La mare aux mots
Parcourir le tag

Jean-François Alexandre

Une nouvelle chronique musicale

Par 3 juillet 2014 Musique pour enfants

Pour les vacances, heureusement qu’il y a les CD pour les longs trajets (dans l’autoradio familial ou au casque). Je vous propose une petite sélection aujourd’hui.

ego le cachalotÉgo le cachalot (qui a du mal à passer les portes), un cochon qui se révolte (le Che des verrats), un croco qui a des caries à force d’abuser des sucreries (Chico le croco), un petit pois qui était remonté dans un nez et qui s’était mis à pousser, un chien qui a une cystite (et donc s’arrête souvent)… voilà les héros du premier album pour enfant de David Delabrosse.
Encore un chanteur pour adultes (je vous conseille son album produit par Yann Tiersen, 13m2) qui tente l’aventure chanson pour enfants… et c’est réussi ! Le disque de David Delabrosse est joyeux, plein d’humour, rythmé et surtout les parents ne vont pas être agacés (et ça, c’est important). Il le chante régulièrement dans les librairies et j’espère le voir prochainement. Ma fille de 6 ans a directement adopté Égo le cachalot et je ne l’oblige même pas à l’écouter dans sa chambre porte fermée.
Une belle réussite.
Écouter des extraits, se tenir informé des dates…

Ignatus et les frères MakouyaAutre chanteur pour adultes à la base, Ignatus a décidé lui de s’entourer de deux musiciens et conteurs originaires du Congo pour faire ses premiers pas dans la chanson pour enfants. Ensemble, ils signent Et comment vous faites chez vous ?, un disque rythmé, entraînant où se croisent français, anglais et lingala. On y rencontre des gens qui, malgré l’eau qu’ils portent sur leur dos, continuent de chanter, un vieil homme qui avait un truc mystérieux qui attirait les gens, des petits chiens qui se font écraser, des rêves… On va aussi retrouver des airs connus comme Le roi Dagobert (avec un second couplet inédit) ou Les cactus de Dutronc.
Un disque pour remuer aux rythmes des sanza, ukulélé, guitare et ngômfi.
Des extraits et plus encore.

Mon imagier des vacancesCoup de cœur pour Mon imagier des vacances de Romain Didier. Des chansons entraînantes, pleines d’humour et particulièrement bien écrites, poétiques. Du départ en vacances et ses préparatifs au retour avec le blues qui l’accompagne. Entre les deux il y aura eu un petit tour au bord de la mer, des châteaux de sable, des jours de pluie où l’on sort les jeux de société, des crêpes (faites par une grand-mère qui n’a que faire d’une balance), une cabane, des balades, des soirs où l’on se couche tard et où l’on découvre la nuit, une tente où l’on va dormir avec les cousins de passage… Les enfants vont se reconnaître dans les belles chansons de Romain Didier (même s’ils ne passent pas leurs vacances chez une grand-mère qui habite au bord de la mer). Le livre aux pages cartonnées (donc manipulable par les tout-petits) est très joliment illustré par Aurélie Guillerey.
Un très bel album qui sent bon les vacances.

Comptines et chansons au bord de l'eauUne petite compilation de chez Didier Jeunesse c’est forcément une bonne nouvelle. Comptines et chansons au bord de l’eau nous propose donc 17 chansons avec comme thèmes communs la mer, l’eau, les bateaux… En français ou pas (anglais, breton, créole…), chantées par des enfants, mais aussi par des adultes (notamment la pétillante Natalie Tual). Ces chansons extraites de livres-disques Didier Jeunesse (Au fil de l’eau, Bulle et Bob à la plage, Comptines et berceuses de Bretagne, À l’ombre du Baobab…) sont un délice.
Une compile pleine de charme pour prendre la route vers la mer.
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse.

Quelques CD de plus…

Fées Do DoPour faire de beaux rêves, quoi de mieux que la musique classique ? Le quatrième volume de Fées Do Do (série sous titrée Musique classique pour les rêves), est une belle compilation dédiée aux cuivres, les tout-petits vont pouvoir se régaler avec de beaux airs pleins de douceur signés Verdi, Puccini, Mozart, Wagner
Un CD tout doux, vraiment idéal pour les moments calmes.
Écoutez-le sur Qobuz.

Eh bien dansonsVincent Guigue nous propose de faire le p’tit train des bouts d’chou, de la gym, la danse du loup, du calinou, du doudou, du non… bref, il nous invite à danser, à remuer. Les petits (à partir de 18 mois d’après l’éditeur) vont adorer bouger leur corps au son de ces chansons rythmées. Le livret est joliment illustré par Séverine Duchesne et l’on retrouve, le temps d’un duo, la délicieuse Amélie-les-crayons.
Un album plein de rythme pour faire bouger les plus petits.

zikabibouMélange de samples de petits bruits et de babillages de bébés, Zikabibou raconte la journée de bébé. Le réveil, les bisous, les chutes, les repas, les tutut, les câlins, le dodo, le bibou… Personnellement, j’ai trouvé ça horripilant mais peut-être suis-je passé à côté d’un album qui va faire la joie des tout-petits. Faites-vous votre propre avis en écoutant des extraits ici.
Des sons et des voix de bébés pour les tout-petits.

La box à JacUn petit chat un peu trop gentil avec les souris aux yeux de son père, une ferme bien garnie (chanson prétexte à apprendre le nom des animaux de la ferme et de ceux qui n’y sont pas), des gros mots que l’on peut dire, des gouttes qui tombent et un concours de danse chez les petites bêtes. Un petit CD assez court, mais franchement plaisant, rythmé et joyeux plutôt pour les plus petits.
Un CD plein de charme au prix tout doux que vous pouvez écouter et acheter ici.

Violeta DuarteOn termine par une fête ? C’est ce que nous propose Violeta Duarte avec son album Fiesta pour petits et grands, un disque aux sonorités d’Amérique Latine et des Caraïbes. Chantées en français et en espagnol, ces chansons nous donnent envie de bouger et il est difficile de ne pas remuer au rythme de ces mélodies entraînantes.
Un disque qui donne envie de bouger au son de musiques d’Amérique du Sud.
Son facebook.

Quelques pas de plus…
Retrouvez tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués sur l’album pinterest qui leur est consacré.

Égo le cachalot
de David Delabrosse
L’hallali production distribué par L’autre distribution.
Autour de 15 €, 25 minutes environ, 2014.
Et comment vous faites chez vous ?
d’Ignatus & Les Frères Makouaya
Victor mélodie
15 € (prix conseillé), 37 minutes environ, 2014.
Mon imagier des vacances
de Romain Didier
Gallimard jeunesse dans la collection Éveil musical
15,50 €, 150×150 mm, 36 pages, 56 minutes environ, imprimé en Chine, 2014.
Comptines et chansons au bord de l’eau
de Collectif
Didier Jeunesse
17,20 €, 40 minutes environ, 2014.
Fées Do Do Vol.4 Les cuivres
de Collectif
Naïve dans la collection Fées Do Do
14,50 € (prix conseillé), 37 min. environ, 2014.
Eh bien, dansons maintenant !
de Vincent Guigue
Victor Mélodie / La souris sur l’Gateau
15 € (prix conseillé), 45 min. environ, 2014.
Zikabibou, la journée de Bibou
d’Agnès Bonnaire
Éclat sonore
15 € (prix conseillé), 44 min. environ, 2014.
La box à Jac
de Jacques Livenais
Jacques Livenais et Tonton La Prod
5 €, 10 min. environ, 2014.
Fiesta pour petits et grands
de Violeta Duarte
Victor Mélodie
16 € (prix conseillé), 44 min. environ, 2014.

À part ça ?

Didier Jeunesse a créé la page… Didier jeunesse Musique ! Bons plans de sorties, vidéos, infos… Si vous aimez la musique pour enfants, c’est une page à suivre !

Gabriel

You Might Also Like

A écouter

Par 2 août 2013 CD non musical, Musique pour enfants

Dans les transports on peut facilement occuper les enfants en leur faisant écouter des histoires (c’est bien mieux qu’un écran !). Voici quelques CD et livre-CD pour rendre les voyages moins longs.

Petite sagesses du soirUn chat qui fait ami-ami avec la souris son ennemie, un chameau qui se réconcilie avec un ami qui l’avait frappé, un chien qui se rend compte que sa différence est une force,… 10 animaux qui nous parlent de l’importance du jeu, de l’amitié, de se soigner ou de se calmer avant de s’endormir.

Dix petits contes sages tout doux tout doux écrits par Muriel Bloch (qui nous les raconte aussi) entrecoupés d’une musique tout aussi douce de Jean-François Alexandre. Chaque animal raconte une courte (entre une et deux minutes) histoire qui a du sens et finit par souhaiter une bonne nuit aux enfants. C’est apaisant et ça accompagne bien les petits dans le sommeil tout en repensant aux éléments de la journée. Les illustrations de Maud Legrand font regretter que ce ne soit pas un livre-CD pour en profiter vraiment. Un CD plein de douceur et de philosophie pour les enfants à partir de 2 ans (d’après l’éditeur).

Le plus feroce des loupsLe plus féroce des loups se promène dans la forêt et il a TRES faim ! En route il croise trois lapins, mais il n’est pas le seul à s’en approcher, s’en vient aussi un chasseur… mais voilà que le loup mange le chasseur et fait un clin d’œil aux petits lapins. Le gros loup continue son chemin et ce coup-ci c’est trois petits cochons qu’il croise…

Plein d’humour et de rythme dans ce conte dans lequel on croise 3 lapins, 3 cochons, le petit chaperon rouge, un chasseur, un boucher, un ogre et un loup très gourmand ! Voilà une histoire qui va beaucoup plaire aux enfants, il arrive toujours une chose à laquelle on ne s’attend pas et chaque fin de page est rythmée par des oiseaux qui chantent un peu comme une chorale gospel « Hou ! Hou ! Gare à vous ! Voilà le plus féroce des loups ». Les illustrations d’Olivier Tallec accompagnent parfaitement le texte de Sylvie Poillevé dans le très joli livre du CD. Une vraie réussite !

Roméo et le coup de luneRoméo, un petit clown,  adore les enfants. Dès que l’école est finie il les fait rire. Seulement voilà, le rire des enfants insupporte Croquilaine la sorcière et elle fera tout pour que ça cesse.

Roméo et le coup de lune est typiquement le genre de conte musical qui plaît aux enfants… et avec lequel j’ai beaucoup de mal ! Histoire rythmée par des chansons, on pense aux spectacles musicaux du genre Emilie Jolie, Le soldat Rose ou encore L’enfant au Grelot (que j’avais vu au théâtre des nouveautés il y a peu et que ma fille, contrairement à moi, avait adoré). Bref une ambiance à laquelle on accroche… ou pas ! Si vous faites partie de la première catégorie vous allez certainement aimer cette histoire racontée par Jean-François Stévenin où l’on parle du rire des enfants, de la jalousie, des sorcières et des fées, des clowns augustes et des clowns blancs.
Bande annonce du spectacle : http://www.youtube.com/watch?v=sISYidQ6hgM

Plume-Ton-OiseauLa ville de Plume-ton-oiseau, comme son nom l’indique, n’est pas le paradis des volatiles ! Il faut dire qu’il y règne l’horrible Abracar, c’est lui qui oblige les chats à travailler et à plumer les oiseaux. Mais attention grâce à un oiseau-mouche et un renard la révolution est proche !

Ici on parle de révolte et de liberté au son de la guitare, avec des musiques très rythmées. Heureusement que certains sont là pour renverser la dictature. J’avoue avoir été plus séduit par le fond que par la forme, mais Plume-ton-oiseau est une histoire avec un joli message.
Un très beau site avec des extraits.

HombrecitoLe petit Daniel est bien malade, la Mort vient d’ailleurs le chercher… seulement voilà, un petit personnage dessiné sur un carreau de faïence que Daniel a appelé Martinito ne laissera pas la mort faire, l’enfant a été le seul à le remarquer, à lui parler, il va donc déjouer la Mort, l’occuper jusqu’à ce qu’elle oublie son heure. Mais Martinito prend des risques…

A la première écoute (pas vraiment attentive) je n’avais pas été attiré par Hombrecito, Le petit Bonhomme de Buenos Aires, ce conte argentin avec sa musique d’Amérique du Sud. Trop sombre peut-être. En fait en l’écoutant vraiment, quelle magnifique histoire ! Le petit bonhomme du carreau de céramique est un conte classique en Argentine, Ezequiel Spucches a choisi de l’adapter pour nos petits français. On parle ici d’amitié, de solidarité mais aussi de la maladie et de la mort. Avec en fond sonore une très belle musique, c’est une narratrice, Laure Gouget, qui nous raconte cette belle histoire, très poétique. Un beau voyage à Buenos Aires (que c’est agréable de voyager grâce aux contes) pour y rencontrer des personnages très touchants… et un autre un peu effrayant !

Abeilles&BourdonsC’est le printemps et pendant que les papillons volettent, à la ruche il y a une toute nouvelle abeille. A peine intronisée celle-ci doit se trouver un bourdon-papa pour assurer la survie de l’essaim mais aucun bourdon ne lui plaît à la ruche… Alors il faut en trouver un plus loin mais forcément quand on sait qu’on va mourir dès qu’on devient bourdon-papa ça ne donne pas envie…

Après le très drôle Marrons et châtaignes (sur l’automne), les Nid de coucou nous présentent Abeilles et bourdons (sur le printemps). Ici c’est une très belle histoire d’amour que nous conte, de sa voix magnifique, Raphaëlle Garnier (qui dessine aussi les illustrations, écrit les textes et les musiques, joue de la trompette, du cristal Bachet et du métallophone !). Comme dans le précédent opus c’est très lyrique, on est ici dans un très beau conte servi par une magnifique musique et surtout une superbe voix. Aussi réussi que le précédent !

LA PETITE SIRENELe roi de la mer avait six filles mais la plus jeune était la plus belle. Cette petite sirène était passionnée par le monde des hommes. Lorsque ses sœurs eurent le droit d’aller voir ce monde (à leurs 15 ans) elle écoutait leurs récits en attendant impatiemment son tour. Lorsque ce jour arriva elle vit un bateau sur lequel se trouvait un prince, elle en tomba immédiatement amoureuse.

Je parlais encore il y a peu de La petite Sirène, voici une version racontée pour les plus grands (pour les enfants à partir de 10 ans d’après l’éditeur). L’histoire tragique d’une petite fille de l’eau, fascinée par un monde qui n’est pas le sien qui quittera tout par amour et finira par mourir (oui je raconte la fin mais bon je ne pense pas l’apprendre à grand monde !). Marie Tirmont nous raconte de sa belle voix le texte intégral d’Hans Christian Andersen (1h15 d’écoute) et c’est un beau moment, elle nous emmène avec elle dans ce magnifique conte qu’on redécouvre encore une fois avec plaisir.

Chut Gutman RoseRose a un souci d’élocution, les mots ne sortent pas comme il faut. Un simple « chat » devient un « moustachacu », la marelle dans sa bouche devient « crève en enfer ». A cause de ça elle a dû changer d’école, mais comment se faire accepter dans la nouvelle avec son souci ? Ne rien dire ? Pas facile… Et si la solution était d’affronter les demi-lampadaires (les collégiens) ? A la maison les choses ne sont pas simples non plus entre une patate (un père) crayon (dessinateur), qui lui écrit des lettres plutôt que de lui parler et une ventouse (mère) slogantine (publicitaire), un peu collante et qui lui parle comme à une débile. Heureusement grâce à la lecture de Chien Pourri, Rose s’évade.

Quel bonheur que cette histoire de Rose ! C’est une histoire extrêmement poétique, sur fond de guerre entre les primaires et les collégiens. Le défaut de Rose est prétexte pour Colas Gutman pour jouer avec les mots, les erreurs de la petite fille sont bien entendu pleines de sens : écrabouser, ennuimerder, bon levant (pour bonjour), pince à cinq doigts (pour main) des fantômes (ceux qu’on ne voit pas dans une classe),… On parle ici de la différence, mais aussi d’amour, des parents (qui ne comprennent pas forcément les enfants), d’amitié. On rit beaucoup lorsque les parents de Rose essayent de la corriger (et se plantent complètement) ou tentent des choses farfelues pour la faire parler normalement. C’est extrêmement drôle (tout en étant très tendre), je n’avais pas ri à ce point en écoutant une histoire depuis bien longtemps ! Sylvie Ballul fait beaucoup plus que de lire l’histoire, elle l’interprète vraiment. Le son d’un saxophone l’accompagne. Un délice !

Le petit PrinceAlors qu’il essayait de réparer son avion, un homme rencontre un étrange petit garçon qui lui demande de lui dessiner un mouton… la suite vous la connaissez…

Pour fêter les 70 ans du Petit Prince, Gallimard a sorti plusieurs versions (toutes magnifiques) de ce conte d’Antoine de Saint-Exupéry, dont une version avec CD racontée par Gérard Philippe. Quel bonheur que d’écouter la voix de cet extraordinaire comédien. Une version qui a 60 ans et n’a pas pris une ride. En bonus, on retrouve un document vidéo où Gérard Philippe raconte un extrait face caméra, un grand moment. L’édition aussi est superbe avec un très beau papier. L’histoire est présentée dans son intégralité (attention Gérard Philippe, par contre, dans sa version lue ne lit que des extraits) avec les aquarelles originales d’Antoine de Saint-Exupéry. Le tout présenté dans un superbe coffret cartonné. Une magnifique version.

A noter que vous pouvez retrouver une version poche vendue dans un petit fourreau avec une très belle carte pop-up (9,50€), une version dans un grand album (13,50€), une version beau livre (avec de nombreux bonus, 29€) et une version folio collector limitée avec un livret de dessin d’Antoine de St Exupéry (9,60€). Ces versions étant sans CD.

Quelques pas de plus…
D’autres histoires à écouter ici et ou encore (entre autres).
Nous avons déjà chroniqué des histoires de Muriel Bloch (Le Schmat doudou), des CD de Jean-François Alexandre (Musique de cinéma pour petites oreilles, L’imagier de la musiqueMusiques de cirque pour petites oreilles, Chansons et comptines de nos régions, Comédies musicales pour petites oreilles, Les instruments de l’orchestre pour petites oreilles, Musiques baroques pour petites oreilles et Musiques Jazz et Blues pour petites oreilles et Chansons et comptines de notre enfance), d’Olivier Tallec (Pas de pitié pour les baskets, Kevin et les extraterrestres, Restons Calmes !, Joyeux Noël Rita et Machin, Mon cœur en miettesLe slip de bain, ou les pires vacances de ma vie et La croûte), un livre-cd de Nid de coucou (Marrons et châtaignes), des histoires d’Andersen (La petite sirène illustré par Alexandra Huard, Contes inédits : Le compagnon de voyage, Le petit Ole Ferme l’oeil, Le goulot de Bouteille, Le Rossignol et l’empereur de Chine, un CD regroupant plusieurs de ses contes, La petite fille aux allumettes illustré par Fabrice Backès, Les habits neufs de l’empereur illustré par Parastou Haghi et un recueil sorti chez Lito, Contes d’Andersen), et des livres de Colas Gutman (Chien pourri et Les inséparables) que nous avons d’ailleurs interviewé.

Petites sagesses du soir
Textes de Muriel Bloch, musique de Jean-François Alexandre
Naïve dans la collection Les petits indispensables des tout-petits
12€ (prix conseillé), 50 minutes, livret de 24 pages, 2013.
Le plus féroce des loups
Texte de Sylvie Poillevé, illustré par Olivier Tallec
Père Castor dans la collection Les albums en musique
10,50€, 178×217 mm,12 minutes, 28 pages, imprimé en Chine, 2013.
Roméo et le coup de lune
d’Eva Marchal, raconté par Jean-François Stévenin
Eponymes Jeunesse
13€ (prix conseillé), 35 minutes, livret de 8 pages, 2013.
Plume-Ton-Oiseau
d’Amaury Ballet et Christophe Dupire
Eponymes Jeunesse
13€ (prix conseillé), 32 minutes,livret de 8 pages, 2013.
Hombrecito
d’Ezequiel Spucches sur un texte de Manuel Mujica Làinez, interprêté par AlmaViva Ensemble
Victorie Music
18€ (prix conseillé), 51 minutes, livret de 8 pages, 2013.
Abeilles & Bourdons
de Nid de Coucou
Nid de Coucou
18€, 200×200 mm, 35 minutes, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2013.
La petite sirène
Texte de Hans Christian Andersen (traduit par Régis Boyer), lu par Marie Tirmont
Gallimard Jeunesse dans la collection écouter Lire
12,90€, 1h15, livret 4 pages, 2013.
Rose
Texte de Colas Gutman lu par Sylvie Ballul
L’école des loisirs dans la collection Chut !
13,70€, 62 minutes, 2013.
Le petit prince
d’Antoine de Saint-Exupéry, lu par Gérard Philippe
Gallimard
19,90€, 158×222 mm, 120 pages, imprimé en Chine, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Chansons pour les minus

Par 12 mai 2013 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui on sort les platines !

La vie de châteauOyez Oyez braves gens, ouvrez vos écoutilles, Pascal Parisot est de retour ! Et disons-le tout de suite, son troisième album est génial ! On avait adoré Les pieds dans le plat et On est des bêtes, on a plus qu’adoré La vie de château ! On s’est marré comme des baleines en l’écoutant. Pascal Parisot est en train de devenir le meilleur chanteur pour enfants tout simplement (si ce n’est pas déjà fait !). La vie de château est donc un album sur les princes, les princesses et les châteaux, mais aussi la musique, les anniversaires, la cuisine de maman, le centre de loisirs ou la flûte à bec (non ça ne fait pas forcément partie de la musique). Les chansons sont entrecoupées d’intro (aux jeux de mots parfois hasardeux… et c’en est encore plus meilleur). Ce n’est pas drôle c’est désopilant ! On ricane, on pouffe et parfois on éclate même de rire. Pascal Parisot a su croquer avec son humour grinçant des scènes de nos quotidiens. C’est très bien vu, musicalement très bon et encore une fois très drôle. Tout simplement un des meilleurs (le meilleur ?) disque pour enfant !
A noter aussi que sur scène Pascal Parisot est tout aussi drôle, nous l’avons vu dans le cadre de Chorus, il sera à l’Européen (à Paris) les 24,25,26 et 31 octobre, 1er et 2 décembre et 21,22 et 23 décembre (et dans toutes la France, voir les dites ici). Ne manquez absolument pas ses concerts !
A  noter que l’album a été élu coup de cœur de l’académie Charles Cros.
Pour écouter l’album avant de l’acheter et pour écouter une super interview de Pascal Parisot au sujet de cet album.

Pitt'Ocha et la tisane de couleursPitt’Ocha est de retour ! Vous connaissez très certainement les deux premiers disques des aventures de ce personnage créé par Les Ogres de Barback. Pas de déception au rendez-vous pour ce troisième CD, le disque est dansant, entraînant,  bien écrit et bien interprété (faut dire que les Ogres sont rejoints par Thomas Fersen, Anne Sylvestre, Emily Loizeau, Juliette, Manu Chao,…). Dans ce disque on va voyager, Pitt Ocha a la bougeotte de découvre des pays et grâce à lui nos enfants vont découvrir différentes cultures. Donc vous vous en doutez, ici il y a une vraie diversité musicale, on découvrir les musiques du monde (kabyle, cambodgienne, occitane,…). Les Pitt’Ocha sont vraiment des albums que les parents écoutent avec autant de plaisir que les enfants (d’ailleurs quand j’étais vendeur j’en vendais beaucoup à des gens sans enfants !). Comme toujours c’est un peu engagé (on parle décroissance, publicité, recyclage,…). On peut aussi signaler que c’est un bel objet avec sa pochette en carton et son livret très épais (72 pages) le tout illustré par Eric Fleury. Après les chansons, comme pour les deux premiers opus, on peut écouter un conte (musical cette fois-ci) dans lequel il est question d’ogres qui ont trafiqué du lait ce qui rend tout le monde malade (une très belle fable écologique). Encore un bel album !
Le clip de Varicelle :

Pierre et Vincent Drôle d'oiseauxUn peu moins connus que les deux précédents, Pierre et Vincent sortent leur troisième album. Une suite de chansons rythmées aux thèmes divers. Certaines chansons nous invitent à jouer (on va jouer en voiture ou faire le portrait-robot d’un extra-terrestre), d’autres parlent d’écologie (notamment une très bonne chanson qui nous montre que les bêtes ne sont pas aussi dangereuses pour la planète que les hommes), ou racontent des petites histoires (comme celle d’un vampire végétarien). Il y a aussi un hommage aux nounous et l’obligatoire chanson sur les mamans (le nombre d’albums pour enfants avec une chanson sur les mamans… bref…). Un album de chansons très sympathiques avec de belles thématiques (et avec des invités de marque : Graeme Allwright, Magyd Cherfi, Christian Olivier, des membres des Ogres de Barback…).
Le clip de La tortue :

Cette année Charles Trénet aurait eu 100 ans, l’occasion de lui rendre hommage.

Trenet HaurognéJacques Haurogné a enregistré un disque de reprise pour Les éditions des Braques et Victorie Musique. C’est avec beaucoup de talent qu’il reprend Le soleil et la lune, Débit de l’eau, débit de lait, Le jardin extraordinaire, Je chante… Un album vivant qui met de bonne humeur grâce aussi aux orchestrations du Grand Orchestre du Splendid. On chante, on a envie de bouger, y’a de la joie ! On peut le trouver en CD ou en livre-CD magnifiquement illustré par Marie Dorléans. J’ai toujours du mal avec les albums de reprises (autant écouter les originales), mais celui-ci est très bon, les enfants, tout comme les adultes, vont l’adorer !
Écoutez des extraits :

Charles TrenetLa vie de Charles Trénet, de son enfance à sa mort, nous est racontée dans un ouvrage de la très bonne collection Découvertes des musiciens chez Gallimard Jeunesse. Sa naissance à Narbonne, le divorce de ses parents, ses débuts dans la chanson, ses rencontres (Cocteau, Johnny Hess,…). Ce très bel ouvrage avec de nombreuses photos apprend plein de choses aux 6-10 ans (d’après l’éditeur, bien au-delà d’après moi) sur la vie du fou chantant. Sur le CD, la narration est entrecoupées de chansons intégrales et c’est avec un grand plaisir qu’on réécoute les classiques et qu’on en découvre d’autres. Un très bon ouvrage dans une collection particulièrement bien faite.

Musique de cinéma pour petites oreillesOn continue sur les CD avec un côté documentaire avec la nouveauté de la très bonne collection Musique pour petites oreilles de Jean-François Alexandre et cette fois-ci on va parler de musique de cinéma ! Un enfant discute avec son oncle d’Amérique, un oncle compositeur de musique de cinéma. Il va lui faire écouter de célèbres thèmes et lui raconter des anecdotes à leur sujet. On va donc entendre la musique de La guerre des étoiles, James Bond ou Love Story et apprendre que le thème de Mission impossible est construit sur cinq notes, ce que sont l’orchestration et le générique, d’où vient le mot navet,… La conversation tourne autour de la musique de films mais aussi du cinéma (dans le dialogue l’oncle a passé à sa nièce les films en question et en discutent). Pour les amateurs de cinéma c’est passionnant et quel plaisir de réentendre ces musiques (dans de très bonnes orchestrations, les choix musicaux sont toujours très bons dans cette collection). Même si par moment le jeu des acteurs est un peu crispant, c’est absolument passionnant et les enfants adorent, ma fille est très fan. Décidément Musiques pour petites oreilles est une très bonne collection.

Viens DanserÇa vous dirait de danser maintenant ? C’est ce que vous propose la pétillante Magguy Faraux. Polka, java, cancan, on va secouer la tête, sauter en arrière, balancer les bras,… on va vraiment bouger tout notre corps entraîné par les rythmes endiablés (signés Strauss, Mozart, Offenbach,…) de cet album. J’avais déjà chroniqué un CD de cette collection qui était vraiment dansant (Danse Ti Doudou) et là aussi les enfants adorent et s’éclatent (les musiques sont vraiment rythmées et les indications de ce qu’ils doivent faire très simples). Après on a assez rapidement envie qu’ils l’écoutent dans leur chambre car ça devient assez vite crispant en musique de fond mais si on s’y met aussi on s’éclate ! Un super disque pour les collectivités (genre crèche) également.
Écoutez l’album avant de l’acheter.

On termine avec deux livres cartonnés pratiques pour les mains des tout-petits.

Comptines Des PapasUn livre-CD maintenant, Comptines des papas. Le CD contient des musiques douces et berceuses et le livre propose d’accompagner l’écoute des chansons par des petites activités : gymnastique, yoga, jeux, massages,… Tout est parfaitement expliqué aux parents (pourquoi se limiter aux papas ?), des indications accompagnent les textes des chansons et les illustrations sont signées Amélie Graux. On avait testé un livre de cette collection avec ma fille Mes premières comptines de relaxation et c’est toujours un des plus grands classiques chez nous (et un livre que je conseille souvent comme cadeau de naissance original). Là aussi c’est un très bon livre-CD conçu par un musicothérapeute et relaxologue pour partager de bons moments entre parents et enfants, un livre qui favorise les échanges grâce à des jeux, des massages et qui participe à l’éveil sonore des bébés.

Comptines pour chanter les couleursOn retrouve Alain Schneider et la géniale Natalie Tual (entre autres) dans le dernier né de la collection Éveil musical de chez Didier Jeunesse. C’est un des meilleurs opus de cette collection de livres-CD pour les tout-petits. Un fil conducteur relie les chansons, les couleurs ! On croise la souris verte et un éléphant blanc, on est invité à tout rebarbouiller ou à mélanger les couleurs, on est entraîné dans des rythmes dansants ou on se détend avec des rythmes plus calmes, les chansons traditionnelles croisent des inédits, bref un CD varié dont on ne se lasse pas. Le livre est magnifiquement illustré par la géniale Cécile Hudrisier c’est une énorme cerise sur le gâteau ! Un super disque pour les tout-petits (et même pour les un peu plus grands).
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse.

Quelques pas de plus…
Nous avons chroniqué plusieurs CD pour enfants (vous les retrouvez tous dans notre rubrique musique) et notamment les deux autres albums de Pascal Parisot (Les pieds dans le plat et Bêtes en stock), les deux précédents Pitt’Ocha (La pittoresque histoire de Pitt’Ocha et Pitt’Ocha au pays des mille collines), d’autres albums de Musiques pour petites oreilles (Musiques de cirque pour petites oreilles, Comédies musicales pour petites oreilles, Les instruments de l’orchestre pour petites oreilles, Musiques baroques pour petites oreilles et Musiques Jazz et Blues pour petites oreilles). Et, en plus de ceux-ci, parmi nos coups de cœur : Bête et méchant d’Oldelaf , Weepers circus à la récré, Petit robert et le mystère du frigidaire de Brico Jardin , Quand je ne chante plus de chanson, je tourne en rond de Babouille Bonbon, Chat qui se cache d‘Ici Baba, Et qu’ça saute et ABCDzut de Zut, Ouf  ! des Voilà voilà, Yemaya et Dalaka, Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres de François Hadji-Lazaro, Vu de la lune d’Abel, Marrons et châtaignes de Nid de Coucou, Les plus belles berceuses Jazz, 1,2,3 danse avec moi de Kossua Ghyamphy, L’homme qui rêvait d’être une girafe de Tom Poisson,…

La vie de château
de Pascal Parisot
Naïve
Autour de 16€, 65 minutes environ, 2013.
Pitt ‘Ocha et la tisane de couleurs
de Les ogres de Barback
Irfan (le label)
25€, 79 minutes 40, imprimé chez un éditeur éco-responsable, 2013.
Drôles d’oiseau
de Pierre et Vincent
Victor Mélodie
15€ (prix de vente conseillé), 71 minutes, 2013.
Charles Trénet pour les enfants
de Jacques Haurogné
Victorie
18€ (prix de vente conseillé), 2013.
Charles Trénet pour les enfants
de Jacques Haurogné
Éditions des Braques dans la collection Un livre, un CD
18,50€, 212×214 mm, 33 pages, imprimé en France, 2013.
Charles Trénet
de Stéphane Ollivier, illustré par Lucie Durbiano
Gallimard Jeunesse dans la collection Découverte des musiciens
16,15€, 190×190 mm, 24 pages, 40minutes, imprimé en Italie, 2013.
Musique de cinéma pour petites oreilles
de Jean-François Alexandre
Naïve dans la collection Musiques pour petites oreilles
15€ (prix de vente conseillé), 76 minutes, 2013.
Viens danser la java, la polka, le cancan
de Magguy Faraux
ARB music, dans la collection Terres d’enfance.
17,90€ (prix de vente conseillé), 2013.
Comptines des papas
de Gilles Diederichs, illustré par Amélie Graux
Nathan dans la collection Petit Nathan
15€, 264×262 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013
Comptines pour chanter les couleurs
de Collectif, illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection Eveil Musical
12,90€, 160×160 mm, 15 minutes environ, 28 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Envie de participer d’animer une fanfare ? Et hop ! (En plus d’être ludique on apprends le son des instruments).

Gabriel

You Might Also Like

En musique !

Par 11 novembre 2012 Musique pour enfants

Quittons dans ce monde insolite
Le bruit des pelles mécaniques
Qui construisent quoi
Faisons taire les mélancoliques
Avec notre propre rythmique et notre joie
Musique
Et que chacun se mette à chanter
Et que chacun se laisse emporter
Chacun tout contre l’autre serré
Chacun tout contre l’autre enlacé
Musique (France Gall)

On commence par une petite merveille, Les plus belles berceuses jazz de chez Didier Jeunesse. Vous en avez peut-être déjà entendu parler, depuis sa sortie je l’ai vu sur plusieurs blogs et pages facebook (et systématiquement avec des termes élogieux). Il faut dire que c’est un très bon CD et que le livre est un objet magnifique. Ella Fitzgerald, Nat King Cole, Sarah Vaughan, Chet Baker, Peggy Lee,… des voix envoûtantes, des musiques d’une extrême douceur. Qu’est-ce que c’est bon ! J’ai testé sur ma fille 4 ans et demi, un après-midi où elle ne voulait pas dormir et ça a fonctionné ! Bon ok d’un exemple on ne fait pas une généralité et ce disque ne va pas plonger dans un sommeil profond tout enfant qui va l’écouter mais il nous enveloppe dans un cocon tout doux bien agréable. Le grand livre (le format habituel des albums Un livre, un CD de Didier Jeunesse) est illustré par Ilya Green. Personnellement je n’accroche pas toujours à ses illustrations mais ici c’est magnifique. Pour chaque piste le livre nous donne son texte, la traduction et des informations sur son interprète. C’est l’ouvrage à offrir à noël que ce soit aux parents qui viennent d’avoir un enfant et cherchent un CD de berceuses à la copine enceinte qui veut des musiques relaxantes à faire écouter au futur bébé en passant par la grand-mère qui aime le jazz et les beaux livres et l’ado à qui l’on veut faire découvrir ces grandes chansons.
Vous pouvez écouter des extraits ici.

On change radicalement de style. Maintenant vous voulez danser ? C’est ce que propose 1,2,3 danse avec moi (jeux dansés et rondes d’Afrique) et on peut dire qu’il s’y prend bien ! Dès la première chanson (Je fais danser dans mes cheveux) on est appelé à bouger ses cheveux, ses épaules, ses fesses,… et il faut dire que le rythme de la musique et la voix de la chanteuse ne nous donnent pas le choix ! On a vraiment envie de bouger (moi-même en écrivant cette chronique je réécoute le CD et je remue des fesses sur ma chaise !), on ne peut pas résister, entraînant, on ne peut pas s’empêcher de se trémousser. Chaque piste est follement rythmée sans que ça soit « lourd » ou trop « entêtant ». Les paroles sont souvent assez explicites pour savoir quoi faire, soit de façon directe « Tu lèves un genou, tu lèves l’autre genou et maintenant tu sautes » (Le zèbre qui danse) ou de façon imagée. Certaines chansons ne sont pas en français mais en langues africaines (koulango, lingala, boualé,…), quelques pistes sont également instrumentales ce qui permet de se reposer un peu, car croyez-moi on va se dépenser avec ce CD ! Une vraie réussite ! Vous allez faire danser les petits (l’éditeur indique « dès 2 ans » mais d’après moi-même avant, un disque idéal pour les crèches et les écoles maternelles). Allez moi-même j’y retourne !
Vous pouvez écouter des extraits ici.

Comptines pour chanter en anglais, chez Didier Jeunesse, se propose lui de faire vocaliser vos bambins dans la langue de Shakespeare. C’est une collection que je connaissais et que j’appréciais plutôt (j’avais adoré par exemple Chansons pour fêter Noel) mais là j’avoue avoir eu plus de mal… Le livre tout cartonné est très beau (il est illustré par la très talentueuse Cécile Hudrisier), il est parfait pour les petites mains mais musicalement je suis resté assez hermétique (pour ne pas dire que ça m’a assez vite agacé, mais j’ai toujours du mal avec les voix d’enfants) mais pour l’avoir testé sur des enfants entre 2 et 4 ans eux adhèrent… Sur chaque page on vous explique les mouvements à faire avec les enfants sur la chanson et les paroles vous sont données, ainsi que leur traduction en français. Vous pouvez écouter des extraits ici, ainsi vous verrez si c’est un CD que vous écouterez avec vos enfants ou si comme moi vous leur demanderez d’aller l’écouter dans leur chambre.

On reste chez les petits avec L’imaginer de la musique chez Naïve et là aussi on a un livre aux pages épaisses faciles à manipuler par les plus jeunes. Ici c’est de l’éveil musical que l’on propose et c’est très bien fait (forcément c’est le très bon Jean-François Alexandre qui est derrière). Grâce à des jeux sonores, des exemples,… les enfants vont découvrir ce qui est grave et aigu, court et long, sur un rythme rapide ou lent,… C’est intelligent, très bien trouvé et parfaitement adapté aux enfants mais mieux vaut leur demander d’aller l’écouter dans leur chambre car entendre Une souris verte 10 fois, parfois au ralenti, parfois en accéléré ça exaspère assez vite les parents. Mais là il faut reconnaître, une nouvelle fois, que les enfants adorent. Et c’est vraiment agréable de leur apprendre les premières notions musicales.
Vous pouvez écouter des extraits ici.

Et puisqu’on est dans la musique et ses premières notions pour les tout-petits, j’en profite pour vous parler d’un livre sans CD celui-ci mais sonore (on appuie sur des pastilles d’où sortent des sons), Mon petit livre musical. Les animaux vont donner un concert, chacun s’entraine dans son coin : l’écureuil joue de la flûte traversière, la taupe du métallophone, la belette de la guitare, le blaireau du piano et le renard du violon, ce soir ils seront tous prêts ! Chaque fois qu’on voit un des personnages on peut écouter le son de son instrument, à la fin on nous propose d’écouter leur concert. Alors bien-sûr ce sont des sons courts (genre 15 secondes) mais l’enfant peut appuyer seul sur les touches et c’est une jolie manière de découvrir le son des instruments. Les illustrations un peu « à l’ancienne » ne manquent pas de charme et les mélodies, bien qu’un peu « électroniques » sont plutôt sympathiques.

Drôle d’idée qu’ont eu les éditions Éveil et découvertes que de publier un CD de comptines chantées par une chanteuse de télé réalité me suis-je dit en voyant La fabrique à comptines. Et j’avoue que j’ai été très agréablement surpris ! La chanteuse Luce reprend ici des classiques (ah ! les crocodiles, Bateau sur l’eau, Le grand cerf,…) avec modernité mais sans les dénaturer, le résultat est agréable à écouter, plein de punch et d’humour. Depuis quelques années on essaye de nous faire des nouvelles versions des comptines connues pour nous les vendre à nouveau et séduire un nouveau public (comme si les enfants allaient adhérer à une version rap de Tourne tourne petit moulin ou reggae d’Il était un petit navire) et c’est souvent un fiasco (nous en reparlerons plus bas d’ailleurs). Ici c’est vraiment une bonne « relecture ». Certaines chansons comme La marche des éléphants sont vraiment enthousiasmantes. Le Livre qui accompagne le CD est très sympa avec des illustrations d’Elisa Granowska. Il nous propose, en plus des paroles des chansons, une découverte des instruments (très divers) utilisés pour le CD. Si vous cherchez un CD de comptines « connues » dans des versions pas gnan-gnan vous l’avez trouvé !
Vous pouvez écouter des extraits ici.

Alors justement… en parlant de reprises « modernisées »… l’album Explose les comptines ! de Gimick représente bien, d’après moi, ce que je disais plus haut. Je n’ai pas réussi à tenir entièrement la moindre chanson de l’album. Ma fille (4 ans et demi) n’a pas du tout apprécié non plus car ce sont des chansons qu’elle connait et d’un coup elle ne peut plus les chanter (tous les rythmes ont été complètement changés). Et là on se demande à qui s’adresse ce genre de CD… Les enfants qui connaissent déjà ces chansons ne vont pas aimer ces nouvelles versions, ceux qui ne les connaissent pas encore vont apprendre une version étrange et ne vont plus rien comprendre quand ils vont les apprendre à l’école. Je suis peut-être réac sur ce coup-là mais vraiment ça ne passe pas… Non vraiment pas du tout pour moi (ni pour ma fille qui a eu comme réflexe de me demander les vraies chansons).
Un extrait ici vous permettra très vite de savoir si c’est votre truc.

J’ai été séduit d’emblée par Moi et mon chat de Barth et Ayumi : très jolie pochette qui se déplie, aux graphismes adorables, musique pop douce et acidulée vraiment agréable et chanteuse à la voix un petit peu décalée qui change de ce qu’on entend d’habitude… sauf que… sauf qu’au bout de 3 pistes je ne supportais plus déjà la voix de la chanteuse ! Sinon les chansons sont plutôt réussies : une petite fille raconte sa rencontre avec son chat, quand elle fait une ronde avec des singes, ses peurs la nuit, sa rencontre avec des monstres qui vont veiller sur ses nuits, son voyage dans les airs… c’est extrêmement poétique et délicat, ma fille, elle, adore. Moi j’avoue qu’au final je suis plus fan des reprises instrumentales des chansons en fin de CD. Mais c’est quelque chose de très personnel les voix, une même voix peut envouter certains et horripiler d’autres… donc allez écouter (ici) !

Envie de douceur ? C’est ce que nous propose Domitille avec sa mise en musique de poèmes de Maurice Carême. Ici tout est doux, les illustrations (superbes) d’Olivier Tallec, la musique très mélodique, la voix de Domitille, les textes de Maurice Carême… Et que l’objet est beau ! C’est un vrai petit livre qui accompagne le CD. La mise en musique de poèmes est toujours un pari risqué, c’est parfois bancal, ici c’est plutôt réussi, après on aime ou pas ce genre de chose… forcément ! En tout cas je trouve que l’objet est un bien joli cadeau et que c’est très agréable à écouter pour les tout-petits.
Vous pouvez écouter des extraits ici.

On termine par un classique… on ne présente plus Henri Dès. Il sort une compilation Henri Dès en 25 chansons. La petite Charlotte, C’est le printemps, Les bêtises à l’école… les fans vont retrouver 25 titres sortis entre 1977 et maintenant et s’en régaler. Un CD qui va ravir ceux qui ont écouté ces chansons petits et qui veulent les faire découvrir à leurs enfants.
Vous pouvez écouter des extraits ici.

J’ai aussi écouté Maman dit qu’il ne faut pas de Sophie Forte aux éditions des braques (maison d’édition que j’aime beaucoup) mais je n’ai pas du tout accroché… donc je préfère vous indiquer le lien de Maman Baobab qui elle semble avoir aimé : http://maman-baobab.blogspot.fr/2012/10/zique-ptites-zoreilles-et-zequences-de.html

Quelques pas de plus…
Notre dernière chronique musicale avec Zut, Abel etc et plein d’autres chroniques dans la section musique.

Les plus belles berceuses jazz
berceuses sélectionnées par Misja Fitzgerald Michel, traduites par Valérie Rouzeau, illustrées par Ilya Green
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD.
23,80€, 273×273 mm, 43 pages, imprimé en Italie
1,2,3 danse avec moi
(Jeux dansés et rondes d’Afrique)
de Kossua Ghyamphy
ARB music dans la collection Terres d’enfances.
17,90€, imprimé en France
Comptines pour chanter en anglais
illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection Didier Jeunesse Éveil musical
12,90€, 160×160 mm, 26 pages, imprimé en Chine
L’imagier de la musique
de Corinne Albaut et Jean-François Alexandre
Naïve
15,90€, 170×165 mm, 70 pages, imprimé en Chine
Mon petit livre musical
Illustré par Elisa Squillace
Usborne
11,90€, 295×230 mm, 22 pages, imprimé en Chine
La fabrique à comptines
chantées par Luce, musique de Male Instrumenty, illustré par Élisa Granowska
Éveil et découvertes
15,50€, 175×185 mm, 41 pages, imprimé en Union Européenne
Explose les comptines
de Gimick
Naïve
Autour de 15€, imprimé en France
Moi et mon chat
de Barth et Ayumi
Naïve
Autour de 15€, imprimé en France
Maurice Carême chanté par Domitille
de Domitille
Naïve
Autour de 16€, imprimé en Italie
Henri Dès en 25 chansons
de Henri Dès
Universal Music
Autour de 13€, imprimé en France

A part ça ?

Du 4 au 9 décembre c’est le festival Mino ! L’année dernière nous y avions vu deux supers concerts : David Sire et Ici Baba. Mino c’est un festival dédié aux enfants, avec des concerts adaptés pour eux. Les prix ne sont pas excessifs (6€ pour les enfants et 12 pour les adultes) et l’ambiance vraiment sympa. Plus d’infos ici : http://www.festivalmino.fr/

Gabriel

You Might Also Like

Trompettes et djembés

Par 17 avril 2012 Musique pour enfants

Pour continuer dans la série des premières fois, ma première chronique de CD ! En avant la musique !

On commence avec le dernier-né de la collection Musiques pour petites oreilles aux éditions Naïve, dont Gabriel vous a déjà parlé.
Cette fois-ci, on prend un ticket pour le cirque ! Et quel spectacle !
Entrée triomphale des artistes, roulements de tambours et grand suspense, douce musique pour les numéros plus intimistes, morceaux joyeux pour accompagner les facéties des clowns…Je ne m’étais jamais rendu compte à quel point la musique de cirque pouvait être variée ! Bien sûr, on retrouve quand même beaucoup de cuivres qui donnent cet aspect « fanfare » et fête, mais finalement, il y a quand même de sacrés différences entre les morceaux.
Deux enfants questionnent Monsieur Loyal pour nous expliquer tout ça : l’origine des morceaux, leur entrée au cirque, leur construction…Vous saurez tout sur ce qui est maintenant le plus souvent diffusé par une bande son. Rares sont les orchestres de cirque de nos jours ! Mais les musiques perdurent !
Mais ce n’est pas tout : on en apprend également beaucoup sur les coulisses du cirque ! Musique et documentaire en alternance, un savant mélange !
On peut écouter attentivement les explications, ou bien laisser passer la musique en fond sonore pour une ambiance festive, et j’imagine même que certains enfants vont se servir de ce disque comme accompagnement de leurs plus belles chorégraphies ou acrobaties… Je m’excuse donc par avance, si dorénavant on vient vous tirer par la manche régulièrement en criant : « Viens voir le magnifique spectacle que j’ai inventé »!
Et pour ne rien gâcher, j’aime beaucoup l’illustration de la jaquette : un décor en pâte à modeler d’Isabelle Métais. Un détail, parce qu’on s’intéresse à la musique d’abord, mais un détail qui m’a quand même beaucoup plu ! Encore une réussite qui devrait ravir les petites oreilles !

On laisse la piste de cirque et on embarque pour l’Afrique avec Philippe Lhomme.
Je ne connaissais pas du tout ce chanteur pour enfants, et je dois dire que je suis plutôt contente de la découverte.Avec Terres d’Afrique, il nous invite à parcourir l’Afrique (incroyable n’est-ce pas ?!) en musique et en chansons !
Chansons pour l’hippopotame, les gorilles, les éléphants, la girafe, le crocodile, et bien d’autres animaux mais aussi quelques morceaux à propos des traditions, du découpage et des noms des pays africains, des cartes postales des grands-parents, du safari et des malheurs de la chasse, du braconnage ou du commerce animalier, des problèmes écologiques, tout y est !
Percussions, guitare, chœur, et la voix agréable de Philippe Lhomme : des musiques et des airs variés pour accompagner ces paroles amusantes mais pleines de sens, et on a là de quoi passer un très bon moment ! On peut même s’emparer du livret fourni pour lire et chanter à tue-tête. Et ça, c’est trop chouette !

Musiques de cirque pour petites oreilles
de Jean-François Alexandre
Naïve dans la collection Musiques pour petites oreilles.
15€
Terres d’Afrique
de Philippe Lhomme
Victor Mélodie dans la collection Petites Aventures de la planète.
15 €

——————————————————————————————————————————

A part ça ?

A partir de samedi, et jusqu’au samedi suivant (soit du 21 au 28 Avril), se tient à Nice la 5ème édition du Printemps des Mômes : spectacles, animations dans les bibliothèques, centres culturels et jardins de la Ville, et grande fête des enfants le mercredi ! De quoi occuper les vacances que vous soyez de la région, ou en visite ! Plus d’informations ici !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange