sur l’eau
illustré par Daniel Roode
Milan Jeunesse dans la collection Comptines en formes
5,90 €, 150 x 110 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2015.

À part ça ?

Voici deux livres qui ne manqueront pas de ravir les amoureux de la langue française et de ses bizarreries.

Les expressions les plus extravagantes de la langue françaiseLa langue française est riche d’expressions très imagées… et parfois assez incompréhensibles. « Il m’a payé en chats et en rats », « il a été baptisé avec une queue de morue », « il est au nid de la pie »Catherine Mory part à la recherche des origines étymologiques ou historiques des expressions françaises et ne manque pas de nous surprendre. La mise en page haute en couleur rend le livre très agréable à lire : on picore une page par-ci par-là, on rit des interprétations au pied de la lettre de l’illustratrice… Une lecture légère, mais pleine d’enseignements.
Les expressions les plus extravagantes de la langue française, Catherine Mory, illustré par Tiphaine Desmoulière, Larousse, 2014.

600 mots les plus truculents de la langueLes amoureux de la langue française et collectionneurs de mots seront passionnés par les mots collectés par Daniel Lacotte. Celui-ci revient sur les bizarreries qu’on peut croiser dans la langue française et propose un dictionnaire mêlant argot, ancien Français, langage scientifique, onomatopées… tout ce qui constitue la richesse du français. Vous ne connaissez pas les « salmigondis », n’avez aucune idée de ce qu’est un « crapoussin » et n’avez jamais entendu parler de « bambochade » ? Ce livre est fait pour vous !
Les 600 mots les plus truculents de la langue française, de Daniel Lacotte, Larousse, 2015.

Laura

You Might Also Like

Et si l’on parlait d’animaux ?

Par 6 avril 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, une petite sélection d’albums documentaires sur les animaux qui ont tous en commun d’être pleins d’humour.

Le rat Elise GravelOn commence par un animal des plus sympathiques, le rat ! Saviez-vous qu’il devait ronger pour limer ses dents, qu’il pouvait passer par un trou de la taille d’une pièce de deux euros, qu’il se nourrissait de nos poubelles mais aussi qu’il était nul en danse ?

C’est la géniale Élise Gravel qui signe ce mini documentaire plein d’humour pour les plus jeunes. On apprend des choses tout en pouffant (et moi j’aime pouffer). À hauteur d’enfant (à partir de 5 ans, d’après l’éditeur), elle nous donne des petites informations sur cet animal pas si dégoûtant. C’est drôle au niveau du texte, les illustrations sont poilantes, bref on adore !

La Limace GravelAutre animal réjouissant : la limace. La limace est comme un escargot sans coquille (ce qui fait bien marrer celui-ci), elle capte les odeurs et les goûts avec ses tentacules (ce qui lui permet de s’adresser au lecteur pour lui dire qu’elle a deviné qu’il est un enfant et qu’il sent le brocoli), elle produit une grosse dose de mucus quand elle perçoit un danger ce qui la rend glissante…

Deuxième livre de la série Les petits dégoûtants sorti chez Le Pommier, on retrouve la géniale (oui, je l’ai déjà dit) Élise Gravel qui nous parle cette fois des limaces. Là encore, on ricane grâce à l’humour grinçant de l’auteur-illustratrice québécoise tout en apprenant plein de choses sur ce petit animal si charmant. C’est vraiment une série à suivre, on espère plein d’autres tomes, car ça va devenir un classique de vos enfants, on parie ?

Les sciences naturelles de Tatsu Nagata La girafeUn peu moins dégoûtant (mais beaucoup plus grand), s’avance maintenant la girafe ! Du haut de ses six mètres, c’est le plus grand des animaux vivants sur terre. Saviez-vous qu’elle ne dormait que 20 minutes par jour (le reste du temps, elle mange), que son cœur pèse onze kilos (pour amener le sang à son cerveau il faut bien ça) ou que le girafon fait une chute de deux mètres à la naissance ? Et bien, vous apprendrez encore plus grâce au célèbre Tatsu Nagata.

On adore Les sciences naturelles de Tatsu Nagata, on vous en a déjà parlé d’ailleurs (ici). Des albums très graphiques, mais qui nous apprennent des petites infos sur les animaux (tout en restant drôles). Ici aussi, c’est à hauteur d’enfant (3 ans d’après l’éditeur) que le célèbre scientifique raconte les animaux. Un nouveau tome aussi bon que les précédents, pour compléter la collection.

Tout sur le chatTout comme les trois livres précédents, Tout sur le chat… et le reste ne s’intéresse qu’à un seul animal et le fait avec humour. Sauf qu’ici c’est ultra complet ! Une soixantaine de pages pour tout savoir sur nos amis les chats. De leur anatomie à leur alimentation en passant par les races, la reproduction, les chats célèbres et même les expressions avec le mot chat. On pense presque à de la BD avec toutes les petites illustrations pleines d’humour et la mise en page originale. Plutôt ami des chats (j’en ai eu plusieurs), j’ai moi-même appris plein de choses et c’est vraiment un album qui m’a beaucoup fait sourire. Un album extrêmement complet et plein d’humour pour tout savoir sur nos amis les chats.

Animaux insolitesRat, limace, girafe, chat… et si l’on parlait maintenant des animaux insolites ? C’est ce que nous propose Casterman dans un documentaire très riche sur des créatures incroyables, mais vraies. La mygale siffleuse appelée aussi tarentule aboyeuse (dont la morsure peut provoquer jusqu’à six heures de vomissements), le serpent volant (qui se jette d’arbre en arbre), la myxine (poisson anguilliforme qui peut produire une vingtaine de litres de morve en quelques minutes), la pieuvre mimétique (qui mime les autres animaux), le protée anguillard, appelé aussi salamandre blanche (qui peut vivre dix ans sans manger)… et une quarantaine de leurs copains.

Cinquante drôles de bêtes sont ici présentées. Alors déjà qu’est-ce qu’une drôle de bête ? Pour reprendre la définition de l’auteur, que je trouve très bonne : Animal qui, par son apparence, les sons qu’il émet, l’odeur qu’il dégage ou la façon dont il se comporte vous fait vous écrier : « Oh lala, c’est dingue ! mais qu’est-ce que c’est que ça ? »… et c’est exactement ça. À la lecture de ce documentaire, on pousse des « aaaah » dégoûtés, on ricane (surtout que le texte est bourré d’humour), on est surpris. C’est un livre aussi esthétique que passionnant, aussi drôle que culturel. C’est rare, quand même, les documentaires qui soient vraiment beaux à regarder et drôles à lire, celui-ci en fait partie ! En fin d’ouvrage, l’auteur parle de la disparition de la plupart des animaux et quels gestes écologiques nous pouvons faire. Une vraie réussite.

Les AnimauxAvec un titre comme Les animaux, on sait direct qu’ici on ne va pas se limiter à quelques espèces (même l’Homme y est présent). Sorti dans une toute nouvelle collection, Le plein de choses chez Autrement, cet album documentaire est hyper graphique (on est loin des planches d’Eyrolles !). Classées en huit chapitres (Tous différents, Sensations extrêmes, Records du monde, À boire et à manger, En famille, Un toit, un habitat, Tueurs professionnels et Le meilleur ami de l’homme), les doubles pages sont consacrées à un sujet : le cerveau, la défense, la vie dans le désert, les herbivores… avec à chaque fois des petits textes courts et des infographies pour tout savoir rapidement. Le résultat est des plus esthétiques (si l’on aime ce genre d’illustrations) et il est riche en informations. Ici aussi, l’humour est au rendez-vous. (même si l’on est loin de l’humour des précédents). Un documentaire très moderne et graphique pour apprendre plein d’infos sur les animaux.
Le même vu par Les riches heures de Fantasia.

On a commencé sur les animaux dégoûtants… on peut bien finir sur le caca !

