La mare aux mots
Parcourir le tag

Enigmes

Livres-jeux

Par 2 juillet 2018 Livres Jeunesse

Une nouvelle chronique que je sais utile pour les vacances, après les jeux et les CD et avant les loisirs créatifs : les livres-jeux ! Des livres à glisser dans les bagages pour s’amuser dans les moyens de transport ou sur le lieu de vos vacances.

Compte avec les pingouins
Textes de Jean-Luc Fromental, illustrés par Joëlle Jolivet
Hélium
13,90 €, 260×320 mm, 28 pages, imprimé en Malaisie, 2017.
Les anachro jeux joue avec l’Histoire de France de Napoléon 1er à nos jours
Textes de Lucie Hoornaert, illustrés par Jacques Lerouge
Faton Jeunesse
14,50 €, 223×294 mm, 46 pages, imprimé en France, 2017.
La tour labyrinthe
de Hiro Kamigaki et IC4DESIGN (traduit par Emmanuelle Pingault)
Milan
16,50 €, 260×350 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Disparition à Paris
Textes de Les Fées Hilares, illustrés par Caroline Ayrault et Solenne & Thomas
Deux coqs d’Or
13,50 €, 202×242 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2017.
Mon grand imagier quiz des animaux
Auteur·trice non crédité·e, illustré par Tiago Americo
Larousse dans la collection Mon grand imagier quiz
12,90 €, 255×340 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2018.
Tour du monde en 80 jeux
d’Aleksandra Artymowska (traduit par Aurélie Desfour)
Deux coqs d’or
16,95 €, 298×298 mm, 90 pages, imprimé en Chine, 2017.
L’école maternelle
Les bateaux
Aux sports d’hiver

Textes de Mariette Nodet (L’école maternelle), Stéphane Frattini (Les bateaux et Aux sports d’hiver), illustrés par Maud Legrand
Glénat Jeunesse dans la collection Mon premier doc-puzzle
14,50 € (chacun), 252×230 mm, 12 pages (chacun), imprimé en Chine, 2017 et 2018.
Cherche et trouve la coccinelle
de Katherina Manolessou (traduit par Emmanuelle Kecir-Lepetit)
Larousse
12,90 €, 312×312 mm, 31 pages, imprimé en Chine chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Coucou caché !
d’Anders Arhoj (traducteur·trice non crédité·e)
Little Urban
19,50 €, 245×350 mm, 36 pages, imprimé en Asie, 2016.
Cherche et trouve dans la préhistoire
de Thierry Laval et Yann Couvin
Seuil Jeunesse dans la collection Cherche et trouve géant
15 €, 167×377 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2017.
Pirates à la loupe
Textes de David Long (traduits par Samuel Loussouarn), illustrés par Harry Bloom
Larousse
16,95 €, 264×320 mm, 46 pages, imprimé en Chine chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
La pyramide mystérieuse
Scénario de Florent Lepeytre, illustré par Virginie Vidal
Deux coqs d’or
12 €, 246×379 mm, 32 pages, imprimé en Roumanie chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

La chronique numérique : Détectives en herbe

Par 21 juin 2015 Livres numériques, Numérique

Sortez vos loupes, votre imper et votre chapeau mou, nous partons à la recherche d’indices qui nous amènerons à démasquer le coupable.

Mystère préhistoriqueMystère préhistorique est une enquête qui nous plonge au beau milieu de la préhistoire. En ce temps-là vivaient plusieurs tribus, qui se détestaient toutes mutuellement. Chacune avait découvert « quelque chose » et méprisait ceux qui ne lui ressemblaient pas. Lucy, aidée de son dodo Darwin et conseillée par son vieil oncle Ermite, un sage que tous respectent, voudrait bien réconcilier tout le monde. C’est alors que survient le chef des Lascauxbobo. Une catastrophe a eu lieu ! Des peintures de la tribu ont été volées : un Picassohabilis, un Monetpithèque et un Daliverne. Lucy se met en quête du coupable. Au fur et à mesure de son enquête, Mystère préhistoriqueLucy va récolter des indices, au nombre de quatre, qui l’amèneront à rencontrer les autres tribus, les Amasspamousse (qui, eux, se sont fait voler un roule-roule), les Toufeutouflamme (chez eux, c’est le feu qui a disparu) et les Toupoilu (le voleur aurait dérobé… un mammouth !).
Slim Cricket nous livre ici une histoire à sa manière. On avait déjà beaucoup apprécié Pipo et l’histoire inachevée (chroniquée ici), Mystère préhistorique est dans la même veine. Il s’agit donc d’une histoire entremêlée de jeux : points à relier, labyrinthes, courses d’obstacles… Chaque jeu rapporte un indice. Vient alors un moment de la réflexion pendant lequel on aide Lucy à faire tourner ses méninges en construisant un engrenage, ou en connectant ses neurones. Trois niveaux de difficulté sont disponibles. Ainsi, pour le point à relier,Mystère préhistorique le premier niveau est constitué de chiffres simples, le deuxième de chiffres et d’additions, le troisième ajoute les multiplications. Et il y a même une surprise qui peut être débloquée si l’on trouve les crickets préhistoriques qui se cachent dans les pages et si l’on réussit à attraper trois animaux. Chaque page est animée de petites interactions dissimulées : les nuages se transforment en animaux préhistoriques lorsqu’on les frôle et les plantes carnivores s’animent.
Et alors, on en pense quoi ? Et bien, on adore, tout simplement ! L’histoire est pleine de rebondissements Mystère préhistorique(je ne vous raconte pas la fin, mais elle est inattendue et vraiment chouette) et d’humour (et c’est le dodo de Lucy qui fait le pitre à chaque page) et délivre un joli message de partage et de tolérance. Les illustrations sont colorées et gaies, l’accompagnement musical soigné, et l’ergonomie très fluide. Les jeux complètent l’histoire à merveille, mais restent relativement simples et le support de la tablette est très bien exploité (on la tourne dans tous les sens, on souffle dessus…). On aurait aimé que les niveaux de difficulté s’appliquent aussi aux moments de « réflexion » de Lucy. Mais ne boudons pas notre plaisir, c’est une vraie réussite que cette enquête préhistorique. Sensass, on ne vous dit que cela !
Bande-annonce :

Un Wombi Detectivesaut dans le temps et l’on atterrit dans une ambiance très années 50 avec Wombi detective. La scène s’ouvre sur un bureau de détective. Le téléphone sonne. On décroche. C’est un client (girafe, hippopotame ou autre), qui a été victime d’un cambriolage. Il décrit le voleur : couleur des yeux, forme du chapeau, taille. Dans une salle d’interrogatoire, nous sommes confrontés à cinq suspects. À nous de découvrir le voleur parmi eux d’après les indices fournis par la victime.Wombi Detective Trois objets trouvés sur le voleur nous indiquent le lieu où il a caché l’objet du larcin : le jardin, la plage, la forêt, la maison, le garage ou le chantier en construction. Chaque lieu correspond à une énigme. Ainsi, si l’objet est caché dans la maison, on se retrouve devant une armoire à multiples tiroirs. Dans un de ces tiroirs se cache une clef qui servira à ouvrir le buffet où le voleur a dissimulé son butin. Une fois la mission accomplie, on classe l’affaire et l’on tamponne le dossier.
Wombi DetectiveIci, l’ambiance des romans de détectives est très bien restituée, avec des graphismes vraiment plaisants. L’idée est originale, et cela donne un petit jeu amusant. Mais si le client, le voleur, l’objet volé et la cachette changent à chaque nouvelle enquête, le scénario est strictement le même. Très court, et un peu répétitif à la longue.
Bande-annonce :

Mystère préhistorique
Slim Cricket
Prix constaté : 1,99 € (Apple) et 3,49 € (Android).
Wombi detective
Wombi
Prix constaté : 2,99 € (Apple) et 2,84 € (Android).

Erica

You Might Also Like

La chronique numérique : jeux de patience poétiques

Par 29 mars 2015 Livres numériques, Numérique

ss_ffc6759595985d014512983c91a88ead826f93e6.1920x1080Aujourd’hui, deux jeux un peu à part, originaux, ludiques, poétiques, beaux. Le premier, Windosill, est un vrai coup de cœur. Il s’agit d’une sorte de casse-tête surréaliste. Créé par Patrick Smith en 2009, Windosill a d’abord été un jeu en ligne (qui est d’ailleurs toujours accessible sur ce site, où l’on peut tester la première partie du jeu). Tout commence par un écran noir, quelques formes bleues se détachent. Pas de consignes, pas de règles, aucune explication. Comment faire un peu de lumière sur cette énigme ? À vous de trouver…
Comment ça marche ? Je vais quand même vous donner quelques indices… Le jeu se déroule sur dix scènes qui sont autant de tableaux qu’il faut résoudre pour passer au suivant. L’objectif est de faire avancer une petite locomotive à vapeur. Elle arrive dans la scène par la porte gauche. De l’autre côté, une porte fermée qui ne s’ouvrira que lorsqueWindosill l’on aura trouver la clef : un petit cube qu’il faut glisser dans l’emplacement prévu, au-dessus de la porte. Le décor est constitué d’objets et d’animaux hétéroclites, qui s’animent lorsque l’on les touche. On peut les bouger, les faire interagir entre eux. Chuuut car c’est un jeu qui s’écoute aussi : une goutte d’eau tombe, des carillons sonnent, des oiseaux piaillent. Au début, on y va un peu au hasard, on tapote l’écran un peu partout, la curiosité en éveil. Mais on comprend vite que chaque cause a son effet et que si les fleurs peuvent s’ouvrir, ce n’est pas pour rien ! On se retrouve donc à faire tout un tas d’expériences, à assembler, désassembler pour que le premier sésame s’offre enfin à nos yeux. Une fois Windosillobtenue, la clef s’insère dans la serrure, on frappe à la porte, et la petite locomotive peut poursuivre son chemin. Et si on reste bloqué dans un tableau ? Eh bien on y reste car il n’y ici pas d’aide ni d’indice. Ce sont des énigmes muettes qui défient notre patience et notre sens de la logique.
Et j’en pense quoi ? Windosill est un jeu absolument magnifique. Totalement déconcertant au premier abord, on se prend rapidement à sa logique interne. Le joueur se retrouve dans une atmosphère onirique, qui défie les lois et les règles. Le seul moyen de parvenir à la fin est d’expérimenter et de laisser notre imagination vagabonder. Bien que le jeu puisse paraître un peu abstrait, les enfants adhèrent immédiatement à cet univers étrange. Les animations sont fluides, le graphisme magnifique, et la fin du jeu particulièrement réussie. Un vrai bonheur.

monument valleyOn pourrait rapprocher Windosill de Monument Valley, jeu que l’on pourrait presque qualifier désormais de culte. Monument Valley est un jeu de réflexion basé sur une architecture impossible, dans lequel il faut parvenir à guider une princesse, Ida, à travers des palais pour retrouver sa vraie nature.
Comment ça marche ? Monument Valley constitue une sorte de gigantesque labyrinthe à la M. C. Escher, fait d’escaliers impossibles, qui n’aboutissent à rien, de portes qui débouchent sur le vide, de couloirs qui ne mènent nulle part. Rien ne sert de courir, il faut avancer étape par étape pour pouvoir débloquer au fur et à mesure les passages secrets, ou tourner les roues qui feront changer l’architecture du palais. Ici Monument Valleyencore, le joueur doit mener le personnage de porte en porte, de salle en salle pour pouvoir débloquer le chapitre suivant. À première vue, les labyrinthes semblent infranchissables. Mais le monde d’Ida n’est fait que d’illusions d’optique, de trompe-l’œil savants, et il nous faut apprendre à déplacer notre regard. Les corneilles tenteront de vous barrer le passage, un totem magique vous aidera à explorer ces constructions mouvantes. En déplaçant les blocs, en maniant les leviers, en tournant des roues, des chemins se façonnent qui nous mènent vers la sortie. Le gameplay est extrêmement simple, il suffit de tapoter l’écran, pour que la princesse se dirige vers l’endroit désigné. De tableau en tableau, les énigmes se complexifient. Le jeu original se compose de dix Monument Valleychapitres, auxquels sont venus s’ajouter huit nouveaux tableaux, les « Forgotten shores » (« Les rivages oubliés »).
Et j’en pense quoi ? Monument Valley est un parcours initiatique, celui d’une petite fille à la recherche de son identité. Mais c’est un conte musical envoutant, qui nous transporte dans un monde doux et onirique. L’ambiance sonore, avec sa musique ambient (à la Brian Eno), est donc partie prenante de l’expérience. Et le graphisme, forcément géométrique, est époustouflant. Un plaisir pour les yeux et les oreilles ! On y apprend à s’affranchir du rationnel et à oublier les lois de la gravité. Incroyable puzzle de réflexion, Monument Valley est un petit bijou à savourer en prenant son temps.

Windosill
de Patrick Smith
Vectorpark
Prix constaté : 2,99€ (Apple).
Monument Valley
Ustwo
Prix constaté : 3,99€ (Apple) et 3,59€ (Android).

 Erica

You Might Also Like

Des mots farceurs !

Par 8 février 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux albums pleins d’humour pour jouer avec les mots !

l'anniversaireRegardez attentivement cette jolie couverture. Avez-vous remarqué que les lettres orange du mot /anniversaire/ forment le mot /livre/ ? C’est fort, n’est-ce pas ?! Ainsi, il y a une pie dans le poirier (ça me rappelle une célèbre comptine), une poule qui met des pantoufles, un lapin qui accroche des lampions, le rossignol se prend pour un roi, et le cochon s’est goinfré de cornichons, le tout pour l’anniversaire du serpent, qui a 7 ans !

Et croyez-moi, je ne vous ai pas tout dit ! Vous n’êtes pas au bout de vos surprises avec cet album très drôle. Michaël Escoffier signe un texte original, sous forme de questions, qui permettent de mêler deux mots qu’a priori rien ne lie, tandis que son acolyte Kris di Giacomo nous livre comme toujours des illustrations malicieuses, fouillées, et colorées. Nul doute que la chute devrait faire rire les enfants (et certains adultes, je ne me fais pas de souci) qui prendront déjà beaucoup de plaisir avec ces petites mises en scènes qui jouent à la fois avec les mots et les images ! Décidément, j’aime beaucoup ce duo auteur/illustrateur qui nous offre encore une fois, avec L’anniversaire,  un livre qui soigne aussi bien le fond que la forme, avec humour et originalité !

enigmesQu’est-ce qui crache quand on lui tourne la tête ? Le robinet évidemment ! Et qu’est-ce qui tire la langue quand on le pince ? Le tube de dentifrice, cela va de soi ! Mais que nous réservent le moustique, la machine à laver, l’avion ou la paire de ciseaux ?

Vous le saurez en lisant Enigmes, un recueil de trente petites questions que nous soumet Pierre Gripari ! J’ai ri, mais surtout après avoir lu la réponse, parce que je vous avoue être assez peu douée pour ce genre de devinettes ! Mais quel beau moyen pour jouer avec les mots, les partager autour de soi, ou rire tout seul ! On s’amuse ensuite à trouver le lien entre la réponse et la question, et ça prolonge le plaisir de la première lecture. Les illustrations de Puig Rosado sont un peu étranges, mais elles sont drôles et illustrent très simplement les courtes énigmes ! Un petit livre malin pour rire en se creusant la tête, je suis séduite !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Pierre Gripari (Contes d’ailleurs et d’autre part, Contes de la rue Broca, l’intégrale, Les contes de la folie Méricourt (et dans une autre version ici),  Sept farces pour écoliers, Histoire du Prince Pipo, de Pipo le cheval et de la princesse Popi, Huit farces pour collégiens), mais aussi de Michaël Escoffier et Kris di Giacomo (Trois petits riens, Sans le A, Le jour où j’ai perdu mes supers-pouvoirs), Michaël Escoffier sans Kris di Giacomo (Le ça, Bonjour Facteur, Bonjour Docteur, Tous les monstres ont peur du noir, Zizi, zézette mode d’emploi, Le grand lapin blanc, Vacances à la ferme, La plume) et Kris di Giacomo sans Michaël Escoffier (Prune cherche son style, Prune et la colo d’enfer, Quand le loup a faim, Prune : la grosse rumeur, Prune : le fils de la nouvelle fiancée de papa, et Prune et l’argent de poche).

L’anniversaire
Texte de Michaël Escoffier, illustré par Kris di Giacomo
Kaléidoscope
12,80 €, 255 x 275 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2013
Enigmes
Texte de Pierre Gripari, illustré par Puig Rosado
Grasset Jeunesse
6,10 €, 170 x 200 mm, 30 pages, lieu d’impression non précisé, 2013

A part ça ?

Une danseuse prisonnière d’une cage de papier inspirée par l’œuvre de Pablo Neruda, le tout en papier : c’est magnifique (et c’est l’œuvre du studio 18bis) !

Marianne

You Might Also Like

Occuper les enfants en vacances…

Par 20 octobre 2013 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Vous le savez, quand arrivent les vacances j’aime vous conseiller des livres d’activités ou des loisirs créatifs pour les occuper. Cette semaine, voici donc une sélection de livres et cahiers d’activités et des livres-jeux. La semaine prochaine, je vous proposerai des loisirs créatifs.

60 Activités à l'âge de la MaternelleOn commence par les enfants dès 3 ans (d’après l’éditeur) avec 60 activités faciles & originales à l’âge de la maternelle sorti chez Père Castor dans une collection d’ouvrages qu’on aime beaucoup et dont on vous parle régulièrement (voir nos chroniques sur 35 déguisements pour petits et grands et 100 bricolages à faire avec ses grands-parents). Dans cet ouvrage on va trouver des idées pour leur faire faire de la peinture (des dessins soufflés, au pochoir…), du collage (des photos reconstituées, des petites marionnettes…), du modelage (un bouquet de portraits, le marché en pâte à sel…), des petits cadeaux (un hérisson porte message, des photophores, des cadres photos en pâte à sel…), des objets de décoration (un pantin articulé, des chenilles en galets…) et même des jeux (un memory avec des bouchons de bouteilles en plastique, un mistigri avec des pots de petits-suisses…). Bref, on trouve toutes sortes d’activités manuelles ! C’est toujours très bien expliqué, les activités sont accompagnées de pictos qui indiquent la durée de l’activité, le niveau de facilité et le coût (parfois c’est à base de récup», mais parfois il faut acheter du matériel). Bref si vous adorez fabriquer des choses avec eux, vous allez apprécier cet ouvrage ! Je trouve que c’est aussi un livre parfait pour les instits, pour des activités en petits groupes (ou même pour les animateurs de TAP… aheum…). Décidément une collection qui nous donne plein d’idées !

Mille choses à faire par tous les temps On avait déjà parlé de Mille choses à faire avec un bout de bois, voici par les mêmes auteurs Mille choses à faire par tous les temps (même si en vrai il y en a que 72 !). Qui a dit qu’on ne devait sortir que quand il fait beau (en Bretagne on ne sortirait pas souvent !) ? Pourquoi ne pas profiter de la pluie pour faire des silhouettes au pochoir, de la musique ou de la chasse aux flaques d’eau ? Après la pluie, on peut même construire des monstres de boue, chercher des escargots ou utiliser la boue pour faire de la peinture ! Et par grand vent, les jours de neige et de gel, y a-t-il des activités à faire ? Mais oui ! Se servir du vent pour faire de la musique, construire un igloo ou faire du caramel givré ! Les photos sont superbes et le livre lui-même est très beau (même si j’avoue que comme dans Mille choses à faire avec un bout de bois j’ai souvent dit « Ben… on n’a pas besoin d’un livre pour faire ça… » genre des tartes à la boue ou goûter la pluie qui tombe bouche ouverte…). Attention, si vous êtes du genre « ne te salis pas mon chéri » ce livre n’est pas pour vous. Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez plus jamais dire « il ne fait pas beau, je ne sais pas quoi faire ! ».

Le grand livre de la magieEt si l’on profitait de ces vacances pour apprendre la magie ? C’est bien un domaine qui passionne beaucoup d’enfants et ils aiment faire des tours (pas que de magie d’ailleurs !), monter des spectacles. Le grand livre de la magie propose aux enfants plus de 50 tours pour impressionner les copains et les parents. Classés en quatre catégories (Les tours de cartes, Avec des pièces et de la ficelle, Les tours de passe-passe et Des défis pour l’esprit), les tours sont vraiment à portée d’enfants (à partir de 9 ans d’après l’éditeur) et ils vont apprendre à vous bluffer ! Pour chaque tour, on donne la liste de matériel nécessaire, le degré de difficulté et des conseils. Le tour lui-même est expliqué étape par étape grâce à des dessins. Le livre est aussi un prétexte pour en savoir plus sur la magie et les grands magiciens qui ont marqué l’Histoire grâce à des petits encadrés. Un livre complet, bien fait, clair, pour les magiciens en herbe !
Le même vu par Sous le feuillage.

Illusions d'optiqueOn quitte les livres pour les cahiers (et boîtes) d’activités et après la magie, les illusions d’optique (qui ont aussi quelque chose de magique, non ?) ! Illusions d’optique chez Usborne nous propose de découvrir ce qui se cache derrière ces deux mots, pourquoi notre œil est trompé, comment cela fonctionne… et d’en créer soi-même ! Grâce à des autocollants, mais aussi en découpant, en dessinant, on va s’amuser à duper notre perception. Le côté participatif du cahier rend la chose encore plus amusante, et l’on comprend toujours mieux les choses en expérimentant. Un cahier très bien fait, qui propose des activités originales qui devraient séduire les petits curieux !
Le même vu par Les mercredis de Julie.

Illusions d'optiqueToujours chez Usborne, la boîte Illusions d’optique propose quant à elle des fiches plastifiées avec un crayon effaçable. Sur chacune des 80 fiches qui composent la boîte, on va découvrir une illusion d’optique, qui nous sera expliquée au dos de la fiche. Sur certaines, on propose à l’enfant de refaire le dessin pour découvrir par lui-même à quel moment l’œil est trompé. Dans la boîte, on trouve aussi une fiche révélatrice pour mesurer et tester les couleurs. C’est très ludique et vraiment bien fait. Les fiches, je trouve ça toujours pratique pour le côté « j’en prends une au hasard », on pioche, on tente et l’on peut passer à une autre. On aime beaucoup les boîtes de fiches Usborne, celle-là ne déroge pas à la règle !
Le même vu par Les mercredis de Julie.

Cahier d'activités dingo !Des cahiers d’activités il en sort tout le temps et ils ne sont pas toujours folichons… Aussi quand nous en trouvons qui sortent de l’ordinaire nous aimons vous en parler (voir nos chroniques sur Galaxy Power, 13 étrange(s), Chiche !…). Mon cahier d’activités dingo fait partie de ceux-là ! Raphaëlle Barbanègre (auteur du bel album La folle aventure de mon doudou à Paris et illustratrice de la BD Super Potamo, deux ouvrages dont nous parlerons prochainement) a créé un cahier de barbouillages, coloriages & rigolages ! C’est déjanté, plein d’humour (voir complètement idiot comme on aime), on doit chercher quel coq a pondu le plus d’œufs, dessiner une pluie de bonbons, imaginer des chaussures de mains (si l’on ne marchait plus sur les pieds) ou des chaussures à scratch pour Cendrillon. Bref, vous l’aurez compris c’est le genre humour qui plaît autant aux enfants qu’aux parents. Un album de coloriages et d’activités très beau et dingo comme on les aime, qui fait travailler l’imaginaire des enfants.

Aventures à dessiner - PrincessesAssez loin du précédent, Les aventures à dessiner Princesse (le même existe en pirate…) propose aux filles (ben oui c’est rédigé au féminin) de faire avancer l’histoire en dessinant. Tu es une petite princesse et tu viens d’être acceptée à l’école des princesses. Quelle chance ! Tu vas pouvoir suivre des cours de danse, de dressage de dragon, de coiffure et de maquillage, bref, tu vas t’amuser ! Voilà… Si vous nous connaissez vous devinez ce que je vais dire… (mais je vais le dire quand même), c’est le genre d’albums avec lesquels j’ai vraiment du mal… la version fille (où l’on parle de coiffure et de maquillage) et la version garçon (où l’on parle, d’après le communiqué de presse, de bateaux et d’armes…)… rien que ça j’ai envie de partir en courant… mais parlons du contenu ! Donc la petite princesse se prépare pour la rentrée, il faut donc dessiner son animal de compagnie, ses bijoux sur elle, son carrosse, sa garde-robe… et en route pour l’école (où à la fin de l’année les filles doivent embrasser un crapaud pour avoir leur prince…) ! Alors même si les dessins ne sont pas forcément mièvres, même si les princesses sont copines avec les dragons, même si elles ne sont pas forcément sages et font des batailles d’oreillers… je n’arrive pas à adhérer à ce genre d’album sexiste. Si vous ça ne vous dérange pas, vous aimerez l’originalité du cahier qui propose aux enfants de dessiner les éléments de l’aventure de cette petite princesse.

Vampires, fantômes et monstresOn quitte les princesses roses, on a rendez-vous avec des vampires, des fantômes et des monstres ! La boîte de fiches Je dessine ! Vampires, fantômes et monstres de chez Usborne propose donc (comme son nom l’indique) d’apprendre à dessiner ces personnages qui effraient les enfants (mais qu’ils aiment quand même !). Continuer une toile d’araignée (et y ajouter quelques mouches), dessiner les dents ou la cape du vampire, relier des points pour voir apparaître une maison hantée, dessiner une silhouette sinistre (des modèles sont proposés), compléter le visage d’une sorcière… les 50 fiches (recto verso) plastifiées sont accompagnées d’un crayon effaçable, parfait pour les transports ! Si vos enfants aiment les monstres (non je n’ai pas dit « si vos enfants sont des monstres »), ils vont être servis !

Jeux UsborneOn reste avec les boîtes Usborne (sauf que celle-ci est en métal), mais on va jouer ! La boîte Jeux propose 80 fiches recto verso, là aussi elles sont plastifiées et un crayon effaçable est fourni. Des mots mêlés, des anagrammes, des énigmes, des coloriages à faire suivant des calculs mathématiques, des jeux de logique, des noms de pays à retrouver parmi une suite de lettres, des mots croisés, continuer une suite logique… bref c’est très varié, mais toujours ludique (même si parfois on va utiliser les maths, le français… c’est toujours dans des exercices amusants). Les réponses sont sur des fiches, ce qui est pratique, car on peut ne pas les laisser dans la boîte. Bref les enfants ne risquent vraiment pas s’ennuyer avec cette boîte-là !
Le même vu par À l’ombre du saule.

50 surprises chez les piratesVos enfants ont toujours rêvé d’être un pirate ? Et bien, ils vont pouvoir l’être le temps d’une aventure grâce à 50 surprises chez les pirates ! En reprenant le principe des Livres dont vous êtes le héros (on a parfois, à la fin de la page, des choix à faire qui nous guideront, suivant notre choix, vers telle ou telle page), voici une aventure pour jeune lecteur dans laquelle ils vont devoir faire les bons choix, bien observer et même utiliser leur mémoire ! Le petit défaut est que souvent c’est du genre « si tu as trouvé (la réponse à la question) va à la page tant sinon recommence l’aventure du début », on se doute que même s’il n’a pas trouvé l’enfant va faire semblant que si ! Mais ça reste un cahier ludique. Il est accompagné d’éléments cartonnés à détacher pour se déguiser en pirate (épée, cache-œil, chapeau…) et même d’autocollants ! Un petit cahier jeu plutôt sympathique.

100 énigmes de merlinOn termine avec des énigmes, ça fonctionne toujours ! 100 énigmes de Merlin, sorti chez Deux coqs d’or vous promet, dès la couverture, codes secrets, messages secrets, casse-tête, pièges maléfiques, sombres mystères, anagrammes et logigrammes et Charades et rébus. Et l’intérieur ne nous déçoit pas ! Déjà, le petit livre (format livre de poche) est très réussi esthétiquement (avec son côté papier-parchemin), ensuite parce que les énigmes qu’il propose sont vraiment sympa. On va se creuser la tête (même nous, les adultes). Un petit livre-jeu très réussi à glisser dans la poche pour les transports !

Quelques pas de plus…
Retrouvez toutes nos autres chroniques sur pour occuper les enfants avec des activités.

60 activités facile & originales à l’âge de la maternelle
de Collectif, illustré par Savine Pied
Père Castor dans la collection Activités faciles et originales
15€, 190×260 mm, 95 pages, imprimé en Slovénie, 2013.
Mille choses à faire par tous les temps
Texte de Fiona Danks et Jo Schofield
Gallimard Jeunesse
12,50€, 140×200 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le grand livre de la magie
Texte de Joe Fullman (traduit par Bruno Porlier), illustré par Mark Turner
Gallimard Jeunesse dans la collection Ne plus jamais s’ennuyer
15,95€, 219×276 mm, 120 pages, imprimé en Chine, 2013.
Illusions d’optique
Texte de Sam Taplin (traduit par Véronique Duran), illustré par Stéphanie Jones et Hanri Show
Usborne
7,50€, 238×305 mm, 36 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Illusions d’optique
Texte de Sam Taplin (traduit par Claire Lefebvre), illustré par Matt Durber et Hanri Show
Usborne
10,95€, 110×160 mm, 80 fiches, imprimé en Chine, 2013.
Mon cahier d’activités dingo !
de Raphaëlle Barbanègre
Graine2
8,90€, 220×277 mm, 60 pages, imprimé en Union Européenne, 2013.
Les aventures à dessiner Princesse
de Guilhem Salines
Gründ dans la collection Les aventures à dessiner
6,95€, 233×250 mm, 47 pages, imprimé en Italie, 2013.
Vampires, fantômes et monstres
Texte de Lucy Bowman (traduit par Christine Sherman), illustré par Non Figg
Usborne dans la collection Je dessine !
9,10€, 117×160 mm, 50 fiches, imprimé en Chine, 2013.
Jeux
Texte de Phil Clarke (traduit par Pascal Varejka), illustré par un collectif
Usborne
10,95€, 110×160 mm, 80 fiches, imprimé en Chine, 2013.
50 surprises chez les pirates
Texte de Jean-Luc Bizien, illustré par Emmanuel Chaunu
Gründ dans la collection 50 surprises
9,95€, 210×280 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2013.
100 énigmes de Merlin
Jeux de Claire Lelièvre, Jacques Lelièvre et Virgile Turier, illustré par Raphaël Gauthey et Emmanuel Kerner
Deux coqs d’or dans la collection Mes Poches Deux Coqs d’Or
5,90€, 125×160 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

Les mots croisés du Petit Larousse illustréEt vous, vous partez en vacances avec les enfants ? Si vous voulez occuper votre temps de train (pendant que l’un dessinera des monstres et que l’autre se prendra pour un pirate) et que vous aimez les mots croisés, Larousse vient de sortir un petit cahier Les mots croisés du Petit Larousse illustré. Vous y trouverez des grilles (pas forcément évidentes, avouons-le) qui reprennent les nouveaux mots du dictionnaire ! Pour certaines définitions, on trouve des coups de pouce et chaque grille est classée selon un niveau de difficulté. C’est un ouvrage plutôt joli (pour un cahier de mots croisés) qui devrait vous occuper un bon moment !
Les mots croisés du Petit Larousse illustré, d’Yves Cunow et Hervé Hardoüin, Larousse, 4,99€.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange