La mare aux mots
Parcourir le tag

Jessica Lisse

De drôles d’oiseaux signés Géraldine Collet

Par 29 mars 2012 Livres Jeunesse

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de Géraldine Collet. Aujourd’hui elle revient en librairie avec deux très beaux albums qui parlent de deux oiseaux très différents

Ah ! Enfin tranquille ! se dit un oiseau en se posant. Sauf que quand on a trouvé un endroit sympa, les gêneurs arrivent ! Pas facile de rester tranquille !

On retrouve ici l’humour de Géraldine Collet que nous adorons, les petites phrases qui font mouche auprès des enfants (aussitôt après le lui avoir lu, ma fille se l’est accaparé pour le lire à ses doudous !). Les dessins de Tious m’ont fait penser à des dessins animés de mon enfance comme La noiraude (d’ailleurs je trouve qu’on est, même dans le texte, dans cet esprit là, un peu caustique, un peu absurde) et surtout à Antivol, un peu moins connu*. C’est un album très sympa et très beau (Frimousse fait toujours de beaux albums au papier épais).

Un nouvel animal arrive dans les cases des animaux… mais où mettre un oiseau à plumes rouges qui chante mal et qui a une patte plus courte que l’autre ? Quelle case est faite pour lui ? Et si Okimdam, c’est son nom, ne rentrait dans aucune case ?

On reste donc avec les oiseaux mais on est ici dans un tout autre univers. Okimdam, l’oiseau auquel il manquait une case est un album très poétique, plein de philosophie. Ici on parle de ceux qui classent les gens dans des catégories, qui cloisonnent. On parle surtout de faire exploser ces cloisons. Les animaux sont à l’étroit dans leurs cases, ils veulent en sortir. Le livre se termine d’ailleurs par une très belle phrase « Indépendance et liberté valent mieux que des cases ordonnées ». Là encore on a affaire à un très bel objet avec sa couverture vernie et ses pages épaisses.

Géraldine Collet a décidément le talent de dire des tas de choses en peu de mots, de faire travailler l’imaginaire avec des textes courts.

* ajout : Antivol (merci à la personne qui me l’a rappelé)

Tranquille ! de Géraldine Collet, illustré par Tious
Frimousse. 12,50€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Okimdam, l’oiseau auquel il manquait une case de Géraldine Collet, illustré par Jessica Lisse
Éditions Thierry Magnier
. 12,80€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

————————————————————————————————————————–

A part ça ?

Depuis mardi nous vous proposons des fiches thématiques (voir ici). Je vous conseille de les consulter quand vous cherchez des livres sur un thème précis. J’espère que vous apprécierez cette nouveauté !

Gabriel

You Might Also Like

Des collections et un abécédaire !

Par 20 décembre 2011 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de deux livres des éditions marseillaises l’Initiale, qui invitent les enfants à réfléchir autour de belles illustrations et de thèmes parfois un peu philosophiques.

Commençons par Léon, Le collectionneur de collections, écrit et illustré par Jessica Lisse.
Léon collectionne TOUT : moulins à légumes, voitures à pédales, nains de jardins, pots de yaourt vides…Et à chaque fois, il crée une nouvelle pièce pour stocker ces trouvailles. Un jour, en panne d’inspiration, il choisit au hasard, de se mettre à collectionner…les cactus !! Malheureusement, il n’a jamais rencontré de collection aussi résistante…Il se rend compte alors qu’il ne peut pas tout posséder, et qu’il va devoir faire certaines concessions.

Ici, on parle donc à la fois de ces doux moments qu’on a tous connu, quand on entreprend de commencer une énième collection, toujours plus folle que la précédente. Mais plus profondément, cette petite histoire nous amène à réfléchir à l’idée de possession et de propriété, aux besoins essentiels ou non, mais aussi à la protection de l’environnement, puisqu’on voit que parfois, c’est la nature qui reprend ses droits !
L’histoire est donc pleine d’humour, inédite, et surtout les illustrations sont très originales !
En effet, Jessica Lisse mélange plusieurs techniques: dessin, crayon, mais aussi et surtout collages de photos au cœur de ses illustrations. Cela ajoute vraiment une touche de fantaisie à ce personnage loufoque qu’est Léon, et je trouve ça drôlement réussi ! Un album carré, qui plaira aux petits comme aux grands!

Abécédaire, de Caroline Dalla, est d’un tout autre genre.
Comme son nom l’indique, il s’agit de parcourir l’alphabet. A chaque page, une lettre accompagné d’un mot, et d’une illustration. Tantôt drôle, tantôt émouvant, tantôt étrange, cet album ne laisse pas indifférent. Tout est très original, et souvent poétique. On ne compte que quelques couleurs dans l’album, que l’on retrouve à chaque page: le bleu, le rouge, le beige, et c’est à peu près tout. Viennent s’ajouter des collages d’images, d’extraits de livres, de mots écrits à l’étiqueteuse (vous savez, la fameuse machine que l’on tourne pour arriver à la bonne lettre, et qui nous donne un bandeau autocollant pour marquer toutes nos affaires ou dossiers).
En plus, pour chaque lettre, on retrouve non seulement ses différentes écritures dans différentes polices, mais aussi son signe de la Langue des Signes Française. On retrouve beaucoup l’univers de l’imprimerie avec toutes ces typographies. C’est donc vraiment un hymne aux lettres qui sont partout dans notre quotidien et qui assemblés forment des mots, tellement variés ! Cet album, carré lui aussi, recèle bien plus de surprises qu’il n’en laisse paraître au premier abord !

Léon, le collectionneur de collections, Jessica Lisse
Editions l’Initiale
Prix: 11,50€
Public: A leur lire/Lecteurs débutants

Abécédaire, Caroline Dalla
Editions l’Initiale
Prix: 11€
Public: Lecteurs débutants/Lecteurs confirmés (il y a très peu de texte, mais tout n’est pas facile à comprendre pour les plus petits).

——————————————————————————————————————–

A part ça ?

Déclic Kids est une mine de liens vers des livres numériques, des applications, et des sites pour les enfants ! Une petite visite s’impose ! On a parlé de certains liens ici, mais d’autres sont à découvrir !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange