La mare aux mots
Parcourir le tag

Florence Guiraud

Il n’y a pas d’histoire dans le livre… il y a bien plus !

Par 7 avril 2013 Livres Jeunesse

Trois livres qui ont en commun de ne pas raconter d’histoire mais qui invitent à des choses très intéressantes.

Est-ce que la lune ?Est-ce la lune que l’on aperçoit dans ce ciel étoilé ? Non c’est un cil sur les joues d’une petite fille, et là… est-ce la lune ? Non là c’est un croissant !

Est-ce la lune ? est un petit livre extrêmement poétique qui joue avec les images et les mots. Chaque fois on voit quelque chose qui ressemble à la lune en noir et blanc avec Est-ce la lune ?cette simple question « Est-ce la lune ? » et en tournant la page on découvre sur une belle photo couleur que la forme qui ressemblait à la lune est en fait une crêpe, une bulle, une faucille,… Chaque fois c’est accompagné d’un petit texte très poétique qui compare l’objet en question et la lune. C’est ludique et plein de poésie, et c’est un très bel objet (couverture avec bords francs, beau papier,…) ! Un livre qui invite à la rêverie, à l’inventivité, à l’imagination.
Découvrez des extraits ici.

C'est TOI qui choisis !Regarde ces paysages, on va où tu veux ! Et ces vêtements, tu prends celui dont tu as envie ! Tu as envie d’une maison ? Tu prends laquelle ? C’est TOI qui choisis !

De grandes planches qui fourmillent de choses, pour que les enfants choisissent ! Et ça marche (j’ai même envie de dire que ça cartonne, ma fille est très fan). Des doubles pages de maisons, de familles, d’animaux de compagnie,… chaque fois l’enfant va choisir ce qu’il préfère, y revenir s’inventer des choses. Ici aussi on éveille l’inventivité et l’imagination et on fait travailler l’observation.

Odeurs, ça sent bon la fraise, la banane, le citron,...Sens ici… ça sent quoi ? Allez je te donne un indice : Je suis rouge avec des pépins sur ma peau. Une tige et des petites feuilles me servent de chapeau…

Ici c’est donc les odeurs qui vont aiguiser notre imagination. Chaque fois un rabat à soulever, on ferme les yeux et on essaye de deviner. Il y a un petit texte pour aider, et si vraiment on n’a pas trouvé un petit détail du fruit en question (enfin avec le détail on trouve forcément). Là aussi c’est un livre que ma fille a adoré, elle y revient sans arrêt. Un super livre pour développer la reconnaissance des odeurs, l’odorat. Un livre qui donne même faim !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un livre dans lequel il fallait sentir : Découvre les cinq sens.
Nous avons déjà chroniqué un livre d’Aude Maurel (Le lion de Léonie) et un livre de Florence Guiraud (Drôle de pique-nique).

Est-ce la lune ?
de Richard Marnier, illustré par Aude Maurel
Les p’tits bérêts dans la collection Sur la pointe des pieds
12€, 150×150 mm, 52 pages, imprimé en Italie, 2013.
C’est TOI qui choisis !
de Pippa Goodhart, illustré par Nick Sharratt
Nathan
12,90€, 270×310 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Odeurs, ça sent bon la fraise, la banane, le citron,…
de Florence Guiraud
De la Martinière Jeunesse
13,90€, 130×296 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.


A part ça ?

Jacques Demy c’est un réalisateur qu’on adore et qu’on aime faire découvrir aux enfants (ah revoir Peau d’Âne ou Les demoiselle de Rochefort en famille…). A partir du 10 avril, la Cinémathèque propose expositions et rétrospectives (avec des séquences jeune public). Plus d’informations ici.

Gabriel

You Might Also Like

Bon appétit !

Par 2 avril 2013 Livres Jeunesse

Même si vous êtes en train de digérer tout le chocolat ingurgité ces derniers jours, aujourd’hui, on parle de nourriture !

La très très bonne pizza de zoéZoé est une lapine très distraite. Mais c’est aussi la reine des pizzas. Alors que depuis quelques temps elle est amoureuse de Léonard, elle décide de préparer une pizza Margherita pour le repas espérant ainsi le séduire complètement. Malheureusement, elle n’a pas anticipé, et son réfrigérateur est vide : plus de pâte à pizza. Elle envoie alors son cher et tendre au supermarché, mais celui-ci n’est pas beaucoup plus concentré ! Au terme de nombreux allers-retours ratés entre le magasin et la maison, ils finissent par réunir les ingrédients et réussissent à déguster une bonne pizza. De leur amour naîtra une petite lapine, Mozarella (encore une erreur d’étourderie ce prénom). C’est d’ailleurs elle qui nous raconte cette histoire !

La très très bonne pizza de Zoé intérieurQu’ils sont distraits ces parents. Mais la petite héroïne porte sur eux un regard amusé ! Et puis finalement, c’est devenu une tradition familiale : souvent, pour le repas, ils improvisent des pizzas avec ce qu’il reste dans le frigo et tout le monde se régale ! Cette famille lapin a l’air vraiment heureuse. On le sent dans les mots de la lapine, et dans l’expression des personnages qui prennent la vie avec sourire et philosophie ! Jean-Luc Cornette signe un petit roman humoristique pour enfants et Laurel propose des illustrations très vivantes, qu’on imaginerait très bien en dessin animé. On sent tous les efforts que fournissent ces cuisiniers étourdis, mais aussi tout l’amour qu’ils se portent !

Milo_cover.inddMilo est un rhino (et pas un hippo pour une fois !). Il a faim. Jusque là, rien d’anormal pour un animal, mais ce qui est plus embêtant c’est qu’il ne sait plus ce qu’il doit se mettre sous la dent. Il parcourt donc la savane s’arrête souvent pour savoir s’il doit manger le baobab, le zèbre, l’acacia ou même les touristes par exemple. A chaque fois, il se rend compte que c’est le rôle d’autres animaux. Finira-t-il par trouver ce que mangent les rhino ?

Voici un album moderne signé Nesmo pour s’interroger sur la chaîne alimentaire. Le graphisme est très original, mais personnellement, j’aime vraiment beaucoup (ma petite sœur aussi d’ailleurs. Elle aimait à la fois le fait que « ça ressemble un peu à un jeu de construction et à des images d’ordinateur »). C’est moderne, coloré et géométrique, mais je trouve que c’est aussi drôle et esthétique. Tout comme le texte d’ailleurs, à la fois simple et plein d’humour (écrit en rimes, ce qui donne l’occasion de croiser dans la même phrase « morille » et « gorille » par exemple, alors qu’a priori ce ne sont pas des mots qui se rencontrent souvent). L’auteur parvient avec quelques mots et de simples phrases à aborder le thème de la savane et des animaux qui y vivent. Et mine de rien, je suis certaine que ce n’est pas l’exercice le plus simple !

Drôle de pique-niqueQuand j’ai vu la couverture de Drôle de pique-nique, j’ai tout de suite pensé au conte des Frères Grimm, Les musiciens de Brême, avec ses illustrations en collage au style ancien. Dans les premières pages, j’ai découvert une jolie histoire d’animaux qui décident d’organiser un pique-nique. Chacun ramasse sur le chemin de la nourriture pour les autres participants. L’oiseau cherchait des vers et ramasse finalement des chardons pour l’âne, le lapin ne trouve pas de carottes mais des fraises pour l’écureuil,… Chacun pense à l’autre et tout le monde s’apprête à passer un très bon moment convivial… Mais un animal se fait entendre dans les fourrés…

Sous les rabats des pages cartonnées on découvre à chaque fois ce qui se cache dans l’herbe, dans les arbres, dans les fleurs. Parfois, c’est aussi une bouse de vache ou des orties, surprise ! Cet album pour enfants de Florence Guiraud est surprenant. L’ambiance générale est toute douce, très calme, tant dans le texte que dans les illustrations, faites de collage de papier. Puis vient la chute de l’histoire, surprenante et inattendue ! Personnellement j’ai aimé cette surprise, qui contraste avec le reste de l’album. C’est une réussite !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un album de Nesmo, Malou le matou.

La très très bonne pizza de Zoé
de Jean-Luc Cornette illustré par Laurel
Gargantua Jeunesse
8,90 €, 160 x 240 mm, 24 pages, imprimé en Union Européenne, 2013
Milo le Rhino
de Nesmo
Balivernes Editions
9 €, 170 x 170 mm, 21 pages, imprimé en Espagne, 2013
Drôle de pique-nique
de Florence Guiraud
Seuil Jeunesse
12,90 €, 222 x 222 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Comme vous le savez sans doute, nous vous présentions chacun tous les mois notre album coup de cœur (et un roman par trimestre). Comme le choix est souvent extrêmement difficile, dorénavant, on s’autorisera à en donner plusieurs (trois maximum) !
Pour ma part, au mois de Mars, j’ai beaucoup aimé les albums Le jour où j’ai perdu mes super pouvoirs de Michaël Escoffier et Kris di Giacomo et Ouvre ce petit livre de Jessee Klausmeier et Suzy Lee. J’ai chroniqué peu de romans durant les trois derniers mois, mais mon coup de cœur va à La fille verte de Vincent Cuvellier et Camilla Engman.
Gabriel a, quant à lui, choisi 3 coups de cœur album : Lapins, souris et compagnie d’Olga Lecaye, Margot de Fanny Robin et Delphine Vaute et Le petit Guili de Mario Ramos. Niveau romans, deux coups de cœur : Papa yaga de Muriel Zürcher et Tarja de Jean-Noël Sciarini.
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange