La mare aux mots
Parcourir le tag

David Hommel

Des romans qui nous emmènent de l’autre côté de l’Atlantique

Par 19 mai 2014 Livres Jeunesse

Deux romans, un qui se passe aux États-Unis dans les années 60, l’autre de nos jours au Québec.

La bobine d'AlfredHarry Bonnet, né à la fin des années 40, a été élevé par son père, sa mère étant décédée en le mettant au monde. Grand cinéphile, ce père file au cinéma dès qu’il a fini son travail de cuistot. C’est le cinéma qui va changer leur vie. Alors que la grande actrice Lina Lamont vient dîner dans le restaurant où il travaille, Monsieur Bonnet refuse de lui servir une demi-portion comme le lui demande habituellement son patron. Il est renvoyé sur-le-champ. Mais la grande star, qui a vu ce qui s’est passé en cuisine, lui propose de venir travailler pour elle… à Hollywood ! Le jeune homme de 16 ans suit donc son père dans cette nouvelle vie et va même l’accompagner sur un tournage de film du grand Alfred Hitchcock réalisé dans le plus grand secret. Là, Harry va être pris dans un engrenage digne du grand Hitch.

Malika Ferdjoukh est une grande cinéphile, elle nous entraîne dans une histoire où se côtoient vrais acteurs (Steve MacQueen, Jane Russell…) et personnages de films (Lina Lamont, le personnage de Chantons sous la pluie). Un bel hommage au cinéma où l’on pourra s’amuser à chercher les références cinématographiques dans les noms de personnes ou de lieux, les phrases empruntées à des titres de films… Et elles sont nombreuses ! Bien entendu, ce n’est pas qu’un hommage au cinéma et à Hitchcock (et sans saisir les références, on peut évidemment tout suivre), c’est un roman plein de suspense comme Malika Ferdjoukh sait le faire (Sombre Citrouilles, L’assassin de Papa…). Un roman captivant pour les amoureux du septième art… et les autres !

Un été à MontréalCharlie et Max attendent l’été avec impatience. Chaque année, c’est une nouvelle aventure qui les attend. Être poursuivis par des taureaux enragés dans le sud de la France… ils l’ont fait ! Essuyer un ouragan au bord de l’océan : aussi ! Ils se sont même déjà retrouvés face à des alligators dans des marécages ! Parfois, Charlie aimerait juste des vacances normales… Cette année, il ne va pas être déçu ! Suite à un manque de contrats cette année, les parents des deux garçons leur annoncent qu’ils vont devoir travailler tout l’été. Les enfants passeront donc les vacances à la maison, ou comme dit leur père, à Balconville ! Un été à Montréal… Charlie va tenter de gagner de l’argent en recherchant des chats perdus pour toucher les récompenses (quitte à ramener les mauvais chats), camper dans le jardin en se prenant pour Robinson Crusoé (sauf que lui n’avait peut-être pas rencontré de mouffette !), garder le poisson d’une amie (mais tout se ne passera pas comme prévu), s’occuper de Max (qui a l’idée saugrenue de voler des brioches), promener les chiens d’une vieille dame (qui perd un peu la tête), subir un orage d’une rare violence, rencontrer un motard au grand cœur et se perdre dans le quartier asiatique à la recherche de Bruce Lee. Parfois, c’est à côté de chez soi qu’on vit les plus folles aventures !

J’ai pris énormément de plaisir à lire les aventures de Charlie et Max. C’est extrêmement drôle, et l’on ne s’ennuie jamais ! Un été à Montréal, c’est un roman plein d’humour qui nous rappelle l’importance des rencontres multigénérationnelles et que l’aventure est au coin de la rue, un roman qui nous dit aussi l’importance d’apprendre par soi-même (c’est mieux que dans les livres), de se méfier des apparences. Chaque chapitre est une aventure différente où l’on recroise parfois des personnages des autres aventures (dont la délicieuse Flor, jeune fille d’origine espagnole qui ne laisse pas Charlie indifférent). Un roman d’aventures moderne, plein de vie, captivant.
Attention ce roman sort le 28 mai.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Malika Ferdjoukh (Quatre sœurs, 1. Enid (BD), Quatre sœurs, 2. Hortense (BD), L’assassin de papa, Sombres citrouilles, Les quatre sœurs, 4 saisons (BD), Aggie change de vie et Quatre Sœurs (BD)).

La bobine d’Alfred
Texte de Malika Ferdjoukh
École des loisirs dans la collection Médium
14 €, 148×218 mm, 173 pages, imprimé en France, 2013.
Un été à Montréal
Texte de David Hommel (traduit par Lori Saint-Martin et Paul Gagné), illustré par Marie-Louise Gay
École des loisirs dans la collection Neuf
10 €, 125×190 mm, 190 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Gros succès de librairie, Le passeur de Lois Lowry a été adapté en film.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange