La mare aux mots
Parcourir le tag

Dankerleroux

La Terre et les animaux

Par 10 novembre 2013 Livres Jeunesse

Ce mois-ci deux gros documentaires sortent en salle : Amazonia de Thierry Ragobert (La planète blanche) et Il était une fois la forêt de Luc Jacquet (La marche de l’empereur). A cette occasion plusieurs livres sortent, de beaux livres sur la nature. Dans cette chronique j’en profiterai pour vous parler d’autres documentaires sur la Terre et les animaux qui viennent de sortir.

Amazonia, le livre du film Amazonia raconte l’histoire d’un petit singe capucin, élevé en captivité qui se retrouve seul dans la nature suite à un accident d’avion. Il va devoir apprendre à se débrouiller seul, il va enfin découvrir la nature et ses congénères. Dans Amazonia, le livre du film c’est donc l’histoire racontée dans le film qui nous est livrée. Saï, le petit singe, va croiser de drôles d’animaux, d’autres qui ne seront pas très rassurants. Lorsqu’il rencontrera d’autres capucins, le mâle dominant refusera qu’il intègre le groupe même si Saï est tombé amoureux de la jolie Gaia. Ici ce sont des images tirées du film et ce n’est pas toujours une réussite (les vraies photos sont toujours plus belles que des images extraites de bandes vidéo)Amazonia, la vie au cœur de la forêt amazonienne. C’est vraiment une belle histoire sur la nature, la rencontre avec cette nature qu’on ne connaît pas si on a été élevé en captivité. Une histoire sur la liberté. Amazonia, la vie au cœur de la forêt amazonienne est beaucoup plus documentaire. Ici ce sont de vraies photos (signées Araquém Alcântara) et on voit la différence. On nous rappelle ce qu’est la forêt amazonienne, qui sont ses habitants. Magnifiques photos de la faune et de la flore. Les textes sont courts, les photos sont grandes, le livre est vraiment très beau.  En fin d’ouvrage on parle aussi des espèces menacées. Un bien bel ouvrage pour les amoureux de la nature.


il était une fois une forêt imagier

Deux albums sortis sur Il était une forêt : un imagier et un album (d’autres sont également sortis mais je ne les ai pas eu entre les mains). Le premier est un petit album aux pages cartonnées (donc qu’on peut mettre entre les mains des tout-petits). A droite, des photos pleines pages, à gauche, de petites phrases simples. Ici on nous montre le cycle de la vie des arbres : l’éléphant mange des graines puis les rejette dans ses excréments, la graine germe et grandit, des racines poussent et bientôt c’est un tronc qui s’élève vers le ciel. Les photos sont absolument magnifiques et les textes agrémentés de petits dessins, un bien bel imagier. L’album, lui, laisse la parole à Francis Hallé un amoureux des forêts des tropiquesIl était une forêt souple qui nous parle des arbres, de comment la forêt se construit et de comment elle est détruite. On parle de la canopée, du Moabi, l’arbre géant qui domine la forêt. Ici aussi les photos sont somptueuses. De petits dessins accompagnent là aussi le texte (ce sont des dessins de Francis Hallé justement), c’est un très beau petit album à couverture souple qui donne envie d’un album plus grand pour mieux profiter des photos… et qui donne surtout très envie de voir le film de Luc Jacquet !

La terre comme vous ne l'avez jamais vueLa terre comme nous ne l’avez jamais vue, avec sa diversité. 80 cartes qui nous montrent la production alimentaire suivant les endroits de la planète, où habitent les milliardaires, dans quels pays sont certaines pandémies, quel est le nombre de téléviseurs par habitant suivant les régions du monde, où se situent les principaux lieux saints, quel est le pourcentage de gens ayant accès à l’eau potable suivant les pays… C’est un grand livre et les cartes sont pleine page ce qui permet d’avoir beaucoup d’informations avec peu de mots, du coup le livre est passionnant, on l’ouvre à n’importe quelle page et on apprend des tas de choses, on compare les régions du monde, et bien souvent on se rend compte de notre chance. Un ouvrage extrêmement passionnant, jamais ennuyeux, sorti dans la collection Dokéo + chez Nathan.

AnimauxUn ouvrage qui s’adresse aux plus jeunes (3-7 ans d’après l’éditeur), Les animaux (tout simplement) illustré par Dankerleroux et sorti chez Larousse (dans la collection des Larousse des petits). Ici, dans un autre genre, c’est aussi une mine d’information ! Chaque double page propose d’en savoir plus sur les animaux suivant des thèmes : les familles (comment s’appelle le mâle, la femelle et les petits), les cris, leur nourriture… on parlera aussi de l’anatomie des animaux, de la façon de porter (et de nourrir) les petits et de nombreuses choses encore. Ici, aucun long texte (au plus deux phrases), de très nombreuses illustrations, des volets à soulever… On s’est bien amusé avec cet ouvrage avec ma fille (5 ans) à poser des devinettes (sur le cri des animaux ou le nom des petits, par exemple). Bref un ouvrage coloré, moderne, à hauteur d’enfant parfait pour apprendre beaucoup de choses sur les animaux.

Imagier DeyrolleVous connaissez certainement les imagiers Deyrolle. Gallimard Jeunesse vient de sortir un magnifique petit livre (il tient dans la main) de 200 pages dans lequel on va trouver de très nombreux animaux et végétaux (généralement un par page). C’est un vrai imagier, il y a le dessin de l’animal, du fruit, de la plante… et son nom. Rien de plus. Mais c’est beau ! Les illustrations des imagiers Deyrolle sont toujours assez extraordinaires, avec leur côté intemporels. On montrera donc aux petits les souris, poires, poules, carotte… mais on leur fera aussi découvrir le chardonneret, le seigle, la sèche ou le tatou. Un magnifique petit ouvrage intemporel, avec de belles pages épaisses et un dos toilé.
Le même vu par Sous le feuillage.

Animaux NathanDans Animaux (le titre original était Marvellous Menagerie, c’est dommage d’avoir donné un titre aussi banal à la version française), sorti chez Nathan, les bêtes sont regroupées par thématiques : Plein de sortes de becs, De belles ailes, Supers effrayants, Drôles d’yeux, Quel nez, Gluants et sinueux… parfois par couleur, par famille ou pour des raisons plus farfelues. Ici aussi des images à l’ancienne (qui ne sont pas sans rappeler les planches Deyrolle d’ailleurs) qui sont là également très belles. En plus des illustrations on trouve parfois une petite question, sorte de devinette (sur la planche Etranges et sublimes on trouvera la question Qui transporte ses petits dans sa gueule, par exemple). Un grand livre ludique et esthétique pour se rappeler la diversité du monde animal (et son côté étrange, parfois).
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Les bêtes biscornues, saugrenues, toute nuesEt à propos d’animaux étranges, on va en trouver beaucoup dans Les bêtes biscornues, saugrenues, toutes nues sorti dans l’excellente collection Dame Nature chez Gulf Stream. On trouvera dans cet ouvrages une trentaine d’animaux regroupés en six catégories : Les bêtes saugrenues, Les bêtes inattendues, Les bêtes biscornues, Les bêtes ambigües, Les bêtes toutes nues et Les bêtes merveilleuses. Chaque fois c’est une double page qui nous présente l’animal en question. Le pangolin et sa carapace, l’astynax aveugle (un poisson dépourvu d’yeux), le solénodon (entre le rat et… je ne sais pas trop quoi) ou la baudroie abyssale (qui vous fera vous exclamer « mais c’est quoi ce truc ??? »). Cette collection de chez Gulf Stream est très bien faite car les textes sont courts mais on apprend plein de choses, les illustrations sont tantôt très fidèles (pour qu’on voit quand même de quoi il s’agit) tantôt humoristiques. Ici découvrir des animaux aussi surprenants est juste captivant ! Et on rit quand même beaucoup devant la tronche de certain (ce qu’on ne peut pas faire dans le métro, si on est bien élevé !). On regrette juste parfois qu’on ne puisse pas voir une photo des animaux en question (mais maintenant avec internet… j’avoue en avoir regardé plusieurs en vidéo). Un ouvrage qui va nous apprendre plein de choses en nous amusant.
Le même vu par À l’ombre du saule.

En attendant de vous procurer ce livre génial, des animaux moches en photos.

Quelques pas de plus…
Sur le même thème, parmi les autres livres que nous avons chroniqués : Les fleuves autour du monde, Le goût des voyages, cartes, idées et conseils pour jeunes globe-trotteursLa terreLe livre des vrai/faux des animauxOuvre les yeux sur… la mareLes pierres qui brûlent, qui brillent, qui bavardentÀ la découverte des enfants du monde1001 manières de se déplacer

Amazonia, le livre du film
Texte de Johanne Bernard, photographies tirées du film Amazonia
De la Martinière Jeunesse
9,90€, 195×225 mm, 48 pages, imprimé en France, 2013.
Amazonia, La vie au coeur de la forêt amazonienne
Texte de Johanne Bernard, photographies d’Araquém Alcântara
De la Martinière Jeunesse
12,90€, 255×285 mm, 72 pages, imprimé en France, 2013.
Il était une forêt
Auteur non indiqué, illustrations de Francis Hallé et photographies tirées du film Il était une forêt
Actes Sud Junior
6,50€, 165×165 mm, 22 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Il était une forêt
Texte de Luc Jacquet, illustrations de Francis Hallé et photographies tirées du film Il était une forêt
Actes Sud Junior
4,95€, 150×190 mm, 30 pages, imprimé au Portugal, 2013.
La Terre comme vous ne l’avez jamais vue
Collectif (traduit par Laurent Laget)
Nathan dans la collection Dokéo +
19,90€, 252×301 mm, 192 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les animaux
Texte de Sylvie Bézuel, illustrations de Dankerleroux
Larousse dans la collection Mon Larousse animé des mots
12,90€, 230×210 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2013.
L’imagier Deyrolle
Gallimard Jeunesse
14,90€, 150×150 mm, 200 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Animaux
Auteurs et illustrateurs non indiqués
Nathan
17,90€, 240×300 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les bêtes biscornues, saugrenues, toutes nues
Textes de Jean-Baptiste de Panafieu, illustrés par Benoît Perroud et Lucie Rioland
Gulf Stream dans la collection Dame nature
16€, 210×280 mm, 88 pages, imprimé en Italie, 2013.


A part ça ?

On ne peut pas parler de nature et des animaux sans parler de deux revues qu’on adore… surtout qu’elles sortent des numéros « anniversaire » !

La hulotteLa Hulotte sort son 100ème numéro ! Comment, vous ne connaissez pas encore cet irrégulomadaire sans publicité ? La Hulotte est une revue passionnante (et drôle), qui existe depuis 1971… oui 100 numéros en 42 ans ça n’en fait pas beaucoup mais La Hulotte a cette particularité de ne sortir QUE quand le numéro est prêt… et chaque numéro est très riche ! Chaque fois, on nous parle d’animaux ou de plantes (le numéro 100 est consacré à l’Oiseau des Glaces et au plus petit Mammifère du monde) et c’est riche, on saura tout sur ceux-ci. C’est le genre de revue qui ne se lit pas en cinq minutes aux toilettes, c’est chaque fois un vrai dossier. La Hulotte ne fonctionne que par abonnement (et les abonnés sont 160 000 !). Toutes les informations (pour s’abonner ou pour en savoir plus) sont ici et la page facebook de La Hulotte est .

La petite salamandre 90La petite salamandre, quant à elle, fête ses 15 ans ! Tous les deux mois on retrouve des BD, des histoires, des jeux, des posters… et bien-sûr des parties documentaires pour tout savoir sur la nature et les animaux. Pour ce numéro spécial 15 ans, La petite salamandre nous livre un scoop INCROYABLE ! Moi-même je n’en suis toujours pas revenu… mais je vous laisserai le découvrir. En plus de ce scoop sur les îles-baleines (mais chut !), on va parler du voyage des papillons, de la différence entre le lichen et la mousse, on va envoyer des lettres baleines, manger de la purée baleine… et des tas d’autres choses encore ! La petite salamandre c’est une revue qui s’adresse aux 6-10 ans (d’après l’éditeur) et qu’on adore. Toutes les infos pour s’abonner et le reste c’est ici.

Gabriel

You Might Also Like

Pour mieux comprendre on va essayer !

Par 12 avril 2013 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Les enfants adorent tester, faire des expériences, voir d’eux même les choses. Aujourd’hui deux nouveaux livres d’expériences et un gros livre pour apprendre la mécanique en expérimentant.

Trop facile la scienceTrop facile, la science ! C’est vrai ça, une carte postale et un verre d’eau, deux pots de yaourt, une pointe et du fil ou un œuf et une carafe et hop, on démontre quelque chose !

Un livre avec 13 expériences à tester, toujours très simples, aux pages agrémentées Trop facile, la science !d’humour et des jolies illustrations de Soledad Bravi. Chaque fois l’expérience est expliquée par une suite de dessins et le tout est complété par un petit texte « comment ça marche ? ». Fabriquer un ballon à réaction, voir que l’eau est élastique ou jouer aux enfants qui fuient les requins avec un verre d’eau, du poivre et du liquide vaisselle, des expériences vraiment sympa. Un livre très bien fait, plein d’humour, jamais rébarbatif… les enfants vont adorer !

60 Nouvelles ExperiencesEnvie d’aller plus loin ? En voici 60 autres (quoique quelques-unes sont en commun dans les deux ouvrages) ! Dans la collection Croq’science (nous en avions déjà parlé ici), 60 nouvelles expériences faciles et amusantes ! va cartonner auprès des enfants férus de sciences (et des autres, car personnellement, je l’ai déjà dit ici, je n’aime pas la science mais j’adore expérimenter des trucs !) ! Même principe ici, plusieurs dessins pour expliquer l’expérience et le pourquoi du comment. Les expériences sont classées par catégories : Les défis, Expériences avec le corps, Expériences avec les plantes, Expériences pour découvrir l’espace, Expériences pour construire, Expériences avec les sons et Expériences avec l’air. Ultra complet, très riche, vraiment bien fait et bien expliqué, ce n’est pas une surprise quand on apprend que son auteur est une des conceptrices de la Cité des enfants (à la cité des Sciences et de l’Industrie).

On termine par un kit pour apprendre les principes simples de la mécanique !

Comment ça marche ? Machines et enginsUne planche de carton épais avec des trous, des vis en plastique et des engrenages et nous voilà en train d’expérimenter le principe de la poulie, de la crémaillère ou du cliquet ! (rassurez-vous je n’aurais pas su non plus de quoi je parlais si je n’avais pas lu ce livre !). C’est extrêmement bien expliqué et on a tout ce qui faut pour passer à la pratique, que demander de plus ? Ah si vous en voulez encore plus ? Alors en bas du livre des repères chronologique pour nous apprendre l’histoire de la mécanique des outils de pierre (3 millions d’années avant JC) aux arbres à cames (dans les années 1880) en passant par la fermeture éclair à zip (années 1890) ou l’essuie-glace (1903). Si vos enfants aiment expérimenter pour comprendre, ils vont adorer Comment ça marche : machines et engins.

Quelques pas de plus…
Encore plus d’expériences ? Nous avons chroniqué 50 activités scientifiques, La sciences en s’amusant et 60 expériences faciles et amusantes.

Trop facile, la science !
de Claire Laurens, illustration Soledad Bravi
Actes Sud Junior
8,50€, 180×180 mm, 32 pages, imprimé en France, 2013.
60 nouvelles expériences faciles et
amusantes
de Delphine Grinberg, Laure Cassus, Isabelle Chavigny, Isabelle Pellegrini et Karine Eyre, illustré par Rémi Saillard, Vincent Mathy, Didier Balicevic, Gaëtan Dorémus, Jérôme Ruillier, Aurélie Guillerey et Dankerleroux.
Nathan dans la collection Croq’Sciences
10€, 200×250 mm, 128 pages, imprimé en Frrance, 2013.
Comment ça marche ? Machines et engins
de Nick Arnold (traduit par Bruno Porlier), illustré par Allan Sanders
Gallimard Jeunesse
18,90€, 270x240x33 mm, 22 pages, imprimé en Chine, 2012.

A part ça ?

Un fils, sa mère et un téléphone ça donne Avec Maman, un blog qui me fait beaucoup rire.

Gabriel

You Might Also Like

Noël en loisirs créatifs et livres-jeux

Par 13 décembre 2012 Livres Jeunesse, Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Après les albums pour les tout-petits, ceux pour les grands et la musique voici la dernière thématique autour de Noël… les loisirs créatifs et livres de jeux !

Et on commence par les coloriages !

Coloriage Père NoelJ’aime la série des coloriages Petite fleur brillante de chez Lito car les contours du dessin sont recouvert d’une sorte de bordure épaisse (pailletée) ce qui fait que les petits ne peuvent pas déborder (ou alors ils le font exprès les bougres !). En plus, quel enfant n’aime pas les paillettes ? Ici on est donc sur le thème de Noël, on va colorier le Père Noël, une étoile, un bonhomme de pain d’épices, un sapin… au total 6 coloriages avec une couleur unique et un coloriage multicolore. Simple, joli et efficace !

Mini livre : Dessins et coloriages NoëlDeux autres coloriages pour les plus grands de chez Usborne. Mini-livres dessins et coloriage Noël et Un tas de choses à trouver et à colorier Noël. Le premier est tout petit et super pratique pour le voyage (il tient dans la poche de la veste), le second est un grand cahier. J’adore ces deux collections. Pour les mini livres je vous avais déjà parlé de celui sur les vacances et celui sur les motifs. J’aime ce format et je trouve qu’à l’intérieur ça grouille de choses à faire. On propose de colorier, bien entendu, mais on donne aussi des modèles et on propose à l’enfant de continuer (faire d’autres chats sur une page de chats par exemple). Un tas de choses à trouver et à colorier NoëlC’est très très varié et franchement joli comme petit carnet. J’avais également déjà parlé aussi de la collection Un tas de choses à trouver et à colorier (celui sur les vacances et ) et je la trouve aussi particulièrement réussie, déjà visuellement. J’adore le graphisme de cette collection, je trouve particulièrement beaux ses dessins. Ici aussi des tas de choses variées à faire : colorier (bien-sûr) mais aussi trouver un intrus, rechercher un élément (une bougie éteinte parmi les bougies allumées, un bonhomme de neige qui a un oiseau sur son chapeau contrairement aux autres,…) ou encore des labyrinthes (jeu qu’adorent les enfants). Vraiment deux bonnes collections.

Où est mon… ? livre de coloriage Vive NoëlToujours chez Usborne, deux cahiers avec coloriages et autocollants. Où est mon… ? livre de coloriage Vive Noël (j’ai déjà parlé de cette collection avec Où est mon… grand livre de coloriage) et Je colorie… Le père Noël. Le premier propose 14 grands coloriages avec modèle (l’enfant devra aussi réécrire le mot en suivant le modèle) et une page avec de nombreuses choses à colorier. On trouve donc aussi 4 pages d’autocollants pour agrémenter les coloriages ou décorer autre chose ! Alors bien-sûr les Je colorie… Le père Noëléléments à colorier sont des Pères Noël, des rennes, des sapins,… Dans le second on a, en plus des coloriages, une petite histoire à lire. Ici seulement quelques éléments sont à colorier (les personnages, les cadeaux,…) mais le décor est déjà fait. On est plus proche de l’album que du pur livre de coloriage. Alors bien-sûr on parle de l’atelier du Père Noël, de son voyage pour livrer les cadeaux etc. Les deux pages d’autocollants centrales vous permettront ici aussi de décorer les pages ou ce que vous voulez !

Puisqu’on est dans les autocollants… restons-y !Autocollants Usborne Le père Noël

Toujours chez Usborne, Le père Noël vous propose plus de 200 autocollants, de quoi décorer des cartes, des dessins ou les 8 décors présents dans le cahier : L’atelier du père Noël, Dans les étoiles ou encore Sur les toits, chaque fois une petite phrase indique à l’enfant ce qu’il doit faire (s’il a envie de suivre les indications). Les illustrations sont douces et pleines de charme.

Joyeux NoëlDeux albums chez Lito qui portent le même nom, Joyeux Noël. Ici on propose aux enfants des pages avec des « trous » (endroit sans dessin) et ils doivent remettre le bon autocollant au bon endroit. Des boules à remettre sur un sapin, des décors sur une buche glacée, des cadeaux autour du Père Noël, les enfants vont adorer recoller les éléments au bon endroit.

Tchoupi NoelNathan sort deux petit packs Les autocollants de T’choupi spécialement pour les fêtes (un qui s’appelle Noël et l’autre A la neige). Dans chaque petit carton on trouve 4 décors et plus de 30 autocollants repositionnables, pratique pour les transports !

Etiquettes de NoëlDeux petits choses originales sorties chez Usborne pour finir avec les loisirs créatifs : Etiquettes autocollantes pour Noël et 20 cartes de vœux pop-up à colorier (dans la même collection que 20 cartes d’invitation à colorier et 20 cartes d’anniversaires à colorier)que j’avais chroniqués). Dans le premier vous trouverez donc de quoi coller sur les cadeaux pour savoir ce qui est à qui, et vous avez de quoi faire car on propose ici 400 étiquettes ! 20 cartes de voeux pop up à colorier(soit vous offrez beaucoup de cadeaux, soit ça servira quelques années) Y’en a des franchement très jolies et elles peuvent permettre aussi de décorer des enveloppes, des cartes,… Dans la boîte de cartes on trouve donc 20 cartes de vœux à colorier avant d’envoyer. Elles sont très sympa et accompagnées d’enveloppes. De quoi faire participer les enfants à l’envoi des cartes de vœux.

Noel surpriseJe termine par un ouvrage qui n’est pas du loisir créatif mais on reste sur Noël. Noël surprise est un petit album destiné aux 4-6ans avec des mots-images pour apprendre à lire de façon ludique. J’avais déjà parlé de deux de ces ouvrages : 8 histoires à lire à deux et La princesse de Fertabelle et la princesse de Fertamaline. Les parents lisent le texte et de temps en temps un mot est accompagné du dessin qui le représente, on le fait donc dire à l’enfant. On pourra ainsi lire à deux voix cette histoire de Père Noël pressé de partir en vacances et qui fait un peu n’importe quoi ! Les illustrations signées Dankerleroux sont modernes et colorées et le texte de Fanny Joly plein d’humour.

Quelques pas de plus…
D’autres activités autour de Noël que nous avons chroniqué : Cartes pochoirs Noël, Desserts de Noël, Idées pour Noël, Dessins, gribouillages et coloriages Noël et 1000 autocollants de Noël.

Le père Noël
Illustré par Isabelle Jacqué
Lito dans la collection Petite fleur brillante
3,50€, 180×245 mm, 12 pages, lieu d’impression non indiqué.
Noël
de Stella Baggot
Usborne dans la collection Un tas de choses à trouver et à colorier
11€, 276×216 mm, 96 pages, imprimé en Chine
Noël
de Fiona Watt
Usborne dans la collection Mini-livres – Dessins et coloriages
7€, 140×140 mm, 128 pages, imprimé en Chine
Vive Noël
de Rachel Wells
Usborne dans la collection Où est mon… ? livre de coloriage
5,50€, 250×216 mm, 32 pages (+ 4 pages d’autocollants), imprimé en Chine
Le père Noël
de Jessica Greenwell, illustré par Samantha Meredith
Usborne dans la collection Je colorie…
4,50€, taille en mm, 16 pages (+ 2 pages d’autocollants), imprimé en Chine
Le père Noël
d’Agnieszka Jatkowska (traduction de Lorraine Beurton-Sharp), illustré par Sam Taplin
Usborne dans la collection Autocollants Usborne
4,95€, 217×276 mm, 16 pages, imprimé en Chine
Joyeux Noël
de Valérie Diard
Lito
5€ chacun, 270×190 mm, 10 pages chacun, imprimé en UE
Noël et A la neige
de Thierry Courtin
Nathan dans la collection Les autocollants de T’choupi
3€ chacun, 146×160 mm, 30 autocollants et un livret avec 4 décors, imprimé en Malaisie
Etiquettes de Noël
de Lizzie Barber, illustré par Ruth Russell
Usborne
9,95€, 210×150 mm, 40 pages, imprimé en Chine
20 cartes de voeux pop up à colorier
de Candice Whatmore
Usborne
8,50€, 130×148 mm, imprimé en Chine
Noël surprise
de Fanny Joly, illustré par Dankerleroux
Lito
7€, 240×220 mm, 20 pages, imprimé en UE


A part ça ?

L’auteur Thierry Lenain est l’instigateur d’une bien belle chose. Pour financer son projet solidaire (très bien expliqué ici) il propose d’offrir à chaque donateur d’au moins 25€ un livre inédit écrit par lui-même et illustré par des grands noms de l’illustration jeunesse : Beatrice Alemagna, Barroux, Kitty Crowther, Rebecca Dautremer, Thierry Dedieu, Claude K. Dubois, Antoine Guilloppé, Emmanuelle Houdart, Joëlle Jolivet, Benjamin Lacombe etc etc etc (ils sont 22 !). On m’a dit que le livre était superbe à tout point de vue et c’est vraiment une occasion de faire une bonne action… Allez donc voir son projet et je suis sûr qu’il vous manquait justement un cadeau pour Noël…

Gabriel

You Might Also Like

Des livres jeux pour les plus petits

Par 15 juin 2012 Livres Jeunesse

Des livres jeux entièrement cartonnés pour mettre dans les mains des plus petits.

Et si on partait à la recherche du petit chaperon rouge et du grand méchant loup ? C’est ce que nous proposent deux très beaux livres sortis dans une nouvelle collection de livres à jouer chez Casterman.

Une sorte de Où est Charlie mais pour les plus petits, ici donc il va falloir retrouver dans l’un le petit chaperon rouge et dans l’autre le grand méchant loup sur des planches de 25x42cm. Alors bien-sûr ils sont assez faciles à voir, on s’adresse ici aux plus petits. Au fur et à mesure du livre on raconte également une histoire (pour Le petit chaperon rouge je pense que vous avez deviné laquelle, pour le deuxième c’est une sorte de medley des histoires avec le grand méchant loup). Sur chaque planche on demande à l’enfant de retrouver également d’autres éléments (des fleurs, une bobine, un lapin…) qui sont rappelés en dessin en bas de la page (donc l’enfant peut jouer seul, sans savoir lire). Les livres sont très sympas, très colorés, très modernes. Je ne sais pas les vôtres, mais ma fille a toujours eu une passion pour ces livres où il faut retrouver quelque chose, celui-là aurait été vraiment adapté pour elle plus petite. C’est aussi un très bon moyen d’apprendre de nouveaux mots. Vraiment cette nouvelle collection est une très bonne chose pour les enfants à partir de 2 ans !

Je vous avais parlé il y a quelques mois de Mon 1er livre pour apprendre (ici), les 5 héros sont de retour ici pour faire découvrir le monde ! On va donc apprendre à connaître les continents, les enfants du monde, les maisons et costumes… et tout ça sous forme de jeux. Par exemple pour les continents les enfants devront retrouver quelle ombre correspond à quel continent, ou bien qu’est-ce qu’on doit mettre dans sa valise pour aller en Antarctique et en Océanie. Un conte russe et un conte africain sont également proposés mais de la même façon ces contes vont devenir des jeux (on invite l’enfant à raconter l’histoire en s’aidant des dessins, à se remémorer des détails,…). C’est très complet et très bien fait… et très esthétique ! Les illustrations sont belles, le livre est grand et avec ses onglets il est super pratique. Comme dans le précédent il y a deux niveaux de difficultés (souris pour les petits et ours pour les plus grands), de 3 à 6 ans. C’est typiquement le genre de livre jeux que j’adore car on apprend plein de choses, ça éveille leur curiosité, leur intérêt pour des choses qui en valent le coup et c’est fait de façon vraiment ludique, jamais rébarbative. Ils vont vraiment s’amuser et en même temps ils vont apprendre des choses. Une vraie réussite !

Où est caché le grand méchant loup ?
de Jacky Goupil, illustré par Dankerleroux
Casterman
7,50€
Où est caché le petit chaperon rouge ?
de Jacky Goupil, illustré par Deborah Pinto
Casterman

7,50€
Mon 1er livre autour du monde
de Marie-Françoise Mornet, illustré par Séverine Cordier
Hatier Jeunesse
14€

———————————————————————————————————————

A part ça ?

Si vous êtes sur Paris les 23 et 24 juin et que vous aimez les jeux, rendez-vous à Paris est ludique ! Au programme des jeux de société présentés par les éditeurs eux-mêmes, des jeux d’extérieur et des tas d’autres choses ! Plus d’info : http://parisestludique.fr/

Gabriel

You Might Also Like

Et si on reparlait de la mort ?

Par 19 mars 2012 Livres Jeunesse
Je t’aurais bien invité
Comment peut-on être mort
A venir prendre le thé
Dommage que tu sois mort
Je confesse mon penchant
Un grand faible pour les forts
Et le monde des vivants
Comment peut-on être mort ?
Dommage que tu sois mort, Brigitte Fontaine

 

Aujourd’hui on va reparler de la mort, je l’avais déjà fait mais il y a beaucoup de livres sur le sujet et c’est une chose tellement difficile à aborder avec les enfants que c’est toujours intéressant d’avoir des livres en parlent (vous retrouverez d’ailleurs en fin d’article une liste de tous ceux dont nous avons parlé sur La mare aux mots).

 

Les questions des tout-petits sur la mort est un petit livre épais très bien fait. Six histoires inspirées de contes traditionnels entrecoupés de bande dessinée. Chaque conte répond à une question posée dans la BD. Pourquoi ça existe la mort ? est suivi d’un conte indien sur un arbre qui a une branche qui donne des fruits mortels et l’autre de bons fruits mais personne ne sait laquelle donne quels fruits. Pourquoi on vit si on meurt après ? devance un conte arménien à propos d’un roi qui pense qu’il sera immortel si un rosier fleuri. Peut-on savoir si on va mourir ? trouve sa réponse dans un conte perse où une prophétie faite à Nasreddine va lui donner peur. Où on va quand on est mort ? précède un conte écossais où une femme décide de ne plus ouvrir sa maison au cas où la mort entrerai. Pourquoi c’est triste la mort ? est accompagnée d’un conte d’Alaska où un homme perd sa bien aimée et va aller la chercher au pays des morts et Pourquoi on n’aime pas parler de la mort ? est suivie d’un conte sénégalais à propos d’un roi qui menace de tuer celui qui lui annoncera la mort de son cheval. Ce livre est très complet et j’ai beaucoup aimé le choix des contes. Il y a peu de livres sur ce sujet pour les plus petits (ici on s’adresse aux 3-6 ans) surtout aussi explicatif, aussi complet. J’ai moyennement accroché sur les illustrations par contre (qui me font un peu penser à des films Pixar) mais ça c’est très personnel. Toujours est-il que ce livre est vraiment très bien fait pour expliquer la mort, et tout ce qui tourne autour, aux jeunes enfants.

 Tout commence par un cri, une maman qui hurle comme une bête. Benjamin, son fils de 7 ans, est mort. Il vient d’être renversé par un chauffard. Mais il faut continuer à vivre, et ça Sophie, sa grand sœur, a bien du mal. La vie au collège, les histoires d’amour naissantes, les vacances, Noël,… tout lui semble difficile maintenant. Surtout qu’il y a sa mère qui va très mal et qu’il faut aider.

C’est un roman absolument bouleversant, qui fait beaucoup pleurer, et ce dès les premières lignes. C’est donc ici à travers les yeux d’une adolescente qu’on parle de la mort, celle d’un petit frère. Le roman est écrit à la première personne, comme sous forme de journal. Le texte est très beau, très dur parfois. Il y a de la révolte dans les paroles de Sophie (comment ne pas se révolter quand son frère de sept ans meurt de cette façon), de la révolte et des combats. C’est un personnage fort, marquant. Elle va devoir se battre pour se reconstruire, pour vivre avec. Les autres personnages sont également très bien écrits, de la mère qui sombre, au grand frère qui préfère fuir en passant par la tante qui essaye de remonter le moral de tout le monde à la grand-mère qui construit une sorte de mausolée chez elle pour son petit fils avec ce qu’il lui reste de lui. Un roman marquant sur la mort et sur le deuil que personne ne vit de la même façon.

Mamy a quitté la maison. Elle va revenir bientôt, c’est sûr, je le sais, elle me l’a dit. Alors cette petite fille l’attend, en attendant elle s’occupe, elle parle aux arbres et aux coccinelles. Pourtant il faut bien se rendre à l’évidence, son papa le lui a dit : Mamy ne reviendra pas.

Il fallait la délicatesse et la justesse des mots de Séverine Vidal pour aborder d’une si belle façon la mort dans un livre à destination des petits. Le texte est extrêmement poétique, très bien écrit, avec beaucoup de sensibilité. Tout semble anodin, comme ça l’est souvent pour les enfants. La première phrase Moi, j’aime bien le rouge. J’en ai mis un peu sur mes joues. Je suis contente est un très bon exemple de la poésie qui se dégage de cet album. La petite fille joue, on alterne les phrases sur la mamy et le quotidien, l’imaginaire, comme le font les enfants en papillonnant d’une chose à l’autre. L’enfant regarde au ciel puisqu’on lui a dit que sa mamy y était, puis parle avec une fourmi. C’est comme souvent chez Séverine Vidal très triste sans l’être, absolument pas larmoyant. Très léger tout en ayant du fond. Elle a vraiment ce talent là, qui est finalement très rare, arriver à nous faire ressentir de belles émotions, sur des sujets très durs et sans lourdeur, sans grosses ficelles. Les illustrations de Cécile Vangout (dont je ne suis pas le plus grand fan habituellement) sont absolument superbes, très épurées, avec beaucoup de rouge. Cet album est tout simplement une merveille.

Depuis qu’il a perdu son grand-père à l’âge de 8 ans, Jules ne pleure plus quand quelqu’un meurt. Pourtant aujourd’hui qu’il a 24 ans et qu’il est infirmier il en a vu des personnes passer de vie à trépas, mais jamais de larmes. Mais sa rencontre avec une petite fille de 8 ans risque de changer les choses…

Ce tout petit roman de Thierry Lenain est assez particulier, je pense, dans le sens où c’est un adulte qui est le personnage principal ce qui est plutôt rare, à ma connaissance, dans les romans pour ado. C’est une très belle histoire que celle de la rencontre de Jules et de Lola, une histoire dure tout de même, très triste mais en même temps lumineuse. Un joli roman pour tout jeune lecteur.


D’autres livres sur la mort dont on a parlé sur le blog : Ma sœur vit sur la cheminée d’Annabel PitcherBeau voyage de Samuel Ribeyron, Kid de Corinne Lovera Vitali et Loren Capelli, Le piano de Marion Duval, Tu te souviens de Martine Beck et Annie Bonhomme, Boubou et grand-père de Cyril Hahn, Akiko la rêveuse d’Antoine Guilloppé, La croûte de Charlotte Moundlic et Olivier Tallec, Je suis venu tout seul de Nicole Dedonder, Les contes de Petite Souris de Jacinthe Lavoie, Le cœur du tailleur de Txabi Arnal et Cecilia Varela, Quand Grand-mère revenait d’Anna Rouvière et Éric Battut, Un cadeau pour Sophie de Gilles Vigneault et Stéphane Jorisch, Mon chien et moi de Keita Yamada et Chiharu Sakazaki et beaucoup d’autres sur le forum.

 

Les questions des tout-petits sur la mort de Marie Aubinais, illustré par Dankerleroux et Anouk Ricard
Bayard jeunesse, 14,90€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Adieu Benjamin de Chantal Cahour
Gulf Stream, 6,50€
Public : Lecteurs confirmés

J’attends Mamy de Séverine Vidal, illustré par Cécile Vangout
Alice, 14,40€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Un marronnier sous les étoiles de Thierry Lenain
Syros, dans la collection Mini Syros. 2,90€
Public : Lecteurs débutants / Lecteurs confirmés

————————————————————————————————————

A part ça ?

Une activité sympa avec une bouteille en plastique ? Non seulement le résultat est joli mais pour les enfants c’est super facile : http://alphamom.com/family-fun/holidays/cherry-blossom-art-from-a-recycled-soda-bottle/

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange