La mare aux mots
Parcourir le tag

Juliette Binet

Les invité·e·s du mercredi : Juliette Binet et Julien Castanié

Par 13 décembre 2017 Les invités du mercredi

Pour cette fin d’année 2017, je vous propose de rencontrer Juliette Binet qui nous parle de son travail et de son parcours. Ensuite, nous partons en vacances avec le génial Julien Castanié. Un beau mercredi  à toutes et à tous !


L’interview du mercredi : Juliette Binet

Comment est née l’idée de votre album Le Mauvais Pli qui utilise si ingénieusement la pliure intérieure du livre ?
Quand on compose une image pour un livre, on ne perd jamais de vue la reliure. En général, on l’évite, on ne met pas dedans ou trop près, d’éléments importants qui pourraient être coupés, raccourcis, mal lus. Cette fois, j’ai eu envie de donner à la reliure la place centrale qu’elle occupe de fait dans le livre, en ne l’évitant pas.
Le Mauvais Pli met à l’équilibre les trois préoccupations qui animent mon travail depuis longtemps: raconter une histoire, faire un livre, dessiner.
Le livre y est un personnage au même titre que l’homme et le chien. Il intervient dans l’histoire et agit sur le dessin.
Ayant défini l’objet qui allait m’intéresser, j’ai cherché des manières de jouer avec, de le faire rebondir, d’ouvrir peut-être la possibilité de prolongations.

Quelles techniques d’illustration utilisez-vous pour créer vos albums ?
Je dessine avec des crayons de couleurs bien taillés.

Vos albums s’apparentent de près aux livres d’artiste avec une fabrication à la fois très travaillée et très simple (des formats toujours atypiques et des couvertures toujours très sobres), d’où vous vient ce souci de faire de chaque ouvrage un bel objet ?
Un livre est un livre, il n’y a pas de distinctions pour moi, et ainsi, pas de raisons de traiter différemment l’un ou l’autre. Nous discutons avec l’éditeur des possibles papiers et façonnages, il faut trouver pour chacun une forme qui devient évidente.

Quel est le parcours qui vous a menée jusqu’à l’illustration jeunesse ?
J’ai suivi les cours des Arts Décoratifs de Strasbourg. J’avais passé un bac arts appliqués. Et avant, j’ai bricolé, toujours, beaucoup, en papier, carton, tissus, bois….

Que lisiez-vous quand vous étiez enfant et adolescente ?
Babar, Les Gentils Voisins, À Calicochon, Une histoire Sombre, Au Revoir Petite Baleine, Le Docteur de Soto
Le Comte de Monte Cristo, Les Trois Mousquetaires, Thérèse Desqueyroux, Germinal, La Dame aux Camélias, Les Hauts de Hurlevent
Il y avait beaucoup de livres à la maison, on a lu sans trop y faire attention. Je préférais jouer ou bricoler. J’ai l’impression d’avoir commencé à lire adulte, pourtant les livres ont toujours été là.

Est-ce que vous pouvez nous dévoiler vos futurs projets ?
Je creuse pour les déterrer, et ne peux pas encore en parler.

Bibliographie (sélective) de Juliette Binet

  • Le Mauvais pli, texte et illustrations, Le Rouergue (2017) que nous avons chroniqué ici.
  • Les Trois cheveux d’or du diable, illustré d’un texte des frères Grimm, Gallimard Jeunesse (2015).
  • Hourra !, texte et illustrations, Le Rouergue (2015).
  • Un courant d’air, texte et illustrations, Le Rouergue (2012).
  • L’Horizon facétieux, texte et illustrations, Gallimard Jeunesse (2011).
  • Cendrillon, illustration d’un texte de Charles Perrault, Gallimard Jeunesse (2011), que nous avons chroniqué ici.
  • Le Cousin, texte et illustrations, Albin Michel (2010).
  • Jonas, roman, texte et illustrations, Gallimard Jeunesse (2009).
  • L’Ombre d’Igor, texte et illustrations, Autrement (2009).
  • Tels quels, texte et illustrations, Autrement (2008).


En vacances avec… Julien Castanié

Régulièrement, nous partons en vacances avec un.e artiste. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à la.le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet.te artiste va donc profiter de ce voyage pour nous faire découvrir des choses. On emporte ce qu’elle.il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il.elle veut me présenter et c’est elle.lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est avec Julien Castanié que nous partons ! Allez, en route !

5 albums jeunesse

  • Le ruban, d’Adrien Parlange
  • La chambre du Lion, d’Adrien Parlange
  • Parade, d’Adrien Parlange
  • Popville, d’Anouck Boisrobert et Louis Rigaud
  • Renard et l’Argent gratuit, de Fibre Tigre et Floriane Ricard

5 romans

  • La parenthèse, d’Élodie Durant
  • Dans les forêts de Sibérie, de Sylvain Tesson
  • Zaï zaï zaï zaï, de Fabcaro
  • L’Encyclopédie du savoir relatif et absolu, de Bernard Werber
  • Building Stories, de Chris Ware

5 DVD

  • The Man From Earth, de Richard Schenkman
  • Le DVD de mon spectacle de théâtre de mes 12 ans
  • 12 hommes en colère, de Sydney Lumet
  • Interstellar, de Christopher Nolan
  • D.A.R.Y.L, de Simon Wincer

5 CD

  • Best of Queen
  • Best of Asaf Avidan
  • Sun Leads Me On, d’Half Moon Run
  • For Emma, Forever Ago, Bon Iver
  • Le fil, Camille

5 artistes

  • Jochen Gerner
  • Chris Ware
  • David Lafrance (Jouets Lafrance)
  • Crushiform
  • Henry Darger

5 lieux

  • La ville de Montréal
  • Le Parc du Bic (Gaspésie, QC, Canada)
  • Les arts Décoratifs de Strasbourg
  • Les rocheuses Canadiennes
  • Là où je ne suis pas encore allé

Julien Castanié est illustrateur.

Bibliographie sélective :

  • La Terre, une planète et des Hommes, illustration d’un texte de Jean-Michel Billioud, Gallimard Jeunesse (2017).
  • Un pas puis mille, illustration d’un texte de Séverine Vidal, La Pastèque (2016), que nous avons chroniqué ici.
  • Surprise en cuisine, illustration d’un texte de Mimy Doinet, Belin (2016).
  • Contes à rire et à trembler, illustration de textes de Jean-Louis le Craver, Syros (2011).
  • La Princesse Rose-Praline, illustration d’un texte de Gaël Aymon, Talents Hauts (2010), que nous avons chroniqué ici.
  • En scène !, illustration de textes de Pascale Vd’Auria, Gulf Stream (2012), que nous avons chroniqué ici.

Retrouvez Julien Castanié sur son site : https://juliencastanie.com.

You Might Also Like

Des images à ne plus en finir

Par 21 septembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux merveilleux albums sans texte. Dans le premier, minuscule, la pliure centrale devient presque un personnage qui a une action sur l’histoire et dans le deuxième, gigantesque, un train nous emmène pour un voyage dont on aimerait ne jamais revenir…

Le Mauvais Pli
de Juliette Binet
Le Rouergue
12,90 €, 180 x 120 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2017.
Quai n° 2 pour Ukiyo
de Tadayoshi Kajino
Lirabelle
39 €, 300 x 420 mm, 48 pages, imprimé en Italie, 2016.

You Might Also Like

Un peu plus qu’un livre

Par 11 mars 2012 Livres Jeunesse

Parfois le livre propose plus qu’une l’histoire, c’est le cas de ceux dont je vais parler aujourd’hui.

Chez Usborne sont sortis trois livres avec chacun un petit jouet, Le tracteur rouge, Le train à vapeur et L’hélicoptère. Ce sont de gros livres (24×31 et une épaisseur de 5cm pour les deux premiers et 24x27x4 pour le troisième). Chacun contient des pages qui comprennent un sillon qui servira de rails pour un petit jouet à remonter ou à friction. Dans Le tracteur rouge on trouve en plus des petits objets découpés à placer autour (des personnages, des arbres,…) et des petits jeux d’observation supplémentaires (retrouver des chatons sur l’image par exemple). Tout comme dans Le train à vapeur, trois histoires précèdent les pistes, et le parcours du jouet a un rapport avec l’histoire (par exemple dans une histoire du tracteur rouge celui-ci fonce dans un arbre, dans le parcours suivant l’enfant placera un arbre sur le chemin.). Dans L’hélicoptère c’est un peu différent puisque les histoires ne sont que sur les pistes, ici il s’agit de sauvetages que l’hélicoptère va effectuer sur sa trajectoire mais ici aussi de petits jeux d’observations ajoutent un autre côté ludique. Les illustrations des deux premiers sont de Stephen Cartwright, illustrateur fétiche des éditions Usborne, celles du dernier Gabriele Antonini et Fiona Watt. Le genre d’objet que les enfants adorent, avec lequel ils jouent des heures. Entre le livre et le jeu.

De plus en plus on voit apparaitre de magnifiques livres pop-up, Masques, sorti chez Mango, fait partie de ceux-là. Ici à chaque page un masque apparaît en trois dimensions. Du Japon au Nigéria, en passant par le Grand Nord ou le Sri Lanka, ce sont 12 masques sélectionnés parmi les chefs-d’œuvre du Quai Branly qui sont proposés ici pour le plus grand bonheur des enfants et des parents. Vous apprendrez à quoi servent ces masques (de celui pour la guerre à celui pour le théâtre) tout en vous émerveillant devant le beau travail de l’éditeur, utilisant plusieurs matières. Un très bel ouvrage.

Connaissez-vous la très belle collection Le petit théâtre d’ombres de chez Gallimard Jeunesse ? Ce sont de magnifiques livres/coffrets qui comprennent tous un théâtre en pop-up, des décors, des personnages, une lampe sans pile (dynamo) et un petit livre. Le dernier sorti est Cendrillon, illustré par Juliette Binet et c’est vraiment une pure merveille. Le livre comprend plusieurs parties, l’histoire de Cendrillon est d’abord racontée puis un carnet de mise en scène explique aux enfants comment préparer le spectacle, la façon dont on doit exprimer les sentiments des personnages, chaque personnage est raconté, chaque scène décortiquée en expliquant quel décor placer et à quel moment, bref une partie très complète et très bien expliquée. Le livre se termine par une pièce de théâtre, les dialogues que diront les personnages. Je trouve l’idée géniale et c’est un très beau boulot (les personnages, les décors,… sont très beaux). C’est vraiment un bel objet qui ravira les enfants, même jeunes (mais attention pour le manipuler d’eux même et suivre les indications c’est pour des enfants qui ont 7-8 ans minimum). Ils seront ravis de vous préparer un petit spectacle et vous ravis d’y assister.
Retrouvez plus d’info ici avec notamment une vidéo qui présente un autre livre de la collection.

Le tracteur rouge illustré par Stephen Cartwright.19,95€
Le train à vapeur illustré par Stephen Cartwright.19,95€
L’hélicoptère illustré par Gabriele Antonini et Fiona Watt.15€
Usborne
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Masques de Paul Rouillac
Mango
, 23€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants / Lecteurs confirmés (pour les plus petits il faudra le regarder avec eux, car fragile)

Cendrillon de Charles Perrault, illustré par Juliette Binet
Gallimard Jeunesse Giboulées, 25€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants / Lecteurs confirmés (mais pour le manipuler et vraiment en profiter à partir de 7-8 ans, avant vous ferez le spectacle pour eux ou avec eux)

 ——————————————————————————————————————–

A part ça ?

Vous le savez on adore Cram Cram ! (je peux le dire, sans hésitation, que c’est la revue pour enfants que je préfère). Leur dernier numéro vient de sortir, cette fois-ci c’est avec le moyen-âge qu’on a rendez-vous. Au programme expressions de la langue française issues de mots de moyen-âge (ça va barder, apprendre sur le tas, trié sur le volet,…), un conte médiéval La Vouivre, l’histoire de la crécelle et comment la fabriquer et comme toujours des trucs et astuces, des devinettes,… Cram Cram ! c’est un magazine jeunesse alternatif qui à chaque numéro nous fait découvrir une population, un peuple ou un endroit, ici ce sont les bâtisseurs du moyen-âge grâce à une visite sur le chantier de Guédélon où une cinquantaine de passionnés a décidé de construire un château fort… avec les mêmes moyens qu’à l’époque ! Plus d’info sur le magazine sur leur site : http://www.cramcram.fr et vous pouvez rejoindre leur page facebook : https://www.facebook.com/MagazineCramCram.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange