La mare aux mots
Parcourir le tag

Féminisme

Des contes du monde entier

Par 20 août 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous propose deux contes qui nous font voyager. Alionouchka qui nous plonge au cœur de la campagne russe et Soly ou la leçon d’humilité, un conte peul qui nous raconte la rencontre improbable entre un ermite et un roi… Bon voyage !

Alionouchka est une jeune fille intrépide et pleine de ressources ! Elle ne tient pas en place au grand dam de ses parents… Elle aime courir à travers champs, grimper dans les arbres, se servir d’un grand couteau bleu… Bref, Alionouchka n’a pas froid aux yeux ! Oui mais voilà, le danger rôde… On dit que des brigands sèment la terreur. Heureusement, Alionouchka a plus d’un tour dans son sac !
Avec Alionouchka Françoise Morvan nous propose de (re)découvrir un conte traditionnel russe qui met en scène une jeune fille forte et courageuse, prête à tout pour combattre les brigands. L’écriture est enlevée, on est happé dès la première page par l’ambiance qui se dégage de l’ouvrage. Les rebondissements s’enchaînent, les actions se succèdent, tout est formidablement bien rythmé. L’héroïne se révèle être un personnage romanesque génial, une jeune fille bien décidée à ne pas se laisser faire dans la vie, qui va à l’encontre des conventions sociales et des décisions prises par ses parents (notamment quand son père décide de la marier à un brigand… !). Les illustrations d’Étienne Beck nous plongent dans un monde bariolé. L’utilisation de couleurs vives participe à la création d’une ambiance tout à fait singulière, étrange et onirique. C’est beau, étonnant et drôle. Bien construit, l’album séduira les plus jeunes et leur permettra une petite immersion au sein de la culture russe !
Un beau conte, poétique et féministe !

Il était une fois le royaume de Soulé gouverné par un roi : Seydou. Un monarque craint par tous les sujets. Tous… sauf un. Sur le flanc d’une montagne vit un homme, Soly. Un homme libre, en harmonie avec la nature et bien décidé  à se tenir à l’écart des hommes. Intrigué par ce personnage, Seydou décide de le rencontrer. À son contact, le roi va se transformer et apprendre l’humilité…
Soly ou la leçon d’humilité est un conte initiatique peul. La construction de l’histoire est simple : elle met en scène deux personnages : le « vieux » sage incarné par Soly et le « jeune » roi hautain et autoritaire qui va, au contact de l’ermite se transformer pour devenir un bon roi. La leçon que lui enseigne Soly est simple : il doit apprendre l’humilité. Pour se faire, Seydou va devoir voyager, faire des expériences singulières qui l’enrichiront et le transformeront. L’histoire est belle, bien narrée par Amadou Hampâté Bâ. Le vocabulaire, riche et imagé. Le récit est porté par les sublimes illustrations de Sara Quod. On se retrouve plongé·e  au cœur d’une nature riche et luxuriante. L’album — tant dans le texte que dans les illustrations — respire la sérénité et la quiétude. La morale est tout à fait compréhensible par les plus jeunes : le pouvoir n’est rien sans sagesse, et l’on ressort de cette « leçon d’humilité » grandit.
Un très beau conte africain qui défend une thèse universelle, une ode à l’humilité !

Alionouchka
Texte de Françoise Morvan, illustré par Étienne Beck 
Éditions MeMo
16 €, 225×295 mm, 40 pages, imprimé en France, 2019.
Soly ou la leçon d’humilité
Texte d’Amadou Hampâté Bâ, illustré par Sarah Quod
Les éditions des éléphants
15 €, 272×307 mm, 40 pages, imprimé en France, 2019.

You Might Also Like

Des jeunes filles en colère

Par 23 juillet 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous propose deux romans qui mettent en scène des héroïnes fortes et révoltées : Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage de Paul Martin, illustré par Jean Baptiste Bourgeois et L’assassin du marais de Catherine Cuenca, un polar glaçant qui nous plonge au cœur du milieu féministe des années 1850… Bonne lecture !

Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage
Texte de Paul Martin, illustré par Jean-Baptiste Bourgois
Sarbacane
19,90 €, 157×226 mm, 450 pages, imprimé en France, 2019.
L’assassin du marais
de Catherine Cuenca 
Scrineo
16,90 €, 137×212 mm, 384 pages, imprimé en France, 2019.

You Might Also Like

Combattre le sexisme ! [ARTICLE EN ACCÈS LIBRE]

Par 8 mars 2019 Livres Jeunesse

On vous parle d’antisexisme une bonne partie de l’année, ça serait dommage de ne pas le faire lors de la Journée internationale des droits des femmes ! Et en passant, on rappelle que notre webzine antisexiste est toujours téléchargeable gratuitement ici.

« Les filles ont peur de tout », « les déguisements de pirates, c’est seulement pour les garçons », « le football c’est pas pour les filles », voilà le genre de phrases idiotes que l’on peut entendre un peu partout, même dans les médias. Pourtant rien n’est interdit aux filles, comme rien n’est interdit aux garçons ! Que l’on soit fille ou garçon on peut pleurer, être gracieux·euse, courageux·euse, s’habiller en rose ou en bleu, avoir les cheveux longs ou courts, être le·la chef·fe…
Des livres pour dire que les filles peuvent ne pas aimer le rose et les garçons peuvent aimer la danse, on en a vu arriver quelques-uns ces derniers temps… mais celui-ci est particulièrement intéressant, d’après moi. Par sa forme déjà (d’un côté « fille » et de l’autre « garçon » si bien qu’on a les deux livres et ainsi garçons et filles pourront lire les deux « côtés »), ensuite parce que les illustrations sont vraiment réussies, enfin car ici on accepte aussi les filles qui aiment le rose et les princesses (on ne dénigre personne !). Bref, il est bien fait, bourré d’humour et esthétique (chez moi, mes filles de 5 et 10 ans ont tout de suite adoré). On notera aussi qu’il n’y a pas ici que des enfants blancs, et ça aussi ça fait du bien !
Un album extrêmement bien fait (et très esthétique) pour combattre les clichés sexistes et rappeler que ce n’est pas notre genre qui fait ce que l’on est.

Voilà que s’avance la ligue des super-féministes ! Avec elle, on va parler de la représentation des filles dans les œuvres, de l’égalité, du partage des tâches, des injonctions, des privilèges et même de l’écriture inclusive !
Voilà une BD extrêmement originale et bien foutue pour parler de féminisme (et de tout ce que ça englobe) aux enfants. C’est bourré d’humour, facile à lire et passionnant ! Mirion Malle (qui avait déjà illustré Les règles… quelle aventure dont on avait parlé ici) met en évidence des choses qu’on n’a pas forcément remarquées sur la représentation (par exemple sur les filles montrées souvent comme rivales quand les garçons sont montrés comme complices ou le fait que la fille d’un groupe n’a souvent comme seule caractéristique que d’être une fille). Comme dans le précédent, ici encore Mirion Malle montre toutes sortes de corps et de couleurs de peau. Mon seul bémol serait peut-être la minimisation de l’injonction à la virilité qui me semble dommage. Mais ça reste, encore une fois une très bonne BD qui aborde des tas de thématiques (on parle aussi d’homosexualité, de transidentité, d’intersectionnalité…) avec humour et intelligence.
Une BD pour devenir de super-féministes !

Les voix de femmes qui ont marqué l’Histoire. Celles de Rosa Luxembourg ou celle d’Angela Davis, celle de Simone Veil ou celle de Christiane Taubira, 20 femmes dont la voix a résonné ou résonne encore.
Des livres de portraits de femmes il y en a eu un paquet ces derniers temps (on en a parlé ici), mais ce bel ouvrage est plus original que ça. Ici, on nous présente bien sûr ces femmes qui ont marqué l’Histoire, mais on nous propose surtout de lire l’un de leurs discours. Sourire devant l’ironie de Rosa Luxembourg, avoir la chair de poule en lisant les mots de Gisèle Halimi, sentir monter les larmes en entendant encore la voix de Christiane Taubira défendant le mariage pour tous… Vingt discours à lire et relire pour se rappeler de l’évolution des droits,  de l’histoire de ces femmes qui se sont battues (et qui ont été bien souvent dénigrées), notre Histoire tout simplement. Chaque discours est précédé d’un rappel du contexte, afin de bien comprendre. Et c’est richement illustré de photos.
Un très bel album documentaire dans lequel on retrouve vingt discours de femmes qui ont marqué l’Histoire.

Amazones, Beauté, Simone de Beauvoir, Blondes, Cerveau, Contraception… classés par ordre alphabétique des mots qui ont un lien avec le sexisme. Jessie Magana et Alexandre Messager rééditent leur très bon ouvrage pour lutter contre le sexisme dans une version actualisée (« #meetoo » et « racisées » font leur apparition et s’il y a 4 ans le titre disait « parler » du sexisme, aujourd’hui il le combat) pour notre plus grand plaisir !
Un ouvrage à posséder absolument !

Pour aller plus loin, écoutez la super émission de Véronique Soulé, Écoute il y a un éléphant dans le jardin, spécial Combattre le sexisme (avec la présence de Jessie Magana) ici : https://podcast.ausha.co/ecoute-il-y-a-un-elephant-dans-le-jardin/uedlj-2019-03-06.

Les filles peuvent le faire aussi
Les garçons peuvent le faire aussi
Texte de Sophie Gourion, illustré par Isabelle Maroger
Gründ
12,95 €, 227×267 mm, 48 pages, imprimé en Slovénie, 2019.
La ligue des super féministes
de Mirion Malle
La ville brûle
16 €, 210×284 mm, 72 pages, imprimé en UE, 2019.
La voix des femmes, des grands discours qui ont marqué l’Histoire
de Céline Delavaux
De La Martinière Jeunesse
21,50 €, 192×256 mm, 210 pages, imprimé au Portugal, 2019.
Les mots pour combattre le sexisme
de Jessie Magana et Alexandre Messager
Syros
12 €, 121×170 mm, 168 pages, imprimé en France, 2019

You Might Also Like

Des animaux solidaires et des femmes extraordinaires!

Par 12 février 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui deux beaux albums positifs et intelligents : T’es là Alfred de Catherine Pineur qui nous parle tout en finesse de la question des réfugié·e·s, et puis Les inventrices et leurs inventions d’Aitziber Lopez et Luciano Lozano sur des femmes formidables qui ont révolutionné notre quotidien ! Bonne lecture !

T’es là, Alfred ?
de Catherine Pineur
L’école des loisirs
9,70 €, 155×217 mm, 28 pages, imprimé en France, 2019.
Les inventrices et leurs inventions
Texte d’Aitzibert Lopez (traduit par Sébastien Cordin), illustré par Luciano Lozano
Les éditions des éléphants
14 €, 221 x 312 mm, 40 pages, imprimé en France, 2019.

You Might Also Like

Princesse d’un pays imaginaire et jeune Indienne

Par 7 janvier 2019 Livres Jeunesse

On vous avait laissé avec une chronique sur des livres parlant de femmes ayant existé, la première chronique de l’année met en avant deux filles fictives, mais avec des destins forts (racontés dans de longs albums). On commence ce voyage au royaume des Mille Félicités avant de partir pour l’Inde.

Princesse Mabelle
de Marc Daniau
Seuil Jeunesse
15,50 €, 215×320 mm, 64 pages, imprimé en Espagne, 2018.
La tresse, ou le voyage de Lalita
Texte de Laëtitia Colombani, illustré par Clémence Pollet
Grasset Jeunesse dans la collection Lecteurs en herbe
14,90 €, 233×288 mm, 48 pages, imprimé en Espagne, 2018.

You Might Also Like

Secured By miniOrange