La mare aux mots
Parcourir le tag

Elisa Géhin

Beaux objets graphiques

Par 18 décembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux livres un peu fous aux illustrations franchement originales. On devine le nom des animaux de la ferme grâce à un drôle de système de pages pliées dans le premier, et on liste toutes sortes de choses, farfelues ou pas, dans le second.

Bêtes en devinettes
de May Angeli
Les éditions des éléphants
16 €, 200 x 140 mm, 28 pages, imprimé en Chine, 2017.
Dans le détail
d’Élisa Géhin
Les fourmis rouges
16,50 €, 160 x 270 mm, 128 pages, imprimé au Portugal, 2017.

You Might Also Like

Deux sœurs et des ours

Par 5 décembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux très beaux albums. Dans le premier on rencontrera deux sœurs identiques physiquement et pourtant si différentes. Dans le second, des ours, beaucoup d’ours… et quels ours !

Passion et Patience
de Rémi Courgeon
Milan
16,95 €, 260×365 mm, 40 pages, imprimé en Union Européenne, 2016.
Un ours, des ours
Collectif
Sarbacane
25 €, 265×330 mm, 72 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Petites pousses deviendront grandes

Par 13 août 2015 Livres Jeunesse

Ouf !Un gland est tombé, il lui faudra beaucoup de chance pour faire un beau chêne, mais ouf il n’en manque pas !
Ghislaine Roman et Tom Schamp signent un album étonnant et surprenant. J’entendais Claude Ponti dire l’autre jour sur France Culture qu’il n’avait jamais aimé lire des livres qui étaient finis en cinq minutes et dont on ne tirait plus rien après, il adorerait donc les illustrations de Tom Schamp ! C’est non seulement très beau (mais, ça, forcément, c’est subjectif et ça dépendra des goûts de chacun), mais c’est également très riche. On se perd dans les grandes planches comme on se perdrait dans une forêt. L’éditeur a d’ailleurs la bonne idée de partager avec nous le « making of » de l’album. Le texte de Ghislaine Roman est poétique, avec des phrases simples elle fait passer énormément de choses.
Un grand et bel album pour rappeler que tout ne tient parfois qu’à quelques heureux hasards.
Le même vu par Chez Gaëlle la libraire.

Le jardin partagéDans une ville, il y avait un jardin, le jardin de Papy Jean. Depuis qu’il est à la retraite, il passe beaucoup de temps à planter, à faire pousser. Papy Jean vit seul, mais dans son jardin il ne l’est jamais. Il y a Zaïna, qui l’aide à repiquer les fraises (elle les aime tellement), il y a Soraya qui apporte des gâteaux et les partage avec ses voisines qui lui apprennent le français, il y a le jeune et costaud Kévin sans qui Papy Jean n’arriverait pas… et bien d’autres encore. Le jardin de Papy Jean, c’est un jardin partagé.
On parle de partage, d’entraide, de vivre en communauté dans Le jardin partagé de Sandrine-Marie Simon et Philippe Gaufreteau sorti chez Pour Penser. Il viendra un moment où Papy Jean ne pourra plus travailler la terre, mais il laissera bien plus qu’un jardin…
Un album plein de tendresse pour se rappeler l’importance de vivre ensemble, de la solidarité.

LE GRAND LIVRE DE JARDINAGEEt si maintenant on passait aux travaux pratiques ? Caroline Pellissier, Virginie Aladjidi et Élisa Géhin proposent aux enfants de se mettre au jardinage dans un grand livre coloré. Saison après saison, on va semer des salades, manger des fleurs ou encore buter des pommes de terre (au printemps), semer des haricots verts, planter des fraisiers ou observer le jardin la nuit (l’été), ramasser les feuilles d’automne, récolter les pommes de terre et réaliser son propre compost (en automne) et aider les oiseaux, faire pousser un noyau d’avocat ou fabriquer des décorations de Noël (en hiver). Les activités sont très diverses, toujours claires et bien présentées. C’est un livre très beau, très graphique de par sa maquette et ses illustrations. Allez, on s’y met ?
Un livre sur le jardinage beau à regarder et qui donne plein de bonnes idées.
Le même vu par Les livres d’Oscar et par La soupe de l’espace.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Ghislaine Roman (La poupée de Ting-Ting et Contes d’un roi pas si sage), de Caroline Pellissier (Ma première crèche et Cendrillon, Le petit chaperon rouge, Les trois petits cochons et Blanche Neige), de Virginie Aladjidi (Ma première crèche, Une si belle ententeChut c’est une surprise ! et Cendrillon, Le petit chaperon rouge, Les trois petits cochons et Blanche Neige) et d’Élisa Géhin (Le doudou-qui-parle).

Ouf !
Texte de Ghislaine Roman, illustré par Tom Schamp
Milan
13,90 €, 235×380 mm, 36 pages, imprimé en Roumanie, 2015.
Le jardin partagé
Texte de Sandrine-Marie Simon, illustré par Philippe Gaufreteau
Pour penser
7€, 200×200 mm, 24 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Le Grand livre de jardinage des enfants
Texte de Caroline Pellissier et Virginie Aladjidi, illustré par Élisa Géhin
Thierry Magnier
21,50€, 255×320 mm, 96 pages, imprimé au Portugal, 2015.

Gabriel

You Might Also Like

Modeler, colorier et jouer

Par 22 décembre 2013 Jeux, Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Et oui, les vacances commencent et donc vous le savez, nous quand ce sont les vacances, on vous donne des idées pour occuper les enfants pendant ces longues journées.

On commence par modeler !

Patarev fluoJ’avais beaucoup entendu parler de la Patarev, mais je n’avais jamais essayé (oui, je sais, j’ai du retard). J’ai donc testé une boîte qui venait de sortir… la Patarev Fluo ! (oui oui qui « s’allume » la nuit comme dit ma fille). Si comme moi vous ne connaissiez pas, c’est comme de la pâte à modeler sauf que ça se mélange (pour nuancer les couleurs) et que ça sèche (si bien qu’on garde ensuite nos créations). Dans ce coffret, on va trouver 5 pots de couleurs fluo (bleu, vert, jaune et rose) et un blanc phosphorescent ! Un couteau en plastique (pour façonner) et un petit livret avec des idées de modèles (qui n’étaient pas vraiment de notre niveau !) et toutes les instructions d’utilisation. Ici, on a vraiment beaucoup aimé l’utiliser, c’est simple (enfin pas plus compliqué que la pâte à modeler) et le résultat est vraiment sympa. En bonus la photo de notre fantôme (qui brille la nuit donc) et de notre papillon). L’éditeur conseille ce coffret pour les enfants de 7 ans et plus.

Pâte à modelerOn continue à modeler avec Pâte à modeler de Nathalie Mabire, une petite boîte en métal qui contient 8 petits bâtons de pâte à modeler et un petit livre avec des idées de créations. Bonbons, petits pois, carottes, roses, poissons, chats… le livre ne manque pas d’idées ! Chaque fois, le matériel (non fourni) est précisé avant les explications de fabrication. Ça fourmille vraiment d’idées, après je pense que ce n’est absolument pas pour « dès 4 ans » comme le précise la boîte, la plupart des modèles étant quand même assez compliqués ! (moi-même je n’y arriverai pas, je ne suis pas forcément un modèle, mais quatre ans c’est quand même petit !).

 Carnet ExquisVous connaissez certainement le jeu du cadavre exquis (sans forcément en connaître le nom). On commence une phrase, on plie la feuille et l’on passe à son voisin, qui continue la phrase, plie la feuille et passe à son voisin, etc. au final on a une phrase pleine de non-sens, ce qui amuse beaucoup dans les écoles, les camps de vacances, etc. Deuz, une toute jeune société qui fait de jolis objets très graphiques, a sorti un Carnet exquis. On dessine des personnages sur les feuilles en plaçant la ceinture au niveau du milieu, là où les pages sont prédécoupées. Ainsi les « hauts » (bustes) se détachent des « bas » et l’on découvre de nouveaux personnages farfelus ! L’idée est très bonne et c’est un joli carnet à spirale (avec une belle couverture). Bref ici on adore l’originalité du concept !
En voir plus.

Ma maison à décorerOn continue avec un autre loisir créatif original, Ma maison à décorer de Laurence Broydé sorti chez Le vengeur masqué. Ici, il s’agit d’une maison pop-up qui se déplie quand on ouvre le livre (et dont la surface au sol fait deux fois la taille de la couv »). Au moment de colorier, tout s’aplatit (sinon ça ne serait pas très pratique). En plus de la maison, on va trouver des accessoires (personnages, vaisselle…) eux-mêmes à colorier. Une fois fini, on décolle les adhésifs et notre maison est entièrement assemblée. On peut jouer avec ! Et, petit plus pour les gens qui comme moi ont de petits apparts, ça se range ensuite comme un livre ! C’est super joli, fin, délicat, les enfants créent une chose avec laquelle ils vont jouer… on adore !
Une vidéo explique bien mieux que moi comment utiliser le livre.

Après les loisirs créatifs, les jeux !

Jeux de cartesRien de tel pour ne pas s’ennuyer que des cartes ! Ça ne prend pas de place, on peut les emporter partout… et l’on peut jouer avec de toutes sortes de manières ! On peut faire des jeux avec les petits ou avec des adultes, seul, à deux ou nombreux. Jeux de cartes de Sophie de Mullenheim propose de nous présenter des grands classiques (le pouilleux, le kem’s, le barbu…), mais aussi des jeux bien moins connus. Elle nous propose aussi des tours de magie et des jeux d’adresse. Enfin, on trouvera aussi dans ce petit livre une partie documentaire (pour savoir d’où viennent les cartes, qui sont ces rois et reines représentés sur ces cartes…). C’est passionnant à lire et l’on trouve vraiment des tas d’idées pour s’occuper. Un petit livre indispensable pour les vacances !

En scèneSorti dans la même collection, Ne plus jamais s’ennuyer, j’en profite pour vous parler de En scène ! (après tout, on peut profiter des vacances pour monter un spectacle !) de Tatiana Werner. Ici, on donne aux plus jeunes des tas de conseils pour se préparer avant de se produire sur scène. Comment écrire un sketch, comment maîtriser sa voix, comment faire face au trac… Mais on parle aussi des métiers de la scène, on explique comment fabriquer un théâtre de marionnette… Là aussi, un petit livre très complet pour créer son spectacle.

Et maintenant si on répondait à des questions ?

Questions-réponsesOn aime les boîtes de fiches Usborne ! Dans Questions-réponses, on va trouver 80 fiches nettoyables (un feutre effaçable est fourni). Au programme, de l’Histoire, de la géographie, des sciences, mais aussi des questions sur la littérature ou le cinéma. Chaque fiche comprend 8 questions (les réponses sont sur des fiches à part). C’est super pratique à transporter, on peut soit y jouer comme ça (en voiture par exemple) soit en suivant une règle de jeu. Les questions ne sont pas forcément évidentes, je dirai que le jeu s’adresse aux enfants de dix ans minimum. On doit, par exemple, dire si c’est le Soleil et Jupiter qui est le plus grand, où se trouvent les vestiges des temples incas ou en quelle année a été inauguré le TGV. On apprend des tas de choses, tout en s’amusant !

le quiz larousse des tout-petitsPour les plus jeunes, sortis chez Larousse, deux boîtes de quiz : Le quiz Larousse des tout-petits (250 questions à partir de 3 ans) et Le quiz Larousse des juniors (250 questions à partir de 6 ans). Classées en 8 catégories (je mange, je joue, je m’habille, je vois, je lis, j’entends, je sens et je découvre dans la boîte pour les tout-petits et Histoire, Terre, Logique, Anglais, Découverte, Vocabulaire, Sciences et Sports dans la boîte pour les plus grands),le quiz larousse des juniors les cartes questions sont dans des petites cases. Ici aussi, les réponses sont à part (dans un petit livret fourni). Les deux boîtes sont vraiment bien faites, pratiques, les questions vraiment adaptées. Ici aussi, on s’amuse tout en apprenant. On peut jouer avec un adulte (qui pose les questions) ou entre copains (enfin quand on ne sait pas lire, il vaut mieux avoir un adulte sous la main). On aime vraiment beaucoup !

Quelques pas de plus…
Parmi nos dernières chroniques jeux et loisirs créatifs : Utilisons nos mains, c’est bientôt Noël !, Pendant les vacances on ne s’ennuie pas ou encore Occuper les enfants en vacances.

Patarev Fluo
Fun Frag, Création Véronique Debroise
Autour de 14 €, lieu de fabrication non indiqué.
Pâte à modeler
de Nathalie Mabire
Hugo Jeunesse
11,95 €, 142×144 mm, 124 pages, imprimé en Chine, 2013.
Carnet exquis
Deuz
Autour de 11 €, 150×240 mm, 100 pages, imprimé en Turquie chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Ma maison à décorer
de Laurence Broydé
Le vengeur masqué dans la collection La fabrique
17 €, 235×237 mm, imprimé en Malaisie, 2013.
Jeux de cartes
Textes de Sophie de Mullenheim, illustré par Aki
Gallimard Jeunesse dans la collection Ne plus jamais s’ennuyer
7,90 €, 130×160 mm, 96 pages, imprimé en Italie, 2013.
En scène
Textes de Tatiana Werner, illustré par Elisa Gehin
Gallimard Jeunesse dans la collection Ne plus jamais s’ennuyer
7,90 €, 130×160 mm, 96 pages, imprimé en Italie, 2013.
Questions-réponses
Textes de Simon Tudhope et Sarah Khan (traduit par Pascal Varejka), illustré par Sarah Horne
Usborne
10,95 €, 110×160 mm, 80 fiches, imprimé en Chine, 2013.
Le quiz Larousse des tout-petits
Textes de Sandra Lebrun, illustrés par Loïc Audrain
Larousse
14,90 €, 220×223 mm, livret de 128 pages et 250 cartes, imprimé en Chine, 2013
Le quiz Larousse des juniors
Textes de Sandra Lebrun, illustrés par Loïc Audrain
Larousse
14,90 €, 220×223 mm, livret de 128 pages et 250 cartes, imprimé en Chine, 2013

À part ça ?

Les cités d'OrEn vacances, on peut aussi s’occuper avec des jeux vidéo, et quand on en trouve des pas trop bêtes pour nos enfants on est plutôt contents. Les cités d’Or viennent de sortir en jeu vidéo ! Séquences nostalgie pour les parents, mais les enfants connaissent aussi, car ça vient de ressortir. Pour aider nos trois amis (Esteban, Zia et Tao), il va falloir faire fonctionner son cerveau pour résoudre des énigmes… mais aussi il va falloir éviter les méchants ! On s’amuse beaucoup, on fait fonctionner sa tête sur une trentaine de niveaux de plus en plus difficiles. De temps en temps, un petit dessin animé pour nous raconter où l’on en est dans l’histoire. On m’avait annoncé ce jeu à partir de 3 ans… ma fille de 5 ans a été incapable d’y jouer seule (il faut savoir lire, déjà). J’aimais beaucoup ce dessin animé quand j’étais enfant (comme beaucoup de gens de ma génération) et j’ai été ravi de le retrouver dans ce jeu. J’ai beaucoup aimé le fait que les trois héros sont complémentaires, ils ont besoin les uns des autres pour avancer.
Le jeu est téléchargeable chez Steam (à 14,99 €, mais en ce moment, il est à -50 %) pour les possesseurs de PC mais existe aussi sur Wii-U, IPhone et Ipad.
De nombreuses vidéos sur la chaîne YouTube.

Gabriel

You Might Also Like

Doudous

Par 17 octobre 2013 Livres Jeunesse

Et si on reparlait de doudous ?

Nos beaux doudousSon doudou il l’a eu dès la naissance et à partir de là il ne l’a plus quitté. Son nom ? Doudou tout simplement. Et puis Doudou s’est mis à grossir, à grandir, à prendre de plus en plus de place, inquiétant même les parents du petit garçon. Doudou prenait tellement de place que la maison était devenue trop petite pour lui… alors il lui fallut partir… Mais le petit garçon refusa que son doudou s’en aille seul et il le suivît, c’est comme ça qu’il rencontra Laura et son doudou, qui prenait autant de place que le sien. Mais forcément à deux on a moins besoin de doudous !

Stéphane Servant a écrit un texte absolument magnifique sur les doudous, la place qu’ils prennent auprès des enfants, à quel point ils sont la bouée dont ils ont besoin quand le monde devient trop difficile, comment ces lapins, ours, ou simples morceaux de tissus les rassurent… et il parle aussi du moment où l’enfant n’en a plus besoin, où le doudou redevient une simple peluche (mais plus importante que les autres). Stéphane Servant évoque aussi l’amitié, avoir un ami donne forcément confiance en soi, on se sent moins seul et le doudou devient secondaire. Bref, c’est un superbe texte qui décrit des choses que l’on connaît bien avec extrêmement de poésie. Les mots sont mis en image par Ilya Green qui rend l’histoire encore plus poétique, onirique. Un magnifique album sur la place des doudous dans la vie des enfants.
Le même vu par à l’ombre du saule.
Plus d’extraits sur le site de Didier Jeunesse.

Le doudou qui parleC’est l’heure de dormir pour Léa… sauf qu’elle a envie de poser des questions à son doudou qui parle, pas de dormir ! Pourquoi c’est LUI son doudou ? C’est une histoire d’odeur ? De douceur ? D’état ? (oui, les doudous sont rarement en bon état !)… c’est certainement pour tout ça… et d’autres choses encore !

Le doudou qui parle est un album plein de douceur sur les doudous, le choix de ceux-ci. Qu’est-ce qui spécifie un doudou. Beaucoup d’humour ici, mais également de tendresse (même si les illustrations d’Elise Géhin sont moins douces que celles d’Ilya Green, c’est un tout autre style). Un petit album pour se rappeler ce qui fait un bon doudou, ressorti à petit prix dans la collection Encore une fois chez Actes Sud Junior.
Plus d’extraits sur le site d’Actes Sud Junior.

Quelques pas de plus…
D’autres livres sur les doudous : Canaille a oublié son doudou, Trois petits riens, Le lapin en peluche, Le nouveau doudou, Quelle chance !, Pattes rouge, Le machin, Le doudou de la maîtresse, Le schmat doudou, Guili Lapin, un conte moral, Pendant que tu dors, émilie et le doudou, Barri cherche son doudou… et même un sujet sur le forum !
Nous avons déjà chroniqué des albums de Stéphane Servant (Boucle d’ours, Le machin, Le crafougna et Le masque.), Ilya Green (Bulle et Bob à l’école, Mon arbre, Marre du rose, Bulle et Bob préparent Noël, Les plus belles berceuses jazz, Bulle et Bob à la plage, Peter Pan et Wendy, Bulle et Bob dans la cuisine et Le masque) et Frédéric Kessler (L’album de famille).

Nos beaux doudous
Texte de Stéphane Servant, illustré par Ilya Green
Didier Jeunesse
12,90€, 236×267 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Le doudou-qui-parle
Texte de Frédéric Kessler, illustré par Élisa Géhin
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95€, 150×189 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2013 (première édition 2010)

À part ça ?

Les enfants et la lecture, un sujet très intéressant sur le site de France Info.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange