La mare aux mots
Parcourir le tag

Détective

Enquêtes, mystères et compagnie

Par 10 novembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on se transforme en détectives pour résoudre quelques énigmes. Aiguisez votre sens de l’observation !

Les chats masqués. Les bijoux volés
Texte de Nancy Guilbert, illustré par Séverine Duchesne
Frimousse, dans la collection « Jeux lis »
12 €, 245 x 194 mm, 32 pages, imprimé en Slovénie, 2016.
Les Trop Super. Les sept sœurs Dolly
Texte d’Henry Meunier, illustré par Nathalie Choux
Actes Sud junior
10,90 €, 170 x 230 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2016.
Le voyage de monsieur Lapin
Texte de Pascal Hérault, illustré par Geneviève Després
Les 400 coups
13,50 €, 219 x 284 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

La chronique numérique : Détectives en herbe

Par 21 juin 2015 Livres numériques, Numérique

Sortez vos loupes, votre imper et votre chapeau mou, nous partons à la recherche d’indices qui nous amènerons à démasquer le coupable.

Mystère préhistoriqueMystère préhistorique est une enquête qui nous plonge au beau milieu de la préhistoire. En ce temps-là vivaient plusieurs tribus, qui se détestaient toutes mutuellement. Chacune avait découvert « quelque chose » et méprisait ceux qui ne lui ressemblaient pas. Lucy, aidée de son dodo Darwin et conseillée par son vieil oncle Ermite, un sage que tous respectent, voudrait bien réconcilier tout le monde. C’est alors que survient le chef des Lascauxbobo. Une catastrophe a eu lieu ! Des peintures de la tribu ont été volées : un Picassohabilis, un Monetpithèque et un Daliverne. Lucy se met en quête du coupable. Au fur et à mesure de son enquête, Mystère préhistoriqueLucy va récolter des indices, au nombre de quatre, qui l’amèneront à rencontrer les autres tribus, les Amasspamousse (qui, eux, se sont fait voler un roule-roule), les Toufeutouflamme (chez eux, c’est le feu qui a disparu) et les Toupoilu (le voleur aurait dérobé… un mammouth !).
Slim Cricket nous livre ici une histoire à sa manière. On avait déjà beaucoup apprécié Pipo et l’histoire inachevée (chroniquée ici), Mystère préhistorique est dans la même veine. Il s’agit donc d’une histoire entremêlée de jeux : points à relier, labyrinthes, courses d’obstacles… Chaque jeu rapporte un indice. Vient alors un moment de la réflexion pendant lequel on aide Lucy à faire tourner ses méninges en construisant un engrenage, ou en connectant ses neurones. Trois niveaux de difficulté sont disponibles. Ainsi, pour le point à relier,Mystère préhistorique le premier niveau est constitué de chiffres simples, le deuxième de chiffres et d’additions, le troisième ajoute les multiplications. Et il y a même une surprise qui peut être débloquée si l’on trouve les crickets préhistoriques qui se cachent dans les pages et si l’on réussit à attraper trois animaux. Chaque page est animée de petites interactions dissimulées : les nuages se transforment en animaux préhistoriques lorsqu’on les frôle et les plantes carnivores s’animent.
Et alors, on en pense quoi ? Et bien, on adore, tout simplement ! L’histoire est pleine de rebondissements Mystère préhistorique(je ne vous raconte pas la fin, mais elle est inattendue et vraiment chouette) et d’humour (et c’est le dodo de Lucy qui fait le pitre à chaque page) et délivre un joli message de partage et de tolérance. Les illustrations sont colorées et gaies, l’accompagnement musical soigné, et l’ergonomie très fluide. Les jeux complètent l’histoire à merveille, mais restent relativement simples et le support de la tablette est très bien exploité (on la tourne dans tous les sens, on souffle dessus…). On aurait aimé que les niveaux de difficulté s’appliquent aussi aux moments de « réflexion » de Lucy. Mais ne boudons pas notre plaisir, c’est une vraie réussite que cette enquête préhistorique. Sensass, on ne vous dit que cela !
Bande-annonce :

Un Wombi Detectivesaut dans le temps et l’on atterrit dans une ambiance très années 50 avec Wombi detective. La scène s’ouvre sur un bureau de détective. Le téléphone sonne. On décroche. C’est un client (girafe, hippopotame ou autre), qui a été victime d’un cambriolage. Il décrit le voleur : couleur des yeux, forme du chapeau, taille. Dans une salle d’interrogatoire, nous sommes confrontés à cinq suspects. À nous de découvrir le voleur parmi eux d’après les indices fournis par la victime.Wombi Detective Trois objets trouvés sur le voleur nous indiquent le lieu où il a caché l’objet du larcin : le jardin, la plage, la forêt, la maison, le garage ou le chantier en construction. Chaque lieu correspond à une énigme. Ainsi, si l’objet est caché dans la maison, on se retrouve devant une armoire à multiples tiroirs. Dans un de ces tiroirs se cache une clef qui servira à ouvrir le buffet où le voleur a dissimulé son butin. Une fois la mission accomplie, on classe l’affaire et l’on tamponne le dossier.
Wombi DetectiveIci, l’ambiance des romans de détectives est très bien restituée, avec des graphismes vraiment plaisants. L’idée est originale, et cela donne un petit jeu amusant. Mais si le client, le voleur, l’objet volé et la cachette changent à chaque nouvelle enquête, le scénario est strictement le même. Très court, et un peu répétitif à la longue.
Bande-annonce :

Mystère préhistorique
Slim Cricket
Prix constaté : 1,99 € (Apple) et 3,49 € (Android).
Wombi detective
Wombi
Prix constaté : 2,99 € (Apple) et 2,84 € (Android).

Erica

You Might Also Like

La chronique numérique : Dinosaures en folie

Par 1 février 2015 Livres numériques, Numérique

Fantastiques dinosauresQuel est le plus ancien dinosaure ? Que mangeait l’omeisaurus ? Et d’abord, d’où ça vient ce nom bizarre ? Autant de questions qui ne pourront plus rester sans réponse grâce à Fantastiques dinosaures, un incroyable catalogue de dinosaures.
Comment ça marche ? L’appli d’Oreakids nous présente ici cent trente spécimens de dinosaures. Sur la page d’accueil défilent les différentes familles de dinosaures : les prédateurs, les « longs cous », ceux à cornes, les cuirassés, les dinosaures reliés aux oiseaux, ceux aux pieds d’oiseaux, les volantsFantastiques dinosaures et les marins. Chaque dinosaure donne lieu à une fiche explicative regroupant la signification de son nom, et quelques informations synthétiques : période d’existence, hauteur, longueur, alimentation, poids et répartition géographique. Mais le vrai atout de cette appli, c’est la photothèque d’images de synthèses qui accompagne chaque fiche. On y trouvera quelques images de synthèse du dinosaure, notamment aux côtés d’un être humain (bien que les deux n’aient jamais coexisté) afin de pouvoir appréhender ses dimensions, et une vue à 360° qui nous permet d’observer la bête sous toutes ses coutures… Tout au bas de la fiche, figurent les images de tous les dinosaures du même type, classés du plus petit au plus grand, ce qui permet de naviguer d’un dinosaure à l’autre au sein de la même famille. Deux autres modes d’exploration nous sont proposés. L’onglet Chronologie propose une frise chronologique présentant les trois périodes deFantastiques dinosaures vie des dinosaures, Triassique, Jurassique et Crétacé. On y retrouve les « dates » d’apparition et de disparition des grandes familles de dinosaures et de ceux présentés dans l’appli. L’onglet Recherche permet de filtrer les dinosaures, par période, ou encore par zone géographiques. Enfin la rubrique Questions regroupe vingt-quatre interrogations parmi les plus fréquentes sur les dinosaures : d’où vient ce nom, où et quand les dinosaures ont-ils vécu, de quelles couleurs étaient-ils, quel était le plus grand ou le plus petit ? Les explications fournies y sont extrêmement claires et scientifiques, et renvoient vers quelques fiches de dinosaures.
Et j’en pense quoi ? Enfin uneFantastiques dinosaures appli pas tape-à-l’œil, claire et précise sur les dinosaures ! Non seulement les images sont magnifiques, mais la mise en page est simple et efficace. La navigation entre les différents dinosaures est très fluide. Une ambiance sonore, une sorte de compilation de bruits d’animaux, que l’on peut désactiver, accompagne l’appli, et une voix prononce le nom de chaque dinosaure à l’entrée de la fiche. Les informations données par les différentes fiches sont générales (pas de fourmillement de détails ici) et tirées d’encyclopédies généralistes ou d’ouvrages plus spécialisés (les sources sont répertoriées dans l’onglet Paramètres). Les images de synthèse sont véritablement saisissantes. Un seul regret peut-être, l’impossibilité de rechercher les dinosaures par leur alimentation par exemple, herbivores/carnivores, ou bien leur taille. À noter aussi que les cent trenteFantastiques dinosaures dinosaures sont classés par ordre chronologique. Ainsi si l’on recherche les dinosaures ayant vécu en Europe, le premier qui apparaît est l’ampelosaurus, numéro 112 dans le catalogue. Sur sa fiche, les flèches de navigation en haut de l’écran ne permettent pas de naviguer parmi les dinosaures recherchés mais au sein du catalogue principal, la flèche nous amènera donc au Dracorex, numéro 113, dont les fossiles ont été retrouvés en Amérique du Nord. Complète, ludique, et pédagogique, Fantastiques dinosaures reste une super encyclopédie à consulter/feuilleter avec les enfants. Une jolie promenade dans ce monde perdu et mystérieux.
Bande-annonce :

Fantastiques Dinosaures HD – Application iPad from Oreakids on Vimeo.

Sos dinos en détresseEt pour continuer avec les dinos, une histoire complètement loufoque qui les met en scène, SOS dinos en détresse. Hippolyte Résoutout est détective. Mais attention, pas n’importe lequel, un détective de génie ! Entre deux parties de Rubik’s Cube — ah, j’ai oublié de vous dire qu’il était champion de Rubik’s Cube depuis la maternelle, preuve, s’il en est, de son génie —, et trois enquêtes corsées — le trésor de Rackham le Rouge ou les chaussettes de l’archiduchesse  —, Hippolyte décide de s’attaquer à une affaire enfin digne de son nom : la disparition des dinosaures. Le voilà parti à la recherche d’indices qui le mèneront du Muséum d’histoire natureSos dinos en détresselle jusqu’au Dinoparc, un parc d’attractions dinosauresque où « l’aventure » attend le visiteur.
Comment ça marche ? Voilà vingt-sept pages d’une histoire rocambolesque à découvrir et à savourer en famille. Les pages sont toutes animées et interactives. Je ne vais pas tout vous dévoiler, mais les possibilités de la tablette sont pleinement exploitées. On peut faire tourner un globe terrestre et de quelques clics faire disparaître les dinosaures de la surface de la terre, le lecteur fait lui-même le portrait-robot du suspect, on trie le courrier, on dépoussière l’écran en agitant la tablette, et de la même façon on fait avancer ou reculer le vSos dinos en détresseélo d’Hippolyte, et on résout même un… Rubik’s Cube bien évidemment. Côté technique, les pages se tournent, comme toutes les applis d’Audois et Alleuil, par un clic sur une main montrant la direction, et un petit marque-page qui se tire d’un glissé de doigt sert de sommaire.
Et j’en pense quoi ? Dans une atmosphère à la Nestor Burma, le célèbre détective de Léo Malet, voici une enquête policière tout à fait réjouissante, et extravagante. Tous les ingrédients sont là : le détective doué, l’assistante énigmatique, les pauvres victimes, et surtout un décor désuet avec une ambiance années 50. Les illustrations de Claire Chavenaud sont un vrai régal pour les yeux. Le texte de Juliette Saumande est plein d’humour, et l’histoire rondement menée. Attention, l’enquête se termine sur un pied de nez, à la manière des grSos dinos en détresseands romans noirs, et on peut rester sur sa faim, mais le mystère était de taille ! L’ambiance sonore de l’appli est particulièrement réussie, elle fourmille de références cinématographiques, et navigue heureusement entre musique de bar jazzy et musique de western spaghetti. Et Nadine Béchade incarne le texte à la perfection. L’interactivité est très bien exploitée : il ne s’agit pas de tapoter partout sur son écran un peu au hasard, les animations interactives font sens et sont en lien étroit avec le texte. C’est drôle, ludique, intelligent, un vrai coup de cœur.

Fantastiques dinosaures
conçu par Thibaut Pietri
Oreakids
Prix constaté : 3,99 € (Apple).
SOS dinos en détresse
Texte de Juliette Saumande, illustrations de Claire Chavenaud, lu par Nadine Béchade, bande originale de Bit The Bit
Audois et Alleuil
Prix constaté : 4,99 € (Apple), 3,59 € (Android).

À part ça ?
Edoki (anciennement Les Trois Elles), en partenariat avec RFM, vous propose de gagner une tablette Nexus avec un petit tirage au sort, les premiers participants pourront aussi gagner l’appli Montessori Maths City, un formidable outil d’apprentissage des centaines et des milliers. Date limite de participation : dimanche 8 février. Tous les détails ici.

Erica

You Might Also Like

Se transformer en détective ou en oignon… Tout un programme !

Par 29 janvier 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je mets à l’honneur deux livres interactifs !

détectiveEn voilà un livre qui sort de l’ordinaire : Profession détective est plus qu’un simple album pour enfants. C’est un vrai guide pour se transformer en véritable enquêteur. Dan Waddell y explique tous les trucs et astuces indispensable pour mener des investigations de qualité : examiner une scène de crime, recueillir des indices, faire un portrait-robot, mener un interrogatoire,… Sous des rabats, des volets et dans de petits pochettes, on trouve plein d’informations précises mais rédigées avec humour qui mettent souvent le lecteur à contribution. Les illustrations de Jim Smith prennent une grande place avec les plans de la scène du crime, les schémas des expériences à mener, les portraits des suspects,… Le tout est intégré comme si on avait sous les yeux le bureau du détective (dessins de carnets, de punaises, de traces de scotch…).

Detective intC’est vraiment bien fait et c’est tout à fait le type de livre que j’aurais beaucoup aimé avoir enfant (d’ailleurs, j’avais eu à une époque toute une collection d’enquêtes avec fac-similés de courriers, de documents, de carte de détective pour faire « vrai », et ce sont vraiment de bons souvenirs) ! Il y a même un tampon encreur pour prendre des empreintes et un kit pour construire son propre périscope (je l’ai monté avec joie, c’était un vieux rêve… ). Un livre qui réussit à proposer des expériences ludiques mais qui a aussi un vrai contenu documentaire par ailleurs !

Couv_Oignon_Anim-WEBAvec La grande évasion de Mlle Oignon, on change complètement de registre. Mais là encore, c’est un livre qui ne ressemble à aucun autre. Sara Fanelli propose aux enfants déjà un peu plus grands de se pencher sur des questions complexes et philosophiques : « Est-ce qu’une chose est moins réelle parce qu’on ne peut pas la toucher ? », « C’est long comment une minute ? », « La mémoire peut-elle se remplir complètement ? », « Peut-on penser à rien ? »… Et ce ne sont là que quelques exemples !

Les enfants peuvent écrire leurs réponses directement dans le livre, et des petites activités leur sont proposées telles que des dessins ou des poèmes. Img8-OignonEt surtout à chaque page, on détache un peu l’oignon en papier placé au cœur du livre. Et oui, parce que toutes ces questions un peu bizarres mais finalement très intéressantes sont inclues dans une drôle d’aventure : Mlle Oignon sent la friture arriver pour elle et demande au lecteur de la délivrer. A la fin du livre, elle est libérée. Comment l’auteur a pu avoir une telle idée ? C’est ce qu’on peut se demander, mais finalement le principe est original, les illustrations et la conception réussies, et les questions permettent de réfléchir sur des sujets intéressants pour les enfants déjà grands. Une aventure hors du commun, loufoque mais finalement plus profonde qu’il n’y paraît qui sera différente pour tous les lecteurs !

Quelques pas de plus…
Retrouvez d’autres chroniques d’enquêtes et romans policiers pour tous les âges :
Les enquêtes d’Anatole Bristol de Sophie Laroche
La cabane au fond du jardin et La maison aux paupières crevées de Christian Roux
Inspecteur Labourde d’Akira Sugiyama

Wiggins et le perroquet muetWiggins et la ligne chocolat de Béatrice Nicodème
Détective sur cour de Romain Slocombe,
Noël en Juillet et Rouge Bitume d’Anne-Gaëlle Balpe, Sandrine Beau et Séverine Vidal
Saperlipoette mène l’enquête de Pierre Crooks
Les enquêtes de l’inspecteur Bubulle de Muriel Zurcher
Wilma Tenderfoot T1 : L’énigme des cœurs gelés d’Emma Kennedy

Profession Détective
de Dan Wadell illustré par Jim Smith, traduit par Camille Fort
De La Martinière Jeunesse
16,90 €, 250 x 275 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013
La grande évasion de Mlle Oignon
de Sara Fanelli traduit par Philippe Mothe
Phaidon
19,95 €, 212 x 290 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2012

A part ça ?

Des photos en couleur (et non recolorisées) de Paris au début du siècle dernier, c’est très rare et assez fascinant je trouve ! On en trouve ici !

Marianne

You Might Also Like

Wilma, Pétrin, et les croustilles

Par 17 juillet 2012 Livres Jeunesse

Pendant quelques jours, j’ai eu de nouveau 10 ans. Âge auquel je vivais de folles aventures avec les héros de mes romans préférés. De l’aventure, de l’humour, des enquêtes, et je suis heureuse ! Avec le premier tome des aventures de Wilma Tenderfoot, L’Énigme des cœurs gelés, j’ai retrouvé tout ça et plus encore ! Wilma vit sur l’île de Cooper (un peu différente de la vraie île anglaise du même nom…). Elle est orpheline et l’institution du Bas de l’île (zone réservée aux pauvres) dans laquelle elle grandit n’est guère enthousiasmante. Directrice ronchon voire méchante, basses besognes, environnement peu riant, ce n’est pas la joie ! Heureusement Wilma réussit à lire discrètement les aventures du Détective Théodore Lebon, dont elle reprend tous les trucs et astuces. Un jour, comme elle, elle résoudra avec brio de grandes énigmes, elle en est certaine ! D’autant plus qu’il se passe des choses très étranges sur cette île…
L’histoire est touffue, et j’ai du mal à vous parler de tous les détails qui m’ont plu, captivée, ou fait sourire : Pétrin le chien, fidèle compagnon plus intelligent qu’il n’en a l’air, Mme Ronchard, la méchante maîtresse de Wilma, l’inspecteur Lecitron qui épaulera Théodore Lebon… Autant de personnages truculents, tous un peu plus loufoques les uns que les autres ! Il faut d’ailleurs saluer le grand travail de la traductrice Corinne Daniellot, qui est certainement pour beaucoup dans la drôlerie du texte. Autre particularité : Emma Kennedy, l’auteur, s’adresse parfois directement à nous lecteurs, notamment pour nous mettre en garde sur les nombreuses péripéties à venir ou un danger imminent pour les personnages… J’ai bien aimé ces petites interventions intégrées au corps de l’histoire, qui sont autant de clins d’œil originaux. C’est d’ailleurs très utile pour relancer la lecture de ce roman assez épais pour les plus jeunes ! Dans la même idée, on trouve de nombreuses et jolies illustrations au milieu ou au bord des pages. Parfois, je me perdais un peu dans les nombreux détails, et c’était bien utile.
Aventure, humour, gourmandise aussi (vous commencez à savoir que c’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur), espièglerie, drôlerie, suspense, action, batailles, déduction, et persévérance sont au rendez-vous ! J’ai déjà hâte de lire la suite des aventures de cette enquêtrice en culottes courtes !
Petit bonus : on trouve en fin d’ouvrage, la recette des croustilles sucrées, pêché mignon de Théodore Lebon, le grand détective, modèle de Wilma ! Je suis pressée d’essayer, ça n’a pas l’air mauvais !
Vous l’aurez compris, c’est ce que l’on appelle un coup de cœur ! Tout au fil de ma lecture, je me suis dit qu’il y aurait moyen d’adapter cette histoire au cinéma… Qui sait ? Peut-être un jour !

Wilma Tenderfoot T1 : L’énigme des cœurs gelés
de Emma Kennedy
Casterman
13,95 €, 144×209 mm, 305 pages, imprimé en Espagne

A part ça ?

De très jolis tableaux de papier, par Lisa Rodden, c’est par ici ! Bonne découverte !

Marianne

 

You Might Also Like

Secured By miniOrange