La Science Du CacaSaviez-vous que les Grecs utilisaient les fientes d’oiseaux pour empêcher la chute des cheveux (je vais y réfléchir), que les dentistes chinois rebouchaient les dents avec du guano de chauve-souris, qu’on met des excréments de cachalot dans les parfums, qu’on pouvait faire du papier avec de la bouse d’éléphant (la preuve, le marque-page qui est dans le livre est fait de cette façon)… Vous en apprendrez encore quelques-uns comme ça sur le caca (mais aussi le pipi) dans La science du caca de Frédéric Marais sorti chez Gulf Stream éditeur. Un album avec de très belles illustrations chaque fois accompagnées d’une phrase courte, mais qui ne s’adresse pas pour autant aux plus jeunes. Un album très esthétique sur un sujet pourtant pas des plus reluisants et qui nous offre même un marque-page en bouse d’éléphant… je vous laisse je vais me laver les mains…

Quelques pas de plus…
Parmi les documentaires sur les animaux que nous avons chroniqués : L’imagier des disparusMille milliards de fourmis, L’encyclopédie Larousse des animaux, Les animaux  domestiques, Les animaux, L’imagier Deyrolle, Animaux, Les bêtes biscornues, saugrenues, toutes nues, Le Grand Livre des BêtesDrôle d’encyclopédie

Le rat
d’Élise Gravel
Le Pommier dans la collection Les petits dégoûtants
6,90 €, 150×210 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La limace
d’Élise Gravel
Le Pommier dans la collection Les petits dégoûtants
6,90 €, 150×210 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La girafe
de Tatsu Nagata (traduit par Dedieu)
Seuil Jeunesse dans la collection Les sciences naturelles de Tatsu Nagata
9 €, 190×270 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.
Tout sur le chat
Textes de François Moutou, illustrés par Sophie Jansem
Le Pommier
18 €, 238×294 mm, 80 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Animaux insolites
Textes de Michael Hearst (traduit par Nicolas Blot), illustrés par Arjen Noordeman, Christie Wright et Jelmer Noordeman.
Casterman
16,50 €, 215×280 mm, 96 pages, imprimé en Chine, 2014.
Les animaux
Textes de Simon Rogers (traduit par Emmanuel Gros), illustrés par Nicholas Blechman
Autrement dans la collection Le plein de choses
16,50 €, 246×189 mm, 88 pages, imprimé en Chine, 2014.
La Science du caca
de Frédéric Marais
Gulf Stream
16 €, 226×286 mm, 40 pages, imprimé en Angleterre, 2014.

À part ça ?

Brèves de savoirUn livre pour vous dans le À part ça ? du jour (on aime bien de temps en temps). Quoique Brèves de savoir est pour toute la famille ! Ici aussi, on parle d’animaux (on apprendra par exemple que la girafe, encore elle, a le même nombre de vertèbres cervicales que nous… sauf que les siennes mesurent une trentaine de centimètres chacune, que le pigeon est le seul oiseau au monde à pouvoir boire de l’eau sans avoir ensuite à lever la tête pour avaler ou encore que l’œil de l’autruche est plus gros que son cerveau), mais ici ce n’est pas le seul sujet abordé ! On parle de la vie quotidienne, de l’antiquité, de l’Histoire, de l’Univers, des talents… et tant d’autres choses encore ! Dans ce Petit inventaire de culture générale pour esprits curieux signé Daniel Lacotte, on va trouver des centaines de petites infos généralement passionnantes, intéressantes, surprenantes… Personnellement, c’est le genre de livre que j’adore, le genre d’ouvrage parfait pour les longs voyages en voiture par exemple. On apprend des tas de choses, on peut aussi jouer à faire deviner certaines choses aux autres. C’est aussi une bible pour ceux qui aiment briller dans les dîners. Des petits textes (parfois en une seule phrase, parfois plus longs), absolument captivants pour apprendre des tas de choses sur tous les sujets. Vous saviez vous qu’Andersen était mort en tombant de son lit, que le cerveau humain perd environ 320 grammes tout au long de la vie, qu’À la recherche du temps perdu a été édité à compte d’auteur car aucun éditeur n’en voulait ou encore que la population de la Terre avait doublé entre 1960 et 2000  ? J’ai trouvé mon nouveau livre de chevet !
Brèves de savoir de Daniel Lacotte, Larousse, 14,90€.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange