La mare aux mots
Parcourir le tag

Jo Hoestlandt

Pendant ce temps-là, les adultes…

Par 26 mai 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on va parler d’adultes qui comptent dans la vie des enfants : les parents, l’institutrice et la directrice.

Mais que font les parents la nuit ?
Texte de Thierry Lenain, illustré par Barroux
Little Urban
13,50 €, 242×310 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2017.
Pendant que Maman fait la sieste
Texte de Jo Hoestlandt, illustré par Claire Frossard
Père Castor dans la collection Mes premières lectures
7,95 €, 185×215 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2015.
Le doudou de la directrice
Texte de Christophe Nicolas, illustré par Maurèen Poignonec
Didier Jeunesse
11,10 €, 198×178 mm, 28 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
J’ai perdu…
Texte de Robert Soulières, illustré par Geneviève Després
Isatis dans la collection Clin d’œil
10 €, 185×185 mm, 24 pages, imprimé au Canada, 2016.

You Might Also Like

Un chat, des papas et beaucoup de mystères !

Par 26 août 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on part à la recherche d’un gros chat roux insaisissable et l’on tente de percer le mystère d’une bande de papas énigmatique !

Qui attend qui ?
Texte de Jo Hoestlandt, illustré par Laurent Moreau
Père Castor Flammarion
12 €, 200×240 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2016.
Le mystère des papas
de Clément C. Fabre
Gallimard Jeunesse
13,90 €, 223×223 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Gros mensonge et petit bateau

Par 27 mai 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on commence avec un gros mensonge qui prend de la place et l’on finit avec un petit bateau qui prend son envol, dans deux albums d’une grande justesse.

Le mensonge
Texte de Catherine Grive, illustré par Frédérique Bertrand
Le Rouergue
16 €, 200×250 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2016.
Le bateau rouge d’Oscar
Texte de Jo Hoestlandt, illustré par Amandine Piu
Père Castor
13,50 €, 246×300 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2016.

You Might Also Like

Filles et fils de rois

Par 12 juin 2015 Livres Jeunesse

Mais qui sauvera le petit roi ?Le petit roi est malade. Le petit roi a mal. Un dragon semble être posé sur sa poitrine. Le petit roi aimerait pleurer, mais ça ne pleure pas un petit roi. Alors le petit roi s’énerve, pourquoi les gardes ont-ils laissé passer la maladie ? Pourquoi son père ne fait-il pas tirer des coups de canon pour que le mal s’en aille ? N’est-il pas un petit roi ?
Jo Hoestlandt et Zelda Zonk signent un magnifique album sur les maux exagérés des enfants (qui sont à l’article de la mort au moindre rhume), sur les caprices et (surtout) sur l’amitié. Bien sûr, pas besoin d’être de sang royal pour reconnaître son enfant dans le héros de l’histoire, parfois les enfants agissent comme s’ils étaient des petits rois. Heureusement dans la vie de l’enfant il y a quelqu’un, un ami sur qui compter.
Un magnifique album sur l’amitié… et sur les maladies des petits rois.

Gamine et son roiPour son père, Gamine c’était tout. Il n’avait d’yeux que pour elle. Il passait son temps à la regarder, à la surveiller, même pendant la nuit. Gamine grandit, son père est toujours à ses basques. Il ne peut rien arriver à l’enfant, le père veille… mais c’est peut-être ça le souci… La vie est-elle passionnante quand il ne peut rien nous arriver ?
Avec humour et tendresse, Séverine Vidal nous raconte l’histoire d’un père qui surprotège sa fille. Certains parents risquent de se reconnaître ! On parle ici de la liberté, d’expérimenter les choses par soi-même, de la vraie vie. Claire Le Meil accompagne à merveille le texte avec délicatesse et y ajoute même une petite critique de la surconsommation.
Un très bel album pour se moquer (gentiment) des parents trop inquiets (dont je fais partie).
Le même vu par La soupe de l’espace.

La princesse aux petits platsUne princesse, orpheline de mère, se réfugiait dès qu’elle le pouvait dans les cuisines. Elle aimait tellement bien manger qu’elle s’était mise à cuisiner. Elle était même devenue la meilleure cuisinière du royaume ! Notre princesse, ronde comme une orange, était surnommée Rebondie. Son père, le roi, décida qu’on ne pouvait pas vivre que pour manger, qu’il fallait qu’elle se marie. La princesse accepta à une condition : son mari devra pouvoir manger encore plus qu’elle.
Un petit peu plus partagé sur ce dernier album, plus littéraire et avec des illustrations qui, personnellement, m’ont moins séduit (mais les goûts et les couleurs au niveau des illustrations…). Le conte est assez proche des contes classiques (mère décédée, père qui oblige sa fille à se marier), mais la princesse gourmande ajoute un petit grain d’originalité.
Un album plein de charme pour les amateurs d’histoires de princesses et de contes romantiques.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Jo Hoestlandt (Géant et La maîtresse est amoureuse), de Zelda Zonk (Le Petit Chaperon rouge, C’est pas toi qui commandes !, On est de vrais espions !, Kikekoa et Ornicar, On est de vrais espions !), de Séverine Vidal (La drôle d’évasion, Le petit dodophobe en 27 leçons, Wilo et Mi, la légende de La Grise, Nestor, maudits mercredis, Les bruits chez qui j’habite, Huit saisons et des poussières, J’aime mes cauchemars, Méga-Loup, Fées d’hiver, Billie du bayou, le banjo de Will, Billie du bayou, SOS Garp en détresse, Noël à l’endroit, Mon secret rit tout le temps, 55 oiseaux, Prune et l’argent de poche, Une girafe un peu toquée, Bad Lino, L’œil du pigeon, Au pays des vents si chauds, Petit Minus, Le laboureur de nuages & autres petits métiers imaginaires, La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeur, Prune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps) et de Claire le Meil (Paris la nuit). Retrouvez aussi notre interview de Séverine Vidal.

Mais qui sauvera le petit roi ?
Texte de Jo Hoestlandt, illustré par Zelda Zonk
Magnard Jeunesse
13,90 €, 239×277 mm, 28 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Gamine et son roi
Texte de Séverine Vidal, illustré par Claire Le Meil
Sarbacane
14,90 €, 210×280 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
La princesse aux petits plats
Texte d’Annie Marandin, illustré par Lucile Placin
Didier Jeunesse
12,50 €, 260×260 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.

À part ça ?

Un concours sur la page facebook de Bescherelle.

 Gabriel

You Might Also Like

De très bons romans pour les jeunes lecteurs

Par 26 février 2015 Livres Jeunesse

GéantÀ la mort de son père, Louis doit quitter la campagne pour la ville. Fini de garder les brebis monté sur des échasses, finies les balades dans le marais, fini d’être un géant. Maintenant, il faut se faire à la ville, avoir les pieds sur terre et se faire de nouveaux amis. Il faut aussi gagner de l’argent, alors Louis doit travailler en essayant d’aller parfois à l’école. Et puis il y a Sofia…
Géant est un magnifique roman. Jo Hoestlandt a une très belle plume, chaque mot, chaque phrase semblent choisis. Et pourtant le style très littéraire du texte n’est jamais pesant, jamais lourd, jamais pénible à lire. On y parle donc du deuil, de l’adaptation à une nouvelle vie, des rencontres, de l’amitié, mais on y parle aussi d’amour, de relation parent-enfant, de la transmission, des moqueries.
Un roman marquant, très beau, très poétique, pour les enfants à partir de 8 ans (d’après l’éditeur).

La robe à froufrouChacha (qui s’appelle Marie-Charlotte, mais n’essayez même pas de l’appeler comme ça) est plutôt le genre de fille qui a un caractère affirmé. Alors que sa tante va se marier, elle reçoit de sa part une robe qu’elle devra porter au mariage. Alors déjà une robe, pour Chacha c’est pas possible, mais une robe à froufrou là c’est même impensable !
Chacha n’a jamais connu son père, elle vit seule avec sa mère qui lui a toujours expliqué qu’elle était un souvenir de 14 juillet. Mais quand un matin elle voit sa mère débarquer avec les yeux totalement explosés à force d’avoir pleuré en regardant Jean Dupommier gagner un Oscar, Chacha n’a plus de doutes… l’acteur est son père et elle doit tout faire pour le contacter ! Mais comment rencontrer un homme aussi célèbre ?
On change radicalement de style, mais quel régal que ces aventures de Chacha ! Chacha se cherche un papaC’est plein d’humour, bien écrit, le personnage principal est aussi attachant que drôle, les histoires pleines de rebondissements… Chacha est un personnage plein de ressources. Que ça soit pour se débarrasser d’une robe à froufrou ou pour rencontrer un célèbre acteur, on peut compter sur elle pour déployer les grands moyens (parfois les plus farfelus). Seul (mini) bémol, comme je l’ai déjà dit ici j’ai horreur des marques dans les livres jeunesse, ici les fraises tagada deviennent tagaga, mais on comprend bien de quoi il s’agit… et elles sont TRÈS souvent citées (jusqu’à être l’illustration de la 4e de couv’). Mais ce (mini) bémol mis à part (et on le met très facilement de côté), on prend beaucoup de plaisir à lire les (sacrées) aventures de Chacha qui confirment, une fois de plus, qu’on aime le style et l’humour de Sandrine Beau.
Les deux premières aventures d’un personnage particulièrement bien croqué, on espère la suite avec impatience !
La robe à froufous vu par Enfantipages, Maman Baobab et Clarabel. Chacha se cherche un papa vu par Enfantipages.

Charly Tempête T04 C1Charly Tempête est heureux, sa classe va partir aux sports d’hiver, imaginez donc ! Toute la classe se réjouit… à part Igor… Son père est au chômage depuis peu et jamais ses parents ne pourront payer le voyage. Charly et ses camarades décident de tout faire pour gagner de l’argent pour qu’Igor puisse les accompagner… et ils ne sont pas à court d’idées !
Tout comme Chacha, Charly est un personnage plein de ressources. Après avoir géré un déménagement, une nouvelle école et un gardiennage de chien qui tourne mal, voici donc la quatrième aventure de notre inventeur en herbe. Annelise Heurtier parle toujours aussi bien de la réalité du quotidien des enfants (y compris de ceux moins favorisés) tout en étant drôle. Charly et ses amis nous font penser aux bandes de copains de la littérature jeunesse qui ont marqué notre enfance, qu’on a appris à connaître livre après livre.
Le nouveau tome d’une super série.
Le même vu par Enfantipages.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Jo Hoestlandt (La maîtresse est amoureuse), de Thomas Baas (Du monde dans ta cuisine, Paris et ses contes, ses visites, ses recettes…, Mes premiers contes et Petites histoires pour rêver dans sa poche), de Sandrine Beau (Mon chat fait ouaf !, Le petit chaperon qui n’était pas rouge, Manolo, un boudeur de petit fantôme, Manolo, un cochon de petit fantôme, Fées d’hiver, Je suis une lionne, L’Ogre qui n’avait peur de rien, La girafe en maillot de bain, Rouge Bitume, Ma maman est comme ça, Mon papa est comme ci, On n’a rien vu venir, Roulette Russe Tome 1 Noël en Juillet, Des crêpes à l’eau, L’hippopotin, L’été où mon grand-père est devenu jaunophile, L’étrangleur du 15 Août, et Quand on sera grands), d’Annelise Heurtier (Là où naissent les nuages, Combien de terre faut-il à un homme ?, L’affaire du chien, Babakunde, On déménage !, Drôle de rentrée !, Sweet Sixteen, Le carnet rouge et La fille aux cheveux d’encre) et de Clotka (L’affaire du chien, On déménage !, Drôle de rentrée ! et Les aventures de Tit’Oignon). Retrouvez aussi notre interview de Sandrine Beau. et d’Annelise Heurtier.

Géant
Texte de Jo Hoestlandt, illustré par Thomas Baas
Magnard Jeunesse
8,90 €, 140×215 mm, 112 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.
La robe à froufrous
Texte de Sandrine Beau, illustré par Ariane Pinel
Alice Jeunesse dans la collection Primo
11,50 €, 142×210 mm, 92 pages, imprimé à Malte, 2014.
Chacha se cherche un papa
Texte de Sandrine Beau, illustré par Ariane Pinel
Alice Jeunesse dans la collection Primo
11,50 €, 142×210 mm, 101 pages, imprimé en Pologne, 2014.
Charly Tempête, Tous pour un !
Texte d’Annelise Heurtier, illustré par Clotka
Casterman dans la série Charly Tempête
6,95 €, 195×135 mm, 80 pages, imprimé lieu d’impression non indiqué, 2014.

À part ça ?

« Quand je rencontre des petits, je m’adresse à eux comme à des adultes », une interview de Quentin Blake dans Télérama.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange