La mare aux mots
Parcourir le tag

Florence Langlois

Premières lectures

Par 25 avril 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle sélection de romans pour les tout jeunes lecteurs (dès le CP).

3 livres pour lire et s'amuserPrinces et princesses« NON ! » Voilà ce que répond systématiquement cette princesse. « NON ! » Mais voilà qu’un jour elle se fait enlever par un dragon. Heureusement un prince charmant arrive, et après l’avoir sauvé il la demande en mariage. Vous vous doutez de la réponse de la princesse !
D’après son père, Francis est un prince de pacotille, faut dire que se battre à l’épée, c’est pas vraiment son truc ! Charlotte a le droit au même qualificatif de son côté, car elle, justement, c’est l’inverse ! Ces deux-là sont faits pour s’entendre !
Mélisse s’ennuie dans son château, elle rêve de frayeur, de peur bleue. C’est décidé, si son père ne lui accorde pas cette envie, elle s’en ira !
Milan a la très bonne idée de ressortir trois petits romans plein d’humour. En plus des princesses qui disent non aux demandes en mariage des princes ou des princes qui refusent de se battre, on ne peut qu’adhérer ! Les trois romans sont écrits avec beaucoup d’humour et surtout (et c’est assez rares dans les romans pour les jeunes lecteurs), les illustrations sont vraiment réussies, elles accompagnent parfaitement le texte. Les trois romans sont glissés dans une grande feuille qui se déplie avec d’un côté un petit jeu de société (une sorte de jeu de l’oie) et de l’autre des blagues et des devinettes.
Un pack plein d’humour qu’on adore !

série P'tite PommeP’tite Pomme est une petite fille. Elle adore écouter des histoires ! Alors que ce soit l’heure des additions, de l’écriture ou même de la récréation elle n’attend qu’une chose… l’heure de l’histoire ! En attendant, son esprit s’évade par la petite fenêtre, à côté du tableau.
Faire pousser des cerises c’est long ! Mais avec son papy, P’tite Pomme s’est lancée dans l’aventure. Après avoir mis en terre l’arbrisseau, il faut attendre, attendre et encore attendre… et en attendant on observe les changements. Vivement les cerises !
Tous les midis, P’tite Pomme mange chez sa mamy. Et tous les midis, mamy se décarcasse pour faire en sorte que la petite fille se régale. Il en reste toujours, heureusement il y a des boîtes pour conserver les restes. Et le samedi, ces restes sont l’occasion d’une nouvelle recette !
Toute nouvelle série, P’tite Pomme nous raconte donc les histoires d’une petite fille. On peut regretter que forcément c’est papy qui fait le jardinage et mamy la cuisine (et quand c’est pas mamy c’est maman…), mais on adore les illustrations pleines de vie de Gwenaëlle Doumont ! Le texte est court, les dialogues sont dans des bulles (si bien que les enfants habitués aux livres Nathan, voir ci-dessous, ont le réflexe de lire les bulles quand les adultes lisent le récit) et il y a dans chacun des livres un jeu d’observation (chaque fois un animal à retrouver dans chaque page).
Une nouvelle petite héroïne pleine de vie pour donner le goût de la lecture.

Henri a les oreilles qui bougent Henri a onze doigtsAttention il y a un nouveau dans la classe. Et non seulement il ne parle pas français, mais en plus il est vraiment bizarre… Mais d’où vient-il ? Vient-il vraiment de notre planète ? Manon, qui est assise à côté de lui, trouve qu’il se comporte vraiment étrangement. Elle commence à remarquer que les choses ne sont pas normales quand elle voit qu’il fait bouger ses oreilles…
Aujourd’hui, la maîtresse propose un jeu de mathématique, il suffira de compter sur les doigts de son camarade. Manon n’en revient pas, grâce à cet exercice elle s’est rendu compte qu’Henri a onze doigts…
Coup de cœur pour cette série signée Yves Grevet et Jess Pauwels. Le texte est drôle et plein de suspense (j’ai moi-même très envie de connaître la suite) et les illustrations de Jess Pauwels à la fois esthétiques et pleines d’humour (pari souvent risqué). Les deux premiers tomes sont sortis il y a quelques temps déjà (l’année dernière) j’espère qu’on connaîtra la suite car on veut vraiment savoir qui est ce Henri !
Une super série qui allie humour et suspense.
Les mêmes vu par Les mercredis du Julie, Enfantipages, Les lectures de Kik, À l’ombre du saule et Chez Clarabel.

Quelques titres supplémentaires

L'pprenti chevalier Quel beau troubadour !Quand le chevalier Bernard croise sa voisine Colombe, son comportement change. Son apprenti s’en est bien aperçu et décide d’aider ces deux amoureux à se retrouver. Un petit roman plein d’humour… et d’amour ! Les parents lisent le texte, les enfants les dialogues (mais ils peuvent tout lire tout seul s’ils le souhaitent). L’apprenti chevalier est une série, Quel beau troubadour ! est le dernier sorti.
Le même vu par Maman Baobab et Enfantipages.

Je veux changer de prénomAN-DRÉ ! Son nom est AN-DRÉ, c’est pourtant pas compliqué, alors pourquoi tout le monde l’appelle Dédé ? C’est décidé, il va changer de prénom, mais pour ça il va falloir que le roi des chats accepte… pas si facile !
Beaucoup d’humour ici encore, surtout dans la chute ! Les illustrations sont signées Rémi Saillard. Ici, on retrouve aussi le principe des dialogues à lire par les enfants.
Le même vu par Maman Baobab et Enfantipages.

Kikekoa et OrnicarKikekoa et Ornicar sont deux amis inséparables… surtout quand il s’agit d’embêter Kidodou, le petit frère de Kikekoa ! Mais ce dernier ne se laisse pas forcément faire… Une autre série où l’on va retrouver les bulles pour les enfants.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Benoît Broyart (La reine de la nuit, Auprès de mon arbre, La bouche de l’ogre, Les caprices de Mélisse, Vers un monde alternatif ? et Magie noire), d’Elsa Fouquier (Let’s go to school with Jenny and Jack !Let’s play with colours with Jenny and Jack !Mes comptines, Le pilates pour les petits, Les caprices de Mélisse et Gym et comptines pour les petits), de Tristan Pichard (Au pays des korrigans, 4 Contes et Légendes de Bretagne, Contes traditionnels de Bretagne et Égaux sans Ego), de Florence Langlois (La tétine de Kouki), de Gwenaëlle Doumont (Je suis une lionne, Tous différents, un livre jeu à emporter partout, La tapette à mouche et Firmin), d’Yves Grevet (Le voyage dans le temps de la famille Boyau et L’école est finie), de Christophe Nicolas (Tétine Man, Henri ne veut pas aller au centre de loisirs et La fabuleuse méthode de lecture du professeur Tagada), de Bérengère Delaporte (Litchi dans l’espace, Au secours ! J’ai perdu mon slip ! ou la véritable histoire de Tarzan et Le gang des gigoteurs), de René Gouichoux (Le seul roi c’est moi !), de Rémi Saillard (La gentille petite Lou, Bonnets rouges et bonnets blancs, Pousse Piano ou la symphonie des nouveaux mondes, Ogres et ogresses, Petit Beignet rond et doré, Rois et reines de France, Les histoires des musiciens de Brême racontées dans le monde, Au chat et à la souris, Dans ma rue, et Ami ou ennemi ?), d’Arnaud Alméras (Kikekoa et Ornicar, On est de vrais espions !, Calamity Mamie à l’hôpital et Les bêtises magiques de Lucie Caboche) et de Zelda Zonc (Kikekoa et Ornicar, On est de vrais espions !). Retrouvez aussi notre interview de Gwenaëlle Doumont.

3 livres pour lire et s’amuser. Princes et princesses
Collectif
Milan Jeunesse dans la collection Milan Poche Benjamin
10,90 €, 116×190 mm, 69 pages, imprimé en Chine, 2015.
Maîtresse, une histoire
Texte de Delphine Gilles Cotte, illustré par Gwenaëlle Doumont
Magnard Jeunesse dans la série P’tite Pomme et dans la collection Mes premières lectures
5,60 €, 145×195 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Oh ! les belles cerises
Texte de Delphine Gilles Cotte, illustré par Gwenaëlle Doumont
Magnard Jeunesse dans la série P’tite Pomme et dans la collection Mes premières lectures
5,60 €, 145×195 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Les petits plats du samedi
Texte de Delphine Gilles Cotte, illustré par Gwenaëlle Doumont
Magnard Jeunesse dans la série P’tite Pomme et dans la collection Mes premières lectures
5,60 €, 145×195 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
H.E.N.R.I. a les oreilles qui bougent
Texte d’Yves Grevet, illustré par Jess Pauwels
Nathan dans la série H.E.N.R.I. et dans la collection Premiers romans
5,70 €, 147×193 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
H.E.N.R.I. a onze doigts
Texte d’Yves Grevet, illustré par Jess Pauwels
Nathan dans la série H.E.N.R.I. et dans la collection Premiers romans
5,70 €, 147×193 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Quel beau troubadour !
Texte de Christophe Nicolas et Rémi Chaurand, illustré par Bérengère Delaporte
Nathan dans la série L’apprenti chevalier et dans la collection Premières lectures
5,60 €, 145×192 mm, 35 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Je veux changer de prénom !
Texte de René Gouichoux, illustré par Rémi Saillard
Nathan dans la collection Premières lectures
5,60 €, 144×190 mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
C’est pas toi qui commandes !
Texte d’Arnaud Alméras, illustré par Zelda Zonk
Nathan dans la série Kikekoa et Ornicar et dans la collection Premières lectures
5,60 €, 143×190 mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
On est de vrais espions !
Texte d’Arnaud Alméras, illustré par Zelda Zonk
Nathan dans la série Kikekoa et Ornicar et dans la collection Premières lectures
5,60 €, 143×190 mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.


Gabriel

You Might Also Like

Allez on lâche la tétine !

Par 2 novembre 2012 Livres Jeunesse

Ah la tétine… ce truc quand même pas très esthétique (allez avouez-le) qu’on colle dans la bouche des enfants pour avoir la paix (avouez-le aussi) … Seulement voilà… Il y a un moment, l’enfant grandit et il a l’air de plus en plus ridicule avec ce truc qu’il tête en permanence. Heureusement les livres sont là pour engager la conversation sur le sujet.

On commence par un livre adapté aux tout-petits avec ses pages en carton épais, Je me souviens… Bénédicte Guettier (la maman de Trotro) propose ici un grand album plein d’humour, comme elle sait si bien le faire. Un bébé se souvient des seins qu’il a tétés, remplacés ensuite par le biberon. Maintenant il lui reste ses tétines, mais un jour il s’en séparera et il le dit « et ce jour-là je serai grand ». Le texte et les illustrations sont simples et efficaces, ils parlent bien aux petits et le livre est assez résistant pour eux !

La tétine de Kouki est également un livre cartonné avec ici un petit bonus : un doudou pour essayer de se séparer de sa tétine. Kouki et Tutu sont deux amis. Pour Kouki la tétine c’est fait pour dormir, Tutu, lui, a envie de la garder tout le temps. Pourtant il se rendra vite compte qu’avec ça dans la bouche personne ne le comprend et aucun enfant ne veut jouer avec lui et pire… il n’a pas de gâteau lors de la distribution ! J’aime beaucoup les illustrations douces et colorées du livre et l’histoire est sympathique (même si j’ai toujours du mal avec les dialogues écrits en « langage bébé »).

La tétine de Nora ne sert plus que dans les moments de fatigue ou de tristesse, le reste du temps elle est dans sa poche. Sauf qu’un jour elle tombe ! Et là elle va être utilisée pour toutes sortes de choses… l’éléphant s’en fait un bracelet de trompe, le mouton un chouchou, la poule une balançoire pour ses petits et le cochon un lance pierre ! Quand Nora retrouve sa tétine elle est toute abimée… et si c’était le moment de s’en séparer… Voilà un très bon album ! Les illustrations de Yusuke Yonesu sont tout simplement superbes. Sur chaque page on reste un temps les admirer, regarder les détails. Ici aussi le livre est cartonné épais et manipulable par les tout-petits mais l’histoire est un peu plus longue. Un de mes albums préférés de cette sélection.

Même titre que le précédent, Au revoir, tétine ! dans la collection des Kola chez Nathan. Les parents de Kola lui expliquent qu’il est grand maintenant pour sa tétine. Le petit garçon va donc accepter de la ranger dans une petite boîte et va découvrir la joie (et les avantages) de vivre sans elle. Si vous aimez ce petit personnage foncez, le livre est fait pour vous, si comme moi vous y êtes allergique passez votre chemin.

Benny voulait un petit frère, ça y est, il est là ! Et quel chanceux ce bébé… il a une tototte ! Benny est jaloux ! Lui aussi il aimerait en avoir une… Oh et puis tant pis… Benny vole la tétine de son petit frère et part en courant. Sauf qu’une tototte à son âge… le petit cochon va subir les moqueries… voire pire ! Un très bel album que celui-ci. C’est plein d’humour autant au niveau du texte que des illustrations. Le genre de livre au charme intemporel, dont on ne se lasse pas. Simple, efficace et drôle.

Qui ne connaît pas encore La tétine de Nina ? Nina est une petite fille qui ne quitte jamais sa tétine et personne ne comprend jamais ce qu’elle dit. Elle s’imagine son futur toujours avec elle, même à son mariage elle l’aura c’est sûr. Mais que se passe-t-il le jour où elle rencontre le loup et que celui-ci ne comprend pas un traitre mot de ce qu’elle dit ? Voilà encore un album très drôle et plein de charme. Le personnage de Nina, sorte de petite tête de mule qu’on aime bien quand même, est le genre de personnage que j’adore (plus dans les livres que dans la vie). Un album qui cartonne avec les enfants.

Je termine sur le très beau La lune voleuse aux éditions OQO. Un jour la tétine de cette petite fille a disparu. Pour sa mère ce n’est pas un mystère, c’est la lune qui l’a prise, la preuve elle ne pleure pas. Pourtant la petite fille va la chercher partout, elle a un doute que la lune soit vraiment une voleuse. La mère a caché la tétine et accuse la lune de l’avoir volée, à partir de là la petite fille va imaginer toutes sortes de choses. Comme toujours OQO nous livre une très belle histoire, très poétique avec des illustrations pleines de charme. Un superbe album sur l’imaginaire des enfants.

Quelques pas de plus…
Sur le même sujet, un livre chez Dorot’ : Pirate tétine.

Je me souviens…
de Bénédicte Guettier
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
9,70€, 240×250 mm, 18 pages, imprimé en Malaisie
La tétine de Kouki
de Madeleine Deny, illustré par Florence Langlois
Tourbillon
14,15€, 205×183 mm, 12 pages, imprimé en Chine
Au revoir Tétine !
de Brigitte Weninger, illustré par Yusuke Yonezu
Minedition
8,11€, 167×167 mm, 14 pages, imprimé en Chine
Au revoir, tétine !
de Jacques Després
Nathan dans la collection Kola
6€, 178×180 mm, 24 pages, imprimé en Italie
La tototte
de Barbro Lindgren (traduit du suédois par Florence Seyvos), illustré par Olof Landström
L’école des loisirs
11,20€, 206×261 mm, 24 pages, imprimé en France
La tétine de Nina
de Christine Naumann-Villemin, illustré par Marianne Barcilon
Kaléidoscope
12,20€, 267×217 mm, 26 pages, imprimé en Italie
La lune voleuse
de Pablo Albo (traduit de l’espagnol par Laurence Guillas), illustré par Pierre Pratt
OQO dans la collection O
14€, 250×230 mm, 28 pages, imprimé au Portugal

A part ça ?

Nous voilà en novembre… il est temps de vous donner nos coups de cœur album du mois d’octobre ! Marianne a choisi Une vie d’ours de Christophe Fourvel et Janik Coat et moi Les souliers écarlates de Gaël Aymon et Nancy Ribard. Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog et sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange