La mare aux mots
Parcourir le tag

Genre

Mauvais genre

Par 16 avril 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous propose deux romans : Je suis qui je suis de Catherine Grive qui nous parle de Raph qui se questionne sur son genre et La romance de l’Ogre Yosipovitch, un conte farfelu et délirant de Matthieu Sylvander illustré par Anaïs Vaugelade qui nous plonge au fin fond des forêts de l’Oural…

Je suis qui je suis
de Catherine Grive
Le Rouergue
9,20 €, 140×205 mm, 126 pages, imprimé en France, 2016.
La romance de l’ogre Yosopovitch
Texte de Matthieu Sylvander, illustré par Anaïs Vaugelade
L’école des loisirs
11,50 €, 138×205 mm, 120 pages, imprimé en France, 2019.

You Might Also Like

Des histoires culottées et d’art !

Par 22 janvier 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on découvre un grand méchant loup un peu particulier et un petit ourson bien décidé à vivre comme il l’entend grâce aux Histoires culottées de Stéphane Servant, et puis on découvre une conversation passionnante entre le peintre David Hockney et le critique d’art Martin Gayford qui nous initie aux images ! Bonne lecture !

Histoire culottées
Textes de Stéphane Servant, illustré par Laeticia le Saux, musique de Jean-Marc Parayre
Didier Jeunesse
16 €, 238×225 mm, 72 pages, imprimé en France, 2018.
Une histoire des images pour les enfants
Texte David Hockney et Martin Gayford (traduit par Céline Delavaux), illustré par Rose Blake
Seuil Jeunesse
18,50 €, 223×288 mm, 128 pages, imprimé en France, 2018.

You Might Also Like

Guerres

Par 6 avril 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux superbes romans d’apprentissage. D’abord, une dystopie qui met le genre au centre de l’intrigue, ensuite, l’incroyable récit d’une grand-mère à sa petite fille sur son enfance pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

Les Porteurs, T1 – Matt
de C.Kueva
Thierry Magnier
14,90 €, 220×270 mm, 304 pages, imprimé en France, 2017.
Quand le monstre naîtra
de Nicolas Michel
Talents Hauts, dans la collection Les Héroïques
16 €, 148×220 mm, 256 pages, imprimé en Bulgarie, 2017.

You Might Also Like

C’est pas mon genre !

Par 9 janvier 2017 Livres Jeunesse

Si vous êtes fidèles de la mare aux mots, vous savez à quel point les sujets tel que le sexisme, le genre, l’homophobie… nous tiennent à cœur (la chronique la plus lue du blog reste d’ailleurs celle sur l’homosexualité dans les livres pour enfants). Même si nous parlons régulièrement de ces sujets, nous n’avions pas fait de chronique dédiée depuis un moment. Trois livres sortis récemment sont l’occasion de le faire. Après la chronique, vous trouverez quelques autres pistes. Et cette chronique est ouverte à tous et à toutes, sans abonnement, n’hésitez donc pas à partager.

Un extraterrestre débarque sur Terre dans le but d’en savoir plus sur quelque chose qui n’existe pas sur sa planète : le genre. Qu’est-ce qui différencie un garçon d’une fille. Et plus il interroge les personnes qu’il croise, plus notre héros est embêté… visiblement, à part physiquement, ce n’est pas si facile de faire la différence entre les deux sexes.
Bonjour madame ! parle avec beaucoup d’intelligence du genre. Bien qu’on y aborde énormément de sujets, bien qu’il soit un support parfait pour un travail en classe, voilà un album qui ne ressemble pas non plus aux livres militants qu’on aime bien parce qu’ils défendent des idées qui nous tiennent à cœur et qui « ont le mérite d’exister » (oui, j’ai quelques noms en tête, mais ne comptez pas sur moi pour les donner ici). Non Bonjour madame ! est un très bon album tout court. Il déconstruit avec beaucoup d’humour les clichés sexistes en montrant à quel point les aprioris sont ridicules quand ils sont vus par une personne extérieure. Celui qui ne connaît pas sur sa planète de différence entre les deux genres s’étonnera aussi que l’un ne supporte pas d’être pris pour l’autre (comme si c’était insultant pour un garçon d’être pris pour une fille).
Un album drôle, intelligent et bien foutu pour réfléchir à l’absurdité des phrases du genre « c’est un truc de filles ».

Émile et Mathis s’aiment énormément, si bien que le jour où les deux enfants trouvent une bague ils décident de se marier. Seulement quand Émile raconte à ses parents ce beau moment qu’il a vécu ceux-ci ne sont pas vraiment à la fête et lui expliquent que ce n’est pas possible, un garçon ne peut pas se marier avec un garçon !
Parler d’homosexualité dans un livre pour enfant ce n’est pas évident. D’ailleurs, peu de maisons d’édition osent (il y a des auteur.e.s qui ont des projets dans leurs tiroirs, mais ont du mal à les faire éditer). Des albums sur ce sujet qui sont délicats, intelligents, poétiques et bien illustrés… ça ne court par les rues ! On pense surtout au superbe Jérôme par cœur de Thomas Scotto et Olivier Tallec. Comme dans ce dernier, dans DEUX garçons et UN secret on ne parle d’ailleurs pas directement d’homosexualité. Dans les deux albums, il n’est peut-être juste question que d’une forte amitié, c’est le regard des adultes qui transforme tout ça. Ici, on parle donc de parents qui se mêlent des beaux sentiments de leurs enfants et de parents plus ouverts, on parle aussi des ami.e.s complices, d’accepter les autres comme ils sont. Plus tard, comme le dit la mère de Mathis, les deux garçons se marieront peut-être… et peut-être pas, et alors ?
Un bel album délicat et poétique sur les amours des enfants et sur le regard intolérant de certains parents.

Les garçons cherchent toujours la bagarre alors que les filles cherchent la paix, Le rose est une couleur de fille, À la maison les filles aident plus que les garçons, En classe les garçons sont turbulents alors que les filles sont calmes… Qui n’a jamais entendu ces phrases idiotes, ces clichés sexistes ? Et si l’on réfléchissait d’où viennent ces idées reçues ?
Alors que certains éditeurs essaient de sortir des livres antisexistes qui se révèlent finalement plus sexistes qu’autre chose (mais comme il y a un filon, faut y aller !), Oskar éditeur a sorti un album plein d’intelligence et de bon sens sur les préjugés sexistes. Intelligent, car il ne nie pas tout… mais explique des choses. Il rappelle que la société n’élève pas pareil les enfants en fonction de leur sexe, on ne demande pas la même chose à un garçon qu’à une fille et ça explique pas mal de choses (l’album devrait d’ailleurs être lu par tous les parents et tou.te.s les enseignant.e.s !!!). Ici, on réfléchit (l’ouvrage est sorti dans la collection Philo, des mots pour réfléchir), on nous donne des exemples concrets, on nous invite même à jouer. C’est vraiment bien fait, qu’on le lise à la maison ou qu’on l’utilise en classe.
28 idées reçues sur les filles et les garçons torpillées avec intelligence, un album IN-DIS-PEN-SA-BLE !

Si vous avez aimé cette chronique, quelques autres qui pourraient vous plaire :

Retrouvez les livres antisexistes que nous avons chroniqués regroupés ici et ceux sur l’homosexualité .

Bonjour madame !
Texte de Delphine Rieu, illustré par Julie Gone
Eidola
10 €, 160×220 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.
DEUX garçons et UN secret
Texte d’Andrée Poulin, illustré par Marie Lafrance
Éditions de la bagnole dans la collection La vie devant toi
13,90 €, 250×250 mm, 32 pages, imprimé en Canada, 2016.
Idées reçues sur les filles et les garçons
Texte d’Agnès Aziza, illustré par Manu Boisteau
Oskar Éditeur dans la collection Philo, des mots pour réfléchir
14,95 €, 165×230 mm, 230 pages, imprimé en Europe, 2015.

You Might Also Like

Mauvais genre

Par 26 avril 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on embarque aux côtés de Buffalo Belle, une petite fille qui a bien retenu l’adage beauvoirien « on ne naît pas femme, on le devient » et de Simona Ciraolo qui nous entraîne dans le quotidien de deux sœurs…

Buffalo Belle
d’Olivier Douzou
Le Rouergue
12 €, 158×217 mm, 48 pages, imprimé en France, 2016.
Ma grande sœur et moi
de Simona Ciarolo
Gallimard Jeunesse
15 €, 236×278 mm, 40 pages, imprimé à Londres, 2016.

You Might Also Like

Secured By miniOrange