La mare aux mots
Parcourir le tag

Déguisements

Petite princesse et réaction en chaîne

Par 20 septembre 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux jolis albums pleins d’énergie ! Le premier nous fait découvrir les dangers de l’effet papillon, et le second nous présente un petit garçon très fier de son costume de princesse.

Et…
de Philippe Jalbert
Gautier-Languereau
10,50 €, 207x240mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2018.
Princesse Kevin
Texte de Michaël Escoffier illustré par Roland Garrigue
P’tit Glénat dans la collection Vitamine
11 €, 213×257 mm, 32 pages, imprimé en Pologne chez un imprimeur éco-responsable, 2018.

You Might Also Like

Une nouvelle sélection de livres-CD

Par 11 novembre 2016 CD non musical, Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui et demain, on va danser et écouter des histoires ! Je vous propose deux longues chroniques avec des livres-CD (aujourd’hui) et des CD (demain). Une longue sélection de livres-CD et CD coups de cœur et de quelques autres.

Roule Pizza et file la crêpe
Texte écrit et interprété par Fabienne Morel et Debora Di Gilio, illustré par Aurélie Guillerey
Syros
18,95 €, 240×240 mm, 40 pages, CD : 11 min., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Le loup de Noël
Texte de Claude Aubry lu par Michel Faubert, illustré par Pierre Pratt, chansons de Bon Débarras
La montagne secrète
19,50 €, 210×210 mm, 60 pages, CD : 53 min., imprimé à Hong Kong, 2016.
Bulle et Bob se déguisent
Texte et musique écrits et interprétés par Natalie Tual et Gilles Belouin, illustré par Ilya Green
Didier Jeunesse dans la collection Polichinelle
17,70 €, 210×210 mm, 40 pages, CD : 24 min., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Superminouche
Texte de Fanny Joly raconté par Raphaëline Goupilleau, musique de Pierre-Gérard Verny, illustré par Caroline Hüe
Gallimard Jeunesse musique
24 €, 262×302 mm, 36 pages, CD : 45 min., imprimé en Roumanie chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
La véritable histoire de l’apprenti sorcier
Texte de Jean-Pierre Kerloc’h raconté par Nathalie Dessay, musique de plusieurs musiciens, illustré par Rémi Saillard
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80 €, 265×265 mm, 36 pages, CD : 57 min., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Une poule sur un mur
Textes de divers auteurs interprétés par Audrey Fleurot, illustrés par Clémence Pollet, musiques de Jean-François Leroux
p’titGlénat
18 €, 275×328 mm, 48 pages, CD : 28 min., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Weepers Circus chante n’importe nawak !
Chansons des Weepers Circus, illustrées par Clotilde Perrin
Gallimard Jeunesse musique
24,90 €, 256×297 mm, 48 pages, CD : 49 min., imprimé en Roumanie chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Mon grand livre-disque de comptines
Collectif, illustré par Clémence Pollet
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80 €, 265×265 mm, 48 pages, CD : 43 min., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Comptines pour faire la sieste
Collectif, illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection Éveil musical
12,90 €, 160×160 mm, 28 pages, CD : 22 min., imprimé en Chine, 2016.
Il pleut à boire debout !
Collectif, illustré par Marie-Ève Tremblay
La Montagne secrète
19,50 €, 210×210 mm, 36 pages, CD : 27 min., imprimé à Hong Kong, 2016.
Pinocchio
Conte d’Édouard Signolet d’après Carlo Collodi raconté par Elsa Lepoivre et Elliot Jenicot, musiques de plusieurs musiciens, chants de Kate Combault, illustré par Lætitia Le Saux
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80 €, 265×265 mm, 48 pages, CD : 50 min., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Le Petit Chaperon Belge
de Camille de Cussac, raconté par Charlie Dupont
Marcel & Joachim
15 €, 202×282 mm, 48 pages, CD : 12 min., imprimé en République Tchèque, 2016.
Bateau sur l’eau
Texte d’Aurélie Desfour raconté par Henri Muller, illustré par Tiago Americo
Deux coqs d’or dans la collection Mes comptines imagiers
5,95 €, 120×120 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2016.
Petit Lapin Blanc et la baby sitter
Texte de Marie-France Floury, illustré par Fabienne Boisnard
Gautier Languereau dans la collection Mes histoires à écouter
7,95 €, 150×150 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Un petit rien et des animaux étranges

Par 9 juin 2014 Livres Jeunesse

Petit rien d'augustinAugustin a perdu sa Zouzette. Où est-elle ? Pourquoi n’est-elle plus dans son lit ? Il faut se faire à l’idée, Augustin ne la reverra pas. Elle est partie à jamais.
D’abord édité par la société de pompes funèbres Roc Éclair, Alice Jeunesse réédite Le petit rien d’Augustin de Béatrice Hernot et Clothilde Delacroix.
Je suis embêté… J’ai mis du temps à comprendre de quoi parlait cet album (à la première lecture, j’ai cru qu’on parlait d’une perte de doudou et je trouvais que ça allait loin), j’ai trouvé le texte (en plus d’être confus donc) extrêmement répétitif, décousu… Pour savoir si ça venait de moi, je l’ai même fait lire à une autre personne (qui a été encore plus violente dans ses propos)… j’aurai donc pu choisir de ne pas chroniquer cet album (c’est généralement ce que je fais quand je n’aime pas un ouvrage)… sauf que je suis très fan des illustrations. J’avais découvert le travail de Clothilde Delacroix avec La poupée d’Auguste et j’avais déjà beaucoup aimé son trait de crayon, là je trouve que c’est encore plus réussi. Je vais donc suivre de près cette illustratrice… en espérant la retrouver sur des textes plus à mon goût.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

MON CHAT FAIT OUAFCe fermier est surpris… son chat fait ouaf !, son chien fait cocorico !, son mouton fait meuh !, sa vache fait miaou ! et chez tous les autres animaux c’est le même n’importe quoi. Mais qu’est-ce qu’il se passe dans cette ferme ?!
Non non Sandrine Beau ne se drogue pas (enfin, je ne peux pas en être certain, cela dit), il y a bien une explication à tout ça. Et d’ailleurs si l’on regarde les illustrations…
Mon chat fait ouaf ! est un album drôle à lire (parce qu’il est original, surprenant et décalé, parce que les enfants aiment nous entendre faire les cris des animaux) mais c’est aussi un livre avec lequel on peut jouer « c’est quel animal qui fait ça d’habitude ? », « quel cri devrait normalement faire cet animal ? ». La chute est inattendue et va encore plus faire rire les enfants.
Un album plein d’humour avec des illustrations très BD.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Clothilde Delacroix (La poupée d’Auguste) et Sandrine Beau (Le petit chaperon qui n’était pas rouge, Manolo, un boudeur de petit fantôme, Manolo, un cochon de petit fantômeFées d’hiver, Je suis une lionne, L’Ogre qui n’avait peur de rien, La girafe en maillot de bainRouge Bitume, Ma maman est comme ça, Mon papa est comme ci, On n’a rien vu venir, Roulette Russe Tome 1 Noël en Juillet, Des crêpes à l’eau, L’hippopotin, L’été où mon grand-père est devenu jaunophile, L’étrangleur du 15 Août, et Quand on sera grands). Retrouvez aussi notre interview de Sandrine Beau.

Le petit rien d’Augustin
Texte de Béatrice Gernot, illustré par Clothilde Delacroix
Alice Jeunesse dans la collection Histoires comme ça
10 e, 251×192 mm, 18 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Mon chat fait ouaf !
Texte de Sandrine Beau, illustré par Céline Decorte
P’titGlénat dans la collection Vitamine
10 €, 263×198 mm, 32 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

À part ça ?

ya-ouankKeit Vimp Bev, une maison d’édition bretonne dont on vous avait parlé dans notre article sur la Bretagne lance le premier site participatif entièrement gratuit… pour les jeunes bretons ! Actualités, articles, BD, Vidéos… on trouve un peu de tout sur Ya-ouank ! et l’on peut aussi proposer du contenu. Voilà un super site pour les bretonnants !

Gabriel

You Might Also Like

Un trou et des déguisements

Par 24 mars 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, il n’y a pas de thématique, rien ne relie nos deux livres. Enfin non, pas « rien »… Les deux albums du jour sont de gros coups de cœur, deux albums hors norme, originaux, inclassables. Le genre d’albums que j’aime vous faire découvrir… Allez on va dire que c’est ça, la thématique du jour : Livres géniaux et inclassables !

Le trouUn homme emménage dans son nouvel appartement. Il pose ses cartons, commence à déballer quand tout à coup il s’aperçoit qu’il y a un trou dans son mur ! Vite il passe voir dans l’autre pièce mais il n’y pas de trou ! C’est quand même étrange… quand il revient dans la pièce le trou est maintenant sur le sol… puis se déplace sur la porte. Ni une, ni deux, un coup de fil au SAV qui demande à notre héros de leur apporter ce trou… reste à l’attraper !

Il y a vraiment un trou dans ce livre, un trou qui transperce l’ouvrage d’un côté à l’autre. Le génial Øyvind Torseter joue avec dans ses illustrations. Toujours à la même place sur la page on le voit pourtant bouger, devenir parfois autre chose. C’est complètement original, terriblement ingénieux et l’histoire est vraiment pleine d’humour. On n’est pas juste dans l’album concept. C’est le troisième album que je lis d’Øyvind Torseter et je suis chaque fois sous le charme. Un magnifique album.

Clotaire se déguiseEn Babar, en Barbapapa, en Candy, en Obélix et même en Freud, en Jimi Hendrix et en Demoiselles de Rochefort, Clotaire se déguise !

Avant de vous parler de Clotaire se déguise, il faut que je vous raconte une anecdote. Lorsque que j’ai reçu ce livre (en même temps que d’autres), ma fille était à la maison. Je pose à côté d’elle la pile de livre reçus et, comme à son habitude, elle découvre. Quelques minutes plus tard, je l’entends rire… Ça m’intrigue (on rit quand même rarement juste en regardant les illustrations d’un livre, ma fille ne sachant encore pas lire), je vais voir ce qu’elle lit et là je suis obligé de m’assoir avec elle tellement je ris moi-même et que j’ai envie de le découvrir avec elle. Le soir en rentrant je le montre à ma compagne… qui rit à son tour. C’est difficile de ne pas pouffer devant Clotaire se déguise ! Dans chaque planche on le retrouve donc notre héros déguisé et même si dit comme ça ça semble simplissime, croyez-moi, ce livre est tout simplement génial. De temps en temps les pages de déguisements sont entrecoupées de jeux (observation, devinette, intrus…) comme pour casser la monotonie… qui pourtant ne s’est pas installée ! Il y en a pour tout le monde dans cet album, des déguisements qui feront se poiler les parents et d’autres qui feront se bidonner les enfants, bref un album pour se gondoler en famille !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages d’Øyvind Torseter (Pourquoi les chiens ont la truffe humide et Ina et Aslak apprentis bûcherons) et de Janik Coat (Une vie d’escargot, Mon hippopotame, Pour un carré de chocolat, Une vie d’ours et La surprise).

Le trou
d’Øyvind Torseter
La joie de Lire
24,90 €, 230×275 mm, 60 pages, imprimé en Lettonie, 2012.
Clotaire se déguise
de Janik Coat
Autrement
14,50 €, 160×200 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

La feuille de nénuphar a du retard… elle arrivera demain !

Gabriel

You Might Also Like

Ça pique un peu…

Par 27 mai 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on s’intéresse à des livres que j’adore, ceux à l’humour un peu piquant, loin de toute mièvrerie. Ce genre d’album qui fait autant marrer les parents que les enfants.

On commence avec un tout nouveau héros, Kiki de Vincent Malone.

kiki king banquiseTout commence sur la banquise, quand un pingouin fit un clin d’œil coquin à une madame pingouin… et c’est le coup de foudre ! De cette union naît Kiki, un petit pingouin énergique et casse-cou. Mais un jour, suite à un craquement de banquise, Kiki est séparé de ses parents… le voilà parti pour de grandes aventures !

Le 1er épisode de la série culte encore inconnue ! nous prévient le bandeau, Kiki King de la banquise est un album très drôle, complètement crétin (dans le bon sens du terme, si si y’en a un). On rit vraiment des jeux de mots, des situations,… Il y a des tas de petit plus comme un avant-propos très drôle « ce qu’il faut savoir par cœur pour comprendre », une frise historique sur laquelle est placée la vie de Kiki. Vincent Malone joue avec les sons et son texte est bourré d’allitérations (Là, Kiki fait le casse-cou avec une catapulte et des cailloux), Jean-Louis Cornalba truffe ses images de petits détails drôles, bref on se marre bien en lisant Kiki King de la banquise (et y’a même des petits messages écolos) !

Kiki fait cacaOh Kiki est bizarre… il est rouge et crispé… mais que se passe-t-il ? Il reste bloqué, accroupi et pendant ce temps des requins passent et repassent sous sa mini-banquise… Ah… Kiki fait caca…

Je vous raconte un peu la chute de Kiki fait caca dans mon résumé mais elle est dans le titre ! On retrouve le même humour, le même grain de folie dans la suite des aventures de Kiki (ici le bandeau prévient Si vous avez aimé Huis clos de Jean-Paul Sartre, vous allez adorer Kiki fait caca !), et je dirai même que ce tome 2 est plus drôle que le tome 1 (mais je suis très humour sur le caca…). Et puis qui ne s’est pas demandé pourquoi son enfant avait arrêté toute activité et paraissait tout à coup hyper concentré… jusqu’à s’apercevoir qu’il allait bientôt falloir changer sa couche… ?

Kiki king de la naquiseUn nouveau héros, une nouvelle série dans laquelle Vincent Malone ose tout (faire des référence au tome 2 dans le tome 1, des bandeaux absurdes, des requins coprophages (oui on apprend aussi du vocabulaire),…) et ça fait drôlement du bien ! Le tome 3 arrive… vivement !

Dans Kiki fait caca, le narrateur s’adresse au personnage principal qui fait face au lecteur, principe que j’adore et qui est aussi utilisé dans les Emile.

Emile se déguiseC’est carnaval, faut se déguiser ! Emile n’a pas envie… si c’est pour être encore en prince charmant ou en tomate… on le comprend ! Allez Emile fait un effort… ok Emile veut bien mais c’est lui qui choisit son déguisement !

Avec Emile on ne s’ennuie jamais, on ne devine jamais ce que va nous faire ce petit garçon ! J’adore ce personnage (je vous avais déjà parlé de Émile veut une chauve-souris, Émile est invisible, Émile fait la fête, Émile veut un plâtre), c’est drôle, bien écrit, décalé,… c’est une des meilleures séries actuelles (ce n’est pas un hasard si le premier tome a reçu le prix sorcière). Un album plein d’humour, c’est comme ça et pas autrement !

LES SOEURS TSSSForcément quand on parle d’humour piquant on pense à Estelle Billon-Spagnol !

Ne croyez pas la première page de cet album, non les sœurs Tsss ne sont pas deux petites filles absolument charmantes (d’ailleurs quelqu’un a eu la bonne idée de rajouter « faux » sous le texte), les sœurs Tsss sont plutôt des pestes qui la ramènent en permanence, savent tout mieux que tout le monde et se moque du physique de leur camarades… alors vraiment il faudrait être tordu pour les trouver absolument charmantes !

soeurs TSSSAh que j’aime les albums avec des pestouilles comme Les sœurs Tsss (ou comme Emile), des personnages hilarants en albums mais qu’on ne souhaiterait pas avoir comme enfant (quoiqu’un peu de caractère c’est bien aussi). Et qui sait mieux qu’Estelle Billon-Spagnol les croquer ? Un album très drôle, légèrement politiquement incorrect comme on les aime. Entrez dans l’univers des sœurs Tsss, vous ne le regretterez pas. Quoique…

Avril le poisson rougeAvril est un poisson rouge qui a eu une adolescence difficile (ses parents étaient aqualitiques), il aimerait s’enfuir de son bocal.

Avril, le poisson rouge est aussi un album très drôle, assez difficile à résumer (comme vous pouvez le voir plus haut…). Chaque planche est hilarante (et très graphique). Quelques exemples pour que ça soit plus parlant, quand on nous dit que ses parents sont passés à autre chose on voit deux sushis à côté du bocal d’Avril, un canard en plastique flotte dans le bocal quand on nous dit qu’il aimerait dompter des bêtes sauvages,… c’est subtil, drôle, piquant et très esthétique. Je suis fan d’Avril.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Vincent Malone (Papa, Houêtu ?, Maman  Houtuva ? et Quand Papa était petit y avait des dinosaures),  Vincent Cuvellier (La fille verte, La première fois que je suis née, Émile veut une chauve-souris, Émile est invisible, Émile fait la fête, Émile veut un plâtre), Ronan Badel (Bob le loup, Émile veut une chauve-souris, Émile est invisible, Émile fait la fête, Émile veut un plâtre, La mémé de ma mémé, Tout ce qu’une maman ne dira jamais et Le pépé de mon pépé) et Estelle Billon Spagnol (La planète des mius, Ti-Jack, Chiche !, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, 5h22, Petit Lagouin, Le jardin du secret, Jacotte, Le petit bois du dimanche soir, À table et Mister Mok. Nous avons aussi interviewé Estelle Billon-Spagnol.

Kiki King de la banquise
de Vincent Malone, illustré par Jean-Louis Cornalba
Seuil Jeunesse dans la collection L’ours qui pète
8,90€, 217×219 mm, 38 pages, imprimé en Italie, 2013.
Kiki fait caca
de Vincent Malone, illustré par Jean-Louis Cornalba
Seuil Jeunesse
dans la collection L’ours qui pète
5,90€, 166×168 mm, 24 pages, imprimé en France, 2013
Emile se déguise
de Vincent Cuvellier, illustré par Ronan Badel
Gallimard Jeunesse dans la série Emile
6€, 175×206 mm, 24 pages, imprimé en France, 2013.
Les soeurs Tsss
d’Estelle Billon-Spagnol
Auzou dans la collection Auzou-bidule
6,50€, 190×145 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013
Avril le poisson rouge
de Marjolaine Leray
Actes Sud Junior
11,50€, 157×158 mm, 40 pages, imprimé en France, 2013

A part ça ?

We are familyEt puisqu’on parle d’humour pour les enfants… parlons d’humour pour les grands… à propos des enfants. We are Family est une BD qui vient de sortir, écrite par Marie Pavlenko, illustrée par Teresa Valero, elle nous parle du quotidien d’un couple et de leurs deux fils (communément appelés Têtard et Mini Troll) et c’est tout simplement hilarant. Hilarant mais pas seulement, car entre les sorties gênantes des enfants en public, leurs réparties qui nous laissent sans voix et les scènes tordantes du quotidien (sur le papier, car un peu plus crispantes quand on les vit) il y a les scènes de tendresse (ah quand un enfant vous dit qu’être près de vous lui donne des petits frissons ou qu’on est son gros cœur de la galaxie...). We are Family n’est vraiment pas que drôle, on y reconnaît parfaitement nos quotidiens avec nos enfants, parfois attendrissants parfois crispants. Marie Pavlenko nous livre ses petites anecdotes qui sentent le vécu, qui nous font sourire, nous mettent une larme au coin de l’oeil… et nous font nous sentir moins seuls. Une des plus jolies BD que j’ai lu sur le sujet, parce que ses auteurs n’ont pas essayé de faire de l’humour à tout prix, à toutes les pages, mais vraiment nous parler du quotidien, de nos vies.
Vous pouvez lire les premières planches sur le site Bedetheque.com.
We are family de Marie Pavlenko, illustrée par Teresa Valero, Delcourt, 13,95€, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange