La mare aux mots
Parcourir le tag

Henri Godon

Les invité.e.s du mercredi : Henri Godon et Julia Wauters

Par 7 décembre 2016 Les invités du mercredi

Aujourd’hui, on part pour le Québec pour en savoir plus sur l’un des chanteurs les plus enthousiasmants du moment, Henri Godon ! Ensuite, on retrouve l’auteure/illustratrice talentueuse Julia Wauters  pour notre rubrique En vacances avec… Bon mercredi à vous.


L’interview du mercredi : Henri Godon

Henri GodonComment est né le personnage Henri Godon ?
Depuis 20 ans, je parcours les écoles du Québec dans un programme du ministère de l’Éducation « La culture à l’école ». Je rencontre des centaines d’enfants annuellement. En leur présence, je chante, je conte et je crée. À chaque fois, les rencontres deviennent une fête. J’ai toujours eu beaucoup de plaisir avec le public des 5 à 11 ans. Et puis un jour, je me suis aperçu que j’avais plusieurs chansons dans mon tiroir qui s’adressaient à eux. J’ai donc décidé de mettre en branle le projet sous le pseudonyme Henri Godon.
Au Québec, nous avons une musique traditionnelle qu’on appelle du « rigodon ». Puisque je jouais de l’accordéon et que mes chansons avaient parfois des tendances issues de la musique traditionnelle, le jeu de mot « Henri Godon » est donc né de cette idée.

thumb-large-henrigodonL’image est très présente dans l’univers d’Henri Godon, on trouve même une appli, c’était important pour vous ?
Puisque j’ai aussi une carrière avec le groupe de musique Les Tireux d’Roches (http://www.tireuxderoches.com), je désirais apparaître seulement dans un univers de bande dessinée pour le projet Henri Godon. Je me suis mis à travailler avec l’illustrateur Fabio Pellegrino. Mais avec le temps, Henri Godon a eu plusieurs apparitions et il ne se cache plus derrière l’illustration. Mais les illustrations de Fabio font maintenant partie intégrante du projet.

D’où viennent vos idées pour écrire vos chansons ?
C’est en côtoyant les élèves dans les écoles, en écoutant leurs conversations, en discutant avec eux à la récréation. Je considère que mon métier est d’abord de faire de la création. J’ai toujours un petit calepin et je note des idées au fil du quotidien.

thumb-large-hg_coverNous n’avons pas encore eu la chance de vous voir sur scène, parlez-nous un peu de votre spectacle et aurons-nous la chance de vous voir bientôt en France ?
Mais bien sûr que vous en avez eu la chance. Nous avons fait quelques virées en France et l’accueil est incroyable. J’adore le jeune public français et je prends un malin plaisir à les taquiner sur leur drôle d’accent. J’ai fait des salles de spectacles où tous les enfants connaissaient les paroles. Je fus réellement ému. Nous serons de retour pour une petite tournée en février 2017.

Parlez-nous de votre parcours
J’ai commencé ma carrière avec des spectacles de contes. J’ai ensuite monté un groupe de musique traditionnelle du Québec où je joue de l’accordéon. Avec ce groupe, nous faisons le tour du monde depuis maintenant près de 20 ans. Parallèlement, j’ai toujours resté près des enfants car, lorsque je m’en éloigne, je m’ennuie de leur joie de vivre et leur spontanéité. J’ai toujours aimé la créativité des enfants et c’est pourquoi je vais toujours à leur rencontre dans les écoles. Nous créons des chansons, de la musique, on fait des vidéos, on invente des histoires… Donc, le conte, la chanson, l’accordéon, la guitare composent ma boîte à outils. Et je fais mon parcours avec ça.

thumb-large-henri_godon_pochette_webY a-t-il des chanteurs ou chanteuses pour enfants qui vous ont inspiré, qu’écoutiez-vous quand vous étiez petit ?
Je n’ai pas vraiment d’influence. Lorsque j’étais enfant, les émissions de télévision jeunesse étaient créatives, farfelues et sans but éducatif. J’aime toujours ce concept. Mes chansons n’ont pas de visée pédagogique et mes histoires ne finissent jamais avec une morale. Je trouve que les enfants sont très intelligents et j’essaie d’être à leur hauteur.

Quelques mots sur vos projets ?
Henri Godon est pour moi une belle aventure. J’adore mon métier et j’espère pouvoir continuer encore longtemps. Je suis présentement à l’écriture d’histoires et de nouvelles chansons pour jeune public. On dirait que mes chansons contribuent à mettre de la joie et du plaisir dans les familles et les écoles.
En ce qui me concerne, ça me rend heureux de voir les gens heureux.
Voilà.

Discographie :

  • La vie rêvée (2016), que nous avons chroniqué ici.
  • Chansons pour toutes sortes d’enfants (2014), que nous avons chroniqué ici.

Retrouvez Henri Godon sur son site http://www.henrigodon.com.


En vacances avec… Julia Wauters

Régulièrement, je pars en vacances avec un. e artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à la.le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet.te artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’elle.il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il.elle veut me présenter et c’est elle.lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est avec Julia Wauters que je pars ! Allez en route !

5 10 albums jeunesse

  • mon chagrinPrendre & donner, Lucie Félix
  • Mon chagrin, Malika Doray
  • Sam et Tom : l’incroyable aventure, Mac Barnett et Jon Klassen
  • Les vers de terre mangent des cacahuètes, Élisa Géhin
  • Gaston, Christian Robinson et Kelly DiPucchio
  • La chambre du lion, Adrien Parlange
  • Jo singe garçon, Beatrice Alemagna
  • Bébés chouettes, Martin Waddell et Patrick Benson
  • Remue-ménage chez madame K, Wolf Erlbruch
  • Ernest et Célestine, Gabrielle Vincent

Paul au parc5 BD

  • La série de Paul, de Michel Rabagliati
  • 5000 kilomètres par seconde, de Manuele Fior
  • Une vie de famille agréable, d’Antoine Marchalot
  • Le voleur de livre, d’Alessandro Tota et Pierre Van Hove
  • Tout le catalogue des formidables éditions 2024

Mrs Dalloway, Virginia Woolf5 romans

  • Le carnet d’or, Doris Lessing
  • Réparer les vivants, Maylis de Kerangal
  • Tout ce que j’aimais, Siri Hustvedt
  • Mrs Dalloway, Virginia Woolf
  • Les corrections, Jonathan Franzen

5 auteurs

  • Alice Munro
  • Jean Echenoz
  • Patrick Modiano
  • Yoko Ogawa
  • Paul Auster

5 10 DVD

  • Take Shelter, Jeff Nichols
  • Certains l'aiment chaudLa vie aquatique, Wes Anderson
  • Bright Star, Jane Campion
  • This Is 40, Judd Apatow
  • Sacré Graal, The Monty Python
  • Bienvenue à Gattaca, Andrew Nichols
  • Certains l’aiment chaud, Billy Wilder
  • Le Lauréat, Mike Nichols
  • To be or not to be, Ernst Lubitsch
  • et la dernière saison de Black mirror, juste parfaite.

Creedence Clearwater Revival, Cosmo's Factory5 albums

  • Kate Bush, Hounds of Love
  • Fleetwood Mac, Rumours
  • Creedence Clearwater Revival, Cosmo’s Factory
  • Tame Impala, Lonerism
  • The Notwist, Neon Golden

10 chansons

  • La fête noire, de Flavien Berger
  • Memories, de Fenster
  • Reach a bit further, de Wild BeastHow do i know, de Here we go magic
  • Heavy wave, de Motoroma
  • Santa Fé, de Beirut
  • I hope you die, de Molly Nilsson
  • Home, de LCD soundsystem
  • How do I know, de Here we go magic
  • Elle ne t’aime pas, de La Femme
  • Jet in jungle, de Damaged Bug

5 artistes

  • Vallotton
  • Hockney
  • Sonia Delaunay
  • Paul Cox
  • Laure Wauters (et oui c’est ma sœur mais son travail m’inspire tous les jours)

5 lieux

  • Le quartier de Gracia à Lisbonne
  • Le Trastevere à Rome
  • Coogee à Sydney
  • Mae hong son dans le nord de la Thaïlande
  • Williamsburg à Brooklyn

Julia Wauters est auteure et illustratrice.

Bibliographie sélective :

  • Un ours, des ours, collectif, Sarbacane (2016), que nous avons chroniqué ici.
  • Quand la sagesse vint aux ânes : Fables, illustration d’un texte de Pierre Ruaud, Amaterra (2015).
  • Pierre et le loup, illustration d’un texte de Bernard Friot, Milan (2015).
  • Poésies dans l’air et dans l’eau, illustration d’un texte de Kochka, Père Castor (2015).
  • Meslama la sorcière, illustration d’un texte de Jennifer Dalrymple, Cambourakis (2015).
  • Le pays où l’on arrive jamais, illustration d’un texte d’André Dhôtel, Flammation (2015).
  • Fanfare, illustration d’un texte d’Anne Cortey, Sarbacane (2014).
  • Youk le râleur, illustration d’un texte de François Beaune, Hélium (2014).
  • Lumières, l’encyclopédie revisitée, collectif, L’édune (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • La légende de Saint-Nicolas, illustration d’un texte de Robert Giraud, Père Castor (2012).
  • Une nuit, loin d’ici : Un bestiaire qui se dévoile de page en page, texte et illustrations, Hélium (2011).
  • Rhino a un truc qui lui gratte le dos, illustration d’un texte de Karine-Marie Amiot, Albin michel (2011).
  • Les fous du platane : Et autres histoires à en perdre la tête, illustration d’un texte de Jean Louis Maunoury, Sarbacane (2011).
  • Quatre histoires du petit Chaperon rouge racontées dans le monde, illustration d’un texte de divers auteur. e. s avec Aurore Petit, Syros (2010).
  • Petit Chat découvre le monde, illustration d’un texte de Claire Ubac, Benjamin média (2010), que nous avons chroniqué ici.
  • Le rire de Milo, illustration d’un texte de Eglal Errera, Actes Sud junior (2009).
  • Matakonda la Terrible, illustration d’un texte d’Anne Vantal, Actes Sud junior (2009).
  • Ma grande sœur m’a dit, illustration d’un texte de Gilberte Niamh Bourget, Hélium (2009), que nous avons chroniqué ici.
  • Vents dominants, scénario illustré par Glen Chapron, Sarbacane (2009).

Le site de Julia Wauters : http://juliawauters.tumblr.com.

You Might Also Like

La musique adoucit les mioches

Par 21 avril 2014 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Une petite chronique musicale, ça faisait longtemps !

Henri Godon - Chansons pour toutes sortes d'enfantsOn commence par un gros coup de cœur. Un album découvert dans l’émission Écoute, il y a un éléphant dans le jardin qui nous a fait danser dans l’appartement ! Henri Godon et ses Chansons pour toutes sortes d’enfants nous colle un sourire (et je dirai même la patate) qui fait du bien ! Difficile de ne pas remuer en écoutant ce Québécois, on reprend les refrains, ça met l’ambiance ! On y joue à cachette dans l’bois, on s’y donne rendez-vous à la disco du vendredi, on y demande à tout le monde comment on fait les bébés (et la réponse sera toujours la même… Dim dade de lide lam…), on s’y fait peur à Halloween, on y parle du trafic routier incroyable à la campagne, de la musique qui rythme notre vie, d’une fête sans les parents (une chanson qui devrait faire remonter quelques émotions aux parents), d’un marché où l’on achète des instruments, de vacances pluvieuses, de quand la neige empêche d’aller à l’école, des toutes sortes de monde qu’il faut pour faire un monde, des enfants qui ont toutte et qui ne savent quand même pas savoir quoi faire… Bref, vous l’aurez compris, Henri Godon nous parle de sujets qu’on connaît bien. Beaucoup d’humour, de poésie, de délicatesse… Avec de jolis messages (mais pas niaiseux). Henri Godon c’est certainement ma meilleure découverte musicale de cette année, un album qui va nous accompagner longtemps, sur la route des vacances, ou ailleurs !
Écoutez des extraits sur le site d’Henri Godon.

Comptines de roses et de SafranÇa sent bon les épices quand on écoute Comptines de rose & de safran, le grand livre CD de la collection Comptines du monde chez Didier Jeunesse sur l’Inde, le Pakistan et le Sri Lanka. Des musiques douces, d’autres entraînantes, des musiques typiquement indiennes, des airs bien connus (comme par exemple une version Tamoul de Frère Jacques), on est bercé, on a envie de danser et surtout on prend beaucoup de plaisir. Comme toujours dans cette collection on va retrouver, pour chaque chanson les paroles et leur traduction et un petit texte explicatif sur l’origine, l’histoire ou encore la signification du morceau. Dans l’introduction, on en saura plus sur les langues, sur les transcriptions. À signaler aussi que le livre est magnifiquement illustré par Aurélia Fronty, et c’est un régal ! Un superbe livre-CD avec des musiques venues d’Inde, du Pakistan et du Sri Lanka pour les enfants… mais aussi pour les adultes sans enfants.
Extraits du livre et du CD sur le site de Didier Jeunesse.

Gibus Tam-Tam dans la brousseUn crapaud pas beau, une sauterelle qui s’en va au loin, un éléphant somnambule, un zèbre qui est noir rayé de blanc ou blanc rayé de noir… peu importe et bien d’autres animaux nous accompagnent dans Tam-Tam dans la Brousse. Sorti dans une toute nouvelle collection de chez Didier Jeunesse, Zim Zim Carillon, le livre-disque signé Gibus, Tam-Tam dans la brousse, nous transporte en Afrique. En français, en lingala ou en créole, les rythmes entraînent les petits (3-6 ans d’après l’éditeur, mais je dirai que même avant ça fonctionne bien), leur donnent envie de danser au son des nombreux instruments, de reprendre les refrains. Un disque très rythmé, un livre très coloré (grâce aux belles illustrations de Charles Dutertre) pour bouger son corps… et pourquoi pas réviser son lingala !
Extraits du livre et du CD sur le site de Didier Jeunesse.

David Sire Niet Popov !Le nouveau David Sire s’appelle Niet Popov ! On y parle d’interdiction (qui fait que ça nous démange), des « oh ! », de la société de consommation, d’un personnage qui traîne des pieds en soupirant et qui s’appelle Bof, des beurk qu’on lance en voyant les horreurs du monde, des jours où l’on est scrogneugneu, de l’impératif qui fait répondre non, de la gourmandise, d’un personnage appelé Couic qu’il vaut mieux ne pas importuner, des boulettes qui nous font faire oups et des jours de grisaille qui nous donnent envie de dire Aïe ! bref vous l’aurez compris, dans son nouvel album, David Sire joue avec les onomatopées ! J’avais découvert ce chanteur avec le génial L’Arpenteur puis avec son spectacle Filopat & Cie qu’on avait adoré, donc je suis ravi de le retrouver ! Un nouvel album poétique, qui joue avec les mots, les sons où l’on aborde des tas de sujets. Des chansons qui font réfléchir, d’autres qui nous restent en tête et qu’on a envie de chanter avec les enfants. Et en plus, le livre est illustré par la géniale Magali Le Huche ! David Sire a vraiment son univers… et l’on est heureux d’y retourner !
À noter que l’album est sorti aussi en disque simple, sans livre.
Extraits du livre et du CD sur le site des Éditions des Braques.

David Sire C'est de familleLes éditions des Braques, qui éditent Niet Popov ! ont la très bonne idée de rééditer un précédent David Sire qui était épuisé : C’est de famille ! Illustré ici aussi par Magali Le Huche (les illustrations restent les mêmes que dans la précédente édition, la maquette a juste été un peu modifiée dans les premières et dernières pages). Un album qu’on a beaucoup écouté ici et qu’on est heureux de pouvoir à nouveau conseiller. Ici, on croise des enfants qui se faufilent sous la table pour les pieds (ou pour épier), on parle d’un père qui se moque d’avoir de gros biscotos, des gens qui ont de drôles de noms, des dédales que sont les arbres généalogiques, d’être puni, d’un grand-père qui pépie, des sœurs qui font tourner en bourrique, d’une famille un peu distraite, des parents qui se séparent (Y’a plus d’amour sous notre toit, Mon cœur est tout pantois, maman qui crie, papa qui part, mes parents se séparent), les familles recomposées, d’un cousin qui est un peu remuant, d’une mamie qu’on a mise dans une boîte, d’un petit dernier qui ne voulait plus être traité de petit dernier et même de savoir qui a pété dans la voiture bondée ! Bref ici c’est parfois grave… mais on rigole bien aussi ! Comme la vie en famille, non ?
Extraits du livre et du CD sur le site des Éditions des Braques.

La musique en chantantInitions-nous à la musique maintenant ! Grâce à Morgane et Cie et Naïve, on va faire des échauffements de voix puis nous voilà lancés ! On chante les notes, on différencie le grave de l’aigu, on apprend le tempo, on va faire des sons avec notre voix grâce aux onomatopées, on va se familiariser avec les rimes, développer notre oreille interne, maîtriser notre souffle, chanter crescendo, assouplir notre voix, faire des percussions corporelles, chanter en canon… Grâce à des chansons connues (Frère Jacques, Alouette, gentille alouette…) et à des créations, les enfants vont découvrir la musique en chantant. Les chansons sont agréables à entendre, à reprendre et pour chacune d’entre elles, on trouve dans le livret une petite explication sur son intérêt pour l’initiation musicale. Le genre d’album qu’on adore utiliser avec les petits, une vraie réussite !
Un extrait en ligne.

Comptines pour mon bébéOn termine par des livres pour les plus petits et l’on commence avec Comptines pour mon bébé illustré par Cécile Hudrisier, qu’on adore. D’abord on ouvre les yeux, puis on se lève, on prend le petit déjeuner et nous voilà en train de faire les petites marionnettes ! Dans ce nouveau livre de la collection Éveil Musical de chez Didier Jeunesse on va retrouver des chansons à doigts (avec des indications) et des petites comptines. Chansons connues (Bateau sur l’eau, Ainsi font font font, Les petits poissons dans l’eau…) côtoient des chansons que l’on va découvrir. Au niveau des interprètes, on retrouve notre pétillante Natalie Tual, Pierre Amiot ou encore Yves Prual et des chœurs d’enfants. C’est doux à écouter pour les tout-petits (en plus, ils ont un livre tout cartonné qu’ils peuvent manipuler) et pas désagréable pour les parents, bref on aime beaucoup cette collection et ce nouvel opus nous ravit !
Extraits du livre et du CD sur le site de Didier Jeunesse.

Les instruments du monde vol 2On termine par deux livres sans CD, mais dans lesquels la musique est quand même présente. Tout d’abord, on va se familiariser avec les instruments du monde. On vous avait déjà parlé du premier livre de cette série, revoici donc six nouveaux instruments illustrés par Marion Billet avec une pastille sonore pour écouter quel son il produit. Guitare hawaiienne, violon chinois, cornemuse, harmonica, bongos et guitare flamenca sont joués par des animaux typiques du pays d’où ils viennent. L’enfant appuie donc pour entendre le son. Un petit curseur caché en fin d’ouvrage permet « d’éteindre » le livre et économiser les piles. Et les sons sont plutôt agréables !

les oiseaux exotiquesOn quitte la musique, mais comme c’est aussi un livre de la collection Mes petits imagiers sonores, c’était dommage de vous parler de Les instruments du monde vol.2 sans vous parler de celui-ci ! Les oiseaux exotiques propose, comme son titre l’indique, de partir à la rencontre du martin-pêcheur géant, du loriquet arc-en-ciel, du toucan, du manchot royal et du flamant rose. Ici aussi, en touchant la pastille l’enfant déclenche un son (et là encore, on trouve un bouton off !). C’est également Marion Billet qui habille de ses illustrations colorées ce petit livre cartonné. Deux ouvrages qui vont vraiment plaire aux petits.

Quelques pas de plus…
Nous chroniquons régulièrement des CD, par exemple ici, , ici ou encore .

Précision : pour cette chronique j’ai trouvé que les picto âge avaient encore moins d’importance que d’habitude, j’ai juste laissé le têtard quand les livres sont manipulables par les tout-petits.

Chansons pour toutes sortes d’enfants
Texte de Henri Godon
Victorie Music
Autour de 15€ pour le disque et de 10€ pour le format numérique, 35 min. env.
Comptines de Roses & Safran
Collectées par Chantal Grosléziat, réalisation musicale de Jean-Christophe Hoarau, illustrés par Aurélia Fronty
Didier Jeunesse dans la collection Comptines du monde
23,80 €, 270×275 mm, 58 pages, 55 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2012.
Tam-Tam dans la brousse
de Gibus, illustré par Charles Dutertre
Didier Jeunesse dans la collection Zim Zim Carillon
14,90 €, 215×217 mm, 32 pages, 32 min. env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Niet Popov !
de David Sire, illustré par Magali Le Huche
Les éditions des Braques dans la collection Un livre – Un CD
18,30 €, 213×214 mm, 36 pages, 59 min. env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Niet Popov !
de David Sire
Les éditions des Braques
Autour de 15€ pour le disque et de 10€ pour le format numérique, 59 min. env.
C’est de famille !
de David Sire, illustré par Magali Le Huche
Les éditions des Braques dans la collection Un livre – Un CD
18,30 €, 213×214 mm, 36 pages, 74 min. env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La musique en chantant
de Morgane et Cie
Naïve dans la collection Les petits indispensables des tout-petits
Autour de 10 €, 32 min. env.
Comptines pour mon bébé
Illustrées par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection Éveil musical
12,90 €, 160×160 mm, 26 pages, 13 min. env., imprimé en Chine, 2014.
Les instruments du monde vol. 2
Musiques de Paule du Bouchet, illustré par Marion Billet
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10 €, 150×150 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014
Les oiseaux exotiques
Musiques de Paule du Bouchet, illustré par Marion Billet
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10 €, 150×150 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014

À part ça ?

La Petite Salamandre 93Le nouveau numéro de La petite salamandre est sorti et cette fois-ci on a rendez-vous avec l’escargot ! On va en apprendre sur ce charmant (si si) petit animal ! Par exemple qu’il peut tirer un poids de 4 kilos (ce qui équivaudrait pour nous à tirer un chariot avec deux éléphants !), que son accouplement peut durer plusieurs jours et que, quand les œufs éclosent, l’une des nourritures des nouveau-nés ce sont les petit-e-s frères/sœurs moins rapides ! En plus de ce dossier sur les escargots (qui est complété par une idée d’activité avec des coquilles, une recette de gâteau et un jeu plein d’humour), on va en savoir plus sur le sonneur à ventre jaune, apprendre à différencier le pissenlit du tussilage, jouer avec les rapaces, retrouver l’extraterrestre Klignopo le temps d’une BD, avoir des conseils en matière d’écran de la part de Myrtille, lire une histoire… Bref encore un super numéro de La petite Salamandre, la revue des enfants curieux de nature.
Feuilletez ce numéro en ligne et abonnez-vous ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange