La mare aux mots
Parcourir le tag

Ed Vere

Futurs métiers, grand-mère de 2015 et lune égarée

Par 20 juin 2015 Livres Jeunesse

Je seraiQuand elle sera grande, elle sera maîtresse… ou bien docteur ! Lui, sera vétérinaire. Un autre sera dresseur de requins et une autre astronaute. Chacun son envie et chacun a ses explications !
Avec beaucoup de tendresse et de poésie, Coralie Saudo et Nicolas Gouny croquent avec justesse les fantasmes de métier des enfants, des plus courants aux plus farfelus. On sourit en lisant que le futur chauffeur de bus imagine qu’il prendra son temps et l’on se réjouit en voyant que les filles ne veulent pas forcément être infirmière ou maîtresse (même si on regrettera le docteur sans « e » pour une fille).
Un livre plein d’humour sur les métiers rêvés des enfants.

MA MAMIE c'est de la dynamiteIl y en a qui se font appeler grand-mère, d’autres mamie ou mémé, elle c’est Minouche ! Faut dire que c’est une sacrée grand-mère ! Le genre qui va à son cours de Zumba en roller, qui tente toutes les coiffures (et de toutes les couleurs) et qui part à Noël avec ses copines en croisière au soleil !
Beaucoup de femmes sont grands-mères avant 60 ans et qui ressemble à ces vieilles avec canne qu’on croise à longueur de livres jeunesse à cet âge-là ? Maureen Dor et Roland Garrigue l’ont bien compris ! Ils dressent le portrait d’une grand-mère de 2015 avec beaucoup d’humour, tant dans le texte que dans les illustrations.
Un album qui montre enfin les grands-mères autrement que comme des vieilles mémés !

Bonne nuit MaxMais que fait Max encore debout ? Il est pourtant l’heure d’aller se coucher… il a d’ailleurs bien sommeil, ses yeux se ferment tout seuls. Il dit bonne nuit à tout le monde, poisson, carton, araignée, lune… lune ? Ah non, elle n’est pas là ! Mais où est-elle ? Max ne peut pas se coucher sans l’avoir vue, il part à sa recherche.
On retrouve Max, le héros irrésistible de Max le terrible, dans ce bel album. Des illustrations épurées avec de grands aplats de couleur, un récit simple, mais efficace, un héros qu’on espère retrouver d’album en album.
Un album tendre et poétique aux illustrations colorées.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Coralie Saudo (Les trois petits champions, Viiite !, Mon monde de 1 à 1000 et bien plus encore…, À l’école des poussins !, Le vieux-vieux monsieur du 33e étage, Ca… caca… catastrophe !, Un pour tous, tous poussin, Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île, 101 moutons au chômage, Manolo, un boudeur de petit fantôme et Manolo, un cochon de petit fantôme), de Nicolas Gouny (Viiite !, Léopold le chevalier au mille-pattes, À cache-cache avec les contraires, À cache-cache avec les formes et les couleurs, Quand on sera grands, Le soleil sur la colline, Vacances à la ferme, Il était une fois… une grenouille, Il était une fois… un papillon, Paolo, La vérité sort toujours de la bouche des enfants, Meuh non ! Y’a pas que les vaches qui pètent qui polluent la planète, Jérôme, Amédée et les girafes et Fête d’anniversaire chez la famille Pompom), de Maureen Dor (Tout et rien, Les 3 sœurs du roi méchant, Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre, Rita la féroce fée rousse et Quelle chatastrophe !), de Roland Garrigue (L’encyclopédie des Martiens à l’usage des Terriens qui rêvent de visiter Mars, Le livre Super Pouvoirs, Au secours ! Un fantôme, Mille milliards de fourmis, Mon gros dico des monstres à ratatinerAu secours ! Une sorcière au nez crochu, Comment ratatiner les cauchemars, Comment ratatiner les méchants et  Ah ! Si j’étais président) et Ed Vere (Max le Terrible). Retrouvez également notre interview de Coralie Saudo et de Nicolas Gouny.

Je serai
Texte de Coralie Saudo, illustré par Nicolas Gouny
Frimousse dans la collection Maxi’Boum
15,50 €, 237×307 mm, 28 pages, imprimé en Malaisie, 2010.
Ma mamie c’est de la dynamite !
Texte de Maureen Dor, illustré par Roland Garrigue
Éditions Clochette dans la collection Quelle famille !
13 €, 214×289 mm, 25 pages, imprimé en Union Européenne, 2015.
Bonne nuit Max
d’Ed Vere (traduit par Emmanuelle Pingault)
Milan
11,90 €, 220×290 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2015.


Gabriel

You Might Also Like

Des chats

Par 3 mars 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente trois albums qui ont pour héros un chat.

Bonjour l'amiEn pleine nuit, alors qu’il pleure parce qu’il vient de se cogner le pied en allant voir ses parents, un petit garçon voit apparaître un chaton devant sa fenêtre. Celui-ci lui explique que s’il pleure comme ça on va croire qu’il s’agit de cris de chats et que tous ses congénères seront chassés du quartier. Le petit garçon décide de suivre le chat qui se dit perdu et de l’aider à retrouver sa maison.

Entre la BD et l’album pour enfants, Bonjour l’ami est une magnifique histoire d’amitié. L’enfant et le chat vont se promener dans cette nuit de neige et rencontrer un chien, une souris et un chat sauvage. Les dialogues avec les animaux seront l’occasion de remettre en cause des a priori, des automatismes. C’est le premier album jeunesse de Kang Full, auteur de manhwa (BD coréenne). Un magnifique album aux superbes illustrations, un petit bijou de tendresse et de poésie plutôt à destination des enfants qui savent lire (dès 8 ans, d’après l’éditeur).
Des illustrations intérieures sur Manga News.

Max le terribleMax a l’air, comme ça, d’un petit chaton mignon, tout mignon, si mignon qu’on a envie de lui nouer un ruban autour du cou… alors que non Max n’est pas un chaton mignon, Max est TERRRRRIBLE ! C’est un féroce prédateur qui pourchasse les souris… enfin s’il arrive à trouver à quoi ça ressemble.

On change totalement d’univers. Max le terrible est un album extrêmement drôle, au texte percutant, aux situations hilarantes. Pour trouver à quoi ressemble une souris, Max va interroger tous les personnages qu’il croise… et même une souris (qui bien entendu dira ne pas en être une). La chute est vraiment désopilante. Des illustrations épurées et colorées pour un album vraiment très drôle.

CHI C'EST MON PRENOMChi, c’est son prénom. C’est Yohei, Papa et Maman qui l’ont appelé comme ça. Yohei a ce prénom parce que Papa et Maman l’ont choisi. Chi c’était un chat perdu, mais maintenant qu’il a un prénom ça va mieux !

Chi c’est mon prénom est une adaptation pour les plus jeunes du célèbre manga Chi (dont on vous parle régulièrement et dont le tome 10 vient de sortir, mais nous y reviendrons). Ici, donc, le texte est court, adapté aux plus petits. C’est une très bonne idée cette adaptation et l’on espère que ce premier tome, sur l’origine de nos prénoms, est le début d’une série.
Le même vu par Les lectures de Liyah (avec des pages intérieures).

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué de nombreux livres avec des chats : Une journée à Pékin, Chapillon, Le livre magique de Sacha, Le ça, Le chat de la Mère Michel, Poisson Chat, L’ours et le chat sauvage, Le chat beauté, Dis-moi l’oiseau, Biglouche, Malou le matou, Le chat assassin, le retour, Une chatte pas comme les autres, Mais il est où ce gros matou ?, Mizou le petit chat noir, Moi et mon chat, Au chat et à la souris, Le jardin du secret, Kid, Petit chat découvre le monde, Pettson et le roi de la basse-cour, La surprise, Shiro le petit chat blanc, Mon chat fait tout comme moi, À la folie
Retrouvez nos chroniques sur Chi 1,2,3,4, 5, 6, 7, 8 et 9.

Bonjour l’ami
de Kang Full
Picquier jeunesse
13 €, 192×260 mm, 100 pages, imprimé en Chine, 2014.
Max le Terrible
d’Ed Vere (adaptation française d’Emmanuelle Pingault)
Milan
11,90 €, 220×290 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Chi c’est mon prénom
de Konami Kanata
P’titGlénat dans la collection Suki-Suki
9 €, 194×183 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.

À part ça ?

Cram Cram 24Ahhhh le nouveau numéro de Cram Cram !, le magazine jeunesse qui voyage, est sorti ! Cette revue qu’on adore nous emmène cette fois-ci en Occitanie ! À cheval, en vélo et à pied, on va voyager avec la famille Lespagne qui est partie six mois sur les routes pour découvrir ce qu’il se passe autour de chez eux. Un très beau séjour au plus près de la nature. On retrouve ensuite les rubriques habituelles : trucs et astuces, blagues, l’animal du mois (le Castillonnais), La grande histoire (La bête du Gévaudan, avec même une partie documentaire historique), Le jouet de grand-père Daniel (qui va nous parler cette fois-ci du bufador, variation occitane du moulin à vent, et va nous apprendre à le fabriquer), la boîte à idées (on va faire des bulles de couleur, peindre avec un ballon de baudruche ou un compas…) et la recette écolo de Miss Foldingo (cette fois-ci le pain du voyage). Avec Cram Cram !, on est ravi à chaque nouveau numéro.
Plus d’informations (les abonnements etc) ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange