La mare aux mots
Parcourir le tag

Journée

La journée des uns, la semaine des autres

Par 11 septembre 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux livres cartonnés pour les tout-petits.

Bonne semaine, Ourson !
de Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection La petite clique de Cécile Hudrisier
7,90 €, 176×176 mm, 18 pages, imprimé en Malaisie, 2018.
La journée de bébé
d’Anne-Sophie Blost
Nathan
10,90 €, 180×180 mm, 22 pages, imprimé en Pologne, 2018.

You Might Also Like

Deux collections pour les tout-petits

Par 25 août 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux collections qui s’adressent aux plus petits : les Lionel chez Actes Sud Junior et des imagiers venus de Finlande sortis chez Gallimard Jeunesse.

Lionel ne veut pas prêter
Lionel rêve en couleurs
Lionel dit non
Lionel fait comme papa
d’Éric Veillé
Actes Sud Junior dans la série Lionel
6,90 € chacun, 135×135 mm, 28 pages chacun, imprimé en Italie, 2017.
La journée de bébé
Les animaux
Les couleurs et les formes

d’Aino-Maija Metsola
Gallimard Jeunesse
9,90 € chacun, 195×195 mm, 14 pages chacun, imprimé en Chine chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Pour apprendre autrement !

Par 8 mai 2015 Livres Jeunesse

AlphaConnaissez-vous le code alpha international, ou alphabet radio ? C’est un code utilisé dans l’aviation, la police ou chez les pompiers, pour communiquer par radio en étant sûr de se faire comprendre et où chaque lettre correspond à un mot. Par exemple, vous voulez épeler le mot « banane » (oui, je suis sûre que les pompiers utilisent beaucoup le mot « banane »), vous dites : bravo-alpha-november-alpha-november-echo. Finies les conversations du type :
« B.
– Hein ?
– B.
– J’ai pas compris. D comme David ou P comme Paulette ?
– Nan, B. Comme Bernard. »
De cet alphabet dont je viens de prouver l’utilité au quotidien (sauf que personne ne le connaît, donc en fait ça sert à rien), Isabelle Arsenault, déjà connue pour ses superbes ouvrages Jane, le renard & moi, et Virginia Wolf, tire un abécédaire tout en finesse et en sensibilité. Sur la page de gauche, les mots de l’alphabet radio, sur la page de droite, l’illustration correspondante. Face à « delta », un avion en papier. Face à « hotel », une maison rouge de Monopoly. Face à « Juliet », un flacon dans lequel se dessine le reflet d’une jeune fille. Face à « Romeo », un poignard dans lequel se dessine le reflet d’un jeune homme. Eh oui, on ne pouvait pas attendre d’Isabelle Arsenault un abécédaire basique : dans ce code très terre-à-terre, elle a vu un magnifique moyen de familiariser les enfants à l’alphabet et au langage codé et, y insufflant son talent, elle en a fait de la poésie.
Des extraits sur le site de l’auteure.

Ab et CéAb est un grand bonhomme rouge, Cé est un petit bonhomme noir, et tous deux sont amis. Ils ne se parlent pas beaucoup, pas du tout même, mais ensemble, ils sautent d’une falaise en feu et plongent dans une flaque, ils rencontrent un koala qui les invitent à manger, ils dorment à la belle étoile mais sont surpris par l’orage, ils s’échappent d’un zoo tenu par un zèbre… Bref, ils en vivent, des aventures, en 26 lettres !
Cet album, qui se déplie comme un accordéon, est un abécédaire, comme le laisser présager son titre, mais un abécédaire un peu particulier, puisqu’il est consacré aux onomatopées ! « Aaahh » fait Cé quand il tombe, « Boum » fait son avion quand il s’écrase, « Ding Ding Ding » fait la cloche du bateau qui passe derrière eux, « Grrr » fait la grenouille sur laquelle ils sont tombés… On suit avec plaisir les deux petites créatures qui passent d’une île à la jungle, d’un bivouac en montagne à un poulailler, d’une usine à l’enclos d’un yack. Au premier coup d’œil, on se demande où est la cohérence, en dehors des onomatopées, pourquoi avoir mis des quilles dans le poulailler, pourquoi avoir fait passer une navette spatiale dans la nuit étoilée… Et puis ça fait tilt ! Ce qu’on avait pris d’abord pour un « simple » abécédaire des onomatopées se transforme en imagier, et on reprend chaque volet de l’accordéon cartonné pour trouver dans les très jolis dessins colorés tous les mots qui commencent par la lettre concernée. Et c’est assez génial !

Les petites heuresOn ne dirait pas comme ça, mais les enfants ont des journées rudement chargées, comme Tom. À 7 h 50, c’est l’heure du chocolat chaud : hum, la bonne odeur du cacao. À 8 h 10, c’est l’heure des chasses aux trésors : où est donc passée la deuxième chaussure ? À 10 h, c’est l’heure du Top départ : faites vrombir les tricycles ! À 13 h 35, c’est l’heure de rien, parce que c’est bien, parfois, de ne rien faire. À 15 h 15, c’est l’heure des couleurs : à vos pinceaux ! À 18 h 15, c’est l’heure des grandes traversées… dans le bain ! Et à 20 h 30, c’est l’heure des songes et de leurs mondes incroyables !
Pas facile pour les enfants de se figurer le temps qui passe et l’emploi du temps de la journée, surtout quand on ne sait pas lire l’heure. Voilà une jolie façon d’apprendre les heures importantes de la journée et de les rassurer sur ces moments loin de la maison qui peuvent leur sembler insurmontables. Avec beaucoup de poésie, Gwen Keraval donne vie à tous les « grands » moments des journées des enfants, avec de très belles illustrations au charme vintage. Celle de l’heure des songes est vraiment splendide !
Des extraits sur le site de l’auteur.
Le même vu par La Soupe de l’espace et Maman Baobab

Il est midi petite sourisQu’est-ce qu’elle travaille, la p’tite souris ! Le lundi, à Paris, dans la chapelle, elle fait de la dentelle ; le mardi, à Quimper, dans un hôtel, elle fait des bretelles ; le mercredi, à Angoulême, dans la ruelle, elle fabrique des ombrelles ; le jeudi, à Saint-Leu, sur la passerelle, elle tricote des gilets de flanelle… Quelle semaine !
L’auteure Bernadette Pourquié reprend ici la comptine « Bonjour Madame, quelle heure est-il ? », en imaginant d’autres situations, dans d’autres villes, avec d’autres personnages. Chaque page est l’occasion pour l’enfant d’apprendre sans en avoir l’air : les jours de la semaine d’abord, les villes ensuite, les couleurs enfin. Dans des tons plutôt gris, rehaussés par quelques touches de couleurs, les illustrations mettent en situation des personnages dans leur vie quotidienne, avec des adultes, des enfants, des animaux, et plein de détails à repérer : les enfants adorent ! Si après ça, ils ne connaissent pas les jours de la semaine sur le bout des doigts, il n’y a plus d’espoir que ça arrive un jour !
Le même vu par Le tiroir à histoires.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages d’Isabelle Arsenault (La Boîte à souvenirs), de Matthieu Maudet (Le MoustocOuvre-moi ta porteUn jeune loup bien éduquéLa croccinelleLe çaBonjour facteur et Bonjour docteur), de Gwen Keraval (La Princesses Tralala10 contes de ChineDrôle de planète !Yoshka et La sorcière au nez de fer) et de Aude Poirot (Le charme d’Angèle et La chauve-souris). Retrouvez aussi notre interview de Matthieu Maudet.

Alpha
D’Isabelle Arsenault
La Pastèque
15 €, 197×197 mm, 60 pages, imprimé en Asie, 2015.
Ab et Cé
De Matthieu Maudet
l’école des loisirs, dans la collection loulou & cie
11,30 €, 288×282 mm, 28 pages, imprimé en Malaisie, 2015.
Les petites heures
De Gwen Keraval
Fleur de Ville
12,90 €, 195×195 mm, 30 pages, imprimé en Catalogne 2014.
Il est midi petite souris
Texte de Bernadette Pourquié, illustré par Aude Poirot
Frimousse
15 €, 207×308 mm, 18 pages, imprimé en Slovénie, 2014.

Marie

You Might Also Like

Faites vos jeux

Par 8 décembre 2012 Jeux

La Mare aux mots, ce ne sont pas que des livres ! Alors place à une sélection de jeux, à offrir ou à s’offrir !

Commençons par quelques idées pour les plus jeunes, dès 2 ans.

Les contraires : en voilà un jeu simple mais beau. Plusieurs puzzles de deux pièces en carton solide pour aborder les contraires : grand/petit, sale/propre, pleurer/rire, jour/nuit, soleil/pluie, chaud/froid, et beaucoup d’autres encore. Les images sont claires, joliment colorées, et parleront aux petits. Il y a mille applications possibles (puzzle, mémory, questions-réponses) et l’enfant peut jouer seul ou accompagné et c’est en partie cette liberté d’utilisation qui m’a séduite, à un âge où suivre des règles n’est pas encore bien facile !

On continue avec Bonne journée des éditions HABA qu’on aime beaucoup. Cette fois, c’est un jeu de plateau. Comme son nom l’indique, il s’agit pour l’enfant de se familiariser avec les différents moments de la journée. Des cartons représentent toutes les grandes étapes vécues par les petits (lever, coucher, repas, jeux) qui doivent alors les replacer au bon endroit sur la grosse horloge mobile du plateau. C’est beau, très ludique et ça peut permettre de fixer quelques repères, avant d’aborder réellement l’apprentissage de l’heure.

On continue avec deux jeux de Véronique Debroise, pour les enfants un peu plus âgés.

Tzing et Tzang est un jeu de cartes, très chouette et joliment illustré ! Tzang et Tzing ce sont les noms d’un dompteur et de son cheval de cirque. Ce cheval, pour faire le spectacle, a besoin d’un plumeau, d’un plot, de rênes, d’une selle et de guêtres. Et chaque accessoire doit avoir une couleur différente ! Malheureusement, sur chaque carte Tzing, il manque un élément. Il faut donc l’aider à retrouver ce qu’il lui manque. D’abord identifier quel accessoire, puis de quelle couleur il doit être ! Deux éléments à prendre en compte, à combiner pour réussir ! Deux règles différentes sont proposées, et je suis certaine qu’on peut en trouver bien d’autres encore. Encore une fois, la simplicité du matériel laisse place à la créativité, et ça me plaît !

Voici un autre joli coffret peu encombrant qui contient un joli jeu de cartes : Potion Magique. Cette fois, il s’agit de découvrir la recette du magicien. Dans chaque mixture il y a une feuille, une fleur et une grenouille. Mais de quelle couleur ? C’est ce qu’il faudra deviner. L’un des joueurs joue le rôle du magicien et cache une carte potion. Les autres dépose une carte de leur jeu, et le magicien leur indique alors s’il y a 0, 1 ou 2 éléments corrects. Petit à petit, par déduction, les possibilités se réduisent et on trouve la combinaison magique. Le principe étant assez particulier, ce n’est évident pour personne au départ (ou alors, je ne suis pas très douée, et c’est bien possible). Du coup, adultes et enfants sont plutôt à égalité, et ça promet de vrais matchs endiablés ! Tous à vos chaudrons !

Après la logique, passons à la lecture !

Tam-Tam est une série de jeux des éditons AB Ludis, vraiment bien pensée ! Le principe est toujours le même, seul change le niveau de difficulté selon les paquets : des cartes-images et des cartes-mots. Il y a au moins 5 jeux différents possibles, mais le concept est toujours le même : retrouver l’image identique à deux cartes-images, deux mots identiques à deux cartes-mots, ou bien, plus difficile, l’association d’un mot de la carte-mot et de l’image correspondante sur la carte-image. Ça paraît un peu complexe, et j’ai du mal à expliquer ce jeu pourtant vraiment facile d’accès ! Pour résumer c’est un jeu de paires original ! Là encore, les adultes se prennent au jeu et ne s’ennuient pas, élément important selon moi ! Il faut être rapide, attentif, et observateur ! Encore une fois, c’est un jeu facilement transportable et peut donc aider à passer le temps dans les transports par exemple. Les jeux Tam Tam ont remporté le prix KidExpo Noël 2012 (élus par 500 parents).
Plus d’informations ici.

Parce que les grands aussi ont le droit de jouer, voici une sélection pour les ados !

Culture Cube d’Asmodée vous propose d’enrichir ou de rafraîchir vos connaissances dans des domaines aussi variés que l’histoire, le cinéma, le sport ou les sciences. Cette fois, c’est le principe du mémory qui est revisité. Dans ce petit cube peu encombrant (vous allez croire que je suis obnubilée par le rangement, et pourtant…) se cachent des cartes. Le nom d’un événement, d’un personnage, d’un film, d’une notion, sur certaines, et leurs descriptions sur d’autres. Il s’agit simplement de réunir les deux en faisant appel à la mémoire. Pour savoir si les cartes correspondent, on se fie aux repères graphiques qui y figurent. C’est simple, ingénieux, instructif, et rapide !

Et pour finir, un vrai coup de cœur : Duplik, toujours chez Asmodée ! Qu’est-ce que c’est drôle. Je n’ai jamais tellement aimé les jeux de dessins, mais là, j’ai complètement changé d’avis ! La qualité ne compte pas, puisque seule sera valorisée la présence de certains détails. Je m’explique. Le meneur de jeu a une scène devant les yeux,et dans un temps imparti, il doit la décrire aux autres, les dessinateurs, le plus précisément possible. Mais il ne sait pas quels éléments vaudront des points (à la fois pour lui et les autres) lors du décompte (on connaîtra la liste grâce à la carte rouge magique). Alors parfois on s’acharne à décrire quelque chose, qui ne sera même pas comptabilisé, ou bien on oublie complètement de parler d’un élément qui ne nous paraissait pas important… C’est vraiment drôle, notamment parce que chaque joueur corrige le dessin d’un autre ! Meneur, dessinateur, les rôles changent à chaque tour, et on ne s’ennuie pas, loin de là ! Fous-rires garantis, vraiment !

Quelques pas de plus…
D’autres jeux dans la catégorie consacrée et une autre chronique spéciale jeux dès demain avec une sélection de Gabriel.

Les contraires
Ravensburger
Prix : Autour de 9,30 €
Age d’après l’éditeur : à partir de 2 ans
Nombre de joueurs : 1-4
Temps de jeu d’après l’éditeur : 10-15 min
Bonne journée
HABA
Prix : Autour de 25 €
Age d’après l’éditeur : à partir de 4 ans
Nombre de joueurs : 2 à 4
Temps de jeu d’après l’éditeur : 10 à 15 min
Tzing et Tzang
de Véronique Debroise
Fun Frag
Prix : Autour de 8,50 €
Age d’après l’éditeur : à partir de 3 ans
Nombre de joueurs : 2 à 4
Temps de jeu d’après l’éditeur : 10 minutes
Potion Magique
de Véronique Debroise
Fun Frag
Prix : Autour de 10€
Age d’après l’éditeur : à partir de 7 ans
Nombre de joueurs : 2
Temps de jeu d’après l’éditeur : 5 à 10 min
Tam-Tam (5 jeux différents)
de Frédérique Costantini
AB Ludis Editions
Prix : Entre 9 et 12 € l’un
Age d’après l’éditeur : à partir de 6-7 ans
Nombre de joueurs : 2-3
Temps de jeu d’après l’éditeur : 10-15 minutes
Culture Cube
Asmodée
Prix : 8 €
Age d’après l’éditeur : à partir de 10 ans
Nombre de joueurs : 2-6
Temps de jeu d’après l’éditeur : 20 minutes
Duplik
de William P. Jacobson et Amanda A.Kohout
Asmodée
Prix : 23 €
Age d’après l’éditeur : à partir de 8 ans
Nombre de joueurs : à partir de 3
Temps de jeu d’après l’éditeur : 45 minutes

A part ça ?

Jean-Marc Singier adapte les contes du Chat Perché à l’opéra et ça donne un Opéra Rural Perché. C’est en Décembre et Janvier à Argenteuil et Bordeaux. Plus d’informations sur ce site.

Marianne

You Might Also Like

Hippopotame

Par 30 octobre 2012 Livres Jeunesse

Décidément, j’ai quelque chose avec les hippopotames.Ce n’est pas la première fois que je vous présente un héros de cette espèce ! Cette fois, dans Au revoir ! Bonjour !, un album pour jeunes enfants, ce petit animal bleu (pourquoi d’ailleurs, les héros hippopotames sont-ils souvent verts, bleus, mauves ? Dans la nature, ils sont gris d’après moi…) passe une journée à la crèche et nous le suivons. « Au revoir » et « Bonjour » sont les deux mots qui marquent les différents moments du quotidien, du lever au coucher. Le réveil, le petit-déjeuner, le départ de la maison, l’arrivée à la crèche, le départ des parents, l’arrivée des copains, les jeux, le retour des parents, le retour à la maison, le bain, le dîner,… Une manière de présenter aux tout-petits les moments forts qu’ils sont amenés à vivre.

Catherine Leblanc a su saisir les étapes importantes de la journée. Le texte très court est adapté aux plus petits et à mon avis, beaucoup vont très vite s’amuser à répéter certains passages tant on l’impression d’avoir affaire à une sorte de comptine. Les illustrations de Laurent Richard sont réussies, malicieuses, claires, douces et colorées. On retrouve certains éléments tout au long du livre (le chat de la maison endormi le matin, qui accourt le soir, le doudou apporté à la crèche qui retrouve sa place dans le lit le soir,…), et j’aime toujours ce genre de détails.

Allez en route, on suit ce petit hippo

Quelques pas de plus…
Retrouvez Tout seul, un autre livre sur la crèche, de Géraldine Collet et Coralie Saudo.
Je vous ai déjà parlé d’hippopotames : Mon Tipotame, un livre-Cd pour les tout-petits de Jeanne Cappe et Ed, et Hippopo Tam-Tam, un album de Pierre Crooks et Julie Mercier.
Nous avons déjà chroniqué des livres illustrés par Laurent Richard : le grand calendrier 2012-2013, Le seul roi, c’est moi, écrit par René Gouichoux, Tao le petit samouraï en collaboration avec Nicolas Ryser.
Catherine Leblanc a également déjà fait l’objet de chroniques : Les petites personnes illustré par Gwendal Le Bec, Lulu et Moussu illustré par Cécile Vangout, Ah si j’étais président illustré par Roland Garrigue.

Au revoir ! Bonjour !
de Catherine Leblanc illustré par Laurent Richard
L’élan vert dans la collection RouDoudOU
10,20 €, 195 x195 mm, 22 pages, imprimé en Chine

A part ça ?

Alexander Korzer-Robinson découpe le texte et les espaces blancs des livres. Il ne reste que les images découpées, et le résultat est surprenant.

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange