La mare aux mots
Parcourir le tag

Emilie Beaumont

Il y a un bébé dans le ventre de maman

Par 1 février 2013 Livres Jeunesse

Entre deux coups d’pieds, on te tire le portrait.
En Mai, j’ai eu la trouille..
D’voir arriver ta bouille..
Et puis juin
Rose

Aujourd’hui (allez savoir pourquoi…) j’ai envie de vous présenter des livres qui parlent des bébés dans le ventre. Pas forcément de comment ils sont arrivés là (pour ça voir ma chronique Comment on fait les bébés), ni sur la fratrie (voir la chronique de Marianne), non sur cette période précise plein de questionnement pour les futurs ainés… le bébé dans le ventre de maman !

Et on commence par trois coups de cœur.

ALMAAlma n’est pas encore là est un album absolument superbe. Le texte est d’une beauté renversante et en même temps avec des petits touches d’humour, mais un humour fin et subtil, on a affaire ici à de la vraie littérature. Alma grandit dans le ventre de sa mère, au départ ce n’est qu’un grain de poussière et petit à petit voilà que le grain se transforme, qu’il y pousse des bosses, qu’il s’y dessine des taches. Jusqu’à devenir bébé la route est longue, il faudra apprendre à voir (grâce au soleil qui éclaire le ventre de sa mère sur la plage), à entendre (le bruit des ambulances dans la rue ou des rugissements d’un lion au zoo). Alma va aussi découvrir le goût (celui du chocolat qu’elle va aimer et celui du parmesan qui lui fera faire la grimace) et le toucher. Alma va se cogner, se tourner, réfléchir. On suit donc la croissance d’Alma, mois après mois avec des tas de petites choses, des choses qui semblent anodines et qui sont d’une extrême poésie. C’est un livre dont on pourrait sortir presque toutes les phrases pour montrer à quel point le texte est beau et donc j’avais envie de vous le citer un peu. « Mais ce qu’elle entendait le mieux, mieux que les ambulances et que les animaux les plus bruyants, c’était Jamie, puisqu’elle était dans son ventre : le cœur battant de sa mère, la voix de sa mère, et même les gargouillis de son ventre quand Jamie avait faim. Alors Alma sut qu’elle n’était pas la seule au monde, que quelque chose autour d’elle était là, pour elle : Alma se mit à aimer, pour la première fois. Et cela tombait très bien, puisque c’était sa mère, qui l’aimait déjà. ». Les illustrations également sont extrêmement poétiques et le livre contient de grands rabats ce qui permet de les mettre en valeur. Un petit bijou, vraiment.
Vous pouvez le feuilleter ici.

Le Ventre de MamanLe ventre de maman, Toi dedans, moi devant de Jo Witek et Christine Roussey est un très bel album, extrêmement poétique. Une petite fille s’adresse au bébé qui est dans le ventre de Le ventre de mamansa mère. Patiemment elle l’attend, en lui faisant des câlins, en lui racontant sa vie, en lui chantant des chansons,… Au fil des pages le ventre devient de plus en plus gros et on y trouve un petit volet (qui lui aussi s’agrandit) derrière lequel se cache le bébé qui évolue en même temps. Des illustrations très épurées comme j’aime, des pages un peu épaisses, un texte très poétique, très doux,… Un petit bijou.

MA PETITE HISTOIRE AVANT D'ETRE NEMa petite histoire avant d’être né est un livre bien original, un tout petit livre qui tient dans la ma petite histoire avant d'être némain avec des chapitres courts qui racontent la vie dans le ventre d’une maman. Écrit à la première personne, le personnage va donc tout nous dire du moment où la rencontre entre un homme et une femme a fait qu’il est là jusqu’au moment où il sort du ventre de sa mère. C’est extrêmement bien écrit, très poétique, on parle des sons entendus (le tic-tac de la montre du père, son qu’il va reconnaître une fois né) et de la lumière qu’il voit quand sa mère est au soleil mais aussi des danses qu’il exécute et des grimaces lorsque sa mère mange des choses épicées. Un livre très doux, très poétique, très beau, un véritable coup de cœur.

9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur, et 9 livres pour l’attendre. Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée ont créé cet objet très original, un porte livre en tissus qui s’attache sur un lit à barreaux ou au mur contenant 9 livres en carton épais, un pour chaque mois. On peut ainsi lire chaque livre au fur et à mesure de ces très longs 9 mois. Adapté aux plus petits donc (et nécessite du coup d’avoir des enfants rapprochés), on va ici chaque mois voir l’évolution du fœtus avec des comparatifs qui parlent bien aux enfants mais aussi aborder des thèmes comme les envies, la peur d’être moins aimé ensuite, communiquer avec le bébé dans le ventre ou préparer sa chambre. Alors par contre je ne peux pas laisser sous silence le sujet qui fâche, les idées sexistes qu’aime mettre Catherine Dolto dans ses livres… ici c’est la petite fille qui dit « si c’est une fille, je lui prêterai ma poupée. » puis le petit garçon « Si c’est un garçon, je lui prêterai mon camion »… C’est dommage car l’objet est joli, l’idée est bonne mais ce genre de propos chez moi ça ne passe pas… mais si chez vous ça ne pose pas de problème je pense que vous aimerez cet objet original.
Vous pouvez le feuilleter ici.

Attendre un bébéOn reste dans les livres pour les tout-petits avec Attendre un bébé dans la célèbre collection L’imagerie des tout-petits de chez Fleurus. Alors honnêtement je n’ai pas une Attendre un bébétrès bonne image de cette collection et à la base je m’étais dit que je vous parlerai de ce livre à titre informatif… et j’ai été très agréablement surpris ! Bien que les illustrations aient un peu vieillit (les ordinateurs semblent venir d’une autre époque, et de toutes manières je ne suis pas très fan de ce genre d’illustrations), c’est complet et très bien fait. Ici on part du test qui nous révèle que maman attend un bébé à la naissance en passant par la recherche du prénom, le moment où on apprend que certains de ses anciens jouets vont aller au bébé, les envies et la prise de poids de la maman, ce qu’on peut et ce qu’on ne peut pas faire avec elle,… On voit aussi l’évolution du bébé dans le ventre. L’accouchement est « montré » de façon très sobre et en aucun cas dérangeante. Franchement une bonne surprise !

Et dedans il y a...Dans la série des livres très connus, vous avez sans doute déjà entendu parler de celui de Jeanne Ashbé, Et dedans il y a. Un petit livre à volets très bien fait. Il est composé en 3 chapitres, tout d’abord les choses qu’on peut ouvrir pour voir dedans : la valise, le cadeau et la pastèque. Ensuite celles qu’il ne vaut mieux pas ouvrir pour voir à l’intérieur : la télévision, le nounours et le ballon. Et enfin ce qu’on ne peut pas ouvrir pour voir dedans mais… et là on va parler, vous vous en doutez, du ventre de maman. On va donc voir sur 3 dessins l’évolution du bébé dans le ventre de sa mère. Tout le livre utilise des volets qu’on soulève afin de découvrir l’intérieur, c’est ingénieux et efficace. Et après, il y auraC’est très doux et plein de charme. Du même auteur on va aussi trouver Et après, il y aura… dans lequel on parle de « l’après ». Même principe avec ses trois chapitres et ses volets à soulever, on va ici rassurer l’enfant en lui montrant que même quand le bébé sera là, il comptera toujours, il y aura toujours du temps pour lui (nous avions parlé de ce livre ici).

Un bébé dans le ventre de maman ?Un bébé dans le ventre de maman ? Simon et Gaspard n’en reviennent pas ! Alors bien-sûr on s’interroge comment c’est arrivé une telle chose, « comment on fait les bébés ? ». Papa est bien embêté pour répondre à ça… ce soir peut-être… sauf qu’à l’école Simon va savoir grâce à sa copine Lou… et c’est pas triste ! Ah Simon le lapin… J’en ai déjà parlé plusieurs fois et vous êtes nombreux, ici, à aimer. Quel bonheur de le retrouver ici dans cet album sur la grossesse. Et, vous le savez, Simon n’a pas sa langue dans sa poche donc ici on saura (presque tout) : que c’est le papa qui met une graine dans le ventre de la maman (par où on ne sait pas) puis que le bébé pousse et sort par la zézette de la maman ! On apprend même que les graines du papa sont dans son zizi ! Donc en gros si ce genre de détails vous fait peur… Ce n’est pas un livre pour vous ! Mais Stéphanie Blake amène ça avec beaucoup d’humour et son personnage est définitivement irrésistible !

Maman va exploserMaman va exploser ! C’est sûr ! Elle n’arrête pas de manger et elle grossit, grossit, grossit… elle fait même péter ses boutons de pantalon ! Franchement ça fait peur… et c’est ce sentiment qu’éprouve le petit garçon de cette histoire. Ici c’est également un album plein d’humour qui parle donc de la grossesse. On n’abordera pas du tout le bébé (avant le dénouement final) mais juste la prise de poids, le ventre qui s’arrondit et cette maman qui mange tout le temps. Drôle et plutôt original.

L'histoire de mon bébéAline va être grande sœur… oui mais quand ? Elle trouve ça long ! Et il va arriver comment ce bébé ? Par une cigogne d’après son grand-père, d’un chou lui dit sa grand-mère… bizarre ! Et puis cette maman qui grossit, grossit… c’est inquiétant ! Bref Aline se pose beaucoup de questions… c’est inquiétant cette histoire de bébé dans un ventre. Grâce à un dialogue avec le bébé (oui si on sait écouter ils nous parlent, vous l’ignoriez ?) et une photo (échographie) Aline va être rassurée, elle a des réponses à ses questions. Un album tout doux (les illustrations de Claude k. Dubois…), avec une histoire simple et qui plaît aux enfants. Laurence Bourguignon a réussi à répondre aux principales questions des enfants de façon naturelle. Un très bel album.

c'est quoi dans ton ventre ?Puisqu’on est sur les questions, C’est quoi dans ton ventre ? est un très bon livre entre le documentaire et l’album. Des tas de questions que les enfants ne vont pas manquer de C'est quoi dans ton ventre ?vous poser : Le bébé il arrive à quelle heure ? Comment on fait les bébés ? Il est déjà tout construit ? Il fait caca où ? (celle-là, elle surprend la première fois !). Le livre indique aussi, grâce à un petit repère visuel, les grandes étapes de la grossesse à aborder avec les enfants. Ici les réponses sont simples et adaptées aux petits (à propos de comment on fait les bébés « Papa a mis une graine dans mon ventre. Maintenant elle va grandir », à la question « il va sortir par où ? » « les mamans ont un passage spécial bébé »,…). En fin d’ouvrage des conseils intéressants d’une pédopsychiatre sur comment aborder la grossesse avec les enfants.

Le bébé, Mes p'tits docsLe bébé, dans la collection Mes p’tits docs de chez Milan est aussi très riche en informations. Ici on parle échographie, sages-femmes, cours de préparation à l’accouchement, liquide amniotique, couveuse,… au cours d’une histoire qui va de la découverte du fait que maman attend un bébé à la présentation dudit bébé aux copains. L’histoire est simple, les choses sont claires, bien présentées, c’est un album très riche en information.

BébéUn bébé ? Ouh la… ça fait se poser des questions… comment l’appeler, il arrive quand et surtout… qu’est-ce qu’il fera ? Un petit garçon imagine ce que pourra faire ce bébé plus tard et c’est un très bon prétexte pour parler de tous les sentiments qui traversent les enfants. S’il est peintre il mettra le bazar, sinon il peut être surveillant au zoo… pour se faire manger par un tigre, s’il est capitaine de bateau c’est quand même mieux si c’est moi le capitaine… L’enfant est partagé entre la peur de la place que va prendre ce bébé qui arrive (il a même envie qu’il retourne d’où il vient) et l’amour qu’il a déjà pour lui. Bien-sûr à la fin c’est le côté « on va l’aimer le bébé » qui va l’emporter. Un album plein d’humour et de douceur.

maman sort des bébésOn termine par un album un peu à part mais qui a sa place dans cette thématique, Maman sort des bébés fait partie de la collection Kifékoi qui explique les métiers aux Maman sort des bébésenfants. Ici la maman de Juliette est sage-femme mais elle est également enceinte. A travers la grossesse de Madame Sanchez, la maman de Juliette, et de ses journées au travail, on va donc suivre tout ce qui entoure la grossesse et celles qui sont là pour faire naître. De l’explication du mot « sage-femme » à l’échographie en passant par la vision décalée de l’accouchement que montrent les séries télé à la péridurale, on va apprendre des tas de choses tout en s’amusant car l’album est très drôle (la péridurale est vue comme un club de vacances, au moment de la naissance on montre les papas tous avec leur téléphone pour donner le poids de leur enfant. Maman sort des bébés est un album très sympa, bourré d’info sur le métier de sage-femme et donc forcément sur l’accouchement.

Quelques pas de plus…
Le ventre de maman a déjà été chroniqué sur Les livres de Dorot’ (dans l’article elle chronique aussi Maman va exploser et d’autres livres sur le même sujet) et par Méli-Mélo de livres.
D’autres livres sur la maternité que nous avons déjà chroniqué : Le ventre de maman de Sophie Lebot, Dans le ventre de maman de Laurie Cohen et Elen Lescoat, Le parcours de Paulo de Nicholas Allen, Dans le ventre des dames… de Malika Doray, Le mystère des graines à bébé de Serge Tisseron et Aurélie Guillerey et La surprise de Janik Coat. Encore plus de titres sur le forum dans un post général sur l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur (si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à compléter là-bas)
Nous avons déjà parlé de livres illustrés par Amélie Graux, les Play with Oops & Ohlala, d’un livre écrit par Catherine Dolto et Collinne Faure Poiré, Les parents se séparent, d’un livre illustré par Christine Rousset, Les cocottes à histoires, d’un autre livre d’Amélie Graux, L’hôpital, d’un autre livre illustré par Laurent Moreau, Mini Rikiki Mimi, de deux livres illustrés par Claude K. Dubois, Papa, maman… avant et La valise rouge, de deux livres de Jeanne Ashbé, Yola et Et après, il y aura… et deux de Stéphanie Blake : Je veux des pâtes ! et Je veux pas aller à l’école.

Alma n’est pas encore là
de Stéphane Audeguy, illustré par Laurent Moreau
Gallimard Jeunesse
15,40€, 266×306 mm, 32 pages, imprimé en Espagne sur papier recyclé, 2012.
Le ventre de maman
de Jo Witek, illustré par Christine Roussey
De la Martinière jeunesse
14,10€, 265×255 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2011
Ma petite histoire avant d’être né
de Martine Camillieri, illustré par Gaspard Richter
Hélium
7€, 100×145 mm, 40 pages, imprimé en Espagne, 2011
9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur
de Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée, illustré par Amélie Graux
Gallimard Jeunesse Giboulées
19,90€, 110x110x60 mm, 9×10 pages, imprimé en Chine, 2012
Attendre un bébé
d’Emilie Beaumont, illustré par Sylvie Michelet
Fleurus dans la collection L’imagerie des tout-petits
8,15€, 170×200 mm, 30 pages, imprimé en Italie, 2004.
Et dedans il y a
de Jeanne Ashbé
Pastel
9,20€, 155×155 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 1997.
Un bébé dans le ventre de maman ?
de Stéphanie Blake
L’école des loisirs
12,70€, 227×285 mm, 20 pages, imprimé en France, 2012.
Maman va exploser
de Fabrice Boulanger
Les éditions de la bagnole dans la collection Klaxon
9€, 210×211 mm, 24 pages, imprimé au Québec, 2010 (précédente édition 2006)
L’histoire de mon bébé
de Laurence Bourguignon, illustré par Claude K. Dubois
Mijade
11€, 225×227 mm, 22 pages, imprimé en Belgique, 2012 (précédente édition 1992)
C’est quoi dans ton ventre ?
de Josef Anton, illustré par Caroline Hüe
Auzou
8,95€, 206×257 mm, 29 pages, imprimé en Chine, 2011
Le bébé
de Stéphanie Ledu, illustré par Lynda Corazza
Milan dans la collection Mes p’tits docs
7,20€, 195×195 mm, 29 pages, imprimé en Italie, 2007
Bébé
de Helen Oxenbury (traduit par Alice Delarbre), illustré par John Burningham
Père Castor dans la collection Les albums du Père Castor
15,50€, 257×267 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2011.
Maman sort des bébés
d’Eléna Zampino, illustré par Olivier Goka
Zoom éditions dans la collection Kifékoi
11,10€, 176×177 mm, 44 pages, imprimé en Italie, 2004.

A part ça ?

Grâce à une amie j’ai pu tester La princesse aux petits prouts avec ma fille (photo) et maintenant je suis donc sûr de moi en vous le conseillant ! Une vraie merveille. Si vous avez une tablette, n’hésitez pas ! Foncez ! Quelques liens pour vous donner encore plus envie : le reportage du JT de Claire Chazal, celui de France Info, l’article de 3 étoiles et puis leur blog, leur site et leur page facebook.

Gabriel

You Might Also Like

A l’hôpital

Par 22 janvier 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une sélection thématique de livres jeunesse qui traitent de l’hôpital. Pour en parler, anticiper ou dédramatiser, que l’enfant soit ou non le premier concerné.

l'hôpitalCommençons avec un petit documentaire pour les plus jeunes, paru dans la très bonne collection « La petite imagerie » chez Fleurus, et sobrement appelé L’hôpital. Très clair, simple, il aborde beaucoup de situations en lien avec une hospitalisation : les raisons pour lesquelles on doit aller à l’hôpital, les urgences, les différents examens, le déroulement d’une opération, le séjour… Hélène Grimault et Emilie Beaumont expliquent tout cela avec des mots compris par les enfants, tandis que les illustrations de Marie-Anne Didierjean sont à la fois réalistes, détaillées, et toutes douces (sur de belles pages résistantes, épaisses et glacées). Un indispensable !

Bonjour docteur !Un autre documentaire, Bonjour docteur de la collection Mondo Mino. Cette fois, c’est beaucoup plus général, puisqu’on découvre le monde médical dans son ensemble (pédiatre, ophtalmo, dentiste,…). Mais finalement, bon nombre de situations abordées peuvent très bien se retrouver à l’hôpital : accident, pompiers, radios, maternité… Cette fois, l’album est ludique puisqu’on y trouve des photos, des autocollants repositionnables, des scènes à compléter. C’est vraiment bien fait, détaillé et fourni et les illustrations de Gaëtan Evrard sont bien pensées : on retrouve certains personnages d’une page à l’autre (la petite fille de la cour de récré avait la varicelle, le bébé de la maternité dort un peu plus loin dans sa chambre,…). Anne-Sophie Baumann emploie des termes précis mais simples. De quoi s’approprier ces situations parfois un peu anxiogènes.

Passons maintenant à des albums qui mettent vraiment en scène un personnage qui se retrouve hospitalisé.

Tom à l'hôpitalTom à l’hôpital est une des aventures du petit lapin à qui il arrive tout un tas d’histoires bien connues des plus jeunes (déménagement, anniversaire, école, plage, deuil,…). Cette fois-ci, il a très mal au ventre. Tellement qu’il ne peut réciter sa poésie. Alors sa maman vient le chercher et appelle le médecin. Celui-ci est formel : c’est sans doute l’appendicite, il faut aller à l’hôpital. Tom prépare son petit sac avec ses jouets préférés, et c’est le moment de partir. La rencontre avec l’infirmière, la prise de sang, l’anesthésiste, le chirurgien, la soirée un peu particulière, le réveil aux aurores pour partir au bloc, le personnel habillé tout en vert… Il y en a des choses à raconter quand on vit une aventure comme celle-ci !

Marie-Aline Bawin signe un très bel album pour enfants. L’histoire est vraiment racontée du point de vue de Tom et ça devrait parler aux enfants : beaucoup de petits détails qui peuvent paraître insignifiants aux adultes sont mentionnés et aucune étape n’est oubliée. En effet, plus que l’opération en elle-même, c’est souvent tout le reste qui peut angoisser les petits patients. En plus, les illustrations de Christophe le Masne sont vraiment belles, douces, fines et réalistes (même si les personnages sont des animaux, les enfants n’auront aucun mal à s’identifier).

Camille va à l'hôpitalDans la même veine des petits héros du quotidien, on retrouve Camille, cette petite fille à couettes toujours accompagnée de son nounours. Dans Camille va à l’hôpital, elle a la gastro-entérite et doit rester hospitalisée quelques jours. Elle n’est pas très rassurée, mais Nounours et un de ses parents peut rester avec elle.

Là encore, je trouve que l’histoire de Nancy Delvaux est très réaliste et que les scènes sont vraiment bien croquées : Camille est en sous-vêtements sur la table d’examens, on voit sa perfusion sur son poignet, les parents se relaient auprès d’elle, son papa lui refait ses couettes sur le bord du lit et on aperçoit la petite trousse de toilette,… Aline de Pétigny n’a rien oublié dans ses illustrations.Tout cela peut paraître insignifiant mais je suis persuadée que ce réalisme tout simple peut rassurer. Finalement, à l’hôpital, c’est différent mais beaucoup de choses ne changent pas. Autre intérêt de cet album pour enfants : on y évoque le passage des clowns dans les chambres des enfants pour les divertir et alléger un peu le quotidien. Mais là encore, Camille a d’abord un peu peur, et met un petit moment avant de se détendre et de se laisser aller à sourire. C’est très bien observé !

Passons à deux albums beaucoup plus poétiques. Un peu moins proches du quotidien mais intéressants pour évoquer des situations un peu plus difficiles.

YolaYola est vraiment un magnifique album pour enfants de Jeanne Ashbé. Yola est une toute petite fille. On nous présente sa famille, son entourage, son quotidien, heureux et simple. Mais une nuit, elle fait un mauvais rêve et ressent une violente douleur à la tête. Elle a de la fièvre. Ses parents la baignent, la bercent mais rien ne la soulage. Elle hurle même de douleur. Puis elle vomit et finalement ses parents l’emmènent à l’hôpital. Là-bas, une grande chambre blanche, des ombres vertes, des voix inconnues, le froid du coton sur le bras, et toujours cette douleur. Heureusement, Maman est toujours auprès d’elle. Plus tard, c’est Papa qui restera près d’elle, qui fera le pitre pour la distraire pendant que Maman dessine dans la purée pour arracher un sourire. Finalement, Yola va vivre un moment dans cette chambre pour combattre une vilaine maladie et le quotidien s’organise. Visite du médecin chargé de réduire les douleurs, courrier, cadeaux, jeux, goûter… Toute la famille essaie de profiter de moments simples et heureux. Mais tout n’est pas toujours facile…

Cette fois, beaucoup de choses sont sous-entendues, suggérées avec poésie. Mais en filigrane, le texte aborde vraiment plein d’éléments intéressants : la douleur, l’inconnu, la maladie, la colère, les moments d’abattements, mais aussi la sortie de l’hôpital et les retrouvailles avec un quotidien bien plus paisible. Les mots sont beaux, et les larmes n’étaient pas loin par moments. Les plus jeunes y verront une belle histoire, et les plus grands décoderont d’autres messages…

Un jour n'est pas l'autreUn jour n’est pas l’autre évoque encore d’autres aspects de l’hospitalisation. Tom est en long séjour parce qu’il est gravement malade. Il est connu dans le service pour sa bonne humeur et a une amie Lila, elle aussi hospitalisée. Quand il sera guéri et qu’il sortira, il aura un chien, Balthazar. Le même qu’il dessine tous les jours depuis qu’il est arrivé ici. Mais quand ce moment arrivera-t-il ? Il voit tous les jours le médecin mais il aimerait que celui-ci le soigne plus rapidement. Petit à petit, il va comprendre que s’il a besoin de ce grand monsieur barbu, l’inverse est vrai aussi. Sans envie, sans bonne humeur, sans espoir, ce n’est que plus difficile. L’équipe soignante s’occupe de la partie médicale, et mais il faut aussi que Tom garde le moral.

Là encore, les mots de Pili Mandelbaum sont bien choisis. L’ensemble est très poétique et les dialogues entre le docteur et le petit patient sont intéressants. Les illustrations sont pâles, légères et donnent à l’ensemble un aspect un peu ancien. Les expressions des personnages en disent long sur leurs sentiments et l’idée de s’intéresser à la relation entre les enfants et les médecins est très bonne. C’est un album certainement moins grand public que les précédents, mais finalement, sans être concerné, on peut aimer cette belle histoire qui parle de sujets graves.

platatrasPour terminer cette sélection très éclectique, je vous propose Plâtatras, une BD pour adolescents de Guillaume Long. On va suivre les folles aventures d’un jeune garçon qui a fait une mauvaise chute et va devoir être opéré d’une double fracture de la jambe. Le tout raconté du point de vue du jeune homme à l’imagination fertile. L’opération est une vraie mission : il entend qu’on parle de glue, de scie, et l’affaire prend une drôle de tournure. Et finalement, même quand on est un super-héros, on a peur des piqûres, de la perfusion et on élabore des plans d’évasion avec son voisin de chambre. Et tous ces bruits étranges, ces lumières, ces bonhommes déguisés, ce n’est quand même pas hyper rassurant…

Une BD enlevée, un peu déjantée et très rythmée qui ferait un bon cadeau pour un ado casse-cou hospitalisé. Histoire de le rassurer, de le faire rire, et de lui faire discrètement comprendre qu’il a le droit d’avoir la trouille lui aussi, même à son âge…

Quelques pas de plus…
Retrouvez d’autres chroniques :
– des livres dont l’action se passe tout ou en partie à l’hôpital : Les enquêtes d’Anatole Bristol : le gang des farceurs de Sophie Laroche et Le petit homme dans l’ascenseur de Lenia Major.
– d’autres livres d’Emilie Beaumont : Enfants du Monde, Le cirque, Les couleurs
– des livres d’Anne-Sophie Baumann : La Mare, Engins et machines animées.
– un autre livre illustré par Guillaume Long : Contes d’ailleurs et d’autre part de Pierre Gripari
– un autre livre de Jeanne Ashbé : Et après, il y aura…

L’hôpital
d’Hélène Grimault et Emilie Beaumont illustré par Marie-Anne Didierjean
Fleurus dans la collection La petite imagerie
5,50 €, 170 x 205 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2010.
Bonjour Docteur                                                              
d’Anne-Sophie Baumann illustré par Gaëtan Evrard
Tourbillon dans la collection Mondo Mino
13,10 €, 188 x 218 mm, 30 pages, imprimé en Malaisie, 2004
Tom à l’hôpital
de Marie-Aline Bawin illustré par Christophe Le Masne
Mango Jeunesse
8 €, 237 x 210 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2002
Camille va à l’hôpital
de Nancy Delvaux illustré par Aline de Pétigny
Hemma
4,95 €, 210 x 210 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2009
Yola
de Jeanne Ashbé
L’école des loisirs dans la collection Pastel
13 €, 245 x 215 mm, 42 pages, imprimé en Italie, 2001
Un jour n’est pas l’autre
de Pili Mandelbaum
L’école des loisirs dans la collection Pastel
11,20 €, 235 x 287 mm, 23 pages, imprimé en Belgique, 1991.
Plâtatras !
de Guillaume Long
La Joie de lire dans la collection Somnambule
9,80 €, 215 x 285 mm, 36 pages, imprimé en Chine, 2009.

A part ça ?

Guillaume Long, l’auteur de Plâtatras (entre autres) tient un blog de cuisine dessiné que je lis depuis longtemps et dans lequel je pioche souvent des idées : A boire et à manger.

Marianne

You Might Also Like

Occupons les petits doigts !

Par 12 février 2012 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Aujourd’hui je vous propose un peu de loisirs créatifs, ça vous dit ? Surtout que ce sont les vacances chez certains d’entre vous donc il faut trouver des occupations pour la maison et parfois pour le train ! Alors on va utiliser ses doigts, parfois un peu de colle, des ciseaux, des crayons mais surtout son imagination et sa créativité.

On commence avec des autocollants et deux albums sortis chez Fleurus. Un sur Le cirque et l’autre sur Les enfants du monde. De petits textes simples donnent des indices aux enfants pour leur faire deviner quels autocollants ils vont mettre ici et là. Par exemple, dans l’album sur Les enfants du monde, sur la page de la petite espagnole on parle de robes à volants, de souliers à talons, d’éventail et de castagnettes, l’enfant va donc aller chercher dans la page d’autocollants ces objets pour les rajouter sur l’image. Il apprend des petites choses tout en s’amusant, et travaille aussi la motricité fine. En fin d’ouvrage une double page sans texte, donc pas d’indice. Ici l’enfant doit deviner. Les autocollants sont repositionnables ce qui est toujours agréable.

Pour les plus petits Fleurus sort depuis quelques années des petites pochettes Autocollants des bébés. Je les ai plusieurs fois conseillés à des amis pour de très jeunes enfants car je les trouve pratiques pour le train. Les autocollants sont assez épais et donc adaptés pour les petites mains. Les thèmes sont toujours assez bien choisis. Dans cet exemple ce sont Les couleurs. L’enfant doit positionner les autocollants de la bonne couleur dans le groupe qui lui correspond (le soleil dans le groupe jaune, la fraise dans le groupe rouge,…) les formes de l’objet en question sont représentées dans le groupe, pour aider l’enfant. Ici aussi c’est repositionnable et le décor où les enfants collent est plastifié. Au dos, des petites devinettes pour jouer avec l’enfant : un petit texte du genre Je suis le bébé de la poule, je suis tout jaune et j’ai un bec pointu. Il y a pas mal de titres dans cette collection et qu’on aime ou pas le graphisme je la trouve super pratique. Seul point négatif, les autocollants ne collent pas super bien… mais ça peut se transformer en point positif lorsque l’enfant a dans l’idée d’en coller partout dans la maison !

Gautier-Languereau n’édite pas que de supers albums, ils font aussi des petits coloriages et autocollants très charmants. La collection Petit Lapin Blanc est parfaite pour le voyage. Petit format, petit prix et c’est très beau. Chaque livret comprend 8 petits coloriages sur un thème (en vacances, en famille, les jeux, les animaux) et des autocollants pour décorer soit le coloriage… soit autre chose ! Les dessins sont simples et les enfants à partir de la maternelle pourront colorier avec plaisir. C’est vraiment une très jolie collection.

On reste dans les coloriages et dans les petits formats avec un Mini-livre Dessins et coloriages sur Les motifs, de chez Usborne. Livre carré de 14 cm sur 14 cm de 130 pages ! Ici ce sont dont des motifs qu’il faut colorier, parfois compléter. C’est plutôt un travail minutieux, on s’adresse donc aux plus grands… et pourquoi pas aux adultes ?! Les dessins sont plutôt jolis et ont un côté psychédélique que j’aime assez ! Décidément chez Usborne on trouve plein de petits trucs très sympa comme ça en loisirs créatifs et toujours à un prix intéressant.

D’ailleurs on reste chez Usborne avec un objet assez original, une boîte avec 20 cartes d’anniversaire à colorier. L’idée est intéressante, non ? Les 20 cartes sont différentes et sont accompagnées de 20 enveloppes à rayures. Ce sont des cartes doubles, cartonnées et les illustrations sont vraiment sympa. Je trouve qu’on peut même les envoyer sans les colorier, elles sont très belles comme ça et pour le coup ça vous fait 20 cartes d’anniversaire à un petit prix ! L’enfant qui la reçoit pourra la colorier lui même. Une idée originale que j’aime beaucoup.

Allez on reste encore chez Usborne mais ce coup-ci on les fait travailler un peu… mais en y prenant du plaisir ! Dans la collection Je trace, j’efface on trouve deux cahiers plastifiés accompagné chacun d’un feutre effaçable : un sur les lettres et l’autre sur les chiffres. Ici l’enfant droit repasser sur les pointillés les lettres et les chiffres qui lui sont présentés dans un décor ! Je trouve l’idée originale. Il dessine donc des clubs de golf en forme de d, un toboggan formé de j et de g,… ça lui permet de se familiariser avec les lettres et d’apprendre à tracer quelque chose de précis avec un crayon. En fin d’ouvrage des lignes à faire avec chaque lettre et chaque chiffre. Ma fille a adoré !

On termine par un grand classique des travaux manuels… les gommettes ! Un petit livre sortit chez Fleurus vous propose des modèles à suivre pour faire des Tableaux avec des gommettes. En début d’ouvrage on explique aux enfants comment faire et quel matériel avoir (bien sur des gommettes mais aussi du papier de couleur, des ciseaux et de la colle) puis donc c’est parti pour 14 modèles avec explications. L’enfant va pouvoir reproduire une mare au canard, un potager, une plage, une route,… On lui indique quelles gommettes utiliser, combien, où les mettre, comment créer son fond,… J’aime beaucoup ce genre d’ouvrage qui faire mettre un premier pas dans la création. L’enfant apprend les techniques et très vite il invente, de lui-même des tas de tableaux.

Voilà vous avez de quoi les occuper à la maison pour ces journées bien froides ou dans le train qui les mène chez les grands-parents ou aux sports d’hiver !

Enfants du monde et Le cirque dans la collection Autocollants chez Fleurus
Conception et texte d’Émilie Beaumont et Nathalie Bélineau, images de Mélopée. 3,50€ chaque
Public : 3 à 6 ans d’après l’éditeur.

Les couleurs dans la collection Autocollants des bébés chez Fleurus
Conception : Émilie Beaumont et Nathalie Bélineau, pâte à modeler de Christelle Mekdjian, prises de vues : René Brassart. 2,50€
Public : 3 à 6 ans d’après l’éditeur, dès 2 ans d’après moi.

En vacances, En famille, Les .jeux et Les animaux dans la collection Coloriages & stickers Petit Lapin Blanc chez Gautier-Languereau. 2,50€ chaque.
Public : Je dirais à partir de 4 ans.

Les motifs dans la collection Mini-livre dessins et coloriages chez Usborne
de Lizzie Barber, Keith Furnival, Ruth Russel, Kirsteen Rogers, 7€.
Public : Je dirais à partir de 6 ans

20 cartes d’anniversaire à colorier de chez Usborne
Illustrations de Candice Whatmore 7€50
Public : pas vraiment d’âge, suivant ce qu’on en fait !

Les lettres et 1.2.3 dans la collection Je trace, j’efface chez Usborne
Illustration de Stacey Lamb. 6€ chaque
Public : à partir de 3 ans d’après l’éditeur et moi aussi !

Tableaux en gommettes de Mayumi Jezewski chez Fleurus. 6,50€
Public : à partir de 3 ans d’après l’éditeur, moi je dirais au moins 4 ans.

 ——————————————————————————————————————

A part ça ?

Un site avec des tutoriaux sympas pour faire des activités créatives originales : http://www.minieco.co.uk/minieco-tutorials. Malheureusement le site est en anglais mais certains tutoriaux sont très simples et je suis certain qu’il y a des bilingues parmi vous !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange