La mare aux mots
Parcourir le tag

Écriture

Monstrueuses tignasses et histoires en tout genre

Par 16 mai 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui au programme : des monstres et des histoires ! Le premier livre nous emmène dans une ruelle sombre au milieu de créatures fantastiques, et le second nous apprend à laisser libre cours à notre créativité. C’est parti !

Coiffeur pour monstres
Texte d’Alexandre Lacroix, illustré par Églantine Ceulemans
Père Castor
13,50€, 240×300 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2019.
La grande fabrique à idées
Texte de Philippe Brasseur, illustré par Thomas Baas
Casterman
16,95€, 165×312 mm, 92 pages, imprimé en Chine.

You Might Also Like

Du soleil et des mots

Par 11 janvier 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux livres très différents mais passionnants. Le premier est un roman plein d’émotion et de surprises, et le second invite à se lancer dans la grande aventure de l’écriture. C’est parti !

Je suis ton soleil
de Marie Pavlenko
Flammarion Jeunesse
17,50 €, 153×240 mm, 466 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Carnet de l’apprenti écrivain
Texte de Susie Morgenstern, illustré par Theresa Bronn
De La Martinière Jeunesse
14,90 €, 172×230 mm, 300 pages, imprimé en Espagne, 2016.

You Might Also Like

Le goût des mots

Par 3 mai 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on retrouve deux héroïnes intrépides et courageuses ayant en commun l’amour des mots : la petite porteuse d’eau Pernelle qui nous fait découvrir son Moyen-Âge et Angélique jeune fille noble qui vit à Versailles.

À la cour de Louis XIV : journal d’Angélique de Barjac
de Dominique Joly
Gallimard Jeunesse, dans la collection Mon histoire.
10,50 €, 140×195 mm, 167 pages, imprimé en France, 2015.
La porteuse de mots
d’Anne Pouget 
Casterman  
6,25 €, 125×179 mm, 197 pages, imprimé en Espagne, 2016.

You Might Also Like

Avoir un petit sourire en coin…

Par 2 septembre 2014 Livres Jeunesse

Mais si vous voyez bien de quoi je parle, j’en suis certaine ! Ce petit sourire en coin qui apparaît quand on est attendri et charmé par un bel album. C’est ce qui m’est arrivé récemment avec ces deux albums !

je t'aimeUne petite fille voudrait inscrire « Je t’aime ! » sur son dessin avant de l’offrir. Mais elle ne sait pas encore écrire. Elle se rend donc chez les voisins. Mais elle n’y comprend rien : Fatima a dessiné un gribouillis, Sayako des signes étranges, et Micha, n’en parlons pas ! Et c’est ainsi à tous les étages…
Ce que cette petite fille ne sait pas, c’est que tous ces drôles de dessins veulent bien dire je t’aime ! En arabe, en grec, en russe, en grec, en tamoul… Toutes les langues ont une manière d’exprimer l’amour !
Avec une histoire simple, tendre et poétique mais pas mièvre, Géraldine Elschner s’intéresse aux alphabets et aux cultures du monde. Et surtout, les illustrations pleines de vie et de douceur de Cécile Vangout, que j’aime décidément beaucoup, donnent beaucoup de relief à ce bel album : dans les appartements, on trouve des indices de la culture des habitants, et les écritures du monde entier sont mises en valeur.
Un très bel album pour dire et écrire Je t’aime ! dans toutes les langues !
Vous pouvez feuilleter quelques pages de l’album sur le site des éditions L’élan Vert.

le loup beautéLe Loup Beauté est passionné par les chaussures. Bottes, bottines et bottillons n’ont pas de secret pour lui. Mais voilà, quand on est un loup, on est plutôt destiné à manger des petits cochons et ouvrir une boucherie. Et autour de lui et dans sa famille, on se moque, on le raille… Difficile de résister à la pression, mais le Loup Beauté tient bon. Écouter son cœur, c’est vivre heureux !
Coup de cœur pour cet album qui encourage à vivre sa vie comme on l’entend, et à cultiver la différence ! Angéline Chusseau nous conte une belle histoire, avec des pointes d’humour et beaucoup de tendresse pour ce loup persévérant. Les illustrations de Mélanie Desplanches m’ont beaucoup plu également, à base de peinture et d’une foule de détails malicieux (en fin d’ouvrage, on a même le droit d’entrer un tout petit peu dans les coulisses de l’illustratrice, un bonus bien trouvé).
Un album pour apprendre à gérer la pression collective et à vivre selon ses propres désirs !
Vous pouvez feuilleter quelques pages de l’album sur le site des éditions Les Minots.

Quelques pas de plus
Nous avons déjà chroniqué d’autres albums de Cécile Vangout (D’où il vient ce gros chagrin ?, Petit Minus, Et tu es né…, Est-ce que vous m’aimerez encore… ?, Lulu et Moussu, Je n’irai pas !, J’attends Mamy et Giga Boy) et Angéline Chusseau (Kalou et le fantôme d’en face). Retrouvez également notre interview de Cécile Vangout.

Je t’aime !
Texte de Géraldine Elschner, illustré par Cécile Vangout
L’élan vert dans la collection Roudoudou
10,20 €, 216 x 216 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014
Le loup beauté
Texte d’Angéline Chusseau, illustré par Mélanie Desplanches
Les Minots
13,50 €, 240 x 195 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014

À part ça ?

Si vous aimez les motifs de la couverture de Je t’aime !, sachez qu’ils sont l’œuvre des tampons de Fabienne Muller, qui possède un site, La Fabutineuse.

Marianne

You Might Also Like

Histoires de vie

Par 12 octobre 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux romans qui mettent en scène de jeunes héros pleins de vie !

cher maxMax a une idée. Il voudrait écrire un livre ! Vaste projet ! Mais il manque cruellement d’inspiration. Alors, il décide d’écrire à son auteur préféré pour lui demander conseil. Une véritable correspondance s’installe et l’écrivain en herbe et son maître se confient l’un à l’autre, dans des lettres pleines d’humour… Peut-être même que Max pourra conseiller à son tour son idole !

Cet échange de lettres nous permet d’entrer dans la vie de Max, ce jeune garçon plein d’imagination. Dans le courrier, il se confie et raconte son quotidien de petit garçon comme les autres. Mais surtout, on a un peu l’impression de pénétrer dans les coulisses de la réalisation d’un livre, et c’est un peu magique ! Sally Grindley signe une histoire très originale, vivante et drôle qui devrait séduire les jeunes lecteurs, qu’ils aient ou non le rêve de devenir écrivain, ce métier si fascinant !

autobiographie d'une courgetteIcare a neuf ans, et son surnom, c’est Courgette. Il n’a pas une vie très marrante : un père parti faire le tour du monde, une mère plus intéressée par la bière et la télé que par son fils. Mais plein de ressource, il surmonte tout cela fièrement, jusqu’au jour où… il tue accidentellement sa maman. Il atterrit alors dans un foyer, qui loin de représenter pour lui une atroce punition va lui permettre de s’ouvrir à la vie, de découvrir des sentiments tels que l’amitié, l’amour, et même le bonheur !

Je le conçois, présenté comme ça, Autobiographie d’une courgette peut passer pour un roman un peu glauque, pas forcément très riant ! Et pourtant ! Gilles Paris parvient tour à tour à nous faire rire et à nous émouvoir en abordant à la fois des situations un peu particulières, extrêmes, et des moments quotidiens et universels ! Courgette est un personnage que l’on n’oublie pas de sitôt, finalement assez intemporel et qui devrait parler à la fois aux enfants d’aujourd’hui, qu’à ceux qui sommeillent dans nos cœurs d’adultes ! En bonus, on trouve à la fin du livre un dossier de Marie-Luce Raillard, avec des jeux en lien avec la lecture et une interview de l’auteur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Tony Ross : Ce n’est pas moi, Je veux une fête et Je veux le faire tout seule.

Cher Max
Texte de Sally Grindley (traduit par Pierre Varod), illustré par Tony Ross
Bayard Poche dans la collection J’aime Lire
6,20 €, 125 x 175 mm, 160 pages, imprimé en Allemagne, 2013
Autobiographie d’une courgette
Texte de Gilles Paris, illustré par Charles Berberian
Flammarion dans la collection Etonnants classiques
4,90 €, 127 x 179 mm, 283 pages, imprimé en Espagne, 2013

A part ça ?

Jusqu’à dimanche, c’est la fête de la science ! L’occasion de vivre de fabuleuses expériences dans toute la France !

Marianne

 

You Might Also Like

Secured By miniOrange