La mare aux mots
Parcourir le tag

Delphine Perret

De très beaux albums

Par 21 décembre 2017 Livres Jeunesse

Pour ma dernière chronique de l’année, je vous propose des merveilles. Noël est tout proche, j’ai sélectionné de beaux albums. Cette chronique arrive un peu tard (mais la grande majorité d’entre eux étaient dans le webzine), mais elle vous donnera peut-être des idées de cadeaux de dernière minute ou tout simplement parce que finalement, Noël ce n’est pas forcément toujours le 25 décembre !

La Mésaventure
d’Iwona Chmielewska (traduit par Lydia Waleryszak)
Format
16,90 €, 218×275 mm, 60 pages, imprimé en Pologne, 2016.
Lignes
de Suzy Lee
Les Grandes Personnes
14 €, 215×280 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2017.
Promenons-nous dans les mois
d’IK & SK
Père Castor
15 €, 190×255 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Giselle
de Charlotte Gastaut, d’après Théophile Gautier et Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges
Amaterra
24,50 €, 298×330 mm,44 pages, imprimé en Chine, 2017.
Le prince Sauvage et la renarde
Texte de Jean-Philippe Arrou-Vignod, illustré par Jean-Claude Götting
Gallimard Jeunesse
16 €, 270×333 mm, 48 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Mes petites roues
de Sébastien Pelon
Père Castor
14 €, 300×260 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Le nez de Cyrano
Texte de Géraldine Maincent, d’après Edmond Rostant, illustré par Thomas Baas
Père Castor
14 €, 210×340 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2017.
Princesse Souris
Texte de France Quatromme, illustré par Violaine Costa
Circonflexe dans la collection Albums Circonflexe
15 €, 265×340 mm, 32 pages, imprimé en Pologne, 2017.
Pleine Neige
d’Antoine Guilloppé
Gautier-Languereau
19,95 €, 298×325 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2017.
Petit jardin de poésie
Textes de Robert Louis Stevenson (traduits par Christian Demilly), illustrés par Ilya Green
Grasset Jeunesse dans la collection La Collection
19,90 €, 242×312 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2017.
La patience du héron
Texte d’Érik L’Homme, illustré par Lorène Bihorel
Gallimard Jeunesse
15,90 €, 290×200 mm, 48 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
La Princesse aux mille et une perles
Texte de Ghislaine Roman, illustré par Bertrand Dubois
De La Martinière Jeunesse
16 €, 273×385 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2017.
Björn et le vaste monde
de Delphine Perret
Les fourmis rouges
12,50 €, 210×150 mm, 64 pages, imprimé en Italie, 2017.
Les Belles
Textes de Fabienne Morel et Gilles Bizouerne, illustré par Charlotte Gastaut, Delphine Jacquot et Peggy Nille
Syros dans la collection le tour du monde d’un conte
21,90 €, 180×229 mm, 286 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Contes de Grimm
Textes des frères Grimm, illustrés par Arthur Rackham
BNF éditions
29 €, 220×270 mm, 192 pages, imprimé en Belgique, 2017.
Le secret du nom et autres contes
Textes de Muriel Bloch, illustrés par Margaux Othats
Gallimard Jeunesse Giboulées
18 €, 205×265 mm, 128 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Improbables amitiés

Par 16 février 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on va se plonger dans des histoires d’amitiés à travers trois albums qui nous content des amitiés un peu étranges, que l’on n’aurait pas pu imaginer.

Santa fruta
texte de Delphine Perret, illustré par Sébastien Mourrain
les fourmis rouges
13,80 €, 180 x 245 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2016.
Katkout
texte de Garennabi Elhalou, illustré par Hilmi Touni
Le port a jauni
18 €, 320 x 240 mm, 40 pages, imprimé en France, 2016.
Bagdan et la louve aux yeux d’or
texte de Ghislaine Roman, illustré par Régis Lejonc
Seuil jeunesse
15 €, 265 x 290 mm, 56 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

L’ours et la petite fille

Par 26 septembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente un ours irrésistible et une petite fille à l’imaginaire productif.

Björn, six histoires d’ours
de Delphine Perret
Les fourmis rouges
12,50 €, 150×210 mm, 64 pages, imprimé en Italie, 2016.
Le pain
de Nour Azuélos et Mathilde Chèvre
Le port a jauni dans la collection Les aventures de Zoé
5,50 €, 100×100 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.
La soupe
de Mathilde Chèvre
Le port a jauni dans la collection Les aventures de Zoé
5,50 €, 100×100 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Original ce cadeau !

Par 30 mars 2015 Livres Jeunesse

Une chaise ou un tabouret en cadeau c’est plutôt original ! Deux albums sortis à un mois d’écart mettent en scène cette situation de façon très différente.

Pablo Et La ChaiseAujourd’hui, c’est l’anniversaire de Pablo. Les journaux n’en parlent pas, ils parlent de l’arrivée de l’automne. Alors que l’anniversaire de Pablo c’est bien plus important. Comme cadeau, il a reçu… une chaise ! Une chaise ? Oui oui, une chaise… Faut dire que Pablo est du genre remuant et une chaise, ça lui permettra peut-être de se poser un peu. Sauf que c’était bien mal connaître Pablo ! Et au lieu de le faire s’asseoir, la chaise va devenir un accessoire d’équilibriste. Au lieu de se poser, Pablo va faire le tour du monde.
Pablo & la chaise est un magnifique album de Delphine Perret, auteure et illustratrice dont j’aime énormément le trait de crayon. On parle ici de ne pas changer la nature des gens, de rester qui l’on est. Pablo est du genre remuant et ce n’est pas parce qu’on lui offre une chaise qu’il se posera, il va détourner l’objet de son but premier. On parle donc aussi des artistes qui détournent les objets, d’inventivité, de voir au-delà. Les illustrations sont magnifiques et, comme d’habitude chez Les fourmis rouges, le travail d’impression particulièrement soigné.
Un superbe album tendre et poétique pour ne pas oublier qu’il faut rester soi-même.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

bob & marley le cadeauAujourd’hui, ce n’est pas l’anniversaire de Bob. Marley a quand même un cadeau pour lui. Après tout, les cadeaux, c’est quand on veut. Bob ouvre le paquet et découvre… un tabouret ! Un tabouret ? C’est une blague ? Non non d’après Marley c’est le cadeau rêvé des petits. Bob est un peu dégoûté et n’en veut pas trop de ce cadeau. Marley a beau lui montrer toutes les utilités de l’objet, rien n’y fait ! Jusqu’à ce que…
Beaucoup d’humour et énormément de tendresse dans cette première aventure de Bob & Marley, nouvelle série signée Frédéric Marais et Thierry Dedieu. Un grand (pas toujours aussi fort qu’il le pense) qui protège un petit (bien plus malin qu’on ne croit). Ils sont peut-être amis, frères ou père et fils, peu importe, ces deux-là sont vraiment complices. On parle donc ici de complicité et d’amitié, de l’utilité des choses qui nous semblaient inutiles.
De l’humour et beaucoup de tendresse.

bob & marley les ricochetDans quelques jours (le 2 avril) sort une nouvelle aventure de Bob & Marley, Les ricochets. Cette fois-ci, Marley apprend à Bob à faire des ricochets, et ça tombe bien parce qu’il est champion du monde des ricochets, Marley ! Enfin… faut juste trouver l’eau parfaite pour que ça réussisse ! Un nouvel opus encore plus drôle que le précédent… Vivement la suite !

Les mêmes vu par Enfantipages et Clarabel.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Delphine Perret (Bigoudi, Pedro Crocodile et George Alligator, Chevalier et Princesses avec gigot, Il était mille fois, Moi, le loup et la cabane et Moi, le loup et les vacances avec pépé), Dedieu (L’étrange zoo de Lavardens, Histoire singulière du portrait en pied du gouverneur militaire de Mandchourie, Le samouraï et les 3 mouches, Une fraise en hiver, Turandot, Poisson Chat, Un mur sur une poule, J’ai adopté un crocodile, Dragons de poussière et Le maître des estampes) et Frédéric Marais (Histoire singulière du portrait en pied du gouverneur militaire de Mandchourie et La Science du caca). Retrouvez également notre interview de Delphine Perret et de Thierry Dedieu.

Pablo & la chaise
de Delphine Perret
Les fourmis rouges
14€, 210×270 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2015.
Bob & Marley, le cadeau
de Marais et Dedieu
Seuil Jeunesse
7,50 €, 186×188 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Bob & Marley, les ricochets
de Marais et Dedieu
Seuil Jeunesse
7,50 €, 186×188 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.


À part ça ?

Gérard Dhôtel vient de nous quitter, Lucie Cauwe lui rend hommage.

Gabriel

You Might Also Like

Les invité-e-s du mercredi : Mayana Itoïz et Delphine Perret (+ concours)

Par 21 janvier 2015 Les invités du mercredi

Aujourd’hui, j’ai eu envie d’en savoir plus sur Mayana Itoïz, auteur et illustratrice que je suis depuis quelque temps et dont j’ai beaucoup aimé le dernier album, Madame la Flemme. À la suite de cette interview, vous pourrez d’ailleurs gagner cet album. Ensuite, c’est avec Delphine Perret, auteur et illustratrice également, que nous avons rendez-vous pour notre rubrique « En vacances avec ». Bon mercredi !


L’interview du mercredi : Mayana Itoïz

Mayana ItoïzComment êtes-vous devenue auteur/illustratrice, parlez-nous de votre parcours.
Après des études aux beaux arts j’ai un peu tâtonné : j’ai fabriqué des lampes, fait un peu d’architecture d’intérieur, je suis devenue enseignante et en parallèle de tout ça, j’alimentais un blog avec des croquis et des illustrations. J’ai toujours dessiné, à l’école, en dehors, avec mes amis, en voyage, ou pour faire avancer des idées et grâce à mon blog j’ai reçu des demandes de collaboration ou des commandes d’illustrations et de fil en aiguille je n’ai plus fait « que ça » depuis 2008.

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?Mayana itoiz
Enfant, je dévorais les livres. Tout ce que je pouvais trouver au rayon livre du supermarché où ma mère me laissait pour faire ses courses : bibliothèque rose, Club des 5, premiers romans. Elle m’en achetait un presque à chaque fois. Environ un livre par semaine et je ne me souviens que de certains titres, pas mal d’histoires, et de beaucoup beaucoup de couvertures : Deux pour une, Le môme en conserve, Charlie et la chocolaterie
J’ai aussi des souvenirs du petit coin bibliothèque de la salle de classe : j’y ai souvent emprunté Max et les maximonstres, et beaucoup de poésies illustrées, de contes classiques… C’est plus tard à l’adolescence que j’ai commencé à fréquenter les librairies.

MADAME LA FLEMMEQuelles techniques de dessin utilisez-vous ?
Je dessine en noir : crayon, pierre noire, encre de Chine, feutres. Et couleurs numériques. Mais il m’arrive de coller et de peindre et aussi de coudre du papier. Je récupère des montagnes de bouts de papier.

Parlez-nous de Madame la flemme, comment est né cet album ?
C’est un album autobiographique, des années d’introspection ont été nécessaires avant d’écrire ce texte. Sans rire, Madame la flemme est née il y a de nombreuses années sur mon blog justement. En 2008 ou 2009 j’avais dessiné cette masse énorme qui sonnait à ma porte avec sa valise un dimanche matin, et que j’accueillais mollement. Puis elle est régulièrement revenue au fil des ans.
J’en ai parlé avec des éditeurs qui semblaient intéressés par l’idée, mais après plusieurs tentatives graphiques je n’étais jamais satisfaite. Le temps est passé jusqu’à ce que je l’écrive enfin et que je me décide à choisir un style pour cette petite fille et sa grosse flemme.

Ma classe de A à ZPouvez-vous nous dire aussi quelques mots sur Ma classe de A à Z et Mon monde de 1 à 1000, comment avez-vous travaillé sur l’illustration de ces albums ?
Ces deux albums sont nés de la rencontre avec Coralie Saudo, j’ai lu son texte Ma classe de A à Z sur un salon et j’ai beaucoup aimé, j’ai demandé aux P’tits bérets d’essayer de l’illustrer et ça a marché. Je me suis régalée à dessiner une multitude de petits détails en rapport avec les lettres de chaque page.
Pour Mon monde de 1 à 1000, j’ai plutôt inséré des références imagées aux chiffres.
Pour illustrer ces deux livres, j’ai travaillé le dessin au crayon à papier ou au crayon MON MONDE de 1 à 1000noir et réalisé les couleurs à l’ordinateur. J’ai scanné et ajouté par petites touches : des bouts de tissus, des vieilles cartes, des taches d’aquarelle et même… quelques petits dessins d’un de mes enfants.

Quels sont vos projets ?
Je commence un nouveau projet avec les éditions P’tit Glénat, et je suis ravie. Il ne s’agit pas d’un de mes textes mais j’ai des projets jeunesse en tant qu’auteur également.
Et un projet de BD adulte qui me travaille depuis… longtemps.

Bibliographie sélective :

Retrouvez Mayana Itoïz sur son site : http://pataplume.blogspot.fr.

Concours :
Comme je vous le disais avant cette interview, grâce à Glénat je vais pouvoir offrir à l’un de vous Madame la Flemme de Mayana Itoïz (que nous avons chroniqué ici). Pour participer, dites-moi qu’est ce qui déclenche le plus l’arrivée de Madame La Flemme chez vos enfants… ou chez vous ! Je tirerai au sort parmi vos réponses. Vous avez jusqu’à mardi 20 h, bonne chance à tous !


En vacances avec… Delphine Perret

Régulièrement, je pars en vacances avec un artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’il ou elle veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il ou elle veut me présenter et c’est lui ou elle qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est Delphine Perret qui s’y colle, merci à elle !
Allez en route !

-hum- 7 albums jeunesse

  • Oh Non GeorgePonctuationville Kveta Pakovska
  • Les larmes de crocodile André François
  • L’arbre généreux Shel Silverstein
  • Dinomir le géant Quentin Blake et…..?
  • Un jour un chien Gabrielle Vincent
  • La première fois que je suis née Cuvellier/Dutertre
  • Oh non George Chris Haughton

 

5 romansZazie dans le métro

  • Le cœur est un chasseur solitaire Carson Maccullers
  • Zazie dans le métro Raymond Queneau
  • Marcovaldo Italo Calvino
  • Bienvenue au club Jonathan Coe
  • La manifestation Antoine Choplin

5 DVDéternal

  • Les temps modernes Charlie Chaplin
  • Broken flowers Jim Jarmush
  • Bin Jip (Locataires) Kim Ki-Duk
  • Eternal sunshine of the spotless Mind Michel Gondry
  • Le château ambulant Hayao Myiazaki

5 CD

  • Tom Waits - Rain dogsNina SimoneLittle Girl Blue (n’importe lequel en fait !)
  • Tom WaitsRain dogs, s’il faut vraiment en choisir un
  • RadioheadKid A ou Hail to the thief
  • Greg gilg14 h 14
  • + Maxine Sullivan, Fats waller, Bjork, Cocorosie, Beirut, Mercedes Sosa

 

5 artistessophie calle

  • Joan Miro
  • Sophie Calle
  • Theo Jansen
  • Edward Hopper
  • Rothko

5 BD

  • Anna et Froga Anouk RicardJeanne le renard et moi Isabelle Arsenault
  • Le petit Christian Blutch
  • L’année du lièvre Tian
  • Quai d’Orsay Blain + Abel Lanzac
  • Camille et Jeanne s’entendent bien Laurent Simon
  • Jeanne le renard et moi Isabelle Arsenault
  • Kaspar, de Obom


5 lieux

  • les librairies indépendantes à Londres
  • le temple Bayon au Cambodge
  • le train de nuit Moscou-Minsk
  • le centre d’art Vinzavod à Moscou
  • mes cafés préférés à Lyon

Delphine PerretDelphine Perret est auteur et illustratrice.

Bibliographie sélective :

  • Bigoudi, texte illustré par Sébastien MourrainLes fourmis rouges (2014), que nous avons chroniqué ici.
  • Lettres à pattes et à poils et à pétales, avec  Philippe LechermeierThierry Magnier (2014).
  • Chevaliers et princesses avec gigot, illustration d’un texte de Christian Oster, l’école des loisirs (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Pedro crocodile et George alligator, texte et illustrations, Les fourmis rouges (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Il était mille fois, illustration d’un texte de Ludovic Flamant, Les fourmis rouges (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Moi, le loup et la cabane, texte et illustrations, Thierry Magnier (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Le beau selon Ninon, illustration d’un texte de Oscar Brenifier, Autrement (2012).
  • Princesse pas douée, illustration d’un texte de Christian Oster, l’école des loisirs (2012).
  • Monsieur Stan n’a qu’à bien se tenir, illustration d’un texte de Claudine Aubrun, Syros (2012).
  • Moi, le loup et les vacances avec pépé, texte et illustrations, Thierry Magnier (2010), que nous avons chroniqué ici.
  • Imagier ron-ron, texte et illustrations, Thierry Magnier (2008).
  • L’amour selon Ninon, illustration d’un texte de Oscar Brenifier, Autrement (2008).
  • Moi, le loup et les chocos, texte et illustrations, Thierry Magnier (2005).

Retrouvez la bibliographie complète de Delphine Perret (et plein d’autres choses encore) sur son site : http://www.chezdelphine.net.

You Might Also Like

Secured By miniOrange