La mare aux mots
Parcourir le tag

Frédéric Maupomé

Une ligne et un cerf-volant

Par 25 février 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, il sera question de vivre ensemble et de l’imagination, des séparations et des évasions.

La ligne
Texte de Frédéric Maupomé, illustré par Stéphane Sénégas
Frimoüsse
15 €, 298×237 mm, 58 pages, imprimé en Italie, 2018.
Suzanne et le cerf-volant
de Martine Delerm
Seuil Jeunesse
14,50 €, 260×200 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2018.

You Might Also Like

Des héroïnes de BD et du surnaturel

Par 1 juin 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose d’aller à la rencontre de six héroïnes de BD qui vivent des aventures fantastiques et étranges.

Sixtine – 1. L’Or des Aztèques
Scénario de Frédéric Maupomé, dessins d’Aude Soleilhac
Les éditions de la Gouttière dans la série Sixtine
13,70 €, 225×298 mm, 78 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Sorceline – T1 – Un jour, je serai fantasticologue !
Scénario de Sylvia Douyé, dessins de Paola Antista
Vents d’Ouest dans la série Sorceline
10,95 €, 215×293 mm, 48 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-reponsable, 2018.
Aubépine – T1 – Le génie Saligaud
Scénario de Thom Pico, dessins de Karensac
Dupuis dans la série Aubépine
9,90 €, 200×160 mm, 104 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-reponsable, 2018.
Zombillénium
d‘Arthur de Pins
Dupuis dans la série Zombillénium
14,50 €, 240×320 mm, 56 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-reponsable, 2017.
Flying Witch – 1
de Chihiro Ishizuka (traduit par Aurélien Estager)
Nobi Nobi ! dans la série Flying Witch
6,95 €, 115×180 mm, 160 pages, imprimé en France, 2017.
Cléopâtre, princesse de l’espace – T.2 – Le voleur et l’épée
Texte de Mike Maihack (traduit par Marion Roman)
Grafiteen dans la collection Cléopâtre, princesse de l’espace
14,95 €, 180×250 mm, 240 pages, imprimé en Slovénie, 2017.

You Might Also Like

Chronique BD

Par 1 juin 2015 Livres Jeunesse

Une nouvelle chronique BD avec des albums pour tous les goûts… et tous les âges ! (Dans le À part ça ? je vous parlerai même de BD pour vous, parce qu’il n’y a pas de raison).

On commence par trois séries qu’on adore !

CHI UNE VIE DE CHAT T11Plus le temps passe, plus Chi semble se souvenir de sa vie d’avant. Elle croise de plus en plus ces chatons de son âge qui lui ressemblent étrangement. Et quand Chi croise la maman des chatons, une chose étrange se passe… Il sera aussi question d’une absence de Yohei et de sa mère qui va inquiéter Chi et d’un éventuel déménagement…
Chi se rapproche, d’épisode en épisode, de la vérité, elle est une chatte, elle a donc une mère, une mère qui la cherche… Au-delà de l’humour et des anecdotes de la vie avec un chat, qui nous séduisent depuis le début, il y a un petit suspense qui est de plus en plus présent. Ce tome 11 se termine d’ailleurs par un véritable climax. On enrage de ne pas lire la suite.
Malgré le « ze » insupportable, Chi est une super série dont on ne se lasse absolument pas. Qui séduit autant les enfants (dès 5-6 ans) que les adultes (même à 38 ans).

À noter que les Chi ressortent dans un nouveau format. Plus grand, plus adapté à nos habitudes de lectures européennes. Le premier tome est d’ores et déjà disponible, le tome 2 sortira dans quelques jours.

À la résidence Kanda, la vie continue d’être douce…

Pan'Pan' Panda 3Praline n’est pas très rassurée quand il s’agit d’aller faire le ménage dans l’appartement de Monsieur Kanda, le propriétaire de la résidence. Il faut dire que les statues africaines lui font un peu peur et les rumeurs sur cet appartement vont bon train. Pan’Pan Panda a un secret pour lutter contre la peur. Il sera aussi question de la chaleur (mal supportée par notre ami panda), de pépins de pastèques avalés (qui cause encore des frayeurs) ou encore d’Halloween.

Pan Pan Panda 4C’est bientôt Noël ! On fait des plats qu’on ne mange qu’en hiver, on prépare les cadeaux et l’on fait des bonhommes de neige ! Il sera aussi question d’un amoureux dont on veut se débarrasser, de recherches d’activités extrascolaires, d’une queue devenue bizarre, d’un animal étrange qui s’incruste, de l’arrivée d’un chien à la résidence Kanda (pour le plus grand malheur de Pan’Pan Panda) et même d’une course effectuée par Praline… toute seule !

Pan Pan Panda 5Le chien prend de la place dans la vie de Praline, mais Pan’Pan ne s’y habitue décidément pas ! Il est terrorisé, même s’il aimerait ne pas avoir si peur. Praline et Pan’Pan savent aussi que ce chien a un maître, et qu’il doit le chercher. Il sera aussi question de l’odeur de la pluie et du soleil, de mirages bien troublants, de fabriquer des arcs-en-ciel, de jolis tissus créés par Pan’Pan et de pique-nique dans la nature qui donnera à nos héros de chouettes idées.

Pan’Pan Panda c’est un manga très doux, très tendre, idéal pour les plus petits. Le quotidien d’une résidence où vivent un panda et quelques familles. On parle beaucoup des traditions japonaises et de la nourriture du pays. Les personnages sont vraiment attachants et on les retrouve chaque fois avec plaisir. Plus j’avance dans cette série, et meilleure je la trouve.
Une très bonne série de BD pour les plus jeunes.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

intégrale 2 YAYAQuand on avait laissé Yaya, elle avait été jetée dans une barque avec son ami Tuduo et dérivait. La jeune Chinoise, issue d’une famille riche, a été séparée de ses parents alors que la guerre contre le Japon sévit. Elle tente de les retrouver. Dans cette nouvelle aventure, Yaya débarque sur une île avec Tuduo. Elle va se retrouver prisonnière d’affreux exploiteurs. De son côté, l’horrible Zhu est toujours à leur poursuite. Il espère, en récupérant l’enfant, gagner beaucoup d’argent. Les enfants croiseront aussi des adultes qui ne sont peut-être pas aussi gentils qu’ils en ont l’air.

Yaya Intégrale 7-9Suite et fin de la série La balade de Yaya, la troisième partie de l’intégrale vient de sortir (regroupant les tomes 7, 8 et 9). Difficile de vous en parler sans spoiler les deux premiers tomes…
Les enfants arriveront-ils à destination ? Yaya retrouvera-t-elle ses parents ? Tuduo récupérera-t-il son frère ? Les enfants vont-ils vraiment vivre ensemble ? Comment vont-ils se débarrasser de Zhu ? Une chose est sûre : on sera bien triste de quitter les personnages…

Je suis définitivement fan de La Balade de Yaya. C’est une série totalement addictive, passionnante. Les illustrations sont magnifiques. En neuf épisodes (ou trois tomes d’intégrales), il arrive des tas de péripéties aux héros, on ne s’ennuie pas une seconde, il n’y a pas la moindre longueur. Ça se lit comme un roman d’aventures. Et là encore, parents comme enfants se régalent. C’est typiquement le genre de série que je pourrais offrir aussi bien à un enfant qu’à un ami.
Une magnifique série à ne pas rater.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

On continue avec deux coups de cœur.

BICHON T1Bichon est un petit garçon qui danse devant sa glace, qui adore la Princesse Ploum et qui est amoureux du beau Jean-Marc. Sa mère s’énerve quand quelqu’un lui fait remarquer qu’il est dans le rayon des filles du magasin de jouet (et que ce n’est pas la place d’un garçon). Les garçons de sa classe aimeraient connaître son secret pour que les filles traînent autant avec lui.
Gros coup de cœur pour Bichon. Parce que c’est drôle, parce que ce n’est pas que drôle et parce que des personnages homos dans la littérature jeunesse, c’est pas si courant ! Alors, oui, on est un peu dans la caricature quand Bichon se déguise en princesse, mais on s’en fout en fait. Le personnage est totalement attachant, David Gilson ose aller assez loin sans que ça ne choque (testé sur ma fille de 7 ans). Alors oui Bichon rêve du beau Jean-Marc et craque sur le remplaçant de la maîtresse, oui Bichon aime beaucoup son écureuil en peluche, oui Bichon pense que sa baguette magique jette des sortilèges d’amour, mais nous on l’aime comme ça Bichon !
Un personnage attachant, une BD vraiment réussie (dont visiblement le tome 2 sort prochainement).
Des extraits sur le site de l’éditeur.

NoraNora fait la tête, elle va passer les vacances chez son oncle pendant que ses parents organisent le déménagement et ça ne l’enchante pas trop. Qu’est-ce qu’elle va bien pouvoir faire à la ferme ? En tout cas, elle ne parlera pas, elle l’a décidé. Mais un jour, elle découvre la voisine, la solitaire madame Jeanne…
Nora c’est une très belle BD où l’on parle d’amour qui n’est pas venu, de vacances à la ferme, de la solitude. On y parle aussi de la mort. Les illustrations sont très belles et vont parfaitement à cette histoire très poétique avec un petit côté fantastique.
Des vacances inoubliables pour une très belle BD.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

La BD, ça peut aussi être sans texte. C’est une bonne manière pour les enfants qui ne savent pas encore lire de se familiariser avec la BD et avec un fil narratif.

Monsieur Lapin T3Monsieur Lapin s’énerve facilement quand il s’agit de gonfler des ballons. Faut dire que ce n’est jamais un moment de plaisir… surtout si les copains s’amusent à faire des blagues !
Monsieur Lapin c’est un héros créé par Loïc Dauvillier et Baptiste Amsallem. Pas de texte, donc, mais le personnage est tellement expressif qu’on comprend bien ce qu’il pense, et ses aventures sont tout simplement hilarantes.
Une super aventure d’un personnage très drôle.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Quand Myrmidon trouve un déguisement, son histoire bascule.

Myrmidon dans l'espaceAlors qu’il fait du vélo, Myrmidon fait une chute qui le fait atterrir sur un costume de cosmonaute. À peine l’a-t-il enfilé que notre héros voit se poser une fusée et en sortir un être étrange venu d’ailleurs. Myrmidon décide d’embarquer avec lui, c’est certainement le début d’une grande aventure… Il est loin de se douter de ce qui va arriver.

Myrmidon 3Mais c’est une épée dans une enclume ! La tentation est trop forte, Myrmidon décide d’essayer de l’enlever… Il n’y arrive pas, mais bascule en arrière et tombe sur un costume de chevalier ! Ainsi vêtu, forcément l’épée est vite sortie ! Sauf que ce n’est pas facile de manier une épée quand on vit dans une case !

Myrmidon au pays des cowboysCette fois-ci, c’est un habit de shérif que Myrmidon trouve dans un arbre ! C’est trop tentant, il se dépêche de l’enfiler ! Sauf qu’à peine l’a-t-il sur lui que le voilà assailli de flèches ! Les Indiens sont à sa poursuite, il lui faudra être bien malin pour leur échapper. Mais ne vous en faites pas pour notre ami Myrmidon, il a plus d’un tour dans son sac !

Même principe dans ces trois albums, le héros tombe sur un déguisement, il lui arrive une aventure extraordinaire et l’histoire se termine quand son chemin l’a fait dépasser le costume. On imagine aisément que finalement tout ceci n’était que son imagination (d’autant plus que les autres personnages sont dépourvus de couleurs, comme s’ils n’étaient pas coloriés).
Des BD sans texte qui célèbrent l’imagination.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Anuki T1Anuki est un petit indien qui n’a vraiment pas de bol, il est assez maladroit (une sorte de Pierre Richard) ! Et en plus, il a très mauvais caractère et quand il s’énerve… eh bien, ça lui retombe dessus (il n’a pas de bol, je vous l’ai dit) !
J’aime tout dans Anuki : les illustrations qui sont vraiment magnifiques, le scénario plein d’humour, les situations burlesques et la chute pleine de tendresse.
La guerre des poules, le premier tome des aventures d’Anuki m’a totalement séduit et a vraiment emballé ma fille de 7 ans.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

On continue avec deux BD pour ados

La ligne droiteHadrien est un garçon sensible. Sa mère est un peu trop collante, limite castratrice. À l’école, il est la risée de ses camarades de classe. Hadrien est plutôt doué en cours, mais il déteste le sport. Il va se rapprocher de Jérémie, qui le trouble énormément. Le début d’une histoire pas de tout repos.
La ligne droite est une BD sur la découverte, par un adolescent, de son homosexualité. On y parle du rejet des autres, des moqueries. L’histoire d’Hadrien n’est pas rose (c’est même une BD assez sombre), mais finalement très réaliste.
Une très belle bande dessinée sur l’adolescence et la découverte de son homosexualité.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Bulles & BluesSoan et Chloé, ils sont fusionnels, ils ne se quittent pas ! Pourtant c’était pas joué d’avance, ils ne sont frère et sœur que depuis leurs 8 ans et surtout Soan est l’enfant modèle, l’exemple et Chloé celle qu’on recadre. Mais ils s’adorent ! Sauf qu’un jour…
On retrouve le tandem Charlotte Bousquet/Stéphanie Rubini pour ce nouvel opus de la série Les graphiques. Après Rouge Tagada et Mots rumeurs, Mots cutter, elles nous parlent donc de la famille recomposée, des séparations qui ne sont pas d’ordre amoureux (qui sont tout aussi violentes), de la création (et de la façon dont sont vus les artistes), des rumeurs… En fait, ce qui plaît dans cette série c’est que chaque tome parle de plein de choses, on retrouve toujours les mêmes personnages (les personnages principaux d’une histoire sont les personnages secondaires dans les autres histoires) et petit à petit on a l’impression qu’ils nous sont familiers, de les connaître. Vivement la suite !
Nouveau tome d’une bonne série sur l’adolescence.

Art&BDSaviez-vous que certaines planches d’Hergé étaient des hommages à l’art égyptien ou africain voire à un tableau de Giorgio de Chirico ? Que dans Astérix chez les Belges une planche rendait hommage à un tableau de Brueghel l’Ancien et que dans Astérix et le Devin on retrouvait un clin d’œil à un tableau de Rembrandt ? Avez-vous entendu parler des sculptures de Bertrand Lavier créées d’après une visite de Mickey dans un musée ? Savez-vous ce qu’est l’OuBaPo ? Eh bien, vous apprendrez tout ça dans le magnifique ouvrage sorti chez Palette…, Art et BD. Comme toujours chez Palette… l’ouvrage est soigné (tant l’objet que le contenu), et c’est tout simplement passionnant ! On parle bien sûr du lien entre la BD et le cinéma, mais on parle aussi des origines de la BD, des œuvres d’art qui étaient des prémices de la BD.
Un magnifique ouvrage pour les fans de BD, les amateurs d’art et les autres !

Quelques pas de plus…
Retrouvez les autres BD que nous avons chroniquées sur un album Pinterest.

Chi, une vie de chat – Tome 11
de Konami Kanata (traduit par Kayo Sato et Élodie Lepelletier)
Glénat Kids dans la collection Chi
10,75 €, 180×130 mm, 152 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Pan’Pan panda, une vie en douceur – Tome 3
de Sato Horokura (traduit par Arnaud Delage)
Nobi Nobi ! dans la collection Pan’Pan Panda
9,45 €, 130×180 mm, 110 pages, imprimé en France, 2014.
Pan’Pan panda, une vie en douceur – Tome 4
de Sato Horokura (traduit par Arnaud Delage)
Nobi Nobi ! dans la collection Pan’Pan Panda
9,45 €, 130×180 mm, 109 pages, imprimé en France, 2014.
Pan’Pan panda, une vie en douceur – Tome 5
de Sato Horokura (traduit par Arnaud Delage)
Nobi Nobi ! dans la collection Pan’Pan Panda
9,45 €, 130×180 mm, 110 pages, imprimé en France, 2015.
La balade de Yaya – Intégrale 4-6
Scénario de Jean-Marie Osmond (traduit par Fang Er-Ping), illustré par Golo Zhao
Fei dans la collection La balade de Yaya
19 €, 220×299 mm, 141 pages, imprimé en Italie, 2013.
La balade de Yaya – Intégrale 7-9
Scénario de Jean-Marie Osmond, Charlotte Girard et Patrick Marty, illustré par Golo Zhao
Fei dans la collection La balade de Yaya
19 €, 220×299 mm, 145 pages, imprimé en Italie, 2013.
Bichon, 1. Magie d’amour…
de David Gilson
Glénat dans la collection Tchô ! La collec…
9,99 €, 217×293 mm, 48 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Nora
de Léa Mazé
Les éditions de la gouttière
16 €, 180×250 mm, 72 pages, imprimé en France, 2015.
Monsieur Lapin, les ballons
de Loïc Dauvillier et Baptiste Amsallem
Des ronds dans l’O dans la série Monsieur Lapin
12,50 €, 217×219 mm, 38 pages, imprimé en Union Européenne, 2014.
Myrmidon dans l’espace
de Loïc Dauvillier et Thierry Martin
Les éditions de la gouttière dans la série Myrmidon
9,70 €, 262×205 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.
Myrmidon dans l’antre du dragon
de Loïc Dauvillier et Thierry Martin
Les éditions de la gouttière dans la série Myrmidon
9,70 €, 262×205 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.
Myrmidon au pays des Cow-boys
de Loïc Dauvillier et Thierry Martin
Les éditions de la gouttière dans la série Myrmidon
9,70 €, 262×205 mm, 32 pages, imprimé en France, 2013.
Anuki, 1.La Guerre des poules
de Stéphane Sénégas et Frédéric Maupomé
Les éditions de la gouttière dans la collection Anuki
9,70 €, 198×262 mm, 34 pages, imprimé en France, 2011.
La ligne droite
Scénario d’Hubert, illustré par Marie Caillou
Glénat dans la collection 1000Feuilles
22 €, 212×172 mm, 121 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Bulles & Blues
Scnéario de Charlotte Bousquet, illustré par Stéphanie Rubini
Gulf Stream Éditeur dans la collection Les graphiques
15 €, 172×240 mm, 70 pages, imprimé en Europe, 2014.
Art et BD
de Christophe Quillien
Palette…
24,80 €, 240×270 mm, 96 pages, imprimé en République Tchèque, 2015.

À part ça ?

Comme promis, place aux BD pour nous !

À la recherche du nouveau pèreAux réunions des Mères Anonymes il y a un bouleversement… un père ! Forcément, maintenant que les pères s’occupent des enfants (certains deviennent même pères au foyer, les fous), ils ont aussi envie d’en parler. Caroline, la mère célibataire, s’interroge sur ces nouveaux pères. Qui sont-ils ? Où les rencontrer ? Et surtout sont-ils ce qu’ils prétendent être ?
On retrouve avec un grand plaisir les personnages de Gwendoline Raisson et Magali Le Huche dans cette suite des Mères anonymes. C’est très drôle, car c’est bien vu, on se reconnaît dans certaines situations, certains personnages nous rappellent des amis. Mais c’est aussi bourré de tendresse, les auteures ne veulent pas faire de l’humour à tout prix, leurs personnages sont vraiment attachants.
Une BD tendre et drôle sur la parentalité.
À la recherche du nouveau père, Gwendoline Raisson et Magali Le Huche, Dargaud, 17,95€.

Le Guide du Mauvais Père 3Le mauvais père est de retour ! Il glisse des règles de conjugaison dans la lecture du soir, envoie ses enfants en éclaireurs quand la situation lui semble dangereuse, fait des mauvaises blagues, apprend à bien prononcer les grossièretés et adore terroriser ses enfants.
Le troisième tome de la série Le Guide du Mauvais Père de Guy Delisle est tout aussi hilarant que les deux premiers. En le lisant, je ricanais tout seul dans le métro (j’avais pas l’air bien malin). C’est méchant, donc très drôle, bien vu et totalement jouissif, bref j’en suis totalement fan !
Une super BD au format poche pour tous ceux qui, comme moi, adorent l’humour vache.
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le guide du Mauvais Père, Guy Delisle, Shampooing, 9,95 €

En parlant de Guy Delisle, je me permets une parenthèse. J’ai (enfin) découvert ses BD où il raconte ses séjours à l’étranger. J’ai lu Chroniques Birmanes (Shampooing), Pyongyang (L’association) et Shenzen (L’association) et c’est absolument génial. On se régale des anecdotes sur le pays, on rit (parfois jaune en lisant Pyongyang…). C’est drôle, mais pas uniquement, c’est vraiment profond. Ce sont de très très bonnes BD pour adulte que je vous conseille fortement !

Aya de YopougonAya est une jeune fille qui vit à Yopougon, en Côte d’Ivoire. Nous sommes en 1978. Il y a ses amies, Ajoua et Bintou qui adorent sortir au Ça va chauffer, Hervé qui craque un peu sur elle, Moussa, le fils du patron de l’usine, Mamadou le dragueur et bien d’autres !
Ma fille (de 7 ans) et moi sommes totalement fans d’Akissi (qui est en fait dans l’histoire la petite sœur d’Aya), mais je n’avais jamais lu Aya de Yopougon. Je me suis totalement régalé avec les deux premiers tomes. Les personnages sont hauts en couleur, les situations souvent très drôles. On suit le quotidien de tous ces personnages, leurs chemins qui se croisent, leurs bonheurs et leurs malheurs. C’est vraiment une super BD.
Les deux premiers tomes d’une série devenue culte, à découvrir absolument !
Aya de Yopougon, T.1, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, Gallimard dans la collection Bayou, 17 €.
Aya de Yopougon, T.2, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, Gallimard dans la collection Bayou, 17 €.

Gabriel

You Might Also Like

Une nouvelle sélection de livres cartonnés

Par 16 mai 2015 Livres Jeunesse

La poule un imagier à picorerTout, tout, tout, vous saurez tout sur la poule ! Qu’elle descend du dinosaure (on voit même sur l’image qu’elle est presque arrivée en bas), qu’elle ne vole pas (sauf si elle a un deltaplane), que parfois il y a des poussins dans ses œufs, mais parfois il n’y en a pas, que quand trois poules vont au champ, la première va devant… bref, le très drôle Laurent Simon nous a pondu (oui, elle était facile), un livre cartonné un peu documentaire. On apprend réellement des trucs sur les poules, mais surtout on se marre (les adultes autant, voire plus, que les enfants), car c’est bourré de clins d’œil, de références, de jeux de mots. Laurent Simon alterne les informations sur les poules et les expressions avec le mot poule, et nous on se régale !
Un super livre cartonné pour se bidonner en famille.

DoudouAprès les poules, le doudou ! Cette fois-ci, c’est Benoît Charlat qui nous présente toutes sortes de doudous. Celui qui fait caca (assis sur son pot), celui qui prend son bain dans la machine à laver, celui qui ramasse la poussière, celui qui sert de bavoir ou même celui qui est perdu ! Forcément, les enfants reconnaissent des situations qu’ils connaissent bien… et les parents aussi ! Les illustrations sont épurées (pas de décor), parfait pour séduire les tout petits, accrocher leur regard !
Un livre cartonné drôle et tendre, qui risque de devenir lui-même un doudou !
Des extraits sur le site de l’éditeur.

PourquoaaaPour la petite grenouille, il est l’heure de dormir. Seulement vient la question : Pourquooôôââ ? L’adulte a beau avoir des réponses, il y aura toujours des Pourquooôôââ ?
Alors bien sûr on se marre bien, car on connaît cette situation, ces Pourquoi ? qui reviennent sans cesse, peu importe l’explication. Les enfants aussi rient de la répétition et vient même un beurk quand est évoqué la glace à la mouche ! L’album vous dit peut-être quelque chose, c’est une réédition (en plus grand format) d’un album qui avait cartonné en 2000. Thierry Magnier a eu une bonne idée de le ressortir !
Le même vu par La littérature de Judith et Sophie et par La soupe de l’espace.

Trois autres rééditions pour trois classiques d’Antonin Louchard.

Oh la vacheDans Oh ! la vache, Antonin Louchard et Katy Couprie nous proposent un inventaire de vaches assez bizarres. Celle à taches (qui se cache), celle à carreaux (c’est rigolo), celle à pédales (c’est pas banal) et bien d’autres encore comme une vache à bonbons et même une vache à lait ! Forcément, on se marre bien avec des vaches comme ça.

la promenade de FlaubertPauvre Flaubert,  le vent lui fait perdre son chapeau, ses lunettes… et puis sa tête, ses bras, son ventre… Avec La promenade de Flaubert, on va apprendre les parties du corps… de façon un peu particulière ! On les cite, on les montre et on s’amuse.  Un album plein d’humour (décalé) aux illustrations faites de collages.

C'est la p'tite bêteOh c’est qui ? Mais c’est la p’tite bête bien sûr ! La petite bête qui monte, qui monte, qui monte… vous la connaissez certainement celle-là (et l’album aussi, c’est un grand classique qui n’a pas pris une ride en 17 ans). Voilà un bon prétexte pour chatouiller nos enfants !
Le même vu par Sophie et Lila.

Griboullis gribouillonsAutre classique d’Antonin Louchard, Gribouillis Gribouillons, sorti en 2002 au Seuil est toujours disponible… et plaît toujours autant aux tout-petits ! Des gribouillis qui sont en fait des éléments de décors. Ils se transforment en nuages, queues de cochons ou fumée de la cheminée une fois la page tournée. Poétique et pas si bête !

Regarde c'est papa !Et si l’on rendait hommage aux papas ? Certains sont impressionnants, comme le Papa Éléphant, d’autres bricoleurs, comme le Papa Castor il y’en a même qui adorent rigoler, comme le Papa Chimpanzé ! J’aime décidément beaucoup cette collection chez Nathan, illustrée par Emiri Hayashi. Des couleurs pétantes (ici un beau jaune), des textures douces à toucher, les albums sont grands avec les coins arrondis, les illustrations sont douces et pleines de contrastes… les enfants adorent ! On regrettera juste que les papas n’ont peur de rien, sont bricoleurs ou rigolos, pas câlins ou consolateurs, les réflexes sexistes ont la vie dure !
Le même vu par L’ivresse des mots.

Quel est ce cri ?Quel bruit fait la souris ? Et l’oiseau ? La cigale ? Il suffit de tourner les pages pour le savoir. Le grand trou central se réduit à chaque fois et dans l’œil de la chouette c’est une dizaine d’yeux que l’on voit (un peu sur le même principe qu’Un petit trou dans une pomme). Un livre pour apprendre le nom des animaux et imiter leur cri.

Les bébés animauxD’ailleurs, si l’on écoutait leurs cris maintenant ? En appuyant sur les pastilles on va pouvoir entendre l’agneau, le chaton, l’ânon, le chiot, le porcelet et les poussins. La collection Mes petits imagiers sonores de chez Gallimard, illustrée par Marion Billet, est maintenant un grand classique… dont les enfants sont totalement fans !

COUV_NCUG_JhabilleLesPandasEt si l’on habillait les pandas ? Ici, on enlève et l’on remet des petites pièces de puzzle qui représentent des vêtements. L’occasion d’apprendre à nommer la jupe, la salopette ou le ciré mais aussi de développer sa motricité fine ! Le texte nous propose les vêtements à mettre… mais on peut aussi laisser libre court à notre imagination.
Le même (et les suivants) vu par Les lectures de Kik et Sous le feuillage.

COUV_NCUG_123PetitsDoigtsUn ver de terre qui sort de son trou, les deux yeux d’un escargot, trois bébés kangourous, quatre queues de chiens, cinq petits doigts… leur point commun ? Ils surgissent du livre ! Des trous dans le livre pour glisser nos doigts et voilà qu’on leur donne vie. Bien sûr, c’est aussi l’occasion d’apprendre à compter jusqu’à 10… tout en s’amusant ! C’est le genre de livre qui fonctionne toujours.

COUV_NCUG_CouleursSurprisesMa couleur préférée, c’est le rouge ! Rouge comme les pommes, comme les cerises, comme une coccinelle ou comme un arc-en-ciel ! Un arc-en-ciel ? N’importe quoi ! Ici, on apprend les couleurs avec beaucoup d’humour. Sur chaque double page, on ouvre des volets et chaque fois on peut s’amuser à trouver l’intrus. C’est drôle, c’est esthétique (illustrations de Laure du Faÿ) et forcément ludique.

COUV_NCUG_DevineLesAnimauxC’est jaune et c’est très fort, c’est… mais non ce n’est pas un poussin qui n’aime pas être dérangé quand il dort, c’est le lion ! C’est gris et ça fait du bruit avec son nez… une souris enrhumée ? Non un éléphant ! Ici aussi, on apprend les couleurs tout en rigolant bien ! Chaque fois une devinette, un premier volet avec une réponse farfelue puis un autre volet avec la bonne réponse. Un livre irrésistible !

COUV_PN_TrotteSourisTrotteLa petite souris trotte, trotte. Elle passe devant le chat, croque un morceau de fromage et se cache même dans les jouets, quelle coquine !
Nouvelle collection chez Nathan, ici on retrouve les illustrations pleines de couleurs de Marion Billet, mais surtout la souris est en bois et se détache de la couv’, on va ensuite devoir la positionner sur chaque page (où un trou de la forme de l’animal est prêt à l’accueillir). C’est forcément ludique, les enfants adorent… par contre, la souris qui dépasse de la couv’ rend pas le livre très pratique à ranger !
Un livre avec un jeu d’encastrement pour s’amuser tout en développant la motricité fine.

COUV_PN_VolePetitOiseau (2)Sorti dans la même collection chez Nathan, Vole, petit oiseau ! nous présente quant à lui un petit oiseau dont on suit la vie au fil des saisons. Ici, c’est donc l’oiseau qu’on va promener au fil des pages. Et là encore, les jolies illustrations de Marion Billet sont colorées et pleines de pep’s !
Les même vus par Sous le feuillage.

Quelques pas de plus…
D’autres chroniques de livres cartonnés ici ou , par exemple.

La poule, un imagier à picorer
de Laurent Simon
Milan
10,90 €, 150×150 mm, 96 pages, imprimé en Chine, 2015.
Doudou
de Benoît Charlat
Sarbacane
10,50 €, 185×185 mm, 50 pages, imprimé en Malaisie, 2015.
Pourquôôââ
de Voutch
Éditions Thierry Magnier
8,90 €, 160×160 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2015 (première édition 1998).
Oh ! la vache
Texte d’Antonin Louchard, illustré par Katy Couprie
Éditions Thierry Magnier
8,90 €, 160×160 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2015 (première édition 2000).
La promenade de Flaubert
d’Antonin Louchard
Éditions Thierry Magnier
8,90 €, 160×160 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2015 (première édition 1998).
C’est la p’tite bête
d’Antonin Louchard
Éditions Thierry Magnier
8,90 €, 160×160 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2015 (première édition 1998).
Gribouillis gribouillons
d’Antonin Louchard
Seuil
12 €, 160×160 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2002.
Regarde, c’est papa !
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit nathan
13,90 €, 260×261 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2015.
Quel est ce cri ?
Texte de Giovanna Mantegazza (traducteur-trice non crédité-e), illustré par Giulia Orecchia
Nathan dans la collection Percimages
11,90 €, 191×213 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2015.
Les bébés animaux
de Marion Billet
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10 €, 150×150 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2015.
J’habille les pandas
Texte de Sylvie Gouel et Lucie St Ges, illustré par Laure du Faÿ
Nathan dans la collection Comme un grand
10,90 €, 168×209 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
1, 2, 3 petits doigts
Texte de Sylvie Gouel et Lucie St Ges, illustré par Laure du Faÿ
Nathan dans la collection Comme un grand
8,90 €, 196×207 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Couleurs surprises
Texte de Sylvie Gouel, Lucie St Ges et Frédéric Maupomé, illustré par Laure du Faÿ
Nathan dans la collection Comme un grand
10,90 €, 198×210 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Devine les animaux
Texte de Sylvie Gouel et Lucie St Ges, illustré par Laure du Faÿ
Nathan dans la collection Comme un grand
10,90 €, 197×209 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Trotte souris, trotte !
Texte de Christel Denolle, illustré par Marion Billet
Nathan dans la collection petit Nathan
11,50 €, 177×177 mm, 8 pages, imprimé en Chine, 2015.
Vole, petit oiseau !
Texte de Christel Denolle, illustré par Marion Billet
Nathan dans la collection petit Nathan
11,50 €, 177×177 mm, 8 pages, imprimé en Chine, 2015.

À part ça ?

Jeanne Dark, illustratrice pour enfants. Un sketch très drôle de Canal Plus.

Gabriel

You Might Also Like

Pour les plus petits

Par 14 novembre 2014 Livres Jeunesse

Une nouvelle sélection de livres pour les tout-petits, des livres cartonnés ou en tissus, qu’ils peuvent malmener. Et l’on commence par deux coups de cœur.

Mon imagier apres la tempeteMon imagier après la tempête est une petite merveille d’humour ! Bon par contre disons le tout de suite, ça fera surtout rire les enfants plus grands et les parents, mais les tout-petits vont aimer les illustrations d’Éric Veillé. Ici, le principe est simple, entre la page de gauche et la page de droite il s’est passé un truc. Par exemple avant la tempête on a un seau, un parasol, un bateau à voile ou encore une glace et page de droite, après la tempête, on a une flaque, on ne voit plus qu’un morceau du parasol en bord de page, le bateau à voile est devenu un bateau à poil (son occupant ayant perdu sa serviette) et la glace est par terre et donc on a une grimace de l’enfant pas content. On va aussi trouver un imagier avant et après l’éléphant (le gâteau, le château, la poire… deviennent splish, splouch ou compote), un imagier avant et après la cantine (la pomme est devenue un trognon, le pain, des miettes et la purée d’épinard… de la purée d’épinard…). Bref c’est vraiment bourré d’humour, ici on est super fans (autant Suzanne 17 mois, Augustine 6 ans que Gabriel 37 ans).

AbécédaireOn aime beaucoup les imagiers gigognes de Xavier Deneux, avec Abécédaire sorti chez Milan on a été comblé ! Un gros pavé (quasiment impossible à transporter par les tout-petits, mais hyper facile à manipuler) avec une lettre à chaque double page. Ici, Xavier Deneux utilise le côté gigogne pour faire que la lettre de la page de gauche s’emboîte dans l’élément de la page de droite. Par exemple, le L en volume rentre dans le dossier du lit de la page de droite (lit dans lequel dort un Lapin à côté de Livres et sous la Lune). C’est joli et délicat (les dessins sont assez épurés) et les enfants peuvent suivre des doigts la forme des lettres (bon là on est d’accord, les tout-petits s’en fichent des lettres) et sur les éléments des pages de droite. Bref un bien bel objet qu’on adore !

Quelques autres ouvrages qui viennent de sortir et que j’avais envie de vous présenter

Tout doux bébéOn commence par un livre tout tissu, extrêmement doux… et imprimé avec des matériaux respectant l’environnement ! Ici, on parle de la douceur (de la caresse du soleil, du pelage des chatons ou d’un câlin). Plein de douceur et très mignon.

Moi j'aime les câlinsMême illustratrice (Camille Chincholle) et même collection (Mes tout premiers livres) chez le même éditeur (Gallimard Jeunesse), Moi, j’aime les câlins est un livre cartonné avec des volets à soulever et des matières à toucher. Ici également c’est plein de douceur tant dans le texte que dans les illustrations, on parle des caresses, des bisous et des câlins… et surtout de ceux de papa et maman !

java mon éléphant à moiCe petit lapin adore son éléphant, il aime se balader sur son dos et voyager avec lui… Sauf que quand il lui tire les oreilles, l’éléphant n’est pas toujours d’accord ! Java mon éléphant à moi c’est un album plein d’humour (avec une chute très drôle) et joliment illustré sur l’imagination débordante des petits. Bien que ce soit un album cartonné, il convient aussi aux « un peu plus grands » !

Plic PlocPlic Ploc, la pluie tombe. Les escargots se régalent et nous on se dépêche de rentrer à la maison pour se mettre à l’abri et ne pas être trempé. On va regarder la pluie de la fenêtre… Plic Ploc est un album tout cartonné plein de douceur et de poésie grâce, surtout, aux jolies illustrations de Mélusine Allirol. Le genre de petit album avec une chute pleine d’humour dont les petits raffolent.

Tutti FruttiPressé comme un citron, haut comme trois pommes, mi-figue mi-raisin… après avoir joué avec les expressions sur les légumes (À croquer, chroniqué ici) Modeste Madoré s’amuse avec les fruits ! Chaque fois, c’est illustré en prenant l’expression au pied de la lettre (mais ça illustre bien aussi le sens de l’expression), c’est drôle et en même temps ça permet de se familiariser avec les expressions françaises.

Une souris verte, comptine pour les petits doigtsUne souris verte qui courait dans l’herbe… et les petits doigts, eux, courent sur les pages ! On touche le corps de la souris, on parcourt sa queue, on suit du doigt le contour du chapeau de ces messieurs ou des bouteilles d’huile et d’eau… bref ici on utilise le toucher ! Pas de matière, mais des creux dans les pages et c’est chouette aussi et Marion Billet aux illustrations (et ça aussi c’est chouette) !

On passe aux livres avec des pastilles musicales, toujours un grand succès chez les tout petits.

Ecoute Dans La NuitOn vous parle régulièrement des albums de Christel Denolle et Emiri Hayashi qui sortent chez Petit Nathan, il faut dire qu’on adore les illustrations de cette collection, ses matières à toucher toute douces et ses parties brillantes, c’est toujours délicat… sauf que dans celui-ci il y a du son et sincèrement c’était mieux sans (surtout que les sons ne sont pas tops), mais tant pis on enlève la pile et l’on profite de ce nouveau livre aux belles illustrations.

zékéyé oiseau de pluieOn aime davantage les sons de Zékéyé et l’oiseau de pluie sorti chez Hachette Jeunesse. Cris de singes, sons de tam-tams et pluie qui tombe ! En plus des sons, on va aussi caresser de très jolies matières à toucher ! Les illustrations de Nathalie Dieterlé sont superbes et l’histoire de Zékéyé pleine de rythme. Un très joli livre à caresser et à écouter qui fera le bonheur des tout-petits.

Où est mon doudou ?Mais où est le doudou de Bébé loup ? Derrière les hautes herbes ? Dans le poulailler ? Soulevons les volets on devrait bien le trouver ! Ici donc on soulève des rabats (un peu fragiles pour les tout-petits, dommage), et l’on appuie sur les petites pastilles pour entendre un son. Chez Gallimard Jeunesse, les sons sont de grandes qualités. Les illustrations de Marion Billet sont pleines de douceur et de pep’s ! Bref, on aime beaucoup.

On termine par un grand album extrêmement complet

Larousse des premières découvertesLe Larousse des premières découvertes est un grand album aux pages solides. Une sorte d’imagier… mais pas seulement ! On parle des couleurs, des contraires (devant ou derrière, grand ou petit, doux ou piquant…), des formes, des nombres… Chaque fois, c’est richement illustré et l’on apprend plein de mots, des notions… le livre propose aussi des comptines, des activités (montrer sur une image les objets carrés, trouver une forme de 4…) et les illustrations de Séverine Cordier sont pleines de charme. On adore !

Quelques pas de plus…
Une autre sélection de livres pour les petits.

Mon imagier après la tempête
d’Éric Veillé
Actes Sud Junior
12,50 €, 160×168 mm, 40 pages, imprimé en Pologne, 2014.
Abécédaire
de Xavier Deneux
Milan dans la collection Les imagiers gigognes
25 €, 195×260 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014.
Tout doux bébé
de Camille Chincholle
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes tout premiers livres
15,50 €, 178×230 mm, 6 pages, imprimé en Chine chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Moi, j’aime les câlins
Texte de Mathilde Bréchet, illustré par Camille Chincholle
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes tout premiers livres
10,50 €, 205×205 mm, 10 pages, imprimé en Chine chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Java mon éléphant à moi
de Paulsson & Jalbert
Gautier-Languereau dans la collection Java
9,90 €, 200×200 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
Plic Ploc
Texte de Frédéric Maupomé, illustré par Mélusine Allirol
Père Castor dans la collection Mes toutes premières histoires
8 €, 190×190 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.
Tutti Frutti
de Modeste Madoré
Océan Éditions dans la collection Océan Baba
9,50 €, 147×150 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Une souris verte
Texte de Christel Denolle, illustré par Marion Billet
Nathan dans la collection Petit Nathan
7,90 €, 175×175 mm, 10 pages, imprimé Chine, 2014.
Écoute dans la nuit
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
15,90 €, 221×222 mm, 12 pages, imprimé Chine, 2014.
Zékéyé et l’oiseau de pluie
de Nathalie Dieterlé
Hachette Jeunesse dans la collection Zékéyé
12,50 €, 193×193 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014
Où est mon doudou ?
de Marion Billet
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
14,90 €, 215×215 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le Larousse des premières découvertes
Texte de Agnès Besson, illustré par Séverine Cordier
Larousse
14,90 €, 265×326 mm, 60 pages, imprimé en Italie, 2014.


Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange