La mare aux mots
Parcourir le tag

Elisabeth Combres

À la lumière du passé

Par 17 avril 2014 Livres Jeunesse

Deux romans où de vieux secrets resurgissent.

Une vie retrouvéeEugénie, dite Gina, vit une épreuve. Elle a surpris sa meilleure amie et son copain ensemble. Il lui faut fuir, oublier, occuper son esprit. Un vieux secret de famille c’est l’idéal pour penser à autre chose. Elle part donc à la recherche d’une sœur de sa grand-mère dont personne ne parle jamais… et qui porte le même prénom qu’elle. Arrivée sur place, dans un petit village du Cantal de deux cent quarante habitants, Gina va vite se rendre compte que ça ne sera pas facile, ici tout le monde craint sa grand-tante et personne ne veut en parler. Mais grâce à une petite fille espiègle (que certains pensent folle), la jeune fille va réussir à rencontrer la vieille Eugénie.

Une nouvelle fois, j’ai été happé par l’écriture et l’histoire de Josette Chicheportiche. Que cache donc la grand-mère de Gina ? Quel est ce terrible secret de famille dont personne ne veut parler ? Que s’est-il passé il y a une cinquantaine d’années ? J’avais eu un gros coup de cœur pour Ne le dis à personne, ici encore c’est un roman tout simplement captivant, qui se dévore. On parle donc d’amour, de secrets de famille, des marginaux, de la peur que déclenchent les gens différents, de la mort, de la fatalité. Un roman complet, qu’on a du mal à lâcher avant la fin.

Souviens ToiJoséphine est une vieille dame de 80 ans. Elle rend visite à Armand, qu’elle n’a pas vu depuis plus de soixante ans. Elle l’accuse d’une chose terrible, quelque chose qui s’est passé en 1946, quand elle avait 15 ans, quand Juliette, sa sœur jumelle, était encore en vie, avant qu’Armand ne fasse de la prison.

C’est extrêmement difficile de résumer Souviens-toi d’Élisabeth Combres tant il est complexe. Le roman se découpe en plusieurs parties… et je serai tenté de dire en trop de parties… Il est d’abord question d’une sorte de règlement de compte, une femme qui revient longtemps après la mort de sa sœur revoir celui qui l’a aimé… puis l’aurait tué. Ensuite, on lira le journal de Juliette et l’on en saura plus sur ce qu’il s’est passé en 1946. Puis, c’est un autre secret de famille sur lequel Joséphine se penchera en voyageant avec Yvette, sa voisine aussi âgée qu’elle. J’avoue que pour ma part je m’y suis un peu perdu et je me suis demandé quel ado serait intéressé par cette histoire dont les héros sont des octogénaires… Il y a bien sûr un passage en 1946, quand les héros ont quinze ans, mais il est assez court et n’est pas au final le vrai sujet du roman. Un roman à tiroirs qui j’avoue m’a un peu perdu.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un livre de Josette Chicheportiche (Ne le dis à personne).

Une vie retrouvée
de Josette Chicheportiche
Oskar dans la collection La vie
14,95 €, 130×210 mm, 237 pages, imprimé en Europe, 2013.
Souviens-toi
d’Élisabeth Combres
Gallimard dans la collection Scripto
8,50 €, 130×200 mm, 146 pages, imprimé en Italie, 2013.

À part ça ?

Amazonia DVDUn avion qui transportait un singe domestique tombe au milieu de la forêt amazonienne. Le singe est terrorisé, comment sortir de sa cage ? Grâce à des animaux un peu curieux qui fouillent l’avion, il va réussir à s’enfuir et il découvrir la vie sauvage. Il va lui falloir s’adapter à cette nouvelle vie.
Gros coup de cœur pour ce magnifique film qu’est Amazonia. Un film quasiment sans dialogues (juste quelques un au début et à la fin de la petite fille qui semble être la propriétaire du singe capucin) et pourtant on ne s’ennuie pas une minute (et les enfants non plus). Avec lui, on découvre la forêt amazonienne, sa faune et sa flore. On tremble pour le héros quand il se retrouve face aux prédateurs, on sourit de certaines de ses aventures. C’est aussi une critique de la captivité des animaux, utilisés pour des cirques, des zoos… alors qu’ils sont bien plus heureux dans la nature. Un moment absolument magique, un superbe film à voir en famille.
Amazonia de Thierry Ragobert,autour de 15 € pour le DVD et de 22 € pour le Blu-Ray, Francetv distribution.

Bande annonce :

Gabriel

You Might Also Like

De Rouen jusqu’à Vénus !

Par 1 septembre 2013 Livres Jeunesse

Les vacances sont certainement finies si vous avez des enfants scolarisés (sinon profitez-en ! tout est moins cher et y’a moins de monde) alors je vous propose, le temps d’une chronique, de voyager encore ! On part de Rouen et on va jusque dans l’espace !

Rouen l'histoire d'un portRouen et son port, de sa construction à aujourd’hui. Dans sa collection L’histoire d’un port (dont on avait chroniqué celui sur Bordeaux ici), Gulf Stream s’intéresse cette fois-ci à celui de Rouen. C’est ultra complet, richement illustré (notamment avec des dessins de Benjamin Lefort et Lionel Tarchala plutôt drôles pour alléger le tout). Si vous êtes de Rouen ou si vous préparez un exposé sur le sujet vous trouverez ici de quoi assouvir votre curiosité ! (si comme moi vous n’avez jamais mis les pieds dans cette ville, vous ne serez pas forcément intéressés !). Gulf Stream a quand même le don de faire de beaux documentaires, jamais rébarbatifs, c’est encore le cas ici !
Un petit bout de Bib en parle de façon plus complète.

La FranceAprès Rouen on va visiter le reste de la France. Le nord de la France avec son bassin minier, l’ouest avec sa magnifique Bretagne, le centre avec son Berry, le sud avec sa côte d’Azur, l’est et sa très belle ville de Strasbourg et puis bien sûr la France d’outre-mer. Tant de régions différentes de par leur culture, leur climat, leur relief, leur architecture,… Dans son ouvrage intitulé tout simplement La France, Jean-Michel Billioud nous donne des tas d’informations et d’anecdotes sur nos villes et nos régions. Saviez-vous que dans c’est la librairie de Lille, Le furet du nord (toujours en activité depuis 1936), qui a autorisé en premier ses clients à feuilleter les livres ? Que les onze hermines du drapeau breton symbolisent les ducs de Bretagne ? Que Charleville-Mézières est la capitale mondiale des marionnettes ? Les nombreuses (très belles) photos et les courts textes encadrés font que le livre n’est jamais rébarbatif. On apprend vraiment plein de choses sans s’ennuyer. Un ouvrage magnifique (même si la première chose que ma compagne a lu, en cherchant sa région natale, était une erreur ! « le Petit Beurre fait la fortune de la marque BN »… tous ceux qui ont mangé des Petits Beurres savent que c’est LU, c’est écrit dessus !).

Et si on visitait les capitales du monde ? Bien-sûr on part de Paris !

Grandes Capitales du MondeDans la nouvelle collection, particulièrement bien faite, de chez Nathan, Les concentrés, Grandes capitales du monde nous propose, comme son nom l’indique de découvrir les grandes capitales du monde (oui ce n’est pas très surprenant…). Une ou deux pages sur chaque ville avec des anecdotes, des informations pour mieux la connaître et une chronologie de l’histoire de la ville. Si l’ouvrage précédent fait partie des beaux livres, ici c’est plutôt un livre qu’on promène dans son sac (petit format) et qu’on consulte régulièrement pour piocher des petites infos pour épater les parents. Saviez-vous, par exemple, qu’une des gargouilles de la Washington Cathedral représente Dark Vador ? Que Bagdad est la première ville du monde à avoir atteint un million d’habitants ? Qu’il y a un musée de la dette à Buenos Aires ? Juste un petit hic, les petites info et anecdotes sont précédées d’un titre qu’on sent « pour faire jeune » et qui parfois est limite déplacé… comme par exemple « dur ! » quand on parle de massacre ou « séquence émotion » pour un texte sur Anne Franck… En dehors de ce mauvais goût dans les titres c’est vraiment un ouvrage sympa et absolument pas ennuyeux.

Les fleuves autour du mondeAprès la ville, on s’intéresse aux fleuves du monde et particulièrement aux 22 plus grands. Vous saurez tout du Saint Laurent, du Rhin, du Nil ou du Gange. Cartes, photos, caractéristiques principales et informations en tout genre, Les fleuves autour du monde est un superbe ouvrage  qui nous fait voyager et nous apprend des tas de choses. Là non plus ce n’est jamais rébarbatif, ce sont de petits encadrés qui se lisent facilement et regorgent d’informations. Mais surtout la mise en page et les photos sont magnifiques. C’est un livre qu’on regarde autant qu’on le lit. Passionnant et superbe !

On quitte la Terre. Maintenant qu’on a visité le monde, on va visiter Vénus et le reste de l’Univers !

"L’Univers, ce qu’on ne sait pas encore…"Pourquoi la vie existe sur la Terre et pas sur Vénus qui lui ressemble tellement ? Comment tout a commencé ? Comment naissent les étoiles ? On ne sait pas… et ce n’est pas ce livre qui vous l’apprendra ! C’est un peu l’originalité de cette très bonne collection au Pommier c’est de nous apprendre plein de choses tout en nous expliquant ce qu’on ne sait pas encore. Anna Alter et Hubert Reeves nous parlent donc des galaxies, du système solaire ou de l’apparition de la vie sur la Terre et c’est tout simplement passionnant. Moi qui ne suis pas passionné par les sciences, ils ont les bons mots (et la mise en page aide bien) pour intéresser les enfants à ces sujets. Un très bon ouvrage pour apprendre plein de choses… tout en apprenant ce qu’on ne sait pas encore !

Quelques pas de plus…
On continue le voyage ? Allez voir nos chroniques sur Paris, Le goût des voyages, Bébés du monde, La terre, Marie de Paris, Marie voyage en France, Drôles de marchés !, À la découverte de Paris, À la découverte des enfants du monde, Bordeaux, l’histoire d’un port.

Rouen, l’histoire d’un port
Texte de Sophie Humann, illustré par Benjamin Lefort et Lionel Tarchala
Gulf Stream dans la collection L’histoire d’un port
13,90€, 201×267 mm, 45 pages, imprimé en Italie, 2013.
La France
Texte de Jean-Michel Billioud, illustré par Charlotte des Ligneris
Gallimard Jeunesse
24,90€, 250×300 mm, 128 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Grandes capitales du Monde
Texte de Gérard Dhôtel, illustré par Stéphane Nicollet
Nathan dans la collection Les concentrés
7,50€, 172×182 mm, 80 pages, imprimé en Italie, 2013.
Les fleuves autour du monde
Texte d’Elisabeth Combres, illustré par Marguerite Courtieu
Gallimard Jeunesse
16,90€, 280×270 mm, 63 pages, imprimé en Espagne, 2013.
L’univers ce qu’on ne sait pas encore
Texte d’Anna Alter et Hubert Reeves, illustré par Églantine Ceulemans
Le pommier dans la collection Sur les épaules des savants
13€, 210 x245 mm, 48 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013.

A part ça ?

Et oui le A part ça ? revient de vacances, il s’est bien reposé et est en forme. Bien entendu, comme chaque début de mois, aujourd’hui c’est pour vous annoncer les coups de cœur du mois précédent… sauf que cet été on a décidé de ne pas faire de coups de cœur pour juillet et août mais de regrouper les deux mois !
Pour les mois de juillet et août, donc, les coups de cœur albums de Marianne sont Kako le terrible d’Emmanuelle Polack et Barroux (La joie de lire) et Le voyage de Mamily d’Agnès de Lestrade et Charlotte Cottereau (Balivernes éditions). Les miens : Turandot de Dedieu (HongFei), Petite souris d’Alison Murray (Hatier Jeunesse) et Pieds nus de Rémi Courgeon (Seuil jeunesse).
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange